banniere
 
  Nouvelles:
P'tit jeu pour fêter Halloween !
Venez jouer avec nous !!



Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Sous l'océan ♫ [Pv Lyra]  (Lu 172 fois)
Ayato Nobuchi
Humain(e)
-

Messages: 46

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« le: Septembre 24, 2018, 04:10:10 »

Je venais de fuir un groupe de voyous qui voulais casser du sans domicile fixe. Je vins à passer pardessus une barrière, venant à courir sur les docks du port.  J’avais semé les  voyous, mais n’eus pas le loisir de pousser un soupir que deux voitures noire jaillir de nulle part, l’un m’empêchant de reculer, l’autre venant à bloquer la seule sortie.  Je n’eus pas le temps de pouvoir me jeter à l’eau que l’on vint rapidement à me plaquer et scotcher mes jambes et les pieds, ainsi que ma bouche, pour que je n’hurle pas. 

Ils se mirent à attendre un appel, venant à frissonner quand ils me passèrent l’appareil à l’oreille, entendant la voix de mon père. 

- Et bien, et bien. Tu nous auras fait courir partout, ainsi que dépenser une somme considérable pour te retrouver. Tu as de la chance, ils vont s’assurer que tu ne nous cause plus de soucis. Il parait que c’est la bonne saison pour admirer la mer, tu diras bonjour à tes camarades de classe de ma part

Ils se mirent à parler dans une langue que je ne connaissais pas et fut emmené sur un petit bateau, alors que le temps se mettait à se gâter. L’un des hommes se mit à m’attacher des poids aux pieds, je tentais de me débattre, je savais à présent ce qu’ils comptaient me faire.  Je parvins à donner un coup de pied, mais l’homme vint à me calmer en frappant mon abdomen avec toute la force de sa jambe, me faisant recroqueviller de douleur. 

Les vagues semblaient prendre de plus en plus d’ampleur, sentant que les hommes faisaient moins les malins. Je tentais de me débattre à nouveau quand deux me saisirent pour me faire passer par-dessus bord. Je me mis à essayer de gesticuler, alors que les poids ne faisaient que me faire descendre vers une inéluctable mort.

Dire que si j’avais mes mains de libres je pourrais me défaire de mes poids, n’étant tenue que par un système simple de crochet, simple mais terriblement efficace dans mon cas.  Je ne voyais pas comment je pourrais survivre cette fois, le désespoir commençant à me faire gesticuler inutilement.

Journalisée

Pour toutes information, demande de rp, contacter le compte Ponia (Ponia sur Discord)
Lyra
Créature
-

Messages: 13


Jeune Sirène Hydromage


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Septembre 24, 2018, 06:12:45 »

Lyra aimait bien voyager et découvrir le monde, mais là, c'était quand même un peu dangereux, même pour elle. Même si en tant que sirène, il était improbable qu'elle finisse noyée, nager en pleine tempête était tout de même risqué. Elle pouvait tout à fait être prise dans les forts courants marins et se blesser contre la coque d'un bateau ou des récifs. Mais surtout, comme elle le vécu sans le réaliser, passer malencontreusement une faille sous marine et se retrouver dans un autre monde. Une tempête ayant également lieu sur celui-ci, elle ne constata pas tout de suite le changement. Non en fait, Lyra ne le réalisa que plus tard, en constatant un léger changement de température. L'océan dans lequel elle s'était retrouvée était également plus salé. En fait, la jeune sirène réalisa plus un changement d'océan que de monde. Ah, et il ne semblai contenir que des poissons et des mammifères marins. Aucuns monstres ou congénère dans ces eaux là...

Deux heures passèrent ainsi, avant que la jeune sirène puisse enfin apercevoir des côtes à l'horizons et, tandis que la tempête sembla perdre un peu en puissance, les vagues se faisant moins fortes, elle vit un bateau de pêche approcher, sans aucune mesure avec ceux qu'elle connaissait sur Terra. Enfin, du coté de Nexus surtout. Peut être un navire Tekhan ? Lyra avait entendu dire que cette civilisation était bien plus avancée que Nexus après tout. Restant cachée sous la surface de l'eau, elle approcha du bateau, curieuse, avant de s'éloigner rapidement, lorsque les humains sur celui-ci balancèrent quelque chose par dessus bord. La jeune sirène eu alors la vision d'un jeune humain, entrainé au fond de l'océan par un poids attaché à ses chevilles.

*Je savais les humains barbares avec les autres êtres, mais j'ignorait qu'ils l'étaient également entre eux !*

Elle aurait pu s'enfuir et le laisser à son triste sort, mais elle aurait eu une mort sur la conscience. Et celui-ci semblait beaucoup trop jeune pour mériter pareille mort. Alors ni une ni deux, elle le rattrapa en quelques coups de nageoires jusqu'à arriver à son niveau. En l’apercevant, il eu des gestes maladroits de défense, comme si il avait peur d'elle.

- Arrête de gesticuler de la sorte ! Comment veux tu que je te sauve si tu m'empêche d'approcher ?

Ses paroles, distinctement entendues malgré qu'elles aient été prononcées plusieurs mètres sous la surface déjà, semblèrent le calmer un peu. Alors elle se pencha vers son visage pour retirer le scotche et l'embrasser... Ou plutôt pour lui insuffler de l'air non vicié. Une fois qu'elle ait refait le plein de ses poumons en oxygène, Lyra pu s'occuper de ses chevilles. Mais après quelques tentatives infructueuses pour tenter de comprendre le mécanisme d’attache, elle fini par se contenter de lancer un sort de glace sur la chaînette, afin de la briser. Détacher ses chevilles ne fut ensuite plus qu'une simple formalité.

Néanmoins, le garçon était quand même loin des côtes, il n'aurait probablement pas la force de nager jusque là et le bateau était toujours au dessus, comme pour s'assurer qu'il finirait bel et bien noyé. La seule solution pour lui de se tirer de ce mauvais pas serait de rester sous la surface de l'eau, le temps de regagner la terre ferme. Et encore, s'il finissait par s'attirer des ennuis, se serait parfaitement inutile. Lyra retourna renouveler son air, avant de le regarder droit dans les yeux.

- Retourner sur la terre ferme va être un peu compliquer avec le bateau au dessus. J'ai deux solutions à te proposer. Soit je te raccompagne là bas, en renouvelant régulièrement ton air, mais je sais pas si tu tiendra jusque là, soit je te change en triton, tu pourras respirer sous l'eau et découvrir un tout nouveau monde de possibilités, mais faudra faire une croix sur ton ancienne vie, car je suis pas sûre de pouvoir te rendre tes jambes. Décide toi vite, je suis pas sûre qu'ils attendent très longtemps, avant d'envoyer des plongeurs vérifier que t'es bien mort...
Journalisée

Ayato Nobuchi
Humain(e)
-

Messages: 46

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Septembre 24, 2018, 07:07:12 »

Je pouvais voir le bateau gigoter sous les vagues, mais tenter de rester à l’endroit où j’étais. Sans doute attendaient-ils dans le cas improbable où je pourrais remonter.  Je vis alors une chose se mettre à s'approcher. Je pensais immédiatement à un requin, ne me concentrant que sur la partie écailleuse de la créature. Ce n’est qu’une entendant la voix que je vins à me figer, observant, les yeux grand ouvert cette créature.

Je n’y connaissais rien en monstre et ne savait pas ce qu’Il…. Enfin elle … était.  Le mot « sauver » restait cependant gravé dans mes oreilles. Elle voulait m’aider, aussi je vins à me laisser faire, de toute manière dans la situation actuelle, elle ne pouvait clairement rien me faire de pire que de me faire mourir plus rapidement ou plus violement qu’une noyade ferait.  Je me mis à rougir, relâchant quelques bulles d’air, alors que je la sentais m’embrasser et remplir mes poumons, mon corps n’était plus en train de suffoquer, me laissant totalement hébété par cette situation et cette action qui m’avais sauvé la vie pendant une minute de plus. 

J’eus un sursaut en sentant du froid au niveau de mes pieds et observer la chaine gelée, comme si elle avait été mise au congélateur avec de l’eau dessus, sans que l’eau autour ne soit sujette à la congélation.  Je ne pouvais comprendre que la créature avait utilisé de la magie. Je tentais de nager, mais la créature pouvait voir que je n’avais clairement pas des compétences de nages comme elle.
Elle vint à m’offrir davantage de l’air et puis à me parler. Elle ne lésinait pas sur les mots, je savais que le bateau en haut était une menace, qu’ils allaient me tuer s’ils me revoyaient sur la berge.  Je tentais de me gratter la tête frénétiquement. Je devais faire un choix rapide, devenir un truc comme elle, ce que pensais qu’elle disait par triton, soit retourné à la berge, mais dans le dernier cas je risquais de me refaire prendre. Cependant le premier choix était être condamné à l’océan, je ne savais pas si j’aurais le courage de tenir mentalement. Le choix devant se faire vite, je vins à désigner sa queue de poisson, autant continuer à fuir dans les océans, telle était la décision que j’avais fait dans la précipitation.

Journalisée

Pour toutes information, demande de rp, contacter le compte Ponia (Ponia sur Discord)
Lyra
Créature
-

Messages: 13


Jeune Sirène Hydromage


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Septembre 24, 2018, 09:14:02 »

Lyra voyait bien qu'il était pris de panique. Entre la perte de ses forces, la menace au dessus de leur tête et passer le reste de ses jours avec une queue de poisson, il finit par faire un choix précipité. Mais en fin de compte, c'était le meilleur choix qui s'offrait à lui, aussi bien à court terme qu'à long terme. La sirène l’entraîna donc avec lui, à l'écart du bateau mais aussi un peu plus en profondeur, afin de ne plus être vue par les humains sur celui-ci. Une fois un peu plus en sécurité, elle le lâcha au milieu de l'eau, pour se mettre environs un mètre devant lui.

Elle tendit ensuite les bras et commença à psalmodier dans une langue inconnue de la Terre et des êtres terrestres en général. Un halo d'énergie commença à englober le garçon, réchauffant doucement son corps dans ces eaux froides, mais désintégrant également les vêtements sur lui. Mis alors à nu, ses jambes commencèrent à se souder ensembles et s’allongèrent progressivement, sans douleur, jusqu'à former une longue queue à nageoire. Ses oreilles aussi changèrent de forme, tandis que son sexe se retrouva sous les écailles de la queue, mais toujours présent.

La transformation dura bien une demi dizaine de minute et ce halo d'énergie était assez visible dans l'eau, raison pour laquelle Lyra s'était éloignée du bateau, à une profondeur plus opaque où la lumière passait plus difficilement. Mais la transformation terminée, ce même halo disparu. Le nouveau triton devait se sentir nettement plus à l'aise dans l'eau à présent.

- Voilà. Maintenant, j'imagine que tu as un tas de question, mais avant, on va se mettre un peu plus en sécurité. J'ai vue une grotte marine un peu plus loin, je te propose de nous y rendre pour reprendre des forces. Ah, et tu peux parler sous l'eau aussi, maintenant.

Elle lui sourie gentiment, pour le détendre un peu. C'est qu'il semblait quand même pas mal stressé.
« Dernière édition: Septembre 24, 2018, 11:27:34 par Lyra » Journalisée

Ayato Nobuchi
Humain(e)
-

Messages: 46

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Septembre 24, 2018, 10:53:11 »

Je la vit me diriger vers les profondeurs, certainement que la transformation nécessitait d’être dans l’obscurité, je ne savais pas comment elle comptait me faire devenir un triton. Elle vint à me lâcher, immédiatement une peur de m’être fait avoir remontait à la surface, la voyant tendre ses main vers moi et entendre un langage inconnue, je sentis la lumière émaner de ma peau, comme si j’étais une ampoule sous l’eau, la sensation dans mon corps était très relaxante, une chaleur que je ne connaissais pas, une sensation de bien-être que je n’avais jamais ressentis, par contre je vis mes vêtements comme se dissoudre. Je voulu battre un peu des pieds, le geste devenant de plus en plus difficile, comme s’ils se raidissaient, constatant que mes pieds se joignaient de plus en plus et que je n’avais pas la possibilité de les séparer.

La fusion des jambes m’émerverillais comme me faisais peur, voyant le bas de mon corps s’allonger, perdre un épiderme de peau pour se recouvrir d’une pellicule d’écaille dont la couleur était semblable à l’améthyste. Mes pieds devinrent une jolie queue de poisson, voyant en dessous de  mes hanches apparaitre des nageoires, supposant que cela devait avoir une utilité quelconque. Mon corps était devenu plus affiné, certainement pour permettre le moins de frottement, bien qu’en voyant la poitrine de l’autre créature, je me disais que cela  ne devait pas être obligatoire. Je mis mes mains sur ma tête, sentant deux appendices à la place de mes oreilles et quand elle me parlait j’entendais très bien. Ma chevelure semblait avoir reçu une nouvelle vie. Je ne voyais pas à cet instant que mes yeux avaient changé, ayant pris la teinte des écailles.  Le corps faisait bien plus féminin que je ne pouvais le voir.

Alors qu’elle venait à dire que je pouvais parler, je me mis à tenter des « ha » « hi » et  « ho » pour tenter de me faire à l’idée de parler sous l’eau. La voix semblait plus fluette, il allait falloir s’y faire, s’est à croire que le destin voulait me jouer des tours. Je voulus tenter de battre des pieds et ma queue se mit à onduler, me faisant faire une pirouette, sans le vouloir, me faisant crier de surprise.
Je me demandais comment j’allais pouvoir bien nager, étant cependant déjà rassurée sur le fait que je pouvais respirer sous l’eau, ce qui était une bonne chose. Je vins à tendre une de mes fines mains vers la créature, pour qu’elle me traine où elle souhaitait, hormis tourner en rond comme un poisson rouge, je ne voyais pas trop comment je pourrais me déplacer pour le moment.

Apparence d'Ayato en Triton
Journalisée

Pour toutes information, demande de rp, contacter le compte Ponia (Ponia sur Discord)
Lyra
Créature
-

Messages: 13


Jeune Sirène Hydromage


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Septembre 24, 2018, 11:25:30 »

Le résultat de la transformation était sans doute un peu étonnant, mais pas tant que cela en réalité. De manière plutôt générale, les tritons étaient assez efféminés. Même ceux qui étaient plus masculins, avec du muscle saillant, avaient des cheveux longs. Evidemment, dans le cas présent, celui-ci ressemblait à une jeune femelle avec une poitrine plate, mais Lyra en savait suffisamment à ce sujet pour certifier qu'il était toujours un mâle. Un peu androgyne, certes, mais il pouvait vérifier lui même et constater qu'il n'avait en aucun cas de vagin. Le fait qu'il n'était pas de la même espèce qu'elle ne la surprenait pas non plus. Il y'avait de nombreuses espèces de sirènes et de tritons de par le monde. Le fait qu'il devienne ainsi et non comme elle, signifiait seulement que sa nature précédente était plus proche de celle-ci de par ses caractéristiques, rien de plus.

Lyra vit donc son cadet faire une pirouette et sourit un peu plus. Il avait l'air de vite se faire à sa nouvelle vie.

- C'est pas encore tout à fait ça, mais ce n'est rien. Que t'arrive à nager correctement au premier essai aurait été surprenant au contraire. Prend moi la main et observe.

L'idée était qu'il vois de lui même comment elle nageait. La nage des sirènes et des tritons n'était pas très compliquée en réalité, elle avait déjà eu l'occasion de voir certaines nageuses enfiler une mono palme et nager à leur manière. Si des humains pouvaient y arriver, un triton come lui y arrivera naturellement en quelques heures. Quoi qu'il en soi, elle se dirigea vers la grotte marine, tout en lui expliquant deux ou trois petites choses.

- En ce qui me concerne, je me nomme Lyra et, si tu l'ignorais, je suis une sirène, mi femme mi poisson. Plus particulièrement, mes gènes sont plus proche du dauphin en réalité. Quant à toi, tu es devenu un triton, le genre masculin... Et pas de la même espèce que la mienne. De manière générale, le peuple des mers évite d'entrer en contact avec les peuples terrestres, sauf en de rares occasions. Ces derniers on tendance à vouloir nous capturer soi pour nous étudier, soi pour nous revendre dans des aquariums ou que sais-je encore. Heureusement, l'océan est notre domaine et les humains ne sont pas adaptés à cet environnement.

Elle avait bien appuyée sur le mot "peuple", pour bien signifier qu'ils n'étaient en rien une espèce rare. Juste qu'ils savaient bien se cacher des humains. Lyra entraîna donc le nouveau triton dans la grotte avec elle et ils filèrent ainsi dans un long boyau de roche.

- Il n'y en a pas beaucoup, mais il existe quelques cité sous marines, où vivent des sirènes et des tritons, comme toi et moi, avec des commerces, des résidences, des écoles et un tas d'autres choses... Même si maintenant tu ne pourra sans doute plus jamais marcher, tu auras quand même de quoi refaire ta vie, sans personne pour essayer de te tuer...

Ils finirent par arriver dans une large cavité submergée, à plusieurs dizaines de mètres de l'entrée, elle même plusieurs mètres sous la surface. Lyra considéra qu'ils étaient donc à présent en sécurité et pu lui lâcher la main. Elle se tourna donc vers lui.

- Et toi, comment tu t'appelle ? Et qu'est ce que te voulaient ces humains, pour en arriver à faire ce qu'ils ont fait ?

Elle était curieuse et c'était bien normal. Elle restait une sirène et ignorait beaucoup de choses sur les humains...
Journalisée

Ayato Nobuchi
Humain(e)
-

Messages: 46

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Septembre 25, 2018, 09:47:58 »

Je vis à me faire trainer dans les profondeurs de l'eau, essayant d'imiter le mouvement de queue de la créature, mais cela n'était clairement pas facile, changer un mouvement de marche par un mouvement d'ondulation était assez déroutant. D'autant que contrairement à un humain classique je n'étais pas spécialement doué pour la natation, on pouvait presque considéré que je ne savais pas nager. Heureusement que je pouvais respirer sous l'eau sans avoir besoin de retourner en surface.

J'écoutais la créature se présenter, Lyra, s'était son prénom. Elle parlait de sirène et que j'étais maintenant un triton. Cela était assez difficile à assimiler, du fait que c'était des choses nouvelles. Perdre son humanité n'était pas tellement fait par un choix calme et avec un temps de réflexion, mais il fallait à présent accepter ce fait.  Elle disait être proche du dauphin, quant à moi, elle ne semblait pas tellement savoir de quelle espèce j'étais, par contre totalement au fait qu'il fallait à présent que j'évite les humains, qui sais ce que mes parents pourraient faire s'ils savaient que j'étais en vie, même si je doutais qu'ils envisagent que je sois devenue une créature marine. Elle me disait que j'allais pouvoir rencontrer d'autres sirènes et tritons dans des cités sous-marine, ce qui me rassurait, même si j'allais devoir apprendre le mode de vie. Je pouvais clairement dire adieux à des repas chaud, imaginant mal un moyen de réchauffer.

Elle vint à me guider dans un espèce de labyrinthe de roche, heureusement, je parvenais à mémoriser le chemin, mais il était certain que de moi même je n'aurais pas osé me perdre dedans. Heureusement le chemin ne fut pas si long que ça, venant à déboucher dans une sorte de poche. Lyra vint à me lâcher, venant à instinctivement écarter les bras, comme pour rester bien droit, essayant d'éviter de battre avec ma queue l'eau, pour ne pas refaire de pirouette. Elle se mit à me poser des questions dérangeantes, mais qui devaient avoir des réponses, après tout elle m'avais sauvé la vie. 

-Ayato. En tant qu'humain mes parents cherchent  me tuer.  Je connais beaucoup de leurs secrets et ils veulent me faire taire. Je pense qu'en étant ainsi, ils vont vraiment penser que je suis mort.

Je vins à essayer de me mouvoir dans cette zone, avançant doucement, mes mouvements restant tout de même saccadé, s'était assez gênant de devoir essayer de bouger et d'avoir clairement moins d'aisance qu'elle. J'allais avoir besoin d'un peu plus d’entraînement, mais le principe semblait acquit. 

-J'ai des questions. En terme de nourriture, tu manges quoi ? Tu as des prédateurs, hormis les humains ?

Je me devais de m'informer pour ne pas avoir à mourir bêtement.



Journalisée

Pour toutes information, demande de rp, contacter le compte Ponia (Ponia sur Discord)

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox