banniere
 
  Nouvelles:
P'tit jeu pour fêter Halloween !
Venez jouer avec nous !!



Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 [3]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Même les aventurières peuvent se perdre. [Pv Lyli]  (Lu 518 fois)
Akira Fubuta
E.S.P.er
-

Messages: 237


Reine du maillot de bains


Voir le profil
Fiche
« Répondre #30 le: Juillet 04, 2018, 01:23:06 »

Akira apprécie la brutalité de la sirène, qu'elle accueille comme un cadeau. Elle est tirée par les cheveux, traitée comme une chienne, et en redemande. Quelle sensation extraordinaire... le pied de Lily venait chasser tout l'air de ses poumons avec brutalité n'en est que plus plaisant encore. Akira est forcée de recracher tout l'air qui est en elle par la bouche et le nez, suffoquant rapidement. Ses yeux se révulsent lentement alors que l'inconscience lui tend les bras, mais l'adresse de Lily lui permet de lui redonner de l'air juste à temps avec un fougueux baiser. Elle sait s'y prendre, c'est une certitude. Akira sourit à la sirène pour lui montrer qu'elle est loin d'être brisée, et qu'elle peut encaisser bien plus que ça. Il lui fallait plus, bien plus. Quand bien même elle manquerait d'air, ce n'était pas assez.

Akira se laisse mettre en position par Lily, son joli cul rebondit bien relevé vers sa partenaire. La chair moelleuse de son fessier rebondit généreusement à la fessée de la sirène, ce qui provoque un petit cri chez Akira. Cependant, le collier qu'elle lui place autour du cou lui coupe bien vite la voix. Elle connaissait cet artefact. Il ne s'arrêtait de serrer qu'à la limite de ce qu'un humain peut endurer, alors sous l'eau... le challenge n'en serait que plus difficile. Akira aimait cela, encore. La jeune femme a une sueur froide en voyant Lily se saisir du gros jouet, mais soupire de soulagement quand elle le repose. Son cul ne serait sûrement pas assez gros pour l'accueillir, du moins sans avoir mal.


- BLOUB !

Un cri étouffé s'échappe de la gorge d'Akira, lorsque Lily entre une nouvelle fois en elle. Quelle petite gourmande. Le cul d'Akira vibre et se tasse au ryhtme des coups de reins de la belle, faisant rebondir sa chair tendre et moelleuse contre le ventre de Lily. Couplée aux coups de foeuts douloureux mais si bons à la fois, la jeune femme est en véritable extase de plaisir. Son intimité ne tarde pas à gicler plusieurs fois, laissant s'échapper des vagues de cyprine consécutivement, l'un des secrets d'Akira. Il
y a peut-être même un peu d'urine, qui sait, parmi tous ces fluides corporels, Akira se vide entièrement. La jeune femme gigote sous le plaisir et la torture, bavant abondamment, à court d'oxygène, les yeux révulsés. Et au firmament, la jeune femme jouit en même temps que Lily. Le foutre chaud pousse jusque dans son ventre, le faisant légèrement gonfler, preuve des quantités impressionnantes que Lily a en réserve. Simultanément, un ultime jet de cyprine s'échappe une nouvelle fois de l'entrejambe d'Akira pour se diluer dans l'eau avec la semence. C'était sale... et au vu du regard d'Akira, elle en redemandait.
« Dernière édition: Juillet 11, 2018, 03:29:58 par Akira Fubuta » Journalisée

Je suis ouverte à tous types de rp, alors n'hésitez plus  ♥ ❤ ❥ ❣ ❦ ❧
Lyli
Créature
-

Messages: 1012


Sirène


Voir le profil WWW
FicheChalant
« Répondre #31 le: Août 09, 2018, 03:29:26 »

Difficile de dire si la belle aventurière au nom encore inconnu avait des limites. Si c'était le cas, je ne les avaient pas encore trouvés. Sous la torture, les pénétrations et même le manque d'air, la belle brune ne faisait que jouir, orgasme sur orgasme. Mais une odeur forte m'interpela entre ses cuisses, se diluant dans l'eau, et je la saisit par les cheveux pour venir la regarder droit dans les yeux. Peut de toute, elle venait de se faire pipi dessus pendant le dernier orgasme, alors qu'elle n'avait pourtant rien bu à ma connaissance, si ce n'est ma cyprine.

C'est parce que tu as peur que tu te fais pipi dessus ? Peur de voir jusqu'ou je peux encore gonfler ton ventre ? Peur de ne pas pouvoir respirer à temps ? Ou... peur de cette grosse chose que tu m'as donné, avec laquelle je m'apprête justement à défoncer ton derrière ?

Les mots si crus n'étaient pas mon genre, mais j'avais deviné plus tôt que ceux-ci faisaient frémir d'excitation la belle aventurière. Alors je n'hésitais pas à bien insister sur ce mot, en repoussant son visage sans même lui donner de l'air. Un peu trop dangereux ? Surement, Elle allait suffoquer, et je sais qu'elle en mouillerait d'avantage rien que d'y penser. D'autant plus qu'il était enfin l'heure d'explorer jusqu'ou elle pouvait supporter la douleur dans son anus. Cet objet était vraiment énorme, comment avait-elle pu avoir l'idée de m'offrir cette chose à disposition ? Je connaissais les capacité des parois anales à s'élargir mais.. y avait des limites ! Enfin, si c'est ce qu'elle voulait, qu'elle ne vienne ps crier stop une fois commencé.

Tu cherches de l'air ? Oh ne t'en fais pas... ce n'est pas avec de l'eau que tu vas te noyer.

Sur ces paroles, je l'allonge dos contre sable et prends une position bien connue des humains, vulgairement appelée 69. Avec ma verge dans sa bouche et bientôt dans sa gorge, effectivement, ce n'est pas avec de l'eau qu'elle va boire la tasse. Et la suite elle la connait ! Cette position pas choisit au hasard permet de saisir ce jouet aux proportion diablement ridicule. Qu'importe, je pousse avec dans ses fesses et... Outch, ce qui fait office de gland a déjà tant de mal à passer que je dois le tordre dans tous les sens en poussant, écartant l'antre de son anus à un point que je n'aurais pas soupçonné possible. C'est si tendue que ça donne l'impression de bientôt craquer, et je pousse encore, à deux mains, comme elle le désirait au fond d'elle malgré la douleur irritante. De l'autre côté aussi ce n'était pas  des plus doux. Ma verge en érection et palpitante se glissait dans sa gorge en boucle, jusqu'à la sentir se serrer fort contre mon appendice, tant elle commençait à chercher de l'air.

Après tout, c'est elle qui voulait jouer dans les extrêmes non ? Et tandis que le jouet aux proportions infernale se glissait toujours plus loin dans cette trop petit pour elle, remuant le sperme de son ventre à chaque bond, je me préparais à jouir... encore ! Une première giclée longue et chaude tapissa le fond de sa gorge, la première d'une longue et assommante nouvelle rasade
Journalisée


Tags:
Pages: 1 2 [3]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox