banniere
 
  Nouvelles:
Pour la promotion du forum, pensez à voter régulièrement pour nous si vous avez un peu de temps.
Merci ! ♥





Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Swann la Prêtresse [vachanée]  (Lu 309 fois)
Swann
Humain(e)
-

Messages: 5



Voir le profil
FicheChalant
« le: Avril 07, 2018, 09:31:34 »

Swann

Physique :
Swann est une belle jeune fille d'environ 1mètre80, dominant le plus souvent ces interlocuteurs. Il n'y a pas que ça qui est grand chez elle, ses cheveux aussi, il lui arrive en bas des fesses, elle prend grand soin de sa chevelure noire. La brossant dès qu'elle à un peu de temps pour elle. Ce qui fait aussi la spécificité de Swann c'est la couleur de ses yeux, car on dirait que la jeune fille est aveugle. Ce qui n'est pas le cas, certes elle à quelques soucis de vue, mais pas au point de ne rien voir du tout. On ne peut donc pas louper ses magnifiques yeux blancs sur son petit minois. Sinon Swann n'utilisera jamais de maquillage ou autre subterfuge pour cacher ses défauts, elle préfère s'assumer comme elle est que de mentir aux gens sur son physique. Pis elle sait que pour le moment, elle n'a pas à s'inquiéter, c'est une jolie jeune femme qui a des atouts attrayants. Swann se doute que son Dieu ne l'avait pas choisi pour rien, que son corps avait aidé à cela.

Caractère :
Swann est une jeune femme en soif d'apprendre surtout sur l'étude de la médecine. Elle veut se mettre au service de prochain, grâce à son apprentissage, elle arrive à soigner diverses maladies grâce à des plantes et aux bonnes paroles. La prêtresse ne cherchera jamais la violence bien au contraire, il vaut mieux des paroles pour calmer les ardeurs que d'utiliser ses poings. Swann aime beaucoup parler, c'est aussi une façon d'en apprendre plus sur le monde extérieur, elle avait rencontré des gens qui lui avaient dit qu'une autre planète existait la Terre ou encore la planète bleue, qu'on pouvait y avoir accès grâce à des portails ou de la magie. Elle voudrait bien savoir si cette Terre existe vraiment et comment sont les habitants là-bas, maintenant qu'elle a du temps elle irait peut-être voir cela. Quoi d'autre sur Swann, c'est une fille qui rayonne de joie de vivre, même la tâche la plus dure pourrait devenir un jeu. Il faut juste faire l'effort d'être positive et tout ira pour le mieux.

Histoire :
Swann était une jeune fille qui vivait dans un petit village reculé. Les gens faisaient avec ce qu'ils avaient, les récoltes, l'élevage d'animaux pour le lait, les œufs et la viande. Un peu de chasse et de pêche. Tout le monde travaillait dès qu'ils le pouvaient pour venir en aide au village. Pour ce qui était des soins, ce n'était pas très développé, on se soignait avec des plantes et ce que des habitants arrivaient à récupérer dans des grandes villes. A vrai dire ce n'était pas bon de se blesser ou de tomber malade. Globalement, la moyenne d'âge n'était pas très élevée.

Petite Swann aidait son père dans la forêt à couper du bois et à chasser. Sa mère n'était plus là morte en couche... Les problèmes de la médecine. La petite avait réussi à suivre et c'est donc son père qui prenait soin d'elle. Swann était débrouillarde, elle ne se plaignait jamais, faisait ce qu'on lui demandait de faire de toute façon elle n'avait pas le choix.

Un soir, alors qu'il rentrait de la chasse avec quelques écureuils et un bon lapin à cuisiné des invités surpris étaient présents au village. C'était une petite troupe de 6 six femmes, elles portaient des tuniques en toiles vertes. On pouvait voir sur leurs vêtements le même symbole, un espèce de serpent. Une des femmes la plus belle des six portait des bijoux en or et de nombreuses pierres précieuses, même sur son énorme bâton de marche.  Cette venue faisait frémir le village, depuis bien longtemps il n'y avait pas eu autant d'agitation. Personne ne dormait, les habitants allaient voir ces femmes leur poser des questions. Swann est son père aussi.

Ces femmes étaient des prêtresses, elles allaient de village en village pour prêcher la bonne parole et montrer la puissance de leur divinité. Les habitants de ce village ne croyaient qu'en leur propre force pour survivre le plus longtemps possible et avoir une descendance pour prolonger leur nom, sinon c'était tout. Alors, que dire pour ces hommes et ces femmes, les prêtresses présente était des êtres venus d'ailleurs. Mais par politesse elles purent passer la nuit chez des habitants, avoir de la nourriture le lendemain pour repartir... Sauf que le lendemain, elles n'avaient pas pour mission de repartir, elles voulaient montrer à ce peuple les pouvoirs de leur Dieu Serpent.

Dès que le soleil se leva, les six femmes se mirent à visiter les habitations. Les plus grands malades furent déplacés sur la place centrale, elles avaient donc l'optique de les soigner. C'était essentiellement la femme avec les bijoux qui prenait la parole et c'était elle qui prenait en charge les opérations. Ce jour-là, personne ne c'était mis au travail, tous les habitants étaient en cercle sur la place observant cette femme qui passait prêt des malades murmurant des choses incompréhensibles. Swann était aussi présente avec son père, tout cela l'impressionnait, même si elle ne comprenait rien. La femme se retourna alors vers son public, on ne pouvait pas appeler cette foule autrement. Elle signala que les malades allaient guérir dans les prochains jours les uns après les autres. Et que la femme enceinte allait réussir à accoucher et qu'elle et son bébé allait survivre. Du brouahah se dégageait de la foule, personne ne croyait à ce qui allait arriver.

Les jours passaient, un d'un coup le premier miracle. Un homme qui couvrait une sévère maladie se mit debout et sorti seul de sa maison. Voilà plus d'une semaine qu'il était cloué à son lit avec une fièvre de cheval, il toussait à en cracher du sang, des courbatures l'empêchait de bouger. Une maladie qui avait tué bien des gens ici et le voilà à pouvoir sortir seul de chez lui. Incroyable ! Les habitants n'en revenaient pas. Et plus les jours passaient plus les miracles se produisaient. Un homme qui s'était fait charger à la chasse par un sanglier réussi à remarcher alors que sa plaie s'était infectée et que le village pensait à lui couper la jambe. Une petite fille qui avait une grave infection aux yeux réussie à guérir alors qu'elle était censée perdre la vue. La femme enceinte réussie à accoucher avec du mal, car le bébé avait le cordon autour du cou, mais les deux étaient encore en vie.

Swann se disait que si ces femmes étaient venues des années plutôt sa mère aurait pu vivre pendant l'accouchement et qu'aujourd'hui sa vie serait encore meilleur. Que son père ne serait pas aussi triste le soir, qu'elle l'entendrait pas pleurer à des moments seul dans sa chambre. Mais, on ne pouvait pas changer le passer.

Tous les malades avaient réussi à guérir de nombreux miracle dans ce village avait eu lieu. Les prêtresses ne demandaient rien en échange, c'était juste pour montrer la puissance de leur Dieu. Cependant, elles disaient qu'elles pouvaient prendre des enfants en apprentissage ! Les enfants auraient le droit à un logement, de la nourriture, des vêtements propres, le droit à une éducation. Ils devaient juste se vouer corps et âme à ce Dieu. Une proposition qui faisait réfléchir bien des parents, c'était la possibilité que leur enfant puisse avoir une vie meilleure et eux aussi car ils n'allaient avoir plus personne à charge. Les prêtresses laissèrent plusieurs jours pour laisser germer cette idée. Leurs buts étaient très simples en réalité. Aller dans les petits villages, soigner les malades, prouver la puissance de leur Dieu et recruter des enfants pour faire grandir leur culte. Tout était calculé !

Les jours passaient, Swann et son père n'abordaient pas vraiment le sujet. Les deux étaient quelque peu mitigé... Son père était partagé entre perdre sa fille après avoir perdu sa femme et lui offrir un avenir meilleur ! Oui, car les prêtresses présentes, étaient magnifique, avec des beaux vêtements, elles avaient l'air de manger à leur faim, aucun problème de santé voyant... Alors qu'ici sa fille allait devoir travailler toute sa vie dans la forêt et qui sait comment sa vie allait se finir et a quel âge. Swann de son côté était plus branché sur apprendre cette médecine inconnue pour pouvoir sauver des gens comme les prêtresses venaient de le faire.  Et bien sûr elle savait que son père allait avoir du mal à supporter cette séparation.

Pourtant, il fallait bien aborder le sujet un jour...

Et c'est dans les bois pendant le temps de midi qu'elle se déroula. Les deux parlèrent pendant des longues heures près d'un petit ruisseau alors qu'ils mangeaient de la viande séchée. Et le couperet tomba. Swann allait partir de la maison pour suivre les femmes et avoir un apprentissage... Et une vie meilleure !

Le départ était dans plusieurs jours, la jeune fille avait le temps de préparer un petit sac à dos avec quelques vêtements les plus beaux qu'elle avait, de la nourriture et de l'eau. La veille de son départ, son père lui prépara un délicieux repas un ragoût de mouton avec des légumes et des épices. Il lui fit même goûter de l'alcool pour la première fois, afin de rigoler un peu vue la tête qu'elle avait fait à sa première gorgée. C'était une agréable soirée qu'on ne voyait pas très souvent. Le soir, Swann entendit son père prier qui ? Elle ne le savait pas mais elle savait pourquoi... Pour qu'elle puisse avoir une vie meilleure et qu'elle vive aussi longtemps que possible et en bonne santé. La jeune fille eue un pincement au coeur et s'endormit finalement avec la voix de son père en tête.

Le lendemain matin, de nombreux enfants étaient prêt à faire le voyage avec une des prêtresses, les autres allaient continuer de prêcher la bonne parole dans d'autres villages au Nord. Swann embrassa son père lui disant qu'elle allait revenir, ne se doutant pas que c'était pour la dernière fois. Le groupe se mit en route. Des jours et des jours de marche, ne croissant personne et avec une femme pas très bavarde ne prenant pas spécialement le temps de répondre aux différentes questions des enfants.

Et c'est alors qu'en pleine après-midi, le groupe allait toucher au but, au milieu d'une forêt sur une colline un temple immense se dressait. Les enfants se mirent à crier, hurler de joie, mais les choses sérieuses allaient commencer. Un autre groupe de prêtresse attendait devant l'entrée du temple. Dès le début une sélection fut faite, les garçons d'un côté les filles de l'autre. Les filles restaient au temple, les garçons... Swann ne les revit jamais ! Dans un autre temple pour garçon ? Au travail ? Malade ? Mort ? Aucune idée. Une fois que les garçons furent emmenés, la prêtresse demanda aux filles de retirer leurs vêtements et d'aller se laver dans l'eau froide de la rivière.

Pendant qu'elles se lavaient leurs affaires furent confisquées, à leur sortie de bain, des vêtements en toile gris leur était imposés ! Elles devaient en prendre soin, dans leur dortoir elles en disposaient de deux autres et c'était tout. Et c'est le lendemain que le travail allait pouvoir commencer. Tous les jours c'était le même rituel, se lever tôt le matin pour aller prier ce fameux Dieu. Puis faire diverses tâches dans le temple, aller prier de nouveau, préparer les repas, faire divers exercices, apprendre à écrier, parler comme il faut se faire comprendre.

Les prêtresses ne forçaient personne à rester dans le sanctuaire, tout le monde pouvait partir quand bon lui semble. Et c'est ce qui se passait... Au bout de deux semaines, voire d’une, des enfants partaient pour retourner dans son village. Les femmes rendaient les affaires personnelles et voilà tout simplement, on pouvait les voir partir au loin. Swann ne baissait pas les bras, bien au contraire, ici la vie était beaucoup plus simple que dans le village alors autant rester ici même si son père lui manquait. Les jours passaient, les mois passaient puis les années.

Voilà qu'elle avait 18 ans, Swann avait bien grandit c'était devenue une belle jeune femme ! Dans le temple, il n'y avait plus aucun enfant de son village. Tout le monde était parti, soit refaire une vie ailleurs car ce monde ne leur plaisait pas, soit il c'était fait mettre dehors part les prêtresses à cause d'un pêché, dont le plus grave était de perdre sa virginité lors de sortie dans des villages. Des filles en avaient profité pour faire quelques rencontres et cela avait mal tournée et malheureusement Dieu voit tout ! La seule personne qui doit prendre la virginité d'une femme au sein de cette place sacrée et le Dieu Serpent en lui-même. Swann attendait donc que son jour arrive. La jeune fille était exemplaire dans son travail, dans les cours qu'elle donnait au plus jeune, dans son recueillement. Tout allait au mieux pour elle, elle avait su faire sa place parmi les femmes qui l'entouraient. Elle était appréciée de la communauté.

Et le jour J arriva, la grande prêtresse arriva à sa porte lui demandant de la suivre, elles arrivèrent dans une immense salle où elle n'avait encore jamais mis les pieds à ce jour. L'architecture était magnifique, il y avait des arabesques un peu partout, des feuilles d'or recouvrait les statuts à l'image du Dieu Serpent. Au-dessus d'un escalier se trouvait un immense trône où était assis un homme d'environ la 40aine. La réincarnation du Dieu Serpent, l'homme qui détenait tous les pouvoirs, l'homme qui allait s'occuper de Swann pour les heures à venir. Ce qui allait se passer dans ce lieu, allait rester secret pour toutes les autres femmes. Swann perdit sa virginité avec cet homme, ensuite ils parlèrent de plusieurs sujets...

Des jours après le Dieu demanda à revoir Swann, et ainsi de suite. Il la désigna grande prêtresse, celle qui devait montrer la puissance du Dieu à travers les différents villages pour permettre de recruter des apprentis. Elle était belle dans sa tunique parsemer de bijou. Lors des différents voyages, elle retourna dans son village natal. Son père n'était plus... Il avait été tué pendant la chasse, un sanglier l'avait chargé lui ouvrant la cuisse, il c'était vidé de son sang sur le trajet du retour. Swann fut très peiné d'apprendre cette nouvelle, mais maintenant elle avait une autre famille ! Elle allait tout faire pour que sa mère et son père soient fière d'elle là-haut à côté du Dieu Serpent. Et ils pouvaient être fière déjà grâce à sa montée en grade.

Une monter en grade qui avait fait naître de la jalousie vers d'autre prêtresse bien plus âgée qu'elle. Et aussi vers l'ancienne dont elle avait pris sa place. De la jalousie mélangée à de la colère, un mélange explosif. A chaque fois qu'elle allait voir son Dieu, les langues se déliaient vers les femmes. Du venin, toujours plus de venin. Des rumeurs commençaient à se répandre dans le sanctuaire. L'ancienne prêtresse n'y allait pas avec le dos de la cuillère, au point d'aller aussi en parler au Dieu Serpent... La pire des choses, était qu'elle lui racontait que Swann avait des aventures avec des gens des villages. Elle demanda aussi à d'autres prêtresses d'aller lui dire la même chose. Pour qu'il commence à douter...

Et pour finir une embuscade fut tendu à Swann. La prêtresse paya des hommes pour aller la violer et alors qu'elle était nue, la prêtresse rendra et le Dieu Serpent pour qu'il puisse voir de ces propres yeux qu'elle allait avec des hommes. Swann eu beau expliquer qu'elle n'y était pour rien, que cela n'était que manigance de la part de cette horrible femme. Le Dieu ne voulait pas en entendre plus. Swann fut chassée des lieux, avec l'interdiction d'y remettre les pieds pour l'éternité.

La jeune partie donc, ne savant pas où aller et quoi faire. Sa famille venait de la rechercher et dans son ancien village il n'y avait plus personne non plus pour l'accueillir. L'ancienne prêtresse n'avait pas de désir de vengeance non, elle se disait que toutes ces femmes seraient bien punies un jour et que la vérité aller éclater au grand jour. Là maintenant, elle voulait se tourner vers une autre quête à servir et à aimer et qui sait découvrir de nouvelle coutumes, tradition, méthode de médecine.

« Dernière édition: Avril 07, 2018, 09:51:11 par Info-chan » Journalisée

Cassandre Harmington
Terranide
-

Messages: 331



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Jeune vachette obéissante, lait à volonté ~
« Répondre #1 le: Avril 07, 2018, 09:37:56 »

Bienvenue !
Un verre de lait en cadeau <3 !
Journalisée
Info-chan
Autres
-

Messages: 101



Voir le profil
« Répondre #2 le: Avril 07, 2018, 09:50:39 »

Bonsoir et bienvenue.   

Validée la zolie pretresse !  Humaine bouuum
Journalisée

Citation de: Law
"Autorisation de Law de publier sans fiche"
Swann
Humain(e)
-

Messages: 5



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Avril 07, 2018, 09:56:18 »

Boit le verre de lait <3
Merci !!!!!!
Journalisée

Cassidy Green
Avatar
-

Messages: 2821


Une femme, un homme ? Ou bien les deux ?


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Avril 07, 2018, 09:58:35 »

Bienvenue Grima&ccedil;ant
Journalisée

Voici mon topic pour découvrir mes autres comptes. Veuillez aussi me contacter sous ce compte pour mes autres personnages, vu que je suis plus souvent connecter avec Cassidy Green qu'avec les autre Grima&ccedil;ant
Lamnard Kystrejfter
Humain(e)
-

Messages: 270


Chegnar Guevaring


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ancien esclave nexusien, c'est un orateur et un mystique, fort et agile, qui a pris les armes contre ses maîtres et suit depuis la voie d'un homme libre.
Un temps résident de Son'Da, il a quitté la ville pour mener sa lutte personnelle contre les esclavagistes, écumant côtes et cours d'eau par bâteau.
« Répondre #5 le: Avril 07, 2018, 10:22:07 »

Bienvenue belle servante de la veuve, de l'orphelin et des bébés phoques ! Tu es à croquer. Bisou

Je te souhaite une bonne intégration et des sujets concluants au plus vite ! Souriant
Journalisée

" Joue selon ton plaisir, et ta satisfaction sera la mienne. Ne presse pas les choses, le chemin rend la récompense plus belle. Voyons où cela nous mène, et tant mieux si ça égale nos attentes, et kumbaya si ça dépasse nos espérances. "

Swann
Humain(e)
-

Messages: 5



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Avril 07, 2018, 10:33:01 »

Merci à tous <3
Journalisée

Serenos Sombrechant
Modérateur
-
*****
Messages: 2051


Mad King


Voir le profil
FicheChalant
Description
Le Roi des Trois Royaumes et le personnage le plus influent d'Ayshanra. Derrière ses allures détendues et son sourire charmeur, Serenos est un homme dangereux et incontrôlable, et une constante menace pour les royaumes continentaux. Son mépris pour le protocole lui ont attiré le titre de "Roi Fou".
« Répondre #7 le: Avril 08, 2018, 06:13:49 »

*Serenos pose une main sur la tête de la grande (taille) prêtresse et lui sourit.*

En voila une jolie prêtresse.

Si tu cherches la justice, tu la trouveras en mes terres. Prêtresses, seigneurs, fermiers et mendiants, tous ont droit à la même justice, incluant celle qui leur ferait perdre leur tête.

*Il lui glisse une bourse, un bref baiser sur le front, puis disparait dans le brouillard. Et il se perd.*

(Bienvenue O/)
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox