banniere
 
  Nouvelles:
LGJ accueille un nouvel Administrateur ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Un simple footing matinal... [PV : Syndra Bathory]  (Lu 325 fois)
Luo Tianyi
E.S.P.er
-

Messages: 103


L'idole de la jeunesse.


Voir le profil
FicheChalant
« le: Février 19, 2018, 12:34:37 »

L'entrainement ! C'est la base de tout chez une idole qui veut garder la ligne impeccable ! Et pour se faire Luo ne lésinait en rien, repas légers, nourriture faible en calorie. Et de la course, sur tapis bien sûr ! Mais ce fichu pareil était en panne, et Luo était bien ennuyé ! Dès lors allez à la salle de sport semblait une option, mais... Quand on a pour soi d'être connue en tant qu'idole de la pop... Mieux vaut ne pas allez trainer à la salle de sport la plus grande de la ville, ni même dans celle du quartier au risque de se faire pincer et harceler ! Les fans... Ils sont tous très gentils, mais aussi très collants et insistants ! Et en tant que jeune femme, il était sujet à la poursuite de quelques détraqués qui en ont après son fessier. Allons bon, il opta donc pour allez se promener et faire un footing, à défaut de courir chez lui il courra dehors ! La question était, fallait-il courir sous son apparence d'idole, ou son apparence normale ? Non en fait le choix était vite résolu, l'idole valait mieux, sinon il risquait de passer pour un sosie... Et si ce n'était pas le cas, on pourrait faire le lien entre lui et l'idole sur scène. Il n'aimait pas ça, mais c'était la vérité, puis de toute façon l'avait l'habitude de se travestir, c'était son quotidien à présent.

Il enfila donc un short en spandex, puis une jupette pour ne pas que des pervers regardent de trop près son joli corps mince et élancé. Pour le haut il enfila un t-shirt et une veste de training. Cela en ordre il attacha ses cheveux en chignon derrière la tête, histoire de ne pas les voir voler dans tout les sens. Une broche longue pour maintenir cela et il était prêt pour partir. Son téléphone en poche, une gourde à sa ceinture remplie d'un délicieux smouthie de fruit frais de ce matin, il était paré ! Ne sortant de son appart, aucune clé, tout était verrouillé par code ici. Il se rendit dans les rues, un bandana sur la moitié inférieure du visage pour filtrer l'air, mais aussi pour mieux se cacher. Il remonta la capuche de son training, puis ajusta ses poignets éponges et se mit en route. Un bon footing pour se mettre en forme, il alla vers le parc, en fit quelques tours et continua alors vers les bois au milieu de la ville, le bon coin pour tous les sportifs. Et pour Luo, l'endroit idéal pour se laisser allez et monter la vitesse d'un cran, le footing devint une petite course. Il n'y avait que peu de monde, montant le son de son baladeur en faisant du sur-place, il vérifia l'heure, huit heures du matin, il était bon. Il continua donc dans les bois, avant d'en ressortir vers le parc.

C'est là que tout arriva, occupé à chantonné une chanson de l'idole du moment, à savoir lui... il ne vit pas venir la fille à sa gauche, un pouf se fit entendre suivit par des petits cris de douleur des deux cotés. Il tomba sur le chemin de gravier, se fit mal aux fesses et donc fit moins attention. Son capuchon était tombé en arrière, sa broche tenait encore le coup, mais une partie de ses mèches emportée par le mouvement révélait un peu son visage. Sa petite poitrine, son air frêle... C'était Luo Tiyanyi ! L'idole à la voix la plus ensorcelante de toute la ville ! La petite Chinoise se redressa doucement, elle ignorait si l'autre avait eu le temps de la reconnaitre, ou pire... Elle la regarda donc et d'une voix douce obligée qu'il était de rester dans son rolle de gentille idole toute mignonne :

- Excuse-moi, je ne t'ai pas vue arriver, tu vas bien ?

En lui tendant une main pour l'aider à se relever, il ne pouvait le cacher, ces petits yeux verts, ses cheveux qui reprenaient tout seuls leur forme, deux longues mèches vers la poitrine, quelques une dans le dos sa broche était tombée pour de bon et trainait sur le sol.
Journalisée
Syndra Bathory
Humain(e)
-

Messages: 45



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Février 22, 2018, 10:38:33 »

Il avait plu toute la nuit. Et Syndra avait passé cette dernière avec la fenêtre ouverte, tout simplement pour entendre la pluie tomber. Elle aimait bien la pluie, cela ne la dérangeait tout simplement pas de courir sous la pluie, mais il fallait simplement qu'il n'y ai pas d'orage. Elle avait peur de l'orage. Et ce depuis son accident. Du moins, ses souvenirs de la peur de l'orage remontaient à cette nuit-là. Ce matin, elle s'était levée d'un bond. Comme tous les matins où elle allait devoir s'entraîner. L'entraînement, c'était quasiment toute sa vie. Si elle voulait se hisser au plus haut niveau, il allait lui falloir travailler dur. Et c'est ce qu'elle faisait depuis pas mal d'années. Depuis même ses années de lycée au final. Lycée où elle ne travaillait quasiment pas en cours, et où elle s'en sortait quand même, préférant donner toute son énergie aux cours de sport. Son petit-déjeuner était le même que tous les matins. Des pâtes, encore des pâtes, et des protéines. Elle ne mangeait que des pâtes le matin, avec un supplément de protéines. Si elle voulait progresser, elle devait avoir une alimentation en adéquation. Elle était habituée maintenant, et cela ne lui posait plus le moindre problème.

Elle mangeait très vite le matin. Un peu trop vite d'ailleurs. Une fois son repas ingurgité, elle s'était ruée dans sa penderie pour en sortir un tee shirt blanc, et un short noir. Ses baskets étaient au pied de son lit, les lacets étant toujours faits. Elle avait beaucoup de mal à faire ses lacets d'une main, donc elle ne les défaisaient jamais. Elle changea également son bandage, comme tous les trois jours. Même si cela faisait longtemps que sa plaie était cicatrisée, elle portait en permanence un bandage à cet endroit, puisque sa peau était très fine. Et une fois prête, elle put enfin sortir pour se mettre à courir. Aujourd'hui, elle allait travailler l'endurance. Quoi de mieux pour travailler cette dernière qu'aller courir dans le centre-ville? Elle aimait bien courir là-bas. Et de temps à autre, il valait mieux bosser son endurance que la laisser de côté. Une fois arrivée à destination, elle commença à courir. Alors que cela ne faisait que dix minutes qu'elle courrait en ville, quelqu'un lui rentra dedans. Déstabilisée, elle chuta, sur son membre amputé. La rencontre avec le bitume lui tira une profonde douleur. Son bandage ne suffisait clairement pas. Se tenant le bras, et regardant son moignon, avec une plaie ouverte en sang, elle tiqua, à de nombreuses reprises. Cette partie étant plus que sensible.

-  Vous ne pourriez pas faire attention un peu? Il n'y avait pas la moindre agressivité dans sa voix pour autant. Elle essayait tant bien que mal d'arranger son bandage pour tenter de stopper hémorragie avec les moyens du bord.
Journalisée
Luo Tianyi
E.S.P.er
-

Messages: 103


L'idole de la jeunesse.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Février 25, 2018, 11:57:33 »

Les accidents, ça arrive tout le temps, rien de grave, sauf là... une hémorragie ! S'il y a bien un truc qui mettait Luo à mal, c'était le sang. Encore dans un film il supportait, sachant que c'était du faux, mais là il était réel, rouge, chaud, il coulait hors des vaisseaux... Luo pâli, enfin c'était peu visible tant il était déjà pâle au départ ! Normalement les gens se blessent, saignent un peu à cause d'une égratignure, là elle a carrément perdu une main ! Luo avait fait ça ? Panique il se fige d'un coup, la bouche encore ouverte, que faire ? Il était paniqué et perdait lentement tous ses moyens, d'abord la parole, puis les jambes set chute sur les fesses à nouveau. Ses longues méchants finirent alors de suivre la capuche et tombèrent au sol. Luo ne disait rien, encore mois quand la fille le regarda, elle parla, mais il n'entendit rien, comme s'il était en apnée à cause du choc. Il allait tuer quelqu'un en lui rentrant dedans, était-ce seulement possible ? Finalement il cessa de respirer, referma la bouche et secoua la tête avant de sortir son smartphone et faire le numéro des urgences.

- Oui, une blessée dans un parc, elle a redû une main venez vite ! Je ne retrouve pas sa main, mon dieu, sa main ! Dépêchés vous bordel, elle pisse le sang ! Oui Seikusu, le parc des voyeurs derrière la rotonde de la luxure !

Voilà, les secours étaient en route, il mit son téléphone sur haut-parleur et écouta les instructions, d'abord stopper la perte de sang... Ni d'une ni deux il retira son pull terminant en t-shirt n'ayant pas la force de couper la manche il se contente de la serrer pour faire garo et serre autant qu'il peut, c'est-à-dire ridiculement pas fort ! Toujours paniqué il la regarda sans oser lui adresser la parole, heureusement les sirènes de secours se firent entendre, l'hôpital n'était pas loin d'ici et moins de six minutes après la chute ils étaient présents pour... voir qu'il en manquait aucune main, ils soignèrent la fille et rassurèrent un peu la jeune star de la ville.
Journalisée
Syndra Bathory
Humain(e)
-

Messages: 45



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Février 25, 2018, 04:12:53 »

Syndra, en voyant l'exagération totale et imprévisible de cette personne, en resta bouche bée. De toute manière, elle sentait bien que si elle tentait de dire quoi que ce soit, tout allait être amplifié, et elle n'avait clairement pas envie de gérer ce genre de situations. C'était peine perdue de toute manière. Et en la voyant faire, la jeune femme poussa un long soupir. Tout ça, pour ça. Elle savait que les gens exagéraient toujours en voyant l'absence d'un membre, mais là quand même.... Et cette personne s'était tout naturellement dit que c'était logique qu'on puisse perdre une main en chutant sur la route? Non mais elle était sérieuse dans ses idées? Et quand elle vit arriver des secours, elle resta littéralement la bouche ouverte. Ceci commença réellement à l'énerver, et lorsqu'ils tentèrent de la soigner, elle se fit entendre.

- Mais bordel, vous vous êtes posés la question avant de venir? Vous pensez, sans déconner, qu'on peut perdre une main en tombant par terre? J'ai perdu ma main il y a plusieurs années, et là vous commencez à me pomper l'air avec vos conneries. Retournez bosser et foutez moi la paix, car j'vais vraiment péter un câble. Elle se retourna vers la personne qui les avaient appelés et garda un ton très calme, tout en serrant un peu plus son bandage d'une main. - Vous trouvez ça logique de perdre une main en faisant une chute? Vous vous êtes réellement dit que c'était logique? Y'a des années que j'ai perdu cette main. Si je saigne autant, c'est que j'ai la peau beaucoup trop fine à cet endroit. C'est de la logique. Et ça commence très sérieusement à me taper sur les nerfs qu'on me renvoie sans cesse mon handicap à la gueule. Je sais que j'ai plus qu'une main, c'est pas non plus la peine d'en faire tout un cinéma.

Elle se calma en se massant le bras, tout en poussant un long soupir. Syndra commençait réellement à en avoir marre de ce genre de situations, mais il fallait bien qu'elle fasse avec. Elle n'était tout simplement pas capable de changer les mentalités à elle seule.
Journalisée
Luo Tianyi
E.S.P.er
-

Messages: 103


L'idole de la jeunesse.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Février 27, 2018, 12:36:51 »

Luo était tout choqué encore, il ne savait comment réagir à tout cela ! Les secours eux se firent engueuler, mais sans le prendre mal, tout cela venait d'une mauvaise communication dans le fond. Aussi une fois leur travail faire ils partirent la laissant râler toute seule, ils ne faisaient que leurs travaux et n'étaient en rien fautifs. Luo lui fut u peu rassuré, et la regardait timidement et désolé. Il n'osait plus rien dire du tout après sa gaffe... monumentale !
Journalisée
Syndra Bathory
Humain(e)
-

Messages: 45



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Mars 20, 2018, 08:43:45 »

Syndra essaya tant bien que mal de se calmer intérieurement. Il fallait bien qu'elle se calme. Si elle restait dans un tel état pendant trop longtemps, cela allait être plus que mauvais pour elle. Le stress était l'un de ses pires ennemis. Il suffisait qu'elle soit stressée, et elle pouvait totalement passer à côté d'une compétition, en agissant n'importe comment. Alors qu'elle faisait le vide en elle, elle serrait de sa main valide son bandage histoire de stopper provisoirement l’hémorragie. Elle allait devoir s'en occuper plus tard en rentrant chez elle. Elle savait très bien qu'elle venait de mal réagir, mais elle en avait vraiment marre de voir les gens s'inquiéter plus que de raison pour ça. Cela lui rappelait sans cesse sa condition, et tout ce qu'elle demandait, tout ce qu'elle voulait, c'était d'être vue comme une femme normale. Qu'on arrête de lui casser les pieds avec ces histoires.

- Désolée de réagir comme ça, mais j'en ai vraiment marre qu'on me balance à la gueule en permanence le fait qu'il ne me reste qu'une main. Je ne supporte plus ce genre d'attention. Tout ce que je veux, c'est qu'on me considère enfin comme quelqu'un de normal, c'est tout ce que je demande. Pardon donc, d'avoir gueulé comme ça, mais c'est ma façon d'éviter d'agresser physiquement les gens.

Essuyant donc les traces de poussière sur ses vêtements, elle poussa un long soupir. Elle n'était pas foncièrement violente, sauf à de rares exceptions, et préférait donc pourrir verbalement quelqu'un que lui lever la main dessus. Elle ne savait pas quoi dire d'autre, et fit craquer son poignet. Elle tiqua, car la douleur se fit sentir dans son autre bras, ce qu'elle détestait par dessus tout. Par moments, elle pouvait être sujette à la douleur fantôme. Elle sentait comme une violente douleur dans sa main... qu'elle n'avait plus. La jeune femme n'arrivait pas à se l'expliquer, mais devait faire avec. Ici, cette douleur restait en dessous de la marque de son amputation. Elle devait trouver quelque chose à dire, mais rien ne lui venait en tête. Un comble.
Journalisée
Luo Tianyi
E.S.P.er
-

Messages: 103


L'idole de la jeunesse.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Mars 21, 2018, 03:18:12 »

Luo s'était planté, magistralement planté ! Autant dire qu'après ça il voulait disparaitre, se faire oublier, il l'écouta presque désolé tout du long. Mais d'un autre côté, une évidence lui sembla s'imposer, si elle veut qu'on la voie comme une personne ordinaire, pourquoi n'a-t-elle pas une prothèse qui éviterait pas mal de quiproquos en fait ? Sans compter qu'une prothèse aurait protégé le moignon lors la chute, au moins un minimum ! bref, il la regarda un peu, préférant ne pas croiser son regard se sentant encore idiot. Mais cela dit il doutait maintenant de cette idiotie, car après tout, rien de tout cela ne serait arrivé si en premier lieu la jeune femme ne courait pas partout sans sa prothèse ! Luo la regarda donc finalement, soupire et se relève doucement, il n'avait plus de raison de s'inquiéter. Elle saigne, mais ne va pas si mal puisqu'elle ne veut pas d'ambulance.

- Bon heu... je vais y allez hein... j'ai fait assez de bêtises pour la journée...

Il commence alors à faire volte-face, aucune raison de rester plus longtemps, et au moins il n'a pas été découvert, il peut donc retourner à son sport... Et elle ? Il détestait ce sentiment, soupira et lui tendit la main droite :

- Tu veux courir un peu avec moi ?
Journalisée
Syndra Bathory
Humain(e)
-

Messages: 45



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Avril 10, 2018, 05:03:04 »

Enfin calme, Syndra commença à espérer que ce saignement s'arrête. Parce que sinon, elle allait devoir rentrer rapidement chez elle, tout nettoyer, changer de bandage, et ressortir pour courir. Autant ne pas perdre tout ce temps. Elle détestait perdre du temps de cette manière. Serrant donc un peu plus son bandage, en espérant que le saignement cesse de cette façon, elle se gratta les cheveux par la suite. Que faire maintenant? Le laisser tout seul? Rester avec? La jeune femme se posa la question. Mais elle n'avait pas envie d'agir comme une garce. Ce n'était pas son comportement de base. Elle allait tout de même rester un peu. Cela n'allait pas lui faire de mal de sociabiliser quelque peu. Si elle restait en permanence toute seule dans son coin, elle allait finir par devenir folle, et c'était quelque chose qu'elle voulait éviter par-dessus tout.

- Allez, pourquoi pas... Ça me permettra de passer à autre chose. Je déteste avoir de la rancune envers les autres, disons que ça m'insupporte quand je me mets dans cet état pour si peu.

Elle se mit donc une nouvelle fois à courir, passant devant. Il fallait qu'elle pense à autre chose. Se mettre dans cet état pour si peu, cela ne lui ressemblait pas du tout, et par conséquent, elle détestait ça. Mais par moments, elle ne pouvait pas faire autrement. Elle voulait simplement qu'on la considère comme quelqu'un de normal. C'était tout ce qu'elle demandait. Beaucoup de gens y parvenaient, alors pourquoi pas les autres? C'était une question qu'elle se posait réellement, et des fois, elle ne trouvait pas la réponse. Heureusement, courir lui vidait la tête.
Journalisée
Luo Tianyi
E.S.P.er
-

Messages: 103


L'idole de la jeunesse.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Avril 11, 2018, 11:40:40 »

Il était temps de reprendre la course, l'entrainement et se changer les idées, ce n'est pas tout les jours qu'une croise une handicapée physique quand on y pense. Cela restait un peu choquant pour Luo qui vivait dans un monde parfait et de bisnounours ! Ravi de voir accepté son invitation il court avec elle comme si tout allait pour le mieux. N'ayant rien de spécial à dire, et déjà fait bien assez de gaffe il préféra donc éviter de trop parler. Il pourrait même la laisser d'ici quelques rues prétendant que c'était fini pour lui. En tout cas elle courrait bien, voire même mieux que lui, clairement plus endurante, sans doute ne faisait-elle que ça ?

- Attends, je tiens plus...

Luo se stoppa finalement sur un banc public s'y laissant tomber, c'était dingue ce qu'elle pouvait courir encore et encore ! Luo soupira un peu, il était crevé à force de la suivre, il devrait avoir fini son footing depuis une bonne heure et l'avait prolongé pour la suivre. Mais il était à bout, et il ne savait même plus où il était par rapport à chez lui. Il regarde son téléphone, voyant l'heure lui propose :

- Tu veux venir boire un verre avec moi ? Je te l'offre !
Journalisée
Syndra Bathory
Humain(e)
-

Messages: 45



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Avril 25, 2018, 07:37:57 »

Syndra oubliait quasiment tout lorsqu'elle courait. Elle pouvait même oublier qu'elle était accompagnée, jusqu'à ce qu'elle s'arrête, et revienne par conséquent à la réalité. Mais ici, elle courait à son rythme, sans réellement se soucier du fait que son compagnon du jour suive ou non. C'est en l'entendant par la suite que la jeune femme reprit pied avec la réalité, et s'arrêta net. Elle le vit s'asseoir sur un banc, et se posa donc une question. Est-ce qu'il était déjà en train de courir depuis longtemps avant leur rencontre mouvementée, ou il n'avait absolument aucune endurance? Cette question trottait dans son esprit, mais elle ne se voyait absolument pas lui demander. Tout simplement car cela ne la regardait pas au final. Et surtout, la réponse à cette question n'allait pas vraiment changer ma vie, donc je n'avais aucune raison de lui demander au final.

Quant à sa proposition, elle fit le tour de mon esprit avant que je ne formule une réponse. Je devais de base me demander ce que cela pouvait engendrer, et ce que j'allais bien pouvoir prendre. Mais il était surtout hors de question de refuser une telle proposition. Ce n'était pas dans mes habitudes. Surtout quand cette dernière était faite sans aucun sous-entendu de base. Syndra avait horreur de décliner des invitations sans le moindre motif valable. Car elle détestait tout simplement inventer des excuses qui ne tenaient pas la route. De ce fait, la plupart du temps, ses réponses étaient entièrement positives.

- Pourquoi pas. Après tout, je n'ai rien de prévu, et surtout, ça te permettra de te racheter, pour le moment. Même si je ne suis pas vraiment rancunière. T'as de la chance d'ailleurs d'être tombée sur moi. Ça aurait été quelqu'un d'autre, je ne sais pas dans quel état tu aurais pu finir.

Elle détestait la violence, qu'elle soit physique ou verbale. Et comme elle s'était déjà calmée, elle pouvait le dire, il avait vraiment de la chance qu'elle ne soit pas rancunière à ce point, vu que ce n'était pas non plus la mort du petit cheval.
Journalisée
Luo Tianyi
E.S.P.er
-

Messages: 103


L'idole de la jeunesse.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Avril 28, 2018, 11:27:43 »

Luo n'était pas la personne la plus endurante du monde, c'est une certitude, enfin tout dépend aussi de ce qu'il doit endurer. La chaleur des projecteurs sur scènes durant des heures ? Les regards de milliers de pervers qui ne rêvent que de voir sous sa jupe ? Ou encore parfois les pervers qui le suivent en rue ou tentent de trouver son identité réelle et le forcent à déménager plusieurs fois par an ? Enfin, oui, il est en bonne santé, et sa forme physique est correcte. Il avait couru deux bonnes heures déjà, et là il avait besoin de reprendre son souffle, pas seulement à cause de la chute ou la course, non, mais à cause de cet incident qui l'avait un peu coupé dans son élan et sa bulle de tranquillité. Ayant enfin sa réponse, l'idole sourit soulagée et se relève de son banc, puis elle lui annonce :

- Bon, bas, petit footing jusqu'au bar ? Il y en a un pas loin de mon appart, ça doit être de l'autre côté du parc maintenant, c'est sur un coin de rue près de l'entrée nord du parc.

Ainsi la fille pourrait vite comprendre de quel bar il s'agit, si toute fois, elle connait le quartier. Ce que pensait Luo en fait, après tout qui viendrait courir dans un parc sans connaitre un minimum les alentours ? Il reprit donc la course, suivant le rythme de sa partenaire et sans se fatiguer plus que nécessaire. Il avait encore de la réserve, mais il avait une de ses soifs ! Il fit tout le chemin d'une traite, et arrivée à la sortie du parc, ralentit pour remettre sa capuche et bien couvrir ses cheveux et une bonne partie de son visage. Comme s'il devait cacher quelque chose, puis reprit la route et se stoppa devant un bar assez luxurieux.

- Voilà, on est arrivé, je ne prends pas d'alcool, mais tu peux prendre ce que tu veux.

Il rentre donc et évite de regarder les gens, surement pas par gêne, car dans le parc il n'avait aucun souci à courir la tête lever et écouter sa musique en même temps. Il alla voir le barman et se posa sur un tabouret, il retira ses éponges de poignets et les mis en poche de sa veste à capuche. Assis de la sorte on pouvait voir un bout du short en spandex moulant qu'il portait sur la jupe, mais là il s'en fichait, ce n’était pas non plus très osé comme tenue... Il croisa les chevilles sur le rebord inférieur du tabouret et commanda un smoothie bien frais à baise de fraise et banane ! Un peu comme celui dans sa gourde à la ceinture et qui était vide depuis un moment.

- Et toi tu prends quoi ? D'ailleurs j'ignore encore ton nom, moi c'est...

Il se stoppa regardant autour rapidement, puis se penche vers elle et lui dit murmure :

- Luo, mais ne vas pas le crier sur tous les toits.

Il se recula ensuite et sourit normalement, Luo, il ne mentait pas... Luo dans cette ville, ce n'était pas courant un nom chinois au Japon. Un Luo qui traine dans un bar assez "uppé" et doit cacher son identité en public ? Peut-être qu'il venait de se vendre, enfin "elle" du coup, car cette Luo était une jeune femme célèbre et chanteuse montante à plein régime. Puis d'ailleurs, Sandy devait toujours penser avoir à faire à une fille depuis le début, et l'idole était justement une fille. Comme quoi dans le fond la chose la plus évidente pour Luo devrait être de ne pas se travestir pour vivre sa vie... Si seulement il n'avait pas un corps si efféminé et doux au regard... Un peu comme unique en son genre...
Journalisée
Syndra Bathory
Humain(e)
-

Messages: 45



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #11 le: Mai 16, 2018, 10:56:46 »

En l’entendant parler de la distance qu’il y avait à parcourir pour atteindre ce bar, Syndra ricanait intérieurement. La distance n’était pas si longue que ça pour elle. Elle avait pas mal d’endurance, mais pas non plus pour parcourir des dizaines et des dizaines de kilomètres à haute vitesse. Elle était bien capable de faire un triathlon, mais à la fin, elle finissait au bord de la crise cardiaque. Elle en avait fait l’expérience dernièrement, aux côtés de son ancienne prof de sport. Elle avait finit au bord de la crise cardiaque, passant de longues minutes par terre, essayant tant bien que mal de reprendre son souffle. Elle était bien plus efficace sur les distances courtes, car elle était au fond d’elle-même une sprinteuse, bien qu’elle pouvait être efficace sur plus longue distance, à vitesse réduite. Son endurance n’était pas exceptionnelle pour une athlète, mais elle n’avait clairement pas à rougir.

Une fois arrivée sur place, elle demanda un thé glacé saveur melon et kiwi. Une boisson qu’elle buvait énormément, même si cette dernière n’était absolument pas diététique. Syndra n’était pas non plus un exemple de diététique, même si elle s’attachait au fait de manger sainement pour optimiser ses performances sur une piste. Elle pouvait exclusivement se nourrir de pâtes au petit-déjeuner sans se poser la moindre question, et sans trouver quelque chose à redire. Elle avait prit cette habitude, et ne voulait pas vraiment se remettre en question à ce sujet. La jeune femme pouvait parfois se permettre des écarts, tant que ces derniers n’étaient pas récurrents.

En apprenant son nom et surtout en l’entendant ne pas le crier sur tous les toits, elle essaya de rassembler ses souvenirs pour comprendre pourquoi un tel nom devait rester secret. Elle ne trouvait rien qui justifiait cela. Sans doute un parano ou quelque chose du genre. Mais il pouvait très bien être quelqu’un de connu, bien que Syndra ne le connaisse pas. Elle l’avouait elle-même, elle devait sincèrement agrandir sa culture. Ceci dit, elle ne comprenait pas vraiment pourquoi faire autant de mystères.

- Ça ne me dit absolument rien. J’ai beau chercher, je n’ai jamais entendu un nom pareil. Faut pas être parano comme ça. Certes on est au Japon, mais ça pourrait être pire. On aurait pu être en Corée. Moi, c’est Syndra.

Il fallait vraiment qu’elle comprenne, mais elle n’avait pas l’intention de ramener le sujet sur le tapis si cela l’indisposait.
Journalisée
Luo Tianyi
E.S.P.er
-

Messages: 103


L'idole de la jeunesse.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Mai 21, 2018, 11:43:03 »

Un thé melon et kiwi, voilà qui était étonnant ! Mais ça devait surement être bon, sinon elle ne le commanderait pas, si ? Luo s'occupa ensuite de ses affaires et sa propre boisson de toutes les couleurs, il adorait les couleurs ! Il l'écouta répondre et sembla à la fois étonné, et rassuré.

- Oh ? Ha et bien tant mieux pour moi, enchantée Syndra.

Cela ouvrait deux voies possibles, cessez de se travestir, mais bon, vu sa tenue actuelle c'était trop risqué. Donc, la seconde voie, ne rien dire et se contenter de la laisser ignorer qui il est !

- Ha non c'est pas pour ça, c'est toute autre chose, enfin tant mieux, pour une fois je peux être moi.

Elle s'étend alors un peu et son dos craque doucement, elle n'était pas la fille avec la plus grosse poitrine du coin c'est certain ! Mais elle le vivait visiblement bien. Luo ensuite but un peu et lui lança :

- Et toi ? Tu viens d'où, tu fais des compétitions ?
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox