banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2] 3
  Imprimer  
Auteur Sujet: The journey continues !  (Lu 817 fois)
Chengzu Dahu Zuidà
Terranide
-

Messages: 44


Libéré ! Délivré !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #15 le: Février 25, 2018, 10:33:56 »

Chengzu était vraiment très surpris par tout ça. Qui aurait cru, ce matin, qu’il passerait la soirée en faisant l’amour à Theorem, son vieil amour d’enfance ? Et surtout ici, à Zon’Da, loin de tout... Theorem était néanmoins bien décidé à le pousser jusqu’au bout, à le plonger dans ses derniers retranchements... Et il était en train d’y parvenir ! Chen’ se déshabilla rapidement, finissant torse nu. Un torse glabre, ce qui était plutôt surprenant pour un Terranide. Les êtres comme lui étaient plutôt connus pour être assez poilus. Comme quoi, la vie pouvait parfois réserver des surprises. En tout cas, Theorem passa aux choses sérieuses, récupérant un préservatif, et le mit sur le sexe de Chengzu... D’une façon très particulière, en le prenant en bouche, et en le posant sur sa queue.

Surpris, Chen’ écarquilla les yeux, rougissant sur place, et sourit légèrement. Une curieuse façon de le mettre, et il utilisa sa langue pour aplanir au mieux le préservatif, recouvrant la queue de l’homme de cette membrane collante.


« Tu as appris ça à Inferis, je parie ? Je crois que tu n’as pas fini de me surprendre, Theorem... »

Si Chengzu n’était pas encore très chaud pour la domination, et pour tout ce que cela impliquait, pour le sexe en lui-même, il était loin d’être prude ou coincé. Et, en voyant Theorem se mettre à quatre pattes, Chen’ dut serrer les poings sous l’effet d’une vague de plaisir, qui remonta lentement en lui. Et il constata ensuite que Theorem portait depuis le début un plug anal, ce qui ne manqua pas de le faire doucement rougir. Esquissant un léger sourire, le jeune homme se rapprocha ensuite, voyant le délicieux cul du jeune homme, ouvert et tendu.

Pinçant ses lèvres, Chengzu grimpa sur le lit, et posa ses mains sur les fesses de l’homme, caressant sa peau, appuyant dessus. Avant de le pénétrer, le Terranide contemplait le corps de son amant, palpant sa peau, en appréciant l’ensemble.


« Okay, mon beau, tu... Tu es vraiment très beau ! »

Il sourit encore, puis s’empressa finalement de le pénétrer sans préalable, puisque Theorem portait déjà un appareil. Un long frisson traversa le corps du Terranide-bélier, qui fit ce qu’un bélier savait faire de mieux : des coups de butoir ! Pas de gêne ni d’hésitations, il se mit à prendre son amant sans la moindre hésitation, encore et encore.
Journalisée

Theorem
Terranide
-

Messages: 1416


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #16 le: Mars 03, 2018, 12:10:29 »

Cette simple phrase de lui dire qu'il était beau lui donna beaucoup de plaisir déjà. Souvent il n'avait que des commentaires salaces et pervers sur son physique, mais là Chengzu lui donnait une appréciation générale, bien plus authentique et bien plus douce à avaler. Cela donna un beau sourire à Theorem qui en rougit un petit peu. Il en mordilla sa lèvre inférieure en faisant les yeux doux à son amant en tournant la tête. Il ne pouvait bien sûr pas lui faire face à cause de la position en levrette, mais il se tourna de son mieux. Mais il ne put pas rebondir oralement sur la chose car Chen s'avança. Ce bel homme imberbe, aux muscles dessinés mais discrets, au pénis généreux sans être difforme ni disproportionné. Et ça ne mit pas longtemps avant que le gland du bélier ne s'appuis sur son anus étroit mais bien lubrifié. Les mains gantées de cuir se serrèrent sur ses hanches et son sexe entra en lui d'un coup de boutoir qui fit s'avancer un peu Theorem, retenu par la poigne de son amant.

"Oooh~ oOoh~"

Son gland écrasait sa prostate, c'était délicieux ! Pile la bonne taille se disait Theorem tant il allait au bon endroit. Puis au lieux de s'attarder, Chen se retira doucement pour rentrer à nouveau, à un rythme soutenu. Les coups de reins se succédèrent, avec une régularité et une fréquence rapide. C'est bien simple, cette baise n'avait rien de la douceur ennuyante des puceaux, c'était une baise mine de rien puissante et rapide, un baisage en règle que Theorem subissait pour son plus grand bonheur !

"Oh~ ! Oh~ ! Oh~ ! Chen ! Han Chen ! C'est AH ! trop boooon !"

Theorem avait déjà le corps perlé de sueur. Pourtant ça venait de commencer. Cela montrait une chimie incroyablement efficace entre eux. La cage de chasteté du travestit laissa échapper quelques gouttes de présperme sur le matelas au rythme des coups de boutoir de Chen. Son harnais de latex en brillait d'autant plus et soulignait encore plus le corps de soumis de Theorem, à la peau très claire et d'un gabarit plus petit que celui de Chen. Ses mains se serrèrent sur les draps et visiblement Theorem adorait ! Il tenta pendant les coups de reins de prendre sa laisse, la mettant dans la main de Chen qui tenait sa hanche droite. Il ne manquait que ça, sentir qu'il était à lui...
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Chengzu Dahu Zuidà
Terranide
-

Messages: 44


Libéré ! Délivré !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #17 le: Mars 06, 2018, 01:39:18 »

Chengzu ne pouvait que le reconnaître : il n’en avait pas l’habitude. Un tel cul était... Tout simplement incroyable ! Les parois anales de Theorem se dilatèrent très facilement, et, en entendant les crissements du latex, Chengzu commença à ressentir de puissantes pointes d’excitation. Ses mains continuaient à se serrer sur le corps de l’homme, empoignant ses fesses. Chen’ n’avait, jusqu’à présent, jamais eu de véritable attrait pour le cuir ou pour le latex, tout juste une sorte de curieuse attirance, mais sans plus... Mais là, ce soir, en voyant les reflets brillants du latex, la manière dont il moulait le corps de son magnifique amant... Pour le dire simplement, Theorem était tout simplement magnifique ! Chengzu sentit sa verge l’élancer douloureusement, durcissant et gonflant, le faisant grogner et soupirer longuement.

« The... Theorem... »

Chengzu était bercé par les couinements de Theorem, et continuait à la prendre. Il alla sur le devant, et continua à prendre l’homme, mais caressa avec ses doigts les fines lanières en latex, s’amusant à en sentir le contact, le faisant doucement frémir. Il grogna encore. Chengzu avait beau être un érudit, il ne fallait pas oublier qu’il était, à la base, un Terranide. Ce faisant, son sens du toucher était très développé, ce qui faisait qu’il aimait particulièrement cette sensation.

Il remonta ainsi le long du corps de l’homme, et se redressa encore, continuant ses coups de reins, grognant légèrement. Sa queue pilonnait le fondement de son amant, et il se délectait de ses gémissements, de ses petits cris. Theorem était... Tout simplement superbe ! Chen’ ne le ménageait nullement, multipliant ses pénétrations, leur intensité, leur énergie. Il le prenait en levrette, la position favorite d’un Terranide-bélier, filant encore, soulevant le corps de Theorem à chaque coup de reins.


« Ohhh... Tu as un de ces culs, bon sang... ! »

Le Terranide le pensait sincèrement ! Il ignorait jusqu’où leur relation allait aller, mais...Ah ! Ses muscles se contractèrent brusquement, il se crispa sur place, et se relâcha brusquement, jouissant généreusement. Sa main gifla sèchement le fessier de Theorem au passage, tandis que son sperme fusait dans le corps de son partenaire, venant joyeusement le remplir...
Journalisée

Theorem
Terranide
-

Messages: 1416


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #18 le: Mars 10, 2018, 09:17:12 »

Theorem poussa une longue plainte sexuelle et féminine quand son Chengzu éjacula en lui. Les coups de boutoir de son amant se changèrent en des mouvements plus profonds, plus insistants et animaux. C'était comme si Chen avait répondu à un impératif naturel dans les accouplements de pousser au plus loin sa semence dans le corps de sa partenaire afin de la mettre enceinte. Theorem le ressentait comme ça et ça l'excitait d'autant plus. Il se laissa prendre avec cette intensité rare chez ses partenaires hommes avant qu'il ne reçoive une sourde claque sur les fesses, le faisant crier de surprise de sa douce voix féminine quand il se faisait prendre aussi fort. Sa fesse en garda une marque rouge en forme de main qui allait s'estomper avec le temps. Mais sur sa peau blanche c'était drôlement bien marqué. Le corps en sueur et tendu, il avait laissé une petite trace humide sur le matelas sous lui, au niveau de son entre-jambes. Son pénis avait goutté du liquide séminal durant ses nombreux orgasmes secs. Il sentit aussi la semence chaude de son amant en lui ce qui lui causa un ultime orgasme qui se remarqua par un grand frisson et une crispation de son corps avant qu'il ne pousse un grand soupir libérateur. Pas de doutes, Theorem était un véritable sodomite ! Il fallut quelques secondes de répit, les deux hommes encore connectés avant qu'ils ne se retirent. Cela dévoila aussi un fait un peu spécial !

"Han, mon beau... La capote a craqué. Tu es un vrai animal~..."

Le préservatif s'était fendue sous les coups de boutoir de Chen qui avaient été brutaux. Nullement inquiété ou vexé, Theorem se retourna pour retirer ce qu'il restait du préservatif sur la queue de son amant. Il entreprit de le lécher avec appétit avant de doucement le nettoyer avec sa langue de tout ce qu'il restait de sperme et de lubrifiant à la fraise. Une fois son sexe bien rutilant et propre, Theorem regarda Chen dans les yeux, embrassant son torse en sueur et son cou.

"Chen... C'est comme si tu m'avais mit enceinte... Tu prendras tes responsabilités mon beau ?... En plus j'ai vu ta fascination pour mon latex... Rrrr, j'ai encore envie de toi..."
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Chengzu Dahu Zuidà
Terranide
-

Messages: 44


Libéré ! Délivré !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #19 le: Mars 12, 2018, 11:13:44 »

Chengzu y allait de plus en plus fort, et, sans le réaliser, il était en train d’imposer à son amant un rythme soutenu, presque aussi intense que quand Ishtar le baisait. Le Terranide-bélier n’avait pas une queue aussi grosse ou aussi épaisse que celle d’Ishtar, même si la sienne n’était, somme toute, pas si mal. Néanmoins, il compensait cela par l’intensité de ses coups de reins, comme une sorte d’affinité naturelle. Le Terranide-bélier s’avérait ainsi être un rude amant, mais, manquant d’expérience, il jouit plutôt vite. À terme, il y avait néanmoins bon espoir que sa vigueur puisse concurrencer celle de la redoutable Ishtar. Même en étant ici, à Zon’Da, Chengzu avait entendu parler de cette femme, des orgies interminables qu’elle menait, des amantes qu’elle poussait jusqu’au coma à force de les baiser sans relâche. La simple idée d’imaginer Theorem entre les mains de cette terrible femme avait quelque chose d’effrayant... Même s’il devait admettre que le spectacle du jeune homme dans sa tenue en latex était très attirante.

Après avoir joyeusement joui, Chengzau se relâcha, et constata que sa capote avait été déchirée par la force de ses coups. Il se mit à rire nerveusement, glissant sa main dans sa nuque, se grattant nerveusement les cheveux.


« Euh, oui, je... Désolé, j’ai l’habitude de me laisser emporter dans ce genre de choses. Une conséquence de mes gènes ! »

Ceci étant dit, Theorem ne semblait pas réellement gêné. S’empressant de retirer la capote, il lécha alors le membre de Chengzu, nettoyant ce dernier. Le brave Terranide put ainsi constater que la queue de Chengzu, tout en débandant, restait encore tendue. Son membre retrouva de nouveau sa roideur, et Chengzu déglutit doucement, caressant de nouveau les beaux cheveux de Theorem. Relevant le visage, ce dernier lui parla encore, en mettant le doigt sur l’étrange fascination que Chen’ ressentait pour le latex.

Ce dernier rougit alors légèrement.


« Je... J’ignorais que c’était visible à ce point. »

Chengzu se pinça les lèvres, et se racla la gorge. Il laissa planer plusieurs secondes, avant de reprendre :

« Je dois admettre que... Ça te va très bien, tout ce cordage. J’en avais déjà vu à Ashnard, mais j’ai toujours été... Sceptique là-dessus. Ça... Ça ne te serre pas trop ? C’est très beau à voir et à toucher, mais... Je ne sais pas si ça l’est à porter... »

Tout en disant cela, la main de Chengzu caressait les cordages de la tenue, glissant sur le latex.
Journalisée

Theorem
Terranide
-

Messages: 1416


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #20 le: Mars 16, 2018, 11:46:26 »

Theorem sourit doucement, se collant à Chen de manière à ce que son pénis en cage ne soit contre celui libre et bien dur de Chen. Ses jambes passaient au dessus des cuisses de son amant, croisant les chevilles dans son dos. Il passa également ses mains sous les bras de Chen, l'enserrant doucement. Leurs deux visages étaient quasiment à la même hauteur, malgré que Chen soit légèrement plus grand. Le travestit lui souriait doucement, le laissant s'exprimer sur le fort pouvoir érotique du latex. Comment y résister ? Ce noir brillant, cette matière qui épouse le corps, ces sangles et ses attaches de toutes natures cumulés à cette matière issue de la sève des arbres étranges de Nachtheim.

"Ce cordage comme tu dis, c'est ce qu'on appel un harnais... Ca me permet de me sentir soumis en toute circonstance. Chacun de mes gestes enserre mon corps, me fait me sentir à quelqu'un... Et j'adore cette sensation. Ce qui m'a le plus excité, c'est qu'on m'a forcé à le porter. Au début j'était dans une sorte de dénis, je ne voulais pas accepter cette part de moi-même... Mais maintenant que j'ai cédé, c'est tellement plus agréable..."

Il termina son explication par un langoureux baiser, très intense et sensuel. Sa langue s'attarda à rouler avec celle de Chen, lui faisant de nouveau découvrir son piercing à la langue mais aussi sa maîtrise incroyable de son muscle rose. Ce baiser érotisait tellement Theorem, bien plus encore que quand il s'adonnait à ce plaisir, devenu rare, avec Ishtar. Ce baiser stoppa au bout d'une bonne minute de caresses et de bruits obscènes alors que leurs deux pénis se collaient l'un à l'autre. Le jeune travelo regarda son amant avant de reprendre.

"Sur toi, le latex serait sublimé. Un superbe chaps en latex, un harnais de poitrine pour homme, de superbes gants... Tu serait sérieusement un des plus beaux mecs que j'ai vu. Mais ton chaps actuel en cuir est déjà vraiment bien. J'adore..."

Il caressa le cuir gainant ses jambes, retenu par une solide ceinture à boucle autour de ses hanches. Et à en juger par cette odeur de transpiration, Chen l'avait porté longtemps aujourd'hui, sans pouvoir se laver correctement. En plus il l'avait porté le temps d'une baise intensive... Cette odeur excitait encore d'avantage le jeune Haiena qui caressa le cuir avec intensité, avant d'empoigner délicatement la verge tendue du terranide-bélier. Il le masturba tout doucement.

"Tu as l'air prêt pour un tour suivant... Tu te sens prêt à être un peu plus dominant avec moi ?... Je suis sûr que tu en meurs d'envie. Tiens, prend ceci."

Il lui mit la laisse dans la main droite, tendue de manière à tirer sur son collier.

"Tu sens comme je suis à toi, là ?... Quand tu tiens cette laisse, je suis à ta merci... Et tes coups de reins me feront abdiquer, sans conteste..."
« Dernière édition: Mars 18, 2018, 10:20:41 par Theorem » Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Chengzu Dahu Zuidà
Terranide
-

Messages: 44


Libéré ! Délivré !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #21 le: Mars 19, 2018, 10:36:56 »

Qui aurait cru qu’il puisse ressentir une telle attirance pour ce genre de matières ? Mais... En réalité, et à bien y réfléchir, il avait déjà confectionné du latex de qualité supérieure, avec celui venant de la colonie de Nachtheim. Peu habitué à faire des combinaisons en latex, il s’était longuement documenté pour savoir comment faire, et avait conçu des tenues pour différentes dames ashnardiennes, y compris pour leurs esclaves. Une commande étonnante. La cliente avait apporté le latex, et Chengzu s’était convenablement appliqué, à tel point qu’il avait conservé du surplus, surplus qu’il avait utilisé pour faire... Un léger sourire se dessina sur ses lèvres quand Theorem se frotta à lui, l’excitant doucement. Son ami d’enfance lui expliqua qu’il avait appris à aimer la soumission, et qu’il aimait maintenant porter ce harnais, et que lui aussi aimerait porter du latex. Il proposa ensuite à Chengzu de le brutaliser, d’être son Maître pour ainsi dire, en lui donnant dans le creux de sa main une laisse reliée à son collier.

Silencieusement, Chen’ le regarda, et constata qu’il bandait de nouveau très dur. Une superbe érection qui faisait se redresser sa grosse queue. Il soupira lentement, et serra son poing sur la laisse.


« Je... En fait... J’ai bien une tenue de ce genre, Theorem. »

Il lui parla alors de sa commande, et du surplus qu’il avait utilisé. Évidemment, en disant ça, il franchissait le point de non-retour, mais, avec Theorem, Chen’ avait l’impression qu’il allait pouvoir enfin assumer des pensées longtemps refoulées en lui. Oh, bien sûr, il ne se voyait pas encore dominer Theorem avec la cruauté et la perversion d’Ishtar Naviento, mais... À voir le jeune homme ainsi, il avait, tout d’un coup, envie de l’enfiler. Néanmoins, soucieux de faire la surprise à Theorem, la caravane étant petite, il attacha la laisse à un coin, et lui met un bandeau autour des yeux.

Une fois ceci fait, Chengzu ouvrit un placard personnel, et écarta plusieurs ensembles entreposés sur des cintres, jusqu’à trouver la bonne. Un emballage en plastique la protégeait des impuretés, et il l’attrapa, constatant avec plaisir qu’elle était encore très brillante.0 Theorme put entendre le bruit des vêtements de l’homme tombant à terre, puis le crissement du latex sur sa peau. Normalement, il fallait toujours lubrifier la peau à l’aide d’une lotion spéciale avant d’enfiler du latex, mais le latex nachthois avait cette particularité qu’il était très souple à l’intérieur, de sorte qu’il n’était pas nécessaire de se préparer outre mesure. Rapidement, Theorem put entendre des crissements supplémentaires, tandis que Chengzu enfilait la tenue, et enfonçait ses doigts bien au fond. Il y alla assez nerveusement, somme toute  peu habitué à enfiler ce genre de tenues, mais finit par terminer son office.


« Voilà... »

Chengzu se racla nerveusement la gorge, puis posa sa main gantée sur le bandeau de l’homme, et lui rendit enfin la vue. Il put ainsi voir Chengzu... Dans une tenue très impressionnante, mettant en valeur ses muscles, son sexe caressant le visage de Theorem.

« C’est la première fois que je l’enfile devant quelqu’un... Je... Ça me va bien ? »
Journalisée

Theorem
Terranide
-

Messages: 1416


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #22 le: Mars 24, 2018, 09:01:38 »

Chengzu fit une étrange confidence à son ami d'enfance. Ainsi donc, il avait déjà travaillé avec du latex de Nachtheim ? Et en prime il avait gardé l'excédent pour se faire sa propre combinaison ? Devant tout ces éléments, le jeune Haiena ne put sentir que son coeur battre d'avantage. L'anticipation et l'envie le gagnait de plus en plus alors que son nouveau "maître" venait accrocher sa laisse à une des conduites de la caravane. Son coeur battait la chamade alors que le bandeau noir qu'il lui avait montré précédemment couvrit sa vue. La dernière image avant ce blackout fut la vue de Chen dans son chaps de cuir en contre-plongée. Cette vue anima les rêveries de Theo qui se caressa doucement dans son coin, anticipant avec régal ce qui pouvait arriver par la suite.

"Han Chen, ma cage est trempée..."

A peine la touchait-elle qu'une petite goutte de présperme perla de l'ouverture en forme de gueule de dragon, tombant au sol. Il entendait le latex grincer, les mouvements de cette matière si particulière qui moulait le corps. Le beau twink termina de se préparer avant de revenir auprès de Theorem, relevant enfin son bandeau. A peine ce fut fait que la saucisse bien dure de son amant lui tomba sur le visage. En contre-plongée il pouvait voir son amant, le corps moulé dans le latex, dans une sorte de combi-chaps qui exposait son ventre et son torse ainsi que son entre-jambe mais couvrait le reste. Theorem en ravala sa salive et ses joues devinrent rouges écarlates devant un tel spectacle. Il ne put que le mater dans un silence uniquement rythmé par son souffle court alors que sa vue était captivé et son odorat occupé par l'odeur de ce pénis juste sous son nez.

"Han ! Tu... tu es un dieu sur Terra... Tu es magnifique, tellement parfait... Han kidnappe-moi et garde-moi auprès de toi..."

Et sans pouvoir se contenir plus longtemps, Theorem commença à gober cette grosse queue en soupirant d'aise. Il ne pouvait tout simplement plus se retenir. Et quand je dis gober, je veux dire qu'il avalait tout son pénis jusqu'à écraser son nez sur son pubis tatoué avant de se retirer jusqu'à la limite du gland avant de le ravaler à nouveau. Le travelo en était infatigable, il le pompait avec une telle énergie qu'il en semblait avide. Il ne stoppa qu'une fois le pénis de Chengzu tellement raide qu'il en faisait un angle vers le haut. Tenant toujours la base de son sexe, Theo se tapota le visage avec, se bifflant avec envie alors que sa bouche obscène était pleine d'une salive épaisse coulant au sol et sur son torse. Il en était totalement hypnotisé et se taper le visage avec cette queue envoya de la salive sur ses joues et son front. Une petite seconde de silence s'installa avant qu'il ne lève les yeux vers Chen. Il ouvrit grand la bouche, tirant un peu la langue, invitant...

Chen avait les pleins pouvoirs sur Theo désormais !
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Chengzu Dahu Zuidà
Terranide
-

Messages: 44


Libéré ! Délivré !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #23 le: Mars 25, 2018, 08:30:47 »

Chengzu n’aurait jamais cru devoir un jour enfiler cette combinaison Pourquoi ne l’avait-il pas jeté ? La raison première, c’est que le jeune homme n’aimait pas le gaspillage. Quand il avait fini sa commande, il savait que personne n’aurait repris le surplus qu’il avait en stock. La valeur marchande du peu de latex restant était quasiment nulle, et, plutôt que de la jeter, il l’avait donc utilisé pour se confectionner une tenue. Si Theorem était le premier à la voir, il l’avait déjà essayé sur lui-même, solitairement, et s’était admiré devant le miroir, se sentant très paradoxal devant cette tenue. Elle était effectivement très belle, très réussie, et il ne savait pas trop définir, à l’époque, ce qu’il ressentait en se voyant ainsi. C’est sans doute pour ça que, après mûre réflexion, il avait choisi de la conserver, et non de la jeter. Un choix finalement très judicieux, car, en le voyant ainsi, Theorem sentit son cœur s’emballer. Son regard exprima une joie infinie, un désir sexuel terrible, et Chen’ ne put que déglutir, la queue bien tendue. Lui-même se sentait maintenant dans un drôle d’état, très emballé par la fougue de son jeune amant.

Dans ces circonstances, Theorem s’empressa de prendre sa queue en bouche, et…


« The… Theorem, haaa… !! »

Son bel amant lui offrit une fellation incroyable, pleine d’énergie, pleine d’appétit, pleine d’une fougue insatiable ! Impatient, assoiffé, gourmand, il opta rapidement pour une série de lourdes gorges profondes, provoquant des claquements spongieux en enfonçant le vit turgescent de son amant en lui. Chengzu déglutit en sentant sa queue taper contre sa gorge, au fond de sa bouche, et crispa ses doigts gantés sur ses cheveux, serrant cette masse rouge, tout en sentant le nez de Theorem frotter sur sa peau, son menton flattant ses bourses, s’écrasant dessus.

Grognant lentement, le Terranide-bélier sentit une violente énergie le traverser, un désir sexuel furieux et puissant. Ses mains se crispèrent donc sur ses cheveux, et il accompagna les mouvements du jeune homme, le tout en couinant et en soupirant profondément. Une énergie incroyable, renversante, le traversait, s’emparait de lui, le laissant pantois. Rien ne semblait devoir arrêter Theorem, et Chengzu ne voulait surtout pas que son amant s’arrête, bien au contraire ! Qu’il continue, encore !


« Theorem, pu… Putain, quel affamé !! Theorem !! »

Chengzu venait à sortir lentement de ses gonds, comme un volcan en éruption, une force tranquille qui émergerait. Ses mains devenaient plus lourdes, et Theorem cessa sa fellation, pour frotter son visage contre sa queue, impatient, assoiffé… Autant dire que la bite de Chengzu était devenue bien dure, véritable trique qui lui faisait mal, stimulant son adrénaline. Ce premier juron ne fit que le débloquer, car, quand il vit Theorem devant lui, la bouche grande ouverte, assoiffé, Chengzu déglutit.

Le Terranide-bélier aurait pu se masturber, mais il poussa un grondement, et enchaîna :


« Prends ma bite en main, Theorem ! Allez, branle-moi, je vais te jouir sur la gueule ! Allez, dépêche-toi, sale pute en chaleur ! Branle ma grosse queue, vite ! »

Chengzu n’allait pas lui offrir le plaisir de se masturber devant lui, pas dans cet état. Le latex n’avait fait que contribuer Chengzu à sortir de son état passif, à s’arracher à sa passivité pour dévoiler un homme énergique, un amant assoiffé qui comptait bien plonger pleinement dans le jeu de soumission voulu par son ancien, et désormais renouvelé, amant…
Journalisée

Theorem
Terranide
-

Messages: 1416


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #24 le: Avril 03, 2018, 07:03:08 »

Theorem avait l'impression de rêver. D'abord cette combichaps des plus agréables à regarder sur le physique de Chen, mais maintenant ce comportement dominateur, puissant et implacable. Chengzu lui tenait les cheveux avec force, sa queue de cheval devenant rapidement une prise de choix pour le bélier. Il ne se tenait qu'à peine aux cuisses gainées de latex de son amant alors qu'il se faisait durement baiser la gorge. Ca ne lui était pas arrivé depuis bien longtemps ! Des larmes d'effort coulaient sur les joues de Theorem alors qu'il se faisait durement baiser, étalant un discret maquillage. La bave coulait sur son menton, tombant sur sa poitrine alors qu'il continuait son oeuvre. Puis quand enfin Chen arrivait au paroxysme du plaisir, l'ordre fut direct : le masturber avec force pour qu'il lui jute sur le visage.

"Han à tes ordres mon chéri !"

Le travelo empoigna le pénis de son amant et commença à le masturber avec vigueur. Rien de mieux qu'un homme pour savoir exactement quoi faire dans ce genre de situations. Il savait y faire, même si pour lui, son dernier plaisir solitaire remontait à des années. Son dominateur était tout excité et devait avoir une vue implacable depuis sa position, voyant Theorem bouche ouverte en le branlant avec force. Cela ne mit pas longtemps avant que le premier jet ne zèbre son visage. Puis une seconde giclée qui s'étala sur son visage. Une troisième tomba en partit sur sa langue tirée et sur son oeil droit qu'il ferma à temps. La quatrième giclée, plus gluante, tomba principalement ans sa bouche et la cinquième ne fut qu'un soubresaut avec un peu de semence que Theorem s'empressa de sucer pour en avaler le plus possible. Dès qu'il eut récolté la semence, laissant son visage fièrement marqué par son dominant, la hyène ouvrit la bouche pour montrer la quantité de sperme dans sa bouche. Il fit un peace avec ses mains avant qu'une déglutition sonore ne résonne entre les souffles de Chen. Il rouvrit la bouche, prouvant ainsi qu'il avait tout avalé.

"Tu peux me baiser en oral tous les jours, mon chéri... J'ai adoré ça ! Et toi ?"
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Chengzu Dahu Zuidà
Terranide
-

Messages: 44


Libéré ! Délivré !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #25 le: Avril 04, 2018, 10:46:46 »

Quelque chose s’était brisé chez Chengzu, comme si la glace s’était rompue. Il se sentait... Mieux. Indéniablement. Mieux et en même temps plus excité, plus énergique. Il ordonna à Theorem de le branler, et le jeune homme s’appliqua. Cherngzu aurait voulu tenir plus longtemps, et il était convaincu que, par rapport à Ishtar Naviento, sa prestation était minable, mais... Eh bien, il n’avait pas son expérience légendaire ! Chen’ faisait pourtant du mieux qu’elle pouvait, mais Theorem était terriblement doué, et incroyablement affamé. Il le fit donc jouir rapidement, et Chengzu s’observa en train de jouir sur le visage de son amant, recouvrant sa tête de sa semence blanche.

« The... Theorem... »

Chengzu le regarda lentement, et sourit devant la remarque de ce dernier. Venant de jouir, le Terranide-bélier venait de se calmer un peu, retrouvant de sa douceur naturelle, et de sa tendresse. Il rougit en constatant qu’il avait copieusement arrosé le visage de son ami et amant, le salissant de son sperme. Il fléchit alors les genoux, observant les traînées blanchâtres, et approcha ses lèvres.

« Je... Désolé pour ça, je... Je n’ai pas pu me retenir, tu es doué, tu sais ! »

Il approcha alors sa langue, et commença à nettoyer son visage.

« Il faut que tu sois tout propre, Theorem... »

Après tout, il était resplendissant ! Chengzu s’amusait donc à le lécher, y découvrant là un plaisir inattendu... Et particulièrement excitant.[/i]
Journalisée

Theorem
Terranide
-

Messages: 1416


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #26 le: Avril 14, 2018, 11:13:14 »

Theorem sentit la langue de son maître passer sur son visage pour le nettoyer de toute cette semence répandue sur son visage. Dommage qu'il n'avait pas immortalisé ça avec une photo, ça aurait été délicieux ! Une remarque qu'il lui ferait plus tard. Ishtar avait toujours gardé jalousement les photos faites avec Theo, mais pour une fois le jeune haiena aurait voulu être acteur de ça et s'exposer. Les léchouilles de Chen continuèrent avant de finir une embrassade perverse, leurs lèvres se collant l'une contre l'autre alors que la semence et la salive se mélangeaient en un cocktail pervers et cochon. Theorem ferma les yeux plusieurs fois pendant ce baiser pervers, ce french kiss sonore et décadent. Les mains de theo caressèrent naturellement le ventre et les pectoraux de Chen, passant sur les lanières qui se croisaient en leur centre. Il ne pouvait plus réfléchir quand on l'embrassait de la sorte et son pénis en cage, bien frustré, eut un spasme de plaisir et un peu de présperme s'en écoula, tombant entre eux. Il baissa les yeux après leur baiser torride. un filet de salive les rejoignait toujours mais Theorem put voir quelque chose qui l'excita au plus haut point.

"Regarde mon chéri..."

Il y avait la verge imposante de Chen, encore humide de cette fellation intensive mais toujours bien dure et droite, posée contre la bite en cage de Theo. Le contraste était délicieux. Là où le pénis libre et turgescent de son maître se contractait de plaisir libérateur, la petite nouille de son soumis était en cage, bien gonflée à l'intérieur, et la comparaison pouvait se faire sans mal. Chen était bien plus imposant, à proportions gardées, que son soumis. Le pénis de Theo pouvait être qualifié de "mignon" et il était mit en valeur par sa cage. Le mandrin de Chen, sublimé par le latex l'entourant, était plus viril, entièrement décalotté, et on ne pouvait imaginer qu'il puisse entrer dans une cage aussi petite.

"L'angle est parfait, prenons une photo..."

Heureusement son téléphone était à portée de main, il plaça le smartphone entre eux en mode photo, prenant un cliché de leurs deux verges ainsi comparées. A l'instant du flash, Theo eut un soubresaut dans sa cage et une autre goutte de présperme tomba au sol... Son excitation était totale ! Une fois fait, le jeune haiena recommença ses caresses, passant à la fois sur le latex rutilant que sur la peau détrempée de sueur de Chen.

"Je suis trop excité... Tu ne voudrais pas me baiser la bouche encore ?... C'est si frustrant pour moi, et tu es égoïstement le seul à prendre du plaisir... Je suis sûr que tu seras rapidement accroc à l'irrumation... Mais si tu as une autre envie, franchement je ne vais pas protester... tu es mon maître, tu décides. je suis prêt à tout faire même le plus avilissant... Si... Si tu as toujours rêvé de me voir me faire chevaucher par un chien ou si tu as toujours eu envie de me pisser dessus ou de m'exposer en publique... Vraiment tout ce que tu veux !"
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Chengzu Dahu Zuidà
Terranide
-

Messages: 44


Libéré ! Délivré !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #27 le: Avril 18, 2018, 07:15:23 »

Chengzu avait franchi un cap, définitivement. Il y aurait un « avant » et un « après » cette séance avec Theorem. Il avait retrouvé un ami de longue date, un ami intime, quelqu’un envers qui il s’était toujours attaché, et qu’il avait sans doute cru, à tort, pouvoir oublier. Retrouver Theorem lui rappelait ce jeune garçon beau, intrépide, curieux de tout, qui avait envie de voyager partout, de voir les grandes tours métalliques et lumineuses de Tekhos, d’observer les cathédrales de Nexus, ou les immenses forteresses d’Ashnard... Ce jeune homme qui se renseignait sans arrêt sur le monde extérieur, et dont Chengzu était progressivement amoureux. Un homme qui était ensuite passé entre les mains de femmes aussi belles que perverses, qui, toutes, avaient contribué à faire de lui le soumis qui se trouvait devant lui. Mais, somme toute, Theorem avait-il vraiment totalement changé ? Ne pouvait-on pas voir dans ce sexe l’expression de cette curiosité enfantine qui l’avait toujours caractérisé ? Et lui-même, Chengzu, ne succombait-il pas si facilement au désir précisément en raison de cette curiosité ? Les sensations qu’il se découvrait, les plaisirs qu’il ressentait... Tout ça le rendait confus, et Theorem, sur ce point, n’arrangeait pas les choses.

«
Une... Une photo ? »

Il regarda l’étrange appareil cubique de Theorem avec intérêt. Le Tara-21 que Chengzu portait analysait l’engin, ce qui lui permettrait, après, de voir qu’il s’agissait d’un téléphone portable doté de multiples fonctions numériques. Un appareil dont beaucoup de fonctions devaient être désactivées à Zon’Da, où il n’y avait aucune antenne ou parabole réseau, mais qui permettait toujours, à tout le monde, d’immortaliser des scènes par le biais de photographies. Pour l’heure, Chengzu ne voyait pas trop ce à quoi l’appareil servait, et Theorem le lui montra donc, montrant l’image. On y voyait leurs deux verges prises depuis le dessus, la belle queue en érection de Chengzu, légèrement trempée, dominant la cage dorée de Theorem. Sans pouvoir se l’expliquer, cette vision ne manqua pas de le surprendre, et... De l’exciter doucement.

Ses joues s’empourprèrent légèrement, et il se racla la gorge, avant que Theorem ne reprenne, et ne rappelle à Chengzu l’entièreté de sa perversion sexuelle. Mais, si il y a quelques minutes, Chen’ aurait refusé d’entendre de tels propos, ici, maintenant... Il dut bien admettre que certains fantasmes trouvèrent un écho surprenant en lui. Néanmoins, comme s’il refusait encore de pleinement accepter ce qu’il était en train de ressentir, Chengzu se rétracta très légèrement :

«
Tu... Tu n’es pas sérieux, Theorem... »

Bien au contraire ! Chengzu se pinça les lèvres, et Theorem put sentir la queue de son amant se roidir encore. Il se releva alors, faisant crisser son latex, et tint à faire quelques précisions :

«
Je... Tout ça est dangereux, Theorem, je... Si nous partons sur cette voie, je... J’ai peur de ne pas pouvoir me retenir, et de t’imposer des choses... Clairement dégradantes. Et... Je ne veux pas que tu m’en veuilles, mon beau, je... Je ne voudrais pas que nous finissions par regretter tout... Tout ce qu’on serait susceptibles de faire... »
Journalisée

Theorem
Terranide
-

Messages: 1416


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #28 le: Avril 18, 2018, 07:35:14 »

Theorem put sentir le sursaut dans la queue de son amant. Pas de doutes, sa proposition venait de carrément l'émoustiller ! Mais Chen avait encore des doutes, sûrement ancrés par sa culture et son éducation. Impossible de le blâmer, mais ce qui était réel et qui nourrissait sûrement sa libido plus que son esprit, c'était son excitation. Il avait envie de dire oui et il réalisait que s'il acceptait là-maintenant, il ne pourrait plus se retenir... Il traiterait Theorem comme l'esclave sexuel qu'il était. Theo pouvait dire non... Revenir à une vie plus normale, finir sa mission auprès de son ami, leur relation devenant un peu tendue après une telle débordée sur le sexe... Puis chacun serait partit de leur côté, sans heurt... C'était probablement ce qui était le plus sage à faire. Mais Theorem n'était pas un sage depuis bien longtemps ! Il lui fit simplement un sourire passionné, mettant le téléphone en mode caméra dans les mains de Chen, lui indiquant le petit voyant rouge pour commencer à filmer. Une fois l'appareil en main, Theorem se plaça un peu plus loin, gardant la laisse tendue avant qu'il ne fasse un signe de tête pour que Chen n'appuie sur le bouton rouge et ne débute la vidéo.

"Bonjour !" Il fit un double peace, jambes bien écartées pour mettre en valeur sa cage. "Je me nomme Theorem, anciennement connus sous le nom de Theodorik Stanov. J'ai un corps de sous-homme. je fais 1m60 et mon poids est à peine de 55 kg. Je suis plat de poitrine étant donné que je suis un travelo. Mon groupe sanguin est O+. J'aime les durians, la musique et les grosses bites bien dures. Je jure sur ma cage de chasteté, obéissance et soumission, de mon plein gré, à mon nouveau maître Chengzu Dahu Zuida. Rien ne me sera épargné. Irrumation, sodomie violente, fist anal, prostitution, scatophilie, zoophilie, jeu de viol, exhibition. Je compte sur vous pour que vous y preniez grand plaisir, maître !"

Theorem lui fit signe qu'il pouvait couper l'enregistrement. Suite à cela, il caressa doucement la poitrine de Chen, le regardant dans les yeux.

"C'est fait, on ne peut plus revenir en arrière... Autant y aller à fond dans ce cas, non ?..."

Des paroles lourdes de promesse...
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Chengzu Dahu Zuidà
Terranide
-

Messages: 44


Libéré ! Délivré !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #29 le: Avril 22, 2018, 08:17:45 »

Chengzu était vraiment confus, partagé entre des envies extrêmement contradictoires. D’un côté, il ne voulait pas contribuer à la déchéance morale de Theorem, continuer à l’humilier et à le briser. Car il se rappelait de Theodorik Stanov, ce jeune homme qui était destiné à devenir un guerrier d’exception. Et, de l’autre côté, il y avait ce nouveau Theodorik, Theorem. « Theodorik » d’un côté, « Theorem » de l’autre, et Chengzu qui se balançait entre les deux. Il ne savait pas quoi choisir, et Theorem choisit donc pour lui, en lui remettant son mystérieux téléphone. Chen’ l’examina silencieusement.

«
Je... Je n’ai jamais vu un tel objet, Theorem... » bredouilla-t-il nerveusement.

Il laissa le TARA-21 l’examiner silencieusement, puis fixa Theorem dans le cadran, avant d’enclencher l’enregistrement. Le reste... Ce que dit Theorem... Y avait-il besoin de le commenter ? Chengzu l’écoutait silencieusement, sans trop croire à ce qu’il entendait. Était-ce toujours Theodorik ? Que restait-il donc de lui ? Chen’ avait tendance à croire qu’il n’y avait plus rien de restant dans Theorem, qui avoua sans peine être un ensemble de fantasmes sexuels extrêmement pervers... Mais Chengzu aurait menti en prétendant que de tels propos ne le stimulèrent pas. Encore une fois, il revit des visions en lui, des images qui l’envahissaient, et sa virilité se redressa. Chen’ se pinça les lèvres, se tortillant lentement sur place en ressentant l’envie de se masturber.

Bien sûr, il n’en fit rien, et Theorem récupéra le téléphone. Il avait donc enregistré sa déclaration ? Fascinant... Chen’ aurait, en d’autres circonstances, longuement étudié cet appareil, et aurait posé à Theorem quantité de questions, mais il sentait juste les battements nerveux de son cœur, les frissons traversant son corps. La main de son amant se posa sur sa poitrine, et Chengzu soupira longuement.

«
Theorem... »

La main de Chengzu agrippa les cheveux de l’homme, et il se pencha contre lui, venant l’embrasser longuement. Sa langue joua contre la sienne, et son corps se serra contre le sien. Le baiser dura un certain temps, et même une bonne minute. Un baiser plutôt que mille mots, un contact lingual qui signifiait tout, et qui voulait tout dire. Finalement, après ce long baiser, Chengzu sourit légèrement.

Sa queue en érection tapait contre la cage dragonique de Theorem, et il soupira longuement, avant de finir par parler, par donner un ordre simple, sur une voix grave, se voulant dominante et autoritaire :

«
À quatre pattes, Theorem. »
Journalisée


Tags:
Pages: 1 [2] 3
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox