banniere
 
  Nouvelles:
Une nouvelle édition de la Gazette LGJ est disponible!

Vous pouvez y accéder ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
Auteur Sujet: The journey continues !  (Lu 659 fois)
Theorem
Terranide
-

Messages: 1404


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« le: Janvier 27, 2018, 01:08:58 »

La neige était épaisse dans les rues, mais les pelleteurs faisaient de leur mieux pour rendre la zone praticable à nouveau. Les efforts conjugués des nombreux terranides permettaient à Zon'Da de briller autant culturellement que militairement. Il était dur de penser que les instigateurs des assauts de Nachtheim avaient un camp de base quelque part dans les environs de la capitale. Mais avec ces informations, le haut-commandement de la Colonie de Nachtheim convoqua une réunion exceptionnelle avec les représentant du Protectorat Dongo. Nachtheim ne pouvait laisser cette menace, même distante, en vie. La marine avait besoin d'un agent mobile et à la réputation suffisante pour mener une investigation complète et détruire l'ennemi. Theorem s'attela donc à aller dans ces territoire. Certes il portait le titre de Vice-Amiral. Ces fonctions, certes un peu symboliques, faisaient de lui le bras droit d'Ishtar et l'extension de sa volonté, mais en prime il avait la figure d'un soldat d'élite, la Hyène de Guerre comme on l'avait surnommé là-bas.

*Même si en ce moment j'apprécie de prendre l'air en dehors du contrôle de la Marine.*

Theorem n'avait aucun patrimoine. Il ne possédait rien en dehors de ce qui n'était pas déjà estampillé "Marine d'Inferis." Même son uniforme actuel n'était pas foncièrement à lui. On pouvait donc juger que tout ce qui lui appartenait déjà se limitait à un inventaire très restreint : sa qipao et sa ceinture obi qu'il portait déjà quand il a été capturé par les soldats de Sylvandell, sa lance et sa monture. Il avançait calmement à pas de loup dans les rues sur son golem imposant avant de s'approcher des rues plus commerciales. Passer inaperçu n'était pas son but. Il savait que Costos était déjà au courant. Maintenant la prudence allait les faire sortir de leurs cachettes. En plein jour ça ne risquait pas d'arriver cependant. Les échoppes de Zon'Da étaient très variées, on trouvait de tout... Si seulement Theorem avait un solde qui ne tombait pas dans la poche d'Ishtar, il aurait put se payer des équipements plus conséquents. A la place il allait faire des acomptes au nom de la Marine, ça ne serait pas à lui à la fin. Mais il fit s'arrêter Grafsteen devant une étrange roulotte avec un panneau affichant un terme bien singulier. Un gantier ? Ce métier existait donc toujours ?

"Je vais aller dans cette boutique, Grafsteen, veille sur mes arrières."
"⠙⠄⠁⠉⠉⠕⠗⠙⠂ ⠏⠗⠑⠝⠙ ⠛⠁⠗⠙⠑ ⠟⠥⠁⠝⠙ ⠍⠣⠍⠑⠖"

Les cliquetis et les lumières que produisait Grafsteen sembla être parfaitement comprit par Theorem qui le rassura d'une douce caresse sur sa tête de pierre.

"Rassure-toi mon beau, n'es pas né celui qui va me piéger ici."

Il descendit de sa monture souplement, réajustant sa veste et sa qipao avant de calmement pousser la porte de la petite roulotte. Son regard fut de suite attiré par les nombreuses paires de gants affichés ici dans les étales, mais c'est quand il vit cette personne avec ses cheveux bleus clairs, avec ces cornes et ce beau regard doré. Le temps sembla s'arrêter un bref instant quand son regard se posa sur lui. Theorem avait l'impression qu'il venait de se passer une minute ou deux. Mais ça ne devait pas faire dix secondes que ces deux personnes se fixaient. Une vague d'émotion nostalgique noya aussitôt la conscience du travestit. Un écho lointain de son passé, deux semaines de rêve avec son ami, son compagnon... son premier baiser, timide... Un prénom qu'il n'avait jamais oublié et qui le percuta comme un train.


"... Chengzu... C'est... C'est toi Chen ?"

Theorem était en totale sidération. Comment allait-il réagir ? Allait-il... être déçut ? Se souvenait-il seulement de lui ?...
« Dernière édition: Janvier 27, 2018, 01:41:28 par Theorem » Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Chengzu Dahu Zuidà
Terranide
-

Messages: 32


Libéré ! Délivré !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Janvier 27, 2018, 03:19:54 »

Morrin hocha lentement la tête en regardant l’installation.

« Je suis désolé que tout ne soit pas encore prêt pour vous, Monsieur Dahu Zuidà... »

Chengzu esquissa un léger sourire en se retournant vers lui.

« Ne le soyez pas, Commandant, cette ville est en plein essor, et, de toute manière, je ne sais pas si je resterai très longtemps ici.
 -  Les gens qui viennent jusqu’ici ne restent pas qu’une semaine, vous savez. »

Le jeune gantier ne pouvait contester cela. Il n’existait aucun bateau en partance depuis Nexus pour Zon’Da. Zon’Da n’existait d’ailleurs sur aucune carte officielle. C’était une terre sauvage, coupée du monde, séparée des routes marchandes et commerciales par des régions glaciales, de grandes et profondes forêts... S’y rendre n’était pas une mince affaire, mais la ville avait son charme. Derrière les hauts murs qui l’entouraient, Zon’Da était en plein développement. On construisait de nombreuses maisons, et, quand Chengzu était arrivé, on n’avait pu lui offrir aucune échoppe pour y installer ses biens, car il n’y en avait aucune de disponible pour le moment.

Morrin était un redoutable Terranide-léonin. Ancien gladiateur ashnardien, il avait mené une vie de força,t avant d’organiser la révolte des siens au sein de son domus. Cette révolte avait donné lieu à un important soulèvement d’esclaves, qui avait conduit l’Empire à déployer une Légion sur place. Morrin avait perdu beaucoup des siens, mais avait réussi à s’enfuir avec de nombreux Terranides pour fonder Zon’Da. Il était, non seulement un redoutable guerrier physique, mais aussi un excellent stratège. Son ancien propriétaire était un colonel ashnardien, et, chez lui, Morrin avait longuement lu des livres. Personne ne savait qu’il savait lire, car il avait appris cela auprès de la fille de ce colonel, une adorable gamine handicapée, qui faisait la honte de son père, à tel point que ce dernier la battait. Morrin était d’ailleurs parti avec elle, et elle continuait à lui enseigner tout ce qu’elle savait.

À Zon’Da, Morrin était le Commandant, l’un des militaires les plus hauts-placés, assurant la défense de la ville, mais se livrant aussi à des activités civiles, le temps qu’un véritable gouvernement s’organise. Il était sage et respecté, et Chengzu avait rapidement vu en lui un interlocuteur privilégié.

« Eh bien, je ne pense pas qu’un modeste gantier soit une priorité ici... Ma caravane me sied à merveille, Commandant Morrin. »

Le Terranide-léonin grommela brièvement.

« Si vous voulez... Mais sachez que nous continuons à construire. »

Sur ce, Morrin sortit, et croisa en chemin un individu aux cheveux roux, plutôt petit, qu’il n’avait jamais vu auparavant. Cet individu se rendit d’ailleurs vers la boutique de Chengzu. L’homme portait toujours de fins gants noirs en latex sur lui, avec des collants sous ses vêtements. Rehaussant ses lunettes, Chengzu commença à attraper plusieurs livres, et les rangea dans une étagère en hauteur quand la porte s’ouvrit.

Surpris, Chengzu se retourna... Et écarquilla les yeux. D’un naturel calme et pacifique, il était plutôt rare qu’on arrive à le surprendre, mais là...

« Theorem... ?! »

Chen’ cligna des yeux pendant quelques secondes, sentant de lointains souvenirs revenir... Ce baiser échangé contre une armoire dans la bibliothèque où lui lisait beaucoup, et où le jeune Theorem venait parfois le surprendre, désireux d’en savoir plus sur lui.

« Theorem ! »

Chengzu se mit à rire, sous l’effet de cette bonne surprise, et s’empressa de le prendre dans ses bras.

« Incroyable ! C’est vraiment toi, ici ?! »

Incroyable, c’était vraiment le mot juste !
Journalisée

Theorem
Terranide
-

Messages: 1404


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #2 le: Janvier 27, 2018, 04:50:18 »

C'est une soudaine et puissante étreinte qui qui arriva juste après cela. Theorem ne savait plus quoi dire, plus quoi penser. Il n'avait plus rien revu qui venait de son passé. Chen venait de resurgir dans sa vie comme une lame de fond, comme un mur soudain qui s'abat sur vous sans raison. Cela faisait si longtemps que Theo n'avait plus de libre arbitre, qu'il n'était plus libre et qu'il n'avait plus rien vu de sa vie d'avant qu'il en était parfois venu à la conclusion qu'avant sa vie d'esclave... Tout n'avait été qu'un rêve, un fantasme. Pour dire, il ne se souvenait même plus de la sensation d'étoffes en tissus sur lui ! Lui qui ne connaissait plus que le latex, le vinyle, le cuir et la résille depuis des années. Il venait de retrouver ça d'un coup. Dans les bras de Chen qui devait être environs une dizaine de centimètres plus grand que lui, il sentit une étrange sensation, puissante et envahissante... Il se sentait en sécurité. Theorem lova son visage inconsciemment dans le creux de l'épaule de Chen, posant ses mains dans son dos qui serrèrent un peu sa tenue. Si le travestit avait put avoir un vœu actuellement, c'était faire durer ce moment à tout jamais qui lui rappelait insouciance de la vie de château en tant qu'écuyer...

"Chen... Oui c'est bien moi... J'ai l'impression que ça fait des millénaires..."

A l'inverse d'Ishtar qui avait forcé son amour avec Theo, l'avait dressé et l'avait manipulé pour le changer et qu'il puisse satisfaire ses attentes, l'amour pour Chen était bien plus pur... Les yeux de Theo se remplirent de larme malgré lui et l'émotion serrait sa voix, désormais atone. Tout ce que Chen put entendre, c'était les petits hoquets de joie et quelques reniflements discrets. Cette accolade eut néanmoins une fin et quand Chen fut mine de vouloir le lâcher, les doigts de Theorem se serrèrent un peu plus mais il parvint à éloigner un peu son corps pour regarder Chen en face à face. Il se noya dans son regard doré, laissant ses larmes couler sur ses joues, ce qui devait ruiner son maquillage en plus, avant de lui sourie comme jamais, apaisé.

"Chen... Qu'est-ce que tu es devenu beau... Je suis si heureux de te trouver en pleine santé et en sécurité à Zon'Da... Pour ma part, tout ne s'est pas passé comme prévu..."

Devant un bon thé et au chaud, Theorem commença à lui raconter son historique. Depuis leur séparation forcée, Theorem avait connu cet accident qui l'avait lourdement handicapé, le condamnant à avoir des jambes et un bras droit artificiel sans compter quelques organes internes. Il ajouta qu'il devait sa vie à une dragonne puissante et influente du nom d'Ishtar qui avait acheté sa vie pas loin de 500 000 PO, se servant de ses extraordinaires capacités en combat pour anéantir l'empire précédent d'Inferis et en créer un nouveau, ou encore établir une colonie dans les terres sombres de Nachtheim. En réponse à tout cela, Theorem avait passé le plus clair de son temps sous la servitude de la Marine d'Inferis, esclave d'Ishtar qui avait lâché un peu sa bride depuis ses relations avec Mélinda Warren. S'il avait fuit avec Chen ce jour là, il serait peut être resté le petit écuyer aux cheveux rouges mi-longs et en tunique verte.

"Je t'envie, Chen... Tu es comme j'était avant, libre de tes choix et de tes actions... Par la déesse, j'ai tellement raté ma vie..."

Dit-alors Theorem en réalisant l'absurdité de sa vie d'esclave actuellement. Il avait du sexe à la pelle oui... et encore quand il n'était pas frustré, mais on l'avait éduqué à aimer ça.

"... Mais maintenant que je t'ai revu, je ne veux pas te quitter à nouveau... Pas aussi vite... Tu veux bien me laisser... vivre ici le temps de ma mission ? Je ne prendrais pas de place, promis... En fait je n'ai rien de plus que ce qui tu vois sur moi..."
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Chengzu Dahu Zuidà
Terranide
-

Messages: 32


Libéré ! Délivré !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Janvier 27, 2018, 11:12:54 »

Chengzu se souvenait de Theorem, bien évidemment. Comment oublier ce jeune garçon intrépide, efféminé, qui courait partout ? Un écuyer, destiné à devenir un courageux chevalier, curieux de tout ! Il se rendait à la bibliothèque pour en savoir plus sur le monde, sur la magie, sur Ashnard, sur Nexus, sur les technologies incroyables de la grande Tekhos... Peu à peu, ils avaient sympathisé. Chengzu, un peu plus vieux que lui, le prenait sur ses genoux, et ils lisaient ensemble, le jeune homme en profitant pour admirer la longue chevelure orangée de Theorem. Des histoires qui remontèrent rapidement en lui... Ils s’étaient connus pendant plusieurs semaines, et Theorem était devenu amoureux de lui... Et réciproquement, mais de manière différente pour Chen’. Avant Theorem, Chengzu avait connu des filles, il en avait même embrassé plusieurs, mais sans jamais ressentir ce qu’il était censé ressentir... Jusqu’à ce que ses lèvres ne se posent sur Theorem. Ce baiser avait été révélateur pour lui, mais il n’avait ensuite plus jamais eu l’occasion de le revoir... Du moins, jusqu’à maintenant.

Chen’ fit rapidement chauffer une bouilloire, préparant du thé, et Theorem se livra ensuite à de longues explications. Sa vie de chevalier était loin derrière lui, et sa vie avait connu un changement ridicule. Son corps avait fusionné avec du slime, il avait perdu ses jambes et ses bras, et, depuis lors, était devenu un esclave. Capturé à Sylvandell, revendu à Ashnard, puis racheté par Ishtar Naviento, il s’était marié à elle, et avait rejoint la Marine d’Inferis.

« Eh bien... Je n’aurais jamais cru qu’une vie puisse être aussi mouvementée. »

Chengzu était impressionné. Ce n’était clairement pas une histoire banale ! Bien sûr, il s’était déjà rendu à Ashnard, ainsi qu’à Sylvandell. Il avait d’ailleurs confectionné pour la Princesse de Sylvandell une magnifique paire de gants blancs, longs et agréables, soyeux et tendres. Le fameux «
Joyau de Sylvandell » était même venu les essayer dans sa roulotte !

« Je dois t’avouer que je n’avais jamais vu de femme si belle qu’elle... »

De quoi le faire douter de ses penchants sexuels, en réalité.

« Je vois avec amusement que nos chemins se sont croisés, Theorem. J’ai été à Sylvandell, et aussi à Ashnard. Miss Warren est très friande de gants, elle m’a pris la plus grande commande de ma carrière, et était même prête à m’embaucher à plein temps ! Mais j’ai le goût du voyage, un peu comme toi, visiblement. En revanche, je n’ai encore jamais été à Inferis, mais j’ai entendu parler de Nachtheim. Le latex de qualité qui y est produit là-bas m’intéresse pour la confection de mes gants. »

Chengzu se tut pendant quelques secondes, et répondit alors à la question que Theorem lui avait posé :

« Tu peux rester ici aussi longtemps que tu veux, Theorem, bien sûr... Mais je n’ai même pas de place pour mettre une couchette, je viens d’arriver, mes affaires sont encore empaquetés ici et là, comme tu veux. »

Il reprit encore, après avoir bu un peu de thé :

« Et ne sois pas si dur avec toi-même. Tu as un poste au sein de la Marine d’Inferis, non ? Et puis, tu as côtoyé la Princesse de Sylvandell. Partant de là, ta vie ne peut pas être un échec complet. »

Les gens ne tarissaient pas d’éloges sur sa beauté, ainsi que sur sa bonté d’âme. Elle était une perle rare au sein de l’aristocratie et de la noblesse.

« Enfin... Une mission, tu dis ? Tu n’es donc pas ici pour faire du tourisme ? »
Journalisée

Theorem
Terranide
-

Messages: 1404


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #4 le: Janvier 31, 2018, 04:24:35 »

Theorem n'avait pas discuté aussi posément depuis bien longtemps. Il avait put raconter toute sa vie et revoir un visage d'avant. Cette étape inespérée dans sa vie allait lui laisser un excellent souvenir. C'était impensable de revivre ça, surtout quand on avait un excellent souvenir de sa vie d'antan qui sonnait en lui comme un rêve. Doucement, le femboy se décala pour doucement caresser la cuisse de Chengzu. Il se résolu alors à deux choses. La première était déjà de l'aider dans son installation, la deuxième allait être de payer son droit à dormir ici le temps d'enquêter sur Lord Costos et de finir sa mission.

"J'en suis si heureux... Vient, je vais déjà t'aider avec tous ces cartons."

Cela prit une bonne heure, mais alors que le soleil déclinait déjà doucement, la roulotte fut mise en fonction. Il y avait maintenant toutes les affaires d'emménagées et les meubles montés et disposés. Tout était parfait pour vivre même si c'était très modeste. Pour Theorem, bien qu'il ait côtoyé les palais et les manoirs hors de prix à Inferis et qu'il vivant dans un véritable palace flottant, il se contentait du nécessaire. Cette petite roulotte était déjà bien assez pour lui. Secrètement, Theo amassait un peu d'argent de côté avec ses clients un peu spéciaux afin de se payer un jour son propre petit bateau. Mais pour l'heure, le soir venait se faire et Grafsteen veillait toujours à l'extérieure de la roulotte, protégeant son monteur de quiconque mal intentionné. A ce sujet, Theorem allait pouvoir dormir sur ses deux oreilles... Pendant tout le montage, le vice-amiral ne se priva pas de parler et d'échanger avec son ami d'enfance. C'est une fois la tâche terminée que le jeune Haiena vint enserrer les hanches de Chengzu.

"Merci de m'héberger... Je me doit de payer cette dette et étant donné que je n'ai pas d'argent... Je n'ai que ça..."


Doucement il approcha ses lèvres de celles de Chen et commença avec un long baiser passionné. Ce même baiser qu'ils avaient échangés dans ses jeunes années. C'était toujours aussi doux, aussi calme et aussi délicieux. Ce long baiser plein de câlin guida alors doucement le gantier sur le lit, le faisant s'asseoir sur la couchette. Theorem se mit à genoux devant lui, relevant sa tunique tibétaine en cuir noire avant de le regarder avec surprise.


"Tu... Tu portes un chaps ?... Wow... Il te va si bien..."

Doucement, il lui enleva son cache-sexe pour dévoiler sa verge. Etant plus jeunes, ils s'étaient amusés à se la montrer, à comparer leurs tailles. Theorem avait toujours été frustré de ne pas être plus grand et c'était encore d'actualité. Il remarqua aussi nettement l'absence de pilosité pubienne de son compagnon avant de voir aussi son tatouage au dessus du pénis. Juste trois lettres... Gay... Theorem le caressa doucement, n'osant en parler. Visiblement Chen avait une idée bien précise de sa propre sexualité et le possédait sur sa peau. Theorem caressa cette verge offerte à lui, passant son index droit ganté de latex sur sa courbure de plus en plus dure.

"Je reconnaîtrait ton pénis entre mille, juste par ce petit grain de beauté que tu portes encore ici..."

Dit-il en caressant là où se trouvait cette petite marque brune sur sa longueur. Puis doucement, s'abaissant... Il commença à le prendre en bouche. Chen put découvrir avec merveilles l'adresse de Theorem en matière de sexe oral ! Sa langue entoura son pénis dur dans sa bouche et il creusa bien ses joues pour bien prendre ce pénis gonflé. Pas de doutes, c'était un véritable maître dans l'art de la fellation !
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Chengzu Dahu Zuidà
Terranide
-

Messages: 32


Libéré ! Délivré !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Février 02, 2018, 02:50:15 »

Ensemble, Theorem et Chengzu se rappelaient le bon vieux temps, se remémoraient l’époque où ils étaient ensemble. Si Chen’ n’en était pas vraiment nostalgique, ce n’était pas le cas de Theorem, qui semblait assez partagé sur ce qu’il avait fait. Pour autant, il n’avait pas encore renié sa condition d’esclave, car il appartenait à Ishtar Naviento. Chengzu n’insista néanmoins pas énormément là-dessus. Le gantier était juste heureux de revoir Theorem, et, ensemble, ils rangèrent mieux sa boutique. Chengzu rangea ses manuels dans un bureau, et les fioles et autres produits à l’arrière de la roulotte. Le reste consista ensuite à étaler les gants.

« Dans une région glaciale comme l’est Zon’Da, je devrais me trouver pas mal de clients, je pense. »

Il y avait des gants en latex, mais aussi en cuir, en soie, en coton, des moufles... Chengzu se livrait à une activité peu durable, car les gantiers étaient plutôt rares. Désormais, l’activité de gantier était confondue avec les grandes boutiques vendant des vêtements en tout genre. En réalité, mis à part lui-même, il n’y avait guère qu’à Nexus qu’on trouvait des gantiers spécialisés. Il menait une vie qui lui impliquait de ne pas s’endetter, vu qu’il avait peu d’argent. Une existence modeste, mais qui lui convenait plutôt bien. Ensemble, ils rangèrent donc, Theorem pouvant constater que Chengzu était toujours autant littéraire, disposant de beaucoup de livres.

Il avait également un classeur comprenant de nombreuses lettres, de la part d’anciens clients, de proches, d’amants... Chengzu détenait même une lettre de la Princesse de Sylvandell, écrite de sa belle plume, le félicitant pour ses talents, et l’encourageant à revenir à Sylvandell dès que possible. Dehors, le soleil commençait à se coucher, et Theorem se rapprocha de Chengzu, l’embrassant, surprenant ce dernier.

« Eh bien... Voilà une nouvelle aussi surprenante que... »

Le jeune homme ne put achever, car Theorem s’était déjà mis à genoux, proposant de payer son dû à Chengzu de la seule manière dont il était capable. Gêné, Chen tenta de le repousser :

« Euh, Theorem, ce n’est pas la peine, je... »

Las ! Theorem agit plus vite que lui, dévoilant son sexe. Chengzu portait en effet, sous sa tenue, un pantalon en latex serré, ouvert à hauteur du sexe, un chaps... Sans guère attendre, Theorem en dégrafa une partie, révélant donc l’appareil génital de Chengzu. Ce dernier sourit alors. Gêné, il l’était toujours, mais, vu le récit que Theorme lui avait fait de son existence, le sexe semblait être une grande composante de sa personnalité. Difficile de faire autrement, quand on avait servi la puissante Ishtar Naviento, après tout.

« Ma foi, tu es beaucoup moins timide que dans mes souvenirs, tu sais... »

Il le laissa donc faire, descendant ses mains pour caresser tendrement ses cheveux, crispant doucement ses doigts dessus. Un soupir le traversa lentement, tandis qu’il remuait d’avant en arrière, le plaisir croissant en lui.

« Oh... Theorem, hmmm... !! »
Journalisée

Theorem
Terranide
-

Messages: 1404


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #6 le: Février 04, 2018, 09:52:53 »

Moins timide ? Clairement ! Theorem savait clairement quoi faire désormais, il était plus loin que de simple baisers chastes et timides. Maintenant il pratiquait le sexe oral comme s'il s'agissait d'une simple accolade. Et Chen avait laissé une marque puissante sur Theorem. Beaucoup pourraient d'ailleurs dire qu'il était tombé amoureux de ce bel homme aux cheveux bleus alors qu'Ishtar ça avait été un amour un peu forcé. Là pour le coup, il débutait une longue une histoire pas banale, une histoire d'amour qui naissait, une romance qui pour le moment était très sexuelle mais qui allait se fortifier avec le temps. Tout en pompant Chengzu, le travelo ne le quittait pas des yeux, il le regardait avec envie et passion, gobant son sexe jusqu'à la racine, l'entourant de sa langue et pompant à intervalles réguliers. C'était probablement la fellation la plus passionnée de sa vie !

"Han Hmmm... Slurp... Guh Guh Guh."

Il le prit en gorge profonde, s'enfonçant au maximum pour accueillir tout son pénis en lui. Ses mains caressaient doucement le chaps de son chéri, le faisant grincer sous ses caresses passionnées alors qu'il le pompait de plus en plus vite. Même Theo prenait son pieds à faire ça alors que le plaisir devait être à sens unique. Sa cage de chasteté s'agita de plusieurs spasmes de plaisir et goûtait doucement du liquide séminal dans sa culotte de latex. Il avait tellement envie de lui dans son fondement... En plus Chen était tout dur maintenant ! Il allait sûrement exploser bientôt vu les pulsations qu'il sentait dans sa bouche. Il s'aprêtait à arrêter pour passer à la suite, mais les mains gantées de Chen dans ses cheveux le retenaient bien fort. Theorem en poussa une petite plainte très érotique alors qu'il continua, forcé par son "maître" actuel. Il continua sa fellation avec encore plus de passion et d'envie. Il voulait voir son homme jouir ! Tout en pompant encore plus fort et en accélérant ses vas et vient, il finit par sentir les mains de Chen le maintenir bien enfoncé sur sa verge tendue. Son sperme chaud coula par vague dans le fond de sa gorge, l'obligeant à avaler au fur et à mesure le flot de semence. Theorem lutta pour respirer mais Chen le retenait. C'était si érotique ! Le bel homme finit par le relâcher, lui permettant de reculer son visage pour sentir plusieurs giclées chaudes sur son visage que Theorem accompagna d'une bouche grande ouverte pour lui montrer le sperme restant dans sa bouche. Puis il referma ses lèvres et un gulp sonore signifia qu'il venait de tout avaler. En rouvrant sa bouche, Chen put le constater sans problème. Theorem était tout essoufflé, un peu en sueur, mais très excité...

"Han... Han... Comment c'était ?... Han ma culotte... est trempée... Fait de moi ce que tu veux, Chen... Je suis si excité... Maître Chen..."
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Chengzu Dahu Zuidà
Terranide
-

Messages: 32


Libéré ! Délivré !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Février 05, 2018, 10:22:20 »

Visiblement, son séjour au sein d’Inferis avait marqué Theorem bien plus qu’il n’osait se l’admettre. Perturbé, Chengzu ne savait tout simplement plus où se mettre, et c’est son corps qui vint le trahir. Sans être vierge, Chengzu n’avait jamais non plus eu une vie sexuelle intense. De fait, il couchait régulièrement avec d’autres hommes, mais sans jamais avoir véritablement eu l’occasion de s’attacher, et sans jamais avoir été plus attiré que ça par le sexe. Il aimait bien, oui, mais de là à en faire une vraie passion... Pour lui, et même s’il reconnaissait les indéniables talents oraux de Theorem, tout ça allait quand même bien trop vite. Se pinçant les lèvres, Chengzu crispa ses doigts sur les cheveux de Theorem. Il essaya bien de se retenir, mais le plaisir crut encore, atteignant de nouveaux sommets.

« The... Theorem, hmmm... !! »

Sa première intention était de le repousser, bien entendu, de calmer les choses, afin que Theorem ne croie pas qu’il était forcé de coucher avec lui pour avoir le droit de séjourner dans sa caravane. Chengzu avait toujours été très chaleureux envers les autres. Et cette chaleur s’exprimait en ce moment. Fermant les yeux, il se rappela encore les séances passées avec Theorem jadis... Et crispa ses doigts gantés, avant que sa queue, tendue, assoiffée, ne commence à approcher du point de rupture.

« N-Non, Theorem, je... Je vais... »

Il essaya de le repousser, mais Theorem insista alors, enchaînant les gorges profondes. Oh, comment résister à ça ?! Chen’ soupira encore, et appuya sa tête contre le mur, sans pouvoir se retenir... Et se relâcha généreusement dans la bouche de Theorem. Son foutre éclata en lui, venant remplir la bouche et la gorge du jeune homme. Chengzu se relâcha en lui, et resta pantois pendant plusieurs secondes, débordant de plaisir et de bonheur. Il regarda ensuite Theorem... Et dut bien admettre que le spectacle avait quelque chose d’excitant, mais aussi... D’effrayant !

Face à lui, Theorem avait tout but, et le regarda, prostré devant lui, comme une sorte de chien attendant sa pâtée, ou sa récompense... En allant même jusqu’à l’appeler «
Maître Chen ». Il lui annonça également que sa culotte était trempée, et Chengzu cligna des yeux à plusieurs reprises.

« Theorem ! s’exclama-t-il. Je... Je ne suis pas ton maître, voyons ! Il... Tu ne dois pas t’abaisser à faire ça, Theorem, pas avec moi ! Tu n’as pas à payer pour quoi que ce soit, je partage librement tout ce que j’ai. C’est... C’est comme ça que ça marche à Zon’Da, tout simplement ! Pas de serviteurs, pas de maîtres, seulement la liberté, et des individus qui ont envie d’être libres ! N’est-ce pas ce que tu me disais tout à l’heure ? Que tu souhaiterais être libre ? »

Le sexe l’avait visiblement durablement marqué, faisant de lui un véritable nymphomane...
Journalisée

Theorem
Terranide
-

Messages: 1404


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #8 le: Février 07, 2018, 07:05:30 »

Theorem se faisait rejeter ?... C'est comme ça qu'il le ressentait en tout cas. D'habitude, ses avances de la sorte ne restaient pas sans réponse, il arrivait quand même à avoir ce qu'il voulait... Mais là, Chen l'avait remballé sous prétexte qu'il n'avait pas à se soumettre à lui. C'était vrai, bien sûr... Mais pour le coup, aujourd'hui, à cet instant précis, Theorem voulait Chen. Il le voulait comme maître, comme mâle alpha, comme dominant. Il avait toutes les caractéristiques pour ça. Un corps magnifique ni trop masculin ni trop féminin avec des muscles fins et un ventre plat, un sexe dans la norme sans excès mais d'une taille déjà honorable. En plus il ravivait en lui une passion nostalgique. Son premier amour... Sauf que là, il avait les moyens d'en profiter et surtout le talent pour l'aimer comme personne. A cette tirade, Theorem commença à monter sur le lit tout en faisant face à Chen. Une fois assis sur ses hanches, il l'embrassa. Et on pouvait dire qu'il l'embrassa avec une passion inégalée ! Sa langue douce et souple roulait avec la sienne et calmement il commença à le dévêtir.

"Je sais Chen, je sais tout ça... Mais j'ai tellement envie de toi... Je veux t'aimer comme jamais. Et si je voulais appartenir à une personne, ce serait toi, toi et seulement toi... Possède-moi ce soir... Et même si ce n'est que là, voit ça... Comme un jeu !"

Le jeune travelo retira sa veste en cuir qui tomba derrière lui en un bruit souple et reconnaissable. Puis il attrapa le bas de sa qipao, la tirant vers le haut pour la retirer. Le latex retomba au sol derrière lui et enfin, Theorem apparus, dans son harnais sexuel enserrant son corps sous ses vêtements. Doucement, il vint caresser son sexe encagé contre la verge dure et tendue de Chen. Quoi qu'il en dise, le corps de Theorem l'excitait et son parfum de perversion ne devait rien enlever à tout ça.

"Quel superbe pénis tu as, Chen... Ne veux-tu pas le mettre au chaud en moi ?... Regarde comme je suis excité ! Devient mon maître... Prend le pouvoir... Je serais ton fuckee, ton uke, ton trou à bite personnel... Ca t'excite quand je parle cru comme ça, hein ?... Ainsi que ma tenue... Ton chaps en latex est superbe aussi... Tu es un coquin au fond, alors cède à ce plaisir interdit... Prends-moi dans cette roulotte et fait-moi hurler de plaisir..."

Dit-il doucement dans son oreille en lui caressant le dos et la poitrine, léchant et mordillant son cou et ses oreilles. L'atmosphère en était des plus érotique désormais !
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Chengzu Dahu Zuidà
Terranide
-

Messages: 32


Libéré ! Délivré !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Février 09, 2018, 09:10:37 »

C’est là qu’on voyait les différences entre eux deux. Lui, Chen’, n’avait jamais été perverti par des femmes nymphomanes et par une dragonne qui méprisait le sexe masculin. Theorem n’était plus le jeune aspirant fougueux qu’il était jadis, un écuyer soucieux de faire honneur à sa famille, à son clan, de se couvrir de gloire et de remplir haut-la-main des quêtes toutes plus périlleuses les unes que les autres. Ensemble, ils se plaisaient à imaginer les futurs exploits de Theorem, chevalier sans peur et sans reproche, volant au secours de la veuve et de l’orphelin. Là, il pourfendait un Minotaure. Là, il délivrait une ville de la tyrannie du seigneur local, sauvait la jeune Princesse du vil dragon… Voilà les histoires qu’ils se racontaient ensemble. À aucun moment, il n’avait été question de ça…
 
Theorem se déshabilla devant lui, et Chen’ déglutit. Bien sûr, l’homme ne pouvait nier que l’androgyne Terranide était très attirant. Ce harnais lui allait à ravir, moulant ses formes… Et Chen’ vit ensuite que son amant avait une cage de chasteté dorée sur le sexe, ce qui ne manqua pas de le troubler.
 
*Mais qu’est-ce qui a bien pu t’arriver, Theorem ?*
 
Son amant l’emballait, le chauffait, se frottant à lui, allant jusqu’à dire qu’il serait son « trou à bite personnel », des mots aussi grossiers qu’inattendus, qui ne manquèrent pas d’émouvoir l’homme. Sans être vierge, Chengzu n’était pas non plus un tombeur, et, s’il aimait bien le sexe, il ne pouvait pas non plus prétendre être un fan de ça. Certes, il portait un chaps moulant, mais c’était plus par habitude qu’autre chose. Après tout, il voyait ça comme un sous-vêtement, protégeant ses jambes du froid, et lui permettant de rapidement faire ses besoins.
 
« Theorem, allons… Reprends-toi ! »
 
Chengzu avait les joues cramoisies. Nerveux, il l’était, bien sûr, mais… Eh bien, pour le dire simplement, tout ça allait trop vite pour lui. Il posa ses mains sur les épaules de Theorem, et le repoussa légèrement, éloignant l’homme de son corps, et secoua négativement la tête.
 
« Je ne nie pas ton attirance, Theorem, mais… Ton ‘‘trou à bite personnel’’ ? Theorem… Je… Ce n’est pas de cette relation que je veux ! »
 
Chengzu secoua la tête, et s’écarta, le cœur battant follement la chamade, et prit appui contre l’un des accoudoirs de la roulotte.
 
« Enfin, tu voulais devenir un grand chevalier ! Prouver aux autres que, malgré ton petit gabarit, tu entrerais dans la légende ! Ce… Ce n’est pas toi, ça ! Ressaisis-toi ! Je ne suis pas Ishtar, je ne suis pas un Infernois, je… Je ne veux pas être ton Maître, ni prendre le pouvoir sur toi, ou quoi que ce soit d’autre. Je… »
 
Il soupira lentement, et secoua de nouveau la tête, avant de se masser les cheveux d’une main.
 
« Je souhaite juste être ton ami… »
Journalisée

Theorem
Terranide
-

Messages: 1404


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #10 le: Février 10, 2018, 12:44:03 »

Theorem ne comprenait pas ce qui se passait. Il se faisait rejeter ?... Il n'avait pas usé d'assez de charme ? C'était à croire qu'il était repoussé parce qu'il avait été trop excité, comme s'il avait été trop envahissant d'un coup. Le jeune Haiena fut un peu perdu de voir Chen avoir autant de recul, dire qu'il ne le reconnaissait pas. Certes, il avait été différent de quand il était jeune... Oui il avait été dressé, contraint à ce mode de vie décadent et pervers... Mode de vie que Chen n'avait pas subit, qu'il avait put explorer à sa manière. Mais pour Theo ça avait été un chemin de non-retour, une modification physique et psychique. Quand le bélier prit un peu de recul pour ne pas être trop collé par son amant, c'est comme si une flèche douloureuse avait traversé sa poitrine. Il en posa symboliquement sa main sur son parasite KN, l'orbe noire au centre de son sternum et baissa doucement les yeux en entendant le mot "ami". Voila une sonorité qu'il n'avait pas perçue depuis si longtemps... Un concept qui lui avait été étranger pendant de longues années. Doucement il releva les yeux vers son amant.

"Chen je... C'est tout ce que je suis pour toi ?... Un... Un ami ?..."

Il combla calmement l'espace, reposant ses mains sur la poitrine de Chen, se collant à sa peau douce et blanche de montagnard. Son regard émeraude était bien plus innocent maintenant. Il était bien plus semblable à ce qu'il était quand ils s'était vu des années auparavant.

"Chen... Peux-tu comprendre que... tu as été mon premier amour ? Mais pas juste mon premier, mon seul... Nous nous sommes embrassés doucement à l'ombre dans cette écurie, nous sentant à l'abris de tous les regards. Le soleil se couchait dehors et sa lumière rasante nous a entouré alors que nos lèvres se sont posés l'une contre l'autre... J'ai fermé les yeux, j'ai sentit tes mains sur mes hanches... Aucun autre baiser n'a été aussi fort pour moi. J'ai voulu revivre ça lors de mes baisers, mais rien ne s'est jamais produit d'égalable. Être ton ami ?... Nous le sommes déjà mais... Ce que je veux..."

Theorem fit une pause dans ses dires avant de lover sa tête dans le creux du cou et de l'épaule de Chen, prenant une forte inspiration de son odeur alors que ses bras enveloppèrent sa poitrine pour que ses mains se posent sur ses omoplates. Theorem resta ainsi, dans sa tenue des plus sexy contre son Chen torse-nu et en chaps.

"Ce que je veux... c'est être avec toi... Si je pouvais je déserterais la Marine d'Inferis pour rester à Zon'da... Mais tu l'as dit, je suis un grand guerrier, mon petit gabarit est devenu légendaire à Inferis et à Nachtheim. On me surnomme la Hyène de Guerre. On raconte que je suis une armée à moi seul... Ma place est là-bas désormais, et ma maîtresse dragonne est amoureuse d'une vampire ce qui fait que ma liberté est plus grande ces derniers temps... Je t'ai trouvé, comme une ancre dans l'océan de cette vie tumultueuse de servitude et de luxure... Être ton ami, je l'ai toujours été..."

Il releva le visage, regardant à nouveau Chen dans les yeux, les siens un peu humides.

"Chen, je t'aime ! C'est ça que je veux être pour toi ! Et si je te dégoûte à cause de ce que je suis..."

Le Haiena posa alors vivement sa main sur sa cage de chasteté, tirant dessus mais elle resta close en toutes circonstance sans la clé au nombril de la dragonne. Si cette cage doré l'empêchait de vivre cet idylle, il allait s'en débarrasser. Cette cage dorée n'était pas juste un outil de privation sexuelle, c'était un ornement, un symbole du standing de Theorem.

"Si c'est ce truc qui gêne tant alors enlève-la moi. Tu es artisan, je suis sûr que tu saurais faire une clé pour ouvrir ce cadenas... Je suis prêt à tout pour que tu m'aimes à nouveau, comme avant..."
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Chengzu Dahu Zuidà
Terranide
-

Messages: 32


Libéré ! Délivré !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #11 le: Février 13, 2018, 02:12:40 »

Tout ça était vraiment inattendu. Confus, Chengzu était surpris, sincèrement. Theorem avait changé... Tellement changé ! Lui, qui était jadis l’innocence même, semblait être bercé par le sexe ! Chengzu en était surpris. Choqué, peut-être, mais avant tout surpris, tant le souvenir qu’il avait de Theorem était différent de la réalité. Certes, Theorme lui avait parlé de ses années de captivité, chez Mélinda Warren, puis chez Ishtar Naviento, et, quand il avait parlé de ça, Chen’ avait bien senti que, derrière la souffrance, il y avait aussi une certaine forme de plaisir. Et, alors qu’il y réfléchissait, Theorem lui parla encore, essayant de lui expliquer qu’il était amoureux de lui, réellement amoureux de lui, et ne voulait pas juste être son ami.

Comme preuve, Theorem lui montra sa cage de chasteté, en lui disant qu’il était même prêt à ce que Chen’ la lui ôte ! Tâche au demeurant très difficile, car les cages de chasteté infernoises étaient très bien conçues, avec des verrous magiques, qui faisaient qu’on ne pouvait pas les déverrouiller à moins de faire des clefs parfaitement imitées. Confus, Chengzu sentit ses joues pâles s’empourprer, et sourit alors.

« J’oubliais à quel point tu avais une mémoire phénoménale, Theorem... Tu te souviens donc de ça, n’est-ce pas ? »

Leur baiser dans l’écurie... Ce moment où Chengzu avait été jusqu’à glisser une main sous le pagne de Theorem, sentant sa verge, puis Theorem avait commencé à s’agenouiller pour prendre son membre en bouche. Ils auraient pu faire l’amour dans cette grange, si le père de Theorem n’était pas venu alors, pour partir s’entraîner avec son fils. Chen’ avait toujours soupçonné leurs parents d’avoir su pour leur relation, et avait toujours estimé que c’était là l’une des causes de leur séparation.

Il observa donc la cage de chasteté, sans trop savoir quoi dire... Puis sourit alors, et caressa le visage du jeune homme, avant d’aller tendrement l’embrasser.

« Je... Je ne sais pas si je peux dire être amoureux de toi, Theorem... Mais moi aussi, je n’ai jamais oublié ce petit garçon intrépide et curieux de tout, qui avait tant envie d’aventure, et qui m’a fait comprendre l’attirance que je ressentais pour les hommes. »

Chengzu lui sourit encore, et reprit son baiser, en posant ses deux mains sur ses joues, et prolongea un peu ce dernier, en léchant les lèvres du jeune Inu avec sa langue, souriant ensuite doucement à ce dernier.

« En tout cas... Je pense que, s’il y a une personne au monde dont je peux tomber amoureux, c’est bien toi, Theorem... »
Journalisée

Theorem
Terranide
-

Messages: 1404


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #12 le: Février 16, 2018, 11:45:28 »

Les paroles de Chen galvanisèrent Theorem. Tout n'était pas perdu et visiblement les sentiments commençaient à naître. Leur précédente amourette avait fait un terreau fertile pour une future relation sérieuse qui aujourd'hui allait calmement pousser. Lorsqu'il l'embrassait, le Haiena oubliait ses soucis et sa vie actuelle pour ne se concentrer que sur ce moment de connexion avec son amant à cornes. Alors qu'un tout petit filet de salive les rejoignaient encore entre leurs deux bouches, Theorem recula juste assez pour le rompre, caressant le jeune homme au niveau du torse qu'il avait finit par mettre à nu. Son torse n'avait pas une musculature démentielle, mais celle d'un montagnard, d'un varappeur aguerris. C'était normal pour ceux de sa race. Mais ses muscles restaient fins et délicats. Ce genre de corpulence, on disait qu'il s'agissait de Twink. Calmement il inspecta les mains gantées de Chen. Des gants fins et longs dans un latex souple, allant jusqu'à la moitié de son avant-bras.

"J'en pense autant Chen... On m'a souvent brisé sexuellement, on m'a violé, dressé à être un soumis sexuel... Mais une part de moi l'a toujours un peu accepté. Et surtout ça n'a rien à voir avec l'amour. Avec toi je me sent en symbiose."

Doucement, il caressa le pénis de son amant qui, après une fellation aussi intense aurait dût rester flasque, mais visiblement l'excitation était de retour. En même temps, le BDSM avait un côté interdit et secret pour le commun des gens. Un tabou qui poussait à franchir l'interdit excitant. Calmement il débuta une masturbation de ce pénis libre, imberbe, marqué d'un grain de beauté sur sa longueur. La main droite et gantée de Theorem commença une lente masturbation juste pour entretenir le désir.

"Je veux devenir ton chéri... Nous deux on pourrait vivre des aventures incroyables. Imagine seulement la chose... Si tu venais avec moi à Nachtheim pour intégrer la Marine d'Inferis, je ferais en sorte que tu deviennes le gantier officiel de la Marine. Tu ferais des gants prestigieux pour nos gradés ou nos uniformes de parade. Tu reverrais même Alice Korvander ou Mélinda Warren, des personnes que je fréquente souvent. Et nous aurions notre humble cabine dans ce navire luxueux... Le latex de Nachtheim te serrais accessible sans soucis. Et tous les soirs et matins, tu aurais... mon postérieur à disposition."

Le travestit était décidé à apprendre à Chen les joies et le plaisir à dominer l'autre. En plus entre son chaps et ses gants, il était déjà bien équipé pour ça. Doucement, Theorem tira son petit sac jusqu'à lui sans bouger de sur les genoux de son chéri, sortant alors plusieurs accessoires sexuels. Ishtar lui avait fait ce kit en cas de soudaine envie de sexe et il allait sevir une fois de plus mais avec quelqu'un d'autre. Les armées du monde avaient leurs rations de survie, Theo avait une ration de sexe. Ouvrant la sacoche en latex, il révéla le contenu à l'intérieur. Un flacon de lubrifiant, des préservatifs aromatisés, un bandeau et des menottes en plus d'autres accessoires compacts dont Chen pouvait facilement deviner les usages. Un vrai kit BDSM estampillé de la Marine d'Inferis.

"Comme tu vois, j'ai tout ce qu'il faut pour t'apprendre à devenir un Maître BDSM. Je peux te laisser aller à l'instinct ou te guider. Dans tous les cas, j'ai très très envie de toi..."


Lui murmura-t-il dans l'oreille en léchant doucement son cou.
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Chengzu Dahu Zuidà
Terranide
-

Messages: 32


Libéré ! Délivré !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #13 le: Février 20, 2018, 08:43:31 »

Tout ça était surtout assez rapide pour Chengzu. Le jeune homme était d’un naturel calme et passif, une sorte de force tranquille. Mais, mine de rien, il reconnaissait bien là le Theorem qu’il avait connu. Rapide, nerveux (pour lui), à bondir dans tous les sens et à l’assaillir de questions. Pourquoi ci, pourquoi ça ? Sur ce point, Chen’ sourit légèrement, en reconnaissant qu’il n’avait pas vraiment changé. Il voulait déjà le ramener à Inferis, ou, plutôt, à Nachtheim... Perspective qui, pour l’heure, ne séduisait guère l’homme, même si cela impliquait de revoir le doux visage et la longue chevelure blonde du « Joyau de Sylvandell ». Après tout, vu le sort qui était accordé aux hommes dans la culture infernoise, Chengzu était plutôt partant de ne jamais vouloir s’y rendre... Mais Theorem l’aurait sûrement mal pris, et, de toute manière, Chen’ eut rapidement d’autres pensées en tête.

En effet, Theorem s’empressa de lui montrer sa besace secrète, et le jeune homme écarquilla légèrement les yeux devant ce spectacle, voyant des lubrifiants, des menottes... Theorem semblait vraiment décidé à faire de lui un « maître du BDSM », perspective d’autant plus troublante que... Eh bien, Chengzu n’avait rien d’un maître en la matière !

« Euh... Theorem, je ne sais pas si... Si c’est une bonne idée. Enfin... »

Il le regarda encore, et reprit rapidement :

« Je veux dire, qu’on passe du temps ensemble, et qu’on fasse l’amour, on le fera autant que tu veux car j’ai toujours aimé ta compagnie, et tu es très beau, mais... Le sadomasochisme, tout ça... »

D’aucuns purent alors voir un léger rougissement sur les joues de Chengzu. Peu de choses au monde pouvaient le troubler, mais l’idée de faire ça... En réalité, mais Chen’ n’osait pas encore l’avouer, quand il s’était rendu à Nexus, il s’était déjà retrouvé, une fois, dans un donjon. Une pièce où des gens se faisaient fouetter et humilier. Des femmes, des hommes, il y en avait pour tous les goûts. Chengzu était venu juste par curiosité, mais ressentait toujours un sentiment diamétralement opposé à cette pratique. D’un côté, Chengzu abhorrait profondément l’esclavage, qui avait selon lui commis bien des maux dans le monde, et continuait d’ailleurs à en commettre. Mais, de l’autre, il devait bien admettre que la vue du latex, des corps moulants brillants dedans, n’avait pas manqué de l’exciter.

Simple amateur, Chengzu en avait profité pour discuter avec des professionnels nexusiens du milieu, des femmes dominatrices organisant des spectacles sur ce thème, par exemple, ou des hommes soumis. Contrairement à ce qu’il aurait pu croire, ces gens faisaient ça par plaisir, par loisir avant tout, même si tout le monde reconnaissait que le BDSM était un art délicat, nécessitant quand même un peu d’expérience, et la connaissance de notions fondamentales.

Ceci étant dit, Chen’ avait toujours vu comme une simple attirance, une curiosité polie...

« Je ne sais tout simplement pas comment m’y prendre, Theorem... Je ne crois pas que je ferais un très bon ‘‘Maître’’... Être ton amant, ça me suffit amplement, tu sais ! »
Journalisée

Theorem
Terranide
-

Messages: 1404


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #14 le: Février 23, 2018, 11:31:49 »

Theorem voyait bien les doutes et les appréhensions de son amant. Il était en plein doute et surtout un peu tiraillé entre ses désirs et une vision peut être encore assez floue de la domination. Ses joues empourprées en disaient long sur ce que le jeune Hitsuji avait dût voir dans sa vie. Mais il n'avait pas encore passé le cap... Et ce seuil de perversion, Theorem allait l'aider à le franchir tout doucement. Il sourit doucement à son amant avant de calmement se mettre la laisse autour du coup, mettant l'autre moitié dans la main gantée de cuir de son compagnon. Mais c'était fait de manière très sensuelle, attentionnée et délicate.

"Là, voila... Juste ça pour le moment ça me va parfaitement..."

Calmement, le jeune Haiena prit un préservatif dans sa main et calmement il commença à lécher le cou de Chen. Il resta collé à lui. La différence de gabarit était assez marqué mais restait acceptable. Theorem était resté petit avec son mètre soixante alors que Chen arrivait à bien quinze centimètres de plus. Quand lui était resté chétif, androgyne et petit, Chen avait gagné un peu plus en masse tout en restant assez fluet pour son peuple. Pas de poil pour eux deux et un visage quand même doux et féminin pour Chen, qui le classait dans la catégorie des Twink, ces hommes un peu plus doux, plus proches de la féminité. Theorem s'attaqua à ses tétons qu'il lécha avec amour et s'abaissa progressivement jusqu'à revenir au petit soldat de son amant. Lui aussi avait plus de volume que travelo. Ouvrant le préservatif, il le plaça entre ses lèvres et l'installa sur le sexe de son amant d'une gorge profonde des plus sexy, gardant le regard dans celui dans son dominant. Une fois fait, le jeune Haiena se retira pour laisser une verge rutilante, gainée de latex rose.

"Hmmm... fraise... J'adore..."

Theorem se plaça à quatre pattes, écartant bien les jambes et les fesses avant de tirer sur la chaînette reliant sa cage à son anus. Le plug anal qui décorait son trou intime se retira dans un plop sonore et sexy. Installé sur le lit, le jeune travestit garda ses mains sur le sol, agitant son postérieur déjà bien lubrifié.

"Vient mon chéri... Je n'attend que toi..."
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun

Tags:
Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox