banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Histoire d'une nuit sans lune [Akua Hotomi]  (Lu 168 fois)
Aldebaran
Humain(e)
-

Messages: 7



Voir le profil
Fiche
« le: Janvier 09, 2018, 02:36:04 »

En fin d'après-midi Aldébaran était sorti trouver chez un grossiste un rouleau de scotch et des outils pour terminer de bricoler chez lui. Lorsqu'il eut ce qu'il voulait il prit le chemin du retour, mais la nuit déjà tombait sur la ville. Il décida de s'attarder un peu et d'entamer une promenade vespérale. Il déambula aux alentours du parc puis enfin la nuit ayant gagné son combat contre le jour il s'en fut en direction de sa maison. Les ruelles peu fréquentées de jour étaient sinistrement sombres et parfaitement désertes. Celle qu'il devait emprunter pour rentrer chez lui serpentait sur plusieurs kilomètres entre le dos de bâtiments qui jouxtaient les rues du quartier. On avait pas daigné installer d'éclairages publics si bien que seul quelques rarissimes lumières éclairant les cours des immeubles longeant la ruelle baignaient les environs d'une pâle clarté très ténue, et les nombreux coudes que formait le ruban de bitume entouré des murs délimitant les propriétés empêchaient de deviner à plus de 80 mètres ce qu'il pouvait y avoir.

Un peu effrayé il serra le rouleau de gros scotch qu'il avait glissé avec le ticket de caisse dans la poche droite de son sweatshirt et mis la main sur le couteau à lame dépliable, fraichement acheté, dans l'autre poche. La nuit était particulièrement sombre, sans lune et sans nuage pour réfléchir les lumières de la ville vers le sol. Il pressa le pas, obnubilé par l'idée de ne pas trainer.

Au détour d'un virage il aperçu une petite silhouette se démarquant à peine des ténèbres avoisinantes. Elle ne marchait pas très vite mais d'un pas assuré. Aldébaran n'aurait su dire quelle distance les séparait mais seulement que l'apparition lui tournait le dos et ne l'avait pas entendu vraisemblablement surement à cause du vent soutenu qui creusait des sillons dans son bas de survêtement ample. Même pour lui le bruit de ses semelles souples retrouvant à chaque pas la grossièreté du béton était imperceptible.
L'appréhension initiale d'un trajet dans une ruelle sordide qu'il avait ressenti s'estompa lorsqu'il s'approcha plus avant. Il devina que la silhouette était celle d'une femme de petite taille dont le seul attribut qu'il pouvait distinguer dans la noirceur nocturne était une chevelure extraordinaire formant des nattes de cheveux ondulant joyeusement au rythme de la marche, et ne semblant pas soumis à la tyrannie des flux d'air.


Irrésistiblement il se senti attiré par cette présence, il voulait l'approcher. Intrigué, mais aussi mû par un sentiment qu'aucun mot n'arrivait à saisir.
Libérant sa main droite de sa charge il s'approcha tandis qu'en lui frémissait un désir irrépressible. Il se porta à la hauteur de la silhouette qui malgré la proximité ne se précisa pas plus. Rendu à son niveau il se préparait à agripper une épaule.
Journalisée
Akua Hotomi
Créature
-

Messages: 212


Akua Matata, Pokégirl est là!


Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite otaku, mesurant 1m50 avec une tresse de 2m qui flotte au-dessus du sol
Guitariste du groupe rose noir 
Model érotique pour un magazine de cosplay sous d’autre apparence impossible à reconnaitre
« Répondre #1 le: Janvier 12, 2018, 12:40:47 »


Il se faisait tard pour certain, mais pas pout tout le monde. Akua était du genre à trainassé le matin, joué, lire pour regarder la télé l’après-midi et sortir le soir. Bien sur c’était une journée classique pas tout le temps non plus. Il y avait les répétitions avec son groupe de musique et aussi sous ses transformation les séances de photos.

Ainsi ce soir, Akua c’était décidé d’aller à la salle d’arcade pour défier les records sur les borne les plus populaires. Ne possédant pas de véhicule, ni de bus à cette heure pour rejoindre le centre-ville, elle s’y rendit donc à pied. Marché la nuit seul dans la rue ne la dérangeait pas vraiment. Certes la ville n’était la plus sure au monde, mais elle savait se défendre et c’était pas la première fois qu’elle prenait se trajet.  Pour preuve qu’elle ne s’inquiétait pas de se qui l’entourait elle avait un casque sur les oreilles et écoutait les derniers morceaux enregistrés avec son groupe.

C’est donc avançant ainsi dans la nuit qu’elle ut un terrible sursaut quand elle senti soudainement une main se posé sur son épaule. Elle se retourna en voyant un jeune homme. Qui était-il ? Un fan du groupe qui l’aurait reconnue dans la rue et de nuit ?

-Tu m’as fait peur ! Qui es-tu ?
Journalisée

Aldebaran
Humain(e)
-

Messages: 7



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Janvier 13, 2018, 12:00:46 »

Troublé un instant tandis qu'ils se dévisagent, Aldébaran croit reconnaitre la jeune femme. Il a bien l'impression d'avoir déjà vu ses yeux qui semblent violet dans l'obscurité. Mais il ne parvient pas à se souvenir face à qui il se trouve.

- P-Personne. Répond-il sèchement à l'interpellation de la jeune femme.

Il la plaque fort face contre un des murs bordant l'allée, prêt duquel ils se trouvent, sans réellement en prendre conscience. Le mur renvoie un bruit sourd lorsqu'elle entre en contact avec.
Dans un état second, il a l'impression qu'un autre agit à sa place. Il place son bras en travers du haut du dos qui lui fait face, faisant pression de tout son poids sur les omoplates afin d'empêcher la jeune femme de s'enfuir, ou de se retourner. Il colle une jambe entre celles de la demoiselle, son genou en contact avec le mur, et sentant ses fesses à travers les vêtements contre sa cuisse. Il espère bloquer toutes les issues.
Il sort enfin sa main avec le couteau pliable, sécurité toujours active. Il est saisit d'une excitation étrange.

- Ne bouge pas. Il se rend compte qu'il ne bégaye pas.

Il désarme la sécurité et la lame surgit dans un cliquetis sec, dirigeant la pointe vers la silhouette devant lui.
Journalisée
Akua Hotomi
Créature
-

Messages: 212


Akua Matata, Pokégirl est là!


Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite otaku, mesurant 1m50 avec une tresse de 2m qui flotte au-dessus du sol
Guitariste du groupe rose noir 
Model érotique pour un magazine de cosplay sous d’autre apparence impossible à reconnaitre
« Répondre #3 le: Février 08, 2018, 12:49:11 »


Akua se retrouva subitement busculé et senti sa tête percuté le mur à côté d’elle. Elle fut sonnée quelque seconde avant de se retrouver plaqué contre le mur par le mystérieux personnage. Elle ne pouvait pas bouger et était maintenant par une jambe glissée entre les siennes. Comme elle était petite elle était même forcée de se tenir sur la pointe des pieds.

Elle pensa à se transformer pour le repoussé et ensuite lui faire payer, mais au moment où elle allait le faire elle entendit le bruit d’une lame. Il pouvait être plus rapide et en plus sa voix ne laissait place à aucune hésitation, elle était clairement en danger.


-Qu’es que…qu’es que tu veux ?

Es qu’il voulait lui faire du mal ? La blessée ? La violé ? Autre chose ? Akua n’en revenais pas de c’être retrouvé si facilement dans une telle situation.
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox