banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Dans le froid des geôles, la chaleur. [PV Samara}]  (Lu 497 fois)
Hysella
Avatar
-

Messages: 14



Voir le profil
Fiche
« le: Décembre 23, 2017, 09:09:24 »

Les murs de la prison était fait de pierres aux rebords anguleux et sombre, un petit bruit de goutte qui tombe persistaient et rendait son occupante folle, la sol était humide et froid et un peu de lumière parvenait d'une torche en dehors de la cellule, il faisait sombre, de la mousse avait finit par pousser au fil des années ici et la, les rats couinaient dans leurs cachettes et fixaient cette être qui se tortillait dans sa cellule.

Hysella souffrait dans sa cellule dans les geôles de Nexus, elle se languissait et griffait les murs, elle avait été laissé la sans personne a qui faire l'amour depuis des jours, sa queue se tortillait dans tout les sens, sa main tentant d'atteindre son entrejambe mais constamment retenue par ses chaines, sa queue était tout aussi entravé et ne pouvait pas atteindre grand chose, c'était une véritable torture pour une créature de la luxure, depuis qu'elle connaissait le sexe elle ne pouvait s'en passer, son instructrice avait beau lui répéter que une succube doit savoir se contrôler, elle ne pouvait pas s’empêcher de chercher constamment du sexe a tout prix, la pauvre Hysella avait bien des choses a apprendre avant d’être une succube digne de ce nom, d"autres succubes lui reprochait constamment son manque de tacts et de technique découlant de son grand manque d’expérience. Elle continuait de se débattre dans sa cellule, espérant un miracle.

Hysella c'était fait arrêté tentant de violer un garde dans une ruelle sombre, son manque de force et de tactiques la fit terminé son aventure en prison, la ou elle croupirait pour longtemps.

« Dernière édition: Décembre 25, 2017, 05:33:30 par Princesse Alice Korvander » Journalisée
Samara
Avatar
-

Messages: 466



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Décembre 25, 2017, 05:32:39 »

Les démons à Nexus n’étaient pas très bien vus. Non seulement Nexus était un État très religieux, qui voyait les démons comme une engeance maléfique, mais c’était aussi un État en guerre contre Ashnard, Empire composé d’humains et de démons. Deux bonnes raisons qui expliquaient pourquoi les Nexusiens avaient enfermé cette femme, qui avait tenté d’attaquer un garde. Le reste de la patrouille était arrivée, et ils avaient neutralisé la créature, avant de l’enfermer dans les prisons d’un des forts urbains de la ville.

« Ces démones sont vraiment bien roulées...
 -  C’est sûrement une succube ! Je sais qu’elle te tente, mais tu sais ce qu’on dit sur elle...
 -  Des trésors aux mortels interdits...
 -  Elle bouffera ton énergie vitale et te tuera ! »

Ils n’avaient pas spécialement tort. Les succubes pouvaient être très dangereuses, car, quand un amant ne les satisfaisait pas, elles pouvaient absorber son âme. Ce fort urbain était redoutable, et il était difficile d’y entrer, voire impossible. Il était entouré par des douves, avec de multiples gardes. Les gardes se promenaient dans les souterrains, et, régulièrement, venaient voir comment les prisonniers allaient. Des poivrots, des gens en attente de procès... On trouvait de tout ici, et les gardes savaient que personne ne viendrait se plaindre. Certains avaient certes des avocats, mais ils n’avaient aucun moyen de prouver les exactions qui se réalisaient à l’intérieur des geôles.

Les gardes parlaient entre eux dans la salle de garde, tout en jouant aux cartes, et deux d’entre eux se rendirent vers une cellule proche de celle de la succube. Elle avait été mise à l’écart, dans une pièce solide. La spécialité des gardes était de capturer les toxicomanes et les prostituées. Le racolage était interdit à Nexus, et, ce soir, ils avaient arrêté une belle blonde droguée, comme bien des femmes. Leur profil type était celui d’une réfugiée ayant fui les villes ravagées par la guerre entre Nexus et Ashnard, et cherchant tant bien que mal à s’enrichir dans la ville. Elles se droguaient au fisstech, et offraient leurs corps aux premiers venus, jusqu’à risquer de tomber sur les gardes, et de finir en cellule. Tout ça n’avait pas manqué pour la blonde, et les deux gardes l’avaient mis dans une cellule isolée, pour pouvoir mieux la violer.

« Cette succube m’a tellement excité, putain...
 -  Tu vas te défouler sur cette salope, ça te fera du bien ! »

Ils s’esclaffèrent entre eux, et ouvrèrent la porte. Ils avaient balancé la fille à l’intérieur sans même prendre le soin de l’attacher, convaincus qu’elle n’était qu’une faible femme, sans aucun pouvoir magique, et qui présentait tous les signes d’une addiction au fisstech. Et, alors qu’ils s’approchaient, ils virent...

Rien.

« Quoi ? Mais...
 - Elle est passée où ? Tu t’es trompée de cellule ?
 -  Putain, mais non, j’y comprends rien ! »

Ils s’avancèrent, et l’un se pencha instinctivement sous la couchette... Sans prendre la peine de regarder au plafond. La femme bondit brusquement sur le Nexusien resté debout, enserrant sa nuque entre ses cuisses, et serra fort. Elle lui fourra littéralement sa vulve contre le visage, et l’étrangla, avant de pivoter sur place, manquant de peu de le tuer. Sa Maîtresse lui avait ordonné de ne pas tuer les gardes, sous peine de déclencher l’alerte générale. Elle le neutralisa donc.

« Qu’est-ce que... ?! » s’exclama l’autre soldat en se relevant.

Il vit la blonde lui faire face, puis cette dernière détendit sa jambe, et le frappa au visage. Un solide coup de pied retourné qui l’envoya contre le mur. Sonné, l’homme cracha du sang sur le sol, et porta sa main à sa ceinture, cherchant son épée.

« Putain de salope, tu vas me payer ça... ! » grogna-t-il.

La femme lui sourit, puis lui souffla un baiser, et s’élança vers lui, avant de bondir dans les airs. Son genou heurta le nez du garde, et elle l’envoya s’écraser contre le mur, lui brisant le nez au passage. Une fois ceci fait, Kazuha, la servante personnelle de Samara, mais aussi sa tueuse et garde du corps, récupéra les clefs du garde, et sortit ensuite. Sa mission était très simple, et elle venait d’en accomplir une partie, en parvenant à rejoindre la prison.

Kazuha s’avança ensuite à travers les couloirs, évitant les quelques patrouilles, jusqu’à chercher la cellule de la démone. Cette dernière n'était fort heureusement pas trop éloignée, et, quand Kazuha vit un garde juste devant, elle sourit lentement.

*C’est ici...*

Cette mission aurait été impossible à accomplir pour sa Maîtresse, car les forts urbains étaient entourés de cristaux d’obsidiennes. Kazuha réfléchit un peu, et se prépara... Puis prit son élan, et courut tout droit vers l’homme. Elle bondit alors en avant, et opta pour un redoutable coup de pied aérien, en tirant profit de son élan. Le coup atteignit l’homme en pleine tête, et il s’écroula sur le sol, inerte.

Kazuha ouvrit ensuite la porte, et rentra dans la cellule, non sans traîner le corps du garde avec elle. Elle vit ensuite la femme, attachée par les chaînes, et s’approcha un peu d’elle.

« Hysella ? C’est... C’est bien vous ? »

Kazuha détacha ses chaînes, et resta près d’elle.

« Maîtresse Samara m’envoie vous chercher, Hysella, pour vous ramener en sécurité. »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hysella
Avatar
-

Messages: 14



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Décembre 26, 2017, 09:07:00 »

Hysella entendit en premier lieu un bruit sourd, elle vit ensuite la porte s'ouvrir doucement sans un bruit, elle avait relevé la tête, des mèches de cheveux retombant sur son visage, ses yeux écarquillé et sa bouche entre-ouverte, une expression craintive sur le visage d'Hysella qui s'attendait au pire de la part des gardes. Elle fut surprise de voir une femme pénétrer la cellule traînant un corps avec elle, une belle blonde aux airs de clocharde toxicomane.

« Hysella ? C’est... C’est bien vous ? »

Hysella était quelque peu hébété par ces jours passé dans le noir et la solitude, elle ne comprenait pas tout ce que disait la femme qui s'approcha d'elle et la détacha.

« Maîtresse Samara m’envoie vous chercher, Hysella, pour vous ramener en sécurité. »

Samara...Un nom qui lui était familier, Hysella se souvenait de ce nom mais ou l'avait elle entendu...
L'autre femme l'aida a se relever tandis que Hysella reprenait doucement ses esprits, elle voyait flou et avait les membres engourdi parle froid de la cellule, la pauvre ne pouvait même pas tenir sur ses jambes seuls. La belle inconnue passa donc sa tête sous l'épaule d'Hysella et l'aida a sortir. Elles arrivèrent face a une grille donnant sur un étroit tunnel, la blonde assit la succube contre un mur tandis que cette dernière se faufile entre les barreaux.

"Ne bouge pas d'ici, je vais voir si il n'y a personne pour nous bloquer le passage..."

Elle laissa Hysella derrière elle, la succube démuni gisait la, se massant les poignets endolori par les chaines, elle était affaibli quand un garde passa par la, il vit cette succube rester la au sol, il s’apprêtait a donner l'alerte mais...après tout, ils étaient seul tout les deux, en principe aucun garde n'allait passer par ici, lui était juste venue se dégourdir les jambes, il pourrait en profiter, on ne cessait de répéter que les démones étaient dangereuses mais la elle était vaincu, l'obsidienne neutralisant sa magie, c'était maintenant ou jamais on ne le laisserait profiter de la prisonnière.

*Quel bande de rabat joie* se dit-il, *Je n'ai qu'a profiter d'elle et ensuite j’appelle les autres*

"Hey ma belle, alors on se promène toute seul?"

Le garde se pencha vers la succube adossé au mur, la saisit par une corne tandis qu'il baissait sortait tranquillement son pénis de son pantalon le se secouant un peu pour le durcir. Une fois sa verge bien solide, il empoigna a deux mains les cornes de la succube et glissa doucement son membre dans la bouche de la succube a demi inconsciente, il entama un mouvement de bassin en tenant bien la tête pour qu'elle ne bouge pas, il continua de se mouvoir ainsi tandis que Hysella reprenait doucement ses esprits, il ne s’arrêta pas et continua de profiter de la succube.
Hysella souleva péniblement sa main qui vint agripper l'avant bras du garde, ce dernier rigola en voyant ça.

"Non je ne m’arrête pas sale pute Ashnaradienne"

Hysella empoigna alors ses deux avant bras en souriant doucement

"Hep lâche moi sale démone!"

Le garde tenta de se défaire de son emprise mais Hysella le retenait, elle accompagna son mouvement le forçant a continuer,le garde commença a paniquer et a se débattre doucement tandis que Hysella commençait doucement pomper l’énergie vitale du garde, ce dernier éjacula et gémissa doucement.
Hysella l’allongea au sol avalant tout le sperme laissant le garde la, inconscient et Hysella de nouveau sur patte et prêté a marcher.
Elle traîna le garde inconscient dans un placard du couloir, elle se frotta les mains en soupirant suite a cette effort, Hysella était loin d’être forte et retourna attendre la belle blonde a la grille, en voyant que la blonde était déjà revenue elle l'interpella.

"Bonjour, on ne c'est pas présenté et pourtant vous connaissez mon nom?"
Journalisée
Samara
Avatar
-

Messages: 466



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Décembre 27, 2017, 02:06:52 »

S’enfuir d’une prison nexusienne n’était pas une mince affaire. Il fallait être suicidaire pour entreprendre un tel périple ! Et, pourtant, quand Samara avait échafaudé ce plan, Kazuha avait accepté sans l’ombre d’une hésitation. Pour sa Maîtresse, elle était depuis longtemps prête à mourir si celle-ci le lui ordonnait. Les gens avaient souvent tendance à négliger Kazuha, vu son corps gracieux et ses tenues légères, mais elle était une véritable tueuse, ayant appris à faire de son corps une arme redoutable et terrifiante. Kazuha avait été formée par les meilleurs esclavagistes ashnardiens, afin d’être une esclave polyvalente, disposant ainsi d’un très grand nombre de compétences. Kazuha aida donc Hysella, qui peinait à marcher, et s’arrêta à un angle.

« Attendez ici, je vais m’assurer que la voie est sûre. »

Samara n’avait pas traité cette mission à la légère, loin s’en faut. Elle avait réussi à obtenir un plan des lieux, et à obtenir quelques contacts. Autant de moyens pour libérer Hysella, voilà qui pouvait impressionner, mais ce n’était pas du ressort de Kazuha de discuter les plans de sa Maîtresse. Inutile de vouloir espérer s’enfuir par la cour, ou par l’entrée principale, mais il y avait d’autres sorties... À savoir le système d’évacuation des déchets et des eaux usées. Nexus avait beau être une cité médiévale, la ville avait su se doter d’un système très moderne et très développé d’égouts, qui avaient pour but de lutter contre la propagation des maladies et des épidémies. Historiquement, Nexus avait connu en effet de grandes périodes de peste et d’épidémies, qui avaient amené les autoritésà développer ce système.

Kazuha neutralisa quelques gardes, jusqu’à trouver l’accès aux égouts, une trappe de maintenance située dans une réserve. Impossible d’entrer par là, mais on pouvait toujours l’utiliser pour sortir. S’assurant qu’il n’y avait plus personne, la jeune esclave partit retrouver Hysella... Et constata avec surprise que cette dernière semblait aller bien mieux.

*J’ai dû rater un épisode...*

Elle ne savait évidemment pas que, pendant qu’elle sécurisait les lieux, Hysella avait pompé l’énergie sexuelle d’un garde alcoolisé, ce qui lui avait permis de regagner un peu de force.

« Hmm... Je m’appelle Kazuha, je suis la servante de Samara. Quand ma Maîtresse a appris votre situation, elle a mis en œuvre un plan visant à vous libérer. Mais nous parlerons plus tard, l’endroit n’est pas sûr. »

Kazuha se dépêcha de rejoindre la trappe, et sauta en contrebas. Elle atterrit sur un sol en pente, et laissa Hysella la suivre. La trappe était inaccessible d’accès depuis le sol, et, au bout du chemin en pente, il y avait une longue crevasse. Impossible à escalader de l’autre côté, mais Kazuha sauta en contrebas, rejoignant une plateforme en contrebas, et avança vers un autre conduit.

« Méfiez-vous, il y a des monstres ici... »

En l’occurrence, des noyeurs rôdaient dans le secteur...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hysella
Avatar
-

Messages: 14



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Décembre 27, 2017, 04:39:46 »

Hysella regarda la belle blonde sauter par la trappe, elle passa sa langue sur ses lèvres en se disant qu'un jour elle profiterait de cette belle jeune femme en tenue légère.
La succube déploya ses ailes et plana jusqu’à la plateforme, les planches de bois grincèrent sous le poids d'Hysella, le bois était vieux et moisie, l'eau en dessous était verdâtre et faisait des bulles.

Hysella ayant recouvré ses esprits elle se souvenait mieux qui était Samara, dans sa jeunesse elle avait été loué a un bordel d'Ashnarad, c'était parfait pour le gérant de l’orphelinat d'Hysella, il gagnait de l'argent et son sac a foutre prenait un peu d’expérience et se faisait dresser, il en avait mare qu'Hysella se débatte et qu'elle ne sache pas tailler une pipe correcte.

Samara était passé dans ce bordel de manière exceptionnel, elle cherchait simplement a étendre son influence en glanant des informations au près des prostitués, elle fut surprise d'y trouver une succube se faire maltraité par des clients bruyants et puant l'alcool mélangé a la sueur, ces derniers n'avaient pas payé ce qui permit a Samara de les corriger avec une bonne excuse.

Suite a cela Hysella avait pu remercier Samara en bonne et due forme, des préliminaires entre succube, en échange de l'aide de Samara, Hysella lui avait révéler quelques secrets de l'officier militaire s'occupant de l'orphelinat militaire, des secrets compromettant offrant ainsi a Samara un soutien militaire supplémentaire dans l'empire d'Ashnarad et Hysella elle avait gagné la gratitude d'Hysella.

"Dit moi, tu as un plan pour fuir ou....? Je peux nous prendre et on s'envolerait...quand on serra suffisamment loin du fort...et puis t'avoir serré contre moi serrait..."

Hysella n'eu pas le temps de finir sa phrase que la main d'un Noyeur traversa les planches fragilisé par le temps et la moisissure et tira soudainement Hysella sous l'eau, la force brisant la plateforme sous les pieds d'Hysella.

"Aide moi!"

Hysella s'acrocha difficilement au rebord en bois, sa queue fouettant les dizaines de mains de noyeurs sortant de l'eau pour l'y entraîner, Hysella était jeune, faible et inexpérimenté, elle n'avait aucune chance contre ces monstres (Même si ils étaient de bas étage)
Journalisée
Samara
Avatar
-

Messages: 466



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Janvier 03, 2018, 03:42:56 »

Kazuha avait un plan, bien entendu. Un plan finement ficelé, qui consistait à sortir des égouts, et à rejoindre une cache. Samara aurait pu s’aider de complices, à savoir les espions ashnardiens qui se trouvaient dans la ville, mais, vu le caractère très personnel de la mission, elle n’avait pas voulu y impliquer les services secrets. Et puis, Samara avait toute confiance en Kazuha pour accomplir cette mission. Elle ne pouvait pas en dire autant des espions, car il était toujours possible que certains aient retourné leur veste. Hysella s’intéressa donc à son plan, mais, avant même que Kazuha ne puisse répondre, une bande de noyeurs les attaqua, en s’en prenant à Hysella.

Dès que la blonde entendit le craquement de la passerelle sur laquelle elles se trouvaient, elle se retourna brusquement, et s’élança vers Hysella, qui se retrouvait suspendue à la plateforme, les noyeurs grouillant autour de ses jambes, ouvrant leurs gueules puantes et tendant vers sa belle peau leurs doigts griffus. Kazuha rejoignit rapidement Hysella, et sortit de sa ceinture sa dague, la plantant dans le crâne du noyeur retenant Hysella, puis tira cette dernière.

« Reste derrière moi ! »

Hysella allait pouvoir avoir confirmation des talents redoutables de Kazuha. Là, presque nue, avec pour seule arme sa dague et son corps, elle attaqua avec violence les noyeurs. Une véritable gazelle, qui évitait les coups de ses adversaires, et les frappait violemment. D’un coup de pied, elle brisa la nuque d’un noyeur, l’envoyant s’écraser contre le mur, tout en plantant sa dague dans le crâne d’un autre, et bondit ensuite gracieusement dans les airs, tournoyant sur place, pour attaquer un autre noyeur. Kazuha semblait avoir des yeux dans le dos, enchaînant coups de pieds, galipettes, roulades, coups de poings, et attaques bien précises. Les noyeurs n’étaient pas des ennemis bien dangereux, mais présentaient l’inconvénient d’attaquer en masse. Ils avaient surtout une peau assez aqueuse, et qui se brisait facilement, ce qui permettait à Kazuha de rapidement en venir à bout.

Sa dague plantait, tranchait, lacérait, et, au bout de quelques minutes, elle massacra la bande de noyeurs, terminant par le dernier, qu’elle renversa au sol, avant de bondir dans les airs, faire un salto, et s’abattre à deux pieds joints sur sa tête, explosant cette dernière sous l’impact. Son corps était tacheté ici et là par le sang vert des noyeurs, et elle se rapprocha d’Hysella, tout en rangeant sa dague dans son fourreau.

« Allez, on continue ! Dès qu’on sera sorties d’ici, il faut rejoindre le refuge où Maîtresse t’attend ! »

Hysella allait avoir l’immense chance de rencontrer Samara en personne ! C’était là l’ultime preuve dont Hysella avait sans doute besoin pour acter le fait que Samara tenait beaucoup à elle...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hysella
Avatar
-

Messages: 14



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Février 12, 2018, 12:34:54 »

Hysella était terrifié, elle n'était pas remise du fait qu'elle venait de frôler la mort, elle resta derrière Kazuha pendant que cette dernière extermina tout les indigents. Hysella était encore sous le choc, ce n'était pas une combattante malgré le fait qu'elle aurait aimé être forte et courageuse comme...comme cette sublime humaine. Elle se reprit, se mis une petite baffe et repris un ton ferme.

« Je te suis, accroche toi a moi, on va voler dans ce ravin, je sais bien voler ne t’inquiète pas, on évitera les bourbiers et je volerais suffisamment bas pour ne pas être détecté. »

Elle pris Kazuha contre son torse, sa poitrine s’écrasa doucement contre la sienne, elle passa ses deux bras sous ceux de Kazuha et suivi ses directives pour arriver en raz motte a une bouche d’égout, ils l’empruntèrent marchant dans la saleté et la fange, heureusement ils n'y traînèrent pas longtemps, Kazuha lui indiqua vite une échelle qui montait tandis que des grognements de noyeurs résonnaient plus loin dans les tunnels, heureusement les deux femmes n'auraient pas a affronter plus de ces immondices car elle étaient toute deux déjà en haut de l’échelle, Kazuha souleva la bouche d'égout qui déboucha sur une petite ruelle peu éclairé, elle tendit sa main a Hysella l'aidant a monter. Hysella avait l'esprit obnubiler par kazuha a présent, cette femme forte qui l'avait sauvé, ses formes, ses courbes généreuses, Hysella se promettait intérieurement de la baiser un jour ou l'autre, soumise ou dominatrice.

« Attend un peu »

Kazuha passa doucement sa tête au coin de la ruelle qui débouchait sur une rue ou passait une troupe de gardes, visiblement, leur évasion n'avait pas tardé a être repéré. Hysella s'approcha discrètement par derrière de Kazuha, trop occupé a surveiller la patrouille qui passait, elle posa une main sur son dos et le caressa doucement, pour se moquer un peu d'elle, tandis que sa queue dorsale lui chatouillait le mollet.

« Merci de m'avoir sauver ma belle. »

Une fois la patrouille passé, Hysella se laissa entraîner par Kazuha dans la rue, rapidement ils atteignirent une porte, Kazuha frappa a la porte avec un rythme laissa comprendre que c'était un code. La porte s'ouvrit très rapidement et Hysella passa le seuil de la porte, trempé et nauséabonde.
Journalisée
Samara
Avatar
-

Messages: 466



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Février 19, 2018, 02:17:48 »

Kazuha était extrêmement prudente, bien consciente que s’enfuir d’un fort urbain n’était pas une mince affaire, et qu’elle devait, en plus, escorter une démone fatiguée. Se dissimulant dans l’ombre d’une ruelle, la sensuelle et magnifique blonde attendit le passage des gardes, et sentit Hysella se serrer doucement contre elle, sa queue caudale glissant sur ses cuisses.
 
*Comme quoi, chassez le naturel…*
 
Mais elle pouvait comprendre la situation de la démone, nerveuse, sensible, fragile, et déchirée par ses pulsions internes. Kazuha savait combien les démons pouvaient avoir du mal à lutter contre leurs instincts. Toutefois, elle se retourna vers elle, et leva un doigt, comme pour signifier qu’il fallait se contrôler.
 
« Plus tard, Hysella. Pour l’heure, on se met à l’abri. »
 
Le fort urbain longeait les bas-fonds de Nexus, des quartiers dangereux où il était risqué de s’aventurer impunément. Et, tandis que la jeune femme filait avec Hysella, les cloches d’alarme résonnèrent dans le fort urbain, remontant le long des murailles, annonçant les troubles à venir. Prudente, ayant eu le temps de mémoriser le parcours par cœur, Kazuha s’aventura dans les ruelles et les dédales, évitant prudemment les patrouilles qui vinrent à se multiplier, quadrillant le secteur.
 
Rapide et agile, elle fila notamment dans un renfoncement, sous un chemin en voûte, évitant ainsi des gardes supplémentaires, ce qui amena néanmoins son corps à se retrouver collé contre celui d’Hysella, lui permettant de sentir les émanations magiques de la démone. Kazuha les imbiba, mais les reflua, faisant appel à son professionnalisme naturel. S’écartant ensuite, elle reprit sa marche, jusqu’à rejoindre une petite cour isolée, avec un parterre d’herbes et de fleurs central, mal entretenu, laissé en friche.
 
Des maisons fermées ou clôturées se dressaient ici et là, mansardes sinistres ayant fait l’objet de jugements d’expulsion ou d’arrêtés d’insalubrité. Kazuha s’approcha de l’une des masures, et toqua à cette dernière. Rien ne semblait la dissocier des autres maisons, jusqu’à ce que la porte s’ouvre dans un grincement sinistre.
 
Kazuha fila à l’intérieur, arrivant dans un rez-de-chaussée sombre et moisi. Un endroit sinistre, qui donnait envie de fuir, mais elle y pénétra, et referma la porte, puis s’approcha d’un escalier branlant sur la droite, menant à l’étage. Des toiles d’araignée jonchaient le sol, ainsi que des meubles endommagés. Nullement inquiète, elle grimpa les marches, qui menaient à une porte, et l’ouvrit.
 
« Voilà, Hysella… »
 
Derrière la porte, un spectacle inattendu les accueillit. Loin d’avoir un premier étage ravagé, une magnifique chambre éclairée se dressa devant elles, avec un grand lit rouge, et des bougies allumées ici et là. Kazuha s’empressa de se rapprocher d’une silhouette engoncée dans un fauteuil, et une femme embrassa la jeune blonde sur les lèvres pendant plusieurs secondes
 
« Tu as donc réussi, Kazuha ?
- Bien sûr ! »
 
Satisfaite, Samara sortit de l’ombre, et se rapprocha d’Hysella, venant doucement lui sourire, son magnifique corps à la peau rouge apparaissant dans l’embrasure des flammes.
 
« Bienvenue, Hysella, je suis l’Archimage Samara, et j’avais très hâte de te voir… » déclara-t-elle sur un ton mielleux.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hysella
Avatar
-

Messages: 14



Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Février 28, 2018, 03:17:19 »

Une fois dans la maison, Hysella referme hâtivement la porte derrière elle, elle se plaque contre elle en soupirant de soulagement, elle rouvres doucement les yeux pour voir l'état interieur de la maison, pire qu'a l'extérieur, l’étage s’affaisse, le plafond est bombé, les poutres humides et tordues, les planches d'escaliers qui se brisent au moindre geste brusque...
Et pourtant de cette maison émanait une chose étrange, une rémanence éthérique, un signal magique très familier a Hysella et très appétissant et... sensuel.
Il est difficile de dire en quoi une trace de magie peut être sensuel, c'est un truc de succube, mais Hysella sentait bien que quelque chose clochait...dans le bon sens du terme, cette magie rendait cette maison plus agréable a regarder. Kazuha était déjà en haut des marches, oubliant presque Hysella derrière elle, Hysella se précipite a sa suite en battant des ailes, battant difficilement a cause de la faim et la privation qu'elle a subi.

" VOila Hysella "

Kazuha ouvrit une porte qui donna sur une somptueuse chambre, au centre un grand lit rouge et des bougies, des drappés rouges et des fenêtres gothique noir opaques donnant surement sur un mur, la chambre respirait la bonne vieille architecture Ashnaradienne...avec un petit coté maison close qui n'était pas pour déplaire a Hysella. Hysella vola difficilement vers le lit sans trop se préoccuper de ce qu'il l'entoure tandis que Kazuha la dépassait pour se diriger vers un fauteuil.

"L'essence du garde des geôles était un bon en-cas mais il me faut manger au plus vite ma belle blon...."

Hysella était du genre distraite, ça a toujours été son gros défaut, elle a une forte tendance a papillonner, elle venait de remarquer que dans le fauteuil se trouvait non seulement une succube, mais une succube visiblement en train d'embrasser Kazuha.

"Faut pas se gêner!" dit Hysella a voix basse pour elle même.

La succube finit d'embrasser l'humaine et s'approcha d'Hysella provoquant chez la plus jeune succube un mouvement préventif de recul, malgré la forte aura magique attirante se dégageant de la succube écarlate.
Hysella eu un sourire crispé et maladroit en réponse au sourire sensuel de la succube dont la voix la berça par son ton mielleux.

"Bienvenue, Hysella, je suis l’Archimage Samara, et j’avais très hâte de te voir… "

L'esprit d'Hysella est fortement embrumé, la rémanences magiques environnante provoquant cette état second chez Hysella en manque de magie. Elle titube vers Samara, ses chaussures a talon claque contre le parquet et elle fini par s'écraser contre la poitrine de Samara en riant.

"Saaaamaraaa...tu avais hate de me vooooir pour quoiii?Attend...Samara? Oooooooh"

Samara...Samara oui! Quel idiote je fais, Kazuha m'a prévenu mais j'ai réussi a oublier ca sur le trajet...ma mémoire ahaha..." Hysella tenta visiblement d'excuser son manque d'attention avec une calembour...maladroite. Hysella avait une démarche tout aussi hasardeuse a cause de la faim qui causait une légère ivresse. Elle se dirigea a moitié volante, a moitié marchante vers un fauteil pour s'y mettre en position fœtal en fermant doucement les yeux, sa queue s'enroulant autour de ses jambes et pendouillant au pied du fauteuil. Elle se remua dans la chaise et finit par s’asseoir plus naturellement en secouant un peu sa tête pour reprendre ses esprits. Hysella était visiblement en piteux état mental et physique, rien de grave ou d'irrémédiable mais pour l'heure elle était clairement handicapé par un manque d'Ether.
Journalisée
Samara
Avatar
-

Messages: 466



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Mars 05, 2018, 01:56:32 »

Samara comprit rapidement que le délire d’Hysella venait du fait qu’elle était encore affaiblie. Amoindrie, elle se tortilla sur une chaise, en position fœtale, ce qui manqua de le faire tomber sur le sol... Puis elle se reprit ensuite. Fronçant lentement les sourcils, Samara se demanda même, pendant quelques secondes, si elle avait bien fait de mettre en place tout ce plan pour la libérer. Samara se redressa légèrement, et fit signe à Kazuha de se rapprocher.

« Apporte l’élixir que j’ai préparé, Kazuha. »

L’intéressée acquiesça rapidement, et se déplaça. Quelques instants plus tard, elle revint avec un élixir bleu, et l’approcha de Samara. Cette dernière la remercia brièvement, puis s’approcha d’Hysella, qui était toujours sonnée, visiblement en manque d’énergie magique. En même temps, elle avait dû passer des heures dans les geôles de Nexus, Samara pouvait comprendre cela. Elle approcha donc le flacon, et le décapsula, puis l’approcha des lèvres d’Hysella, s’assurant que la femme ne se défausse pas en posant son autre main sur l’arrière de son crâne.

« Bois ça, ça te fera du bien. »

Le liquide se déversa rapidement dans la bouche d’Hysella, et Samara lui fit tout boire. Le contenu n’était peut-être pas le plus bon qui soit, mais l’élixir comprenait de l’éther. Samara avait pensé à beaucoup de choses, et sentit rapidement la démone aller mieux. L’invitée but tout, jusqu’à la dernière goutte, puis Samara remit à Kazuha le flacon vide, et s’écarta un peu d’Hysella, laissant la jeune femme reprendre ses esprits.

« Ça doit aller mieux maintenant, non ? » s’enquit-elle.

Samara n’était après tout pas à l’abri d’une rechute, d’une mauvaise surprise, comme un rejet de cette solution...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hysella
Avatar
-

Messages: 14



Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Mars 23, 2018, 02:11:28 »

Les lèvres d'Hysella étaient a peine ouvertes, ses yeux fermé tandis que sa respiration se faisait rapide et audible, semblable a des petits gémissement suppliant. Le liquide coula doucement entre les lèvres d'Hysella qui l'avala en toussotant a cause de la texture épaisse de la décoction.

« Ça doit aller mieux maintenant, non ? » s’enquit-elle.

Hysella toussa un peu, sa tête soutenue par Samara dans ce qu'Hysella ressentait comme une douce étreinte rassurante. La jeune succube tâtonna pour délicatement attraper l'avant bras de Samara et le tirer vers son visage pour caler son visage dans la main de Samara tout en ronronant doucement de plaisir.
Hysella rouvrit les yeux a demi-révulsé sous l'effet brutal d'Ether tandis que sa main se diriga doucement vers son entrejambe pour tirer doucement sur le cuir couvrant son entrejambe dans son état de trans faisant ressortir les plus grandes faiblesses d'Hysella.

« Pitié monsieur, ne me laissez pas, je suis si seul... »

Hysella était visiblement en plein délire, imaginant etre dans les bras de ses anciens tortionnaires de la garnison d'Ashnarad. Le triste spectacle d'une succube n'étant pas maitre d'elle meme devait etre bien triste aux yeux de Samara. Hysella était encore tres jeune et soumis a ses pulsions, dans un sens Hysella avait un peu le comportement d'une jeune chatte perdu dans les aléas des rues sombre et insalubres d'Ashnarade. Ses yeux revinrent dans un axe normal, elle retira rapidement sa main de son intimité comme gené.

 « Je...Archimage? »

Hysella avait se sortit rapidement du fauteil et s'éloigna respectueusement de Samara en rougissant et en jetant ses cheveux en arriere avec un air fier, elle perdit toute credibilité avec le rouge qui lui monta aux joues. Hysella avait beau avoir du respect pour ses ainées, elle était plutot du genre jeune éfronté et déclara a Samara d'un air fier mais hasardeux.

« J-je...suis ou d-d-d'abbord?! »

Hysella devint encore plus ecarlate de honte se disant qu'elle enchaînait boulette sur boulette mais elle avait clairement du mal a penser clairement a la vue du corps de Samara, Hysella ressentait une grande envie d'amour sauvage qu'elle ne savait pas maîtriser contrairement aux succubes "de la haute" comme elle disait souvent en parlant a ses amis des rues. Sa queue ne pouvait s’empêcher de remuer dans tout les sens tout en se cachant tant bien que mal dans son dos.
Journalisée
Samara
Avatar
-

Messages: 466



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #11 le: Mars 25, 2018, 09:01:22 »

« Monsieur ? » s’étonna Samara.

La phrase d’Hysella ne manqua pas de la surprendre, en effet. Elle baissa les yeux, observant brièvement son corps. Qu’est-ce qu’il y avait de « monsieur » chez elle ? Hysella continuait à divaguer. Samara n’aurait pas cru que les prisons nexusiennes puissent faire cet effet. Est-ce que les Nexusiens l’avaient préalablement drogué ? Samara nota en tout cas rapidement que la succube, pour le dire simplement, était surtout en manque. Rien de bien étonnant à cela, car les succubes étaient des démons de plaisir, et avaient besoin de sexe, non seulement pour renforcer leurs pouvoirs, mais aussi, tout simplement, pour vivre.

Hysella se redressa lentement, et, confuse, demanda à Samara où elle se trouvait. Celle-ci l’observa silencieusement. Kazuha était toujours là, à proximité.

« Je m’appelle Samara. Pour le reste, tu es avec moi. Je pourrais t’en dire plus, mais je ne suis pas convaincue que, dans ton état actuel, tu puisses retenir ce que je te dirais. »

Samara se rapprocha d’Hysella en disant ça, et caressa sa joue. Son visage s’approcha du sien, et elle souffla dessus, envoyant un nuage de magie rose depuis ses doigts. Une succube en bon état y serait insensible, mais ce n’était pas le cas d’Hysella. La magie rose ne fit que l’enflammer davantage, et, pendant ce temps, la queue caudale de Samara s’était déplacée, et se logea entre les cuisses de la jeune démone en herbe, la caressant intimement. La tranche de sa queue se frotta sur l’emplacement de sa vulve, et Kazuha se déplaça alors.

Comme d’habitude, l’esclave de Samara réagissait sur demande aux envies de sa Maîtresse, et, quand Samara s’écarta, ce fut pour laisser la belle blonde embrasser tendrement la femme, serrant son langoureux corps quasiment nu contre le sien. Sa bouche se plaqua à la sienne, et Kazuha fourra sa langue dans sa bouche, jouant avec la sienne, tout en usant de ses mains pour caresser les délicats seins de la femme.

« Vous avez soif, Hysella... Très soif, même. »

Et ça, c’était bien la principale priorité dont il fallait s’occuper !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hysella
Avatar
-

Messages: 14



Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Avril 28, 2018, 03:48:16 »

« Je m’appelle Samara. Pour le reste, tu es avec moi. Je pourrais t’en dire plus, mais je ne suis pas convaincue que, dans ton état actuel, tu puisses retenir ce que je te dirais. »

Hysella battis des cils tandis que Samara apposa sa main sur son visage, sa paume était si douce et cette caresse lui ôta un soupire faiblard. Les yeux d'Hysella se plongèrent dans le regard de Samara, tout en s'approchant doucement de son visage elle entre-ouvrit sa bouche. Samara souffla sur le bout de ses doigts fins. Hysella inspira ce nuage au moment ou elle espérait poser ses lèvres pulpeuses sur celle de son aîné. La vapeur s'introduisit par la bouche et le nez d'Hysella lui révulsant légèrement les yeux, elle tombait dans une abysse d'excitation tandis que les pétale de la fleur d'Hysella s'enflammaient aux caresse de sa supérieur, Hysella se crispa le temps d'une seconde puis se laissa aller a la douce sensation que lui procurait Samara.

La langue d'Hysella se glissa entre ses deux lèvres pour voler un baisé a son ange (ou plutôt démone) gardienne, c'est sans demander la permission que Kazuha introduisit sa langue en passant sur celle d'Hysella afin d'explorer la cavité buccale de l'impuissante rousse, s’enlaçant, battant en retraite pour de nouveau assaillir la langue d'Hysella et se laissant aller doux baisé de Kazuha. Ses deux mains massaient et caressaient la poitrine d'Hysella avec délicatesse et en même temps une force forçant le respect. La tenue d'Hysella était composé d'une matière mélangeant cuir et tissu alliant la souplesse du tissu et la beauté du cuir au sein d'un matériau reflétant légèrement la lumière au touché doux. Les deux mains de l'esclave s'étaient d'abord posé sur la tenue avant qu'une de ses mains baladeuse se glisse aisément sous le simili-cuir afin de coincer entre ses doigts le téton rendu tres sensible grace a la magie rose.

« Vous avez soif, Hysella... Très soif, même. »

Kazuha était collé contre Hysella, le contacte entre la peau délicate de la belle blonde et le tissu de la tenue d'Hysella n'excitait qu'encore plus cette dernière. La présence de la queue de Samara entre ses jambes était bienvenue, Hysella le fit bien comprendre en écartant légèrement ses jambes et en passant une derrière Kazuha frottant ainsi sa jambe (dont le collant était d'une douceurs et d'une finesse appréciable) contre celle de Kazuha et en caressant le mollet de Kazuha du bout de sa chaussure a talon.

Hysella déglutit afin d'avaler la salive qui s’échappait de la bouche de Kazuha. Tandis qu'Hysella reprenait clairement ses esprits elle passa un bras dans le dos de Kazuha en passant par dessus son épaule, son autre main vint se poser sur le visage de Kazuha pour doucement descendre vers les fesses de la délicieuse humaine en caressant ses hanches sur le chemin.

« Madame...étanchez ma soif s'il vous plait »



Journalisée
Samara
Avatar
-

Messages: 466



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #13 le: Avril 30, 2018, 01:14:52 »

Hysella était une succube en manque d’énergie sexuelle, tout simplement. Et c’était un domaine dans lequel Samara comptait intervenir. Hysella portait une agréable tenue, qui lui allait à ravir, et, contre Kazuha, elle commençait peu à peu à retrouver des couleurs, à reprendre des formes. La belle blonde l’embrassait délicieusement, témoignant de tout son talent en la matière. Kazuha était l’esclave parfaite pour Samara, un véritable couteau-suisse ayant de multiples fonctions. Expérimentée, sensuelle, talentueuse, elle était autant une servante dévouée qu’une amante exceptionnelle et une tueuse redoutable. Avec elle, Samara avait décroché un lot rare, et il était donc tout naturel qu’elle l’utilise auprès de son invitée démoniaque. Avec son magnifique corps d’adolescente et son bikini noir avec des armatures métalliques, Kazuha était magnifique, et, tandis qu’elle donnait de son énergie à Hysella par le biais de ce baiser, Samara vit les mains de la succube se pencher vers le bas, et saisir les fesses de l’esclave. Kazuha en mordilla les lèvres de son amante, frémissant sous ce contact, comprenant ce qui semblait intéresser Hysella.

Cette dernière, en soupirant, demanda à ce qu’on étanche sa soif, sans que Samara ne puisse déterminer si elle s’adressait à elle ou à Kazuha. Samara sourit néanmoins, et se rapprocha lentement, fendillant le sol de ses pas, avant de se glisser dans le dos d’Hysella. Ses mains caressèrent les épaules de la femme, puis elle en posa une sur son menton, faisant tourner le visage de la succube, et l’embrassa tendrement. Samara en avait profité pour se déshabiller intégralement, et son corps nu se frottait contre celui de la femme.

« Hmmm... Là, Hysella, oui, profite... »

Kazuha s’attaquait à ses seins, les mordillant, ou les malaxant, tout en remuant joyeusement, frémissant sous le contact des mains de la femme. Elle sentit les doigts d’Hysella se serrer sur ses fesses, et mordilla en retour un téton, arrachant un soupir à la succube. Samara elle-même s’amusait à titiller les fesses de la femme avec l’une de ses mains, caressant sa croupe. Elle se concentra alors, et un phallus émergea de ses cuisses, tapant contre le corps de la succube. Il en fut de même pour Kazuha, qui se retrouva dotée d’une belle verge, un membre phallique qui tapa contre les cuisses de la femme.

Prisonnière entre les deux, Hysella était dans une position idéale pour être joyeusement prise en sandwich.

« Voilà...
 -  On va bien épancher ta soif, ma belle... »

Il n’y avait plus aucune issue de secours pour Hysella. Les deux femmes guidèrent leurs sexes, et, sans préparation préalable (une succube en avait-elle besoin ?), la pénétrèrent mutuellement...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hysella
Avatar
-

Messages: 14



Voir le profil
Fiche
« Répondre #14 le: Septembre 14, 2018, 01:06:15 »

Hysella eu un hoquet de stupeur quand elle se fit violemment pénétrer sans subtilité de la manière la plus délicieusement brutale possible, Ayant encore pied pour l'instant elle déplaça doucement son bassin d'avant en arrière en harmonie avec les mouvements des deux magnifiques créatures l'entourant. Sa queue dorcale remonta doucement a sa propre bouche pour la mordiller de plaisir. Samara et Kazuha continuèrent accélérant progressivement jusqu’à un moment ou elle pénétrèrent Hysella littéralement en meme temps d'un puissant coup, soulevant Hysella qui laissa échapper le bout de sa queue dorsale de sa bouche. Ne touchant plus le sol elle décida de passer une jambe dans le dos de Kazuha et passa une main dans son dos affin de caresser le visage de samara tout en levant la tete la langue tiré l'anus se serrant et se desserrant en boucle tandis que son vagin était déjà bien humidifié.

« Je vous en pris, faites ce que vous voulez de moi maîtresse. »
Journalisée

Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox