banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Neko très spéciale [Okony - Athénaïs]  (Lu 980 fois)
- Athénaïs -
Dieu
-

Messages: 64


Déesse des gardiennes


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #15 le: Mars 05, 2018, 06:02:19 »

Athénaïs venait tout juste de terminer ses petits boulots quand elle se téléporta à la maison. La première chose qu'elle remarqua était bien entendu la non-présence d'une neko qui serait venue toute excitée voir même lui sauter dessus et prendre trois heures minimum pour la décrocher d'elle. Athénaïs fronça les sourcils n'aimant pas ce qu'elle sentait et surtout craignait ce qu'elle pourrait croire en ne la voyant pas. La déesse appela plusieurs fois sa sœurette venant hausser chaque fois un peu plus le ton, mais rien, elle parcourait les quelques pièces où Okony pourrait se trouver, mais c'était complètement vide. Après avoir vérifié partout, Athénaïs décida d'utiliser sa magie pour la tracer. Ce qu'elle craignait le plus était arrivé, l'énergie vitale d'Okony avait quitté les lieux quelques heures plus tôt par un nouveau sort...

- Où est ce que tu t'es encore fourré, petite chatte.... Et je pense même qu'elle est en chaleur, en plus... Se parla t'elle venant soupirer longuement en grognant faiblement, ayant peur de découvrir ce qu'elle pourrait découvrir...

Athénaïs prit rapidement une douche et se changea en une tenue plus sobre bien que finement jolie. Cétait une tenue composée d'une combinaison grises avec quelques dessins tribaux sur la jambe gauche. Une ceinture noire avec quelques astres dessinés dessus voulant ressembler à une nuit étoilée qui était assez longue venant même tomber sur le sol. Elle vint corriger cette petite erreur venant que cette derière s'enroule sur la jambe droite le temps qu'elle marche. Une cape composé de deux parties, une partie redescendant jusqu'à la fin des jambes d'Athénaïs en voile gris clair maintenu par l'autre partie dans une couleur noire avec des pointes de violets dedans. La déesse finit par user de sa magie pour venir retrouver sa sœur par une téléportation directe sur sa personne. Encore dans le brouillard, elle arriva devant une demeure venant se demander où encore sa sœur aurait pu se trouver... La déesse vint toquer à la porte tout en usant de sa magie pour trouver l'aura d'Okony bien présente et pas que...

- OKONY, je te jure que si je te trouve a poil ou a moitié à poil à cause de tes chaleurs, cela va barder ! Combien de fois je t'ai dis de faire attention !!! Et pourquoi tu te retrouve ici ! JE te rappelle quand même que tu possède une pierre pour te téléporter directement à la maison, garce !

Athénaïs était dure dans ses paroles et n'avaient pas hésiter de crier et d'user de sa magie que seul les résidents de la maison puise entendre afin d'éviter de réveiller le quartier. La déesse tapait des pattes, en grognant faiblement et sa petite sœur pouvait facilement reconnaître l'aura d'une grande sœur presque fâchée... Oui presque... Et il le fallait mieux ainsi si la neko ne voulait pas se faire encore plus sermonner. Mais dans ses paroles, ceux qui pouvaient écouter peuvent sentir que la voix inconnue était surtout inquiète, furieuse mais surtout inquiète... Athénaïs était sous sa forme de fenrir, sa forme basique bien entendu.

Tenue qu'Athé porte  
Journalisée

Okony
Terranide
-

Messages: 23



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #16 le: Mars 06, 2018, 12:19:20 »

Je restais ainsi en laissant Mélinda me tenter de plus en plus et je devais l'avouer, cela me réjouissait grandement.. Je finis par lui dire à sa réponse...

- Cela ne me dérangerait pas de jouer au professeur avec son élève.

On allait continuer quand on se fit interrompre par le bruit de la porte, quelqu'un était en train de toquer à cette dernière. J'allais dire à mon hôte de ne pas prendre attention mais j'entendis une voix qui m'était plus que familière... Je vins avaler le peu de salive que j'avais en bouche en me redressant faiblement venant déglutir. Étrangement, je ne me réjouissais pas du tout à l'entendre. J'aurais aimé qu'elle passe plus tard mais, je savais que je venais rompre une promesse de ce que je lui avais promis. Je décidais donc de poser en douceur Mélinda à côté de moi avec un petit sourire voulant exprimer mon désolé. Je vins reprendre ma tenue de maid en ayant demandé à quelqu'un qu'on revienne me la remettre et je ne pris pas le temps de mettre mes sous vêtements. Oui je me dépêchais de m'habiller venant regarder cette dernière avec un sourire et assez bas..

- Je suis désolée mais si c'est toi ma prof, elle c'est la directrice. Et je peux te l'assurer que si personne ne vient lui ouvrir enfin, que je ne viens pas lui ouvrir ou être accompagné avec la personne qui ouvre... Elle va perdre patience et risque de se téléporter directement à moi... Je suis une novice, ELLE c'est une experte.

J'embrasse une dernière fois mon hôte avant de laisser vaquer à ses obligations quant à moi.... Je heu.... Je me glisse soigneusement dans les couvertures en espérant qu'elle ne vienne pas. Je savais que c'était tout à fait normal que ma grande sœur soit un peu fâchée... Je viens de rompre ouvertement une promesse que je lui avais faite... Sans cette promesse, Athénaïs avait du régler d'innombrables incidents causés par mes sinistres chaleurs incontrôlées. Elle me l'a souvent répétée, que sa race ne devrait pas se mêler et régler ce genre de détail et qu'elle se fait taper les doigts après par les autres dieux bien que c'est elle la chef...

- Je fais finalement dormir moi.
Je vins forcer à me faire bailler pour que je sois plus convaincante. Oulàlàlà, je me sens vraiment fatiguée...
« Dernière édition: Mars 06, 2018, 12:53:13 par Okony » Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3493



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #17 le: Mars 12, 2018, 02:09:39 »

Jouer au « professeur et à l’élève »... Mélinda se faisait fort d’obtenir toujours, d’une manière ou d’une autre, ce qu’elle voulait. Et, en l’occurrence, ce qu’elle voulait, c’était la belle Okony. Elle voulait continuer à jouer avec elle. Il n’y avait pas vraiment une raison précise, spécifiquement liée à la personne d’Okony, c’était... C’était juste par envie, tout simplement. Elle trouvait la petite neko très attirante, très belle dans sa tenue de maid, et avait juste envie d’en profiter. Mélinda fonctionnait comme ça, en aimant contrôler les autres, et personne ne s’en plaignait jamais vraiment, vu que Mélinda estimait être une bonne Maîtresse. Et puis, elle avait du mal à imaginer les Terranide sen liberté, ça ne leur convenait pas. La vampire allait donc continuer à jouer avec elle... Quand elle entendit une voix forte, qui se mit à résonner dans tout le manoir.

« Mais qu’est-ce que... ?! »

Surprise, Mélinda cligna des yeux à plusieurs reprises. Depuis sa chambre, il était impossible d’entendre quiconque taper à la porte d’entrée, mais elle avait clairement entendu la voix. Okony, paniquée, lui expliqua que c’était une femme proche d’elle, sa « directrice » en filant leur métaphore. Elle remit ensuite sa tenue de maid, indiquant qu’elle devait ouvrir à cette femme... Tout en choisissant finalement de rester dans le lit.

*Hein ?!*

En fait... Mélinda n’avait absolument rien compris. Ce qui l’amena rapidement à une remarque pleine de bon sens :

« Mais qu’est-ce que c’est que ce bordel ? »

Elle se redressa, et ouvrit la porte de sa chambre. Fort heureusement, Mélinda avait installé son bureau et sa chambre au sommet de l’escalier partant du grand hall d’entrée. Autrement dit, en traversant le vestibule, Athénaïs arriverait directement devant l’escalier. Toutefois, Mélinda sentit vite une certaine nervosité traverser le manoir. La voix de cette mystérieuse femme avait résonné magiquement dans tout le domaine. N’ayant pas le temps de remettre sa robe, Mélinda avait attrapé une robe de nuit violette semie-transparente, et la mit sur elle, tout en sortant.

Dehors, Athénaïs, qui attendait que la porte s’ouvre, avait devant elle porte close.

« Partez d’ici » grogna soudain une voix derrière elle.

Elle appartenait au frère de Mélinda, Bran Warren, qui montait, comme à son habitude, la garde. Profitant de l’obscurité, il avait rapidement rejoint l’entrée, et venait d’apparaître dans le dos de la femme, exhibant ses canines et ses griffes.

« Vous êtes sur une propriété privée ici, foutez le camp » répéta Bran.

Bran n’était clairement pas très aimable... Mais, en même temps, cette femme qui débarquait en pleine nuit n’incitait guère à l’hospitalité...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
- Athénaïs -
Dieu
-

Messages: 64


Déesse des gardiennes


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #18 le: Mars 13, 2018, 07:46:00 »

Athénaïs restait silencieuse, croisant les bras venant regarder les alentours. Elle attendit quelques minutes quand elle entendit une créature derrière cette dernière venant regarder donc le jeune vampire en soupirant comprenant qu'elle n'aura pas d'aide. Athénaïs perdit patience venant user de sa magie de téléportation forçant s'il y avait une protection, le fait d'être une déesse lui octroyait un petit privilège. Elle trouva rapidement l'aura de sa petite sœur venant se téléporter dans la chambre en soupirant longuement. La déesse vint prendre le pichet d'eau et s'approcher du lit, étrangement elle dormit...

- Étrangement, tu dors...

Athénaïs vint faire tomber tout le contenu du pichet au niveau du visage de cette dernière après lui avoir ôter la couverture afin de voir son visage en grognant et s'asseoir.sur le lit en caressant le visage de sa petite soeur et finalement la prendre dans ses bras, contre son coeur en fermant quelques temps les yeux..

- J'étais si inquiète de ne pas te voir à la maison.

La déesse vint sentir bien entendu que sa sœur était sous ses chaleurs mais elle ne dit rien et il ne fallut quelques secondes  pour vraiment découvrir ce qui s'était passé dans la chambre, ici. Bien qu'Athénaïs sentait que les phéromones de la pièce était encore chargés et donc acte n'était pas encore fait. Athénaïs resta contre sa sœur avant de se recroquevillée contre sa petite sœur. Avant de verser quelques larmes pour sa sœur, cette dernière semblait vraiment être touché et affaiblie par sa petite sœur.

Okony était consciente qu'elle était le point faible de la déesse, celle qui pourrait faire péter les gonds de cette grande déesse et Athénaïs la réprimandait souvent à cause de cela. Il lui était hors de question qu'on puisse l'utiliser pour faire capituler la déesse. Athénaïs ne pouvait pas se permettre de cela, pas avec sa fonction et elle souhaiterait que sa petite sœur le comprenne...
Journalisée

Okony
Terranide
-

Messages: 23



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #19 le: Mars 17, 2018, 12:00:20 »

Je restais donc à attendre patiemment dans le lit lorsque je me suis mis à sentir quelque chose à couler sur ma joue. Dans un cas normal, j’aurai crié directement et foutu une grande claque dans la figure de la personne qui me fais ça, mais là, il n’y a pas de doute sait ma grande sœur. Je me dois de tenir un minimum, je fais semblent que quelque chose de gênant me réveille. Puis, je commence à grogner en m’apercevant que sait de l’eau. Mais je ne peux pas résister à l’envi de faire un câlin à ma grande sœur.

-Tu m’as retrouvé grande sœur.

Puis je lui dis par la suite en hésitant un peu

-Je… Je ne l’ai pas fait, mais j’ai failli avec une charmante fille qui semble être l’hôte de cette maison, en plus elle était consentante à 100%.

Je ne sais vraiment pas ce qui va ce passé par la suite, mais je ne sais pourquoi je me suis mis à dire

-Ma sœur est arrivée !!!

D’une façon assez forte, pour que Mélinda puisse m’entendre facilement. J’arrêtai de faire un câlin à ma sœur de façon a qu’elle puisse paraître présentable comme elle l’aurais sans doute voulu. De mon côté, je ne pus m’en pécher de commencer à me caresser, car oui, mes chaleurs me démangent énormément.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3493



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #20 le: Mars 25, 2018, 08:39:19 »

Mélinda avait beau commencer à apprendre la magie, elle était encore bien loin d’être de taille contre les divinités. Mais, pour l’heure, il lui était impensable de penser qu’une divinité allait débarquer chez elle. Elle sentit alors un groupe sanguin puissant dans la chambre, et entendit ensuite Okony dire que sa sœur était arrivée.

*Sa sœur ?!*

Étonnée, elle n’eut pas le temps d’ajouter quoi que ce soit, car elle entendit ensuite Bran arriver. Son frère lui expliqua que l’intruse s’était téléportée à l’intérieur de la maison, et Mélinda leva une main en signe d’apaisement.

« Du calme, Bran, du calme... Elle est ici... Mais elle n’a pas l’air si hostile que ça. Enfin, je crois... »

Mélinda hésita encore un peu. Elle percevait maintenant l’aura puissante de cette femme. Pour passer ses protections, elle devait être une puissante mage. La vampire sentait toutefois, dans son groupe sanguin, une force incroyable, surnaturelle, qui évoqua chez elle... Une puissance divine. Fronçant les sourcils, Mélinda finit par s’approcher. Elle n’allait pas se laisser effrayer par cette apparition inattendue, et retourna dans la chambre. Okony, dont le comportement très particulier avait fortement étonné Mélinda, était lové contre les bras chauds et réconfortants de sa sœur.

La vampire les observa silencieusement, fronçant légèrement les sourcils, et reprit ensuite :

« Je suis Mélinda Warren, propriétaire des lieux. Qui êtes-vous ? »

Il était après tout assez impoli d’aller chez les gens sans prévenir et de s’asseoir pareillement sur leur lit... Le comportement d’Okony, du reste, continuait à surprendre Mélinda. Il y a encore quelques minutes, elle était terrorisée à l’idée de voir cette femme, et, maintenant, les deux étaient copines comme cochon.

*Il y a clairement quelque chose qui m’échappe ici...*
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
- Athénaïs -
Dieu
-

Messages: 64


Déesse des gardiennes


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #21 le: Mars 26, 2018, 07:29:50 »

Athénaïs restait silencieuse en écoutant sa petite sœur avant de se redresser doucement du lit sachant que c'était malpolie avant de se rapprocher de Mélinda avant de venir s'incliner de façon assez oriental venant incliner le buste. Une main sur le cœur, sa queue caudale contre sa cuisse venant rester polie et respectueuse bien entendu.

- Enchantée de faire votre connaissance, je me nomme Athénaïs et je suis la sœur d'Okony. Je vous remercie des soins et de l'aide que vous lui avez prodigués.

Elle se redressa donc avant de finalement regarder Okony et reprendre la conversation.

- Je suis navrée si Okony a été très.... Très proche.. Elle est assez incontrôlable, si je dois payer quelque chose ou, n'hésitez pas à me le dire.

La déesse avait plutôt l'habitude de régler les histoires de sa petite soeur quand elle était en chaleur. Les nombreuses plaintes des pauvres victimes et surtout les téléportations devant leurs domiciles afin de leur parler et de faire des compensations alors Athénaïs était plus qu'habituée venant soupirer longuement tout en regardant Mélinda, elle était plutôt jolie bien entendu.

- Elle n'est pas vraiment dangereuse mais devient surtout impossible au moment de ses chaleurs. Elle a le même taux qu'une chatte chaleur mais c'est une humaine.

Athénaïs souriait mais on pouvait sentir qu'elle était assez gênée de la situation ne pensant pas qu'elle aurait du encore s'excuser pour le comportement de sa petite sœur. Et bien on peut dire qu'elle va devoir mettre dans sa tête une croix dans cet univers dans le grand tableau où le nom est marqué : Les plaintes contre Okony... Athénaïs a bien entendu essayer de l'aider comme elle le pouvait sans non plus la forcer à faire des choses ou la placer dans des endroits...

Journalisée

Okony
Terranide
-

Messages: 23



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #22 le: Août 30, 2018, 08:22:20 »


Je me sentais un peu gêner comme si, j’avais encore fait une grosse connerie. Je me suis donc mis à rougir légèrement à cause de ma hantise. Tout en continuant de me toucher généreusement sans forcément m’en rendre compte. Je viens au côté de ma sœur puis commence m’incliner comme pour essayer de faire comme ma sœur, mais en beaucoup moins douer…
.. Peut-être par le fait que je me doigtais encore à ce moment-là. Puis je viens dire
Je… Je suis désolé, mes hormones ont encore pris le dessus, je me dois certainement de vous dédommager d’une certaine façon.
Car oui, effectivement, lorsque ce n’était pas un dédommagement pécunier, c’est moi qui mis colle sous la surveillance intensive de ma sœur.
Je restai là coller à ma sœur en attendant une réponse. Ma queue viendra chercher celle de ma sœur pour s’enrouler dessus, tout en laissant sa queue dans sa position initiale.
Mes chaleurs me fondent tellement envie que je ne peux plus m’arrêter de me toucher machinalement. Je me fais du bien comme si pour moi, je me tenant convenablement. Par la suite, je tente de dire discrètement à ma sœur.
-Je ne tiens plus elles me font trop envie. Je ne sais plus quoi faire.
 Je l’ai dit tellement maladroitement que Mélinda la certainement quand même entendue. Je fais de mon mieux pour avoir l’aire polie est incorrigible à mon petit détail prêt dont je ne prête même pas attention.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3493



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #23 le: Septembre 08, 2018, 03:31:40 »

Mélinda essayait de se faire à cette scène surréaliste, à cette neko rencontrée par pur hasard, et qui avait été retrouvée par sa grande sœur, une magicienne. Face aux deux femmes, Mélinda les écoutait silencieusement. Athénaïs se présenta donc, et expliqua qu’elle avait ses « chaleurs », ce qu’Okony confirma... En se masturbant devant elle. Mélinda écarquilla doucement les yeux. Après tout, quand cette furie d’Athénaïs était venue, les deux femmes commençaient déjà à se faire un câlin assez intime. Mélinda se tut donc, jusqu’à voir Okony continuer à se masturber, tout en avouant avoir « envie » d’elle. Un sourire amusé se dessina alors sur les lèvres de la vampire, qui pencha la tête sur le côté.

Elle se redressa alors, et rejoignit les deux femmes, avant que sa main ne caressa le visage d’Okony.

« Ma chère Athénaïs, je crois bien que votre sœur a... Ses chaleurs, comme vous dites. Et, honnêtement, je n’aime pas l’idée qu’une femme soit en manque à ce point qu’elle se masturbe toute seule devant moi... »

La vampire regarda alors à nouveau Okony, et alla l’embrasser sur les lèvres, serrant son corps contre le sien. Il appartenait à Athénaïs de voir ce qu’elle voulait faire, mais, pour Mélinda, sa religion était faite. Elle serra Okony contre elle, et sentit la neko aux cheveux rosâtres fonder contre son corps. Sa langue fila dans la bouche de la femme, et Mélinda gémit doucement, avant de s’écarter doucement, emmenant Okony avec elle... Jusqu’à rejoindre le lit.

Là, Mélinda renversa doucement la petiote chatte, qui se retrouva couchée au milieu du lit, et Mélinda continua à l’embrasser, se lovant doucement contre elle.

« Après tout, avant d’être si grossièrement interrompue, je m’occupais bien de toi, non, Okony ? Je comprends que tu sois frustrée... Quand on interrompt mes propres nekos en pleine action, ils sont très frustrés aussi... »

Mélinda ne pouvait décemment pas la laisser dans un tel état ! Elle retourna donc à nouveau l’embrasser, tout en glissant ses doigts contre les cuisses d’Okony, et commença ensuite à la masturber, fourrant ses doigts dans son intimité, puis commença à les remuer, venant ainsi la soulager de sa grande frustration.

« Lààà, voilà, mon chaton... Laisse Mélinda s’occuper de toi. Tu te rappelles notre jeu, hmmm... ? La Maîtresse et l’Élève ? »

Un jeu qui avait à peine pu commencer avant qu’Athénaïs n’intervienne... Athénaïs, à qui il appartenait d’ailleurs de déterminer ce qu’elle voudrait faire de ce duo. Mélinda n’était évidemment pas contre un trio, mais, vu le caractère d’Athénaïs, elle la laissait un peu poireauter, comme une sorte de légère vengeance pour l’avoir interrompu tantôt... Et pour voir comment la femme allait réagir alors que la scène prenait clairement un tournant sexuel.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
- Athénaïs -
Dieu
-

Messages: 64


Déesse des gardiennes


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #24 le: Octobre 10, 2018, 02:41:00 »

Un long soupire se fit entendre de la part d'Athénaïs, elle en pouvait plus de son incorrigible sœur. Elle allait lui répondre quand elle se fit interrompre dans son élan par l'hôtesse de la maison. Cette dernière précisa à la déesse l'explication même de pourquoi Okony était dans un tel état et finit par laisser un regard sombre à Okony. La neko savait très bien que si elle n'avait pas oublié cette pierre de foyer, elle n'aurait pas été dans cet état... Athénaïs se demandait encore combien elle devra payer, comme si les dettes de sa petite sœur étaient le passe-temps favori de la déesse quand elle n'était pas occupée. Finalement, l'hôtesse semblait reprendre les ébats avec Okony et Athénaïs ne chercha pas plus loin. Elle viendra chercher dans sa chambre un endroit où s'asseoir en attendant que madame la chatte a finit.

Athénaïs viendra prendre une chaise ou en demander une au pire des cas pour s'asseoir à côté et attendre. L'envie ne venait pas, elle faisait juste attention à que sa sœur ne fasse pas encore une connerie. Elle savait un peu trop parfaitement qu'Okony pouvait devenir incontrôlable et que ses instincts les plus primitifs peuvent ressortir. Certes, elle n'aimait pas voir sa sœur ainsi, mais c'était quelque chose de normal chez les chats et chattes...  Athénaïs ne dira rien, se laissant perdre dans les pensées avec une conversation plus qu'importante et revenir quelques secondes plus tard à la réalité. Les deux étaient maintenant sur le lit en train de se becqueter et de se caresser. La réaction d'Athénaïs devant une scène ainsi, l'indifférence complètement. Certes, elle aura essayer d'empêcher Okony de sauter sur Mélinda mais cette dernière chercha aussi à avoir une relation sexuelle avec la chatte rose. Si consenti, elle n'allait pas les empêcher de s'amuser.

Elle viendra tout de même poser sur la table de nuit, la pierre de foyer d’Okony pour qu’elle ne l’oublie pas avant de reprendre sa place de statue sur son siège. Elle regarda autour d’elle si elle ne voyait pas le mec qui ne voulait pas qu’elle rentre pour causer un peu en attendant.
Journalisée

Okony
Terranide
-

Messages: 23



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #25 le: Octobre 17, 2018, 10:06:06 »

Au moment, où Mélinda commence à mettre mes gestes en plein figure de ma grande sœur, s’est là que je remarque mon piètre comportement. Je n’ai pas eu le temps de m’excuser auprès de grande sœur que notre hôte vient m’embrasser avant de me diriger sur le lit. Puis, elle vient m’attendrir ainsi que de généreusement me doigter. C’est à ce moment-là que Athénais, reste assise devant nous sur une chaise. J’avais l’impression que mon écart de comportement lui coupé toute envie de faire quoi que ce soit avec nous, c’est là que je comprends que je ne devrais vraiment pas faire sa maintenant. Comme si je voulais prouver à grande sœur que je pourrai bien me comporter, c’était très dure pour moi de stopper cette envie effrénée surtout si Mélinda me prend par les sentiments. Mais voilà quelle dit un mot que je ne supporte guère. Même si je sais que sait un mot qui a deux sens le mot maîtresse me fit frissonner a un point que je repris un peut mes esprits. J’avais les yeux qui brillaient, car je me retenais de pleurer. Je retire gentiment la main qui est en moi puis je dis à ma grande sœur.

-J'ai encore été irresponsable n’est ce pas ? à cause d’un simple oublies tu t'est encore fais limite humilier par ma faute.

Je viens m’asseoir sur ces jambes avant de la serrer très fort dans mes bras. Je ne peux retenir plus longtemps mes larmes, elle coule discrètement sur mon visage jusqu'à atterrir sur son épaule. Je viens te chuchoter dans l’oreille.

-Je t’aime bien plus que je n’arrive pas à le montrer et je regrette mes erreurs passées.

Je te fais un calin si tu ne m'as pas déjà rejeté puis percutes un petit détail, je rougis légèrement avant de te dire doucement désoler si j’ai un petit peu mouillé tes jambes ce n’est pas volontaire. Si tu ne m'as pas rejeter je continue à te faire un calin.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3493



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #26 le: Octobre 29, 2018, 02:07:57 »

Mélinda avait vraiment du mal à comprendre le fonctionnement de ces deux femmes. Elles étaient... Très lunaires, l’une comme l’autre. Athénaïs était colérique, mais se calma ensuite, sombrant dans un étrange mutisme, tandis qu’Okony, guillerette au début, se mit presque à pleurer en se rapprochant d’Athénaïs, laissant Mélinda face aux deux femmes. Éberluée, la vampire les regarda encore, ne comprenant tout simplement plus rien à ce qui se passait.

« Mais... Mais à quoi vous jouez toutes les deux ?! »

Autant dire que la patience de la vampire pouvait parfois être à bout, et ces deux nanas, Déesse ou non, avaient réussi à la pousser à bout ! Mélinda se redressa alors, s’extirpant du lit, et se planta face à elles.

« Je crois que... Tout ça est de trop pour moi, les filles. Vous... J’ignore d’où vous venez, mais vous devriez y repartir immédiatement, je... Voilà. »

Voilà. Avouons-le, il était plutôt rare que Mélinda conclue une tirade aussi peu inspirée, mais elle exprimait au moins son désarroi. Elle ne comprenait rien à la relation entre ces deux femmes, mais, puisque Athénaïs était venue ici pour récupérer Okony... Et bien, qu’elle la prenne ! Le choix de la vampire était fait, et il allait être difficile d’inverser la situation, vu qu’elle n’arrivait pas à comprendre le fonctionnement de ces deux femmes, et que celles-ci étaient en train de l’agacer prodigieusement !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: 1 [2]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox