banniere
 
  Nouvelles:
"Ask not what LGJ can do for you, ask what you can do for LGJ !"

LGJ lance un appel à candidatures pour différents postes importants ici.

N'hésitez pas à vous présenter !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2] 3
  Imprimer  
Auteur Sujet: Première visite médicale [Camille Catalino]  (Lu 1453 fois)
Camille Catalino
Humain(e)
-

Messages: 42



Voir le profil
FicheChalant
Description
Ancien petit malfrat, depuis qu'il a violé une fée, Camille a été puni de revivre son adolescence en temps que demoiselle... Apprendra-t-il de ses erreurs ? Sera-t-elle une adorable demoiselle ?
« Répondre #15 le: Février 09, 2018, 12:17:11 »

Elle sucait avec attention, et commençait même à faire des vrais efforts pour être à la hauteur de... De elle ne savait pas trop, mais elle comptait bien être à cette hauteur ! Elle faisait des efforts comme elle n’avait jamais fais, et on pouvait dire que c’était à récompenser. C’était rare que les jeunes demoiselles comme elle fasse autant d’efforts, surtout quand elles découvraient tout juste cela ! Visiblement, les doutes pouvaient s’envoler, elle pourrait se faire prendre par des ravisseurs, piégée dans un mur, et servir d’onahole pour tout les mecs qui passeraient dans le coin ! Cela serait une excellente idée, n’est-ce pas ? Bref, bon, cela n’allait pas encore arriver, bien que cela serait une excellente idée... Concentrons-nous sur ce qui se passait maintenant. Ainsi, elle écouta les déclarations :

« C'est bien ma chérie... tu as bien fait ton travail. Maintenant... c'est à moi de te faire plaisir. »

« Mmmh ? »


C’était fini ? Oh, quel dommage... Elle avait fait un grand effort pour sucer, et elle avait vraiment apprécié cela, bien que... Bah ce qui était dommage, c’est qu’elle n’avait pas eu de fin à cette histoire. C’est à dire, elle avait léché les doigts oui, mais il n’y avait pas eu de conclusion. Le final était un peu décevant. Bref, quoiqu’il en soit, c’était fini, c’était fini. Elle avait léché avec une grande attention, et elle se sentait encore toujours aussi bizarre, elle sentait toujours une envie, un plaisir, un plaisir qui lui manquait... Et heureusement, et bien, l’infirmière était encore là pour elle. C’est là qu’on voyait la gentilesse extrême d’une femme, n’est-ce pas ?

« Tu es vraiment mouillée dis moi. Je dois te faire beaucoup d'effet... Huhu. »

« Haaan... »

Elle fit un soupir de plaisir, quand elle commença à se faire tripoter... Bon sang, elle aimait se faire tripoter, manipuler, se sentir comme une petite poupée, comme un petit jouet qu’on utilisait... C’était comme ça, pensait-elle, qu’une femme devait être traitée. Comme un objet... Et elle aimait être un objet, là, entre les mains de cette infirmière. Elle s’imaginait, comme ça, n’ayant pas de choix, pas de volonté propre, juste être utilisée... Son esprit s’emballait dans son plaisir, peut-être un peu vite, d’ailleurs. Sans doute qu’en réfléchissant un peu, elle se calmerait... Mais elle n’était pas en mesure, ni en envie de réfléchir... Et oui, elle n’avait pas envie de réfléchir, de se poser et de penser rationnellement ! Au contraire même !

« Dis moi de quoi tu as envie ma puce. Tu veux que je te touche plus ici ? Que je te lèche ? Que je revienne m'occuper de tes seins ? Que je fasse encore goûter à ma langue ? Tu n'as qu'à demander, et je m'exécute. »

« Je... »


Elle n’arriva pas dans un premier temps à finir sa phrase... Pourquoi cela ? Et bien, elle réfléchissait donc à ce qu’elle pourrait demander... Et si elle était encore un homme, elle aurait eu plein de demandes possibles, vraiment... Mais là, le soucis, c’est qu’elle ne savait pas. Bien sûr, ses seins lui avaient fait plaisir, mais de toute façon, elle les estimait trop petit pour vraiment être intéressant. Donc... Cela servait à rien de les mettre en avant... Après, elle avait quand même ressendit du plaisir... Bref, elle comprenait pas trop ce qu’elle pourrait demander pour véritablement avoir du plaisir... Elle déclara alors, assez timidement, d’ailleurs.

« Je ne sais pas, allez-y... Faites ce que vous voulez... J’ai adoré sucé mais je sais pas grand chose d’autres »

Elle ne savait pas... Franchement, elle avait sortie même totalement inconsciemment le fait qu’elle aimait sucer, d’ailleurs. Elle venait tout juste de le découvrir, vous comprenez ? Donc, c’était sorti un peu naturellement, sans qu’elle puisse réfléchir vraiment ? Est-ce que la fameuse infirmière allait en profiter... Sans aucun doute ! Cela serait stupide de ne pas en profiter, après tout, la fameuse Camille était quand même là pour améliorer ses talents, donc, il fallait bien qu’elle fasse des efforts. Le soucis, c’est que ne se rendant pas compte véritablement de ce qu’elle pouvait apprendre à faire, et bien, elle ne savait pas quoi demander. Un peu comme si vous étiez inviter dans un restaurant, mais que vous ne connaissiez pas les plats proposés.

« Ou bien, je sais pas... Demander moi de faire quelques choses. J’ai envie un peu de découvrir, je ne m’y connais pas... »

En effet ! Enfaite... Si... Elle avait des connaissances, mais des connaissances... D’homme. Elle savait qu’une femme était soumise, obéissante, et devait ce que l’homme voulait. L’homme, ou plus généralement le dominant... Et elle ne savait pas. Elle ne savait pas, mais elle se sentait pas du tout comme dominante. Enivrée par le plaisir, l’envie de découvrir, elle ne se sentait pas du tout comme une dominante, mais plutôt tout l’inverse, comme une dominée... Alors, elle n’était pas sûre, peut-être qu’après, elle allait se rendre compte de ce qu’elle disait et faisait, et vouloir retrouver son caractère de dominante virile... Mais pour le moment, ce n’était pas du tout, mais alors pas du tout le cas... Donc, elle demandait de savoir ce qu’elle devait faire, comme la petite salope soumise qu’elle était entrain de devenir.
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !
Shiro Ishimi
E.S.P.er
-

Messages: 245


Ne vous en faîtes pas, ça ne fera pas mal


Voir le profil
FicheChalant
Description
Shiro Ishimi est une infirmière lesbienne. E.S.P.er de naissance, elle peut réduire les inhibitions d'une personne. Elle travaille au lycée Mishima.
« Répondre #16 le: Février 13, 2018, 07:08:43 »

Shiro sent que Camille est une soumise, elle a de l’instinct pour ce genre de choses. Et la lycéenne confirme son intuition en lui demandant de faire d’elle ce qu’elle veut, ou bien de lui donner des ordres. Il n’en faut pas plus pour que l’esprit pervers de l’infirmière ne se mette à carburer à plein régime.

« Tu veux que je te commande ? Très bien. Hhhmmm… par quoi vais-je commencer ? »

Elle lui a déjà fait sucer ses doigts, alors maintenant, que peut-elle faire de cette nouvelle soumise ? Il y a de nombreuses possibilités, toutes aussi perverses que plaisantes, mais il ne faut pas oublier que Camille est une débutante, alors il faut y aller doucement.

« Bon… d'abord… je veux que tu me parles un peu de tes fantasmes. »

C’était une chose qu’elle demandait souvent aux nouvelles visiteuses de son infirmerie.

« A ton âge, tu as déjà du faire des rêves érotiques ou avoir envie d’essayer quelque chose qui t’excite. Dis moi ce que c’était. Pendant ce temps… »

Shiro pose ses doigts contre la petite culotte blanche de la jeune fille, caressant l’endroit déjà marqué par une belle trace de mouille. Elle prend bien soin de la toucher lentement et délicatement pour que le plaisir la gagne progressivement plutôt que de la noyer d’un seul coup.

Savoure ma puce… savoure le plaisir.

Pendant qu’elle la caresse, Shiro se demande ce qu’elle lui fera après. Elle réalisera probablement ses fantasmes si c’est faisable, sinon elle lui mettra peut-être une culotte dans la bouche. Soit sa culotte blanche, soit la culotte noire sexy qu’elle porte. Mais surtout, l’important c’est de la rendre folle de désir pour ensuite en faire une parfaite soumise, et surtout en faire une patiente régulière de son infirmerie.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Camille Catalino
Humain(e)
-

Messages: 42



Voir le profil
FicheChalant
Description
Ancien petit malfrat, depuis qu'il a violé une fée, Camille a été puni de revivre son adolescence en temps que demoiselle... Apprendra-t-il de ses erreurs ? Sera-t-elle une adorable demoiselle ?
« Répondre #17 le: Février 22, 2018, 12:02:08 »

Elle devait être commandée, utilisée, jouée avec comme une vulgaire poupée... Voilà comment elle avait traitée les femmes à l’époque où elle était un homme... Et voilà comment elle avait envie d’être traitée, d’être utilisée. Cela l’excitait, et tout son corps en témoignait, vu qu’elle était quand même chaude comme la braise, et qu’elle mouillait littéralement. C’était quand même important, et c’était assez facile à voir. Bref, en un mot comme en cent, elle était une masochiste, une soumise, et bien sur, bientôt, une future pute de qualité. Sans doute que la fameuse infirmière commençait d’ailleurs à voir cela, chez la fameuse Camille. Elle était timide que par inexpérience, et elle allait sans doute s’améliorer avec le temps...

« Tu veux que je te commande ? Très bien. Hhhmmm… par quoi vais-je commencer ? »

Camille écoutait bien sagement, obéissante, prête à agir suivant ce qu’on lui demanderait. Elle ne savait pas encore justement ce qu’on allait lui demander... Mais elle était prête ! Ou peut-être pas... Car elle ne s’attendait pas à ça :

« Bon… d'abord… je veux que tu me parles un peu de tes fantasmes. »

« Ah ! Euh... »


Fantasmes... Elle en avait, totalement. Mais quand elle était un garçon. Et il faut bien l’avouer, ce n’était pas des choses soft. De même, amateur de manga érotique, de hentai, elle avait eu, à l’époque où elle était un « il », et bien, de très nombreux fantasmes qui n’étaient pas forcément possible physiquement parlant, c’est comme ça. Physiquement, biologiquement, etc... Et puis, surtout, une chose qu’elle pouvait remarquer, c’est qu’à chaque fois, dans ses fantasmes, la fille prenait... Cher, on pouvait bien le dire. Et voilà que maintenant c’était elle la fille... Et que l’idée que la fille prenne cher l’excitait toujours autant ! Bon sang, elle pouvait pas en parler, elle passerait pour une folle, surtout que...

« A ton âge, tu as déjà du faire des rêves érotiques ou avoir envie d’essayer quelque chose qui t’excite. Dis moi ce que c’était. Pendant ce temps… »

« … mmh...  »

Avait-elle des fantasmes ? « Il » avait des fantasmes... Mais elle ? Elle ne savait pas. Elle n’en n’avait pas trop... Surtout que c’était difficile de se concentrer... Quand elle se faisait caresser l’intimité... Bon, sang, c’était très déroutant, et très difficile de se concentrer avec tout ça... Mais bon sang, encore une fois, elle n’allait pas refuser à ce traitement de luxe qu’elle recevait. Elle en demandait, et en redemendait, sans hésitation. C’était plaisant, agréable... Bref, tout ce qu’elle voulait... Et elle comptait bien en recevoir encore plein... Mais bref, quoiqu’il en soit, la fameuse Camille commença à parler...

« Je... J’ai rêvé une fois d’une femme qui était attachée, immobilisée... Et qui était utilisée, ainsi, par les gens qui passait... C’était excitant, car elle pouvait ni voir, ni entendre... »

Elle avouait un fantasme masculin qu’elle avait... Mais autrefois, quand elle avait des fantasmes masculins, des rêves érotiques, et bien, elle était l’homme qui profitait de cette femme. Mais la dernière fois qu’elle l’avait eu, maintenant devenue une fille... Et bien, elle devenait la femme qui subissait cela, et cela l’excitait tout autant. Comme si elle était à la fois toujours la même personne, mais une personne différente, que ses fantasmes étaient toujours similaire tout en étant fortement différent... C’était extrêmement troublant, elle devait bien l’avouer. Qu’est-ce que faisait son cerveau ? Et pourquoi elle en parlait... Elle ne savait pas, mais bon, de toute façon, c’était dit... Elle déclara néanmoins après ce qu’elle avait dit...

« C’est chelou hein... Ahah... Mmmh... »

Elle gémissait de plaisir, après ce petit rire et l’aveu de ce rêve érotique. C’était quand même fou, qu’elle en parle comme ça... Mais elle se sentait bien. L’infirmière était une dame gentille, et bon sang, alors que sa vie était sans dessus dessous ses derniers temps, et bien, cela lui plaisait de justement sentir sa situation un peu se... Se... Comment dire... Devenir plus « normal », que tout devienne plus compréhensible... Bref, qu’elle puisse commencer à apprécier le fait qu’elle devenait une fille. Que son corps avait des sentiments et des réactions différentes et parfois proche de son ancien corps... Bref, vous avez compris. Elle avait changée, et grâce à l’infirmière, elle était plus en confiance qu’autrefois... La preuve, elle avait même réussi à parler de justement, ce fantasme érotique... Elle l’aurait pas fais autrefois, cela, je peux vous l’assurer !
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !
Shiro Ishimi
E.S.P.er
-

Messages: 245


Ne vous en faîtes pas, ça ne fera pas mal


Voir le profil
FicheChalant
Description
Shiro Ishimi est une infirmière lesbienne. E.S.P.er de naissance, elle peut réduire les inhibitions d'une personne. Elle travaille au lycée Mishima.
« Répondre #18 le: Février 25, 2018, 06:53:52 »

Maintenant que Shiro tient Camille entre ses griffes, elle ne compte pas la laisser filer. Mieux encore, elle veut la pousser au-delà de ses retranchements et lui faire goûter à une première expérience sexuelle délicieuse. Et pour commencer, elle veut connaître ses fantasmes. La lycéenne lui avoue avoir déjà rêvé d’une femme attachée et utilisée dans la rue par les passants.

« Oh, je vois… »

C’est assez osé pour une jeune fille, mais très intéressant à explorer pour l’infirmière.

« Ne bouge pas, je reviens. »

Elle laisse sa patiente de côté une minute et revient rapidement avec du matériel : deux paires de menottes doublées de fourrure, un bandeau en soie et un baladeur MP3 avec des écouteurs sport. Ecouter Camille lui parler de son fantasme a rappelé à Shiro sa première rencontre avec Tessia, et la façon dont elle l’avait privée de tous ses sens.

« Je vais te faire essayer quelque chose. Si jamais tu as l’impression que je vais trop loin, tu n’auras qu’à me le dire. »

L’infirmière commence par attacher les poignets de la jeune fille aux montants du lit avec les menottes, lui attache le bandeau autour des yeux et lui met un premier écouteur dans l’oreille.

« Si tu veux que j’arrête, le mot de sécurité est Cannelle. »

Shiro passe le deuxième écouteur à Camille, puis lance la lecture sur le baladeur. L’appareil contient une séquence de cinq minutes de différents bruits de plaisir, qui va se jouer en boucle jusqu’à ce que quelqu’un appuie sur le bouton Arrêt. Les écouteurs ne peuvent pas tomber même si la lycéenne remue la tête, et le nœud du ruban tiendra même si elle s’agite. En clair, elle est maintenant totalement prisonnière de son amante.

Shiro se lèche les babines en voyant Camille prisonnière de la sorte, incapable de repousser ses assauts.

« Et maintenant ma chérie, prépare toi à monter au paradis. »

L’infirmière glisse deux doigts dans la chatte humide de sa jeune patiente et se met à la masturber vigoureusement, tandis que son autre main s’occupe de malaxer sa poitrine. Un plaisir incroyable lui est offert, et il ne s’arrêtera que quand elle aura prononcé le mot de sécurité.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Camille Catalino
Humain(e)
-

Messages: 42



Voir le profil
FicheChalant
Description
Ancien petit malfrat, depuis qu'il a violé une fée, Camille a été puni de revivre son adolescence en temps que demoiselle... Apprendra-t-il de ses erreurs ? Sera-t-elle une adorable demoiselle ?
« Répondre #19 le: Février 28, 2018, 12:06:41 »

Qu’est-ce qui lui était passé par la tête ? Etait-ce du courage, de la folie, de l’idiotie ? Elle ne savait pas du tout ce qui l’avait poussé à dire cela, à avouer ces rêves érotiques… Peut-être était-ce une sorte de mélange des trois qui avaient littéralement déliée sa langue, et qui avait permis ainsi à la jeune demoiselle d’avouer comment elle avait rêvée d’être utilisée… De toute façon, même si elle décidait de le regretter, ce qui n’était pas le cas, et bien… C’était trop tard de toute façon. Maintenant, elle avait dit ce qu’elle avait dit, et donc, elle devait l’assumer. Elle devait assumer ses propos, et ainsi, les accepter. Maintenant, qu’est-ce qui allait se passer ? La jeune fille encore nue était prête à subir ce qu’allait lui faire la fameuse infirmière, et ce qu’elle, il fallait bien le dire et le rappeler, ce qu’elle avait demandé.

« Ne bouge pas, je reviens. »

« Ok... »


Qu’allait-elle faire ? Ramener des hommes pour qu’ils puissent l’utiliser comme un morceau de chair… ? L’idée l’horrifiait autant qu’elle l’excitait. Le fait de ne pas savoir ce qui allait lui arriver… Cela avait un côté si excitant, cela lui plaisait beaucoup, même si elle s’en rendait elle-même pas compte à quel point disons. Quoiqu’il en soit, la fameuse Camille restait comme ça à attendre ce qui allait arriver… Cela faisait plusieurs dizaines de secondes, qu’elle attendait… Elle alalit revenir ? Et finalement, ce fut le cas, après une bonne minute. Elle était en effet revenue… Et elle semblait avoir quelques choses… Qu’est-ce que cela pouvait bien être ? Elle en avait aucune idée… Mais elle se disait que c’était sans doute quelques chose d’intéressant pour elle, et sans doute en lien avec ce qu’elle avait dit…

« Je vais te faire essayer quelque chose. Si jamais tu as l’impression que je vais trop loin, tu n’auras qu’à me le dire. »

Et la, sa capture commença. Elle eut d’abord ses deux petits mains attachés au niveau du lit. Sans être aussi… Piégée que dans son rêve, où elle avait rêvée que seul son fessier sortait, comme une sorte d’urinoir pour les hommes de passage, et bien, et elle restait quand même relativement coincée, sans pouvoir bouger. Mais ce n’était pas tout, après tout, car il y en avait encore… Une fois que ses mains furent piégé, ce fut autour de ses yeux de perdre leur fonction temporairement. Elle avait un bandeau sur les yeux. Bientôt, elle devinait, elle ne pourrait plus entendre… Que… Quel plaisir elle sentait déjà. Elle allait être piégée et ne pourrait plus rien faire. Alors, d’accord, cela avait un côté inquiétant. Elle ne pouvait pas le cacher… Mais outre le côté inquiétant… Il y avait aussi le côté excitant, les deux jouant ensemble…

« Si tu veux que j’arrête, le mot de sécurité est Cannelle. »

« Je… Je retiens... »


Tout de suite, elle se sentit beaucoup plus en confiance… l’idée d’un mot de sécurité, pour tout faire arrêter… C’est quand même très rassurant pour elle. Cela voulait dire que si finalement, elle ne voulait pas que cela continue, que tout s’arrête, et bien… C’était bon, cela pouvait arriver ! Elle n’était donc pas piégée.. Enfin, elle allait l’être… Mais elle n’allait pas être fichu… Que faisait alors l’infirmière maintenant ? Elle termina les choses : elle venait d’avoir le second écouteur, et comprenait ce pourquoi ils étaient là… Ils étaient là pour diffuser un son, un bruit, qui faisait comme si elle était au centre de plusieurs femmes qui gémissaient, encore et toujours, tandis qu’elle était encore inoccupé… C’était ça, c’était comme si effectivement elle était prête à être utilisée à son tour…

« Et maintenant ma chérie, prépare toi à monter au paradis. »

« Mmmh... »


Elle n’entendit pas ce qui se passait, ce qui venait d’arriver… Car elle commençait à être à son tour « utilisée » ! Et oui, c’était à son tour d’avoir le droit à être utilisée… Que lui arrivait-il ? Et bien… Elle se faisait masturber… Visiblement, une main était placée au niveau de son intimité, et commençait à jouer avec elle… Elle le sentait, elle qui était encore vierge… Cela n’était pas difficile en tout cas, vu comment elle était humide : Ah oui, cela, aucun doute. Elle mouillait complètement, cela ne faisait auccun doute… L’autre main elle ? Et bien, elle profitait du reste du corps ! Il y avait encore les seins, les seins qu’elle trouvait définitivement trop petit, mais qui lui donnait quand même du plaisir quand ils étaient manipulés… Bref, elle appréciait… Elle appréciait tellement qu’elle commençait à déclarer :

« Je… Oui… Mmmh... »

Que… Que de plaisir ! C’était très différent de quand elle était un garçon… Elle ressentait bien plus de plaisir, et… Et elle appréciait bien plus cela ? En comparaison, ce qu’elle avait quand elle était un garçon était bien ennuyant, là, c’était bien plus excitant. Elle ne voyait rien, et entendait juste les gémissements qui venaient en échos avec ses propres gémissements… Qu’était-il arrivé à ses fameuses filles pour qu’elle gémisse ainsi ? Elle en avait aucune idée, mais son imagination commençait à prendre le relais ! Elle s’imaginait au milieu de femmes perverses, de tout âge, elle étant néanmoins la plus jeune… Un peu comme une débutante, qui était au milieu de celles plus expérimentée… Et elles étaient utilisés, comme elle imaginait qu’elle devait l’être… Bon sang, cette excitation… Quel plaisir, quel plaisir bon sang de bonsoir !
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !
Shiro Ishimi
E.S.P.er
-

Messages: 245


Ne vous en faîtes pas, ça ne fera pas mal


Voir le profil
FicheChalant
Description
Shiro Ishimi est une infirmière lesbienne. E.S.P.er de naissance, elle peut réduire les inhibitions d'une personne. Elle travaille au lycée Mishima.
« Répondre #20 le: Mars 04, 2018, 05:41:05 »

Shiro a promis à Camille qu’elle allait atteindre le septième ciel, et ça semble plutôt bien engagé. L’infirmière joue avec son corps, léchant et malaxant sa poitrine, enfonçant ses doigts dans son intimité, et ce corps lui répond par plusieurs signaux de plaisir : les gémissements, les spasmes, les soupirs… Autant de choses merveilleuses qui font le bonheur de l’infirmière.

« Oui ma chérie… c’est bien… couine pour moi. »

De temps en temps, elle s’attaque aux zones moins sensibles de son corps. Elle lui lèche les oreilles, lui embrasse les joues, lui chatouille l’intérieur des cuisses… Ses pouvoirs ne peuvent pas faire effet parce que la lycéenne ne l’entend plus parler, mais vu comment elle prend son pied, utiliser sa voix ne changerait presque rien. Shiro continue à jouer avec elle pendant quelques minutes, puis décide d’augmenter l’intensité de ses caresses.

« Oui… allez Camille… jouis pour moi… »

Elle termine sa phrase en murmurant tout près de son oreille.

« Pour ta maîtresse. »

Après un ultime assaut, Shiro sent le corps de Camille se cambrer et son plaisir exploser. Les doigts de l’infirmière se couvrent de mouille, elle écoute avec bonheur le cri de sa patiente, puis la regarde retomber sur le lit, le souffle lourd. Elle retire ses écouteurs pour pouvoir lui parler.

« On fait une petite pause. Reprends des forces, je reviens. »

L’infirmière s’absente le temps d’aller chercher de quoi jouer avec sa patiente. Quand elle revient, elle a entre les mains un petit œuf vibrant contrôlé par une télécommande, les deux éléments liés par un fil. Elle insère l’œuf dans le vagin de la lycéenne et active la fonction vibrante à son minimum.

« Bien ma chérie, on va jouer à un petit jeu. Tu vas devoir me convaincre que tu n’as pas envie que je continue à te donner du plaisir avec cet œuf, même si on sait toutes les deux que tu aimes ça. Si tu réussis, tu pourras me demander ce que tu veux. Mais si tu échoues… alors tu seras punie. »

Shiro augmente légèrement la force du jouet, attendant impatiemment de voir ce que va faire Camille pour se défendre.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Camille Catalino
Humain(e)
-

Messages: 42



Voir le profil
FicheChalant
Description
Ancien petit malfrat, depuis qu'il a violé une fée, Camille a été puni de revivre son adolescence en temps que demoiselle... Apprendra-t-il de ses erreurs ? Sera-t-elle une adorable demoiselle ?
« Répondre #21 le: Mars 06, 2018, 10:52:08 »

Que… De plaisir… Elle était pas habitué… Et puis… Ce cadre… Cela ne faisait aucun doute, elle avait vraiment l’impression d’être au milieu de femmes prises dans son fantasmes. Consentante ou non, elle s’en fichait, c’était le cadre qu’elle appréciait… Bon sang, elle avait presque envie de plus gros, qu’on lui arrache sa virginité ainsi ! Bref, on pouvait dire que le cadre faisait que son imagination partait complètement, mais alors, complètement en sucette, sans aucun garde fou pour tenter de la maîtriser… Non, c’était le moment où elle était totalement prise dans son trip, dans son délire, et donc, qu’elle avait absolument rien pour la retenir… Qu’est-ce que cela donne en langue profane ? Et bien, tout simplement, elle kiffait sa mère grave à donf, et qu’elle adore totalement la situation…

Et finalement, ce qui devait arriver arriva ! Son corps, encore inhabitué, comme dit précédemment, arriva à jouir après un grand sursaut… Ce n’était pas une jouissance petite, non, loin de là ! Au contraire, elle eut une jouissance puissante, montrant bien le plaisir qu’elle avait prit. Car du plaisir, cela ne faisait aucun doute, elle en avait eu ! Un plaisir immense qu’elle n’avait jamais eu de sa vie de jeune demoiselle… Mais qu’elle n’avait jamais eu aussi de sa vie d’homme. Il n’y avait aucun doute, la jouissance d’un homme, cela ne faisait pas de doute qu’elle était bien plus importante que la jouissance d’une femme ! Bon sang, les femmes avaient de la chance, pensait la fameuse Camille… Elle était bien contente de cela, contente, mais épuisée… Bref, quoiqu’il en soit, elle eut de nouveau les oreilles libérées, et pu entendre les déclarations de l’infirmière, quand celle-ci déclara :

« On fait une petite pause. Reprends des forces, je reviens. »

« Bi… Bien... »

Elle se laissa bien poser sur le lit… Elle haletait, elle avait était bien chopper, terrasée par ce fameux orgasme qu’elle avait eu… Bon sang, elle en était encore toute rouge, cela se voyait à sa tête, qui était rouge comme une tomate. Elle avait eu un vrai orgasme, son premier véritable orgasme féminin, et BAM ! Voilà ce qui devait arriver arriva ! Bref, elle était allongée, et se demandait maintenant ce qui allait se passer… Etait-ce finie ? Alors qu’auparavant, elle aurait vraiment envie que cela finisse vite… Maintenant, elle n’espérait qu’une chose, que cela continue encore un long moment, car elle aimait ça, car elle voulait plus de cela… Et elle pouvait être contente, elle avait encore à faire ! Don’t worry girl !

« Bien ma chérie, on va jouer à un petit jeu. Tu vas devoir me convaincre que tu n’as pas envie que je continue à te donner du plaisir avec cet œuf, même si on sait toutes les deux que tu aimes ça. Si tu réussis, tu pourras me demander ce que tu veux. Mais si tu échoues… alors tu seras punie. »

« Bien… »


Elle sentit l’oeuf commencé à vibrer en elle… Bon sang, là, le jeu était fourbe ! Mais elle allait faire de son mieux… Elle ne savait pas du tout si elle allait réussir, et ce qu’elle demanderait si c’était le cas… Mais de toute façon, elle devait faire ce qu’elle devait faire… Elle commença déjà à se trémousser, et elle réfléchissait à ce qu’elle allait dire… Elle pensait bien à des choses, mais cela faisait cliché de Hentai… Faut dire, c’était typiquement le genre de chose qu’elle connaissait… Et elle avait pas envie d’hurler et de faire comme si elle était vraiment violée, déjà, car elle aurait trop peur que quelqu’un arrive quand même à attendre et se ramène… Elle commença alors à gémir comme une jeune pucelle -ce qu’elle est, rappelons-le- et à déclaré :

« Arrêtez… Je… mmmh… Je ne veux pas… C’est trop gros... »

C’était pas très convainquant ! Elle se trémoussait légèrement, tout en déclarant cela… C’est vrai que l’oeuf était assez gros pour une débutante, mais quand même ! Ahlala, il fallait plus de conviction, ma chère Camille, si tu ne voulais pas te faire punir, car là, tu descendait une pente qui allait sans doute t’amener vers ta fameuse punition… Tu n’allais rien voir venir, et bam ! Surtout qu’elle était pas très douée pour simuler, que cela soit le plaisir ou l’indifférence, et dans ce cas, simuler le refus… Elle se trémoussait, et laissait échapper des petits gémissements plaintifs, mélangé quand même avec quelques soupirs de plaisirs, bien installés, qui n’avaient pas spécialement envie de partir… Bref, la fameuse Camille était entrain de gémir, et de tenter de dire qu’elle ne voulait pas, tandis qu’elle continuait de mouiller, et que ses tétons, pour ses seins, pointaient !
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !
Shiro Ishimi
E.S.P.er
-

Messages: 245


Ne vous en faîtes pas, ça ne fera pas mal


Voir le profil
FicheChalant
Description
Shiro Ishimi est une infirmière lesbienne. E.S.P.er de naissance, elle peut réduire les inhibitions d'une personne. Elle travaille au lycée Mishima.
« Répondre #22 le: Mars 11, 2018, 06:47:40 »

Le jeu auquel avait pensé Shiro était plutôt fourbe, mais le but là-dedans était de voir jusqu'à quel point Camille pouvait être soumise. Elle la regarde gigoter, se trémousser, gémir, mais se concentre surtout sur ce que la jeune pucelle raconte. Elle lui dit que l’œuf qui vibre en elle est trop gros et qu'elle veut que ça s'arrête, mais les couinements de plaisir qui entrecoupent chacun de ses mots la rendent peu crédible.

« Ah bon, tu veux que j'arrête ? Pourtant, quand je te regarde, on croirait plutôt... »

L'infirmière augmente un peu la force des vibrations.

« … que tu en veux encore plus. »

La voir gémir et se tortiller comme un asticot est un spectacle délicieux. Elle n'arrête pas de supplier pour que l'infirmière éteigne le jouet sexuel, mais rien à faire, elle ne parvient pas à être assez convaincante. Du coup, la femme continue à la stimuler, alternant entre les vibrations rapides et les vibrations lentes.

« Oui ma puce... continue... supplie moi. »

Shiro continue à jouer avec Camille pendant cinq minutes, laissant cette jeune pucelle l'implorer d'arrêter, mais continuant inlassablement. Et finalement, quand elle en a assez de jouer au chat et à la souris, elle pousse la vibration à fond.

« Laisse toi aller Camille... jouis... ne t'en fais pas. »

Après que l’œuf ait fait jouir Camille, Shiro le déloge de son intimité et l'amène près de ses lèvres. Elle le lèche pour prendre une partie de la cyprine qui le macule, puis le colle dans la bouche de la demoiselle.

« Nettoie moi ça. »

La regarder sucer cet œuf est très excitant. Quand elle termine, l'infirmière lui retire le jouet et lui annonce la suite du programme.

« Bon Camille, je sais que ce que je t'ai demandé était difficile, mais tu as échoué et je ne peux pas l'ignorer. Tu vas donc être punie. Mais ne t'inquiète pas... »

Elle termine sa phrase avec ses pouvoirs.

« ...les punitions que je donne ici sont toujours délicieuses. »

Shiro couche Camille sur le ventre, lui rattache les poignets au lit et vient caresser son doux fessier encore protégé par sa petite culotte, le dernier vêtement qu'elle porte.

« Oui... tu as de très jolies fesses. Elles sont encore un peu maigres, mais d'ici quelques années, elle seront bien rondes et pulpeuses. »

L'infirmière lui met une petite claque sur la fesse droite.

« En attendant... on va le raffermir un peu. »

Et les fessées commencent à pleuvoir. Shiro est aux anges.

« Oui... dis moi si tu aimes ça... petite pucelle. »

Est-ce que Camille va aimer ce surnom ?
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Camille Catalino
Humain(e)
-

Messages: 42



Voir le profil
FicheChalant
Description
Ancien petit malfrat, depuis qu'il a violé une fée, Camille a été puni de revivre son adolescence en temps que demoiselle... Apprendra-t-il de ses erreurs ? Sera-t-elle une adorable demoiselle ?
« Répondre #23 le: Mars 16, 2018, 02:51:09 »

« Ah bon, tu veux que j'arrête ? Pourtant, quand je te regarde, on croirait plutôt... que tu en veux encore plus. »

Oui, elle en voulait plus... Elle ne voulait pas dire qu’elle n’avait pas envie, car au fond, tout ce qu’elle avait envie que cela continue vite... Putain quel plaisir, c’était véritablement génial, comme situation... Owi, elle sentait l’oeuf en elle, qui vibrait... Et en plus, cela augmentait, c’était terrible, c’était génial, c’était formidable, c’était excellent, c’était terrifiant... Bref, elle aimait ça, et elle en découvrait de plus en plus... Dire qu’elle avait hésité à venir à cette fameuse visite médicale... Mais cette visite médicale avait fait bien plus que simplement voir si elle était ou non en bonne santé... Non, cette visite médiale avait aussi permis à découvrir plus sur elle-même, maintenant qu’elle était une fille... Et oui, si ça se trouve... Maintenant qu’elle était une fille, elle devait se préparer à être une petite soumise...

« Oui ma puce... continue... supplie moi. Laisse toi aller Camille... jouis... ne t'en fais pas. »

Pas d’inquiétude, après un long moment à se trémousser, à sentir tout le plaisir en elle... Et bien, voilà, ce qui devait arriver arriva ! Elle arriva à jouir, d’un seul coup, et elle fut prise d’un seul coup, son corps fut pris de spasme, et s’allongea... Sa jouissance avait été si formidable... Elle adorait ça, elle espérait qu’elle allait encore jouir plein de fois.... C’était le deuxième... Pour le moment... elle espérait qu’elle allait encore en avoir plein... Mais bon sang... Cela allait être terrible... Si ça se trouve, elle allait en avoir d’autres, plein d’autres, tant qu’elle restait proche de cette fameuse infirmière... D’ailleurs, elle écouta soigneusement les déclarations de cette dernière, quand celle-ci dit :

« Nettoie moi ça. »

« Bien, madame... »


Elle attrapa donc l’oeuf en bouche, et commença à sucer... Encore une fois, elle montrait à quel point elle allait devenir une excellente suceuse... Son imaginait allait à 200 à l’heure, en attendant. Elle s’imaginait, comme ça, installée, piégée dans un mur... Oh oui... Installée ainsi, comme ça, bloquée, avec sa bouche d’un côté qui sort, et de l’autre ses fesses et son vagin... Un peu comme si elle était piégée dans une boite... Oh oui, bref... Elle suçait avec grand plaisir, et donc, espérait que cela allait continuer... Peut-être qu’un jour, bientôt même, cela serait un pénis qui serait là, dans sa bouche... Bon sang, elle s’excitait trop, elle ne pouvait plus se retenir... Sa culotte était encore plus trempée...

« Bon Camille, je sais que ce que je t'ai demandé était difficile, mais tu as échoué et je ne peux pas l'ignorer. Tu vas donc être punie. Mais ne t'inquiète pas... les punitions que je donne ici sont toujours délicieuses. »

Oui, elle était prête pour une bonne punition... Elle changea alors de position... Auparavant, c’était son ventre et ses deux petits seins qui étaient mises en avant... Maintenant, elle était sur son ventre, et donc, on pouvait voir son dos, et donc, sa paire de fesses... Ouais, cela allait vite, elle montrait maintenant ses fesses, et donc, il allait se passer quelques choses... Mais quoi ? Elle ne savait pas trop, et elle ne s’y connaissait pas suffisamment... Peut-être allait-elle avoir quelques choses dans... L’anus...? Elle était débutante, donc, elle doutait, mais qui sait... C’était une punition, après tout...

« Oui... tu as de très jolies fesses. Elles sont encore un peu maigres, mais d'ici quelques années, elle seront bien rondes et pulpeuses. En attendant... on va le raffermir un peu. » 

Elle se prit quelques claques sur ses fesses... Elle... Elle se prenait donc une fessée ? Quel honte... Mais de l’autre côté... Quel envie... Ouais, elle avait envie que cela continue... Qu’elle se prenne des coups sur les fesses... Qu’elle puisse avoir une chose dans la bouche... Dans le vagin... Elle se souvenait que quand elle avait été un homme, elle avait déjà été sucée. Elle avait adorée. Elle adorerait sans aucun doute sucé... C’était exactement ce que la fée avait voulu lui faire... Il n’y avait pas de doute, c’était ça son destin. Elle devait le faire comprendre, elle avait envie de l’hurler, comme une confession intime... D’ailleurs, elle pu le faire, étant donné que son infirmière maîtresse... Déclara :

« Oui... dis moi si tu aimes ça... petite pucelle. »

« Oui, j’adore ça madame ! »

Ouh là ! Elle explosa ! Elle déclara cela alors que ses fesses commençaient à prendre une belle teinte rouge, bien jolie... ,Bref, elle se prenait sa fessée qu’elle avait bien méritée, après tout, elle avait quand même ratée comme l’avait très bien dit la fameuse infirmière... Donc, elle méritait sa punition... Mais elle méritait pire ! Elle méritait d’être vraiment punie, comme la petite pucelle qu’elle était, et qu’elle n’allait pas rester pendant très longtemps, si cela continuait... Elle se laissait totalement corrompre par les pouvoirs obscurs de la perversion... La perversion était totalement au fond d’elle, et donc, en toute logique, elle savait qu’elle allait se faire... Et elle espérait qu’elle allait avoir encore plus, étant donné qu’elle déclara, d’une voix forte :

« Han, j’adore être votre petite soumise, madame, faites ce que vous voulez avec moi, mais me laissez pas... ! Utilisez moi, faites que d’autres m’utilisent ! »

C’était peut-être le pouvoir ? Ou bien l’excitation ? Ou un mélange des deux ? Bref, vous avez compris, elle déclara cela, fière d’être sa petite soumise, et elle le disait avec aucune honte... Encore une fois, peut-être que quand ça sera fini, elle aura honte, et enfoncera son visage dans un oreiller en mode : « Mais bordel de dieu »... Sauf que tout ce que je dis, et bien, ça reste des suppositions, car pour le moment, la réalité, c’était véritable « OH OUI UTILISE MOI ET FAIT QU’ON ME BAISE » ! Ce qui ramenait d’ailleurs à son délire fantasque un peu plus tôt... Bref, elle avait envie qu’on la prostitue presque... C’était terrible, mais terriblement amusant aussi... On allait bien voir comment l’infirmière allait décidé de réagir avec cette fameuse étudiante qui aimait se faire fesser, et peut-être même prendre...
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !
Shiro Ishimi
E.S.P.er
-

Messages: 245


Ne vous en faîtes pas, ça ne fera pas mal


Voir le profil
FicheChalant
Description
Shiro Ishimi est une infirmière lesbienne. E.S.P.er de naissance, elle peut réduire les inhibitions d'une personne. Elle travaille au lycée Mishima.
« Répondre #24 le: Mars 23, 2018, 08:49:59 »

Shiro se régale à donner une fessée à Camille, et elle l'apprécie d'autant plus que sa patiente a l'air de beaucoup aimer se faire punir. Et en plus, elle demande à en avoir encore plus, allant presque jusqu'à supplier.

« Aahh... oui ma chérie... je vais bien te punir. »

L'infirmière continue à fesser sa patiente, lui arrachant des couinements, des soupirs et plus de mots pervers. Le plaisir monte encore et encore jusqu'à ce que la lycéenne ne jouisse sous le plaisir d'être punie. Cet orgasme montre bien qu'elle a un penchant masochiste, il faut juste l'exploiter correctement.

Shiro lui laisse une minute pour souffler, puis lui annonce la suite du programme.

« Si tu veux vraiment être utilisée, ça devrait être faisable. Mais je vais avoir besoin de matériel. Ne bouge pas. »

Dans cette infirmerie, on peut trouver du matériel sexuel dans chaque placard. Toutes les infirmières du lycée en entreposent un peu partout. Shiro va donc récupérer un joli gode-ceinture rose et un gode spécial qui peut être attaché derrière la tête. Avec ces deux objets sexuels, elle a tout ce qu'il faut pour faire l'amour à sa patiente comme elle le souhaite. Elle retourne la voir en souriant.

« Prépare toi Camille, parce que maintenant on passe aux choses sérieuses. »

L'infirmière lui met le gode dans la bouche et ferme l'attache derrière sa tête.

« Voilà, ça c'est pour toi. Tu peux le sucer si tu veux. »

Elle prend ensuite le gode-ceinture.

« Et ça c'est pour moi. »

Elle enfonce le gode intérieur dans son intimité humide, gémissant légèrement, puis règle la ceinture pour être à l'aise avec ce jouet entre les jambes.

« Aahh... maintenant je vais te baiser... et tu vas adorer ça. »

Shiro guide son sexe en plastique jusqu'à l'antre de Camille, le rentre et l'enfonce peu à peu jusqu'à sentir la chair résister. C'est son hymen. Elle force encore un petit peu, et quand l'hymen se brise et qu'elle entend sa patiente couiner, elle vient tout de suite la rassurer avec ses pouvoirs.

« Aahh... ne t'inquiète pas Camille. Ça fait mal... au début... mais... ça va passer. »
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Camille Catalino
Humain(e)
-

Messages: 42



Voir le profil
FicheChalant
Description
Ancien petit malfrat, depuis qu'il a violé une fée, Camille a été puni de revivre son adolescence en temps que demoiselle... Apprendra-t-il de ses erreurs ? Sera-t-elle une adorable demoiselle ?
« Répondre #25 le: Mars 29, 2018, 12:07:20 »

« Aahh... oui ma chérie... je vais bien te punir. »

Elle continuait de couiner, de dire des mots de soumissions et de perversions absolue, montrant une fille non pas perverse, mais complètement soumise et obsédée ! Elle aimait se faire punir, et elle suppliait qu’elle soit utilisée, limite jusqu’à la folie, montrant qu’elle était fin prête à devenir ce qu’elle devait devenir. Depuis son antre, la fée qui s’était fait violée par l’ancien Camille Catalino devait bien être contente, voyant la déchéance totale et absolue de cette nouvelle jeune fille, qui espérait être utilisée comma le dernière des salopes. D’ailleurs, comble de la saloperie, on pouvait bien le dire... Elle arriva à jouir. Oui, à jouir, uniquement à partir de la fessée... Ce qui était quand même un beau symbole de sa soumission, et du fait qu’elle était une énorme salope prête à être transformée en rien de plus qu’un réservoir à foutre.

« Si tu veux vraiment être utilisée, ça devrait être faisable. Mais je vais avoir besoin de matériel. Ne bouge pas. »

« Je ne bouge pas d’un pouce. »


Et comment qu’elle n’allait pas bouger d’un pouce. Après tout, elle voulait être utilisée jusqu’au bout pour cette merveilleuse journée. Finalement, il n’y avait pas de doute... Elle avait bien fait de venir jusqu’ici. Elle pensait qu’elle s’ennuierait, mais non, aucunement, elle avait trouvée un moyen de s’occuper avec grand plaisir, et c’était absolument géniale ! Depuis le début, je dis qu’à la fin, elle retrouverait sans doute ses sens, et qu’elle allait devenir plus calme... Mais le simple fait qu’elle se calme commençait à devenir de plus en plus loin ! Quoiqu’il en soit, elle écouta bien la fameuse infirmière, tandis qu’elle se reposait un peu. Non, car il fallait pas dire, mais c’était quand même assez épuisant !

« Prépare toi Camille, parce que maintenant on passe aux choses sérieuses. »

Oh oh ! En effet, c’était le moment ! Et cela commençait en véritable fanfare, étant donné qu’elle fut de suite baillonée. Mais cela n’avait rien à voir avec ce qu’elle avait eu auparavant, en terme de baillon. Là, c’était un véritable gode qui venait fermer sa bouche, la prendre entièrement, la forçant à respirer par le nez, et l’empêchant de faire tout bruit autre que des petits gémissements montrant une parfaite soumission. Ce n’était pas parfait comme situation ? Hein ? Et bien, si c’était complètement parfait, et vous êtes bien d’accord avec moi. Maintenant que la fameuse Camille ne pouvait plus rien dire, on pouvait dire qu’elle était à l’entière mercie de son interlocutrice, qui allait bien en profiter... Et elle se devait d’en profiter ! Après tout, on pouvait dire sans soucis que la fameuse Camille servait à ça, non ? En tout cas, elle le demandait.

« Voilà, ça c'est pour toi. Tu peux le sucer si tu veux. Et ça c'est pour moi. Aahh... maintenant je vais te baiser... et tu vas adorer ça. »

Elle commença alors à faire ce qu’elle devait faire... C’est à dire... Sucer ! Elle suça avec une grande efficacité, montrant qu’elle avait un grand avenir dans le suçage de queue. Elle suçait comme si rien d’autres allait arriver, se concentrant uniquement sur cette tache. Et on pouvait l’entendre. Sans aucun doute si un homme était là et avait mis sa queue dans la fameuse bouche de la patiente de Shiro, et bien, il aurait eu le pompage de queue de sa vie. Mais bref, c’était bien beau de voir ce qui se passait en haut, mais en bas, les choses allaient s’activer aussi ! Ainsi, la fameuse infirmière avait commencé à entrer en Camille... Et finalement brisa son hymen, libérant le sang virginal, et surtout, libérant un grand gémissement de la part de celle qui venait en le demandant de perdre sa virginité...

« Aahh... ne t'inquiète pas Camille. Ça fait mal... au début... mais... ça va passer. »

« Mmmh... ! Mmmh ! »


Ses gémissements étaient assez fort, on sentait qu’elle avait mal pour le moment. En effet, elle venait tout juste de découvrir le sexe, et bien qu’elle avait eu du sexe auparavant, autant qu’homme, et bien, en temps que femme, elle découvrait à peine, et on pouvait dire qu’elle n’était pas tout à fait prête. Mais c’était pas grave ! Pas grave du tout, elle allait s’habituer peu à peu, pour le moment, elle n’était pas habituée, mais bientôt, elle allait faire cela sans aucun soucis n’est-ce pas ? Bref, pour le moment, ses couinements, qui étaient quand même étouffée par son phallus en plastique qu’elle avait en bouche, et qu’elle suçait toujours activement, montrait qu’elle ressentait un peu de plaisir, mais surtout de la douleur, commencèrent progressivement à changer.... Dans le bon sens... Le très bon sens...

« Mmmh.... mmmmmmmh... <3 »

Et voilà. Franchement, ce n’était pas difficile à distinguer : les gémissements n’avaient maintenant plus rien à voir avec les gémissements précédents. Maintenant, il montrait surtout la soumission et l’obéissance de la fameuse Camille qui était récompensé, bien récompensée, même, vu qu’elle avait énormément de plaisir à avoir ce qu’elle avait. Elle gémissait, se tortillait, était heureuse... Elle n’aurait jamais pensée qu’elle aimait autant ça, mais après avoir été utilisée, et bien, elle estimait que c’était une vocation tout à fait honorable, et surtout... Qui lui convenait bien. Elle n’avait jamais été très intelligente, très douée, très forte... Mais peut-être qu’elle pouvait être bonne en sexe ? Et ouais, après tout, pourquoi pas ? En tout cas, visiblement, la fameuse infirmière pouvait confirmer que celle qui se faisait pénétrée là, et bien, c’était une parfaite soumise ! Et cela, c’était parfait... Vraiment parfait.
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !
Shiro Ishimi
E.S.P.er
-

Messages: 245


Ne vous en faîtes pas, ça ne fera pas mal


Voir le profil
FicheChalant
Description
Shiro Ishimi est une infirmière lesbienne. E.S.P.er de naissance, elle peut réduire les inhibitions d'une personne. Elle travaille au lycée Mishima.
« Répondre #26 le: Avril 05, 2018, 06:49:04 »

Camille avait décidément un très gros appétit sexuel, et un goût prononcé pour la soumission. Même Shiro s'en étonne. Il est rare de voir des patientes aussi assoiffées dès leur première fois. En moins de cinq secondes, la jeune fille est passée de la douleur au plaisir, et un plaisir si intense que l'infirmière peut presque l'entendre sucer le gode qu'elle a dans la bouche.

« Aahh... voilà... Camille... c'est bien. Suce... couine... gémis... hhhmmm... comme une bonne... petite pute. »

Comme elle a à faire à une patiente particulièrement gourmande, Shiro commence déjà à faire des projets dans sa tête pour sa future relation avec Camille. D'abord, elle va lui présenter Tessia, qui lui montrera à quel point il peut être bon d'être une soumise sexuelle, puis elle la fera rencontrer certaines de ses patientes qui aiment dominer. Mais pour l'instant, elle va juste la prendre par tous les trous et la baiser jusqu'à ce qu'elle n'en puisse plus.

« Haaannn... Camille... j'aime... te faire l'amour. »

Et elle aime ça aussi, aucun doute. Mais ce n'est que le début. L'infirmière s'agite dans sa chatte humide, enfonçant le plus loin possible son gode pour qu'elles prennent toutes les deux leur pied. Car à chaque fois qu'elle bouge le gode extérieur, celui qui est logé en elle remue et lui donne du plaisir.

« Aaahhh... oui... oui... »

Shiro pilonne inlassablement Camille jusqu'à sentir son corps s'agiter et remuer dans tous les sens. La mouille gicle de son antre, et elle pousse un gémissement plus fort que les autres. Aucun doute, elle vient de jouir.

« Hhhmmm... c'est bien... sale traînée. Les filles comme toi... ne sont bonnes... qu'à se prendre des bites... dans tous les trous... aaahhh... et à jouir... en rafale. »

L'infirmière laisse juste à sa patiente le temps de reprendre son souffle avant de retirer le gode qu'elle a en bouche pour le remplacer par quelque chose de plus délicieux.

« Avale moi ça petite traînée. J'ai envie de jouir avec ta petite bouche de suceuse. »

Et voilà que la femme lui impose une fellation.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Camille Catalino
Humain(e)
-

Messages: 42



Voir le profil
FicheChalant
Description
Ancien petit malfrat, depuis qu'il a violé une fée, Camille a été puni de revivre son adolescence en temps que demoiselle... Apprendra-t-il de ses erreurs ? Sera-t-elle une adorable demoiselle ?
« Répondre #27 le: Avril 06, 2018, 11:19:35 »

La fameuse soumise, je veux dire, la fameuse Camille était donc totalement prise. Totalement accroc. Elle était entrée hésitante avec le sexe, mais avec une longue expérience de dominant, sans e bien entendue, à maintenant une accroc au sexe, qui découvrait les expériences cette fois de dominée. Et c’était... Formidable ! Franchement, une fois qu’elle aurait retrouvé ses esprits... Elle nierait sans doute son excitation, tentant de faire celle qui a quand même conservé un peu de sa dignité... Mais après que cela serait fait, elle se renseignerait pour faire d’autres choses, et des nouvelles façons de faire du sexe... Bref, quoiqu’il en soit, il était inutile de penser au futur, et il fallait se concentrer sur le présent... Car... Car bah, tout était en cours, et en toute logique

« Aahh... voilà... Camille... c'est bien. Suce... couine... gémis... hhhmmm... comme une bonne... petite pute. Haaannn... Camille... j'aime... te faire l'amour. »

Et elle ? A votre avis ? Elle KIFFAIT ça ! Franchement, elle suçait, elle couinait, elle gémissait... Et elle n’avait pas besoin des ordres de la fameuse infirmière pour le faire, elle le faisait d’elle-même, et avec la meilleure volonté du monde... Bref, vous avez compris, elle adorait ce qui était entrain de lui arriver, elle en redemandait même, sans aucune hésitation. Elle adorait ça, et elle en voulait encore plus, encore plus ! L’excitation la prenait de plus en plus... On ne pouvait plus vraiment dire qu’elle découvrait, vu que cela faisait un moment maintenant qu’elle l’avait... Commencé disons à faire ce qu’elle était entrain de faire... Et elle continuait elle d’apprécier, le plaisir était véritablement crescendo, elle en découvrait encore plus, un peu comme si chaque étape ouvrait de nouvelles portes...

« Aaahhh... oui... oui... »

Le plaisir allait de plus en plus crescendo... Ce qui voulait dire qu’une seule et unique chose... Elle allait bien finir par atteindre le septième ciel à force de monter ! Et oui, c’était ce qui était entrain d’arriver... Et elle l’atteignait à vitesse grand V ! Elle allait bientôt être à la jouissance totale, et elle allait exploser tellement de bonheur... Oui ! Oui !!! C’était tant de plaisir, tant de bonheur, que finalement, ce qui devait arriver arriva... Son corps fut prit de nouveau de convulsion, tandis qu’elle relacha une bonne partie de cyprine... C’était tellement de plaisir, qu’elle était crevée.... Pfiou ! C’était torride !

« Hhhmmm... c'est bien... sale traînée. Les filles comme toi... ne sont bonnes... qu'à se prendre des bites... dans tous les trous... aaahhh... et à jouir... en rafale. »

Sauf que ma vieille t’avait pas fini, et ça, c’est génial ! C’était crevant, mais c’était génial ! Elle s’en fichait d’être crevée, elle voulait effectivement n’être « qu’une fille comme elle », « bonne qu’à se prendre des bites », dans tout les trous... Bref, vous avez compris, elle voulait effectivement ce destin, elle espérait presque qu’elle soit gardée, juste pour ça. Dans un sens, cela retirait une inquiétude qu’elle avait, si elle devenait bonne qu’à ça... Non ? Plus besoin de s’inquiéter sur ce qu’elle devait devenir, étant donné qu’elle aurait une voie toute tracée ! C’était pas de la chance, ça ? Tu vois une infirmière, et bam ! Elle se transforme en conseillère d’orientation, rien que pour toi ! On pouvait dire que la fameuse Shiro Ishii avait vraiment été exceptionnelle pour la fameuse jeune Camille !

« Avale moi ça petite traînée. J'ai envie de jouir avec ta petite bouche de suceuse. »

« Oui, madame, je suis qu’une grosse salope, j’attends que ça... Mmmh... »

Elle n’eut pas le temps de terminer sa phrase, et de confirmer qu’elle était une grosse salope. Il fallait quand même préciser que donc, on avait libérée sa bouche de l’ancien gode, gode qui, Shiro pouvait le remarquait, était couvert de salive, elle l’avait sucée mais à la perfection. Quand on disait qu’elle semblait douée et appréciée de sucer des trucs, cela ne semblait pas être un faux, au contraire, cela semblait se confirmer ! Mais bref, elle avait de nouveau quelques choses en bouche, mais ce n’était pas la même chose que tout à l’heure, cela, je peux vous l’assurer... Enfin, disons que c’était aussi un gode, mais c’était bien meilleur que le précédent, bien bien meilleur ! Comment cela me diriez-vous, d’une voix étonnée ? Et bien, attnedez que je vous expliquer, bande de petits impatients !

« Mmh... »

Elle recommença à sucer, profitant alors de ses propres fluides, étant donné que le strap-on, comme on dit quand on est jeune et cool -je déconne, personne ne dit ça- avait quand même profité de sa propre cyprine... Mais l’autre avantage, c’était qu’on pouvait littéralement utiliser sa bouche comme un nouveau vagin... Et oui, je rappelle que la fameuse Camille avait un grand avantage, qui ferait d’elle une future excellente salope... Une future excellente grosse salope qui suce. Pourquoi cela me diriez-vous ? Et bien tout simplement car elle n’avait pas de « gag reflexe » comme disent les anglo saxons. Cela voulait dire que quand t’introduisait quelques choses dans sa gorge, tu pouvais aisément aller au fond... Mmh... Cela n’annonçait pas un grand plaisir, à utiliser cette petite bouche de salope ?
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !
Shiro Ishimi
E.S.P.er
-

Messages: 245


Ne vous en faîtes pas, ça ne fera pas mal


Voir le profil
FicheChalant
Description
Shiro Ishimi est une infirmière lesbienne. E.S.P.er de naissance, elle peut réduire les inhibitions d'une personne. Elle travaille au lycée Mishima.
« Répondre #28 le: Avril 13, 2018, 01:01:52 »

Shiro se régale en regardant cette coquine de Camille avaler joyeusement son gode, l'aspirant et le suçant avec une habileté rare chez les vierges fraîchement dépucelées. Aucun doute que cette fille allait devenir une amante de choix une fois qu'elle aurait un peu plus d'expérience.

« Aahh... oui... c'est bien... petite pute... hhhmmm... continue. »

L'infirmière a beau essayer de se retenir, le plaisir la pousse à enfoncer son faux sexe toujours plus profondément dans la gorge de la jeune fille. Et à sa grande surprise, elle a beau progresser, rien ne lui bloque le passage. Elle pousse son jouet jusqu'à la garde, toujours en vérifiant que sa patiente ne s'étouffe pas. Elle prend tellement son pied qu'elle aurait presque du mal à y croire.

« Haaannn... c'est trop bon... oouuaahh... Camille... AAHH ! »

A force de s'agiter dans la bouche de la lycéenne, Shiro finit par jouir avec bonheur. Camille a alors l'occasion de découvrir une autre capacité du gode de l'infirmière : lorsqu'elle jouit, sa cyprine est récupérée par l'appareil, qui l'éjecte ensuite depuis le bout du gode extérieur, comme une vraie éjaculation. Elle a donc l'occasion de goûter à sa cyprine, qui lui finit au fond de la gorge. Une fois l'expulsion finie, la jeune femme se retire pour regarder sa patiente, secouée mais heureuse.

« Aahh... j'espère... qu'il te reste des forces... parce que... je n'en ai pas... fini... avec toi. »

Son corps peut encore servir. Mais d'abord, Shiro veut lui offrir une petite récompense pour avoir été une si bonne soumise. Elle la prend dans ses bras et lui colle le visage entre ses seins nus.

« Ma poitrine te plaît ? »

Elle peut toujours poser la question pour être sûre. Certaines de ses patientes préfèrent les petits seins.

« Viens me téter ma chérie. Aspire mes tétons... comme si tu voulais... me prendre mon lait. »

Rien ne sortira, mais ce sera amusant pour l'infirmière de voir Camille essayer de le faire.

« Ensuite... tu me diras... ce qui te ferait envie. Une autre fellation... une pénétration... ou me faire quelque chose... ce que tu veux. »
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Camille Catalino
Humain(e)
-

Messages: 42



Voir le profil
FicheChalant
Description
Ancien petit malfrat, depuis qu'il a violé une fée, Camille a été puni de revivre son adolescence en temps que demoiselle... Apprendra-t-il de ses erreurs ? Sera-t-elle une adorable demoiselle ?
« Répondre #29 le: Avril 13, 2018, 10:20:35 »

Bon sang, elle devenait accroc et complètement folle… Mais ouais, c’était ça, elle devenait complètement folle et accroc aux fellation. Elle adorait ça. Elle adorait ce sentiment d’impuissance, où elle ne pouvait rien faire, mais absolument rien à part… Sucer. C’était bien, elle se sentait en totale soumission… En totale obéissance, elle se vidait la tête, alors qu’on l’utilisait comme on devait l’utiliser. On la réduisait à une petite soumise, ce qu’elle était… Enfin, ce qu’elle devait devenir, après ce qu’elle avait fait à la fée… Tout remontait encore à cette fée… Sans doute qu’elle, enfin, il ne serait jamais devenu ainsi, sans cette maudite petite fée… Mais dans un sens, il devait la remercier… La fée lui offrait une bien meilleure vie que celui de petit dealer de drogue dans un coin de rue...

« Aahh... oui... c'est bien... petite pute... hhhmmm... continue. Haaannn... c'est trop bon... oouuaahh... Camille... AAHH ! »

A la place, elle suçait… Elle suçait, et cela plaisait. Faut dire qu’elle était faites pour cela ! Cela surprenait même son interlocutrice, visiblement, étant donné qu’elle pouvait faire un vas et viens extrêmement profond, sans qu’elle ne bronche. Quand je disais qu’elle s’annonçait être la meilleure, je dis bien, la meilleure suçeuse que Shiro Ishimi n’ait jamais rencontrée ! Elle allait l’impressioner… D’ailleurs, elle faisait bien son travail, visiblement, étant donné qu’elle poussa son interlocutrice à la jouissance. Elle put jouir alors dans la bouche de la fameuse jeune lycéenne… Car celle-ci pu avoir la cyprine ! Elle en fut bien contente, et avala tout goulûment, prête à prendre l’habitude de faire cela plus souvent…

« Aahh... j'espère... qu'il te reste des forces... parce que... je n'en ai pas... fini... avec toi. »

« Han… Han... »


Elle était totalement épuisée, là, elle devait bien l’avouer. Il faut dire… Son interlocutrice l’avait bien utilisée… Et donc, en toute logique l’avait bien épuisée. Elle était dans les bras de son amante, et elle était tranquillement posée. Elle pouvait se reposer après un moment qui avait été… Comment dire… Véritablement intense, n’est-ce pas ? Ouais, c’était ce qu’on pouvait dire. Cela avait été intense, et elle en avait bien profité. Elle savait que ce n’était donc pas fini, et il faut bien l’avouer, elle en avait profité un max. Donc… En toute logique, sans aucun doute, la fameuse infirmière allait continuer d’en profiter ! Après tout, une telle prodigue, on la laisse pas tranquille, on continue de l’utiliser ! C’était comme ça, et elle avait bien raison. Mais il fallait quand même faire quelques moments plus doux…

« Ma poitrine te plaît ? Viens me téter ma chérie. Aspire mes tétons... comme si tu voulais... me prendre mon lait. »

« Je… Je l’adore… Je voudrais qu'elle ait du lait... »


Elle ADORAIT les grosses poitrines. La preuve, elle en voulait elle-même une. Sauf que non, elle n’en n’avait pas, et se trouvait franchement pas terrible avec de si petit sein… Franchement, elle aussi elle voulait une poitrine comme ça ! Elle n’hésiterai pas de faire en sorte de se modifier, si c’était possible, que cela soit par magie ou n’importe quoi donc… Bref, quoiqu’il en soit, maintenant bien installée sur son interlocutrice, elle attrapa le téton, et commença à le sucer… On pouvait dire que la fameuse lycéenne était véritablement restée au stade buccale, dirait sans doute les psychologues en la voyant… Et il n’aurait pas tord ! C’est vrai que visiblement, tout passait par la bouche chez elle. Et elle aimait ça ! Bref, elle avait maintenant bien le sein en bouche, et donc, elle faisait de son mieux pour téter de façon agréable son interlocutrice.

« Ensuite... tu me diras... ce qui te ferait envie. Une autre fellation... une pénétration... ou me faire quelque chose... ce que tu veux. »

« ... »


Elle commença à réfléchir, tout en tétant toujours sa maîtresse, je veux dire, l’infirmière qui était là à ses côtés… Que voulait-elle ? Bien sur, elle pensait à toutes les choses sexuelles possibles et imaginables. Encore tant de possibilités, sans doute qu’elle ne connaissait même pas ! Tout cela était totalement fou, et sans aucun doute qu’il y avait des choses exceptionnelles qui l’attendait encore… Bref, tant de choses dont elle pouvait peut-être découvrir bientôt ! Mais cependant, et bien… Elle réfléchissait à autres choses, là, maintenant… Quelques choses de bien plus important. Quoi donc me demanderiez-vous ? Et bien… Des choses vis à vis de son avenir, rien que ça ! On pouvait donc deviner qu’elle était entrain de penser à des choses très importantes… Ainsi, finalement, elle commença à déclarer :

« Vous savez… Les chambres, elles sont toutes nulles ici… Et j’ai rien du tout. Je suis orpheline et sans un sou... »

C’était pas totalement vrai pour l’orphelinat… Même si bon… Si elle se ramenait voir ses parents, et leur disait « Eh ! Salut ! Je suis votre fils qui est devenue une fille ! Surpriiiise ! »… Disons que cela n’allait pas marcher. Puis, elle avait vérifié ses papiers, elle était bien décrite comme « orpheline », se débrouillant elle-même… Donc, officiellement, elle n’avait pas de parant, l’infirmière pourrait vérifier. Donc… Et bien, elle avait une idée. Une idée peut-être totalement folle… Mais c’était une idée. Si son idée pouvait se réaliser, peut-être que plusieurs de ses nombreux soucis allaient ainsi trouver une solution plus que confortable. Si cela ne marchait pas… Et bien, elle retournerait à sa situation de départ, donc… Ce n’était pas très problématique un éventuel refus… Disons pas plus que ne pas tenter. Donc…  Là, elle allait vraiment fonctionner dans le principe : Qui ne tente rien, n’a rien. Alors, elle déclara d’une voix assez timide, qui s’affirma sur la fin :

«  Vous… Vous pourriez me garder ? Comme une poupée ? Genre vous me rangerez, et vous pourrez m’utiliser pour la nuit. Et j’irais au lycée le jour, tranquillement... C’est… Ok d’accord, je fantasme à cette idée !»

Elle y avait VRAIMENT réfléchi. Après tout, cela faisait un moment qu’elle réfléchissait à trouver un moyen de… de quitter sa chambre. Et là, elle avait profité de ce petit temps pour tenter de réfléchir un petit peu. Et finalement… Bah ouais, l’idée était pas mauvaise. Après tout, c’était plaisant pour elle sexuellement… Et sans doute pour Shiro aussi. Le truc, justement, c’est qu’en se proposant comme une poupée… Premièrement, cela l’excitait grandement, mais aussi, elle passerait pas pour une squatteuse. Elle proposait littéralement de payer en sexe, ce qu’elle coûterait en autre choses… Bref, elle se prostituait, mais vu la perversion de l’infirmière… Cela pouvait marcher. Et puis, merde, encore une fois, elle fantasmait complètement à l’idée. Être complètement objectifier, c’était formidable… Bref, on allait bien voir ce qu’allait dire la fameuse infirmière à cette idée… Assez original. Quoiqu'il en soit, elle recommença à téter, tentant d'obliger le sein à lui offrir du lait.
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !

Tags:
Pages: 1 [2] 3
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox