banniere
 
  Nouvelles:
La nouvelle Gazette est en ligne !
Bonne lecture !



Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
Auteur Sujet: Première visite médicale [Camille Catalino]  (Lu 1671 fois)
Shiro Ishimi
E.S.P.er
-

Messages: 262


Ne vous en faîtes pas, ça ne fera pas mal


Voir le profil
FicheChalant
Description
Shiro Ishimi est une infirmière lesbienne. E.S.P.er de naissance, elle peut réduire les inhibitions d'une personne. Elle travaille au lycée Mishima.
« le: Décembre 15, 2017, 07:24:18 »

Une nouvelle journée commence pour l’infirmière Shiro. Le réveil est difficile car elle a passé une bonne partie de la nuit précédente à s’envoyer en l’air avec Tessia, sa succube adorée, et le sexe avec elle est assez épuisant. La jeune femme se lève en constatant que la démone est partie pendant la nuit. Dommage, elle aurait bien voulu remettre ça avant d’aller travailler. Elle effectue ensuite son rituel du matin : douche, habillage, petit-déjeuner bien nourrissant, puis direction le lycée. Une fois arrivée, elle enlève ses vêtements de ville pour enfiler sa blouse d’infirmière, puis consulte son planning de la journée. Au milieu de la paperasse habituelle à remplir, elle voit qu’on lui a aussi rajouté un rendez-vous de dernière minute : une jeune fille du nom de Camille Catalino. Pas d’indication précise sur la nature de la visite, il est juste dit qu’il fallait lui faire un examen complet. Et pour Shiro, un examen n’est vraiment complet que si elle peut partager l’intimité de sa patiente. Du coup, pour se préparer à cette visite, elle décide de changer de dessous, et délaisse ses sous-vêtements de ville pour une lingerie plus audacieuse en dentelle noire, parfaite pour un premier contact. En général, quand une jeune fille la voit dans cette tenue, soit elle est gênée et ses joues se mettent à rougir d’une manière vraiment adorable, soit elle a encore plus envie de découvrir ce qu’il y a sous la lingerie. L’infirmière se rhabille ensuite en arrangeant un peu l’ouverture en cœur sur sa blouse pour laisser voir un bout de dentelle. La voilà fin prête.

Shiro se plonge dans la paperasse, la partie la plus désagréable de son travail, mais finalement arrive l’heure tant attendue : Camille Catalino se présente à l’infirmerie pour sa visite médicale privée.

« Bonjour Camille, je suis l’infirmière Shiro Ishimi. C’est moi qui vais m’occuper de toi. Assieds toi s’il te plaît. »

La lycéenne s’installe, puis la femme en fait de même, s’asseyant en face d’elle dans une position qui bombe son opulente poitrine, laisse voir un bout de son soutien-gorge et de sa culotte.

« Bon, il va falloir que tu m’expliques pourquoi tu es venue me voir, parce qu’on ne m’a donnée aucune information sur ton cas. »
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Camille Catalino
Humain(e)
-

Messages: 49



Voir le profil
FicheChalant
Description
Ancien petit malfrat, depuis qu'il a violé une fée, Camille a été puni de revivre son adolescence en temps que demoiselle... Apprendra-t-il de ses erreurs ? Sera-t-elle une adorable demoiselle ?
« Répondre #1 le: Décembre 15, 2017, 10:38:49 »

« Putain... »

Elle déclara cela en lisant la lettre. Il n’y avait pas de doutes pourtant, elle était bien officielle, il n’y avait aucune hésitation à avoir. Tout les cachets, et tout… Bref, elle n’avait rien à redire sur ce point. C’était du bon boulot, si c’était un boulot de faussaire… Mais de quoi parlons-nous ? Et bien, un beau matin, notre chère Camille venait de se lever de son lit. Elle s’était étirée, avait prit une douche, puis c’était habillée, comme toujours d’une de ses tenues de lycéenne, costume officiel du lycée, mais avant, avait mit des sous-vêtements en coton blanc, un ensemble blanc extrêmement pur, bien loin de ce qu’elle avait été comme un garçon… Bref, une lycéenne modèle, sans histoire… Rien de bien intéressant, et surtout, quelques chose qui ne semblait guère adapté pour commencer une histoire… N’est-ce pas ?

Alors qu’avait-fait cette fameuse lettre, ce fameux élément déclencheur de ce RP ? Et bien, tout simplement, une lettre extrêmement sobre, qui était très simple… Elle disait quoi ? Et bien, je vais vous le dire… Vous en mourrez d’envie, je le sais… Cette lettre, signé par l’administration, expliquait que pour des raisons de santé publique, chaque lycéens devaient faire une visite obligatoire à l’infirmerie, pour pouvoir remplir les papiers, vérifier que les vaccins étaient bien en règles, que le lycéen était, bref, en bonne santé. Vous voyez un peu le topos ? Après tout, tout cela était bien normal… Il n’y avait rien dire à dire, c’était quelques choses de tout à fait normal, et quasiment tout les lycéens des pays développés avaient ce genre de pratiques.

Sauf… Sauf que Camille n’en savait rien de tout ça. À l’époque où elle avait été un garçon, elle avait toujours été en règle, en bonne santé, et tout les vaccins étaient à jour. Sauf que maintenant, elle avait changé de sexe. Elle était une fille, et en plus, elle avait rajeunie. Donc, elle n’avait aucune idée de où elle en était… Bref, donc, impossible de tenter d’embobiner qui que ce soit… Elle n’avait pas le choix. Elle devait abandonner ses espoirs de faire autre chose sur l’heure demandée… Elle allait devoir le faire. Pas de bol ! Cela ne lui plaisait pas du tout, pour beaucoup de raisons. Déjà, cela la faisait chier. Mais la plus importante des raisons était qu’elle n’était pas encore à l’aise avec son nouveau corps… Et ouais ! Elle avait un corps de femme… Et cela, et bien, quoiqu’on dise, elle en avait pas l’habitude.

Ainsi, le jour J, et alors que l’heure H approchait de plus en plus… Et bien, elle trainait des pieds dans le couloir. Elle se dirigeait vers la fameuse infirmerie. C’était naze, et elle en avait pas envie. De l’autre côté, depuis qu’elle était une fille, dieu qu’elle s’emmerdait. Donc bon, c’était au moins une façon de s’occuper, autre que lire des romans… Putain, si on lui avait dit qu’un jour, elle passerait ses journées à lire… Elle aurait rigolé. Mais bon. Elle frappa à la porte de l’infirmerie, et sans même attendre une réponse, elle ouvrit la porte. Bon, truc cool… Elle était seule visiblement. Tant mieux, elle n’aurait pas à attendre. Avec un peu de chance, cela allait être rapide, et elle allait vite pouvoir partir.

« Bonjour Camille, je suis l’infirmière Shiro Ishimi. C’est moi qui vais m’occuper de toi. Assieds toi s’il te plaît. »

« Bien madame... »


Camille était obéissante… Et puis, elle allait pas spécialement faire de la révolte sur une demande aussi simple… De toute façon, comme dit précédemment… Elle n’avait qu’une enfin, c’était que cela finisse au plus mal…. Elle regarda alors un peu l’infirmière… C’était une blague ? Sérieux, elle aurait aimé, à l’époque où elle avait été un garçon, avoir une infirmière aussi… Sexy. Mais là, c’était sérieux un peu chelou… Elle comptait faire quoi ? Boah, elle n’avait pas à juger. Si ça trouve, elle avait un rencard, où elle rencontrait un beau mec après justement sa journée de boulot… C’est que cela devait être chiant d’être infirmière dans un Lycée, donc, évidemment, elle avait sans doute envie, une fois que ce boulot de merde soit fini, d’aller faire autre chose… Ouais, tout cela avait une certaine logique enfaite.

« Bon, il va falloir que tu m’expliques pourquoi tu es venue me voir, parce qu’on ne m’a donnée aucune information sur ton cas. »

« Bah moi non plus... »


Elle déclara cela en soupirant, mettant ses mains dans les poches. Elle avait pas envie d’être là… Et elle trouvait ça débile… Sérieusement… L’infirmière elle-même ne savait pas pourquoi elle était là ? Elle pensait sérieusement qu’elle était venue de son plein gré ? Sérieux… Bon, d’accord, elle aurait bien eu, en théorie, des questions à poser vis à vis de certaines spécificités féminines… Mais elle ne pouvait pas les poser pour deux raisons. Première raison ? Et bien, cela serait hyper awkward… Imaginez, elle insinuerait qu’à son âge, elle ne connaissait rien des règles ou des trucs du genre ! Mais la seconde raison… C’est qu’elle en avait aucune. La transformation provoquée par la fée, avait fait qu’elle avait l’impression de tout connaître… Chose qui la posait encore plus de problème, elle devait bien avouer.

« Pfff… Je suis nouvelle ici, et on m’a dit que la visite médicale de mon ancien lycée suffisait pas… Donc, et bien, faut que je fasse un check-up complet… On peut faire ça vite, si vous voulez madame, j’en ai pas envie non plus ! »

Elle mentait… En effet, il n’existait aucune trace d’une ancienne visite médicale, étant donné qu’elle n’en n’avait jamais eu. Donc, enfaite, ce qui existait… Et bien, c’était le fait qu’en effet, elle devait faire un check-up complet. Evidemment, elle tentait de négocier, imaginant que son interlocutrice avait tout autant envie de finir la journée rapidement… Donc notre chère et tendre Camille tentait de marchander de faire cela vite. Par là, elle sous-entendait, signer deux trois papiers, dire qu’elle allait bien, et voilà ! Tout le soucis serait réglé, et on arrêterait de la faire suer… Et franchement, cela ne serait pas parfait ? Quoiqu’il en soit, maintenant, elle attendait une réaction de son interlocutrice.
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !
Shiro Ishimi
E.S.P.er
-

Messages: 262


Ne vous en faîtes pas, ça ne fera pas mal


Voir le profil
FicheChalant
Description
Shiro Ishimi est une infirmière lesbienne. E.S.P.er de naissance, elle peut réduire les inhibitions d'une personne. Elle travaille au lycée Mishima.
« Répondre #2 le: Décembre 16, 2017, 03:44:28 »

Camille explique à Shiro qu’elle est là parce la visite médicale qu’elle a passé dans son ancien lycée ne suffit pas pour qu’elle soit conforme à la réglementation de santé publique.

« Ah d’accord. C’est étrange qu’on ne m’ait pas mise au courant. »

Camille est loin d’être un cas isolé, Shiro doit souvent s’occuper de visites de contrôle d’élèves transférés. Et comme tous les autres élèves avant elle, la jeune fille n’est pas franchement ravie d’être là, alors elle demande à faire ça  vite, pensant que l’infirmière n’a pas envie de le faire non plus.

« Contrairement à ce que tu penses, ça ne me dérange pas de te faire cet examen. Au contraire, ça me fait plaisir de voir de nouvelles têtes au lycée. C’est mon travail de me mettre à disposition des élèves. D’ailleurs, si un jour tu as envie de venir me voir pour discuter, ma porte est toujours ouverte. »

Après ce petit discours, Shiro se décide à passer à l’examen. Et pour rendre ça plus amusant, elle décide de pousser un peu la lycéenne hors de sa zone de confort.

« Je vais te demander d’enlever ton uniforme s’il te plaît. »

Évidemment, Camille se braque immédiatement, du coup l’infirmière enchaîne en utilisant ses pouvoirs d’E.S.P.er.

« J’ai besoin de t’examiner de près. Tu as le droit de refuser, mais dans ce cas l’examen sera plus long et moins détaillé, tu seras peut-être obligée de revenir. Alors mets toi vite en sous-vêtements et je pourrai faire mon travail. »

La lycéenne se laisse peu à peu convaincre, et une fois déshabillée, Shiro peut commencer son examen.

« Je vais t’ausculter pour vérifier ta respiration et tes battements de cœur. Ça risque d’être un peu froid. »

L’infirmière fait passer le stéthoscope sur la peau de sa patiente pour la faire frissonner, se régale en la voyant trembler, mais ne s’attarde pas trop quand même. Après l’auscultation, elle décide de passer aux mesures. Elle prend son mètre puis s’adresse à Camille avec ses pouvoirs.

« Je vais prendre tes mensurations pour vérifier que tu es en bonne croissance. Je sais que c’est gênant, mais essaie de tenir le coup. »

Se sentant en confiance, elle tente même une approche plus directe, toujours avec ses pouvoirs.

« Tu sais… si ça peut te détendre, je veux bien enlever ma tenue d’infirmière. Comme ça, on sera toutes les deux en petite tenue. »

La réaction de Camille la fait bien rire.

« Hé hé, je rigole. Mais si je peux faire quelque chose pour que tu sois plus détendue, n’hésite pas à me le dire. »
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Camille Catalino
Humain(e)
-

Messages: 49



Voir le profil
FicheChalant
Description
Ancien petit malfrat, depuis qu'il a violé une fée, Camille a été puni de revivre son adolescence en temps que demoiselle... Apprendra-t-il de ses erreurs ? Sera-t-elle une adorable demoiselle ?
« Répondre #3 le: Décembre 16, 2017, 05:05:48 »

« Contrairement à ce que tu penses, ça ne me dérange pas de te faire cet examen. Au contraire, ça me fait plaisir de voir de nouvelles têtes au lycée. C’est mon travail de me mettre à disposition des élèves. D’ailleurs, si un jour tu as envie de venir me voir pour discuter, ma porte est toujours ouverte. »

Pff… Donc, elle appréciait cela ? Tant mieux pour elle… En tout cas, qu’elle comprenne, et bien, son sentiment, c’était pas du tout partagé. Elle, elle voulait juste se casser. Se casser le plus rapidement possible… D’ailleurs, elle ne comptait pas revenir. Même malade comme une chienne, elle préférait largement rester à crever dans sa chambre, plutôt qu’aller voir les médecins. Les médecins, c’étaient de la merde, et elle n’aimait pas ça, car les trois quarts du temps, et bien, ils sont relous, et ils te jugent. Genre « nyanyanya », t’as fumé de la drogue, ou fait des trucs qui sont pas biens… Bande de chieurs. Bref, tout cela, notre chère Camille était entrian de penser, penser, et encore penser… Elle en oubliait presque le contexte, et ainsi… Et bien voilà ce qui allait arriver, elle fut surprise quand son interlocutrice repris la parole.

« Je vais te demander d’enlever ton uniforme s’il te plaît. »

« Quoi ?! »


Attendez quoi ? C’était pas normal, on se déshabillait pas chez le médecin ! Euh… Enfaite si, on se déshabillait quand on allait chez le médecin, non ouais, ça c’était normal… Mais quand même… ! Là, on voyait le fait qu’elle n’avait pas suivie. Si elle avait suivie, et bien il n’y aurait pas de problème, elle saurait que ouais, on se déshabille dans ce genre de cas, étant donné qu’il faut bien faire les examens médicaux. Bah ouais, désolé Camille, mais c’était la logique. Réfléchis un peu. Si tu as des instruments qui doivent être mis sur ta poitrine, et bien, avec ton uniforme, cela ne va pas marcher du tout, même… Donc, ouais, tu dois retirer tes vêtements. Heureusement, et bien, la fameuse infirmière était une femme totalement contenante, étant donné qu’elle déclara :

« J’ai besoin de t’examiner de près. Tu as le droit de refuser, mais dans ce cas l’examen sera plus long et moins détaillé, tu seras peut-être obligée de revenir. Alors mets toi vite en sous-vêtements et je pourrai faire mon travail. »

Ah ouais non ! Pas envie d’y retourner… Puis, elle savait pas trop pourquoi, ça allait. Cela allait, elle se sentait en confiance. Elle retira alors lentement tout ses vêtements de surface, et se retrouva alors avec sans doute les sous-vêtements les plus pures du monde. Elle avait une petite culotte blanche, toute simple, toute sobre, et un soutien gorge qui permettait de retenir sa poitrine ni généreuse, ni ridicule. Bref, elle se retrouva donc comme convenu, entièrement dévoilée… C’était un peu gênant, de dévoiler comme ça son corps de demoiselle. Mais bon… Au moins, cela n’allait pas être trop long… N’est-ce pas ? Elle espérait en tout cas, car bon… Elle avait pas trop envie de rester nue aussi longtemps

L’examen commença, et elle se faisait toucher de partout… Mais c’était normal. Gênant mais normal. Elle sentit le froid de l’instrument médical, sur sa peau de porcelaine, qui la fit trembler. Toute sa peau s’hérissait, c’était très mignon à voir. On sentait qu’elle était mal à l’aise, ses yeux se perdaient un peu. Bon sang, elle n’avait pas l’habitude du corps féminin. Il était bien plus sensible que le corps masculin, ainsi, dès qu’elle recevait quelques choses qu’autrefois, elle trouvait normal… Et bien, maintenant, cela la faisait frisonner comme une écolière qui… Raaah ! Elle devait pas oublier, elle était une écolière maintenant ! C’était tellement gênant… Bon sang, pourvu que cela ne se voit pas trop…

« Tu sais… si ça peut te détendre, je veux bien enlever ma tenue d’infirmière. Comme ça, on sera toutes les deux en petite tenue. Hé hé, je rigole. Mais si je peux faire quelque chose pour que tu sois plus détendue, n’hésite pas à me le dire. »

« Je... »


Elle se sentait vraiment bizarre… La situation, dans sa tête, était très complexe. Normal, elle aurait du penser en mode « Ouais trop cool, fout toi à poil la meuf à gros seins ! » Ouais, ça, c’était la Camille normal, la Camille du temps où elle avait été un garçon. Sauf que cela, c’était passé, et bel et bien passé. Elle devait bien l’avouer, maintenant qu’elle était une fille, elle avait beaucoup moins l’habitude d’être perverse. Au contraire, même, elle était plutôt prude, et avait pas spécialement envie que l’infirmière se mette entièrement en sous-vêtements devant elle, comme ça, sans raison… Après, elle rigolait… Et voilà la dernière situation : Normalement, elle devrait être contre… Mais elle se sentait à l’aise, là, avec cette femme. Elle ne savait pas pourquoi, elle ne savait ps comment… Mais ça allait… !

« Je me sens bizarre, c’est chelou… Pfiou, ça doit être le manque d’habitude… J’ai pas l’habitude d’être si peu vêtue devant une fille, je… Qu’est-ce que je raconte ? Si vous voulez, si c’est que vous désirez, au point où on en est… »

Eheh ! On sentait qu’elle était mal, très mal à l’aise, c’en était presque mignon ! Les pouvoirs de son interlocutrice étaient visiblement très efficace sur notre chère et tendre Camille, car elle se laissait faire comme une débutante. C’était mignon, et surtout, très intéressant n’est-ce pas ? Bref, en tout cas, la jeune demoiselle eut besoin de s’assoire. Elle n’avait pas trop trop l’habitude de tout cela, et donc, elle se sentait toute chose… Visiblement, les visites à l’Infirmerie… Et bien, ce n’était pas du tout son truc ! Avec un peu de chance, et bien, elle allait pouvoir s’habituer assez rapidement à tout cela, mais malheureusement, pour le moment, et bien, elle se devait de continuer à attendre. Voyons voir ce qu’elle allait faire !
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !
Shiro Ishimi
E.S.P.er
-

Messages: 262


Ne vous en faîtes pas, ça ne fera pas mal


Voir le profil
FicheChalant
Description
Shiro Ishimi est une infirmière lesbienne. E.S.P.er de naissance, elle peut réduire les inhibitions d'une personne. Elle travaille au lycée Mishima.
« Répondre #4 le: Décembre 17, 2017, 08:28:53 »

Shiro avait lancé cette idée de se déshabiller comme une blague, mais elle est surprise de voir que Camille n'est pas totalement contre cette proposition, ou en tout cas qu'elle ne s'y oppose pas. Elle semble toute perdue et perturbée, c'est l'un des effets que provoquent souvent les pouvoirs de l'infirmière.

« Eh bien... je crois que ça te gênerait trop que je me déshabille... mais j'ai une autre idée. »

La jeune femme va chercher dans un tiroir son fameux serre-tête oreilles de lapin qui fait que tout le monde dans le lycée la reconnaît, puis revient voir sa patiente.

« En général, ça détend les gens. »

Après avoir ausculté Camille, Shiro décide de passer à des tests moins intimes, comme vérifier ses yeux ou son ouïe. Pour ce faire, elle lui fait lire des fiches de test d'acuité visuelle et utilise des appareils de mesure auditive. Ces tests lui prennent environ quinze minutes, minutes au cours desquelles elle fait tout pour offrir des points de vue très suggestifs sur sa poitrine et ses fesses, impatiente de voir combien de temps l'adolescente tiendra avant de tenter quelque chose.

« Bon, ça c'est fait. Ensuite je dois... ah oui, tester tes réflexes. »

Shiro prend con marteau médical et commence par faire les vérifications d'ordre médical avant de passer à des tests qui sont là juste pour son plaisir.

« Je vais devoir te toucher dans des endroits un peu sensibles. Excuse moi d'avance, je vais essayer de faire ça vite. »

L'infirmière s'arrange toujours pour que ses caresses et ses palpations aient l'air justifiées, mais en réalité elle prend son pied à toucher sa patiente. D'ailleurs, en voyant cette dernière rougir, elle pousse le jeu plus loin en posant son front contre le sien et en lui parlant avec sa voix magique.

« Ça ne va pas ? Tu es toute rouge. Tu es malade ? »
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Camille Catalino
Humain(e)
-

Messages: 49



Voir le profil
FicheChalant
Description
Ancien petit malfrat, depuis qu'il a violé une fée, Camille a été puni de revivre son adolescence en temps que demoiselle... Apprendra-t-il de ses erreurs ? Sera-t-elle une adorable demoiselle ?
« Répondre #5 le: Décembre 20, 2017, 12:01:53 »

Que... Qu’est-ce qu’elle avait dit ? Mais qu’est-ce qui lui arrivait ? Elle ressemblait à une lycéenne écervelée, digne d’un hentai ?! Elle ne meserait plus ce qu’elle disait, et elle balbutiait comme la première des lycéennes... Mais... C’était car elle était comme ça ? Enfin non !!! Elle n’était pas une lycéenne de Hentai, quand même ! Elle était un mec, enfin, oui, elle était, vu que maintenant, elle était une fille, mais elle avait gardée son caractère... Bordel, la situation était tellement le bordel, qu’elle ne comprenait absolument pas à quoi jouait la fameuse infirmière... Heureusement, celle-ci était gentille, et calme la situation, en rassurant cette dernière... C’était trop gentil, et ainsi, Camille commençait à se détendre, peu à peu...

« Eh bien... je crois que ça te gênerait trop que je me déshabille... mais j'ai une autre idée. »

Que faisait-elle... ? Elle revint...

« En général, ça détend les gens. »

Elle revint, oui... Mais avec des oreilles de lapins. Là, Camille lacha un rire, mais pas un rire moqueur, non. Un vrai rire, innocent, adorable. Ce n’était vraiment pas une Camille moqueuse, une Camille qui se ficherait du fait qu’elle était face à une infirmière avec des oreilles de lapin. Non, c’était le rire le plus adorable possible, montrant qu’elle n’était pas du tout entrain de se moquer. Non, elle était singulièrement contente de comme ça, pouvoir être dans cette infirmerie, et avoir littéralement une infirmière, une infirmière oui oui, avec des oreilles de lapins. De suite, son corps se décontracta littéralement, montrant que la fameuse infirmière, et bien, elle n’avait pas du tout tord, étant donné qu’elle était détendue !

S’en suivit alors d’autres tests... Beaucoup plus traditionnel. En effet, c’étaient des tests qui visaient   à vérifier sa vue et ses oreilles... Cela lui faisait plaisir d’avoir des tests un peu plus conventionnelles, qui la gênaient moins. Elle se retrouvait à tester sa vue, à regarder les fiches de test, et montra une parfaite acuité visuelle. Visiblement, à l’inverse, les mesures auditives étaient moins bonnes, bien que loin d’être catastrophique. On en connaissait une qui devait arrêter d’écouter sa musique à fond, avec ses écouteurs, n’est-ce pas ? Quoiqu’il en soit... Un nouveau test maintenant, sur ses reflexes, allaient commencer... Damn... Elle ne savait pas que les tests d’infirmerie étaient si long... Mais après tout, c’était assez normal... Il fallait bien vérifier qu’elle était en forme... Non ?

« Je vais devoir te toucher dans des endroits un peu sensibles. Excuse moi d'avance, je vais essayer de faire ça vite. »

« B... Bien... »


Encore des moments intimes ?! Bon sang, elle ne savait pas du tout que les filles avaient des moments aussi... Gênant ! Surtout dans les simples rencontres médicales. Les mecs, au moins, les visites médicales, et bien c’était relativement rapide ! On faisait ce qu’on avait à faire, et puis voilà. Il ne se souvenait pas que quand il avait fait des visites médicales, en temps que mec, il s’était vraiment fait touché... Au contraire, même, aucune infirmière ne lui avait touché à des endroits intimes... Là, maintenant, c’était le cas... Et puis, elle avait l’impression que franchement, les caresses avaient un peu... Un double sens... Pensée qui allait vite s’effacer, étant donné que la réaction suivante fut :

« Ça ne va pas ? Tu es toute rouge. Tu es malade ? »

« Je... Non... Ce... Ca... Ca va... Très bien ! Voilà ! Très bien, merci ! »

Elle bredouilla ! Mon dieu, c’était si visible que ça qu’elle était complètement et définitivement rouge ? Mon dieu, elle s’en rendait pas compte ! Faut dire, c’est pas facile de remarquer quand on était rouge, souvent, on avait juste l’impression qu’on avait chaud... Quoiqu’il en soit, évidemment qu’elle était comme ça, et ce n’était pas du tout lié au fait qu’elle serait malade. C’est juste que la phrase de l’infirmière prouvait qu’elle s’imaginait des choses, là, littéralement, alors que non ! Ce n’était qu’un simple examens médicale ! Cela n’avait RIEN a voir avec des éventuelles pensées perverses... D’accord, elle avait pensé pendant un instant que la fameuse infirmière lui faisait des attouchements, mais non, elle avait juste une pensée professionnelle. Alors évidemment,

« J’ai... j’ai pas l’habitude d’avoir une si belle dame qui s’occupe de... Je... Euuuuuuuuuuh !!! Aaah ! »

Pauvre, pauvre Camille. Elle était totalement perdue et confuse, et franchement... Et bien, elle ne savait pas du tout comment réagir. Elle venait de laisser échapper le fait qu’elle trouvait l’infirmière belle, et... Et elle ne comprenait même pas pourquoi elle avait dit ça. Elle aurait du dire sexy ! Ce n’était pas son genre de décrire quelqu’un comme « beau » ou « belle ». Maintenant, s’il y avait eu des doutes auparavant, ils s’étaient tous envolés : Notre fameuse Camille était rouge comme la braise, et c’était très drôle à voir... Maintenant, la question était « Comment allait réagir l’infirmière ? » Surtout devant une étudiante aussi rouge... Et aussi gênée de ce qu’elle avait dit... C’était peut-être le moment parfait... Surtout que Camille se rendait pas compte des pouvoirs de l’ESPer.
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !
Shiro Ishimi
E.S.P.er
-

Messages: 262


Ne vous en faîtes pas, ça ne fera pas mal


Voir le profil
FicheChalant
Description
Shiro Ishimi est une infirmière lesbienne. E.S.P.er de naissance, elle peut réduire les inhibitions d'une personne. Elle travaille au lycée Mishima.
« Répondre #6 le: Janvier 03, 2018, 09:41:56 »

Camille est complètement perdue face à Shiro, et cela fait bien sourire l'infirmière. Ses balbutiements, son visage rouge comme une pomme, ce compliment sur la beauté de l'infirmière qui lui échappe... la jeune femme sent qu'elle aussi commence à être prise de chaleurs, et que le fond de sa culotte se remplit de mouille.

Assez joué, il est temps d'en finir.

Sa jeune patiente est maintenant mûre pour la cueillette, il ne reste plus qu'à la faire tomber de son arbre directement dans un des lits de l'infirmerie. Shiro approche son visage du sien avec un petit sourire.

« Tu me trouves jolie ? Merci, c'est toujours plaisant à entendre. »

Elle prononce la suite avec sa voix magique.

« Mais dis moi... qu'est-ce que tu trouves joli chez moi ? Mon visage ? »

Elle lui offre une vue plongeante sur son décolleté.

« Ma poitrine ? »

Elle se relève complètement et lui tourne le dos pour qu'elle voie bien ses fesses.

« Mon derrière ? Ou même autre chose ? Dis moi. »

Plus besoin de faire semblant ou de prendre des détours. Maintenant c'est tout ou rien. Shiro se met à tourner autour de Camille, lui offrant différents angles de vue pour bien avoir les détails de son corps. Mais à force, ça en devient vite répétitif. Du coup, elle décide de passer à la vitesse supérieure.

« Oh... tu as peut-être besoin de plus de détails pour me répondre. »

L'infirmière se décide finalement à retirer sa blouse. Elle le fait le plus lentement et sensuellement possible pour bien exciter la lycéenne, se léchant les babines en la voyant rougir de plus en plus à mesure que sa peau se dévoile, jusqu'à ce que le vêtement ne tombe complètement. Débarrassée de sa blouse et de ses collants, il ne lui reste que sa lingerie noire.

« Alors... tu aimes ce que tu vois ? »

Cette fois, c'est le moment crucial. Soit elle met sa patiente dans son lit, soit elle la fait fuir.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Camille Catalino
Humain(e)
-

Messages: 49



Voir le profil
FicheChalant
Description
Ancien petit malfrat, depuis qu'il a violé une fée, Camille a été puni de revivre son adolescence en temps que demoiselle... Apprendra-t-il de ses erreurs ? Sera-t-elle une adorable demoiselle ?
« Répondre #7 le: Janvier 05, 2018, 10:12:21 »

Bon sang… BON SANG ! Ce n’était pas normal qu’elle soit dans cet état là. Etait-ce comme ça car elle commençait tout juste à être une fille ? Et qu’avant, et bien, elle avait toujours vécu ça comme un garçon ? Après tout, notre chère Camille se disait… Qu’il fallait se dire que les mecs avaient souvent des erections involontaires, surtout quand ils se faisaient tripatouiller par de si jolies femmes… Cela pouvait arriver, n’est-ce pas ? Bref, c’était peut-être l’une des raisons d’ailleurs à ce qui lui arrivait, quelques chose de classique… Mais amplifiée par le fait qu’elle… Cela faisait que peu de temps qu’elle était une femme… Donc, elle n’avait pas les défenses nécessaires pour tenir… Bref, vous avez compris le truc ? Elle dédouanait entièrement et totalement de toute responsabilités la fameuse infirmière… Ce n’était pas chouette… ?

« Tu me trouves jolie ? Merci, c'est toujours plaisant à entendre. »

« De… De rien... »

Elle bredouilla ce « de rien », comme une lycéenne surprise entrain de complimenter sans le remarquer quelqu’un et… Et… Oh bah merde. Bah… Cela avait été exactement ça, qu’elle avait fait… Zut alors ! Et bien, on pouvait dire qu’elle avait été une lycéenne qui avait complimentée son infirmière… Il y avait rien d’autres à dire. Elle regardait ainsi son infirmière, comme ça, se sentait extrêmement chaude… Ses joues étaient rouges comme des tomates, et sa culotte commençait à être bien trempée de cyprine. Cela se voyait bien, d’ailleurs, étant donné qu’elle portait une culotte blanche… Donc, bien entendue, vous imaginez bien ce qui arrive quand elle se retrouver tremper de mouille… Elle commence à devenir bien mignonne cette petite culotte mouillée… Mais le pire arrivait, car Shiro semblait être sur le point de terminer d’hypnotiser sa jeune patiente, en commençant une énumération sur sa beauté…

« Mais dis moi... qu'est-ce que tu trouves joli chez moi ? Mon visage ? »

Magnifique visage.

« Ma poitrine ? »

Splendide décolleté.

« Mon derrière ? Ou même autre chose ? Dis moi. »


Merveilleux fessier.

« Oh... tu as peut-être besoin de plus de détails pour me répondre. »

« Je… Je… Je… ! »


Et là, ce fut le drame. Enfin, non mais oui ! Disons que la fameuse infirmière fit tomber la blouse blanche. Et là, pour Camille, ce fut… Magnifique. Et ouais, elle avait en face d’elle une magnifique femme, et maintenant, il n’y avait plus que les sous-vêtements qui restaient là, brisant la vue à la fameuse lycéenne… Mais il fallait bien comprendre que ce n’était pas qu’une simple action qui avait fait retirée la blouse de la fameuse infirmière… Non, pas du tout ! Au contraire, et bien… La blouse avait été retirée lentement, maintenant toujours la fameuse Camille dans un état d’excitation… Là, il fallait bien comprendre que la culotte de la fameuse Camille n’était plus qu’un tissu mouillée de toute la cyprine de la jeune demoiselle. Même elle ne le remarquait pas, mais son excitation était au plus haut… Combiner au fait qu’elle était rouge comme une tomate, cela donnait un spectacle exquis !

« Alors... tu aimes ce que tu vois ? »

« J’a… J’adore, c’est magnifique, c’est superbe… Je… Je peux toucher… ? »


Elle n’attendit pas du tout la permission. De suite, ses mains commencèrent à passer sur le corps de la fameuse infirmière… Et ouais ! Elle pourrait avoir des problèmes pour ça… Mais bon, il fallait se rappeler que bien que son caractère avait changée, depuis qu’elle était devenue une fille… Et bien, il fallait comprendre qu’avant, quand elle avait été un garçon, on parlait du garçon qui n’avait pas hésité à violer une fille, car celle-ci n’avait pas accepter ses avances… Et donc, là, comme elle avait en face d’elle une femme magnifique, et si peu vêtue, et bien… Et bien elle se devait de toucher ! Elle se devait d’user de ses mains ! Après tout, c’était comme ça qu’elle en saurait plus ! Et donc, elle en profitait, encore et toujours… Et en déclarant…

« Oh mon dieu, c’est si doux, si agréable, si... »

Ses mains commencèrent à aller encore plus loin… Au niveau de ses seins… Et à en profiter. C’était tellement de l’attouchement sexuelle, que là, ça en devenait clairement gênant. Mais bon, cela ne semblait pas gêner ni cette fameuse Camille… Ni l’infirmière, n’est-ce pas ! Bref, elle passait ses mains, tranquillement… D’ailleurs l’une de ses mains commença à retirer le soutien gorge ! Et ouais, Camille ne faisait pas semblant. On pouvait dire que la fameuse infirmière avait bien réussi son coup, et le côté un peu sanguin de la fameuse jeune demoiselle commençait à vraiment se montrer ! Et ouais, elle était contente… Et puis, c’était pas sa faute, c’était l’infirmière qui avait commencé à retirer ses vêtements… Elle avait rien fait, après tout, elle ! C’était de la faute de l’infirmière… Mais quoiqu’il en soit, elle déclara :

« Je… J’adore, je veux être ainsi... »

Totalement ! Elle regarda sa petite poitrine… Et elle ne remarquait pas qu’elle commençait vraiment, là, à penser comme une fille. Et ouais, totalement prise, elle ne remarquait pas qu’elle avait une véritable vision « féminine », et c’était… Frappant ! Cela faisait pas longtemps qu’elle était une femme, et voilà qu’elle commençait déjà à réfléchir comme une demoiselle. C’était très drôle à voir, et sans doute qu’elle allait le regretter, quand elle allait revenir à plus de raisons… Sauf que la raison, et bien, c’était pas ça qu’était au programme en ce moment. Au contraire, même, si vous voulez mon avis ! Ce qui était au programme… Et bien c’était sans doute l’infirmière qui allait reprendre la main ! Car là, c’était notre étudiante qui se permettait de faire ce qu’elle pensait vouloir…
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !
Shiro Ishimi
E.S.P.er
-

Messages: 262


Ne vous en faîtes pas, ça ne fera pas mal


Voir le profil
FicheChalant
Description
Shiro Ishimi est une infirmière lesbienne. E.S.P.er de naissance, elle peut réduire les inhibitions d'une personne. Elle travaille au lycée Mishima.
« Répondre #8 le: Janvier 09, 2018, 10:18:12 »

Bien que Shiro soit confiante dans ses chances de faire basculer Camille, elle garde quand même une pointe de doute au vu des enjeux. Mais heureusement, cette pointe s'en va aussitôt que la lycéenne vient poser ses mains sur son corps. Elle commencer par ses hanches et son ventre, mais remonte très vite vers ses seins.

« Aahh... eh bien... Camille... hhhmmm... tu es très... audacieuse... »

Elle est même tellement audacieuse qu'elle ne met pas longtemps avant de retirer le soutien-gorge de l'infirmière pour pouvoir palper sa poitrine directement. La jeune femme, bien que mécontente de voir sa patiente prendre autant de libertés, la laisse faire pour le moment. Les punitions viendront plus tard.

Sous le coup de l'engouement, Camille avoue vouloir être aussi bien fournie que Shiro, qui décide de profiter de l'occasion pour chauffer encore un peu plus sa patiente grâce à ses pouvoirs.

« Hhmm... c'est normal. Les jeunes filles... comme toi... ont toujours envie... haann... d'avoir... des gros seins. »

Combien de fois a-t-elle du consoler une adolescente complexée parce que quelqu'un s'était moqué de sa poitrine, qu'elle jugeait trop petite pour son âge ? En général c'était surtout des paroles réconfortantes, mais parfois elle leur a aussi montré de façon plus tactile qu'avoir une petite poitrine n'a pas que des inconvénients.

« Aahh... et puis... tu n'es pas... si mal lotie... hhhmmm... »

Sans être très développée, Camille n'est pas non plus une planche. En tout cas, ça donne à Shiro un bon moyen de jouer avec elle. Elle la laisse la caresser pendant encore quelques minutes, puis s'éloigne pour pouvoir prendre la main.

« Puisque tu as enlevé mon soutien-gorge... c'est normal que j'enlève le tien aussi. »

L'infirmière enlève délicatement le sous-vêtement de sa patiente, mettant à l'air libre ses jolis petits seins.

« Tu sais... on raconte que pour faire grossir les seins, il faut les masser. Tu veux qu'on essaye ? »

Déjà, elle accompagne la demoiselle vers l'un des lits de l'infirmerie pour qu'elles soient mieux installées.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Camille Catalino
Humain(e)
-

Messages: 49



Voir le profil
FicheChalant
Description
Ancien petit malfrat, depuis qu'il a violé une fée, Camille a été puni de revivre son adolescence en temps que demoiselle... Apprendra-t-il de ses erreurs ? Sera-t-elle une adorable demoiselle ?
« Répondre #9 le: Janvier 12, 2018, 12:07:35 »

Elle était fait totalement avoir. Qui accuser ? Ses anciennes pulsions masculines ? Des nouvelles envies ? Le pouvoir d’ESP.e.r de l’infirmière ? Un peu des trois ? Et bien, on pouvait pas trop savoir, et dans le fond...  Et bien on s’en foutait littéralement, ce qui était important, et bien, c’était ce qui était entrain de se faire, là, maintenant, sous nos yeux ébahis. Le fait que Camille était entrain de continuer, sans aucune hésitation, à toucher la fameuse infirmière... Faut dire, c’était vraiment trop tentant, et elle semblait pas refuser cela... Donc, elle n’allait pas se gêner ! Après tout, fallait bien qu’elle en profite, elle était jeune et plein d’entrain, c’était normal qu’elle se laisse aller parfois, n’est-ce pas ?

« Hhmm... c'est normal. Les jeunes filles... comme toi... ont toujours envie... haann... d'avoir... des gros seins. »

Bien sur ! Qui ne rêverait pas d’avoir des gros seins ? Franchement, c’était le rêve des filles, pensait Camille... Etait-ce vraiment cela ? Et bien, on pouvait dire que c’était intéressant de se poser la question, étant donné que la vision de Camille était peut-être fausse, en temps qu’ancien garçon. Elle n’était une fille que depuis pas très longtemps. Mais elle avait l’impression que c’était une généralité, que les filles à forte poitrine étaient mieux vu que les hommes, et donc, mieux lotie. Et donc, qu’elle avait envie de se faire bien voir, grâce à des seins de taille plus importante... Cela ne serait pas chouette ? Bref, elle espérait, elle espérait vraiment avoir cette chance... Mais quoiqu’il en soit, elle se concentrait là, surtout, sur ce que disait et ce qu’elle entendait de la part de la fameuse infirmière...

« Aahh... et puis... tu n'es pas... si mal lotie... hhhmmm... »

C’est vrai ? Elle, elle avait l’impression d’être une planche à pain, par rapport à d’autres filles du Lycée, qu’elle avait eu la chance de voir. Surtout qu’elle se disait que ouais... Elle était maintenant à un âge où elle pensait pas que ses seins allaient plus grossir maintenant, après opération scientifique ou magique. Ouais, elle pensait magique, car elle se rappelait qu’elle avait croisée une fée. Donc franchement, maintenant, tout était possible sur ce coup... Bref, quoiqu’il en soit, elle se trovuait vraiment moins bien lotée que beaucoup d’autres filles, et son côté jalouse, qui existait déjà quand elle était un mec, en prenait un gros coup, estimant que c’était pas juste qu’elle ait moins de poitrine que d’autres filles... Ouais, là, elle pensait vraiment plus du tout comme un garçon, mais bien comme une demoiselle !

« Puisque tu as enlevé mon soutien-gorge... c'est normal que j'enlève le tien aussi Tu sais... on raconte que pour faire grossir les seins, il faut les masser. Tu veux qu'on essaye ? »

« … Oui, oui, ça me semble juste... »

Totalement. Elle se laissa alors déshabillée, ne gardant plus que sa petite culotte blanche, qui était toujours pleine de mouille, mais que pour le moment n’avait pas été encore repéré, ni par celle qui pouvait le voir,  ce qui était assez logique après tout, ni par celle qui la portait... Ce qui était quand même assez rigolo. Vous imaginez le principe ? Elle la porte, et elle n’a pas remarquée qu’elle était trempée... Sacré coquine, cette Camille ! Bref quoiqu’il en soit, la fameuse Camille se laissa alors déshabillée, révélant sa poitrine... Bon dieu, combien de fois elle avait jouée avec, depuis qu’elle était une fille ? Quoi, il fallait bien l’avouer, c’était le premier truc qu’on tentait qu’on voyait qu’on était devenue une fille ! Camille en était sûre, elle l’avait vu dans des doujins, quand elle avait cherché à en savoir plus...

« Je veux bien, après tout, s’il y a un moyen que je sois aussi belle... »

L’idée de se faire masser la poitrine ne la gênait pas tant que ça... Enfin, elle ne savait pas trop, elle n’avait pas encore eu l’occasion d’avoir cela mis en œuvre. Bref, elle allait se laisser faire. Si se faire masser la poitrine par autrui pouvait aider sa poitrine a grossir... Bah, pourquoi pas ? Après tout, elle ne connaissait pas les méthodes qu’utilisaient les femmes. Elle accompagna alors la fameuse Infirmière vers un lit de l’infirmerie quand soudainement... Bah, enfaîte, marcher dans l’infirmerie fit qu’elle se souvint qu’elle était... Bah dans une infirmerie ! Qu’elle n’était pas dans un Love Hotel, ou quelques chose du genre. Non, elle était dans une infirmerie, ce qui était classique, sérieux... Bref, elle déclara alors vis à vis de cela :

« Attendez, c’est euh je, c’est toujours la visite médicale ? Je crois qu’on s’est laissé un peu emporté madame !!! Pas... Pas que ça me gène... »

Mais voulait-elle vraiment que cela s’arrête ? Noooon ! Pas du tout même ! Mais même si elle semblait oublier son ancienne nature de garçon, et bien, elle restait quand même une fille qui découvrait à peine ce genre de chose, et bien... Et bien, elle se demandait si vraiment c’était une bonne chose de continuer ainsi... Après, elle avait envie que ça continue, mais quand même c’était surprenant... Après, n’était-ce pas un peu gonflée de sa part de dire cela ? Après tout, c’était elle qui avait commencé en tripotant la fameuse infirmière ! Donc, on pouvait dire qu’elle n’avait rien à dire sur ce point... Mais bon, cela, on allait bien voir la fameuse réaction de son interlocutrice. Peut-être qu’elle allait approuver... Ou peut-être qu’elle allait faire autre chose. Car je rappelle que la fameuse Camille mouillait bien...
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !
Shiro Ishimi
E.S.P.er
-

Messages: 262


Ne vous en faîtes pas, ça ne fera pas mal


Voir le profil
FicheChalant
Description
Shiro Ishimi est une infirmière lesbienne. E.S.P.er de naissance, elle peut réduire les inhibitions d'une personne. Elle travaille au lycée Mishima.
« Répondre #10 le: Janvier 17, 2018, 01:49:11 »

Déjà complètement dominée par le plaisir, Camille accepte la proposition de Shiro, qui sourit en l’entendant.

« Parfait. Alors commençons. »

Mais avant de pouvoir se lancer, sa patiente l’interrompt en lui demandant si ce qui se passe fait partie de la visite médicale. L’infirmière ne peut pas s’empêcher de rire.

« Camille, on a dépassé le cadre de la visite dès que tu as commencé à me toucher les seins. En fait, on a même dépassé le cadre de la relation entre une infirmière et son patient. Mais ne t’inquiète pas, rien ne sortira d’ici. L’infirmerie dispose d’une excellente isolation, et personne ne nous dérangera. Tu n’as rien à craindre là-dessus. »

Shiro est sûre que Camille a envie d’aller plus loin, son corps ne ment pas sur le désir qu’elle ressent. Mais par précaution, elle décide quand même de ralentir un peu la cadence. Et en premier lieu, elle cesse d’utiliser ses pouvoirs pour ne pas rendre l’adolescente encore plus chaude.

« On va commencer gentiment d’accord ? Je vais masser un peu tes seins, et si tu as envie que j’en fasse plus, tu n’auras qu’à me le dire. »

Les deux mains sur la poitrine de sa patiente, l’infirmière commence son doux massage. Elle n’appuie pas trop fort, ses gestes sont lents et précis, elle ne cherche pas à la faire grimper aux rideaux immédiatement, juste à la faire gémir pour qu’elle prenne conscience du plaisir que peut lui donner son corps. De cette façon, elle en demandera peu à peu plus, jusqu’à ce qu’elles ne finissent par baiser comme des salopes en chaleur.

Après trois minutes de pelotage, Shiro sent son propre désir monter.

Je sais que j’ai dit que j’attendrais mais… elle me donne trop envie.

La jeune femme pose une main sur la joue de Camille, caressant son beau visage rougi par le plaisir.

« Comment tu te sens Camille ? »

De temps en temps, il arrive que la jeune femme soit prise de lubies sexuelles avec ses partenaires. Et là, sa lubie, c’est de voir cette lycéenne lui sucer les doigts. Elle fait donc passer son pouce tout près de ses lèvres pour voir si elle aura le réflexe de venir le prendre dans sa bouche ou si elle doit l’encourager un peu.

Allez ma puce… viens sucer mes doigts.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Camille Catalino
Humain(e)
-

Messages: 49



Voir le profil
FicheChalant
Description
Ancien petit malfrat, depuis qu'il a violé une fée, Camille a été puni de revivre son adolescence en temps que demoiselle... Apprendra-t-il de ses erreurs ? Sera-t-elle une adorable demoiselle ?
« Répondre #11 le: Janvier 18, 2018, 12:13:00 »

Un petit moment d’hésitation, avait permis à Camille de reprendre un peu de sérieux... Mais comme allait dire la fameuse Shiro Ishimi, ouais... le cadre de la visite médicale avait été depuis bien longtemps dépassé... Et c’était la faute de Camille ! Après tout, celle-ci avait quand même décidé de toucher les seins de l’infirmière ! Franchement, est-ce que cela se fait Camille ? J’ai des grands doutes, si tu veux mon avis... Il faut être plus sérieuse, Camille ! Dire qu’elle avait pas voulu, au début, faire cete visite médicale, et maintenant... Et bien, elle allait découvrir bien plus que seulement si elle était en bonne santé ou pas. Mais très d’introduction, écoutons plutôt ce que justement l’infirmière allait dire...

« Camille, on a dépassé le cadre de la visite dès que tu as commencé à me toucher les seins. En fait, on a même dépassé le cadre de la relation entre une infirmière et son patient. Mais ne t’inquiète pas, rien ne sortira d’ici. L’infirmerie dispose d’une excellente isolation, et personne ne nous dérangera. Tu n’as rien à craindre là-dessus. »

Rien ne sortira d’ici. Rien que cette phrase rassura de suite Camille. Cela voulait dire que sa réputation n’allait pas devenir... Enfin, comment dire... Enfin, si elle savait le terme, vu qu’elle l’avait autrefois souvent utilisé... La réputation d’une grosse pute. Mais heureusement, si tout ce qui se passait dans l’infirmerie, restait dans l’infirmerie, et bien, elle serait safe pour le reste de l’établissement, et ainsi, elle ne serait pas juger par les autres... Et ça, il ne fallait pas croire, mais c’était pour notre fameuse Camille, un moyen d’être vraiment sur que tout allait bien se passer, et qu’elle pouvait se lâcher. Qu’elle pouvait se laisser faire, et qu’elle pouvait même se faire tripoter... Et ouais, c’était pas une mauvaise chose non ? Bref, en tout cas, les festivités allaient commencer, comme on dit !

« On va commencer gentiment d’accord ? Je vais masser un peu tes seins, et si tu as envie que j’en fasse plus, tu n’auras qu’à me le dire. »

« Je... je n’hésiterai pas... »

Oh si, elle allait quand même hésiter... Elle se faisait masser la poitrine et gémissait tendrement. Elle était drôlement sensible, elle ne connaissait pas ces sensations de plaisirs, et franchement, pour elle... Tout cela, c’était pour la première fois. Sa poitrine, qui n’était pas plate non plus, mais qui était pas énorme, ne faisait pas partie des poitrines les plus faciles à tripoter, mais elle était très sensible, faisant gémir Camille. Elle voulait bien avoir plus... Mais elle ne savait pas du tout ce qu’elle pourrait demander ! Elle ne savait pas comment tout cela, cela marche, en effet ! Donc vous devinez qu’elle avait pas mal de mal à comprendre ce qu’elle devrait demander, dire, faire, ou quoique ce soit d’autres, pour faire continuer le jeu... Heureusement, la fameuse infirmière était là pour former notre chère Camille !

« Comment tu te sens Camille ? »

« Très bien, j’ai un peu la tête qui tourne... »

L’excitation lui montait à la tête, on sentait qu’elle était vraiment excitée... Mais malheureusement, elle ne comprenait. En effet, elle avait les doigts au niveau de la bouche, mais elle ne comprenait pas ce qui était sous-entendu par là... C’est bête, car elle avait une belle bouche de suceuse, cette fameuse Camille, n’est-ce pas ? Franchement, il ne fallait pas hésiter à forcer un peu le passage, hein, car elle était pas très intelligente... Et il fallait la pousser à faire cela ! Après tout, comment la former en temps que belle salope si on ne lui montrait pas comment faire... Quoi ? Je suis méchante avec lui ? Mais que voulez-vous, elle avait été une très vilaine fille, avant... Maintenant, il était temps qu’elle se rachète pour ses péchés, n’est-ce pas ? Bref, en tout cas, montrant son incompréhension, elle déclara :

« Je... Que voulez-vous me faire madame l’infirmière ? Oui bien, qu’est-ce que vous voulez que je fasse ? »

Oui, c’était un peu le soucis... Depuis peu longtemps une femme, elle n’avait absolument pas les réactions d’une dominante, ou même d’une entreprenante, au contraire, elle était assez peu active. Elle se laissait faire... C’était quand même le grand écart avec le Camille mec, qui était totalement entreprenant, et laissait aux femmes absolument AUCUN espace pour se développer. Ahlala... Pauvre infirmière ! Il y avait rien à faire, fallait tout lui montrer à cette incapable... Mais pas d’inquiétude, excitée comme elle était, elle allait sans aucun doute ne pas avoir de soucis à comprendre une fois que cela allait commencer... Et obéir ? Et bien, franchement... Ouais, pas d’inquiétude. On parle de Camille. Elle n’est pas du genre à ne pas obéir, ou à ne pas faire ce qu’on lui demande... Donc, ouais, la situation était plutôt bonne, pour s’amuser, si vous voulez mon avis !
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !
Shiro Ishimi
E.S.P.er
-

Messages: 262


Ne vous en faîtes pas, ça ne fera pas mal


Voir le profil
FicheChalant
Description
Shiro Ishimi est une infirmière lesbienne. E.S.P.er de naissance, elle peut réduire les inhibitions d'une personne. Elle travaille au lycée Mishima.
« Répondre #12 le: Janvier 26, 2018, 01:55:18 »

Pour Shiro, entendre Camille lui dire qu’elle se sent bien même si elle a la tête qui tourne la fait se sentir partagée. D’un côté, elle est heureuse de la voir prendre du plaisir, mais si son corps réagit de la sorte, c’est peut-être qu’elle y va trop fort.

« On peut ralentir si tu veux. »

Mais au lieu de demander un temps mort, la lycéenne veut savoir ce qu’elle doit faire où ce que sa partenaire veut lui faire. L’infirmière n’hésite pas à en profiter.

« Ce que je veux ma chérie… »

Elle force à moitié le passage avec son pouce pour le faire rentrer dans sa bouche.

« … c’est que tu suces mon pouce avec passion. Fais comme si c’était une sucette. »

Pouvant enfin réaliser sa lubie, Shiro regarde Camille aspirer son doigt entre ses lèvres avec délice. Elle sent l’air filer dans sa bouche, son doigt se recouvrir de salive, sa langue jouer avec le bout de son pouce… Très vite, la chaleur envahit son corps et elle mouille sa culotte.

Oohh… je ne pensais pas qu’elle me ferait autant d’effet.

Avec sa main de libre, elle caresse la joue de sa patiente, regardant son petit visage rougi par le plaisir.

« Aahh… oui… c’est bien ma puce. Aspire bien mon pouce… creuse tes joues… sers-toi plus de ta langue. »

Après quelques minutes à se faire sucer le pouce, Shiro est si excitée qu’elle a envie d’aller plus loin, mais sans pour autant pousser Camille trop loin. Elle retire son doigt de sa bouche et vient le lécher pour goûter sa salive.

« Hhhmmm… délicieux. »

Elle met l’index et le majeur de son autre main dans la bouche de la jeune fille et commence à se tripoter ses gros seins avec sa première main pour tenter de calmer un peu ses chaleurs.

« Aahh… allez Camille… suce moi les doigts… »

Dans sa tête, l’infirmière se dit que cette lycéenne a quand même une belle bouche de suceuse, et qu’elle a hâte de lui faire entrer quelque chose de plus imposant entre les lèvres.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Camille Catalino
Humain(e)
-

Messages: 49



Voir le profil
FicheChalant
Description
Ancien petit malfrat, depuis qu'il a violé une fée, Camille a été puni de revivre son adolescence en temps que demoiselle... Apprendra-t-il de ses erreurs ? Sera-t-elle une adorable demoiselle ?
« Répondre #13 le: Janvier 31, 2018, 11:43:51 »

Et bien, on pouvait dire que la fameuse Camille était bien excitée ! C’est vrai qu’elle en avait un peu la tête qui tourne... Mais ça allait. Ca allait déjà mieux, elle le sentait, elle le sentait qu’elle povuait continuer à faire cela, et que cela ne la dérangeait pas plus que ça. Après tout, elle était une bonne fille, et elle était là pour ça non ? Elle en avait presque complètement oublié qu’à l’origine, et bien, elle était quand même venu que pour une simple visite médicale. Sauf que la visite médicale, et bien... Elle avait disparu de sa tête. Maintenant elle se concentrait surtout sur le fait qu’elle était là pour sucer. Je veux dire,

« Ce que je veux ma chérie… … c’est que tu suces mon pouce avec passion. Fais comme si c’était une sucette. »

Pour... Pourquoi ? Elle ne comprenait pas vraiment pourquoi elle devait faire ça... Néanmoins... Et bien, si elle devait elle faire, et bien... Elle allait le faire. Cependant, il fallait bien comprendre que la fameuse Camille ne voyait absolument pas l’intérêt de faire une telle action. Pour elle, même, dans sa tête, cela n’avait aucun sens... Mais il y avait comme une voix dans sa tête qui lui disait presque d’aller, de le faire, de tenter... Après tout, qu’est-ce que cela allait coûter ? De plus, elle risquait pas de se ridiculiser par manque d’expérience ! Après tout, elle avait déjà sucer des sucettes dans sa vie ! Donc, elle savait bien sucer les sucettes, comme tout le monde, elle en avait sucer... Donc... Et puis, elle donnait des bons conseils, l’infirmière !

« Aahh… oui… c’est bien ma puce. Aspire bien mon pouce… creuse tes joues… sers-toi plus de ta langue. »

« Mmmh... »

Elle décida alors de suivre les conseils avec attention. Elle comprenait bien que c’était un peu plus compliqué que sucer une simple sucette. Elle le faisait avec attention, et tentait de bien suivre le rythme et les demandes qu’on lui faisait. Elle ne comprenait pas à quel buts, néanmoins, ses demandes étaient faites. C’était drôle, car à l’époque où elle aviat été un garçon, et bien... Elle avait été sucée par des filles ! Donc, elle devrait comprendre. Sauf que là, son cerveau lui laissait une sorte d’innocence, qui serait alors encore plus amusante à briser de la part de son interlocutrice... Mais chut, c’est une autre histoire, et il faut se concentrer sur ce qui est entrain de se passer... N’êtes vous pas d’accord... ?

« Hhhmmm… délicieux. »

« C’est... C’est fini... ? »


Elle semblait presque déçue...  Eh beh ! Être déçue car on pouvait plus sucer... Surtout quand peu avant, on considérait cela comme totalement inutile, et que cela n’avait pas de sens... Mais bon, il fallait croire qu’elle avait pris goût... Cela arrivait sans doute, surtout quand on était une pute comme la fameuse Camille. Oups ! Peut-être suis-je aller un peu loin vite, en disant cela, n’est-ce pas ? Voyons, on allait pas tout de suite la qualifier de pute comme ça... Même si c’est vrai qu’elle était quand même très excitée. Mais bon... Elle ne pouvait rien faire, tant que l’infirmière continuait comme ça, à mettre ses doigts dans sa bouche, pour profiter de la bave de la fameuse jeune nouvelle demoiselle... Heureusement pour Camille, l’attente prit finalement fin, et elle pu de nouveau ravoir les doigts en bouche.

« Aahh… allez Camille… suce moi les doigts… »

« Oui madame... »


Tandis que l’infirmière continuait de mettre son doigt dans la bouche, elle commença a aussi se tripoter les seins... Elle semblait fortement exciter, cela, cela ne faisait aucun doute. Camille ne cherchait pas à comprendre. Elle faisait ce qu’elle devait faire, bien obéissante, car elle était une docile fille... Attendez ? C’était elle qui pensait cela ? Et oui, il fallait bien se dire qu’elle pensait vraiment cela, ce qui était aux antipodes de son caractères habituels... Mais bon, parfois, suivant les situations, et bien, on peut faire des choses dont on a pas tout à fait l’habitude. C’est comme ça, cela fait partie du jeu ! Et on pouvait dire que le jeu, il était bien mis en avant... Et qu’elle appréciait très fortement ce jeu ! Comme on pouvait le voir, mais aussi, l’entendre...

« Mmmmh... »

C’est qu’elle prenait son pied en plus la coquine ! Cela se sentait, surtout au vue comment elle s’appliquait à sucer avec envie l’ensemble... Elle sucait, aspirait, utilisait sa langue pour bien lécher ce qu’elle avait en bouche... Et regardait d’yeux soumis et obéissants la fameuse interlocutrice... Qu’allait faire maintenant la faemuse Infirmière ? Elle avait entre ses griffes la Lycéenne, et pouvait bien se faire plaisir... Maintenant, il suffisait juste d’attendre, de voir ce qu’elle allait proposer, et comment elle allait le présenter. Sans doute que d’une certaines façons, cela allait pouvoir marcher nickel, tandis que d’autres cela pourrait coincer. C’était toujours difficile, mais sans aucun doute, elle allait trouver le moyen. Maintenant... Wait’n see !
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !
Shiro Ishimi
E.S.P.er
-

Messages: 262


Ne vous en faîtes pas, ça ne fera pas mal


Voir le profil
FicheChalant
Description
Shiro Ishimi est une infirmière lesbienne. E.S.P.er de naissance, elle peut réduire les inhibitions d'une personne. Elle travaille au lycée Mishima.
« Répondre #14 le: Février 04, 2018, 06:08:31 »

Shiro pensait que cette petite lubie de sa part ne serait qu'une bonne occasion d'ouvrir Camille au plaisir charnel, mais il s'avère que cette jeune fille est une très bonne suceuse. Avec quelques conseils, la voilà qui lèche, aspire et savoure les doigts de l'infirmière comme une pro, la regarde avec ses yeux de soumise tandis que son petit corps chauffe doucement. Pas de doute, elle est sur le bonne voie.

Hhhmmm... maintenant je dois m'occuper un peu d'elle.

L'infirmière a eu l'occasion de se faire plaisir, maintenant elle veut rendre la pareille. Elle commence par sortir ses doigts de la bouche de sa patiente et vient les poser contre sa joue.

« C'est bien ma chérie... tu as bien fait ton travail. Maintenant... c'est à moi de te faire plaisir. »

Shiro fait glisser ses doigts humides de salive le long de son visage et les fait glisser sur sa peau en passant par son cou, ses seins, son ventre, faisant de petits cercles autour de son nombril, pour finalement s'arrêter au niveau de sa culotte.

« Tu es vraiment mouillée dis moi. Je dois te faire beaucoup d'effet... Huhu. »

C'est toujours amusant pour la jeune femme de voir ces adolescentes encore ignorantes du désir s'y confronter pour la première fois, et qu'elles associent pour toujours ce souvenir à la femme qui les a déflorées. Elle commence à caresser tendrement l'entrejambe de sa patiente, mais toujours par-dessus sa petite culotte blanche.

« Dis moi de quoi tu as envie ma puce. Tu veux que je te touche plus ici ? Que je te lèche ? Que je revienne m'occuper de tes seins ? Que je fasse encore goûter à ma langue ? Tu n'as qu'à demander, et je m'exécute. »

Dans sa tête, Shiro se dit qu'elle n'aura aucun mal à faire de Camille une amante régulière, ses yeux laissent déjà voir que c'est une belle salope soumise. Mais avant d'en arriver là, elle veut lui laisser la chance d'explorer sa sexualité comme elle le veut.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic

Tags:
Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox