banniere
 
  Nouvelles:
Une nouvelle édition de la Gazette LGJ est disponible !

Vous pouvez y accéder ici.



De nouvelles lois européennes rentrent en vigueur, informez vous ICI.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 [3]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une vilaine voleuse prise la main dans le sac !  (Lu 811 fois)
Veronika McRaven
Créature
-

Messages: 143


Chasseuse de prime.


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
J'ai une queue de chat qu'on ne voit pas.
« Répondre #30 le: Mai 14, 2018, 06:20:16 »

Avaler des trucs horribles, pour le seul plaisir d'une perverse qui n'attendait rien pour se faire casser la figure ! Vero était furieuse, mais pas le choix, elle était condamnée à endurer et avaler, tout ce qu'on lui donnait tendit que les drogues la paralysaient dans un tourment de plaisir de de stupre. Elle mouille encore de plaisir, écoute alors la dame parler et étouffe alors un peu, puis avale encore, et sent ensuite les entraves se relâcher. Libérée elle ne s'enfuit pas pour autant, elle reste au sol dans la peine, regarde les hommes et ne comprend pas, ce ne sont pas des hommes, mais des animaux qui arrivent sur elle ! Elle ne pouvait pas se déplacer comme il faut, et fut donc rapidement à leur merci. Plaquée contre le sol en verre, elle gémit et étouffe un peu, impuissante elle se prit une énorme bite dans le fourneau et poussa un énorme cri de plaisir, plus un grognement en fait !

Veronika ne pouvait pas luter, elle endurait autant que le pauvre homme et gémissait tout autant que lui, défoncée à même ce sol froid. Elle gémit encore, se fait aplatir et sent qu'il ne sera pas le seul à lui passer dessus, mais bon... Elle ne peut pas faire grand-chose pour se débattre, surtout avec ces ridicules prothèses en latex.
Journalisée

Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 260



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #31 le: Mai 21, 2018, 02:22:54 »

La jeune Terranide cybernétique était totalement désemparée. Que faire ? Comment lutter contre ces violeurs ? Ils étaient aussi dangereux qu’assoiffés. De parfaits cobayes qui avaient subi des thérapies sexuelles pour les rendre plus pervers qu’à l’habitude, mais aussi plus forts et plus endurants. Ils étaient la preuve de tout le dédain que les Tekhanes vouaient au sexe masculin, des mâles issus des bas-fonds de Tekhos Metropolis, des ghettos et des quartiers sinistres, ou des prisons. Veronika ne pouvait guère espérer se défendre avec ses prothèses en latex, qui lui permettaient juste de se déplacer, mais ne la dotaient d’aucun équipement. Anika observa donc la scène, et sourit légèrement. Assise sur son fauteuil, elle mordilla l’une de ses pouces en voyant l’un des hommes se plaquer sur la femme, et enfoncer en elle sa lourde trique. Elle vit Veronika hurler, son visage se tordant de plaisir devant l’écran, arrachant un nouveau sourire à Anika.

« Oh, ma belle, je t’envierai presque, hihi... »

Presque ! Dans la cage, l’homme la besognait énergiquement, grognant contre elle, sa salive coulant de ses lèvres. Il ne pensait même pas à l’embrasser, mais lécha son cou, tout en continuant à onduler. Sa queue se soulevait et s’abaissait, entraînant dans la même temps le bassin de la jeune Terranide. Toutefois, il n’était pas tout seul, et d’autres avaient envie de lui passer dessus. Le calvaire de Veronika ne faisait que commencer, et elle prit conscience que les hommes étaient vraiment en manque, car le premier ne mit en réalité que quelques minutes avant de jouir, balançant des chapelets de foutre dans son vagin.

Malheureusement pour lui, il ne se calma nullement, car sa queue resta bien dure. Il se redressa donc, et un autre les rejoignit. Véritable poupée de chair entre deux hommes, Veronika fut soulevée, et sentit une verge s’enfoncer en elle, ainsi qu’une autre derrière. Elle fut littéralement prise en sandwich, obligée de subir les grognements des deux hommes.

« Hmmmmm... !!
 -  Gnnnn... !! »

Le spectacle ne faisait que commencer, et la scène était évidemment filmée. Anika continuait à la suivre à distance, et observa les deux hommes prendre Veronika sans ménagement, enfonçant leurs épaisses triques dans son corps, de quoi lui arracher encore de profonds hurlements...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Veronika McRaven
Créature
-

Messages: 143


Chasseuse de prime.


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
J'ai une queue de chat qu'on ne voit pas.
« Répondre #32 le: Juin 05, 2018, 05:16:48 »

Elle endurait ce traitement horrible, encore et encore, avalant des litres de matières horribles et indigestes, allait-elle mourir ? C'était probable ! Mais mourir de cela était horrible, elle ne voulait pas mourir comme ça, elle était une battante ! Ramonée par une lourde trique, qui rentrait profondément elle pleure un peu, c'était trop, elle voulait mourir ! Elle avait certes du plaisir, mais elle ne voulait plus le supporter encore et encore, jouir de ces monstres ! Encore, jouir d'un gode, ou d'une machine... Mais là non, c'était encore bien plus horrible. Elle était violée de toute part, bouches, vagin, et cela ne stoppait jamais ! Bientôt de nombreux hommes se mirent à la violer les uns après les autres jouissant en elle, encore et encore, parfois à deux sur elle. Les deux trous, et parfois même deux dans le même orifice !

- Ahh non... hmm pitié... je me rends... j'ai perdu ah je jouis !

Elle ne tenait plus, c'était bien trop de viols en série que pour garder la raison saine.
Journalisée

Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 260



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #33 le: Juin 11, 2018, 12:31:04 »

Elle se rendait... Comme si elle était en mesure de continuer le combat ! Veronika était leur prisonnière, leur esclave, et Anika sourit doucement en l’entendant la supplier. Au stade où elles en étaient, pensait-elle sincèrement qu’Anika s’arrêterait ainsi ? Assise sur son fauteuil, la GeoMistress continuait à observer avec un bonheur évident la scène se déroulant sous ses yeux. Encore et encore, Veronika se faisait baiser. C’était du sexe sauvage, intense, violent, sans ménagement, une séance de viol collectif et puissante, car la jeune Terranide à prothèses se faisait prendre par des hommes aussi endurants que bestiaux. Ils se moquaient bien de son consentement, grognant contre elle.

Veronika se retrouva prise en sandwich, leurs puissantes queues labourant sa chatte et son cul, la baisant intensivement, leurs mains pinçant ses seins, leurs bouches mordillant sa chair, ou venant même l’embrasser, comme s’il subsistait, en eux, un reliquat de ce qu’ils avaient été jadis, des traces d’humanité qui les amenaient à se rappeler que, au-delà de la pénétration pure, le sexe incluait aussi d’autres échanges.

« Ma belle, commenta Anika pour elle-même, tu es si magnifique... »

Anika ne se contentait pas que d’observer la scène. Elle disposait d’autres moniteurs montrant l’endurance de Veronika, grâce à plusieurs capteurs qui avaient été posés sur elle pendant son sommeil. Grâce à cela, Anika pouvait se renseigner sur les battements cardiaques de Veronika, et sur d’autres indicateurs lui permettant de savoir quand Veronika était sur le point de tourner de l’œil. Et, le moins qu’on puisse dire, c’est que, pour une novice, elle était très résistante ! Elle observa ensuite un autre écran, tout en remuant un peu sur place. Sur cet autre écran, on voyait le site Internet depuis lequel Anika diffusait en streaming ce dressage. Elle sourit en lisant quelques commentaires, voyant le nombre de spectateurs croître. Si GeoWeapon Corp. avait su autant prospérer dans le public, c’était bien par une politique très tekhane, mélangeant transparence et liberté sexuelle. Plusieurs milliers de personnes suivaient ainsi ce streaming, avec un plaisir pervers et salace.

La GeoMistress se pencha vers cet écran, et demanda un vote pour la suite, laissant une échéance de dix minutes, puis observa à nouveau Veronika. Elle était désormais empalée sur un homme, remuant machinalement, pendant que, derrière elle, un homme la bourrait, et que, devant, un autre lui baisait la bouche sans ménagement. Ses mains gainées de latex étaient crispées sur deux autres queues, et les orgasmes continuaient à affluer, tant en elle que sur elle.

Les minutes défilèrent encore, jusqu’à ce que les résultats du vote ne soient diffusés.  Anika sourit en les voyant, puis appuya sur plusieurs boutons, avant de se lever.

Un sifflement résonna alors dans la pièce, un son caractéristique et spécifique qui sembla calmer l’ardeur des hommes. Le temps que ces derniers soient apaisés, Anika avait quitté son bureau, et rejoignit la cage. Elle portait toujours son court uniforme en latex, très moulant, tenant plus de la tenue de dominatrice en boîte de nuit que de l’uniforme scientifique. Dans la cage de verre, Veronika gisait à même le sol, épuisée. Anika entra en souriant, et lui mit un collier autour du cou.

« Allez, réveille-toi, ton prochain amant t’attend... »

Anika tenait avec elle une laisse, et un fort aboiement se fit entendre dans son dos. La GeoMistress n’hésita pas à ramener Veronika parmi eux en utilisant le collier, appuyant sur un bouton qui diffusa un champ électrique depuis ce dernier. Veronika put ainsi voir le gros chien qui se tenait derrière Anika, un solide dobermann à la langue pendante.

« Tes fans ont voté pour qu’un gros chien vienne prendre la sale chienne que tu es, Veronika... Tu es très chanceuse, nos animaux sont formés et améliorés pour copuler avec des créatures bipèdes ! »

Formidable, non ? Un gros chien allait bientôt baiser sans ménagement la belle neko...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Veronika McRaven
Créature
-

Messages: 143


Chasseuse de prime.


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
J'ai une queue de chat qu'on ne voit pas.
« Répondre #34 le: Juin 14, 2018, 12:17:09 »

Elle était violée en boucle, jouissait encore et encore sous les lourdes bites de ces hommes drogués et en manque ! En plus il était d'une rare violence, comme des animaux ! C'était un viol bestial, intense et surtout, qui n'en finissait jamais. Elle perdit rapidement le compte des jouissances, et le Têt aussi, bavant, en demandant encore et encore alors que ce qu'il lui restait d'humanité... sombrait dans la dépravation et la luxure. Tout ses orifices étaient utilisés, par des brutes, et ses yeux se révulsaient, elle perdait totalement le sens de la réalité et si ça durait, le perdrait peut-être pour un bon moment. Heureusement, un moment ils s'en allèrent et la laissèrent sur le sol, elle y resta épuisée bien sûr. Choquée elle voit la maitresse, la regarde sans comprendre, sent un collier et puis se redresse lentement à genoux, elle écoute le chien, encore perdu, tousse du foutre tout chaud et puis baisse le regard...

Étrangement, elle sembla se calmer à la vue du chien, et pas par soumission non... C'était un chien, une créature qui baise vite et bien. Un amant cool qui s'occupe d'une femelle à la fois, et surtout, n'a pas l'air aliéné quand il la baise. Elle se met donc à quatre pattes, machinalement, ne semblant pas rebondir sur les "fans" qui impliquaient pourtant une diffusion en direct ! Elle attendra son amant quadrupède en silence, levant sa queue de chatte en l'air et l'agitant suavement.
Journalisée

Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 260



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #35 le: Juin 18, 2018, 12:26:20 »

Pas de résistance, pas d’opposition, pas même un semblant de protestation en voyant ce chien. La bête était déjà excitée par la femelle, reniflant son odeur sexuelle, toute cette mouille et tout ce sperme... Pour Veronika, le nouveau chapitre de son existence continuait. Une réécriture de ce qu’elle était, de ses aspirations, de ses rêves. Désormais, elle ne serait rien plus que la chienne de GeoWeapon Corp., une Terranide qui allait se faire bourrer sans relâche. Son esprit, son corps, seraient réécrits à travers le sexe. Oh, il ne fallait pas croire que Miranda avait oublié les performances réelles de cette femme, ses talents d’infiltration et de combattante... Mais, pour pouvoir les exploiter au mieux, il fallait encore la dresser, l’éduquer... Et c’était bien là ce à quoi Anika s’appliquait. Le chien se rapprocha donc... Et Veronika, très docilement, vint se mettre en position.

Un léger sourire perla sur les lèvres d’Anika, qui croisa les bras en l’observant.

« Magnifique... Une telle docilité, une telle soumission... Tu es sur la bonne voie, ma chérie ! »

Anika l’applaudit même, puis le chien s’approcha encore. Veronika sentit son corps s’écraser sur le sien, la langue du chien s’approchant du creux de son cou. Il était très gros, assez impressionnant, et sa solide verge caressa l’intimité de la femme. Effectivement, avec une bête comme ça, il ne fallait pas s’attendre à ce qu’elle patiente, et elle s’empressa de pénétrer lourdement Veronika. Anika s’en pinça doucement les lèvres. La GeoMistress avait de forts penchants zoophiles, et cette scène allait être particulièrement jouissive pour elle.

Elle observait donc avec appétit cette scène, tandis que le chien se mit à aboyer, tout en la prenant énergiquement, bourrant furieusement le corps de Veronika, soulevant ses hanches et son bassin, ses pattes avant s’appuyant sur les épaules de la Terranide pour mieux la pénétrer...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Veronika McRaven
Créature
-

Messages: 143


Chasseuse de prime.


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
J'ai une queue de chat qu'on ne voit pas.
« Répondre #36 le: Aujourd'hui à 04:11:13 »

Chien et chat c'est deux ennemis naturels ! Normal qu'elle soit plus calme, elle n'a pas envie de finir mordue et mouroir lentement par une attaque du chien ! Elle se met donc à quatre pattes, une bite de plus ou de moins, quelle différence à présent ? Elle ne cherchait plus à les compter ni à les comprendre, juste à ce que cela se finisse le plus vite possible. Elle attendit donc le chien, levant sa queue de chat en l'air et le bassin bien haut, elle le sentit venir, gémi rien que sous son poids qui semblait énorme. Sans compter que ses prothèses ridicules ne l'aidaient pas, elle tomba en avant écrasée, le sentit alors frapper de sa bite son antre détrempé par les baises précédentes. Elle débordait encore de foutre, ce qui aida sans doute le chien à glisser rapidement en elle, faire ses aller-retour rapide et efficace, plein d'énergie et de vigueur !

Bavant sur le sol, aplatie encore une fois, elle subit les assauts du chien, tout en sachant que la fin sera le plus dure, quand son noeud s'enfoncera et grossira en elle pour se bloquer... Elle gémissait un peu, râlait plus qu'autre chose de plaisir, et le chien la défonça comme une brute tout tout du long, sans pitié ni se soucier de son plaisir à elle ! Une vraie bête sauvage qui se satisfait de toute chatte à portée de pénis ! Elle en jouissait encore, et sentit le chien faire autant après de longues minutes. Il se déversa en elle et se bloqua le pénis dans sa petite chatte brulante et gonflée par tout ce sperme chaud. Veronika, elle tirait une tête idiote, la langue pendue et sans aucun doute, à moitié évanouie dans le plaisir.
Journalisée


Tags: bdsm  vol  viol  soumission  humiliation  infiltration  usage_public  bondage  neko  cyborg  hentai  zoophilie  
Pages: 1 2 [3]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox