banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: La Vraie Nexus [Luria Flowashield]  (Lu 54 fois)
Elena Ivory
Humain(e)
-

Messages: 447


Reine de Nexus


Voir le profil
FicheChalant
« le: Septembre 23, 2017, 05:33:46 »

Les évènements de ce RP sont antérieurs au RP "A Machine For Pigs".



Le Palais d’Ivoire de Nexus était un fort énorme. Construit sur la plus grande falaise de la ville, il se dressait en-hauteur, le long de la mer, et dominait toute la région. Ses hautes tours d’ivoire étaient tellement particulières que, quand le soleil se levait le matin, les tours réfléchissaient les rayons solaires, donnant ainsi aux gens l’impression que le Palais était fait d’or, brillant de mille feux. Pour le reste, le Palais d’Ivoire était très ancien. Les historiens eux-mêmes se divisaient pour savoir à quand le Palais datait exactement. En effet, il avait été construit sur les ruines d’un ancien fort elfique. Le Palais d’Ivoire avait ensuite subi de multiples réaménagements et reconstructions, tant officiels que très officieux. Elena Ivory savait que plusieurs de ses ancêtres avaient construit en toute discrétion des passages secrets, permettant de rejoindre la chambre de telle ou telle Maîtresse, ou de faire passer des espions. Tout cela faisait que le Palais d’Ivoire était parcouru de multiples failles et ouvertures.

Toutefois, depuis que la Garde Royale était sous les ordres du Commandant Ronald « Scar » Langley, l’ancien camarade d’armes de son père, et ancien Paladin, de multiples passages secrets avaient été bouchés. Ronald avait déployé tous les efforts possibles pour empêcher des assassins de s’immiscer dans le château, et s’était assuré que la garde ne soit composée que de soldats fidèles et loyaux, se livrant à une analyse attentive et sourcilleuse du parcours des soldats qu’il envisageait d’intégrer dans la Garde Royale. C’était un homme dur, mais juste, qui avait été marqué par la mort de son ancien camarade d’armes, et qui n’avait jamais cru à la thèse de l’accident.

Ce faisant, en renforçant la sécurité des lieux, Scar avait aussi coupé la jeune Reine de son peuple… Ce que cette dernière n’aimait pas particulièrement.[/b][/color]

« C’est un passage sûr, Elena, mais es-tu, toi, sûre de vouloir le faire ?
 -  Plus je reste ici, et plus je participe à la fracture qui a lieu entre le peuple et le pouvoir. Je ne veux pas participer et cautionner ce système, un souverain n’a pas à avoir peur de son propre peuple. »

Des propos empreints de sagesse, dans un monde qui ne l’était pas. Après le décès de ses parents, Elena avait grandi dans un monastère, loin de la capitale, avant d’y revenir pour ses dix ans. Mais elle ne connaissait rien de Nexus, et elle savait que le peuple la haïssait. Elena voulait en savoir plus, mais il lui était impossible de sortir officiellement sans une solide escorte, de sorte qu’elle ne contribuait qu’à effrayer les Nexusiens. Pour elle, c’était une position assez horrible, car elle voulait protéger ses sujets, pas les effrayer. Alors, pour réussir à faire quelque chose d’utile, Elena avait chargé Adamante de trouver un passage secret qui lui permettrait de sortir.

Adamante s’était attelée à cette tâche, non sans difficulté, et n’avait pu y arriver qu’en bénéficiant de l’aide d’une capitaine. Car, si Ronald avait scellé les passages, il avait aussi confié à certains gardes une clef permettant de déverrouiller certains sceaux, et permettant ainsi, en cas de problème, d’évacuer la Reine. Et Adamante avait trouvé la complice idéale pour ça, même si cette dernière était un peu gênée. Adamante lui avait en effet demandé de ne rien dire à Langley, consciente que, si Ronald apprenait le projet d’Elena, il s’y opposerait vertement.

Les deux femmes s’avançaient donc à travers des couloirs déserts, dans une aile discrète, jusqu’à s’approcher d’une porte menant à un débarras.

« C’est derrière… »

Le passage secret était dans le débarras, un pan de mur qu’on pouvait déplacer… Grâce à la rune que la Capitaine Luria avait. Adamante ouvrit donc la porte. Quelques bougies éclairaient la pièce, et Luria était là, les attendant.

« Capitaine Flowashield… Merci d’avoir honoré ce rendez-vous ! »
« Dernière édition: Septembre 23, 2017, 05:35:54 par Princesse Alice Korvander » Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Luria Flowashield
Humain(e)
-

Messages: 3



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Octobre 12, 2017, 07:23:14 »

Luria avait bien des principes mais bien des contradictions aussi. Elle a tout fait pour toujours mener sa vie correctement, protéger Nexus, protéger sa reine mais aussi avoir une vie passionnante pour ne pas se laisser rouler dessus par la routine. Elle avait appris à aimer ses entraînements du matin, former ses troupes, inspecter des traces potentielles de coups fourré ici et là. Vu sa tâche, elle n'avait pas le temps pour se passionner des grands écrivains ou des dernières pièces de théâtre à succès. Sa plus longue promesse était de protéger la reine, Eléna bien entendu, pas sa défunte mère, et jusque-là, elle le faisait très bien. Elle avait promis à son mentor de l'aider à trouver les coupables de ce mystérieux accident dont ont été victime le roi et la reine. De même qu'elle avait aussi promis à son mentor de tout faire pour ne pas mettre la reine en danger. Mais si la reine souhaite être mise en danger ?

Non pas en se menaçant avec un couteau sous la gorge mais en côtoyant le peuple ? Bien entendu, Luria était d'accord pour qu'elle soit proche de son peuple et ainsi avoir une longue et prospère vie tant en femme qu'en reine. Mais les rues abritaient de nombreux dangers, entre les accidents qui peuvent survenir comme pour n'importe qui comme les pièges ? Mais les rues abritaient de nombreux dangers, entre les accidents qui peuvent survenir comme pour n'importe qui comme les pièges ? Une partie de Luria voulait jouer le rôle de grande sœur qu'elle aurait dû avoir et lui interdit de se mettre ainsi en danger mais une partie d'elle ne voulait rien refuser à la femme qui gouverne ce pays. Si Langley sait ce qu'elle s'apprête à faire, elle va se faire taper sur les doigts en ayant bon nombre de remontrances.

Mais que devait-elle faire ? Luria ne pouvait rien refuser à Eléna. La reine était une ravissante jeune femme, si gentille et adorable, Luria voyait en elle ce magnifique bébé qu'elle a eut l'honneur de porter. Une des premières personnes à avoir porté ce bébé, c'était elle. Même Eléna ignorait ce petit détail, de vivant, il n'y avait que son mentor qui pourrait le lui dire. Luria ne lui avait jamais parlé de leur première rencontre, elle qui devait la protéger comme une grande sœur, la voilà à protéger sa cité. Si le couple Ivory aurait été de ce monde encore, ça n'aurait pas été ainsi. Elle n'était pas mécontente mais elle aurait préféré ce rôle et qu'Eléna ai ses parents pour grandir. Patientant dans l'ombre, dans ce placard, elle avait son arme sur elle, sa main dessus pour être prêtre à la brandir ! En toute logique, ça devait être la reine et Adamante qui doivent la passer mais ça pourrait être n'importe qui. Quelqu'un ayant besoin de quelque chose ici ou encore un traître à la couronne ? Si c'était une personne innocente qui la passait, elle avait une excuse, elle guette ici en réponse à une rumeur entre deux personnes voulant du mal à la reine. Mais quand la porte s'ouvrait, elle fut rassurée de voir Adamante en compagnie de la reine.

« C'est tout naturel, sa majesté a besoin de moi. »

Luria possédait une rune pour ouvrir un passage secret, un des rares que Ronald n'avait pas fait fermer pour avoir un tour d'avance si l'ennemi est dans le château. Cela pouvait être un avantage pour l'ennemi aussi mais le passage était tous les jours examiné pour éviter que quelqu'un ne s'y glisse. Luria tendait un long manteau à capuche, loin d'être un produit de haute qualité mais il fallait bien se mêler au peuple de façon à ne pas se faire remarquer. Elle en avait un aussi, tout comme Adamante car bien que moins importante, elle était connue en ville.

« Mettez ceci, majesté, je serais plus rassurée à vous savoir caché qu'exposer au premier pas hors du château. »

En toute honnêteter, Luria ne savait pas ce que sa reine voulait faire ? Une simple balade en ville comme une citoyenne ? Une rencontre avec un bel inconnu ? Venir faire passer un message loin de son escorte ? Aucune idée mais elle étaient là pour s'assurer d'une chose, qu'elle revienne au château en vie et en un seul morceau. Armée d'une torche pour franchir le passage, elle fit un signe de la tête à Adamante et la reine pour s'avancer. Le trajet, toujours dans le château pour le moment, était l'occasion pour elle de donner quelques consignes à sa reine dans un premier temps.

« Une fois dehors, majesté, j'aimerais que vous restiez à côté de moi constamment, de ne pas vous éloigner de moi sans m'en demander l'autorisation. Il faut que moi où Adamante vous ai dans notre champ de vision. »

Elle voulait bien lui laissé quelques mètres sans la coller mais pas question de disparaître de son champ de vision sans le lui dire. Seules, dans la cité avec la reine, elle devait être encore plus aux aguets que d'habitude car justement, il n'y avait personne avec elle pour l'aider, pas directement du moins. En dehors de ça, elle n'avait pas de règle spéciale à lui demander. Mis à part une chose, qui sera plus simple ensuite pour se guider dans Nexus.

« Il y a un endroit spécial où vous comptiez vous rendre ? »

Décrocher un tutoiement de la part de Luria ne se faisait pas si simplement, oh non, même au château, les rares fois où elle la tutoyer ou ne pas indiquer son rang – à savoir majesté – se compte sur les doigts d'une main.
Journalisée

Elena Ivory
Humain(e)
-

Messages: 447


Reine de Nexus


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Octobre 15, 2017, 12:52:07 »

Elena avait très rapidement manifesté l’envie d’être dans Nexus. C’était son pays, après tout ! Tous les jours, depuis les balcons du Palais d’Ivoire, elle voyait l’immense cité-État s’étaler à perte de vue, mais, à chaque fois qu’elle voulait se déplacer, elle y allait toujours avec une compagnie d’une quinzaine de gardes. Il existait donc une véritable coupure entre Elena et le peuple, peuple qu’elle ne voyait que lors des séances de doléances, séances où elle n’avait d’ailleurs aucun pouvoir réel de décision. Tout cela était très frustrant pour Elena, ce qu’Adamante savait... Et Luria également. Mais même Adamante ne pouvait mener à bien les plans d’Elena sans une aide de la Garde Royale. Elle s’était donc rapprochée de Luria, et, malgré ses hésitations, la Capitaine avait fini par accepter, sous de très strictes conditions.

Luria tendit à Elena un long manteau noir, que la jeune Reine attrapa.

« Ma chère Luria, je crois que tu as encore des leçons d’infiltration à avoir. Avec un tel manteau, notre Reine attirera toute l’attention sur elle ! Heureusement, j’ai trouvé un ensemble qui lui sera parfait ! »

Elena fronça les sourcils.

« Je n’aime pas quand tu prends ce ton... Et ce sourire. »

Adamante souriait, en effet, et sortit rapidement un paquet, puis sortit divers vêtements. Elena fronça les sourcils en voyant une chemise d’ouvrier, un pantalon à toile, et... Un béret !

« Heureusement, Elena, tu as les cheveux très courts. Avec ce béret sur ta tête, et des vêtements amples, tu ressembleras à un parfait mousse !
 -  Hein ?!
 -  C’est une couverture parfaite ! Mais il faudra que tu prennes une voix rauque, tu t’en sens capable ? »

La jeune Reine soupira en secouant la tête. Il n’y avait vraiment qu’Adamante pour faire des trucs comme ça. Ceci étant dit, Elena reconnaissait avoir une poitrine moins développée que la sienne. Personne ne ferait attention à elle, dans une telle tenue. Enfin, quand même... Elle attrapa la tenue, et, avant de filer dans une pièce à côté pour se changer, se retourna quand même vers Adamante pour la sermonner un peu... Ou, tout du moins, pour se donner l’illusion de le faire :

« Et puis, tu ne devrais pas te moquer de moi comme ça, je suis quand même la Reine ! »

Quelques instants plus tard, Elena les retrouva. Elle avait aussi une solide veste avec des redingotes, qui permettaient de mieux masquer ses seins.

« Un vrai matelot ! »

Il fallait bien admettre que le déguisement était plutôt bien fait. Elena posa son béret sur sa tête, puis observa les deux femmes, prête à partir. Luria commença donc à ouvrir le passage, et le trio s’enfonça dans une galerie souterraine, Adamante les éclairant avec une boule magique blanche. Assez rapidement, Luria, tout en se rapprochant d’escaliers, demanda à Elena ce qu’elle avait envie de visiter.

« Je ne sais pas trop... Juste... Voir Nexus, pour le moment. Tu vois, Luria, je vis constamment dans un palais trop grand pour moi, je me noie dans mon lit, et je ne sais rien de ma ville. Je veux savoir comment les gens vont. Il n’y a que comme ça que je pourrais mieux gouverner, tu ne crois pas ? »

On voyait bien en elle toute l’éducation monastique qu’elle avait reçu, et qui lui avait appris ce qui faisait grandement défaut à bien des souverains : l’humilité.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox