banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 ... 4 5 [6] 7 8
  Imprimer  
Auteur Sujet: Trap-Mania [Helena Wayne]  (Lu 2785 fois)
Helena Wayne
Humain(e)
-

Messages: 202



Voir le profil
Fiche
Description
Venue de Earth-2, une dimension parallèle, Helena est la fille de Bruce Wayne et Selina Kyle. Après avoir vu son monde détruit par l'armée du terrible Darkseid, elle a atterri dans notre dimension. Devenue Huntress, la chasseuse de bandits, elle rend hommage à la mémoire de ses parents en combattant le crime en attendant de trouver comment rentrer chez elle.
« Répondre #75 le: Mai 17, 2018, 03:13:54 »

Helena regardait avec délice le bassin de Karen qui montait et descendait le long de son gode facial, jusqu'à ce que son amante n'atteigne l'orgasme. Sa mouille jaillit de son antre intime et gicla sur le visage de l'humaine. Elle parvint à récupérer quelques gouttes de ce précieux liquide pour le savourer, et quelques secondes après, ce fut Sabrina qui se vida les bourses dans son intimité. Tout ça l'avait bien secouée, mais pas assez pour jouir. Il faut dire qu'après autant de traitements sexuels de choc, sa tolérance au plaisir et ses besoins avaient bien grandis.

Après son orgasme, Karen lui retira le gode facial et l'embrassa sur le front. Elle était heureuse de l'avoir bénie avec sa mouille.

« Oui... hhhmmm... et maintenant... que j'ai ta bénédiction... je suis sûre... de pouvoir aller... au paradis... des salopes. »

Existait-il un saint ou un gardien pour les femmes vivant pleinement leur sexualité ? Si c'était le cas, alors c'était sûrement ce genre de bénédiction qu'il donnait. Helena était heureuse, mais aussi frustrée car elle n'avait pas joui, alors elle se tourna vers l'infirmière membrée et se mordilla les lèvres en observant sa queue.

« Sabrina... ta queue est toute sale... à cause de mon intimité... de cochonne. Approche... haaannn... je vais te nettoyer. »

L'humaine goba avec bonheur la verge de la femme, la léchant sur toute sa longueur pour faire disparaître toute trace de sperme ou de mouille dessus. Et bien sûr, elle faisait en sorte de rendre ça le plus long et le plus excitant possible. Tout en gobant sa queue, elle titillait ses grosses couilles avec ses doigts, lui procurant encore plus de plaisir.

Après quelques minutes de nettoyage à la bouche, Helena coinça le mandrin entre ses seins pour passer à la phase d'essorage. Bien coincée entre ses deux monts de chair, la saucisse de Sabrina fut impeccablement séchée, e toujours avec le même entrain de la part de l'héroïne.

« Aahh... voilà... elle est parfaite. »

Quand elle eut terminé, Helena se retrouva avec une queue bien propre et dure comme du bois devant les yeux, et sa propriétaire haletait d'envie. L'habileté de l'humaine avait attisé le feu de Sabrina, et elle allait maintenant profiter de ce feu pour calmer le sien.

« Je parie que tu as envie de me démonter maintenant. »

L'héroïne tourna le dos à la jeune femme et se mit à quatre pattes pour lui présenter son délicieux cul bombé.

« Mes fesses... sont à toi. Fais en... ce que tu veux. »

Pour lui donner encore plus envie, elle se mit à remuer ses deux bosses arrières de haut en bas, faisant onduler sa chair moelleuse devant les yeux de Sabrina. C'était un spectacle digne d'une vidéo porno.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Karen Starr
E.S.P.er
-

Messages: 156



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #76 le: Mai 21, 2018, 02:26:43 »

Plus Karen couchait avec Helena, et plus elle était surprise de l’endurance de cette dernière, de sa perversion, de son appétit sexuel. Si Karen avait commencé leurs jeux en étant très haut, du fait de sa nature de Kryptonienne, Helena avait, elle, une croissance sexuelle fabuleuse. À vrai dire, il était même possible que son amante soit plus perverse qu’elle, et même plus endurante encore. Elle jouissait en tout cas plus difficilement qu’auparavant, car elle tenait bien plus facilement. Ishtar l’avait durablement ébranlé, et Karen sourit en voyant Helena se rapprocher de Sabrina. L’infirmière membrée rougit en voyant Huntress glisser sa queue entre ses seins moelleux, les frottant tendrement et amoureusement.

« He... Helena, haaaa... »

C’était un contact très agréable. La queue de Sabrina était effectivement trempée de la mouille d’Helena, qui entreprit de la nettoyer. Karen, de son côté, ne manqua pas de filmer la scène, se régalant de ce spectacle, du corps agenouillé d’Helena occupé à laver le sexe de Sabrina. Une délicieuse cravate de notaire, qui ne manqua pas d’exciter fortement Sabrina. Sa queue se retrouva bien dure, et elle se pinça les lèvres, les joues rouges en l’observant.

La belle Helena continua ensuite à parler salement, invitant Sabrina à venir la « démonter ». Tout en l’écoutant, Karen sourit doucement. Elle pencha la tête sur le côté, et tourna autour d’Helena, filmant son corps à quatre pattes. Un sourire moqueur, elle filma ensuite Sabrina, sa belle queue en érection, ses seins, son corps, et son visage. Sabrina était toute concentrée sur le corps d’Helena, observant son délicieux fessier, mais elle se tourna quand même vers l’objectif, et adressa à la caméra son plus beau sourire.

« Alors, infirmière Sabrina, que pensez-vous de votre patiente ?
 -  Hmmm... Eh bien... »

Sabrina leva sa main, et gifla brusquement le cul d’Helena. L’infirmière avait une sacrée poigne, et posa son autre main sur sa queue. Son vit lui faisait mal, et elle l’approcha du fondement de la femme. Karen, de son côté, se rapprocha alors d’Helena, et posa sa main sur son menton, la contraignant ainsi à voir son visage :

« Et toi alors, Helena ? Ishtar te filmait comme ça, non ? Quel effet ça fait ? De savoir que je vais filmer tes exploits, tous les gros mots que tu sortes ? Et que je n’hésiterai pas à te les remettre quand on baisera le soir sur mon grand écran ? Ma pauvre, tu es une telle affamée... »

Et, brusquement, Sabrina enfonça sa grosse trique dans le cul d’Helena, et poussa un gémissement de plaisir.

« Oh, bon sang, hmmm... »

Ses mains se serrèrent, et la sodomie commença donc, Sabrina accélérant progressivement le rythme tout en la baisant joyeusement !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Helena Wayne
Humain(e)
-

Messages: 202



Voir le profil
Fiche
Description
Venue de Earth-2, une dimension parallèle, Helena est la fille de Bruce Wayne et Selina Kyle. Après avoir vu son monde détruit par l'armée du terrible Darkseid, elle a atterri dans notre dimension. Devenue Huntress, la chasseuse de bandits, elle rend hommage à la mémoire de ses parents en combattant le crime en attendant de trouver comment rentrer chez elle.
« Répondre #77 le: Mai 23, 2018, 06:51:46 »

Helena attendait joyeusement, le cul bombé, que Sabrina vienne la baiser comme une sauvage. Pendant ce temps, Karen était partie chercher une caméra. Elle commença par filmer le corps de sa chérie, puis interrogea l'infirmière sur ce qu'elle pensait de sa patiente. Et plutôt que de répondre avec des mots, elle mit une grosse claque sur le cul de la femme.

« Aahh ! »

Après ça, l'humaine sentit son amante prendre appui sur son bassin et guider son vit en érection vers son fondement. Puis la kryptonienne la prit par le menton pour l'obliger à regarder vers la caméra.

« Et toi alors, Helena ? Ishtar te filmait comme ça, non ? Quel effet ça fait ? De savoir que je vais filmer tes exploits, tous les gros mots que tu sortes ? Et que je n’hésiterai pas à te les remettre quand on baisera le soir sur mon grand écran ? Ma pauvre, tu es une telle affamée... »

« Aaahhh... ce que ça me fait ? Haaannn... j'ai hâte... qu'on se retrouve... devant ton grand écran. »

Ishtar lui avait déjà laissé voir certains des films qu'elle avait réalisés, et le moins qu'elle ait pu en dire, c'était qu'elle rendait particulièrement bien à l'image. Chaque séquence de baise où elle se voyait lui donnait encore plus envie de faire l'amour. Donc oui, elle avait hâte que Karen lui montre ses films pornos sur grand écran.

Quand Sabrina enfonça finalement son énorme trique dans le cul d'Helena, cette dernière poussa un grand cri et serra les draps du lit entre ses doigts.

« Ooohhh ! Ooouuuiii ! »

Même avec tout son entraînement, le colon de l'humaine n'était pas aussi large que sa chatte, ce qui rendait la pénétration plus ardue et plus douloureuse. Et c'était bien pour ça qu'elle adorait la sodomie. Le doux mélange entre plaisir et douleur rendait les choses bien plus délicieuses que dans une pénétration vaginale classique. Et comme elle prenait son pied, elle ne se privait pas de l'exprimer.

« Aaahhh... vas y... Sabrina... démonte mon petit cul.... de grosse chienne. »

Il fallait bien donner à Karen du contenu pour son petit film.

« Hhhmmm... ma chérie... surtout... n'en rate pas... une miette. Hhhmmm... mon cul... de salope... haaannn... qui se fait... exploser... par la verge... de la cochonne... d'infirmière... ça vaut de l'or. »

Elle s'imaginait déjà quoi allait ressembler la diffusion de ce film sur un écran géant. L'idéal pour se réchauffer sous la couette les nuits d'hiver.

« Aaahhh... ooohhh ooouuuiii... j'aime tellement... le sexe. Je suis... hhhmmm... une grosse truie... qui ne vit... que pour le cul. Ooohhh putain ooouuuiii ! »

Helena faisait de son mieux pour être le plus vulgaire et dévergondée possible, mais elle savait qu'après ça, un peu de douceur serait la bienvenue.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Karen Starr
E.S.P.er
-

Messages: 156



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #78 le: Mai 28, 2018, 08:18:07 »

Peut-être qu’elle avait été trop loin avec Helena ? Cette question traversa fugacement l’esprit de la Kryptonienne, tandis qu’elle observait la scène. Sabrina avait une très belle verge, et l’enfonça sans hésitation dans le cul d’Helena. Ses mains se crispèrent sur ses fesses, et elle la bourra furieusement, faisant claquer ses bourses contre la peau de la femme, retournant la gifler, arrachant à Helena moult cris, gémissements, et provocations sensuelles. Karen n’en perdait évidemment pas une miette, continuant à filmer l’ensemble, un sourire sur le coin des lèvres. Oui, sa chérie avait vraiment bien grandi. Depuis que les deux femmes avaient rejoint ce monde, qu’elles avaient quitté Earth-2 au profit de cette Terre, rien n’avait été pareil. Karen n’avait pas le souvenir d’avoir été aussi perverse sur son monde natal. Elle s’était souvent demandée si ce n’était pas quelque chose dans l’air, une spécificité du rayonnement solaire de ce monde... Ou si sa perversité attendait juste une raison pour ressortir. Concernant Helena, il semblait désormais acquis, aux yeux de Karen, que sa perversion résultait de tous les traitements que la femme lui avait fait subir. Mais, indéniablement, il y avait eu un avant et un après Ishtar. Karen se laissait maintenant aller à faire des choses qu’elle aurait eu bien du mal à envisager auparavant...

*Ou pas, je me cherche peut-être juste une excuse...*

La main de Sabrina claqua à nouveau le cul d’Helena, et l’infirmière se laissa aussi aller, emportée par les mots très pervers d’Helena.

« Ouiii, haaa... Une salope qui n’aime que le sexe, hnnn... Se faire baiser comme une grosse chienne... Hmmm... H-Hein, salope ?! Tu... Tu aimes ça, h-hein... ? Quand... Quand je te l’enfonce bien profond !! »

Karen, de son côté, fléchit les genoux, se positionnant devant Helena, et s’empressa de filmer son joli visage, crispé et transi par le plaisir. Un beau visage aux joues rougies, en sueur, qui ne manqua pas de faire doucement sourire la Kryptonienne, une lueur de sourire venant irradier ses beaux yeux.

« Regarde bien l’objectif, ma chérie, surtout... Montre à la caméra ton bonheur... »

C’était une vidéo amateur, mais Karen était sûre qu’elle ferait un débat ! Bien sûr, jamais elle ne les commercialiserait. Ses vidéos n’étaient là que pour elles, et elle ne les montrait même pas au reste du personnel. C’était un souvenir entre elles. Malgré tout le bizarre de la chose, on pouvait parler d’une preuve d’amour... Un amour pervers, corrompu, insolent et fort peu chaste, mais un amour existant, palpable, sincère, et très fort. Karen se délectait de ce moment, et un sourire illumina à nouveau ses lèvres en observant le corps de son amante.

Sabrina continua ses coups de reins, accélérant encore, giflant les fesses d’Helena.

« Je me demande bien laquelle de vous deux jouira en premier... Tu penses pouvoir tenir, ma Helena d’amour ? Si tu jouis après Sabrina, je te ferais un très gros câlin... »

Dans les faits, elle lui en fera également un si Helena échoue, mais autant lui mettre un peu la pression !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Helena Wayne
Humain(e)
-

Messages: 202



Voir le profil
Fiche
Description
Venue de Earth-2, une dimension parallèle, Helena est la fille de Bruce Wayne et Selina Kyle. Après avoir vu son monde détruit par l'armée du terrible Darkseid, elle a atterri dans notre dimension. Devenue Huntress, la chasseuse de bandits, elle rend hommage à la mémoire de ses parents en combattant le crime en attendant de trouver comment rentrer chez elle.
« Répondre #79 le: Mai 31, 2018, 11:15:39 »

Helena aimait faire l'amour. Mais surtout, elle aimait faire l'amour avec des femmes fortes et autoritaires, qui l'insultaient et la rabaissaient. Contrairement à son personnage public, qui prônait l'émancipation des femmes, elle adorait se sentir soumise et malmenée. Heureusement, elle savait qu'elle pouvait confier son corps sans crainte à Karen et à Sabrina. L'infirmière continuait de la sodomiser avec bonheur tout en fessant son joli cul, et la kryptonienne filmait chaque seconde de ce spectacle pour en garder une trace.

« Aaaggghhh... ooouuuiii... Sabrina... ta grosse queue... est trop bonne ! »

Baisée comme une chienne, Helena prenait son pied, et Karen vint même ajouter une petite récompense en plus : si elle jouissait après Sabrina, alors elle aurait droit à un gros câlin. Cette simple promesse fut une motivation assez grande pour pousser l'humaine à jouer un peu avec les pulsions de l'infirmière.

« Hhhmmm... allez Sabrina... je suis sûre... qu'une belle femme comme toi... aaaggghhh... avec une si grosse bite... peut faire jouir... une salope comme moi... en un éclair. »

L'idée était de lui faire mettre plus d'entrain dans ses gestes pour qu'elle atteigne l'orgasme plus vite. De son côté, Helena faisait de son mieux pour contenir son plaisir, et ainsi ne pas jouir trop rapidement. Mais c'était loin d'être évident, car Sabrina s'était effectivement mise à la baiser plus fort, mais c'était presque trop fort. Elle dut faire un énorme effort sur elle-même pour ne pas exploser de plaisir sous les coups de butoirs, les fessées et les insultes de l'infirmière. De son côté, Karen continuait de filmer, enregistrant la moindre expression de plaisir sur le visage de sa chérie.

« Aaahhh... oui... vas y... ooouuuiii... »

Au final, tout se joua à la seconde près. L'infirmière sodomisa son amante jusqu'à jouir au fond de son cul, et en sentant son fondement se remplir de ce sperme chaud et crémeux, Helena jouit peu après.

« OOOHHH OOOUUUIII ! »

Comme à son habitude, elle expulsa sa cyrpine comme un geyser et en grande quantité, inondant les draps et marquant le bassin de son amante. Après avoir fait sortir son jus intime et un peu de calme, Helena vint réclamer sa récompense.

« Hhhmmm... Karen... je peux avoir... haaannn... mon câlin ? »
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Karen Starr
E.S.P.er
-

Messages: 156



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #80 le: Juin 04, 2018, 01:05:21 »

Helena avait été formée à très bonne école. Karen, Ishtar, puis de nouveau Karen... De quoi donner des aspirations à Karen. En côtoyant les milieux SM et shibari, elle avait très souvent vu des couples avec des novices et des partenaires expérimentés, les seconds initiant les premiers. Plus le temps passait, et plus Karen comprenait que leur relation ressemblait à ça... Mais, comme elles étaient des super-héros, il s’agissait d’une super relation, extrêmement intense, difficile et laborieuse. Karen avait tout à fait conscience du rythme très soutenu qu’elle imposait à Helena, mais elle savait aussi que c’était pour son bien, qu’Helena était en mesure de l’endurer. Sa proposition avait de plus éveillé l’instinct d’Helena, qui se retint autant que possible. Tâche difficile, vu comment Helena était perverse, et vu comment Sabrina la prenait fort. La délicieuse infirmière ne ménageait pas ses moyens pour prendre Helena. Sabrina la sodomisait avec une joie évidente, multipliant les coups de reins, crispant ses mains sur les hanches d’Helena, giflant parfois ses fesses.

« Hooooo, t’es si bonne, Helena, hmmmm... !! »

L’infirmière avait du mal à se retenir, mais elle aussi avait entendu la proposition de Karen. Les deux femmes se livraient donc à un duel sexuel, chacune voulant jouir après l’autre, comme pour mieux bénéficier de la générosité de leur Maîtresse. Karen zooma sur le visage serré d’Helena, qui se pinçait furieusement les lèvres, yeux clos, muscles bandés, cherchant à réprimer le plaisir qui affluait rapidement en elle. Un acte qui ne manqua pas de faire doucement glousser Karen, dont la main se déplaça pour caresser le visage de sa femme.

« Ma pauvre, tu luttes vraiment... »

Helena avait toujours manifesté un amour impressionnant pour la sodomie. À force, Karen préférait même parfois la sodomiser que la prendre normalement. Il fallait bien admettre que Power Girl aimait aussi défoncer des culs. Elle n’avait désormais plus aucun doute sur le fait de participer avec Helena à des soirées très particulières, de s’afficher publiquement en couple avec elle, et de continuer leur ascension dans le cercle vicieux de la luxure, à continuer à la pervertir... Mais, pour l’heure, Helena luttait. Le spectacle s’étirait donc, mais Sabrina, dans un hurlement, finit par partir. Les vagues affluaient, le raz-de-marée débordait, et, même si elle tentait de se retenir, elle finit par cracher la purée.

Le sperme éclata dans le corps d’Helena, qui jouit ensuite, tâchant le lit. Victoire d’Helena. Karen sourit doucement, et laissa son amante reprendre ses esprits. Sabrina ne l’avait pas manqué, et Helena respirait lourdement, avant de finir par se retourner, et se rapprocha de Karen, réclamant son dû. Celle-ci reposa alors sa caméra, puis souleva doucement Helena par les aisselles, avant de la coucher sur le dos, au milieu du lit. Karen se lova ensuite contre elle, une main sur son épaule, en appui, l’autre caressant sa joue... Et elle lui sourit ensuite tendrement, non sans que sa virilité ne caresse ses cuisses, et ne s’enfonce ensuite dans son vagin. Sa fleur intime ruisselait de mouille, et elle n’eut donc aucune difficulté à s’y glisser, lentement, tout en allant embrasser Helena. Sa main en profita pour remonter, et s’appuya sur les cheveux en sueur d’Helena, tirant doucement dessus.

« Je ne te l’ai pas dit, mon amour, mais... Hmmm... Au bureau, l’une de mes cadres, une femme qui partage nos goûts, et... Hmmm... Que je fouette régulièrement... M’a invité à une soirée luxueuse très particulière, hmmm... Une soirée axée shibari et sadomasochisme, mais où il faut y aller en couple, hmmm... J’hésitais à y aller, mais... Je n’y irais que si tu le souhaites, haaaa... Avec toi. »

Et elle l’embrassa encore, comme pour illustrer tout l’amour qu’elle ressentait pour elle.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Helena Wayne
Humain(e)
-

Messages: 202



Voir le profil
Fiche
Description
Venue de Earth-2, une dimension parallèle, Helena est la fille de Bruce Wayne et Selina Kyle. Après avoir vu son monde détruit par l'armée du terrible Darkseid, elle a atterri dans notre dimension. Devenue Huntress, la chasseuse de bandits, elle rend hommage à la mémoire de ses parents en combattant le crime en attendant de trouver comment rentrer chez elle.
« Répondre #81 le: Juin 06, 2018, 02:37:48 »

Ramollie par son dernier orgasme, Helena se laissa docilement soulever par Karen, qui la coucha sur le dos, au milieu du lit. La kryptonienne se coucha au-dessus de son corps, caressant sa joue d'une main, tenant son épaule de l'autre. Tout ça aurait pu se limiter à un câlin, mais la blonde enfonça sa queue dans son antre intime pour la faire couiner.

« Aahh... »

La pénétration était plutôt calme, Helena prenait du plaisir mais ne criait pas. Karen voulait surtout profiter de ce moment pour lui proposer de se rendre à une soirée à laquelle une de ses cadres, partageant la passion des deux héroïnes pour le SM, les avait invitées. Une soirée axée sur le sadomasochisme, et plus particulièrement sur le shibari, l'art japonais du bondage qui consiste à attacher une personne en utilisant des figures géométriques pré-définies. Cette soirée était réservée aux couples, et donc la kryptonienne n'irait pas si l'humaine ne voulait pas y aller.

« Aaahhh... passer une soirée... avec toi... hhhmmm... à me faire punir... humilier... et rabaisser ? Mais ma chérie... »

Elle posa une main contre sa joue.

« Ça... on le fait déjà... haaannn... très souvent. »

La sexualité d'Helena et Karen était majoritairement composée de jeux SM et de délicieuses tortures sexuelles. Chaque fois qu'elles faisaient l'amour, l'humaine finissait forcément par en prendre plein le cul, que ce soit des fessées ou des sodomies sauvages. Alors pourquoi lui demander si elle était partante pour une soirée avec des cordes et des punitions ?

« Ooohhh... je viendrai... mais seulement... si tu me présentes... à tout le monde... haaannn... comme étant... ta petite amie. »

Bien que très proches, la relation des deux femmes n'avait rien d'officiel. Karen devait craindre que les journalistes ne rendent ça publique, mais Helena, elle, voulait pouvoir s'afficher au bras de sa chérie comme étant sa partenaire privilégiée. Et si ce n'était pas devant le monde entier, elle se contenterait d'un petit comité.

L'humaine posa ses deux mains sur le superbe fessier de la kryptonienne, pressant et malaxant ses deux bosses, y mettant parfois des fessées.

« Hhhmmm... allez ma chérie... fais jouir ta petite chienne... kkkyyyaaahhh ! »
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Karen Starr
E.S.P.er
-

Messages: 156



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #82 le: Juin 11, 2018, 12:43:07 »

Officialiser leur relation... Karen sourit doucement, et embrassa Helena, ôtant ensuite tout doute de son esprit :

« Si c’est ça ta condition, ma chérie... Je le ferais avec grand plaisir ! »

Karen évoluait dans un milieu concurrentiel et sauvage, celui de la haute finance. Ce n’était pas un milieu pour les bons sentiments, et, si elle n’avait jamais présenté Helena, c’était avant tout pour épargner Huntress. C’était assez puéril, certes, mais elle ne voulait pas que les paparazzis ou ses rivaux politiques se mettent à espionner sa petite-amie, afin de chercher un scandale à faire valoir pour discréditer Karen. Dans son esprit, il s’agissait donc de protéger Helena, mais, à bien y réfléchir, Helena n’avait pas vraiment besoin de protection. Et puis, vu ce que Karen faisait sur son île, les paparazzis avaient largement de quoi remplir leurs tabloïds. Mais, dans le fond, il ne fallait pas oublier que Karen restait une simple business woman, sans aucune ambition politicienne.

Pour le surplus, elle ne pouvait que confirmer. Entre elles, le sexe restait très rarement doux, ou posé. Il y avait toujours une phase d’accélération, une phase de violence librement consentie. Même là, alors qu’Helena avait demandé un simple câlin, Karen n’avait pu s’empêcher de la pénétrer... Et Helena ne put s’empêcher de taper sur les fesses de la Kryptonienne. Celle-ci sourit donc, et accéléra le rythme, venant donc la prendre plus énergiquement, et l’embrassa une nouvelle fois, fourrant une main dans ses cheveux, pinçant l’un des seins d’Helena avec l’autre.

« Oui, haaaa... Je t’aime tellement, ma Helena, hmmm... Je ne pourrais jamais me passer de toi, haaaa... Tu es... Tellement belle, tellement... Tellement parfaite ! »

Et, pendant plusieurs minutes, Karen ne parla plus de cette soirée, se bornant à baiser énergiquement Helena. C’était déjà bien suffisant, car Huntress était une femme plutôt gourmande, insatiable... Et la prendre était un vrai bonheur pour Karen, qui y allait assez franchement, quitte à faire grincer le lit, mais sans jamais chercher à faire vraiment mal à sa femme. Après tout, Karen tenait à Helena comme à la prunelle de ses yeux. Les deux femmes se lançaient donc dans une danse endiablée, qui aboutit à leur orgasme mutuel au bout de plusieurs minutes.

Karen soupira lourdement, et se coucha à côté d’Helena, caressant son visage, en lui souriant tendrement.

« La soirée aura lieu à Seikusu, ma belle... Au Seikusu Palace. »

Autrement dit, le plus grand et le plus prestigieux hôtel de Seikusu. Karen embrassa à nouveau Helena, et précisa ensuite davantage ce qui allait se passer :

« Il y aura des cadres de l’entreprise, mais aussi des locaux. Comme tu le sais, mon entreprise dispose de fondations gérant des structures très particulières, certaines en collaboration avec le SHIELD. Nous y élevons les Terranides venus depuis Terra, et je pense les utiliser à l’occasion de cette soirée. Mais il faut bien que tu comprennes que le sexe sera de rigueur, comme l’échangisme... »

Comme pour la narguer, Karen rajouta ensuite, un léger sourire aux lèvres :

« Tu comprends, je ne voudrais pas te choquer... »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Helena Wayne
Humain(e)
-

Messages: 202



Voir le profil
Fiche
Description
Venue de Earth-2, une dimension parallèle, Helena est la fille de Bruce Wayne et Selina Kyle. Après avoir vu son monde détruit par l'armée du terrible Darkseid, elle a atterri dans notre dimension. Devenue Huntress, la chasseuse de bandits, elle rend hommage à la mémoire de ses parents en combattant le crime en attendant de trouver comment rentrer chez elle.
« Répondre #83 le: Juin 13, 2018, 06:44:06 »

Aller à cette soirée en étant présentée comme Helena Wayne, la petite amie de Karen Starr, serait un bon moyen d'attirer l'attention des convives, et de bénéficier de meilleurs traitements. Helena savait que Karen gardait leur relation secrète à cause des journalistes qui la suivaient en permanence, elle ne voulait pas exposer sa chérie au harcèlement de la presse. Mais la soirée allait sûrement se tenir dans un cadre plus privé, donc peu de chanches de croiser un journaliste. La kryptonienne accepta la demande de l'humaine, qui se réjouit de savoir qu'elles allaient pouvoir se tenir par le bras en public, et peut-être se mettre quelques mains aux fesses. Et en parlant de mains aux fesses, celles de l'héroïne faisaient bien leur travail en mettant des claques sur le cul de son amante, qui la pilonnait sans relâche avec son mandrin.

« Hhhmmm... ooouuuiii... vas-y Karen... remplis moi... haaannn... »

Tout en continuant à se faire baiser, Helena écouta Karen lui expliquer certains détails de la soirée. Elle aura lieu au Seikusu Palace, en compagnie de plusieurs cadres de l'entreprise et d'habitants locaux, il y aura aussi des terranides, et l'échangisme sera monnaie courante.

« Aaahhh... je m'en doutais. Après tout... pourquoi aller à une soirée... si ce n'est pas... pour rencontrer des gens ? »

L'humaine savait déjà qu'au cours de la soirée elle se retrouverait entre les mains de plusieurs amants et amantes. Ce serait l'occasion de voir de quoi sont capables les cadres de l'entreprise et les terranides.

« Hhhmmm... allez... un petit effort... je sens... haaannn... que ça vient. »

Helena continua de se tortiller sous le corps de Karen jusqu'à atteindre l'orgasme. Elle cria de plaisir et sa mouille jaillit massivement de son corps tel un geyser, rappelant encore une fois qu'elle était bien une femme-fontaine. Après avoir joui, elle s'affala sur le lit en respirant fort, ses yeux plantés dans ceux de sa chérie.

« Aaahhh... mon amour... tu es géniale... mais tu m'as crevée. »

Cependant, il lui restait assez de forces pour jouer les coquines, et elle glissa sous le corps de son amante jusqu'à avoir la tête au niveau de sa poitrine. Sa bouche se colla autour d'un téton, et elle se mit à l'aspirer, comme si elle voulait faire sortir du lait de ce sein. Pour elle, cette position était très relaxante.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Karen Starr
E.S.P.er
-

Messages: 156



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #84 le: Juin 18, 2018, 12:33:43 »

L’endurance de Karen n’était plus à prouver. Helena avait déjà eu l’occasion de le réaliser, et, à chaque fois, Karen se montrait surprenante. Le sexe était très long avec elle, très intense, mais Helena y était habituée. Elle avait connu d’autres femmes fortes et endurantes aussi, comme Ishtar. Autant dire que, après avoir rencontré de tels partenaires, Helena en avait été changée. Karen n’avait pas honte de dire qu’elle avait beaucoup aidé sa chérie à devenir la perverse qu’elle était actuellement. Avant qu’elles ne se connaissent, Helena était une jeune femme plutôt sérieuse, suivie par son père, et désireuse de le remplacer un jour. Très sérieuse, très compétente, alors que, inversement, Karen avait toujours été un électron libre. Son père avait toujours eu peur que, avec ses super-pouvoirs, elle ne fasse involontairement des dégâts. Karen avait donc toujours voulu être plus libre, vivant avec la peur de son père, ses hantises, là où Helena, inversement, avait été éduquée dans un manoir luxueux, avec un père très froid et très dur.

Finalement, elles avaient des comportements ambivalents, mais qui se complétaient mutuellement. Karen la pénétrait donc doucement, mais non moins énergiquement, jusqu’à ce que les deux femmes n’atteignent encore l’orgasme. Rien ne semblait devoir calmer longuement la Kryptonienne, et, comme d’habitude, Helena subissait avec plaisir. Comment une simple humaine pouvait-elle en endurer ça ? Comment pouvait-elle supporter l’appétit sexuel gargantuesque de Power Girl ? Voilà bien des questions auxquelles Karen n’avait jamais eu de réponses, mais, ce qui était sûr, c’est qu’elle aimait profondément Helena, et qu’elle était prête à l’avouer, et à la présenter au reste de sa compagnie.

Après cet orgasme, Helena alla suçoter le sein de Karen, qui lui caressa le visage, ses doigts glissant sur ses cheveux, souriant doucement. Au bout de quelques instants, Karen se pinça les lèvres, soupirant doucement, et le lait afflua.

« Hooo... Il va falloir que je te présente aux membres du conseil d’administration, ma chérie, haaaa... »

Helena s’activait sur son sein, et Karen la laissa faire. Sa société était très orientée vers le sexe. Quoi de plus surprenant, vu le caractère sulfureux de sa PDG ? Power Girl couchait volontiers avec les autres membres du conseil d’administration, et Helena aurait la chance de pouvoir les rencontrer au Seikusu Palace. Rien qu’à cette idée, l’imagination fertile de Karen s’emballait déjà, envisageant toutes les hypothèses possibles, et tous les fantasmes, pendant que sa chérie s’allaitait à son sein.

Au bout de plusieurs minutes, le lait cessa d’affluer, et les deux femmes s’embrassèrent encore, la Kryptonienne serrant ses bras contre le corps de sa femme.

« Hmmm... »

Sa main descendit, et retourna se poser sur les fesses d’Helena, serrant tendrement, et fermement, son cul.

« Voilà... Tu m’attires toujours autant, Helena, ma chérie, c’est dingue. C’est la preuve que je t’aime à fond, ça... »

En tout cas, il n’y avait pas meilleure preuve à fournir !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Helena Wayne
Humain(e)
-

Messages: 202



Voir le profil
Fiche
Description
Venue de Earth-2, une dimension parallèle, Helena est la fille de Bruce Wayne et Selina Kyle. Après avoir vu son monde détruit par l'armée du terrible Darkseid, elle a atterri dans notre dimension. Devenue Huntress, la chasseuse de bandits, elle rend hommage à la mémoire de ses parents en combattant le crime en attendant de trouver comment rentrer chez elle.
« Répondre #85 le: Juin 20, 2018, 03:22:44 »

Helena suçait le téton de Karen sans croire qu'elle en ferait sortir quelque chose, mais tout à coup, du lait jaillit de son sein. L'humaine s'arrêta de sucer sous le coup de la surprise.

« Ma chérie... depuis quand tu as du lait ? »

La kryptonienne aurait eu un enfant sans la prévenir ? En fait, c'était juste une autre modification génétique sur son corps, comme son ajout d'un membre masculin rétractable.

« Bon alors... bon appétit. »

La bouche collée autour de son téton, Helena buvait avec plaisir le lait de Karen en l'écoutant parler des membres de son conseil d'administration, qui avaient tous couchés avec elle, et l'humaine s'imaginait déjà à quoi aller ressembler. Une belle soumise avec un gros appétit sexuel lâchée au milieu d'une bande de dominateurs plein d'imagination, et qui avaient déjà couché avec sa chérie... Le rêve !

Après plusieurs minutes de tétée, Helena avait vidé le sein de Karen de son bon lait tiède et sucré. La krytponienne venait de lui donner une raison de plus de l'aimer. Elles se collèrent à nouveau l'une à l'autre et s'embrassèrent, leurs langues dansant joyeusement l'une avec l'autre. L'humaine sentit une main se poser sur son cul, le serrant avec tendresse et fermeté, et couina en réponse.

« Aahh ! »

Karen lui avoua être toujours autant attirée par elle, ce qui la fit sourire.

« Je suis contente... que tu dises ça... ma chérie... aahh... parce que... »

L'idée lui trottait déjà dans la tête depuis un bon moment. Depuis qu'elle avait atterri accidentellement chez Ishtar et avait passé trois mois à Infernis, loin de sa chérie. En retournant sur Terre et en retrouvant ses bras pour la première fois en un trimestre, elle avait senti une chaleur très agréable dans son cœur, une chaleur semblable à celle qu'elle avait ressenti le jour où elle avait avoué ses sentiments à la kryptonienne. Sur le coup, elle avait pris ça pour le contrecoup de son voyage retour, ou un effet secondaire de tout ce que la dragonne noire lui avait fait découvrir, mais plus elle réfléchissait, plus elle comprenait ce que cette chaleur voulait dire. Elle était tout simplement folle de joie de retrouver sa petite amie. Et en le comprenant, elle commença à réfléchir à l'étape suivante qui semblait logique pour leur couple : le mariage.
Au Japon, même si l'union homosexuelle n'était pas très bien vu par la société très rigide du pays, aucune loi ne l'interdit. En revanche, cette union n'était pas reconnue aux yeux de la Loi. Ou sinon, elles pourraient toujours se rendre sur Terra, là où le mariage était bien moins rigide que sur Terre. Qui sait quel genre de coutumes matrimoniales on pouvait trouver à Infernis... Mais le plus compliqué dans cette histoire, c'était la façon de le proposer à Karen. Les deux femmes avaient beau vivre un amour profond et intense, lui demander de s'enchaîner à un contrat d'union, qu'il soit officiel ou pas, semblait beaucoup lui demander, elle qui avait une vie si compliquée. Pour Helena, se marier était surtout un besoin émotionnel, le genre de besoin auquel elle ne répondait pas d'habitude, mais aujourd'hui elle sentait qu'elle en avait envie.

Pensant qu'il n'y aurait de toute façon jamais de bon moment pour faire sa demande, l'humaine tenta de profiter que sa chérie était là pour se lancer.

« Karen, je... aaahhh... je veux te dire... quelque chose. »

Au milieu de leurs caresses, Helena ne sentait même plus la boule dans sa gorge.

« Karen... je... je veux... »

Mais rien ne sortait. Elle essayait, mais rien à faire, sa demande ne sortait pas.

« Je veux... que tu t'écartes une minute. J'ai besoin... d'une infirmière. »

Ce n'était sûrement le moment propice. Une fois la kryptonienne un peu éloignée, Helena fit signe à Sabrina d'approcher et se mit sur le ventre.

« Sabrina... ma chérie... maîtresse m'a fait... très mal aux fesses. Sois gentille... et soigne-les un peu. »
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Karen Starr
E.S.P.er
-

Messages: 156



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #86 le: Juin 25, 2018, 12:52:32 »

Helena put découvrir un autre des ajouts récents de Karen : du lait. Une chose qui la surprit. En souriant, Karen lui expliqua alors qu’il s’agissait d’une modification physique. En réalité, une modification temporaire, résultant de drogues expérimentales que Karen était en train de développer dans son laboratoire. Elle devait bien ça à Helena, et cette dernière avala avec plaisir son lait, tétant ses seins pendant plusieurs minutes, Karen en profitant pour la serrer doucement. Entre ces deux femmes, dont la relation excessivement perverse était avérée et bien établie, ce doux moment de tendresse et de romantisme jurait avec le reste... Mais Karen pouvait se montrer aussi romantique que perverse. Dans ce genre de cas, la Kryptonienne songeait avec amour à tout ce qu’Helena lui avait apporté. Elle était la seule femme au monde qui pouvait la comprendre. Ensemble, elles étaient toutes les deux complémentaires, et Karen, indéniablement, l’aimait. Helena n’était pas qu’une sex friend, elle était...

*Ma raison de vivre...*

Karen sourit doucement quand Helena s’attaqua alors à son autre sein, venant doucement le pomper, et la Kryptonienne retourna caresser ses cheveux. Doucement, tendrement... Même avant de rejoindre ce monde, elle et Helena étaient déjà proches. Elles avaient après tout bien des similarités, et avaient grandi ensemble, à chaque fois que leurs familles passaient des vacances ensemble. Karen, renfermée, n’osant pas user de ses pouvoirs, tandis qu’Helena était une chipie, qui aimait espionner ses parents, et qui se faisait la malle le soir, en se moquant de la studieuse Karen qui disait que ce n’était pas bien de sortir parce que leurs parents leur avaient ordonné de rester au lit. Helena, qui avait toujours été du genre à se mêler de ce qui ne la regardait pas... Elles, qui s’étaient doucement embrassées avant que les forces de Darkseid n’envahissent leur monde...

Et maintenant, elles étaient ensemble, en train de s’aimer mutuellement. Helena acheva de boire le lait contenu dans son second sein, et avoua alors avoir quelque chose à lui dire. Karen attendit donc... Et comprit qu’il ne s’agissait pas, cette fois, d’un simple fantasme. Ses yeux étaient très sérieux, et Karen ne la voyait jamais trébucher comme ça. Elle la regarda donc, en se doutant un peu de ce à quoi la femme pensait...

« Helena... » commença-t-elle, comme pour l’encourager.

Il ne s’agissait pas juste de lui déclarer sa flamme, car elles étaient déjà très amoureuses l’une de l’autre. Mais Helena choisit d ebattre en touche, et Karen sourit doucement.

*N’espère pas t’en sortir si facilement, Helena...*

Elle hocha la tête, comprenant qu’Helena puisse encore avoir du mal à dire la vérité.

« Très bien, Helena... Je vais aller dans le bureau à côté, remplir un peu de paperasse... »

Sabrina arriva ensuite, et sourit quand Helena lui présenta ses fesses.

« Je vois... Il te faut un massage thérapeutique alors, hein ? »

Ironisant doucement, l’infirmière rejoignit Helena, et commença à appliquer ses doucereuses mains sur son cul, posant ses mains sur chacune de ses fesses, et les malaxa doucement. Plus sérieuse, Sabrina lui parla ensuite :

« Oui, tu as vraiment un délicieux cul... Dis-moi... Est-ce que tu sais que Karen mène des recherches aux fins d’améliorer la fécondité de son sperme ? »

Sabrina glissa cette question avec un léger sourire.

Elle était bien loin d’être aveugle sur l’étendue de la relation existant entre les deux femmes...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Helena Wayne
Humain(e)
-

Messages: 202



Voir le profil
Fiche
Description
Venue de Earth-2, une dimension parallèle, Helena est la fille de Bruce Wayne et Selina Kyle. Après avoir vu son monde détruit par l'armée du terrible Darkseid, elle a atterri dans notre dimension. Devenue Huntress, la chasseuse de bandits, elle rend hommage à la mémoire de ses parents en combattant le crime en attendant de trouver comment rentrer chez elle.
« Répondre #87 le: Juin 27, 2018, 08:56:39 »

Helena n'avait pas réussi à avouer à Karen qu'elle voulait l'épouser. En même temps, ce genre de demande était difficile à placer. Il fallait le bon contexte, et le faire au bon moment. Du coup, elle demanda juste un massage du postérieur à Sabrina. La kryptonienne se retira dans un bureau à côté pour remplir un peu de paperasse pendant que l'infirmière faisait son œuvre, malaxant doucement chacune de ses fesses. Et tout en complimentant son délicieux cul, elle lui parla des recherches qu'elle menait pour améliorer la fécondité de son sperme.

« Vraiment ? »

Décidément, Karen lui cachait bien des secrets. Étant la fille de Bruce Wayne, elle s'attendait à être la plus cachottière des deux, mais apparemment c'était l'inverse qui se produisait. Et rapidement, Helena comprit ce que ces recherches pouvaient impliquer.

Si elle est plus féconde alors... elle veut me mettre enceinte ?

Peut-être était-ce le raisonnement fou d'une femme en pleine extase sexuelle, mais les personnes qui cherchent à résoudre des problèmes de fécondité le font en général pour la même raison.

Un bébé... Rien que l'idée la faisait frémir. Bien sûr, les deux femmes filaient une romance quasi-parfaite, bâtie sur des fondations solides et qui était bien partie pour durer, mais de là à avoir un enfant ensemble... A côté, son idée de mariage paraissait ridicule. Se marier, ce n'était qu'une union sur le papier, mais un petit être humain, c'était un lien bien plus fort et impossible à rompre. Très vite, l'idée lui tournait dans la tête à une telle vitesse qu'elle ne pouvait plus penser à autre chose.

Un enfant... Karen et moi en mamans ?

C'était trop, il fallait qu'elle vérifie. Elle se retourna et embrassa fermement Sabrina pour la remercier de son travail et de sa rigueur en tant qu'infirmière.

« Excuse moi, il faut que j'aille voir ma chérie. »

Helena entra dans le bureau à côté de la chambre et interrompit Karen au milieu de son travail pour mettre les choses au clair.

« Ma chérie, Sabrina vient de me dire que tu menais des recherches pour devenir plus fertile. Est-ce que c'est vrai ? Et si oui... est-ce que tu prévois de me faire un enfant ? »
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Karen Starr
E.S.P.er
-

Messages: 156



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #88 le: Juillet 02, 2018, 12:52:03 »

Après tant d’intensité sexuelle, Karen n’allait guère pouvoir changer rapidement d’ambiance pour se mettre au travail. Mine de rien, elle pouvait aussi se montrer extrêmement sérieuse et consciencieuse. Elle n’était pas devenue la PDG d’une si riche compagnie sans raisons, car elle était aussi intelligente que rigoureuse, ayant hérité cette rigueur de la part de Loïs. Elle alluma son ordinateur, et consulta tout simplement ses mails. Elle en avait profité pour enfiler un élégant déshabillé, et se remplit une tasse de café, reprenant des forces. Évidemment, son esprit était encore embrumé de ses nombreuses heures à faire l’amour avec sa chérie, et, pendant ce temps, sa messagerie électronique s’était considérablement remplie. Tout en se demandant ce qu’Helena voulait lui demander, elle nettoya le spam, et consulta les différents messages, l’informant de telle out elle réunion, l’invitant à tel ou tel colloque... Puis Helena rentra alors, toute émue.

Karen cligna des yeux, surprise, et entendit alors Helena lui demander si elle prévoyait de lui faire un enfant.

« Oh... »

La Kryptonienne sourit doucement, et recula légèrement son fauteuil du bureau. Jambes croisées, elle observa Helena, sentant chez elle une forte surprise, mais aussi, sans doute, peut-être... Du plaisir !

« Eh bien... Si Sabrina l’a dit, c’est que c’est forcément vrai, non, ma belle ? »

Karen se redressa alors, et s’approcha d’Helena. Elle lui caressa les joues, et l’embrassa doucement, sentant son trouble.

« Je mène effectivement des recherches. Je m’aide des recherches tekhanes sur le sujet, et je les approfondis moi-même. Je sais que les Kryptoniens et les Terriens peuvent tomber enceinte, vu que c’est arrivé au Kal-El de cette planète. Mais tu te trompes sur un point, ma belle... »

Power Girl marchait doucement dans son bureau, et s’assit sur le rebord de ce dernier, avant de sourire doucement à la femme, ses seins étant par ailleurs superbement moulés par son peignoir élégant.

« Je n’ai jamais prétendu que je te mettrais forcément enceinte. L’inverse peut aussi se faire. Qu’est-ce que tu en dirais ? Pouvoir engrosser ta Karen, est-ce que ça ne te tenterait pas ? »

Elle lui sourit encore, et prit ensuite un ton plus sérieux.

« Je t’aime, Helena, plus que n’importe qui, et nous sortons depuis suffisamment longtemps pour savoir que c’est avec toi que j’ai envie de vivre. Alors, même si j’aime te baiser dans tous les sens, et pousser ton corps à la limite de ce qu’il est humainement possible d’endurer, ça ne signifie pas que je ne souhaite pas aussi m’engager plus fermement avec toi... »

Karen se tut pendant quelques secondes, avant de rajouter :

« Mais tout dépend aussi de ce que toi, tu souhaites... »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Helena Wayne
Humain(e)
-

Messages: 202



Voir le profil
Fiche
Description
Venue de Earth-2, une dimension parallèle, Helena est la fille de Bruce Wayne et Selina Kyle. Après avoir vu son monde détruit par l'armée du terrible Darkseid, elle a atterri dans notre dimension. Devenue Huntress, la chasseuse de bandits, elle rend hommage à la mémoire de ses parents en combattant le crime en attendant de trouver comment rentrer chez elle.
« Répondre #89 le: Juillet 04, 2018, 08:23:16 »

Pour une fois, Helena était plus attentive à ce qui sortait de la bouche de Karen qu'à son corps, ce qui était impressionnant vu le décolleté que lui faisait son déshabillé. La kryptonienne lui confirma qu'elle utilisait en effet des recherches tekhanes couplées à son propre savoir pour augmenter sa fécondité. Mais elle ajouta que cela ne signifiait pas forcément qu'elle comptait mettre l'humaine enceinte, ce pourrait être cette dernière qui viendrait l'engrosser.

« Moi... te mettre enceinte ? »

Quelle idée de fou... mais en même temps, Helena avait déjà eu un chibre entre les jambes, et elle avait adoré ça. Alors l'utiliser pour balancer son jus visqueux dans le corps de Karen jusqu'à la féconder... ce serait magique. La kryptonienne la sortit de ses rêves avec un ton plus sérieux.

« Je t’aime, Helena, plus que n’importe qui, et nous sortons depuis suffisamment longtemps pour savoir que c’est avec toi que j’ai envie de vivre. Alors, même si j’aime te baiser dans tous les sens, et pousser ton corps à la limite de ce qu’il est humainement possible d’endurer, ça ne signifie pas que je ne souhaite pas aussi m’engager plus fermement avec toi... »

Sur le coup, Helena resta muette. Cette tirade avait touché quelque chose au fond de son cœur. Désormais, elle avait la certitude qu'elle n'était pas qu'une camarade d'infortune et de baise pour Karen. Elle voulait s'engager fermement avec elle. Son corps fut envahi par une déferlante d'amour fou, qu'elle extériorisa par un long et sulfureux baiser, dans lequel elle ne se priva pas de palper et caresser sa peau nue, sa langue se mêlant à la sienne frénétiquement. Et quand elle se séparèrent, alors qu'un mince filet de salive les reliait encore, elle lui sortit ce qu'elle avait sur le cœur.

« Karen... épouse moi. »

C'était sorti tout seul. Tout cet amour et cette joie avaient explosé en elle, et maintenant rien ne lui paraissait impossible.

« Crois moi, ce n'est pas une demande faite à la légère, ou sur le coup de l'émotion. J'y pense déjà depuis des mois, mais je n'avais jamais osé t'en parler de peur que tu dises non. Mais puisque tu veux t'engager avec moi, alors je peux te le dire. Je t'aime, et je veux passer le reste de ma vie avec toi. Ce ne sera sans doute pas facile, mais si c'est avec toi, alors je sais que tout ira bien. Je veux que nous soyons unies jusqu'à la fin. Je veux ton cœur. Je veux ton corps. Je veux ton bébé. »

Elle la serra contre elle et colla son front contre le sien.

« Je te veux. »

Ça y est, elle l'avait finalement sorti. Désormais, tout dépendait de Karen, mais au vu de ce qu'elle lui avait dit plus tôt, il n'y avait pas de raison qu'elle refuse sa demande. Et pendant qu'elle y réfléchissait, Helena passa une main dans l'ouverture de son déshabillé pour aller palper ses seins.

« Tu vas continuer tes recherches sur la fécondité. Ensuite, nous allons nous marier. Et lors de notre nuit de noces, tu me feras l'amour comme jamais tu ne l'as fait. Tu me traiteras comme ta chienne, ta pute de compagnie, tu me rabaisseras plus bas que terre... et on adorera ça toutes les deux. Et moi aussi j'aurai une queue pour te labourer les entrailles. »

Son autre main passa sous sa taille pour attraper sa bite déjà bien dure et la branler.

« Et quand la nuit sera finie... au moins l'une de nous sera enceinte. »
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic

Tags:
Pages: 1 ... 4 5 [6] 7 8
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox