banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une visite particulier MORIGAN ~  (Lu 645 fois)
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 324



Voir le profil
FicheChalant
« le: Mars 17, 2017, 03:16:05 »

Humant l'air pendant un instant, un sourire vint a naitre de nouveau sur le visage enchanteur de la Succube du Désert, ses pas la portant vers les bas quartiers de la ville-état de Nexus. Le quartier où elle était localisée était un quartier marchand plutôt actif en cette période de la journée et Eris, ayant décidé de vouloir profiter un peu de ce que la ville pouvait offrir aux voyageurs et aux voyageuses ainsi qu'aux habitants d'ici. Ça avait été donc une session découverte depuis ce matin, lorsqu'elle s'était réveillée en compagnie d'un charmant écuyer bien trop peu sur de lui-même. Écuyer qu'elle avait pris plaisir à faire découvrir le corps d'une jeune femme comme Eris. Il avait duré une bonne quinzaine de minute au moins avant de s'écrouler, épuisé. Et Eris s'était aussi écroulée.
 
Mais toujours pas entièrement satisfaite. Certes, il était doué, mais n'avait pas assez durer longtemps au goût de la jeune femme. Donc elle restait un brin insatisfaite et se retrouvait donc aussi dans les quartiers marchands pour deux raisons : exploration et insatisfaction. Transportant d'une main un panier en osier assez grand qui contenait divers livres et paquets de nourritures, Eris s'arrêta auprès d'un étrange marchand de livres. Un vieillard qui vendait divers livres dont elle n'avait jamais entendu parler. Des livres tabous de charlatans peut-être ?   

Curieuse, elle s'en approcha, et possédant une excellente bourse bien pleine, en acheta plusieurs. Heureusement qu'un sort qu'elle avait appliqué à son panier rendait toute chose léger a porter. Mais elle vit un livre dans son panier qui lui attirait particulièrement son attention... Désirs et pulsion ? Haussant un sourcil, elle s'était dite qu'elle lirait plus tard, descendant donc toujours en silence vers les bas quartiers de la ville-état. Enfin, après un moment, Eris entra dans les bas-quartiers. Criminels, violeurs, voleurs, meurtriers... Rien d'eux ne lui faisait peur. Elle se dirigeait ailleurs.

Entrant dans un bâtiment du nom de la Rose Épineuse, elle se dirigea vers un comptoir avec un sourire. Une elfe de petite taille, mais aux seins plutôt généreux, portant une tenue bien provoquante. 

-Bonjour. Je suis venu ici pour un temps...
 
Eris posa sur le comptoir une autre bourse contenant des joyaux. Souriante, l'elfe dit :

-Bien sûr. Prenez la chambre que vous voudrez et appuyée sur la cloche. Une fois pour une fille, deux fois pour un homme, trois fois pour une fille avec le membre d'un homme.

Hochant la tête, Eris monta des escaliers et huma l'air de nouveau. L'odeur de la luxure, du foutre, du sexe, flottait dans l'air. Des cris, des gémissements, de douces paroles se faisaient entendre. Passant devant une chambre, Eris en ouvrit lentement la porte et sourit au spectacle qu'elle voyait devant elle. Une femme a forte musculature semblait prendre son pied avec une simple humaine... Une Succube a la queue bleue.
 
-Ma foi, on s'amuse ici. Très bien, je suppose ?

Eris lui offrit un sourire de canaille tandis qu'une partie de sa chevelure cachait son orbite gauche, ne laissant que la droite a découverte, brillant ardemment de sa lumière violette joueuse, avec un brin de luxure en fond. Elle devait se montrée bien sexy comme ça, avec sa robe de soie presque transparente montrant ses courbes... Et ses seins bien généreux.
Journalisée
Morigan
Avatar
-

Messages: 39


Maîtresse des plaisirs


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Mars 19, 2017, 12:01:01 »

Morrigan, dans sa soif de plaisir avec n'importe qui, décidât de se rendre sur un des plans ou elle pourrait s'amusée avec un ou une mortel. Rentrée récemment de Terre, il était normal qu'elle choisisse d'aller sur Terra. Elle prit donc sa forme qu'elle prenait habituellement pour y aller, et emprunta un de ces portails qui reliaient les deux mondes. Une fois arrivée sur le plan de Terra, elle savait déjà ou elle allait se rendre. Morigan se dirigea donc vers Nexus, et pas n'importe où, dans un des quartiers les plus bas de la ville. C'est dans ce genre d'endroit qu'elle trouvait les meilleurs partenaires à charmer. C'est ici que les hommes arrivaient le mieux à la satisfaire sous sa forme actuelle et c'est ici que les femmes tenaient le plus longtemps avec son membre coincé entre leurs jambes avant de s'évanouir. Elle était donc ici pour trouver quelqu'un qui puisse la satisfaire, et accessoirement à qui elle pourrait pomper de l'énergie vitale.

Mais avant tout cela, la succube devait trouver un lieu pour ses activités. Elle se mit donc à la recherche d'un gites ou passer son séjour sur Terra. Elle arpenta donc les rues dans ce bas quartier, zieutant les étalages qui proposaient tous des objets les plus intéressants. Elle s’arrêta un moment devant un marchand qui proposait, à la vue de tous, des vibro-masseurs, gode et autres jouets pour adultes. Morigan sourit, elle trouvait les fantasmes des mortels plus intéressants que ceux de certains de son espèce. Cependant, elle s’arrêta d’avantage plus longtemps devant un étalage qui présentait plusieurs livres. La démone du plaisir se dit que c’était un endroit qui sillait à merveille à son ouvrage. Elle plaça donc son livre sur l’étagère pour qu’un mortel puisse tomber dessus.

La succube arriva enfin dans une sorte d’auberge. Elle sentait une immense énergie sexuelle qui emmenait de cette demeure. Elle entra et compris pourquoi. Sur Terre, on pourrait le comparer à ses love hôtel ou les amants se retrouvent pour s’envoyer en l’air.  Cependant, le niveau n’était pas le même. Quand elle entra, sentit l’air se réchauffer. C’était une chaleur d’amour. Pas celle de deux amants qui s’aiment mais celle de deux êtres qui copulent comme deux bêtes incontrôlables. Elle sourit, pensant être tombée au bon endroit. Elle ne prit pas la peine de s’adresser à la réception avant de monter à l’étage, contrôlant l’esprit de la réceptrice et lui faisant croire que c’était normal.  

A l’étage, les gémissements et autres bruits sensuels se faisaient très bien entendre. Tout cela attisa l’envie les pulsions de la succube. Elle s’arrêta devant une porte où elle entendait les gémissements d’une jeune femme mais pas de son partenaire. Elle poussa légèrement la porte pour observer discrètement. Elle vu une belle elfe se faire du bien avec un jouet en forme de pénis d’étalon. Elle sourit et entra dans la chambre.

- un peu d’aide ?

Dit-elle en regardant l’elfe surprise  de voir quelqu’un s’introduire dans sa chambre. Mais la démone n’eut pas besoin d’user d’un sort de charme. Elle reprit juste sa forme de succube et la jeune elfe en manque de sexe lui sauta dessus. Morigan en profita pour se faire du bien. Et les deux s’envoyèrent en l’air à plusieurs reprises, remplissant les tous orifices de la jeune femme du foutre de démone. L’odeur de leurs ébat commença à emplir la chambre et des jets blancs partaient dans plusieurs directions.

-Ma foi, on s'amuse ici. Très bien, je suppose ?

Une voix féminine se fit entendre derrière elle. Morigan se retourna et vit une jeune femme derrière elle. Celle-ci dégageait une énergie érotique incroyable, en plus de sa tenue très révélatrice et délicieusement provoquante. Elle retira l’elf qui était empalée sur sa queue et se leva. Elle attrapa une pomme qui était posé sur la table à chevet et croqua à pleine dent dedans. Le fruit avait reçu des jets de semence. La démone se déplaça, le sexe toujours dressé, vers son invitée en la dévorant du regard : Sa poitrine imposante tentait la succube et était merveilleusement bien dévoilée par la robe que portait cette inconnue. Ses courbes sexy plaisait beaucoup à Morigan et le sourire de canaille que la dame lui offrait disait long sur ses envie.  Elle lui donna la pomme et, ayant une sensation bien reconnue, elle attrapa le livre à la couverture rosée avec une femme nue dans une position indécente qu’elle avait déposée plus tôt sur un étalage.

- Quelle genre de personne es-tu belle demoiselle pour avoir ce genre d’ouvrage dans ton panier ? ♥
Journalisée
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 324



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Mars 19, 2017, 02:09:36 »

Que voilà une bien singulière Succube que la dame des sables voyaient en ce moment, ayant interrompu leurs ébats particulièrement sauvages, l'odeur de foutre, de sueur et de sexe était plus épais ici qu'ailleurs dans ce bordel. Elle voyait tout d'ici, observant le corps finement dessiné de la Succube et de l'elfe qui s'était fait d'ailleurs totalement détruite durant la baise, délaissée par la Succube qui s'approchait d'Eris en croquant au passage une pomme tachée de sperme, la langue pendante et les yeux roulant dans leurs orbites sous tout ce plaisir. Eris vit la démone s'approcher de plus en plus d'elle tandis que la dame du désert continuait de sourire calmement.   

Elle tendit la main quand celle-ci lui tendit la pomme, la prenant dans sa main tandis que la démone arrachait de son panier le livre à l'étrange couverture. Voyant son sourire et entendant le ton de sa voix, Eris pris elle aussi un ton enjôleur et suave, séductrice :

-Moi ? Je suis une personne... Cultivée et ouverte d'esprit. Je lis de tout, j'apprends ce que je peux apprendre et de n'importe quel type d'information. Je suis curieuse. Je suis... Une femme qui a bien envie de découvrir les choses à découvrir de ce monde. De tout. Magie, savoir historique, etc. Et l'anatomie de certaines créatures.

Souriante, tout en regardant dans les yeux de la Succube, elle croqua la pomme dans la partie où il y avait le plus de foutre avant d'avaler.

-Succulente, cette pomme. Vous l'avez cueilli et fertiliser vous-même ? Auquel cas, je dois vous avouer que vous avez un certain talent pour le faire.
Journalisée
Morigan
Avatar
-

Messages: 39


Maîtresse des plaisirs


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Mars 19, 2017, 03:13:25 »

- Moi ? Je suis une personne... Cultivée et ouverte d'esprit. Je lis de tout, j'apprends ce que je peux apprendre et de n'importe quel type d'information. Je suis curieuse. Je suis... Une femme qui a bien envie de découvrir les choses à découvrir de ce monde. De tout. Magie, savoir historique, etc. Et l'anatomie de certaines créatures.

Visiblement la jeune femme n'était pas effrayer par la succube, et ça lui plu. Ayant déjà drainer suffisamment d'énergie à l'elf durant leur ébats bestiaux, elle était rassasier de ce coté. Mais ce qui concernait sa soif de sexe, il était plus difficile de combler cette envie lorsque l'on est une démone de la séduction. Morigan regarda la jeune femme à la peau vanille croquer dans la pomme qu'elle avait teint de son foutre. Cette dernière prit la part la plus recouverte et offrit un mini show. Morigan reposa le livre dans le panier et le lui débarrassa en le posant plus loin.

- Succulente, cette pomme. Vous l'avez cueilli et fertiliser vous-même ? Auquel cas, je dois vous avouer que vous avez un certain talent pour le faire.

La démone souriait et se colla contre la dame; Son sexe palpitait et était toujours enduit de sperme et de cyprine de l'elf. Son gland passait juste entre les deux seins imposant de l'humaine. La dame des enfers la dépassait de moins d'une tête . Elle plongea son regard dans le sien et sentit que cette mortelle avait une sacré expérience en matière de plaisir, à en faire rougir une apprenti succube. Certaines pourraient même passer pour des modèles de chasteté par rapport à cette magnifique femme. La maîtresse des plaisirs senti qu'elle venait de trouvée sa future partenaire de jeu érotique.

- Je fertilise bien plus que des fruits mademoiselle. Mais comment vous nomme-t-on ? Je m'appel Morigan, je suis une succube. Mais on me donne aussi le doux surnom de "Maîtresse des plaisirs", je pourrais peut être vous faire une petite démonstration.

Puis avec ses bras inferieur elle attrapa les hanches généreuses de la jeune femme, et avec ses membres supérieurs, elle saisit son charmant minois et lui vola un baiser. Ce baiser fut celui d'une succube qui veut montrer son envie de conquêtes à une belle dame, il fut long, ardant et elle plongea sa langue dans la bouche de l'humaine pour venir jouer avec la langue de celle ci. Son membre dresser était toujours posé sur son corps bien dévoilé, se frottant légèrement contre elle. 
Journalisée
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 324



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Mars 19, 2017, 10:14:36 »

Elle était quand même sacrément grande et voyait qu'elle possédait non deux bras, mais bien évidemment... Quatre bras. Et malgré la finesse de son corps, Eris savait que cette Succube était bien plus forte qu'elle ne le paraissait. Un Sorceleur ayant passé autrefois un peu de temps au palais d'Eris pour se ressourcer et traquer un monstre, celui-ci lui avait conté multiples de ses nombreuses chasses pour l'amuser et l'enseigner, ce qu'elle avait trouvé fort plaisante, et avait raconter que les Succubes, malgré leurs apparences des plus féminines, étaient dotées d'une grande force physique et d'une certaine force magique en elles pour celles qui se sont plutôt bien développées.   

Et Eris pouvait plutôt voir qu'elle était bien évidemment très développée, avançant donc qu'elle était plutôt vieille. Mais elle n'avait guère de crainte envers la jeune femme, plutôt intéressée par celui-ci, le démontrant avec son sourire et son regard plutôt osé. La démone reposa dans le panier le livre d'Eris et l'en débarrassa ensuite en le posant un peu plus loin sur une étagère. Elle sourit ensuite et se colla bien proche a la dame du désert, ce qui ne lui dérangeait vraiment pas. La queue de celle-ci était bien large et longue, le gland pressant le tissu de sa robe entre ses seins, lui apportant une douce chaleur. Eris sentait les émanations de sexe et de luxure. Elle rendait le regard que lui donnait la Succube, levant la tête en regardant dans ses beaux yeux avec ce même sourire 'innocent'.

Elle répondit en disant qu'elle fertilisait bien plus que des fruits et se présenta ensuite sous le nom de Morigan, charmante Succube dotée du nom de Maitresse du Plaisirs. Elle lui proposa ensuite une démonstration. Et avant qu'Eris ne puisse répondre ou se présenter, celle-ci l'attrapa par les hanches et ses deux autres bras entourent leurs mains le visage d'Eris pour l'embrasser férocement.   

Eris rendit le baiser avec plus de férocité que la Succube ne laissait prévoir, jouant aussi avec la langue de celle-ci avec expertise pendant une bonne minute de danse buccale avant de pouvoir se retirer pour respirer un peu, des gerbes de salive reliant toujours leurs bouches. Souriante, Eris se présenta enfin :

-Mon nom est Eris Langnar, de la Maison Langnar, du Sultanat des Sables Blancs, Vipère des Sables et Succube du Désert, héritière de la Maison Langnar. Peut-être avez-vous entendu parler de moi ?
 
Eris sourit doucement, et ayant les mains posés sur les joues de la Succube, elle se mit à les caresser tout en parlant d'un ton enjôleur.

-J'espère que vous êtes bien énergique et endurante. Parce que je le suis. 
Journalisée
Morigan
Avatar
-

Messages: 39


Maîtresse des plaisirs


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Mars 19, 2017, 10:54:27 »

La jeune femme confirma dans son baiser une certaine expérience, et la succube pensais bien qu'elle ne s'arrêta pas qu'a un simple échange de langue qui marquai le plus souvent des échanges de courtoisie, aussi agréable que nécessaire pour séduire son ou sa partenaire. Ce doux échange continua bien une minute durant et chacune leur tour montrait ce qu'elle savait faire. Une fois leur lèvres décollées l'une de l'autre, un long filet de salive reliait encore leur sourires.

- Mon nom est Eris Langnar, de la Maison Langnar, du Sultanat des Sables Blancs, Vipère des Sables et Succube du Désert, héritière de la Maison Langnar. Peut-être avez-vous entendu parler de moi ?

Son nom évoquait bien quelque chose à la démone. Elle avait fait de nombreux voyage sur Terra et il était possible qu'elle est déjà du à faire un l'un des membre de cette famille puissante. De plus, tout comme elle, l'humaine possédait de très beau surnoms explicites. Et lorsque dans l'un d'entre eux l'on retrouve le nom de "succube", c'est que la personne qui en est attitré doit être un bon partenaire. Très bon même !

- Et bien mademoiselle, en voila un doux nom. J'en entends souvent parlé quand je suis de passage. Et je dois comprendre que la comparaison à mon espèce n'est pas qu'un hasard, vous devez bien vous débrouillé avec se corps de rêve.

La dame posa ses mains sur les joues de la démone du plaisir, lui caressant les joues. Cette belle jeune femme devait être confiante pour prendre les devants avec un être des enfers mais Morigan aimait beaucoup les humains entrepreneurs. De plus, elle savait qu'elle n'avait pas à faire à n'importe quelle trainées de bas fonds. Eris avait de la classe dans sa tenue et sa position hiérarchique. Et si elle se comportait comme d'autre filles de joies, elle vaudra toujours mieux et cela excitait encore plus la démone.

-J'espère que vous êtes bien énergique et endurante. Parce que je le suis. 

Morigan sourit à Eris. Bien évidemment qu'elle l'était. L'elf qui s'était évanouie sous ses coups de reins en était un bon exemple. Mais cette remarque était surement plus une invitation à le lui prouver. La succube passa donc ses bras inferieur sur ses fesses en lui caressant la peu depuis ses hanches.

- ça serait m'insulter que d'en douter belle Eris

Ricana-t-elle. Morigan passa sa main dans la chevelure noir de sa conquête et lui embrassa le front. Elle dégagea une de ses oreilles et passa sa longue langue bleue et percer dessus, puis la mordilla doucement. Elle était encore plus appuyer contre elle, son sexe dresser était toujours pressé contre sa délicieuse poitrine. De sa dernière main, elle effleura de ses doigts ses cotes et son sein avec le pouce.

- La vraie question est : sera tu capable de tenir avec mon membre entre tes belles jambes ?

Elle lui adressa ses mots avec une voix provocatrice, comme si elle lui sous entendait qu'elle ne pourrait pas le faire. Tout cela était bien entendu que pour mieux l'inciter à prendre du bon temps avec elle. Elle lui vola de nouveau un baiser ardant.
Journalisée
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 324



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Mars 20, 2017, 02:09:18 »

Sa présentation semblait avoir quant a elle fait effet sur Morigan tandis que le nom de celui-ci ne lui avait rien dit pour Eris, même si elle doutait que vu son surnom, elle devait être une Succube infiniment populaire dans son royaume d'origine et dans sa parcelle de terre dans les Enfers. Était-elle comme le gérant de ce bordel, procurant des femmes ou des hommes pour satisfaire les besoins sexuels de l'un ou de l'autre ou bien était-elle tout simplement une divinité du sexe avec un talent incroyable pour faire jouir plus d'une personne et pour faire bander même les cadavres et les vieillards impotents ? Où était-ce un mélange des deux ? Eris allait le savoir bientôt, elle qui possédait des réseaux d'informations dans ce monde et sur Terre, mais non en Enfer ou ailleurs, dans un quelconque autre plan, trouvant cela trop risqué... Pour l'instant.

La Succube répondit en disant qu'elle avait eu vent d'elle par ses quelques passages en ce monde, tout en l'agrémentant de plusieurs compliments sucrés qu'Eris appréciait, lui offrant un grand sourire. Et Morigan lui rendit le sourire, passant ses bras inférieurs pour se poser sur ses belles fesses bien rondes et rebondies, doux au toucher pour ensuite passer une de ses mains sur sa belle et longue chevelure noire corbeau, pour ensuite lui embrasser le fond, ce qui frémir le corps d'Eris. La Succube écarta ensuite quelques mèches de cheveux pour lui lécher le lobe de l'oreille avec sa langue de serpent, la faisant frémir encore plus, brûlante de désir. Elle se fit mordiller ensuite et sentait encore plus la queue entre ses seins, toute souriante. Subissant d'autres caresses, elle répondit ensuite :

-Si je pouvais me taper un minotaure et bien des créatures... Je pense en effet pouvoir tenir a toi. 

Eris profita de ce doux contact pour repousser la démone gentiment, la faisant s'asseoir sur le lit, qui avait relâcher Eris au passage. Souriante, elle tourna sur elle-même, sa robe voletant.. Pour disparaître peu à peu, révélant son beau corps de rêve. Se mettant à genoux devant la Succube assise sur le bord du lit a présent, Eris prit avec ses deux mains la queue, la branlant avec lenteur et la frottant parfois contre son visage pour s'en imprégner l'odeur avant de gober son gland. Puis, après une minute de titillement avec sa langue et de suçotement, en prit davantage dans sa bouche, gémissant de plaisir sous l'odeur viril de la Succube.
 
-Hmm...
Journalisée
Morigan
Avatar
-

Messages: 39


Maîtresse des plaisirs


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Mars 20, 2017, 10:55:12 »

- Si je pouvais me taper un minotaure et bien des créatures... Je pense en effet pouvoir tenir a toi.  

La jeune humaine était bien sure de ses capacités mais c'était encore plus excitant. Morigan avait déjà vu quelques unes de ces bêtes se reproduire, que ça soit celle dotées d'intelligence ou ceux que l'on trouve dans les forêts sombre. De toute façon dans les deux cas ces créatures défonçait leur "partenaires" avec leurs chibres qui était plus gros que celui de la succube, les laissant après les avoirs remplis. Il se pourrait même que la démone en est reçu chez elle, dans son palais mais pas que.

Quoiqu'il en soit, la dame poussa délicatement la démone sur le lit. Peut être avait elle peur des réactions de celle ci, ou alors elle se préservait pour montrer son coté bestiale plus tard dans l'action, ce qui était fort possible. Morigan était donc de nouveau assise sur le matelas, son membre dressé réclamait de plus en plus des caresses. Elle regarda Eris faire quelques tours sur elle-même, comme des pas de danses. Sauf que les danseuses finissait rarement nue comme par magie, et ce spectacle était bien mieux. Et la suite allait être encore meilleure.

La jeune humaine, une fois s'être dévoilée à la succube, se mit à genoux. La dernière savait très bien se qu'elle allait faire. Elle se détend un peu plus, posa ses mains inferieures sur le lit derrière elle, et avec les deux autres elle en passa une dans ses cheveux pour enlever ses mèches rebelles qui empêchait de profiter de la vue d'Eris au dessus de son sexe, puis posa la dernière sur la tête de l'humaine. Celle ci commença à branler le grand chibre bleue de la succube, se collant le visage dessus par moment. Sa peau était douce et agréable en plus de sentir bon. Puis elle lui offrit une séance de léchouilles bien excitante avant de lui engloutir une bonne partie de son sexe en gémissant. Morigan fut surprise mais elle ne s'en déplais pas.

- Hmm...

- Mmmm ! Tu m'a l'air affamée dis donc. Mais vu la qualité de tes pipes, tu ne dois pas en être à ton coup d'essaie ma grande. Tu à du en avaler des bites et du foutre, j'espère pouvoir te rassasier petite gourmande.

La voix de la démone était mielleuse. Son pou avait accélérer et elle haletait doucement. Elle regardait sa conquête dans les yeux en se léchant les lèvres.
Journalisée
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 324



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Mars 21, 2017, 02:40:58 »

Eris sentit la main se poser sur sa tête et sourit doucement quand elle eut les cheveux écartés de son champ de vision, maintenant capable de regarder la Succube dans les yeux tout en continuant de la sucer, une lueur de plaisir et un air joueur dans son regard, comme une bonne Neko qui allait se faire prendre par un homme et qui n'attendait que cela, pour satisfaire ses propres chaleurs. Comme une Neko, en voyant tant de virilité dans sa grosse queue bleue bien large, gonflée et longue. Continuant de lui faire plaisir avec son organe buccal, Eris feignit la petite pucelle un instant en rougissant au compliment de la Succube tout en continuant sa fellation. Se retirant, mais la branlant, elle marmonna de manière timide et joueuse :

-Eris doit plaire à Maitresse Morigan, c'est important pour elle, elle veut se faire aimer et adorer !   

La jeune femme reprit ensuite la valse sexuelle sur sa queue tout en continuant de regarder la Succube droit dans les yeux, ses mains se posant sur ses cuisses, accélérant son rythme et la longueur de queue qui se retrouvait dans sa gorge. Peu après, elle commença à se faire baiser la gueule par la Succube, sentant ses larges et puissantes grosses couilles taper contre son visage, l'odeur de sueur et de sexe emplissant son nez quand il était proche de la peau de l'entrejambe.   

Les yeux d'Eris roulèrent légèrement dans leurs orbites, mais elle tint bon pendant deux bonnes minutes durant lesquelles elle se laissait complètement faire, ne faisant que gémir de plaisir ou en train de palper les fesses de la Succube avant de sentir un éclat chaud et épais dans sa gorge. Elle se retira, du sperme dégoulinant du coin de sa lèvre. Eris sourit et avala avant de se lécher les babines pour ensuite embrasser follement la Succube pendant quelques secondes avant de murmurer :

-Prenez-moi autant que vous vous voudrez... Morigan. 
Journalisée
Morigan
Avatar
-

Messages: 39


Maîtresse des plaisirs


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Mars 21, 2017, 10:48:11 »

-Eris doit plaire à Maitresse Morigan, c'est important pour elle, elle veut se faire aimer et adorer !

La jeune femme avait stopper sa délicieuse fellation pour taquiner la démone avec des mots, tout en continuant de lui astiquer son membre. La démone la regarda et lui fit un sourire. Elle aimait être mise dans une situation de dominance, et Eris semblait savoir le faire passer. Elle reprit ensuite son activité et elle mettait du cœur à l'ouvrage. Elle la suçait de plus en plus loin et avalait a chaque fois un peu plus la bite de la succube. Elle finit par arrivée à la gober entièrement. Il était rare que les humaines, ou les humains, y arrivent. Cela lui provoqua un long frisson de plaisir et Morigan poussa des soupir de plaisirs quand Eris faisait des vas et viens autour de sa bite.

La succube sentait son plaisir augmenté à chaque fois que la jeune femme engloutissait son membre. Et se faisant plus régulièrement, elle savait qu'elle n'allait pas tenir très longtemps. Elle pencha la tête en arrière et soufflait à chaque pulsions qu'elle sentait pour se contenir le plus longtemps que possible. Mais l'inévitable arriva, à force de se faire gober le chibre de cette façon si experte, Morigan sentit son orgasme partir dans un long soupir d'extase. Elle sentait son foutre jaillir dans la gorge d'Eris, et celle ci faisait de délicieux bruit de déglutition à chaque gorgée avalées. La jeune humaine se redressa après avoir finit son festin et se posa à genoux sur le lit, en face de la succube et les hanches au dessus de sa queue qui n'avait pas débandée.

-Prenez-moi autant que vous vous voudrez... Morigan. 

-J'y compte bien, délicieuse garce ♥

Elle lui lécha l'oreille et lui adressa ses mot avec un érotisme que les succubes maîtrisait bien. Bien sur, le mot garce fut utilisé dans un bon sens, étant plus que satisfaite de la façon dont elle l'avait pompée. Elle saisit avec deux de ses mains les fines hanches sexy de la jeune femme, d'une autre elle attrapa son visage pour l'embrasser, lui fouillant bien la bouche avec sa langue. Puis avec sa dernière main elle attrapa son membre et frotta son gland, déjà bien lubrifié par la salive qu'avait laisser la jeune femme dessus, sur les sexe de sa partenaire. Elle commença à la pénétrée, doucement. Elle passa d'abord son gland, puis elle la fit glisser lentement. Et elle finit par l'empaler le plus possible, tapant dans le fond de son vagin avec le sommet de sa bite. Celle ci avait à peine sa moitié enfoncé que déjà la démone prenait du plaisir.

-Tu es bien séré comme il faut ma belle !
Journalisée
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 324



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Mars 22, 2017, 03:12:58 »

Eris se lécha la lèvre inférieure et à peine Morrigan avait-elle fini de parler en finissant sur un compliment cochon qu'Eris appréciait durant les ébats avec ses amants et amantes que la Succube attrapa les hanches d'Eris pour la soulever et une main pour attraper son visage et la rapprocher du sien pour recommencer de nouveau la danse des langues, ce qu'Eris apprécia de nouveau. Ce que la Succube devait avoir de l'expérience pour embrasser divinement bien ! De nouveau, Eris fit danser sa langue avec la sienne en longueur et en largeur, goutant sa salive et mélangeant avec la sienne pour ensuite farfouiller a son tour dans sa bouche passionnément.

Sentant le gland se frotter contre sa chatte, Eris gémit doucement de plaisir durant le baiser et enfin, quand Morigan la pénétra, ce fut un autre mais audible gémissement qui s'échappa de sa bouche. Et ce n'était que le gland d'ailleurs qui la fit gémir comme cela. Le reste s'infiltra lentement en l'intérieur du vagin de la femme du désert, et à peine que Morigan avait enfoncé la moitié de sa queue en Eris qu'elle s'était déjà longée au fond contre aux portes de son utérus.   

-Hmmm, oui, rien que pour to-AAAAH !   

Et Morrigan commença le ballet de danse de chairs, de bites et de couilles. Eris agrippa les draps et gémit puissamment et de manière aiguë a chaque pénétration, ses seins rebondissant a chaque poussée, chaque coup de reins. Ses tétons étaient durcis et de la sueur avait commencé à se former sur sa belle peau.

Que c'était bon, par les neufs enfers ! 
Journalisée
Morigan
Avatar
-

Messages: 39


Maîtresse des plaisirs


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #11 le: Mars 23, 2017, 10:53:21 »

La démone donnait des coups de reins régulier dans les hanches de la jeune femme. Son sexe était épais et serrer dans celui de sa partenaire. Les sensations des parois intérieurs de la jeune femme qui se contractait autour d'elle faisait gémir Morigan. elle haletait de plaisir, tirant la langue. Son cœur avait accélérer alors que le plaisir montait en elle. Elle remarque que les tétons de l'humaine commençait à durcir, signe qu'elle devait aimer se faire prendre de la sorte. pourtant la démone n'enfonçait pas encore son membre en entier entre ses jambes. Quoiqu'il en soit, elle passa sa longue langue bleue autour d'un de ses téton et joua avec. Elle le lécha avec la pointe de sa langue et le prit dans la bouche pour commencer à le suçoter tendrement. Après quelques instants, elle arrêta et commença à le mordillé, se délectant des gémissement de l'humaine.

La succube commençait à se lasser de cette position, elle décidât donc de changer. Elle attrapa les hanches d'Eris et la souleva, lui retirant son membre. Elle l'allongea su le lit, à coté de l'elf qui était toujours la, les trous rempli de foutre de la démone du plaisir. Elle se plaça au dessus d'elle, et au lieu de lui re enfoncer son dard dans la chatte, elle descendit sa tête et se mit devant son sexe. Et sans prévenir elle se mit à le lui lécher. Elle commença même à lui mettre deux doigts et les agita pour la faire gémir. Au bout d'un moment, la succube voulut changer de stratégie et elle lui entra sa longue langue sans rien dire. Elle lui lécha l'intérieur du vagin avec délectation. Une fois son affaire finit, elle remonta vers la tête et l'embrassa, le gout de la cyprine toujours sur les lèvres. Elle posa son gland entre les jambe et l'empala d'un coup, lui tapan une fois de plus l'entrée de l'utérus. Elle la regarda dans les yeux et dit avec un sourire pervers.

-  J'ai tellement envie de te violer l'utérus, t'empaler ma queue entièrement dans ta jolie chatte

Ses mots sortait tous seul, l'envie prenait le dessus.
Journalisée
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 324



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Mars 24, 2017, 03:07:54 »

Son vagin se faisait écarter par la taille gigantesque de la bite de la Succube, mais ce n'était pas quelque chose qui dérangeait la jeune femme du désert, tout au contraire. La preuve était que sa chatte était aussi mouillée qu'une rivière et donc, elle glissait plus rapidement et plus vite, ce qui augmentait d'autant plus le plaisir d'Eris. Ainsi que le volume de ses cris, qui étaient plutôt extrêmement bruyants, voire même qu'elle semblait hurler de plaisir. Mais ce n'était pas un bien gros problème. Même ses parois vaginales se contractaient tout autour de la grosse queue bleutée de la Succube, continuant de hurler de plaisir, et augmenta encore plus le volume de ses cris en sentant la langue de celle-ci titiller ses tétons bien durs et bien fermes.   

Elle se faisait pénétrer la chatte, suçoter ses tétons, ressentait l'énorme envie de continuer encore plus fort, plus profond, plus brutalement ! Raaaaah, ce qu'elle adorait ! Ce qu'elle prenait son pied en plus !   

Morigan se retira d'Eris et l'allongea sur le lit aux côtés de l'Elf qui continuait toujours à avoir cette même tête abrutie par le plaisir et le sexe, la langue pendante et bavant, les yeux roulés dans leurs orbites. Eris eut les pensées interrompues et gémit de plaisir en sentant tout ce plaisir en se faisant lécher par cette langue si experte ! Oh bordel, que ca faisait du bien ! Et elle gémit encore et encore et encore en sentant sa langue en elle.   

Mais elle se retira pour embrasser Eris, ce qu'elle fit en retour, pour ensuite entendre sa complainte... Et Eris sourit, enveloppant ses jambes autour de sa taille après s'être faite pénétrée, gémissante.

-Baise-moi autant que tu veux, éjacule en moi autant que tu veux... Je serais disponible en tout temps
Journalisée
Morigan
Avatar
-

Messages: 39


Maîtresse des plaisirs


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #13 le: Mars 26, 2017, 12:44:46 »

-Baise-moi autant que tu veux, éjacule en moi autant que tu veux... Je serais disponible en tout temps

A ses mots, Morigan comprit que la jeune femme était tout aussi désireuse de se faire pilonner par la démone. Elle lui sourit avec perversité et se mit à l'embrasser, passant sa longue langue bleu dans sa bouche et joua avec la sienne. Tout en lui offrant se baiser passionner, elle commença à accélérer ses coups de hanches au dessus d'Eris, tapant sur l'entré de son utérus à chaque coup. Le plaisir de la sentir se contracter autour de son membre arrachait des gémissement bien audible à la succube, haletant de plaisir. La sueur commençait à couler sur son corps violet, les chaleurs des deux corps se mélangeait et c'était si bon ! Sous ses pulsions désireuses, elle commença à être plus brutale. Elle lui pilonnait le sexe avec rapidité. Deux main posées sur le lit, a coté des cheveux noirs de la jeune humaine, elle avait sa tête au dessus de celle le sa partenaire. Avec ses deux autre mains la démone du plaisir lui prit les seins et les massas avec tendresse.

Puis, le plaisir toujours grandissant, Morigan se concentra sur ses coups de reine. Elle tapa contre l'utérus de son amante, une fois, deux fois, et à la troisième elle le lui pénétra avec sa longue queue bleue. Elle sentit son sexe s'enfoncé entièrement dans le corps de la jeune humaine. Elle se stoppa, les couilles sur ses belles fesses blanches et gémit bruyamment. Elle ne venait pas de jouir mais le plaisir lui avait donner une sorte de décharge électrique qui avait parcouru tout son corps. C'était une sensation qu'elle connaissait bien et elle adorait ça. La succube passa sa langue sur le cou de la jeune femme, le lui mordillant doucement. Et, toujours son sexe enfoncer dans le sien, elle lui chuchota à l'oreille.

- Ton corps est si accueillant petite coquine ♥
Journalisée
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 324



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #14 le: Mars 27, 2017, 02:17:17 »

Le corps d'Eris était comme une fournaise alimentée par le feu du plus puissant des dragons. Elle en redemandait et elle savait que la démone, la Succube, en redemandait aussi. Elle se sentait trop bien dans le corps d'Eris, dans son vagin plus précisément, et Eris ne comptait certainement pas partir la Succube Morigan aussi facilement. Oh que non. Voyant Morigan avoir un sourire des plus pervers et lubriques au visage, Eris put se préparer a recevoir ses lèvres et c'était avec une passion dévorante qu'elle le rendit de nouveau. Elle devenait fan de ses lèvres, Eris les désiraient, et elles les auraient pour elle toute seule durant toute une nuit qui s'avérera surement mouvementée.

Et l'action devint plus rude, plus vite et plus plaisant. Les coups de queues de la Succube avait augmentée en intensité et elles étaient plus profondes. Eris gémissait, hurlait, criait pour en avoir plus, pour que cela soit plus fort. Et elle obtint ce qu'elle désirait enfin, des violentes mais délicieuses pénétrations qui lui ramonaient l'intérieur.

-AAAAAAH OUI, AAAAAAAAAAAAAAH ! Hurlait Eris en fermant les yeux, les jambes toujours serrées autour de la taille de la Succube.

Elle se mit donc ainsi à taper le bout de sa queue contre son utérus violemment plusieurs fois et cette fois, Eris poussa un hurlement strident de plaisir, sentant ses portes utérines se faire défoncer et la queue s'enfonça entièrement en elle. Elle vit la Succube s'arrêter et gémir de plaisir tandis qu'Eris pantelait, souriante. Elle murmura en retour à son oreille :

-N'hésite pas a agir comme chez toi...

Elle l'embrassa cette fois-ci amoureusement, avec un jeu de langue exquis, tandis que les coups reprenaient, plus violent encore, et Eris hurla de nouveau plusieurs fois de suite. Le temps passait, elle se faisait malmener, mais adorait cela. Enfin, perdue dans le plaisir, elle hurla :

-AAAAAAH ! OUI, OUI, OUIIIIIIII ! AAAAAAAAAAAH ! FAIS MOI UN PUTAIN DE BÉBÉ, MORIGAN, FAIS MOI UN PUTAIN DE BÉBÉÉÉÉÉ !   

Eris était tout simplement... Perdue dans son propre plaisir.
Journalisée

Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox