banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Un chevalier doit savoir manier sa lame. [Chi-You]  (Lu 451 fois)
Ma Tcha
Terranide
-

Messages: 10


Renarde à deux têtes.


Voir le profil
FicheChalant
« le: Février 24, 2017, 08:15:16 »

Les deux renardes avaient fini leurs travail, remerciant le patron pour cette journée. Elle se mirent à rentrer à rentrer chez elles, passant par un chemin habituel. Seulement cette soirée, la route habituelle était fermée au public, pour un réaménagement des bâtiments. Elles prirent donc un autre chemin, devant passer par une ruelle un peu moins fréquentée. Elles se firent bousculées par une terranide tigre au pelage tout blanc et vêtu à la dernière mode.  

- Qu'est-ce que fait une horreur comme toi ici, dégage.

Tcha allait s'excuser, mais fut coupée dans son élan par Ma, qui n'attendit pas une seconde de plus, avant de se montrer agressive, grognant et montrant ses crocs.

- Retire tes propos minet.  

Il n'en fallut pas plus pour que le terranide tigre attaque. Ma venant à attaquer aussi. Si la biologie faisait que les renardes étaient perdante, les sentiments venaient bouleverser les lois naturelle. Le tige n'attaquait que par colère et méprit, là où Ma attaquait pour défendre l'honneur de sa soeur et écarter un ennemi de plus qui pourrait s'en prendre à sa soeur tant adorée.   Le tigre se vit mettre en difficulté, refusant la défaite devant ce qu'il considérait comme une erreur de la nature, il se mit à sortir un couteau, faisant crier Tcha.

- Fuyons !  Il est armé.

Le tigre semblait ravi de l'effet de la lame, se relâchant un peu, erreur fatale, car Ma en profitait pour faire une charge, enlaçant les jambes autour des hanches de l'agresseur en lui donnant une pluie de coup de poing. Au final ma prise fut relâchée et le tigre était K.O. Ma et Tcha étaient essoufflées, La première ne pouvait redevenir calme, pas avec cette attaque fourbe et surtout que le haut préféré de Tcha était abîmé. Le visage de Ma portait des signe de coups, quelques poil de coupé, mais rien de bien grave. Face à une personne armée, elles auraient put s'en sortir avec bien plus de blessures. Ma avait seulement compté sur l'effet de surprise ainsi que le relâchement du tigre devant la panique de Tcha.

- Rentrons, il ne viendra plus nous déranger pendant un moment et j'ai envie d'une bonne douche pour me calmer.


Tcha eut de nouveau le sourire et se mit à répondre d'une voix enjouée.

- D'accord !

Elles se mirent à rentrer en direction de leur maison et prit plusieurs ruelle, Ma étant aux aguets, on pouvait lire sa nervosité et ce fut aux détours de l'une de ses ruelles que les deux terranides furent figées, Une étrange femme se tenaient devant elles, l'aura qu'elle dégageait était perceptible pour les deux terranides. Ma, bien que ne sachant pas percevoir la différence de niveau, était tout simplement sous les instincts bestiale, signalant que l'esprit divin, se tenant devant les demoiselles, était un prédateur. Cela rendit Ma plus inquiète et nerveuse.  Les deux terranides restèrent silencieuse devant cette femme puissante.
Journalisée
Chi-You
Dieu
-

Messages: 50



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Février 26, 2017, 05:27:29 »

Une fois n'est pas coutume, Chi-You errait de-ci de-là. Et cette fois, elle s'était rendue dans ces terres glacées qu'on appelait le Royaume Terranide. Sa venue en ces lieux n'avait qu'une motivation : la curiosité. En effet l'esprit n'avait jamais vu de terranides, et pour cause : il n'existent pas sur Terre, là d'où elle venait. Elle désirait donc en savoir plus sur eux, et quoi de plus simple qu'aller dans leur royaume ? Il faut dire aussi que partout ailleurs sur Terra, elle n'avait vu que des esclaves, ce qui ne lui avait pas apprit grand-chose, en plus de la mettre un peu en colère : elle n'aimait pas l'exploitation des faibles par les forts. Et encore, la plupart des personnes ayant des esclaves sont plus faibles que les-dit esclaves, d'où une couche supplémentaire de colère. Bref.
On l'avait bien prévenue que le Royaume Terranide était un endroit glacé, mais cela ne lui avait fait ni chaud ni froid, sans mauvais jeux de mots. Après tout, et malgré sa tenue minimaliste, Chi-You ne craignait pas le froid. Même le plus féroce des blizzards ne lui faisait rien, à part la recouvrir de neige. Du reste, sa force physique et ses sabots lui permettaient de traverser les congères sans être trop ralentie. C'est ainsi que l'esprit divin arriva à Zon'Da, la capitale. Ou du moins, la seule ville qu'elle ai trouvée.

Son arrivée passa, dans l'ensemble, plutôt inaperçue. Il faut dire qu'entre le flot chargé de terranides de toutes formes et apparences, Chi-You sortait nettement moins du lot qu'ailleurs sur Terra. En fait, personne ne faisait vraiment attention à elle. Il y eu bien quelques sifflements, mais rien de très sérieux, et ainsi l'esprit divin put tranquillement flâner dans les rues de cette ville, observant autour d'elle les différentes variétés de terranides. Il y en avait pour tout les gouts, de ceux ayant une apparence presque humaine, avec juste une paire d'oreilles et une queue animale, à ceux tenant bien plus de l'animal que de l'humain. Tout cela ravissait Chi-You, qui découvrait toutes ces choses avec un émerveillement proche d'une enfant.

La journée passa assez vite, et l'esprit divin continuait de fureter à droite et à gauche. Elle avait d'ailleurs fini par se perdre dans un dédale de ruelles. Enfin, un philosophe avait dit un jour qu'on ne pouvait se perdre qu'à partir du moment où on avait un but. Or Chi-You n'avait pas de but, donc techniquement, elle n'était pas perdue...
C'est à un croisement qu'elle tomba sur une terranide bien singulière : elle avait certes une silhouette humaine, et tenait du renard pour ce qui était des oreilles, du pelage, de la queue, et du... non DES visages ! Car oui, la terranide avait deux têtes ! Voila qui était nouveau !
En la détaillant un peu plus, Chi-You  remarqua que les deux têtes semblaient assez distinctes : l'une, aux cheveux longs, semblait craintive, et retrait, alors que celle ax cheveux courts semblait plus en avant, prête au combat, bien que inquiète également. Du point de vue de l'esprit divin, on aurait dit un animal face à un prédateur...

"Woh, du calme, je ne vais pas te... vous manger ?"

Bonne question, elle parle à une ou deux personnes ? Puis Chi-You remarqua le haut entaillé, et les contusions sur le visage aux cheveux courts. Elle venait de se battre, ça se voyait.

"Tu t'es battue, non ? Tu ferais mieux d'aller te soigner, ma belle, au lieu de chercher la bagarre."

Aah, sacrée Chi-You, toujours aussi subtile....
Journalisée

Ma Tcha
Terranide
-

Messages: 10


Renarde à deux têtes.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Février 26, 2017, 05:49:44 »

La première phrase de l'esprit fut prit sous l'humour. Si Tcha vint à un peu s'assagir, se rendant compte que Chi-You n'avait aucune animosité à leurs encontre, notamment du fait que l'esprit divin parlait aux terranide au pluriel et non au singulier. C'était déjà bon signe pour une acceptation de leurs différences.  Pour Ma il en était autrement, elle n'avait pas l'intuition de sa soeur et ne pouvait se baser que sur son instinct et son expérience de la cruauté des terranides envers la différence. La combattante vint à tiquer devant la seconde phrase de l'esprit divin. Elle n'avait pas que du mordant par l'apparence, venant tut de suite.

- D'expérience une agression peut être suivi d'une autre, d'autant que c'est le genre des terranide à envoyer les faibles d'abord pour affaiblir et laisser au leader tout le mérite.

On pouvait sentir dans sa voix un dégoût de cette pratique. Ma était une terranide qui avait un sens de l'honneur propre à elle.  

- Ma, elle ne semble pas nous vouloir du mal, d'autant qu'elle a raison.

Ma fit glisser son regard vers sa soeur et semblait terriblement embarrassée par la situation. Les renardes semblèrent se détendre, même si on sentait que Ma restait tout de même méfiante, elle n'en était pas à son premier coup-fourré.  

- Je ne sais pas qui vous êtes, mais vous devriez faire attention à vous, vous dégagez trop de puissance, d'où ma méfiance, car, contrairement à vous, ce corps ne m'appartient pas totalement. concernant mes blessures ... ce n'est pas grand chose, un peu de glace, quelques coups de couture et cela sera comme neuf.

Ma avait sa fierté et se faire dire, par une inconnue qui puis est, de prendre soin d'elle était assez blessant. Le choix de la chevelure courte était pour avoir moins de soin à apporter que celle de Tcha.  Cette dernière se mit à dire timidement.

- Vous êtes nouvelles dans la capitale ?
Journalisée
Chi-You
Dieu
-

Messages: 50



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Février 26, 2017, 08:27:32 »

Chi-You haussa ses pales sourcils. Alors comme ça, la/les terranide(s).... Bon, on va en parler au pluriel, vu qu'elles ont l'air d'être deux personnalités. Donc, les terranides semblaient capables de ressentir la puissance de l'esprit divin. Voila quelque chose qui n'était pas commun. Est-ce que cela avait quelque-chose à voir avec le fait qu'elles partageaient le même corps ? Aucune idée... Et dont elle ne trouverait pas peut-être jamais la réponse. Non pas qu'elle voulait la connaitre non plus.
Toujours est-il que les terranides semblaient peu à peu se détendre, sentant que Chi-You ne leur voulait aucun mal. Cette dernière en profita pour observer un peu plus les deux visages. Il devenait de plus en plus clair que chacune avait une personnalité très différente de l'autre. Celle avec les cheveux courts semblait être plus agressive, surement pour défendre l'autre tête, qui de son coté était bien plus féminine et docile. Cette dualité amusait l'esprit divin, et plus encore la symbiose qui les unissait au même corps. Elle qui venait voir des choses nouvelles, elle était servie ! Elle s'adressa à la tête aux cheveux courts.

"Ah, ce n'est pas donnée à tout le monde de sentir ma vraie puissance... Enfin, si tu es capable de la jauger, tu devrais te douter que je ne crains pas grand-chose."

Chi-You se tourna ensuite vers la tête aux cheveux longs, adoucissant son ton.

"En effet, je viens d'arriver en ville. Je suis du genre à aller aux quatre coins du monde pour voir ce qu'il y a à voir."

Finalement, elle s'adressa aux deux têtes en même temps.

"Je m'appelle Chi-You. Vous pouvez me considérer comme une guerrière errante. Et vous, je peux avoir vos noms ? Et tant qu'à faire, qu'est-ce qui vous a mit dans un état pareil ? Parce que vous n'avez pas l'air du genre combattante, selon moi."

Toujours aussi franche... Chi-You connaissait la diplomatie, mais n'a jamais eu la patience d'appliquer le concept. C'est plus simple de dire ce qu'on pense, au moins il n'y a pas de possibilité de se tromper dans l'interprétation de ses paroles. Du moins, c'est ce qu'elle pensait...
Journalisée

Ma Tcha
Terranide
-

Messages: 10


Renarde à deux têtes.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Février 26, 2017, 11:25:23 »

Les deux terranides se regardèrent en écoutant l'esprit divin parler de sa "vraie puissance", se doutant alors que cette dernière devait être terriblement dangereuse  dans l'autre camps. La petite remarque sur la crainte n'eut aucune remarque, il était vrai que si Chi-You avait de la puissance, le nombre d'ennemi devait se compter sur les doigts d'une seule main. Tcha se sentait un peu plus en sécurité à côté de la présence divine, Ma quand a elle ne pouvait retenir un doux mélange d'envie et de frustration, ayant bien conscience de sa faiblesse au combat, mais supportant assez mal une "terranide" qui était bien plus forte. Ma considérait l'esprit divin comme un terranide aurochs, cela étant supposé au vue des attributs d'animaux visible.  Tcha vint à sortir son sourire radieux en entendant Chi-you dire qu'elle avait beaucoup voyagé, elle appréciait beaucoup les voyageurs pour les histoires qu'ils pouvaient sortir.  Puis débutait les présentation, Ma venant venant à pester en silence quand elle reçu de pleins fouet la remarque sur le fait que les terranides n'avaient pas l'air de combattante. Tcha sentit l'état de sa soeur et vint à avoir un petit rire en répondant. 

- Je me nomme Tcha et ma soeur se nomme... 

- Ma. J'ai juste fermé la gueule à un tigre mal éduqué.  Des droites ça suffit à coucher les crétins. 

La tête de Tcha vint à prendre un air embarrassé.

- Ma est la bagarreuse, moi je suis plutôt celle qui étudie beaucoup. 
Journalisée
Chi-You
Dieu
-

Messages: 50



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Février 27, 2017, 08:40:05 »

Donc, la tête aux cheveux longs et au doux caractère s'appelle Tcha, et la tête brulée aux cheveux courts Ma... Ça facilitera les choses pour Chi-You, elle pourrait ainsi plus facilement considérer qu'elle a à faire à deux personnes, plutôt qu'à deux têtes sur un même corps. Ça devait être plus perturbant à voir que ses six bras...

"Enchantée mes belles. Et bravo à toi pour le tigre, ça se voit que ça n'a pas du être facile."

Bon, un peu de décodage, pour ceux qui connaissent mal Chi-You. Cette dernière remarque, adressée à Ma, se voulait être un compliment de bout en bout. Vraiment. Elle félicitait sincèrement les capacités guerrières de la renarde. L'esprit divin avait assimilé que les facultés des terranides dépendaient en partie de leur part animale. Du coup, tigre contre renard, elle s'était battue bravement, et avait gagné. De quoi s'attirer la sympathie de Chi-You.

"Bon, c'était bien sympathique, mais par hasard, vous ne connaitriez pas un coin où dormir ? Même à la belle étoile, ça ne me dérange pas."

Chi-You avait à peine fini sa phrase qu'un rugissement retenti. Un rugissement félin, assurément, et assez proche qui plus est. Le cri donna des frissons dans le dos de l'esprit divin, non pas de peur, mais d'excitation. Un combat à venir ? Allait-elle être impliquée ? Elle doutait de trouver un adversaire à la taille de son plein potentiel, mais rien de mieux qu'une petite échauffourée pour se réchauffer les membres, surtout par les températures qui courent...

"Dis-moi, Ma, ce n'est pas toi qui disait qu'une agression était souvent suivie d'une autre ? On dirait que ton tigre veut un match retour. Tu te sens prête ?"

Chi-You était curieuse de voir comment la terranide allait combattre. D'un autre coté, elle avait quelques petits doutes par rapport à son adversaire. Selon elle, un tigre possède une immense fierté, alors se faire mettre au tapis par une renarde, il aurait du mal à l'encaisser, et voudrait laver l'affront par n'importe quel moyen. Allait-il venir armé, ou accompagné, voire les deux ? L'esprit divin n'avait aucune envie d'assister à un règlement de comptes, surtout ci c'était plusieurs tigres face à une seule renarde. Peut-être allait-elle intervenir, elle commençait à apprécier la bicéphale, et ne voulait pas la voir se faire blesser par un mâle stupide...
Journalisée

Ma Tcha
Terranide
-

Messages: 10


Renarde à deux têtes.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Février 28, 2017, 09:09:47 »

Les deux terranides se regardèrent devant la demande du logement et surtout le fait que l'esprit divin n'avait visiblement pas froid aux yeux en disant dormir à la belle étoile.  Tcha allait répondre quand le rugissement la fit sursauter, le corps suivant le sursaut. Ma quand à elle fit immédiatement volte-face vers le rugissement.  Ma eut un peu de mal à prendre possession du corps.

- Tcha laisse moi faire s'il te plaît.

Ma humait l'air et vint à grogner, ses dents apparaissants.  Elle avait sentit beaucoup plus qu'une odeur, elle s'attendait de toute manière à ce que ce tigre n'ai aucune notion d'honneur, vu qu'il n'était rien de plus qu'un de ses rares terranide voulant la suprématie des terranides aux pelages blancs. La remarque de Chi-You vint à un sourire jaune. Elle était courageuse, mais pas suicidaire.

- Vous parlez d'un match retour, mais ils sont six et leurs odeurs indiques que ce ne sont pas des rongeurs qui l'accompagne. Une chance qu'ils aient le vent dans le dos, cela nous laisse l'opportunité de fuir. Je ne peux me permettre d'embarquer Tcha dans un combat qui serait perdu d'avance. 

Les poings se mirent à se serrer. Ma détestait reconnaître sa faiblesse face à ce genre de situation, mais pouvait-elle faire d'autre ? Elle n'avait pas la force des plus gros prédateurs. Tcha vint à gentiment dire.

- Et si nous en profitions pour nous éclipser, notre maison n'est pas loin. 

On pouvait voir la frustration se dessiner sur la gueule de Ma. La fuite semblait la seule solution viable, même si cela la dégouttait d'avoir à  agir de cette manière. 

- Nous n'avons pas trop le choix. Il ne faudrait pas que vous soyez impliqué dans nos problèmes.
Journalisée
Chi-You
Dieu
-

Messages: 50



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Mars 01, 2017, 09:02:07 »

Chi-You observait tranquillement les réactions des renardes siamoises. Comme on aurait pu s'en douter, Tcha réagissait plus craintivement que Ma. Cette dernière reniflait, peut-être son flair lui permettait de savoir combien étaient ses opposants, à quelle distance ils se trouvaient... Et en effet, elle annonça un effectif conséquent. Avec l'esprit divin, elles se trouvaient à 1 contre 3. Cela la fit discrètement rire : au pire, elle aurait un bras par opposant, donc un match équitable, en fait. Ce qui n'était pas l'vis de Ma, qui serrait ses poings. Chi-You avait déjà vu cette réaction, chez de fiers guerriers forcés de reconnaitre leur infériorité. Voila qui était très intéressant, la renarde avait un esprit bien plus féroce que ne le suggérait son apparence. L'esprit aurait été bien tentée de voir ce qu'elle aurait pu valoir si elle était née une épée en main...

"Oh, ne vous inquiétez pas pour moi, j'adore me fourrer dans tout un tas de problèmes."

Et oui... Chi-You cherche les ennuis. Surtout ceux qui se finissent les armes à la main. Que voulez-vous, après tout, elle était la guerre incarnée autrefois, au sein de son peuple... On ne lutte pas contre sa nature... L'esprit se laissa dépasser par les renardes, avant d'ajouter :

"Ma petite Tcha, tu devrais emmener ta sœurette à l'abri, quelques gifles ne suffiront pas cette fois."

Sacrée Chi-You, toujours le mot de trop... Elle tendit les bras, et dans ses mains deux sabres dao se matérialisèrent, sortis de nul part. L'esprit les fit tourner autour de ses poignets, histoire de s'échauffer un peu.

"Ne vous en faites pas, je suis dans ma période de bonté, et en plus je vous aime bien. Je vais assurer vos arrières."

Les opposants s'étaient vite rapprochés dans cet intervalle de temps, à tel point que Chi-You parvenait à les entendre grogner. C'est sur, ils étaient nombreux, et pas de bonne humeur. Puis ils déboulèrent du coin de la rue, 6 tigres blancs, massifs, équipés d'armes somme toute assez sommaires : couteaux et bâtons, l'équipement classique des petites frappes venues régler leurs comptes. L'un d'entre eux se tenait plus en avant, visiblement le leader du groupe. Et à voir les contusions sur son visage, celui qui s'était fait corriger par Ma.
La meute marqua un temps d'arrêt en voyant Chi-You entre eux et leur proie. Ça, ils ne l'avaient pas senti. Il faut dire que le corps de l'esprit n'avait rien de biologique, il s'agissait plus d'une manifestation. Du coup, il n'avait pas d'odeur à proprement parler, qu'ils auraient pu humer dans l'air. Ils hésitèrent, consultant leur chef du regard quant à la procédure à suivre face à la crevette brune à deux sabres qui se tenaient devant eux. Chi-You prit la parole avant lui.

"Salut mon minet ! À voir ta bouille, c'est toi qui t'es fait étaler par ma copine Ma.
Écoute, on va la faire court : soit tu rappelle tes chatons et on en reste là, soit tu fais l'idiot et je vous colle une bonne raclée, déjà parce que je n'ai pas envie de vous voir abimer la renarde, et puis parce que je n'aime pas vos tronches."


Si quelqu'un avait un doute sur la manière de Chi-You pour résoudre pacifiquement les conflits, qu'il se rassure : l'esprit espérait clairement arriver au résultat inverse. Après tout, elle a une forme de talent pour la provocation à tout va. Et ça ne loupa pas.

D'un rugissement puissant, le leader désigna Chi-You de sa lame, signe de la curée. Enfin, c'est ce qui aurait du arriver... Le premier tigre à arriver à portée vit son bâton être promptement tranché par les sabres de l'esprit, avant de sentir un pommeau s'enfoncer dans son ventre, lui coupant le souffle. Le second eu encore moins de chance, Chi-You le frappa sèchement du dos de sa lame à la truffe, lui arrachant un couinement de douleur. Les deux suivants tentèrent une attaque combinée, l'esprit dévia le coup de poignard et bloqua le bras de son attaquant sous le sien, pendant que son autre bras parait les frappes de l'autre tigre. Elle trouva rapidement une ouverture, l'entailla à la cuisse, et alors qu'il tombait à genoux, planta son sabre à travers ses vêtements dans le sol. Profitant que son opposant était immobilisé, son poing désormais libre frappa à la tempe le tigre au bras toujours bloqué, l’assommant net. L'avant dernier tigre connut le même destin, Chi-You para son attaque du sabre, et du poing l'envoya prestement au sol, inconscient. Finalement, elle lança son sabre au pied du leader, ayant liquidé sa petite troupe.

"Alors, petit minou, toujours partant ?"
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox