banniere
 
  Nouvelles:
Une nouvelle édition de la Gazette LGJ est disponible !

Vous pouvez y accéder ici.



De nouvelles lois européennes rentrent en vigueur, informez vous ICI.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 ... 6 7 [8]
  Imprimer  
Auteur Sujet: La Chasse Sauvage [Maud de Rehen]  (Lu 3024 fois)
Maud de Rehen
E.S.P.er
-

Messages: 131



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Soyez au pied de la divine Maud de Rehen ! Unique héritière des Rehen, envoyée de la divinité suprême, celle qui guérit de tout, venant purger notre beau monde des créatures du Malin ~
« Répondre #105 le: Juin 13, 2018, 08:10:09 »

Vesa était de retour ! Toujours plongée dans ses papiers, elle fut très contente de voir la fameuse paladine revenir ! Sans doute qu’elle avait bossée, étant donné qu’elle semblait prête à expliquer quelques unes de ses découvertes. Sans doute avait-elle découvert plus de choses intéressantes qu’elle, étant donné qu’elle était allé… Allé… Oh, elle ne savait plus… Avait-elle su d’ailleurs ? Elle ne se souvenait pas qu’elle en ait parlé… Boah, c’est sans importance ! Notre fameuse Vesa était une fille très intelligente, et qui pouvait se débrouiller, donc, il n’y avait pas de soucis. Sans doute que c’était quelques choses de super utile qu’elle allait expliquer… L’avantage, c’est que la fameuse jeune femme aux cheveux mauve, et bien, elle aussi, elle avait plusieurs choses à raconter à notre Vesa ! On allait bien voir ce qui allait se passer.

« Je crois que Montferrat se livrait à du trafic d’esclaves, Maud. De la traite organisée par la Salamandre en utilisant divers biens abandonnés comme points de chute. Mais à quelle fin ? »

« Cela serait logique. Et la fin me semble simple non ? Esclavage sexuelle, ou travail forcé, du classique. »


Là, elle avouait qu’elle séchait. Bon nombre de noble mouillait dans l’esclavage, étant donné que l’être humain était l’une des denrées toujours les plus efficaces, quand il s’agissait de gagner de l’argent… Et ouais, c’était sale, horrible, mais l’esclavage continuait. Maud était pas contre l’esclavage… Mais uniquement des sous-humains, des hybrides, etc. Les humains, eux, par contre, cela ne devait pas exister ! Quoiqu’il en soit, visiblement, s’il y avait des esclavages, et bien, les buts étaient sans doute logique : des esclaves sexuels, du travail forcé… Peut-être des soldats aussi ? Elle s’y connaissait moins sur ce point, mais elle savait que parfois, des esclaves étaient utilisés comme chair à canon durant certaines batailles… Bref, elle se tourna vers Vesa, et déclara vis à vis de ce qu’elle avait elle trouvée :

« Ce qui m’inquiète personnellement, c’est ça. »

Elle posa alors avec violence une liasse de papier devant Vesa. La liasse était assez importante, mais elle restait la plus petite de toutes les piles qu’avait fait Maud. C’est là qu’on pouvait se dire « ouah ! Elle s’y connaît ! » Car en effet, elle avait quand même rangée l’intégralité de ses papiers, et surtout, elle les avait classé, histoire de mieux pouvoir se retrouver dans l’ensemble. Heureusement que la fenêtre était bien fermé, sinon, un coup de vent… ET BAM ! Tout les papiers à travers la salle ! Plus sérieusement, ne faîtes pas ça. Je crois que Maud pêterait les plombs et il risquerait d’avoir des blessés. Bref, quoiqu’il en soit… Que voulait mettre en avant la fameuse Maud de Rehen avec ses fameux papiers ? Quelques choses d’important ? Quelques choses de dangereux ? Et bien… Elle allait le montrer, étant donné qu’elle déclara, en montrant un des papiers :

« Notre seigneur semblait parfois n’avoir aucun autre intérêt qu’être une mule. Des sommes d’argents extrêmement haute transitaient par lui, mais regarde, il n’en prélevait pas un centime. »

C’était un schéma classique, là, sans doute que si Vesa s’y connaissait un peu, elle connaissait ce principe. C’était un peu du blanchissement d’argent quoi, le baron, étant donné qu’il était noble, faisait stationner des sommes d’argents venant de marchés illégaux, mais quand cela était vérifié, les inspecteurs étaient plus sympathique, étant donné qu’il voyait que l’argent avait transité par une personne totalement fiable. On abusait de la confiance des gens quoi, si vous voulez mon avis. Bref, en tout cas, le seigneur avait donc été une mule, et avait fait transité de l’argent d’un camp A à un camp B… En quoi c’était inquiétant ? Encore une fois, quand on relisait le début de ce paragraphe, je disais ouvertement que c’était quelques choses de classique, donc… Donc, il n’y avait rien d’inquiétant, c’est juste fortement embêtant… Et bien, il y avait quelques choses qui clochait dans cela, et Maud le pointa.

« Hors, en général, ce genre d’abus financier, les passeurs prélèvent toujours une part de commission. Je connais bien ça. Mais là, rien. Donc, soit il ne voulait rien avoir affaire avec cet argent, soit les parties concernés le terrifiaient, et il voulait pas avoir le moindre ennui... »

Bam. Et on pouvait vérifier, mais TOUS ! Tous ! Jamais le fameux Baron n’avait prit la moindre somme d’argent, il avait toujours bien sagement fait transiter l’argent. Et cela, c’était quand même fortement étonnant de la part d’un homme qui semblait aussi… Comment dire… Passionné par l’argent ? Fasciné par les richesses ? Bref, il devait vraiment avoir peur, pour qu’il n’arrive même pas à récupérer quelques sousous… Bref, il y avait quelques choses qui puait là dedans… Et sans doute que c’était lié avec ce qu’avait trouvée la fameuse Vesa… Bref, elles avaient toutes les deux bien avancés dans leurs recherches. On pouvait donc dire qu’elles allaient très certainement avancé dans l’enquête, bien qu’elles étaient toujours coincées dans cette ville, le temps que quelqu’un arrive pour les remplacer dans la gestion de la ville… Bref, la fameuse Maud reprit par rapport à ce qu’elle avait dit juste avant…

« Ennui... *baille* qu’il a quand même eu, vu qu’il bouffe les pissenlits par la racine... Bon sang, j’ai envie de dormir... »

Elle laissa échapper un magnifique baillement, qui montrait qu’elle en pouvait plus. Déjà, elle avait failli tomber de sommeil plus d’une fois en triant… Bref, elle restait assisse, et reposa un bref instant sa tête dans ses bras, tout en se disant qu’elle avait du mal à comprendre tout ce qui se passait… Sans doute que c’était bien plus haut que ce qu’elle était capable. Après tout, elle n’était qu’une paladine et…. Oh non ! Elle ne devait pas penser à ça ! Elle était Maud de Rehen ! Et une Rehen se doit de toujours être la meilleur ! C’est important ! Bref, elle reposait un peu ses yeux… Qu’allait faire Vesa devant cette maud tout à fait fatiguée ? Et bien, c’était une bonne question, mais une question inutile à développer, étant donné que la fameuse Vesa allait y répondre… Donc, comme dit dans le métier, just wait’n see ! Et… à vous les studios !
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !

PRAISE THE SUN  \[T]/
Paladin Vesa
Humain(e)
-

Messages: 87



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #106 le: Juin 18, 2018, 12:30:27 »

« Tout cela confirme ce que je pense, Maud... Il ne s’agit pas d’une simple fraude fiscale, d’un simple arrangement avec un seigneur local et des bandits de passage. »

Hélas, ce genre de choses faisaient partie des infractions fréquentes dont les seigneurs étaient jugés. La Couronne avait depuis des siècles cherché à étendre son influence sur ses vassaux, à légiférer et à fédérer son système féodal. Selon ce système, le royaume était organisé en circonscriptions administratives très autonomes, les seigneuries. Nexus avait longtemps fonctionné sur ce système, avant de commencer à progressivement tout structurer, afin que l’autorité centrale ne soit plus celle du seigneur. Par le biais des conflits successoraux, de la nécessité de protéger les gens, de lutter contre les guerres privées, la Couronne avait progressivement réussi à instaurer l’idée d’une hiérarchie des pouvoirs publics, passant à travers les titres de noblesse. La seigneurie était devenue une circonscription administrative dépendant d’un plus grand ensemble, et ainsi de suite, jusqu’au plus gros pouvoir, la Couronne, l’État. Tout ça avait mis des siècles à se faire, et avait nécessité des raisonnements politiques et philosophiques. Nexus était à l’origine du concept central, fondamental, de souveraineté. À travers ce concept découlait celui de l’État, et c’était à Nexus qu’on devait le développement de ce concept à travers tout Terra.

Tout comme les penseurs de la France médiévale, les penseurs nexusiens avaient développé l’idée qu’un État existait dès lors que trois critères étaient réunis : une population, un territoire, et une nation souveraine. Tout cela pour dire que la justice royale pouvait juger les seigneurs quand leurs comportements constituaient des manquements à leurs obligations seigneuriales. Et, ce que Maud et Vesa venaient de découvrir rentrait tout à fait dans ce domaine-là.

En plus du trafic d’esclave, Montferrat agissait aussi comme convoyeur de fonds. Il n’y avait qu’une seule explication logique à cela, que Vesa développa :

« Montferrat devait transférer l’argent de la Salamandre à quelqu’un d’autre... Un relais efficace et plus discret que dans la capitale. »

Les détails figuraient dans les manuscrits et les livres de comptabilité. Montferrat devait sûrement avoir des complices.

« Il faudrait éplucher les registres, interroger les agents seigneuriaux qui travaillaient avec Montferrat... Nous ne résoudrons pas l’enquête, Maud. Il va falloir attendre que les renforts arrivent. La Couronne diligentera elle-même les investigations, tout ça est trop gros pour nos maigres ressources. »

Et ce d’autant plus qu’à l’origine, elles n’étaient même pas là pour s’occuper de ça ! Leur quête initiale restait la Chasse Sauvage, et, pour l’heure, Vesa ne voyait aucun lien apparent entre les agissements délictuels de Montferrat et la présence de la Chasse Sauvage. C’est à ce moment que Maud se mit à bâiller, manquant de s’affaler sur les registres de comptabilité. Vesa sourit alors, et revint à des préoccupations plus classiques.

Sa main caressa alors doucement les cheveux de la femme, et Vesa acquiesça.

« Oui, il est temps de se reposer... Mais on devrait emmener ces documents avec nous, je ne pense pas qu’il soit très prudent de les laisser là. »

Après tout, on ne pouvait faire confiance à personne dans cette ville !

« Et je pense aussi qu’il serait sage que nous dormions dans la même chambre... Au cas où. »

Vesa ne se sentait nullement en lieu sûr ici...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Maud de Rehen
E.S.P.er
-

Messages: 131



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Soyez au pied de la divine Maud de Rehen ! Unique héritière des Rehen, envoyée de la divinité suprême, celle qui guérit de tout, venant purger notre beau monde des créatures du Malin ~
« Répondre #107 le: Aujourd'hui à 08:14:19 »

Les papiers et archives étaient souvent très intéressante. Pas plus qu’aller directement sur place pour enquêter… Et pas moins. Les deux étaient complémentaires, et là, Maud et Vesa avaient fait un joli travail d’équipe, en laissant chacune faire ce qu’elle savait faire. Maintenant, elles se retrouvaient et donc découvraient plus chacune de leur côté. Notre chère Vesa avait la confirmation que l’homme faisait des trafics d’esclaves, et Maud savait qu’il servait de mule… Et le pire, c’est que tout cela était sans doute lié, mais… Maud n’arrivait pas à trouver les liens logiques ! Il y en avait forcément ! Forcément, cela ne pouvait pas être un hasard, c’était pas crédible… Il fallait absolument qu’elle trouve… Heureusement Vesa était toujours là pour la calmer un peu et la remettre dans le droit chemin.

« Montferrat devait transférer l’argent de la Salamandre à quelqu’un d’autre... Un relais efficace et plus discret que dans la capitale. Il faudrait éplucher les registres, interroger les agents seigneuriaux qui travaillaient avec Montferrat... Nous ne résoudrons pas l’enquête, Maud. Il va falloir attendre que les renforts arrivent. La Couronne diligentera elle-même les investigations, tout ça est trop gros pour nos maigres ressources. »

En effet. Là, c’était un poisson qui était vraiment trop gros pour elles. Cela énervait Maud, qui n’aimait pas du tout apprendre cela… Mais disons que ces derniers temps, et bien, elle avait eu pas mal d’échec, donc, elle se remettait pas mal en question… Puis… Il y avait Vesa. Vesa dont les déclarations étaient absolus pour notre chère Maud ! Maud était une fan-girl de Vesa… Bref, de toute façon, là, elle était trop crevée pour véritablement réfléchir à tout cela… Elle voulait juste se reposer, et si elle restait dans cette salle, et bien, c’est pas grave, elle dormirait sur ces papiers, c’était pas grave, au moins, ça la permetrait de tout surveiller ! Heureusement, Vesa était plus raisonnable que notre chère Maud, et surtout moins une gamine par moment, si vous voulez mon avis, et déclara alors pour raisonner la fameuse Maud de Rehen :

« Oui, il est temps de se reposer... Mais on devrait emmener ces documents avec nous, je ne pense pas qu’il soit très prudent de les laisser là. »

« En effet… Les incendies arrivent étonnement vite dans ce genre de cas. »

Oh oui… On les oubliait souvent, mais ces feux étaient redoutables. Ils arrivaient toujours mystérieusement aux meilleurs moments, et ils faisaient entièrement disparaître parfois des pans entiers d’archives, des documents très précieux, rares, et la plupart du temps… Mystérieusement, c’était toujours des documents compromettants qui disparaissaient dans le feu. Maud savait bien cela, car avant de devenir paladine, ses premières missions par son père… Cela avait été de faire ça. Elle n’était pas très bavarde sur sa vie avant d’être dans l’ordre du Griffon, mais elle savait pas mal de choses… Heureusement, c’était derrière elle tout ça… Derrière elle ? Vraiment ? Pas tout à fait étant donné qu’elle déclara, d’une voix un peu faible :

« J’en sais quelques choses... »

Elle se souvenait. Sa première mission, petite, elle n’avait que quatorze ans, et elle se souvenait de l’odeur du brulé. Ce palace qui brulait, et son père qui lui tenait la main. La destruction d’un adversaire, et de toutes ses archives. Elles se souvenaient des flammes qui dévoraient l’entiereté du manoir. C’était là qu’elle s’était rendu compte que peut-être qu’elle n’était pas du côté des gentils avec son père… Bien sûr, la découverte de sa mère, transformée en jouet sexuel, quelques années plus tard avait fini d’achever ce qu’elle pensait… Mais ce feu… Ce feu resterait toujours pour elle l’un des symboles de l’abus de puissance, puissance des Rehen qu’elle incarnait, et dont elle savait comment l’abus pouvait aller. Elle aurait du mal à penser qu’elle même abusait avec son racisme habituel… Mais passons.

« Et je pense aussi qu’il serait sage que nous dormions dans la même chambre... Au cas où. »

« En effet ! »

Elle prit les dossiers, en prenant le plus possible, en laissant le moins possible à son interlocutrice. Non pas qu’elle ne voulait pas que Vesa travaille, genre elle avait pas confiance en elle, mais tout simplement… Et bien, c’était Maud ! Comme toujours, elle en faisait trop… Heureusement, elle avait été un minimum raisonnable, et elle n’avait quand même prit qu’une quantité « portable » pour elle… Genre, elle ne serait pas à tomber ou faire tomber des papiers importants… Elle commença à chercher alors une chambre, ne vérifiant même pas si Vesa la suivait… Mais elle supposait que Vesa allait la suivre, vu qu’elles allaient dormir dans la même chambre ! D’ailleurs, ce n’était pas une proposition, Maud voulait dormir avec Vesa ! Oh, oui, dormir. Elle savait pas encore si elles feraient plus que ça, mais là, elle était vraiment crevée.

« Tsssk… Pas cette chambre. »

Ce ne fut pas compliquée à reconnaître… Cette chambre était encore tachée de sang, sur le lit et le sol… Et c’était le sien. Celui de Maud. En effet, la chambre que trouva d’abord Maud était la chambre dans laquelles elles avaient été capturés ! Et donc, là où Maud s’était fait planté par un carreau d’arbalette en plein dans le ventre… Même si la théorie dirait que cela devrait être la chambre la plus sûre, étant donné qu’il s’était déjà passé un crime là bas… Et bien, la fameuse Maud de Rehen avait TOUT sauf envie d’y dormir. Faut dire, déjà, elle commençait tout juste à être nettoyée, et le sang ici, bah, c’était le sien. Il y avait plus joyeux comme chambre. Bref, elle continua d’avancer, et finalement elle s’arrêta sur une chambre assez luxueuse, et surtout, qui avait l’avantage d’être entièrement libre… Maud déclara alors :

« Là, on sera bien ! Entre, je ferme à clef cette fois ! »

Et oui ! Enfaite, une des grandes erreurs de Maud, la dernière fois, c’est qu’elle n’avait PAS fermée la porte, vu qu’elle pensait qu’il n’y avait aucun risque ! Donc, elle avait laissée la porte ouverte, et était arrivé ce qui était arrivé. Donc, cette fois, elle avait bien fait attention, en regardant les chambres, une chambre qui avait bien encore des clefs… Maintenant, elles seraient à l’abri… Même si Maud franchement restait méfiante ! Elle s’était fait vaincre une fois par surprise… Elle posa alors tout les dossiers sur une chaise, les ayant amené jusqu’ici… Oui, on sentait la paranoïa jusqu’au bout… Bref, là, ils n’auraient aucun risque… Franchement, ils seraient VRAIMENT à l’abri. Maud était paranoïaque peut-être, mais elle espérait que la fameuse Vesa comprendrait… Mais oui, elle comprendrait, elle était géniale Vesa !
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !

PRAISE THE SUN  \[T]/

Tags:
Pages: 1 ... 6 7 [8]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox