banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 ... 4 5 [6] 7 8 ... 10
  Imprimer  
Auteur Sujet: La Chasse Sauvage [Maud de Rehen]  (Lu 4160 fois)
Maud de Rehen
E.S.P.er
-

Messages: 150



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Soyez au pied de la divine Maud de Rehen ! Unique héritière des Rehen, envoyée de la divinité suprême, celle qui guérit de tout, venant purger notre beau monde des créatures du Malin ~
« Répondre #75 le: Février 22, 2018, 12:07:33 »

Maud n’était pas bonne pour se faire des connaissances. Maud était encore moins bonne pour se faire des amis. Ce n’était pas que la fameuse paladine ne voulait pas d’amis, bien entendu. Elle aimait avoir des servite... Des amis ! Mais malheureusement, elle n’y arrivait pas... Je ne comprends vraiment pas pourquoi... Vous vous comprenez ? Non, bien sur, comme moi vos ne comprenez pas... Plus sérieusement, elle avait tellement d’envie de contrôle, qui faisait qu’elle avait du mal à comprendre qu’une amitié, ce n’était pas le servir, pas lui obéir, ne pas être à elle. C’était son caractère, et elle devait comprendre qu’il fallait qu’un ami, ça soit aussi une personne qui puisse faire ce qu’elle veut, qui ait une vraie liberté... Mais bon... Trève de blabla...

« Oui, Maud, c’était... C’était vraiment super ! Je... Hum... Merci. »

« Hihi. Tu es si adorable... ! »

Ce n’était pas faux ! On sentait que Vesa ne s’y connaissait vraiment pas, pensait la fameuse Maud... mais... Mais elle aimait ça ! Elle avait l’impression que pour une fois, pour la première fois depuis le début de la mission, et bien, c’était elle qui contrôlait le tout... C’était elle qui apprenait quelques chose à sa compagne, et non pas l’inverse... Et Dieu que cela faisait du bien pour la fameuse Maud de Rehen. Après tout, elle était quand même une paladine d’exception à ses yeux, mais elle n’avait enchainé que des râtés. Après, elle avait quand même une petite boule dans la gorge... N’était elle bonne qu’à séduire et baiser ? Ce n’était pas un paladin, ça, mais une courtisane... Non, elle avait participé à la défaite du basilic. Elle avait réussi à prouvé sa valeur, et ne faisait que se détendre. Allez, elle devait rester avant tout positive.

« Mais... Et toi, Maud ? Tu... Euh... Tu n’as pas encore... Enfin, euh... »

« Mmmh... ? »


Elle regardait avec amusement... La fameuse Vesa continuait de montrer qu’elle était... Comment dire... Timide vis à vis de cette situation ? Bien entendu, Maud comprenait. Après tout, c’était normal d’être mal à l’aise dans ce genre de sitaution, et surtout... Ce n’était pas en quelques dizaines de secondes qu’elle allait pouvoir tout d’un coup devenir une experte et ne plus être timide. C’était logique, et puis... Elle s’amuserait moins si Vesa commençait à trop se sentir à l’aise... Quoi ? C’était mesquin ? Mais non, c’était gentil ! Fallait pas croire ! D’ailleurs, c’était ça qui permettait d’avoir ses perles...

« Tu... Tu ne t’es pas relâchée » 

« Ahahahah ! Tu es adorable ma Vesa~ Laisse moi déjà te rendre quelques choses... »

Elle embrassa à son tour Vesa... Elle fit un long baiser, profitant pour caresser sensuellement et gentiment le corps de sa camarade... Relâchée... C’était un superbe euphémisme pour ce qui se passait, et franchement, elle aimait bien l’idée... En effet, elles étaient entrain de relâcher la pression, pour être plus forte, mieux préparer, prête à se réattaquer à la chasse sauvage ! Oui, car la tentative d’enlèvement n’avait pas fait oublier à Maud pourquoi elles étaient là ! Elles étaient là pour stopper cette chasse sauvage, et Maud comptait bien faire de son mieux pour stopper cette atrocité. Pour le moment, elles avaient toutes deux affronter des... Des monstres causés par cette chasse Sauvage... Mais encore elle en précision, elles n’avaient pas encore pu affronter. Et Maud comptait bien agir. Elle ne pouvait pas laisser cela en liberté... Mais pour le moment...

« Pense tu être capable de me faire jouir ? Je le pense personnellement... Donc, je vais te donner un petit handicap... »

Elle attrapa alors la fameuse Vesa, et la fit reculer vers le bord de l’étang, pour l’allonger contre la terre argileuse, bien confortable, sans aspérité ou rochers pour blesser les deux demoiselles... Bref, c’est bien agréable non ? Elle laissant Vesa s’allonger sur elle, la dominer... Bien sur, c’était une domination factice, car elle n’existait qu’uniquement car elle l’autorisait. Si elle ne l’aurait pas voulu, mais Vesa aurait pu espérer la dominer. C’était elle qui dominait après tout. Quoiqu’il en soit, vous avez compris ce que ça veut dire, elle allait donner un peu de domination à sa compagne, on allait bien voir comment elle se débrouillait, est-ce qu’elle allait réussir à la faire jouir ? Ou plutôt à la « relâchée », comme l’euphémisme de la fameuse paladine le disait ? Hihi, elle le pensait vraiment, mais elle trouvait amusant de donner quelques contraintes à la fameuse Vesa... Mais elle allait la guider, pas d’inquiétude.

« Allez, allonge toi sur moi, sein contre sein... Et embrasse moi ma Vesa, joue de tes doigts... ! »

Elle allait guider cette débutante... Après tout, c’était logique, étant donné que la fameuse Vesa allait tenter de lui faire du plaisir, et elle comptait bien en recevoir. Elle était contente. Elle n’avait pas voulu forcer Vesa à lui rendre la pareil. Après tout, elle n’avait pas toujours été gentille envers cette pauvre femme, et elle l’avait rendu un peu folle avec tout ses changements de comportement. Elle en avait bien conscience... Mais voir comme ça, Vesa tenter de lui rendre la pareil... Cela lui faisait chaud au coeur. Pour une fois, elle avait l’impression qu’elle allait recevoir quelques choses, et que ce quelques choses n’avait aucune raison particulière... C’était juste comme ça, et elle en était heureuse !
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !

PRAISE THE SUN  \[T]/
Paladin Vesa
Humain(e)
-

Messages: 102



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #76 le: Février 26, 2018, 01:41:05 »

Vesa et Maud venaient de faire l’amour, ce qui troublait la jeune paladine, tout en l’excitant aussi profondément. Il faut bien admettre que, si Maud avait des mauvais côtés, elle pouvait aussi se montrer très chaleureuse et très affectueuse. Certes, ce n’était jamais totalement désintéressé, mais, en l’état, c’était tout ce dont Vesa avait besoin. Elle voulait sentir le corps de Maud contre le sien, sa chaleur, sa tendresse... Et lui avait tout simplement signalé qu’elle ne s’était pas encore « relâchée », une expression pleine d’innocence, et qui ne manqua pas d’amuser Maud, faisant rougir Vesa. L’intéressée l’embrassa alors, longuement et tendrement, réchauffant le corps de Vesa, la faisant frissonner. Ses mains se posèrent sur les hanches humides de la femme, et elle répondit avec envie à son baiser, serrant ses mains sur sa peau.

Normalement, elles auraient dû s’habiller, et reprendre les choses sérieuses, retourner au village, et appliquer la justice sur le seigneur local corrompu, ou poursuivre la Chasse Sauvage et les autres bandits qui étaient partis inspecter l’un des villages attaqués par la Chasse... Mais, en ce moment, Vesa pensait surtout à coucher avec cette femme. Elle l’embrassait donc longuement, se blottissant contre elle, et, après ça, Maud passa aux choses sérieuses. Son amie et amante avait bien compris qu’il fallait motiver Vesa, qu’il fallait la guider et l’orienter pour faire d’elle ce qu’on voulait.

Maud la relança alors, lui demandant si elle se croyait capable de la « faire jouir ». De tels propos ne manquèrent pas de faire rougir Vesa, qui se mordilla à nouveau les lèvres, n’osant pas lui répondre sur le coup.

« Maud, je... »

Et, avant que la paladine ne puisse poursuivre, Maud indiqua qu’elle allait lui « donner un petit handicap », et, sur ce, la retourna, puis la poussa contre la terre. Elle se retrouva couchée sur le sol, et vit Maud se rapprocher encore. Sortant ainsi de l’eau, Vesa se pinça les lèvres, et laissa Maud continuer à les guider. Elle se retrouva ainsi au-dessus de son corps, croisant son regard avec le sien, et lui sourit, une main sur son épaule. « Sein contre sein », demanda Maud, et c’était précisément ce que les deux femmes faisaient. Ses seins s’appuyaient sur ceux de la femme, et Vesa se remua d’avant en arrière, se mordillant les lèvres, puis embrassa encore Maud.

Leurs deux corps trempés étaient collés l’un à l’autre, et sa main descendit donc, filant entre les cuisses de Maud. Nerveuse et timide, Vesa n’était pas non plus totalement empotée, et caressa donc les cuisses de la femme, entre ses jambes, sursautant en sentant ses lèvres intimes, une zone humide et... Très bizarre. Différente de la peau humaine. Elle rompit le baiser, et esquissa un léger sourire, son regard croisant celui de la femme.

« Oh, Maud... »

Vesa continua à la caresser intimement, et à l’embrasser, obtempérant ainsi aux instructions de la jeune femme, et y ressentant elle aussi un grand plaisir. Néanmoins, elle restait toujours un peu nerveuse, ce qui l’amena à demander quelques précisions tout en continuant à s’affairer :

« Co-Comme ça, Maud... ? »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Maud de Rehen
E.S.P.er
-

Messages: 150



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Soyez au pied de la divine Maud de Rehen ! Unique héritière des Rehen, envoyée de la divinité suprême, celle qui guérit de tout, venant purger notre beau monde des créatures du Malin ~
« Répondre #77 le: Février 28, 2018, 12:01:03 »

Eheh… L’idée de montrer à Vesa ce qu’elle devait faire plaisir, énormément plaisir même… Elle était pour une fois celle qui dirigeait et… Et c’était cool ! Mais vraiment ? Elles devaient vraiment faire ça ? Et bien… Et bien, il est vrai qu’elles auraient peut-être du retourner à leur mission, maintenant. Elles s’étaient détendus, et puis, elle restait dans un milieu hostile, peu propre à rester véritablement dans la région, sans prendre plus de précaution. Après tout, n’était-ce pas justement le manque de précaution qui avait entraînée leur honteuse capture ? Ouais, sans aucun doute, après tout, Maud s’était quand même bien fourvoyée sur l’allégence du seigneur, qu’elle avait quand même cru… Cela avait été une erreur de sa part… Mais les erreurs, cela arrivait n’est-ce pas ? Un peu trop souvent pour la fameuse paladine aux cheveux mauves d’ailleurs…

« Maud, je... »

Mais c’était trop tard, elle avait mis comme d’habitude la charrue avant les bœufs… Et voilà qu’elles étaient repartis pour un tour, sauf que cette fois, c’était officiellement Vesa qui dirigeait les festivités, et Maud qui était celle qui en profitait… Alors, oui, c’était absolument vrai, mais il fallait bien comprendre que c’était toujours Maud qui guidait ! Après tout, c’était quand même une débutante qui s’occupait d’elle, elle avait encore beaucoup à apprendre ! Mais pas d’inquiétude, Maud était là, et elle comptait bien aider son interlocutrice, et celle qui s’occupait plus généralement d’elle, à lui faire plaisir. Elle écouta d’ailleurs les mots d’ici, son amante, qui déclarait…

« Oh, Maud... »


Les deux femmes étaient donc allongée dans cette position intime, où les seins étaient bien ensemble, collés, et la main de l’autre paladine était proche de son intimité. Elle était encore nerveuse… Mais la nervosité était-elle contagieuse ? Plus le temps passait, plus la fameuse Maud semblait elle aussi nerveuse… Elle semblait réfléchir… Beaucoup réfléchir… Oh oh… On sait bien que quand on réfléchit, et bien, on est amené à penser à de nombreuses choses, pas forcément des plus agréables d’ailleurs… Que se passait-il donc alors dans l’esprit de la fameuse Maud ? C’était une très bonne question… Sans doute pensait-elle à quelques choses qui avait son importance… Oh, oui, elle ne serait pas comme ça, sans aucune raison… Après, elle ressentait quand même le plaisir, et cela avait son importance, une grande importance même… Mais… Mais…

« Co-Comme ça, Maud... ? »

« Oui… Oui, c’est très bien… Ve… Vesa... »


Elle sentait le plaisir alors que les mains jouaient avec son intimité… Plaisir et… Et… Honte… Mais que diable était-elle entrain de faire ? Etait-elle vraiment entrain de faire ce qu’elle devait faire… Elle doutait. Elle doutait du bien fondé de ce qu’elle avait fait… Peut-être était-ce lié au fait que le cristal rose s’était éteint… ? Elle commençait à réfléchir plus en détail de ce qu’elle avait fait, depuis le début, ce qui avait amené les deux femmes à se retrouver ici… Et puis, elle réfléchissait, tout en gémissant de plaisir… Plus elle se rendait compte de ce qu’elle faisait était… mal. Mal, car elle n’avait toujours pas fait ce qu’elle devait faire… Ce qu’elle aurait du faire depuis le début. Et elle ne l’avait pas fait, rendant… Le fait qu’elle essayait d’avoir du plaisir… Un peu… Gênant… problématique… Elle… Elle devait parler…

« Vesa… Je… Je sais que je suis une horrible fille… Que je suis une pimbèche et que tu dois penser que je ne sais rien faire… Je… Je veux pas attirer ta pitié… Mais je veux m’excuser... »

Elle se sentait coupable. Tout d’un coup, cela lui avait pris comme une bouffée d’hormone. Enfaite, dans les faits… Mais que diable s’était-il passé ? Et bien… Quand je vous dis que son comportement est mouvant… La fameuse Maud avait réfléchit, et après la bouffée de plaisir à contrôler, elle avait des choses à dire. De nouveau, elle se rabassait, comme elle avait fait quelques heures plus tôt à la fontaine… Mais alors que tout à l’heure, cela ressemblait plus à un caprice, ou à une boule de nerf qui avait explosé après plusieurs choses, là… Là, cela semblait beaucoup plus profond, à avoir un sens beaucoup plus… Comment dire… Lourd. Oui, c’était exactement ça, un sens extrêmement lourd… Elle ne voulait pas attirer la pitié… Mais il y avait des choses, qui ne faisait aucun doute… Et elle déclara :

« J’ai provoqué tout les soucis par mon manque de préparation, et mon entêtement… Je… Je suis désolée. »

Elle faisait enfin ce qu’elle aurait du faire depuis bien longtemps. Oh, elle avait montré de très nombreuses choses depuis que leur mission avait commencé. Elle s’était énervée contre Vesa. Elle avait montrée ses doutes à Vesa. Elle s’était plainte de ses erreurs et de ce qu’elle avait fait, oui… Tout cela elle l’avait fait. Mais elle faisait ENFIN quelques choses quelle aurait du faire depuis le début… S’excuser. Elle était responsable de presque tout ce qui s’était arrivé, à chaque fois, en manquant de prudence ou de précaution… Elle avait entraînée tout cela, et voilà qu’elle prenait, non, elle tentait d’inciter quelqu’un à lui donner du plaisir, alors qu’elle avait fait que des bêtises. Sans le vouloir, sans le contrôler, et avec la plus grande honte du monde… Elle laissa échapper une larme, puis deux, et sanglotait, serrée contre Vesa. Elle se rendait compte de son inutilité, de ses erreurs, et elle devait s’excuser. Elle était faible, là, et elle permettait à autrui, autrui très sélectionnée vu que c’était Vesa, de voir cela.
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !

PRAISE THE SUN  \[T]/
Paladin Vesa
Humain(e)
-

Messages: 102



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #78 le: Mars 05, 2018, 01:49:33 »

Vesa avait déjà pu constater que, avec une femme comme Maud, elle n’était jamais au bout de ses surprises, et c’est d’ailleurs ce qu’elle allait encore constater. Alors que la paladine commençait à palper le corps de Maud, à se l’approprier, et à la caresser intimement, le plaisir inonda petit à petit le corps de son amante, s’accompagnant... D’une étonnante dose de culpabilité. Concentrée sur sa tâche, Vesa déplaçait ses doigts en elle, et, alors qu’elle s’évertuait avec passion à cette tâche, Maud... Lui présenta ses excuses. Interloquée, Vesa suspendit son geste, et posa sa main sur les cuisses de la femme, ses doigts légèrement trempés par le délicieux liquide s’échappant des lèvres intimes de Maud.

C’était l’heure de la confession, à un moment totalement inattendu. Était-ce vraiment l’occasion de faire ça ? Les deux femmes étaient nues l’une contre l’autre, se caressant mutuellement, et Maud lui avouait être « désolée », être une « pimbèche »,endossant toutes les responsabilités pour les déboires qu’elles avaient eu. Vesa entrouvrit les lèvres, surprise, et allait répondre... Quand elle vit des larmes couler le long des yeux de Maud. D’aucuns, plus cyniques qu’elle, auraient pu croire à une mise en scène, destinée à l’amener à la prendre en pitié, et à lui répondre en disant qu’elle en faisait trop, flattant son orgueil en lui certifiant qu’elle n’était pas responsable de tout... Mais Vesa ne fonctionnait pas comme ça. Pour le dire simplement, la paladine avait un véritable cœur d’artichaut.

Esquissant un léger sourire, elle posa soudain son doigt sur les lèvres de Maud, lui intimant le silence.

« Maud... Tu ne devrais pas dire ça, ma chérie. »

Vesa l’embrassa alors, collant ses lèvres aux siennes.

« Je ne suis pas là pour compter les points, et dire qui a tort ou qui a raison... Nous sommes des paladins de l’ordre du Griffon, Maud, pas des écolières qui se chamaillent. »

C’était sans aucun doute une phrase pleine de sagesse, qui ne pouvait que susciter l’adhésion de quiconque l’entendrait. Souriant encore, Vesa retourna baiser les lèvres de Maud, son corps se frottant toujours au sien.

« Il faut tirer profit de nos erreurs passées, en tenir leçon, pour ne plus les reproduire, tout simplement. Se flageller est inutile, Maud, nous sommes appelées à travailler ensemble. »

Les choses étaient aussi simples que ça. Sa main caressa le visage de la femme, tendrement et doucement.

« Et puis, tu exagères, tu n’es pas si horrible que ça... Sinon, tu ne m’aurais pas fait jouir ! »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Maud de Rehen
E.S.P.er
-

Messages: 150



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Soyez au pied de la divine Maud de Rehen ! Unique héritière des Rehen, envoyée de la divinité suprême, celle qui guérit de tout, venant purger notre beau monde des créatures du Malin ~
« Répondre #79 le: Mars 06, 2018, 10:57:44 »

Elle avait fait des fautes… Mais était-ce une raison de faire ce qu’elle faisait ? C’est vrai qu’on pourrait tout à fait croire qu’elle faisait ça pour mieux revenir après à la vantardise, montrer qu’au fond elle est gentille, et bam, on excuse qu’elle est une peste et une pimbèche ! Et c’est vrai, après tout… Ce n’était pas du tout car elle reconnaissait qu’elle était une pimbèche qu’on allait l’excuser… Mais il fallait bien comprendre que oui. Oui, elle disait ça, mais elle n’avait pas d’idée derrière la tête. Elle était… Ouh là, cela ne va pas être très gentil de dire ça, mais quoiqu’il en soit, c’était la vérité… Bref, elle n’était pas assez intelligente pour ça. Elle n’était pas assez maligne pour en effet imaginer un moyen de se faire plus apprécier. Elle était du genre à foncer, puis réfléchir. Pleurer puis réfléchir. Frapper puis réfléchir… Etc. Vous avez bien compris. Et cela, et bien, visiblement la fameuse Vesa l’avait compris, étant donné qu’elle déclara :

« Maud... Tu ne devrais pas dire ça, ma chérie. »

« Huh »

Elle venait d’avoir les larmes essuyée, et surtout, elle se fit de nouveau embrassée… Après ce qu’elle avait dit, se faire taire ainsi… On pouvait dire que cela faisait énormément de bien. Elle avait besoin de se faire taire comme ça plus souvent… Rien que ce petit acte montrait que Vesa comprenait ce qu’elle disait, et ne lui en voulait pas. Elle ne semblait pas penser qu’elle faisait ça pour des raisons intéressé… Bref, tout montrait qu’elle était là pour soutenir la fameuse Maud… D’ailleurs, elle expliqua :

« Je ne suis pas là pour compter les points, et dire qui a tort ou qui a raison... Nous sommes des paladins de l’ordre du Griffon, Maud, pas des écolières qui se chamaillent. »

C’est vrai… Mais quand même ! Elle avait enchaîne les erreurs… Etait-elle vraiment digne de sa place dans l’ordre du Griffon… ? Franchement, quand elle pensait à ses compétences magiques, et à son manque de connaissance, elle se disait qu’elle manquait GRANDEMENT de cela… Pourtant, elle était l’héritière du soleil, une personne forte et douée… Mais cela ne faisait pas tout, et il fallait bien se dire qu’on pouvait dire ce qu’on voulait, et bien… Et bien, elle manquait de jugeotte dans plusieurs de ses actions. Mais la fameuse Vesa avait raison… Après tout, elles n’étaient pas des écolières. Si Maud voulait se faire « pardonner », bien qu’elle semblait déjà l’être, elle devait se prendre en main ! Et on pouvait dire qu’elle avait déjà bien commencé avec l’histoire du basilic, qui avait quand même été un joli tour de force comme disent nos amis anglo-saxons ! Bref, quoiqu’il en soit, Vesa continua alors :

« Il faut tirer profit de nos erreurs passées, en tenir leçon, pour ne plus les reproduire, tout simplement. Se flageller est inutile, Maud, nous sommes appelées à travailler ensemble. Et puis, tu exagères, tu n’es pas si horrible que ça... Sinon, tu ne m’aurais pas fait jouir ! »

« Hihi… Oui... »


Le rire, par rapport à de nombreux rires de la fameuse paladine, n’était pas du tout moqueur, comme il avait été souvent… Non, là, c’était un vrai rire, sur ce qu’elle avait dit… Pourquoi un tel rire ? Et bien, car cela n’avait pas vraiment de rapport avec le fait d’avoir fait jouir la fameuse Vesa… C’était juste car elle était talentueuse avec sa langue, et qu’elle se disait qu’elle espérait qu’elle n’était pas seulement douée avec, car sinon, et bien, elle n’avait plus qu’à rendre le tablier de paladin, et commencer à réfléchir aux métiers du sexe ! Elle plaisantait intérieurement, bien entendu… Quoiqu’il en soit, ce qu’avait dit la fameuse Vesa était important, et cette soirée, aussi érotique qu’elle était, allait sans aucun doute être un tournant dans les relations entre les deux femmes. Elle serait importante. Bref, en tout cas, Maud déclara alors :

« Tu as raison. Désolée Vesa… C’est… Je n’avais pas l’habitude... »

De ressentir de la culpabilité ? Oh oui. C’était peut-être l’une des premières fois qu’elle avait ressenti de telle émotion. D’habitude, elle se considérait toujours dans le droit chemin, avec l’idée qu’elle avait raison, et que les autres avaient tord… Et bien, là, elle reconnaissait qu’elle avait tord. Mais bref, en effet, si elle n’avait pas l’habitude, cela voulait bien dire qu’elle pouvait s’améliorer. Elle n’était donc pas totalement un cas désespérée, elle savait quand même s’améliorer… Cela allait être long, sans aucun doute, mais elle allait peut-être apprendre de ses erreurs, et devenir une personne un peu plus agréable… ? Oui, bon, peut-être qu’on s’avance quand même un peu beaucoup… Elle avait juste dit à Vesa qu’elle avait raison, cela ne voulait pas dire qu’elle allait devenir plus gentille d’un seul coup… Bref, quoiqu’il en soit, elle n’avait pas fini dans ses déclarations… Mais aussi dans autre choses, étant donné qu’elle commença à…

« Tu sais quoi ? Tu as raison ma Vesa~… Hihi, tu es vraiment la meilleure ! Allez, terminons cela, ma chérie, puis reprenons la route, et éloignons nous de cette maudite ville. On a encore une chasse sauvage sur laquelle enquêter… ! »

Elle embrassa, et commença à caresser la fameuse Vesa. Elle mettait d’autant plus d’entrain qu’elle avait sincèrement envie de remercier de nouveau Vesa… Il n’y avait pas de doutes, Vesa était devenue aux yeux de la fameuse Maud… Un exemple, un modèle de ce que devait être une paladine… C’était vraiment LA paladine, et elle méritait qu’on la respecte et qu’on s’inspire d’elle. Et on pouvait bien dire que pour Maud, Vesa était devenue un exemple et qu’elle allait faire de son mieux… Et bien pour le moment, pour achever cette entreinte amoureuse et sexuelle ! Elle laissait Vesa faire ce qu’elle veut, reprendre les attouchements… Elle, elle s’occupait de caresser, pour le moment, surtout le merveilleux fessier de son amante. Elle méritait bien que ses magnifiques fesses reçoient le traitement qu’elle devait avoir… Donc, des caresses douces et montrant son affection infini !
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !

PRAISE THE SUN  \[T]/
Paladin Vesa
Humain(e)
-

Messages: 102



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #80 le: Mars 12, 2018, 02:03:10 »

Vesa savait que Maud avait souvent eu des problèmes avec son arrogance, sa condescendance... Elle pouvait le comprendre, mais, en l’état, Vesa était sincère. Elle n’était pas la professeur de Maud, elle n’avait pas à juger de son comportement, simplement à être une bonne camarade. Une tâche qui, somme toute, était plutôt difficile, car les deux femmes avaient chacune des problèmes. Vesa avait néanmoins fait de son mieux, et elle estimait avoir, dans une bonne mesure, réussi à arranger les choses. Les deux femmes étaient nues l’une contre l’autre, et les propos de Vesa amusèrent Maud, la ramenant à la réalité, et la détendirent un peu. Pour le coup, Vesa pensait que Maud avait été sincère, qu’elle devait avoir conscience de son sale caractère, et qu’elle s’en sentait gênée. Après tout, elles venaient d’être capturées, et avaient combattu nues un monstre. Il y avait de quoi remettre bien des choses en perspective. Ceci étant dit, Vesa n’avait pas envie que Maud se sente coupable, ou pense lui être inférieure. À terme, ce genre de sentiments avait souvent des effets destructeurs sur l’harmonie d’une équipe.

Allant mieux, Maud décida de revenir à leur câlin actuel, et Vesa sourit, avant de frémir en sentant les mains de Maud se poser sur ses fesses.

« Hmmm... Petite coquine, haaa... »

Vesa s’empressa de l’embrasser tendrement, plaquant sa bouche à la sienne, et frémit en sentant les mains de Maud palper ses fesses. Elle se tortilla sur place, et soupira encore, prolongeant le baiser, ses mains venant se poser sur les hanches de la femme. Appuyant dessus, la paladine soupirait longuement, appréciant à loisir le goût des délicieuses lèvres de Maud. Maintenant que l’intéressée allait mieux, Vesa était bien décidée à aller jusqu’au bout de ce qu’elles avaient entrepris ensemble. Son corps se colla au sien, et elle gémit encore, prolongeant le baiser, fourrant sa langue dans sa bouche.

Elle le rompit ensuite, et embrassa le creux du cou de la femme, léchant sa peau. La Chasse Sauvage, oui... Mais, pour le moment, Vesa avait clairement d’autres priorités, à commencer par la femme se dandinant devant elle. Retournant la caresser, Vesa l’embrassa encore, et précisa finalement :

« Vas-y, Maud... Fais-moi jouir, maintenant ! »

Maud n’allait pas s’en sortir si facilement, elle finirait le travail jusqu’au bout ! Autrement dit, elle allait faire jouir Vesa ! Il n’y avait aucune autre alternative possible, tout simplement !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Maud de Rehen
E.S.P.er
-

Messages: 150



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Soyez au pied de la divine Maud de Rehen ! Unique héritière des Rehen, envoyée de la divinité suprême, celle qui guérit de tout, venant purger notre beau monde des créatures du Malin ~
« Répondre #81 le: Mars 16, 2018, 02:40:26 »

Trêve d’autoflagellation ! C’est ce qu’on pouvait dire de la pensée de Maud... Vesa avait entièrement raison. Le passé était le passé, maintenant, si elle voulait se faire pardonner, rattraper ses erreurs, etc... Et bien, elle ne devait pas se plaindre, s’excuser, pleurnicher, ou quoique ce soit du genre... Non, elle devait apprendre de ses erreurs, et justement, reparer la situation, en justement, faisant les bons choix ! Elle l’avait bien compris maintenant, il était temps d’arrêter de ressasser le passée, comme elle faisait depuis... Depuis le début de cette mission, enfaite, et de se concentrer un peu sur justement, ce dont elle devait se concentrer : c’est à dire, le fait qu’elle était entrain de recevoir du plaisir, par l’une des plus belles femmes, des plus formidables femmes, même, qu’elle avait jamais rencontrée... Et cela, cela n’avait pas de prix, une chose était sûre... D’ailleurs, elle écouta :

« Hmmm... Petite coquine, haaa... »

Sans que Maud puisse dire quoique ce soit, elle fut embrassée de nouveau, elle soupirait, tout comme Maud, et l’ensemble était extrêmement érotique. Les mains continuaient de passer tranquillement sur le corps, tandis que l’une et l’autre donnait du plaisir... Petite coquine ? Elle ? Sans aucune hésitation, elle répondait oui. Elle ne se considérait pas comme une salope, ou même ne serait-ce qu’une vraie amatrice de sexe, elle pensait qu’elle était bien sage par rapport à d’autres... Mais ouais, elle était une petite coquine. Elle aimait une bonne entrainte amoureuse, elle aimait être avec quelqu’un qu’elle appréciait, et qu’elle respectait, et c’était exactement ce qu’était Vesa. Vesa représentait tout ce qu’elle aimait, et elle aimait être ainsi, dans ses bras, à gémir et se faire caresser intimement !

« Vas-y, Maud... Fais-moi jouir, maintenant ! »

« C’est... C’est que tu as pris de l’assurance... »


On entendait les gémissements d’ici ! Et ouais, elle avait beaucoup progressé en quelques paroles, et elle contrôlait bien le corps de Maud, lui donnant même des ordres ! Quand on se rappelait à quel point elle s’était auto-limité, par peur, sens du devoir, etc... Cela faisait plaisir de voir qu’elle arrivait à prendre de l’assurance, à se rassurer sur ses capacités, et à donner plus d’ordre, plus de mise en avant d’elle-même, de son corps et de ses propres capacités ! C’était une excellente chose, et qu’elle devait continuer de mettre en application. Pourquoi cela ? Et bine, tout simplement car en le faisant, là, maintenant dans une situation qui concrètement, n’avait pas beaucoup d’importance, c’était juste de l’amour partagé... Et bien, elle pourrait le faire dans d’autres situation d’importance... Et c’était chouette !

« On croirait presque que... Que je suis la soumise ici... »

C’est vrai ! De l’autre côté, tandis qu’elle prenait de l’assurance, et bien, en contrepartie, Maud devenait plus douce, plus docile, plus obéissante... Et c’était tout aussi bien. Celle qui voulait toujours se mettre en avant commençait à se laisser maîtriser, à accepter d’avoir une bride autour d’une cou pour être mieux contrôlée... Bref, Maud apprenait aussi à aimer son petit côté soumis... Qui existait, il suffisait de voir son comportement avec son père... Je vous arrête de suite, son père n’était pas incestueux avec elle -même si le gros dégueulasse qu’était le père de Maud ne serait sans doute pas contre, mais passons-, je dis ça dans le sens où Maud était très obéissante envers son père en général... Mais Maud déclara, quand même, pour montrer qu’elle était encore là !

« Mais ça n’arrivera pas... Je te ferais jouir avant, ma Vesa~ Mmmh... Délicieux... ! »

C’était ce qu’elle avait demandée petite idiote ! Mais bon, elle continuait de passer ses mains où elle pouvait, continuait d’avancer, continuait de faire de son mieux... Mais aussi inexpérimentée qu’elle soit, et bien, Maud avait quand même bien patienté, s’était bien retenue... Et comme on dit, on ne peux pas se retenir éternellement, c’est comme les bouchons de champagnes ! Il faut bien que cela saute à un moment. Et donc, alors qu’elle tentait à nouveau de faire jouir son interlocutrice, et bien, le bouchon sauta, et elle fut prise d’une belle jouissance, tout en poussant des gémissements loin d’être etouffée, au contraire. Si quiconque passait pas trop loin, il allait comprendre qu’il y avait une femme ici qui venait d’atteindre le septième ciel ! Et cela, Maud était contente de le faire comprendre, étant donné qu’elle était heureuse, contente, satisfaite, et qu’elle était avec Vesa. Et là, en cet instant T... Et bien, c’était exactement ce qu’elle voulait.
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !

PRAISE THE SUN  \[T]/
Paladin Vesa
Humain(e)
-

Messages: 102



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #82 le: Mars 19, 2018, 01:47:43 »

Après leur folle nuit, pleine de danger, pour finir par un combat acharné contre un basilic, Vesa estimait qu’elles avaient bien droit à une pause. Une élégante pause, longue et agréable, très sensuelle et érotique. Vesa était peu à peu en train de prendre les devants. Ironiquement, celle qui avait dirigé les choses se retrouvait maintenant presque dans une situation inversée. La scène était des plus cocasses, et, tandis que Maud s’efforçait d’agir, Vesa, tout en l’embrassant, retourna caresser son sexe. Elle sentit peu à peu la jeune Maud s’effondrer doucement, ce qui, pour Vesa, confirmait que, comme elle, Maud manquait de relations sociales.

« Douce Maud, tu sombres encore... » la taquina Vesa.

Vesa se mordilla doucement les lèvres, et les deux femmes se retrouvèrent à nouveau couchées sur le sol, leurs corps trempés se frottant sur les racines. De quoi les salir encore, mais, fort heureusement, l’eau du lac se trouvait juste à côté ! Vesa s’activa donc, glissant ses doigts en elle. Se pinçant les lèvres, elle entendit Maud gémir encore, soupirant de plaisir. La paladine se tortillait sous elle, bien incapable de repousser son plaisir, et ce fut donc avec un grand plaisir, et même un léger gloussement, que Vesa sentit son amante jouir devant elle. Tout son corps se relâcha une nouvelle fois, et Maud s’affala sur le sol.

Sur le visage de Maud, Vesa lut une joie profonde, un bonheur sincère et immense, qui ne demandait qu’à se développer. Une expression magique, tout simplement, qui fit sourire une nouvelle fois Vesa. L’intéressée l’observa donc, et caressa le visage de Maud, puis fourra dans la bouche de son amante ses doigts, imbibés de la cyprine de la belle De Rehen, et tortilla ses doigts en elle, un sourire supplémentaire venant se dessiner sur ses lèvres.

« Là, voilà, ma chérie... Je ne dois pas être si nulle que ça, à la réflexion, si je ne cesse de te faire jouir... Ou alors, c’est que tu es vraiment en manque. »

Joueuse, Vesa se moquait tout simplement d’elle. Elle retira ses doigts, et embrassa la jeune femme sur les lèvres.

« Mais je n’ose imaginer que la puissante et si ravissante Maud de Rehen puisse être... En manque. »

Vesa se pinça de nouveau les lèvres, et alla embrasser la femme dans le creux du cou, mordillant sa peau, appuyant son corps contre le sien, continuant à savourer la chaleur de sa peau, la courbure agréable et magnifique de son corps...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Maud de Rehen
E.S.P.er
-

Messages: 150



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Soyez au pied de la divine Maud de Rehen ! Unique héritière des Rehen, envoyée de la divinité suprême, celle qui guérit de tout, venant purger notre beau monde des créatures du Malin ~
« Répondre #83 le: Mars 21, 2018, 12:50:52 »

Bon sang... La soirée lui faisait du bien... Et ouais, sans aucun doute, Maud était aussi en manque. Car oui, si elle avait eu quelques expériences sexuelles, elle n’était plus vierge, et bien... Cela ne voulait pas dire qu’elle en avait eu énormément non plus... Même pour tout dire, ces derniers temps, elle n’avait pas fait grand chose. Entre son déniaisage comme on dit, et maintenant, et bien, elle avait eu deux trois aventures, c’est tout. C’était pas une experte, si ce n’est dans les trucs théoriques, elle avait beaucoup lu, et dans les plaisirs... Solitaires disons. Ouais, en un mot comme en cent, elle s’était plus d’une fois masturbée. Bref, vous voyez un peu le genre. C’était quelques choses qui se voyait assez aisément, quand on commençait à gratter un peu la surface, d’ailleurs, comme on pouvait voir...

« Douce Maud, tu sombres encore... »

Il y avait-il d’autres mots pour décrire cela ? Non, franchement, je ne pense pas. Comme la Méduse ou le Titanic, on peut aller jusqu’au Lancastria, même si vous préférez, elle sombrait dans le plaisir comme ses bateaux avaient sombrés dans l’océan. Elle était dans un plaisir immense, et son corps était tout essouflée, comme elle. Mais elle était satisfaite, bien que l’idée d’en avoir encore un peu plus ne la déplaisait pas... Un peu comme du rab à la cantine ! Oui, c’est le paragraphe des comparaisons nulles. Bref, elle était un peu aidée par son pouvoir qui la maintenait en forme... Et d’ailleurs, Vesa semblait tout à fait motivée à continuer d’user de sa Maud, comme ça... Oui, on pouvait dire, sa Maud.

« Là, voilà, ma chérie... Je ne dois pas être si nulle que ça, à la réflexion, si je ne cesse de te faire jouir... Ou alors, c’est que tu es vraiment en manque. »

Elle suça complètement les doigts, sagement... Cette soumission était absolument adorable à voir... Oui, car je pense qu’il n’y avait pas à tergiverser... Sucer tranquillement des doigts, comme ça, c’est bien la preuve d’une grosse soumission... En effet, Vesa avait mit ses doigts dans la bouche de Maud... Et que faisait Maud ? Et bien, elle... Elle suçait. Il n’y avait rien à dire. Elle aurait un phallus dans la bouche, elle ferait... Exactement la même chose... Et le pire ? Elle adorait cela. Cela... Cela n’était pas si étonnant. Rappelez-vous que précédemment, la fameuse paladine avait beaucoup aimée quand elle avait fait son cunnilingus à la fameuse Vesa, et elle avait adorée quand celle-ci avait jouie... Bref, une soumission totale et experte... Qui fit visiblement rigoler la fameuse interlocutrice.

« Mais je n’ose imaginer que la puissante et si ravissante Maud de Rehen puisse être... En manque. »

« Mais mais mais ! »


Oh, c’était mignon ! Regardez un peu notre fière paladine, toujours aussi vantarde d’habitude, et là... Qui rougissait comme une lycéenne surprise entrain de sa masturber ! Et ouais, elle était rouge comme une tomate, et balbutiait avec une grande innocence... C’était adorable à voir. Maud avait tenté pendant longtemps de casser la carapace de Vesa, pour tenter de la décoincer. On pouvait dire qu’elle avait plutôt bien réussie, oui... Mais ce qu’elle ne savait pas, ce doit elle ne s’était visiblement pas rendue compte... Et bien c’est que de la même façon, Vesa avait réussi à briser la carapace de Maud plus d’une fois. Elle avait réussi à la faire briser sa carapace de vantardise, sa carapace de « je suis la meilleure », et maintenant, elle perçait et révélait aussi le caractère plus doux et soumis de la paladine... Il y eut néanmoins une petite résistance...

« Je, mais, attend ! Tu vas voir, je pense que c’est toi la plus en manque, ma Vesa~ ! »

Mais Maud fait de la résistance dis donc ! Devant le côté un peu moqueur, et bien, elle tentait de montrer qu’elle était encore dans la partie... Alors qu’elle se faisait toujours embrasser, et bien, de ses deux mains, elle décidait de ,quand même faire un peu de plaisir à la fameuse Vesa, passant, caressant, titillant tout ce qu’elle pouvait trouver. Mais était-ce ce qui venait de se passer qui la rendait aussi... Maladroite ? Oh, cela donnait sans doute du plaisir à la fameuse Vesa, mais l’ensemble était bien plus maladroit, bien moins sérieux, toujours aussi motivée, mais moins professionnel, comme si tout d’un coup, et bien, elle n’était plus très douée dans tout ça, et que c’était bel et bien maintenant Vesa qui contrôlait tout... Pourtant, elle tentait de reprendre le contrôle, elle était motivée pour ça, et elle allait y arriver !

« Mmh, tu es si bonne, si douce, je pourrais rester longuement comme ça contre toi... » 

Sauf que non, finalement, elle retombait dans une position beaucoup plus de soumission, où elle profitait du fait que Vesa la gardait bien contre elle. Et elle aimait ça. Se rendait-elle compte qu’elle était dans une position totale de soumission ? Je ne pense pas. Elle avait sucée, pour revenir sur quelques choses d’un peu antérieur, sans remarquer que cela était quand même le signe d’une belle domination sur elle, donc, elle ne se rendait pas compte... Surtout qu’elle continuait de faire passer l’une de ses mains au niveau de l’intimité... Une ? Oui, car la seconde main décida de s’attaquer aux seins de son interlocutrice maintenant. C’était au sein de recevoir ce jeu. Et beh ! On pouvait dire qu’après avoir été si en avant, elle passait en retrait dans le jeu... On pourrait presque dire à ce stade que c’était à Vesa maintenant de bailloner ou bander les yeux de Maud, dans un jeu de miroir...
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !

PRAISE THE SUN  \[T]/
Paladin Vesa
Humain(e)
-

Messages: 102



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #84 le: Mars 25, 2018, 08:40:44 »

Plus Vesa prenait de l’aplomb, et plus Maud semblait se laisser faire. Le changement de rôles était fascinant à voir, et Vesa se régalait de cette situation, tout simplement. Maud était une femme exquise, et Vesa aimait la voir se cramponner à ses doigts, les suçant sans réagir, avalant sa propre mouille. Elles étaient sorties de l’eau, mais restaient allongées juste à côté, dans l’herbe. Retirant finalement ses doigts, Vesa embrassa à nouveau Maud, et sentit petit à petit les mains de cette dernière caresser son corps, l’une de ses mains s’approchant de son bourgeon, l’autre palpant l’un de ses seins. Maud faisait ce qu’elle pouvait, essayant de nier la situation actuelle, ce qui, en réalité, ne fit qu’amuser davantage Vesa. Le sourire de la femme s’accentua à cette idée, et elle continua à remuer, frissonnant légèrement. Tout ça manquait toutefois de conviction, que ce soit dans les paroles ou dans la façon dont Maud agissait... Mais Vesa avait été formelle : elle avait envie de jouir ! C’était sûrement une pensée impure, indigne d’une glorieuse paladine, mais c’é&tait ce que son corps ressentait.

Vesa se décala alors d’elle-même, et emmena Maud avec elle, retournant la situation. Que Maud le veuille ou non, elle se retrouva ainsi au-dessus, et Vesa posa son dos sur l’herbe, sentant le corps de Maud contre le sien. Leurs jambes s’entremêlèrent, se caressèrent mutuellement, et elle esquissa un nouveau sourire, tout en se mordillant délicieusement les lèvres.

« Allez, ma Maud, tu ne vas pas t’en sortir si facilement... Occupe-toi de mon corps ! » lui intima-t-elle.

Retournant ses propres mots contre elle, Vesa avait une main posée sur la nuque de son amante, et glissa l’autre le long de son dos, grattant sa peau, la caressant, jusqu’à rejoindre ses fesses. Elle les caressa alors, crispant doucement ses doigts sur la chair qui se trouvait là. Vesa se pinça doucement les lèvres à ce contact, et déplaça son autre main, pour la poser à son tour sur les fesses de Maud, et malaxa ainsi son postérieur.

Une telle situation l’amena à rougir de plaisir, et à la titiller, à sa manière :

« Tu as... Un très beau cul, tu sais ! »

Elle la laissait maintenant agir, lui offrant son corps, ses cuisses, ses seins, ses lèvres... Pour le dire autrement, Maud n’avait plus que l’embarras du choix ! En tout cas, Vesa, elle, continuait à la motiver, à sa manière, en jouant avec son derrière...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Maud de Rehen
E.S.P.er
-

Messages: 150



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Soyez au pied de la divine Maud de Rehen ! Unique héritière des Rehen, envoyée de la divinité suprême, celle qui guérit de tout, venant purger notre beau monde des créatures du Malin ~
« Répondre #85 le: Mars 29, 2018, 12:09:20 »

Rien de mieux qu’une partie de jambe en l’air pour révéler plus sur des personnes, n’est-ce pas ? Quand on disait que l’une et l’autre allait apprendre ! Franchement, on pouvait fortement doutée que la confrérie du Griffon ait pensée à ça quand ils avaient mis les deux filles ensemble... Mais elles apprenaient l’une et l’autre, et franchement, elles s’amélioraient. Pour Maud, en tout cas, il y allait avoir un après et un avant cette mission. Elle aurait beaucoup appris de ce qui s’était passé, et elle allait faire de son mieux pour améliorer ce qu’elle avait enfin compris comme étant des défauts qu’elle avait. Bref, Vesa avait eu un poids incroyable sur le développement de la fameuse paladine, et elle pouvait se féliciter. Car franchement, elle n’était pas facile la fameuse paladine aux cheveux mauve ! 

« Allez, ma Maud, tu ne vas pas t’en sortir si facilement... Occupe-toi de mon corps ! »

« Oui Vesa ! Je m’exécute! »

Joli retournement ! Ce n’était plus « Maud » et « Ma Vesa », mais « Vesa » et « Ma maud ». Maintenant, Maud était une propriété de Vesa, une situation que la fameuse Maud ne remarquait pas spécialement... Mais appréciait particulièrement, étant donné que derrière ses airs de gros durs, et bien, Maud appréciait tout particulièrement la situation quand elle même était maintenant dans une situation où elle était la dominée. Nouvelle position, ordre, bref, tout était installée pour que maintenant, ça soit à Maud de faire des efforts ! Et ouais, elle devait faire son mieux, et elle allait le faire.... Pourquoi cela ? Et bien, car si Vesa le demandait, et bien, elle n’allait pas y échapper. Elle était prête ! En temps que paladine, et là, compagnonne de la fameuse Vesa... Elle allait lui donner l’orgasme de sa vie ! Et elle n’allait pas y échapper !

« Tu as... Un très beau cul, tu sais ! »

« Oh, c’est trop d’honneur ! »

Elle se faisait complimenter sur son cul ! Quel honneur ! Elle ne savait pas si elle avait un très beau cul, mais c’était absolument géniale d’entendre comme ça que son cul était... Charmant ! Elle n’avait jamais adulée son corps, elle en avait prit soin... Mais quand elle voyait la magnifique Vesa... Il n’y avait pas à doutée, la plus belle, c’était de très loin Vesa ! Pourquoi cela ? Et bien, elle avait un peu l’impression que du haut de ses vingt ans, elle avait encore parfois un corps d’adolescente, pas totalement entrée dans l’âge adulte... Ses seins, ses fesses, elle aimerait que cela soit encore plus beau. Mais là, entendre les compliments de son interlocutrice, et bien... C’était absolument( géniale, et elle en était extrêmement contente ! Ainsi, elle déclara quand même, d’une voix assurée :

« Par rapport au votre, il n’est pas si beau, je vous l’assure ! »

Eh voilà. l’usage du vouvoiement était significatif. Significatif de quoi, me demanderiez-vous ? Et bien significatif qu’elle était maintenant la dominée. Elle ressemblait un peu à une domestique. Franchement, si la fameuse Vesa avait été corrompue par le vice, elle pourrait mettre une robe de maid à Maud, là, maintenant, et celle-ci accepterait sans problème ! Merde, c’était même au stade que Vesa pourrait mettre un collier à la fameuse Maud, qu’elle ne s’en soucierait guère ! Et ouais, quand même, on voyait comment les rapports de force s’étaient peu à peu inversé au cours de la partie de jambe en l’air. C’était pas chouette ? Maintenant, on allait bien voir ce qui allait se passer, vu les déclarations de Maud...

« Tant de choses si belles... Si appétissante... Je ne peux me retenir, je suis si désolée, Vesa, je vais... Me faire plaisir pour t’en donner ! »

Bref elle redoublait d’effort ! Après un moment où elle avait été plus... Comment dire... Moins efficace, elle redoubla d’efficacité ! Elle usait de ses deux mains vers l’intimité de la paladine, jouant aussi bien avec les lèvres qu’avec le bouton de plaisir qu’était le clitoris... Mais alors, que voulait-elle dire par « Me faire plaisir pour t’en donner » ? Et bien, signe total de soumission, elle commença à user de sa bouche pour jouer avec les seins de la paladine. Elle têtait, elle commençait à sucer, mordiller les têtons... Bref, c’était une situation paradoxale, mais enfaite assez simple. C’est elle qui usait de ses mains et de sa bouche... C’était elle qui était sur sa compagne... Mais non, c’était elle qui était totalement dominée, têtant comme une petite enfant, usant de ses mains, bref, une gentille domestique à l’obéissance totale et absolue envers sa maîtresse, pour cette nuit... ou plus peut-être ?
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !

PRAISE THE SUN  \[T]/
Paladin Vesa
Humain(e)
-

Messages: 102



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #86 le: Avril 03, 2018, 01:02:05 »

Vesa se pinça doucement les lèvres en observant le comportement sensuel et très agréable de Maud. La jeune paladine savait comment lui parler, employer les mots justes. Pour autant, Vesa n’avait jamais vraiment versé dans la domination. En fait, elle ne comprenait pas trop ce qui se passait. La raison semblait l’avoir quitté, et elle agissait impulsivement, en répondant à ses propres aspirations, et en se laissant porter. Maud se remit à la vouvoyer, mais Vesa, elle, commençait surtout à avoir soif, très soif ! Elle avait de plus en plus envie d’atteindre le plaisir suprême, de jouir… Mais Maud ne semblait pas décidée à la satisfaire comme il se doit ! En effet, Maud la complimentait certes, mais… Elle n’agissait pas beaucoup ! Et ce au risque de frustrer Vesa… Enfin, risque… C’était déjà le cas !

Se tortillant sur place, Vesa avait chaud, très chaud, et elle tremblait sur place. Elle avait beau se forcer, tenter de se calmer, elle ne pouvait pas empêcher les frissons de traverser son corps. Elle se dandinait donc en sentant Maud remuer contre elle. Sa camarade continuait à louvoyer, indiquant qu’elle comptait bien prendre son temps, savourer son corps, sa peau, ses formes… De quoi agacer la jeune femme !

« M-Maud, haaaa… »

La jeune paladine rougit encore lorsqu’elle sentit les lèvres de Maud venir palper ses seins. Exquises sensations. Horrible ressenti. Vesa couina encore, et sa main se crispa sur la peau de la femme. L’eau sur son corps contribuait certes aussi à la faire frémir, mais, en l’état, elle pensait surtout à ce feu qui pulsait en elle.

*Est-ce qu’elle le fait exprès de me narguer ? Oui, c’est sûrement ça.*

Vesa soupira longuement, et pinça même le corps de Maud, comme pour témoigner de son impatience :

« M-Maud… »

Elle se pinça les lèvres, gémit une nouvelle fois… Puis se lâcha finalement, ne pouvant plus retenir le plaisir qui croissait en elle :

« PUTAIN, MAIS FAIS-MOI JOUIR !! »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Maud de Rehen
E.S.P.er
-

Messages: 150



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Soyez au pied de la divine Maud de Rehen ! Unique héritière des Rehen, envoyée de la divinité suprême, celle qui guérit de tout, venant purger notre beau monde des créatures du Malin ~
« Répondre #87 le: Avril 06, 2018, 11:17:12 »

« Tu causes, tu causes, c’est tout ce que tu sais faire » aurait dit un célèbre perroquet du monde de la fiction. Bravo si vous connaissez ce perroquet... Ou bien c’est que vous êtes tout simplement un bachelier qui a passé son bac en 2013. C’est possible aussi. Bref, quoiqu’il en soit, elle parlait beaucoup, mais cela ne s’activait pas ! Et ouais, il y avait beaucoup de parlote chez la paladine, mais on pouvait dire que dans les actes, c’était pas toujours cela qui suivait... Et franchement, c’était pas terrible hein Maud ? Ouais, faut que tu te magnes un peu, car là, elle attends ! Et elle attends beaucoup, car franchement, tu te dois de faire plus ! C’est bien beau de beaucoup parler, de faire des longs paragraphes, mais s’il s’y passe rien, et bien, dieu ce qu’on se fait chier ! N’est-ce pas ? Bref, reconcentrons-nous sur ce qui était entrain de se passer, vous le voulez bien ?

« M-Maud… »

Maud se méprit dans ses déclarations. Je vous explique. Elle continua de faire ce qu’elle faisait, pensant qu’elle était dans le bon chemin... Dans celui qu’elle devait faire, bref... Qu’elle faisait ce qu’elle devait faire ! Loin d’elle d’imaginer que ce qu’elle faisait n’était pas assez... Sans doute encore une pointe de vantardise de la fameuse Mais en tout cas, il fallait bien comprendre que pour une fois, et ça, c’est rare, et bien il n’y avait absolument aucune tentative de faire de la frustration pour la fameuse Vesa ! Non, c’est juste qu’elle se limitait, hésitant, bref, on avait l’impression que le rôle avait été complètement renversé dans tout ça, et que maintenant, on avait affaire à Maud qui était une débutante, et Vesa une professionnelle... C’est quand même fou !

« PUTAIN, MAIS FAIS-MOI JOUIR !! »

« OU... OUI !!!! TOUT DE SUITE ! »

Elle cria cela surprise, et ni une ni deux... C’était plus du blabla maintenant ! Au départ, elle avait été encore assez lente, à beaucoup parler... Mais là, après les déclarations de la fameuse paladine, qui, il faut bien le dire, avait réussi à se faire comprendre largement et rapidement là, je pense, et bien, Maud n’allait pas rester comme ça à juste se contenter de petit coup de plaisir à donner, et c’est tout ! Non, maintenant, elle n’avait plus le choix ! Soit elle commençait à vraiment faire de son mieux, sans alors, elle pouvait être prête à repartir saucisonnée nue sur le cheval, comme punition d’avoir rien faire d’intéressant dans cette passe d’arme, ça c’est moi qui vous le dit... Ou qui pose mes fantasmes, peut-être, je ne sais pas trop.

Donc, il était temps de mettre la machine à la vitesse grand V ! Donc, on va s’intéresser à tout ce qui se passe, ok ? Bref, commençons par la tête. Elle commença d’abord par la bouche, qui reprit son travail sur le têton du sein gauche de Vesa... Elle léchait, arrêtait, suçait, mordillait, continuait d’user de sa bouche comme une enfant... Une main alors s’approcha de l’autre sein, et commença à le malaxer, le presser, l’utiliser comme une balle de stresse, puis finalement se concentrer sur le téton, le pincer, l’utiliser ainsi... Bref, l’autre main n’était pas en reste, et que cela soit la bouche ou la main, tout était occupé à utiliser les seins le plus possible. Le saint Sein de la fameuse Vesa était à utilisée et elle aimait ça ! Mais il fallait bien se dire qu’elle avait bien compris qu’elle ne ferait pas jouir son interlocutrice seulement avec les mains... Non, elle la laisserait sur sa faim, cela ne faisait aucun doute. 

Ainsi, l’autre main commença quelques choses qu’elle aurait du faire bien avant ! Elle... Elle pénétra Vesa ! Oh mon dieu ! Vraiment ! Elle le faisait vraiment ! Et ouais, elle pénétra d’abord avec un doigt l’intimité de Vesa, continua avec ses autres doigts de caresser... Quel doigt avait eu l’honneur d’entrer ainsi ? Bonne question n’est-ce pas ? Et bien, c’était l’index... Et le majeur. Quoi donc ? Et bien, un deuxième doigt venait de rejoindre le premier dans l’intimité de Vesa ! Eh beh ! On pouvait dire que là, elle faisait de son mieux pour la faire jouir... Maintenant qu’elle avait deux doigt dans l’intimité de son interlocutrice, elle commença à vraiment doigtée son interlocutrice, pour tenter de la faire jouir ! Deux doigts, cela commençait à faire son effet, n’est-ce pas ? Bref, oui, sans aucun doute... Mais vous savez ce qui est mieux que deux doigts ? Trois doigts ! Ainsi, elle mit trois doigt à Vesa, pour qu’elle comprenne que LA, elle allait jouir.
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !

PRAISE THE SUN  \[T]/
Paladin Vesa
Humain(e)
-

Messages: 102



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #88 le: Avril 16, 2018, 12:52:23 »

Vesa avait pourtant suivi des entraînements destinés à préparer son corps contre les envoûtements sexuels. Elle ne s’en sortait d’ailleurs plutôt pas mal, mais là... Là, c’était différent. Elle était consentante, et ne savait pas trop si Maud faisait exprès, ou non, de la titiller ainsi. Quoi qu’il en soit, son ire agit comme un coup de fouet, rappelant à Maud que la jeune femme était encore vierge, et qu’elle n’avait toujours pas joui ! Et, vu l’état dans lequel Vesa se trouvait en ce moment, jouir devenait, justement, une priorité ! Elle se dandinait donc sur place, et soupira en sentant la bouche de Maud s’attaquer de nouveau à son sein, mordillant le téton, jouant avec comme pour tenter d’en faire sortir du lait. Son autre main palpa l’autre sein, satisfaisant encore Vesa... Tout en la frustrant également. Sa propre main se posa sur les cheveux de Maud, et elle couina encore, peinant à trouver son plaisir, avant de finalement sentir la délivrance approcher lorsque les doigts de Maud filèrent contre son intimité.

« Haaaa... M-Maud, hmmm... »

Elle ferma les yeux, et gémit encore en sentant les doigts de Maud s’enfoncer en elle, la faisant frémir sur place. Oh, que c’était bon ! Fermant les yeux, elle laissa Maud continuer à s’occuper d’elle, et crispa ses mains sur le corps de la femme. Sa consœur allait maintenant la pousser à bout, dans ses derniers retranchements.

« Mmmhm... ! »

Vesa soupirait longuement, le plaisir continuant à croître. Elle se tortillait sur place, la mouille affluant en elle, expression de tout son désir. La paladine soupira encore longuement, et, quand Maud glissa un troisième doigt en elle, Vesa commença à gémir longuement.

« Haaaaaannn... !! »

Et, effectivement, comme Maud le pressentait, Vesa finit par avoir un puissant orgasme. Tout son corps se contracta, et elle se relâcha brusquement, relâchant sa mouille contre le corps de la femme. Vesa reprit ses esprits ensuite, et rouvrit les yeux, souriant tendrement à Maud, puis l’embrassa sur le front.

« Voilà, Maud, comme ça, oui... Merci, ma belle... »

Elle sourit donc, heureuse, et terriblement soulagée. Vesa venait de jouir, et... Et ça faisait du bien !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Maud de Rehen
E.S.P.er
-

Messages: 150



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Soyez au pied de la divine Maud de Rehen ! Unique héritière des Rehen, envoyée de la divinité suprême, celle qui guérit de tout, venant purger notre beau monde des créatures du Malin ~
« Répondre #89 le: Avril 18, 2018, 10:30:53 »

Voilà ! Elle en avait mis du temps, mais elle avait finalement fini par réussir à faire quelques choses ! C’était pas trop tôt, mais bon, que voulez-vous... Maud n’était pas du genre à être très cérébrale, et elle avait tendance à penser que ce qu’elle faisait était suffisant. Heureusement, Vesa l’avait quand même remis sur les roues, car elle était resté bien trop longtemps à se contenter de ses petits moments de plaisirs, qui étaient plus de l’ordre de la frustration que du véritable plaisir. Et ça, et bien... C’est pas cool, meuf ! C’est pas cool ! Donc, elle faisait plus d’efforts, et cela allait permettre enfin à son interlocutrice d’atteindre un véritable plaisir, histoire qu’elle puisse jouir, véritablement jouir. Est-ce que ses efforts étaient suffisent ? C’était une bonne question, et il fallait donc voir comment la fameuse Vesa était entrain de réagir...

« Haaaa... M-Maud, hmmm... Mmmhm... ! »

Visiblement, ses efforts avaient au moins le mérite de faire mieux que ses petites tentatives maigrichonnes précédentes... Cela se sentait, cela s’entendait, cela se voyait. Son interlocutrice avait fermée les yeux,  et abandonnait le langage, le parle,r etc... Bref, elle se concentrait uniquement sur le plaisir, le plaisir qu’elle ressentait et que Maud arrivait à lui donner. Tant mieux, car cela lui permettait de pouvoir sentir les doigts de la paladine aux cheveux mauve, qui continuait comme ça, de tranquillement se balader, de tripoter son intimité, et même dans son intimité, car comme dit précédemment, trois doigts maintenant avait réussi à trouver leur voix. Trois doigts, quand même, ce n’était pas rien. Son comportement visiblement avait bien changée, et ce qui devait arriver, finalement arriva :

« Haaaaaannn... !! »

Tout le corps puissant de Vesa se contracta, ce que Maud, étant très proche, contre Vesa même, put l’apercevoir. C’était l’orgasme, rien que ça, qui venait finalement d’arriver, elle avait enfin fini par la faire arriver à l’orgasme. Ce n’était pas trop tôt, pourrait-on dire, si on était mauvaise langue sur les efforts de la fameuse paladine aux cheveux mauves. Quoiqu’il en soit, le devoir accomplis de Maud lui permit d’avoir une magnifique récompense. Non pas un autre tour, elles avaient quand même fait beaucoup, mais meiux, bien mieux... Déjà, la jouissance de son interlocutrice, ce qui était franchement génial... Mais encore mieux... Un baiser sur le front, un baiser d’une douceur et d’une gentillesse absolue, accompagnée d’un magnifique sourire, qui fit tourner les joues de Maud en une belle couleur rouge. Baiser et sourire qui étaient accompagnés de ses doux mots qui allaient d’ailleurs suivre :

« Voilà, Maud, comme ça, oui... Merci, ma belle... »

« De rien, Vesa, c’était si agréable... »

Elle avait appréciée elle aussi, il ne faut pas le cacher. Déjà, faire plaisir à Vesa était une chose merveilleuse en soit... Mais en plus, elle avait reçu du plaisir, et la merveilleuse cyprine de son interlocutrice... Donc, elle avait gagnée sur tout les points. Une chose intéressante à remarquer : Elle avait parlé à son interlocutrice en utilisant seulement le nom « Vesa », et non « Ma Vesa », comme d’habitude. Non, ce n’est pas moi qui à tout d’un coup la flemme d’utiliser l’italique que j’utilise à chaque fois. Je sais que je suis flemmarde, mais quand même. Non, elle disait ça, car visiblement, elle ne sentait plus l’obligation de mettre un possessif. Cela pouvait avoir plusieurs explications... Mais nous en parlerons plus tard, si vous le voulez bien.

« Mmh... Je pourrais rester des heures à me blottir contre toi... »

Visiblement, Maud n’avait pas envie qu’elles se lèvent toutes deux tout de suite, et avait envie qu’elle reste encore, quelques secondes de plus, comme ça. Elle était allongée contre le flanc de Vesa, ayant capturée un bras qu’elle tenait comme un doudou, et avait approché sa tête d’un sein, qu’elle continuait à donner des petits coups de langues de temps en temps, juste car elle appréciait ça. Elle savait bien que Vesa n’avait pas de lait -elle n’était pas enceinte-, mais c’était plaisant elle trouvait, comme comportement, juste pour ce donner un peu de pep’s. Bref, elle pourrait à son sens encore rester des heures et des heures, juste comme ça, juste avec Vesa rien qu’à elle... Mais bon, elle savait bien qu’elles avaient des obligations, et qu’elles allaient bien devoir s’y confronter à un moment ou à un autre. Ainsi, après un bref moment, elle lacha le bras, et se releva tranquillement... Et déclara :

« Mais bon, je suppose qu’il est temps de se lever ! Que doit-on faire Vesa ? Je t’écoute, je suis prête ! »

Elle se leva et s’étira, mettant en valeur sa poitrine et son corps. Encore une fois, maintenant qu’elle était levée et bien visiblement, on pouvait bien voir la puissance de son pouvoir de guérison. Elle avait une peau parfaite, sans cicatrice, mais aussi sans tache de rousseur, de grain de beauté... Un peu comme si elle était une poupée. Cela était parfois un peu dérangeant quand on avait l’habitude... Dérangeant pour certain, excitant pour d’autres. Bref, là, elle regardait son interlocutrice tranquillement, toujours avec la dysémetrie qu’on pouvait apercevoir au niveau de ses cheveux, étant donné qu’elle n’avait plus qu’une de ses deux tresses mauves, l’autre ayant été coupé par le basilic, un peu plus tôt. Elle savait qu’elle allait vite devoir se rhabiller... Mais cela faisait un moment qu’elle était nue, et elle était pas spécialement pressé de devoir se rhabillé. Enfaite, elle attendait tranquillement les ordres de son interlocutrice...
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !

PRAISE THE SUN  \[T]/

Tags:
Pages: 1 ... 4 5 [6] 7 8 ... 10
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox