banniere
 
  Nouvelles:
LGJ accueille un nouvel Administrateur ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 ... 5
  Imprimer  
Auteur Sujet: Le rêve de toute une vie [PV Mélinda Warren]  (Lu 2466 fois)
Sya
Avatar
-

Messages: 1841


Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
FicheChalant
« le: Novembre 20, 2016, 09:01:26 »

Cela en avait pris du temps mais il était temps. Temps de faire la plus grande surprise de sa vie à Mélinda. Il faut juste croiser les doigts pour ne pas que ça rate mais... pourquoi ça devrait rater ? Sya en avait d'abord parlé avec Samara, juste par hasard, qui elle en a parler avec Sha, et toutes les trois ont unis leurs efforts pour en aarriver là. Il est vrai qu'au début, quand cette discutions a commencé, Sya ne voulait pas en arrivée là car elle était encore en train de se dire que les seuls enfants qu'elle aura seront ceux d'Iinari et Saikai. Sauf que Lust y a planté sa graine entre-temps, que Sya y a vu le bonheur des autres femmes en ayant elles aussi leur bébé ange, c'était vraiment une des plus belles choses qu'elle avait fait dans sa vie de Sya. Elle en avait discuté, longuement avec sa femme, cela n'était pas pour le plaisir d'avoir plusieurs femmes mais jsute de les rendre heureuses et d'offrir des sœurs à ses petits chatons. Ses deux nekos seront ses seules femmes, les autres n'étaient que du travail et du plaisir, jamais d'amour. Sauf avec Samara mais c'était un amour maternel donc ça restait encore différent. Depuis la naissance de cette vague idée, il s'était passé plus d'un an, une année durant laquelle elle avait rencontré Mélinda, gagné une mère, donner naissance à trois petites filles dont deux nekos, puis encore plus tard, ayant donné encore naissance à plusieurs petites filles dont celles de Samara.

Entre-temps, elle avait eu le temps d'offrir ce même plaisir à Samara, lui offrant deux ravissantes filles pour le prix d'une, Angie et Hellène, avant de développer leur conversation d'enfant en rapport avec Mélinda. Il est vrai de lors de leurs séjours avec sa mère, Mélinda et les autres, Sya s'était bien amusé dans ses petites vacances. Du sexe et de l'amour tout autour d'elle, elle en était si heureuse ! La démone et la déesse avaient fait les préparatifs, les sorts, les rituels, tout dans la salle de travail sera fait pour obtenir le but final que Mélinda avait si souvent rêvé. En temps normal, il était simple pour Sya d'enfanter. Qu'elle porte l'enfant ou qu'elle en plante la graine, servant la luxure, le final avait peu de chance d'échouer. Si sa partenaire était stérile, c'était un peu plus compliqué mais pas infaisable. Mais les vampires, ça restait encore un cas à part, d'où cette alliance ange, démon et déesse sombre. Drôle de mélange ! L'ange de Lust n'avait pas fini avec ses projets car avec l'accord de Sha et de sa femme, elle devant attendre un enfant de sa sorcière, justement pour rendre aussi heureuse sa « fille » qui voulait élever une mini-Kiriko. Bref, Sya n'avait pas fini de rendre les femmes heureuses.

Naturellement, de son côté la vampire ignorait tout de ce qui l'attendait et c'est justement une fois sur place que tout lui sera expliqué. Même quand Sya déboula dans sa chambre, elle n'était pas ici en tant qu'esclave de la vampire mais en tant que messagère de Samara et Sha. Cela ne l'empêchait pas pour autant de lui sauter au cou pour l'embrasser longuement en se blottissant contre elle.

« Mmmmhh, c'est tellement bon de te retrouver. Mais Sya est là pour t'emmener. Maman et la déesse Sha veulent te voir, alors je suis là pour t'amener à elles. »

Sya la laissait régler quelques détails car si Mélinda disparaissait tout d'un coup, même pour une nuit, ce serait la panique à bord du harem ! Cependant, elle pouvait lui poser toutes les questions, elle se fera une joie de ne pas y répondre pour entretenir le mystère. Une fois prête, elle lui prit la main avant de se téléporter avec elle pour arriver dans l'endroit convenue, dans le temple de Sha. La salle était pour elles, toutes les quatre. Derrière les murs, il y avait bien des sorcières mais interdiction de venir ici, même pour Kiriko qui devait se reposer comme la fin de sa grossesse approchait. De même pour Sha d'ailleurs, elles ont eu la bonne idée de tomber enceintes presque en même temps, ça lui allait bien et ça rendait même moins intimidante mais plus jolie. Samara et Sha seront les témoins de cette nuit, peut-être des partenaires pour se détendre un peu et changer de type de plaisir, mais tout le travail reviendra à Mélinda et Sya, quant aux deux grandes dames, elles sont là pour s'assurer que tout se passe bien.

Pour la suite, une fois sur place, elle laissait le soin à sa mère et à Sha de tout lui expliquer, elle, elle viendra enfoncer le clou avec quelques conditions sur lesquelles elle sera intransigeante ! Sya, intransigeante ? Mais quelles seront donc ses conditions, oh Mélinda le saura bientôt, pour le coup, l'ange aura l'air presque démoniaque... Mais elle reste une ange après tout donc rien à craindre de ses exigences. Arrivée, elle allait se blottir dans les bras de Samara, elle était très attachée à elle, que ce soit sa mère ou son amante, elle l'aimait presque autant que ses femmes. De même que Mélinda avait le choix entre porter le bébé ou y planter sa graine dans Sya, cela importe peu. Tout comme Sya peut faire en sorte que les neufs mois passent en une nuit de sommeil mais si le bébé ne risque rien, on se sent très fatiguée une fois le bébé sorti donc il faut y songer à deux fois avant de décider de cette solution.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3406



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #1 le: Novembre 21, 2016, 12:08:30 »

« Tu as eu le temps de consulter mes notes, je suppose ?
 -  Bien sûr... Honnêtement, je ne pense pas que nous aurons la moindre chance d’y arriver. Le vampirisme est un émcanisme très compliqué, et le sang d’un vampire est aussi inviolable qu’un mur. »

Les vampires étaient connus pour leur résistance naturelle très développée à toute forme d’empoisonnement. C’était une conséquence de leur sang, qui était très efficace, et produisait un grand-nombre d’anticorps et régénérait très rapidement les cellules endommagées. Inversement, le problème de cette résistance, c’était que toute tentative de fécondation était vouée à l’échec, que ce soit dans un sens, ou dans l’autre. L’écrasante majorité des vampires étaient inféconds, seuls étant féconds les vampires nés ainsi, qu’on appelait, familièrement, les « purs-sangs ». Néanmoins, ces êtres, ces vampires « primaires », constituaient une minorité insignifiante de l’ensemble de l’espèce vampirique, qui se reproduisait en transformant d’autres espèces en vampires. Par conséquent, Mélinda n’avait jamais réussi à avoir un enfant, et Samara avait mené d’importantes recherches là-dessus. Elle avait fourni ses résultats à son amie et alliée, la puissante Déesse Sha, afin que cette dernière organise un rituel de la dernière chance.

Sya, l’Ange de la Luxure, était proche des trois femmes. Elle avait connu Sha pendant les Douze Épreuves de Wallündrill, qui avait permis au culte de Lust de se rapprocher de celui de la Sorcière. Ce rapprochement avait permis à Sya d’avoir des idées, car la jeune Ange avait une envie, un fantasme qui la titillait : avoir un enfant de la part de Mléinda. Sya était très fertile, et Samara avait essayé d’utiliser sa fécondité pour tenter de l’ensemencer avec Mélinda, mais, là encore, le sperme de Mélinda s’était avéré inefficace, stérile, ce qui avait chagriné Sya, qui n’avait encore jamais rencontré un tel échec. Même la puissante magie rose de Sya n’avait permis de faire l’impossible, et, en désespoir de cause, têtue comme elle était, elle avait organisé ce rituel.

Pour parvenir à forcer la Nature, il fallait un miracle divin, et elle s’était donc naturellement tournée vers la Déesse de la Sorcière. Après Wallündrill, les pouvoirs de Sha avaient grossi, et le moment était idéal, car Sha était actuellement enceinte de deux belles jumelles, chacune issue de deux mères différentes : Kiriko et Açoka. Les deux lieutenantes de Sha étaient également là, chacune portant également un bébé de Sha. Açoka était revenue d’un pèlerinage très difficile à Cair Viscri, et avait ramené avec elle des artefacts qui avaient permis d’améliorer le contrôle de l’Ombre sur ses Orcs, mais aussi d’améliorer encore davantage ses pouvoirs. Autrement dit, Sha était en ce moment plus puissante que jamais, et la présence de deux bébés dans son ventre la rendait plus apte à manipuler la puissante magie rose, afin de réaliser la seule chose qui permettrait, peut-être, d’enfanter Sya : un rituel divin.

Samara était arrivée assez tôt, en début de matinée, et avait passé plusieurs heures à prendre des nouvelles de Sha. Elle avait donc couché avec la Déesse, puis avec ses deux femmes, Kiriko et Açoka. Malgré la rivalité entre les deux femmes, savoir qu’elles étaient désormais liées par des graines poussant dans leur ventre les avaient amené à se rapprocher, d’autant plus que Sha avait décidé de se marier avec les deux femmes, de telle sorte qu’elles avaient été forcées de mettre fin à leur rivalité... Plus ou moins.

En attendant l’arrivée de Sya et de Mélinda, Samara avait confié ses deux filles, Angie et Hélène, à la garderie locale. Elle était très heureuse d’avoir deux filles, l’une, Angie, manifestant déjà des affinités avec la magie blanche, et Hélène avec la magie noire. Deux jumelles magiciennes, c’était un gage de puissance, et, de plus, elles étaient des Nephalems, issues de l’union entre une démone et une ange, une raison supplémentaire de croire en leur puissance phénoménale. Pour ce magnifique cadeau, Samara avait longuement couché avec Sya, et, maintenant, Sya était une jeune femme qui, outre ses fonctions d’Ange de la Luxure, vivait désormais avec plusieurs familles. Il y avait sa famille celkhane, sa famille ashnardienne, et, prochainement, la famille ashnardienne allait encore s’agrandir. Sha souhaitait en effet l’engrosser, et, si Sya arrivait à avoir une fille de la part de Mélinda, elle aurait droit à une impressionnante portée.

« C’est ici que ça se passera... »

Elles étaient entrées dans une grande pièce en forme de rotonde, où un impressionnant glyphe avait été tracé au sol. Des femmes en soutane violette, nues dessous, se tenaient tout autour du glyphe, murmurant des prières. Samara frémit en sentant toute la puissance de ce cercle magique. Mélinda arriva ensuite, en compagnie de Sya, et, après les présentations d’usage, Sya se retrouva entre les bras de Samara, qui la câlina, pendant que Sha se retournait vers la vampire.

« Ce sera un rituel magique très particulier... Toute vie sécrète en elle plus que des morceaux de chair, des vaisseaux sanguins, des os, et des tendons. Il y a... Il y a quelque chose d’imperceptible dans chaque être vivant, ce qu’on appelle l’âme, un morceau de l’énergie fondamentale de l’Univers, une énergie que nous, Dieux, pouvons manipuler bien plus aisément que les simples mortels.
 -  Je vois...
 -  Je ne pense pas que ce soit aussi évident, sourit doucement Sha, mais peu importe... Ce qu’il va falloir faire est un rituel très compliqué, et, je crois, sans précédent. Un rituel qui peut par ailleurs être potentiellement dangereux. Le sperme d’un vampire ne peut pas féconder un ovule, car il ne permet pas de sécréter cette essence divine dont je te parlais. Pour le faire, mon projet est lié au concept de superfécondation, Mélinda, un phénomène quand des ovules sont fécondées par des spermatozoïdes émanant de deux donneurs différents. C’est ce que j’ai fait avec mes bébés, par exemple... »

Mélinda hocha lentement la tête, tout en restant silencieuse. Elle était toujours un peu décontenancée. Sya savait combien Mélinda avait envie d’avoir une fille, et combien elle était frustrée de ne pas y arriver. Elle avait essayé de nombreuses choses, allant de la chirurgie tekhane à la magie, mais tout était resté sans succès. Sya avait tenu à y mêler son grain de sel, jusqu’à demander l’aide d’une Déesse. Sha était donc là, et sa main caressait les cheveux de Mélinda. Elle portait son épais manteau noir, ouvert en son milieu, dévoilant ainsi son ventre, l’ourlet de ses seins, et une belle verge, légèrement érigée.

Sha s’avança donc, tout en continuant à parler :

« Pour t’expliquer concrètement, nous allons toutes les deux engrosser Sya, mais, contrairement à une superfécondation classique, ici, il ne s’agira pas d’enfanter plusieurs ovules avec des spermatozoïdes différents, mais un seul, avec nos deux spermes. L’idée est que j’apporte à ton sperme ce qui lui fait défaut, et, vu la grande fertilité de Sya, que l’ovule accepte ton spermatozoïde.
 -  Euh... C’est faisable ?
 -  La superfécondation classique est en elle-même un phénomène extrêmement rare, Mélinda. »

En 2009, on avait par exemple recensé, sur Terre, uniquement 12 cas de superfécondation, et chaque cas donnait souvent lieu à la parution d’articles de journaux. Sha se rapprocha de Samara et de Sya, et sa main caressa le visage de Sya.

« Ce que nous allons faire est impossible, à moins d’un miracle divin... Ce sera un rituel long, car il faudra s’y reprendre à plusieurs reprises. Toutes les deux, vous allez devoir faire l’amour pendant des heures, si ce n’est des jours, et, à chaque fois, je devrais revenir pour te féconder, Sya, et user de ma magie pour réussir à produire ce miracle. Le risque, c’est qu’il y ait des réactions secondaires inattendues qui pourront endommager ta fertilité... Alors, Sya, es-tu vraiment sûre de vouloir aller jusqu’au bout ? »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Sya
Avatar
-

Messages: 1841


Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Décembre 18, 2016, 08:15:27 »

Son désir prenait forme, jusque-là, jamais elle n'avait réussi à féconder Mélinda, ni même en sens inverse, son sang de vampire empêchait la réalisation de son rêve. Elle avait beau tenir aux petites du harem, de les traiter comme ses enfants, une part en elle n'en était pas fière, n'étant pas la chair de sa chair, une chose que sa richesse et son pouvoir ne pouvaient acheter. Sya avait donc longuement parlé de ça avec sa mère, qui en avait toucher deux mots avec Sha et qui, ensemble, avaient parler de ce projet. Mélinda était la petite protégée de Samara, pour Sya, c'était une gentille maîtresse et pour Sha, elle n'en était certes pas si proche mais elle voulait surement ajouter un exploit de plus à son palmarès ? L'ange avait déjà une longue portée devant elle, elle avait évidemment ses deux premières filles, issues des plus belles nekos qui soient, suivi de Lusya, sa divine petite fille, cadeau de Lust. Entre-temps elle a eut quelques enfants ici et là sur Terra mais durant un voyage avec sa mère, elle lui a offert un merveilleux double cadeau, deux filles pour le prix d'une ! Une bénédiction. Mais elle ne s'arrêterait pas ici, comme elle avait la permission de Saikai, elle comptait bien aider Sha qui désirait aussi l'enfanter ainsi que d'autres filles encore. On dit Sya perverse, ce qui était vrai et pourtant, son envie d'enfant est une noble chose. Celle d'apporter la paix.

Pas tout de suite, certes mais elle espérait bien que, d'ici une vingtaine d'années, tous ses enfants aient un poste important dans les pays et qu'ensemble, main dans la main, entre sœurs, elles trouvent un moyen de faire la paix, une pays universel. Plus de guerres entre Ashnard et Nexus, plus de guerres entre clans, plus de guerres entre Tékhos et les Formiens, oui, même eux, elle comptait les mettre ensemble pour la paix. Elle avait entendu dire qu'une jolie femme dirigeait un groupe Formien mais elle préférait avoir toutes les chances de son côté et éviter la capture. Réuni ici, elle restait entre les bras de Samara, profitant de sa chaleur pendant que Sha racontait son plan pour Mélinda, ce qui allait se passer. Sya était concerné mais elle le savait déjà tout cela, elle était une des principales concernées après tout alors elle a tout écouté, plusieurs fois.

« J'en suis sûre, Sha. J'ai la chance d'avoir déjà plusieurs filles, d'avoir ce bonheur à porté de main mais pas Mélinda. Alors je le ferais, que cela prenne deux heures ou deux jours, je suis prête à tout pour réussir. »

Si le pire arrive, Sha n'aura pas d'enfant de Sya mais l'Ange était confiante, elle allait réussir, pas du premier coup peut-être mais elle aura cet enfant. D'autant qu'elle a l'habitude désormais de porter des enfants et à la manière des Formiens, elle saura quand elle sera prête à porter un bébé, ou que cela soit prêt pour aller dans Mélinda. Le final lui importe peu, tant que Mélinda réussit à avoir cette petite fille. Sya quitta Samara pour embrasser sur le bout des lèvres la vampire car avant de commencer, il faut se préparer, tant à ses conditions qu'à ce qui allait se passer longuement ici.

« Maîtresse, avant de vous préparer, il vous faut vous plier à mes volontés... La première étant de mettre vos dessous les plus sexy qui soit, je veux que votre beauté me fasse ovuler à la simple vue de vos sous-vêtements, hihihi ! Ensuite... mes souhaits attendront une fois le travail terminé mais sachez qu'un 'non' est refuser, je ne voudrais entendre que des oui... »

Sya n'avait rien de malsain de prévus, elle était autant l'ange de la paix que de la luxure alors ses demandes ne sont pas méchantes. Elle aussi devait se préparer mais sa magie lui permettait d'être prête en un instant. Sa classique tenue l'apparence d'un long collant blanc transparent arrivant à la taille, que Mélinda ou une autre se fera une joie de déchirer pour prendre Sya ou en faire sortir son sexe de cette prison de tissu. Pour commencer, c'était soft mais ses tenues changeront en cours de rituel. Le temps que Mélinda pioche dans la très longue collection de dessous mis à sa disposition, Sya allait vers les deux autres femmes, venant baiser le ventre de Sha, laissant sa queue tendue tranquille pour le moment.

« Comment vont vos bébés, déesse Sha ? Vos petites sorcières vont bien ? »

Sha avait l'habitude – ou non – d'enfanter mais Sya avait un faible pour les femmes enceintes, elle trouvait ses femmes plus charmantes et plus douces alors elle en faisant autant. Quand elle retourna vers Samara, ce ne fut que pour se blottir contre elle, car aussi optimiste et jovial soit-elle, cet échec était son seul en tant que prêtresse de la luxure et elle voulait rendre Mélinda très heureuse. Sans un mot, elle se laissa câliner en espérant réussir son exploit durant le rituel. Quand Mélinda sera prête, le rituel allait commencer.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3406



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #3 le: Décembre 19, 2016, 11:16:29 »

Pour Mélinda, c’était un jour important. Sya connaissait le rêve de sa Maîtresse, ce fantasme qui était le seul capable de la  faire pleurer : avoir un bébé. Un véritable bébé, au sens humain du terme. Le rêve de Mélinda avait toujours été d’être enceinte, ou d’enfanter quelqu’un d’autre, mais, du fait de ses gènes vampiriques, elle s’était toujours heurtée à une bannière. Au début, elle avait trouvé l’entêtement de Sya amusant. L’Ange de la Luxure avait juré qu’elle rendrait sa Maîtresse enceinte, car, si Sya aimait bien une chose encore plus que le sexe, c’était bien le fait d’avoir des filles. Mélinda savait qu’elle était déjà mère de plusieurs filles, mais, visiblement, ce n’était pas encore assez pour Sya, qui avait relancé ses réseaux et ses contacts, les amenant ainsi devant la puissante Sha. Intimidée et nerveuse, Mélinda était surtout... Hésitante. Pour le dire honnêtement, elle n’avait pas trop envie de croire en les chances de succès de ce rituel, car elle était convaincue qu’il échouerait. Les nanomachines tekhanes n’avaient pas réussi, pas plus que les rituels magiques de Samara. En son for intérieur, Mélinda avait fini par presque se convaincre qu’elle n’aurait jamais eu une fille biologique. C’était, tout simplement, la redoutable malédiction des vampires.

Sya avait donc insisté, et avait été jusqu’à organiser ce rituel. Et, si Mélinda était sceptique, il y avait indéniablement, en elle, autre chose que du pur scepticisme. Elle savait que Sha était une puissante Déesse, surtout depuis les épreuves de Wallündrill, ou depuis l’épisode de la Tour de Zäazel, qui lui avait permis de récupérer d’anciennes sorcières, et, surtout, d’établir une solide alliance avec Sanguilia. Le projet de Sha était pour l’heure le plus complet, ce qui rendait Mélinda assez étonnante aujourd’hui, car son calme légendaire laissait place à une sorte d’excitation fébrile, dont Sya profitait bien, puisqu’elle lui transmit ses exigences.

En souriant, la vampire alla tendrement l’embrasser, caressant ses hanches, et glissa encore :

« Si tu portes mon ventre, Sya, tu dois déjà te douter que je ne te refuserai jamais rien. »

Même avant ça, Mélinda aimait déjà beaucoup Sya. Sa beauté, sa perversion, son endurance, sa puissance, le goût magnifique de son sang... Autant de qualités inestimables chez l’Ange, alors, si, en plus, elle lui offrait une fille... Mélinda ne saurait tout simplement pas comment la remercier, et, pendant que Sya alla embrasser le ventre de Sha, Mélinda, elle, rejoignit sa femme, Vanillia, qui l’avait naturellement accompagné. Elle lui sourit, et elles s’embrassèrent encore. Vanillia était ravie de ce moment, car elle savait combien sa petite femme désirait avoir un enfant.

« Mais je ne me fais pas trop d’illusions, tu sais...
 -  Ne dis pas ça, tu as vu toutes les femmes puissantes qui vont s’occuper de toi ? S’il y a bien quelqu’un qui mérite d’avoir un petit bébé à tenir dans ses bras, c’est bien toi ! »

Vanillia avait pu remarquer que sa femme ne loupait jamais aucune naissance. Elle tenait toujours les bébés dans ses bras, et, à chaque fois, on pouvait lire un regard de profond plaisir se dessiner dans ses yeux en tenant ces petites choses. La vampire avait longtemps refoulé son instinct maternel, mais, depuis qu’elle avait fondé un clan, et, surtout, obtenu une fille vampirique (Akira), ce besoin compulsif de maternité avait resurgi des tréfonds de son inconscient.

Les deux femmes se déplacèrent donc, allant dans une petite pièce, où Mélinda entreprit de se changer. Sya, elle, se tint donc face à Sha, qui sourit en la voyant.

« Oui, Sya, tu n’es pas la seule à vouloir répandre tes gènes. Mes cinq bébés vont bien, oui... »

Deux bébés dans son ventre, et un bébé dans celui de chacune de ses trois femmes : Kiriko, Açoka, et Sanguilia. Le bébé de Sanguilia et de Sha était le plus avancé, et serait une fille à la puissance colossale. De la main, Sha caressa le visage de Sya, et, pour lui donner de quoi s’occuper, lui demanda de s’attaquer à son sexe. Il fallait qu’il soit en érection, et Sya s’appliqua donc, pendant qu’Açoka et Kiriko venaient embrasser leur femme, se glissant dans ses bras. Entre les deux rivales, le courant passait mieux depuis quelques semaines. Elles continuaient à s’entraîner ensemble, et, maintenant qu’Açoka était mariée à Sha, et portait son ventre, elle avait enfin surmonté sa grave crise de confiance en soi.

Au bout de quelques instants, la porte de la loge de Mélinda s’ouvrit, elle sortit, amenée par Vanillia et par Akira, sa fille, dans sa robe chinoise rouge fendue le long de la jambe.

« Cette tenue a été faite sur mesure, Sya... »

En la voyant, Ai Aihara eut des étoiles dans les yeux. Pour une fois, Mélinda avait changé son habituel latex par une tenue beaucoup plus élégante, un ensemble magnifique de haute lingerie, avec de multiples lacets entre le soutien-gorge et une très fine culotte. Elle portait également, dans son dos, une élégante cape en dentelle, et finement transparente, et s’approcha lentement, faisant claquer ses talons.

Tous les convives l’observèrent, puis Sha sourit, sa queue maintenant trempée, recouverte de salive, et bien redressée.

« Bien ! Commençons... Mélinda, couche-toi sur le dos, au milieu du glyphe, et Sya va se mettre à quatre pattes sur toi. Vous pouvez vous embrasser et vous caresser, mais c’est moi qui vais ouvrir le bal. Il faut que mon sperme soit déjà dans le corps de Sya, et mes spermatozoïdes se mélangeront ensuite avec les tiens pour faire ovuler notre amie angélique. »

Mélinda acquiesça, et s’installa donc, puis, quand Sya la rejoignit, son visage proche du sien, les pointes de leurs seins venant se titiller, elle caressa doucement son visage.

« Comment tu me trouves ? Je crois qu’Ai est en train de devenir folle, elle... »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Sya
Avatar
-

Messages: 1841


Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Janvier 18, 2017, 08:45:38 »

Le grand jour de Mélinda en était aussi un pour Sya, outre le fait de participer à quelque chose de plus compliquer et magique que ça en a l'air, tomber enceinte et surtout mettre au monde un bébé était toujours un grand moment pour Sya, d'autant plus quand ce sera le bébé de sa maîtresse. Entouré d'une Déesse qu'elle suçait doucement pour le mettre en forme, sous les yeux de sa mère, elle espérait que tout allait fonctionner. Même Saikai était entièrement d'accord pour cette fois, elle savait de la bouche de Sya combien Mélinda serait une bonne mère mais ne pouvait avoir de bébé. La neko maintenant maman ne pouvait pas refuser à une femme d'avoir une descendance, tenir son bébé dans ses bras, ça n'a pas de prix. La neko avait déjà trois bébés à s'occuper même si réellement, seul un était d'elle mais c'est une autre histoire.

Une fois la vampire de retour, Sya étira un peu plus son sourire en la voyant arrivée dans cette sublime tenue ! C'était absolument parfait ! La jeune femme avait même amener sa femme et sa fille, pour Sya, plus il y avait de monde et mieux c'était. Non pas que tout le harem et temple devait se réunir autour d'elles mais quelques yeux rivés sur soi, c'était toujours gratifiant ! Sha venait donner ses ordres en demandant à ce que la vampire s'allonge à un endroit précis, suivi de l'ange sur elle, Sha viendra après mais en attendant, elles étaient libres de jouer comme elles l'entendaient. L'ange ne portait rien sur le dos mais sous la ceinture, elle avait un long collant partant du nombril à ses pieds, très blanc avec de légers motifs dessus, le tout épousant parfaitement ses fines formes. Rien en dessous évidemment, c'était plus érotique ! Puis l'idée de sentir Sha venir lui déchirer sa tenue pour la pénétrer... elle aimait cette idée. Quitte à ce que ça finisse en lambeaux, sa tenue était indestructible dans le sens où même s'il ne lui reste qu'un petit fil de sa tenue, elle pourra toujours la reformer et à volonté, dans l'apparence voulue. Qui sait après ce qu'elle allait avoir pour être plus sexy encore ?

« Hihihi ! Vous êtes ravissante Maîtresse... Et c'est normal pour Ai, même moi, j'aurais du mal à me retenir de vous sauter dessus... »

Vanillia en avait de la chance de l'avoir pour femme. Mais passons, Sya venait se blottir contre elle, embrassant doucement la vampire, commençant par un baiser langoureux et tendre, inutile d'aller trop vite car le but n'était pas de jouir le plus rapidement possible mais de tout faire pour être fécond, pour Sya du moins. Pas trop quand même, si sa magie pouvait aisément lui rendre ce service, il ne faut pas tomber enceinte de Sha – pas pour le moment – mais de Mélinda. Ses mains posées sur ses épaules, elle aimait caresser cette peau, tout comme ce tissu, une main sur sa peau, la seconde sur le tissu, l'un comme l'autre, c'était doux et agréable.

« Et moi, je vous plais comme ça, Maîtresse ? »

Sya était à la fois toujours cette petite esclave docile, mais à la fois elle-même, pas simplement l'esclave de toujours. Les jambes écartées sur elle, elle offrait une belle vue à la Déesse comme à sa mère, laissant entrevoir le tissu entre ses jambes devenir un peu plus foncé, humide. Une pose sexy et pratique, qui permettra à Sha comme à Mélinda de la prendre comme bon leur semble ! Entre deux baisers, elle avait une petite idée pour leur mission du jour. Une idée à ne pas négliger mais aussi égoïste mais bon, ça reste Sya alors quand on parle de sexe, elle en voulait toujours un peu plus. Elle tourna la tête vers son public, enfin, vers Sha surtout pour prendre la parole.

« Dites Sha, si ce premier essai ne fonctionne pas, on pourrait toujours essayer avec vos deux queues en moi ? Vos semences seront ainsi directement mélangées en moi ? »

C'est loin d'être bête cela dit mais c'était à elle et Samara de voir si cela allait aider et rendre cela possible ? Après, ce n'était pas la première fois que Sya avait deux queues en elle, elle adorait même ça de sentir leurs imposants membres cogner son utérus. Ses petites ailes battaient dans son dos alors que sous les questionnements de Sha et de sa mère, elle retournait embrasser Mélinda qui ne se privait pas de palper ses petites fesses ! Mais cette fois, ce n'était pas son petit trou arrière qu'il faillais titillier mais un autre bien précis. Cette séance de sexe allait être longue ! Car quand bien même Sya tomberait rapidement enceinte de Mélinda... elle comptait fêter ça avec tous les convives ! Une telle attente, ça ne peut que se fêter !
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3406



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #5 le: Janvier 19, 2017, 08:24:13 »

Mélinda savait que ce rituel serait aussi incertain que long. Il restait en elle une grande tension, palpable. Tous ceux qui connaissaient Mélinda savaient ce que la vampire avait déjhà tenté pour essayer d’avoir une descendance biologique. Elle s’était tournée du côté de la science, de la magie, des arts occultes, avait utilisé sa fortune pour commander des études sur la stérilité vampirique. Et, plus elle avait fait ses recherches, et plus elle avait constaté que le mur de son infécondité était infranchissable. Le miracle divin était la seule chose qu’il restait. Un vampire ne pouvait pas procréer, mais les Dieux avaient pour habitude de perturber les règles normales élémentaires... Et là, c’était tout ce que Mélinda souhaitait. Sha lui avait expliqué qu’elle comptait mélanger ses spermatozoïdes avec les siens dans le corps de Sya. Une telle chose était-elle seulement possible ? Mélinda en doutait, mais, après tout, elle avait toujours été sceptique sur l’étendue des pouvoirs divins.

Quoi qu’il en soit, pour l’heure, elle attendait l’arrivée de Sya, qui se lova contre elle, optant pour une tenue relativement rustique, et fort peu pratique, un long collant remontant jusqu’à ses fesses. Peu pratique, car il allait bientôt falloir avoir accès à son sexe. Néanmoins, la vampire, qui commençait à plutôt bien connaître Sya, comprit rapidement ce que, par ce biais, cette dernière souhaitait vraiment. Elle sourit donc en la voyant se lover contre elle, et posa une main sur ses cheveux, l’embrassant en retour, n’hésitant pas à jouer avec la langue de Sya.

Il y avait, autour d’elles, une belle assemblée. Outre la famille de Mélinda, et quelques esclaves proches, Sha avait aussi amené bon nombre de sorcières, qui se contentaient d’observer. En effet, au-delà du caractère très sexuel de ce rituel, il était aussi rare et atypique. Autant donc y faire assister le plus grand nombre de personnes. Sha observa le duo s’embrasser et se caresser, l’une des mains de la vampire venant rapidement explorer le doux fessier de Sya. Son collant était très doux et très fin, très agréable... Mais aussi encombrant.

« Bien sûr que tu me plais, mais... Tu sais que je vais devoir le déchirer, hein ? »

C’était une question purement rhétorique, et, tandis qu’elles s’embrassaient, Sya remuait ses jambes et son bassin, afin d’offrir un accès vers son antre de plaisir. Sha, elle, s’avançait lentement, le membre toujours bien raide après la doucereuse et talentueuse fellation de Sya. Les deux mains de Mélinda se posèrent alors sur ses fesses, malaxant doucement son cul, et elle enfonça ses griffes contre le tissu du collant, provoquant assez rapidement quelques craquements, quand le tissu se déchira, s’ouvrant à hauteur de ses fesses.

Une seconde paire de mains rejoignit celle de Mélinda, venant de la Déesse, qui s’amusa, elle aussi, à masser ce cul. Sha et Mélinda avaient toutes les deux déjà eu l’occasion de coucher longuement et régulièrement avec Sya, et elles allaient, aujourd’hui encore, la prendre très longuement.

« Tu es toujours aussi gourmande, Sya... C’est à croire que la luxure même coule dans tes veines à la place du sang. »

Autrement dit, elle n’était pas l’une des anges privilégiées de Lust pour rien. Quoi qu’il en soit, Sha banda ses muscles, et souleva un peu plus le bassin de Sya, redressant son cul, puis ses doigts écartèrent encore davantage le collant, provoquant des déchirements supplémentaires.

L’Ombre remonta ensuite sa main pour caresser les longs cheveux de Sya, puis... Puis le rituel commença. Le baiser de Mélinda et Sya s’était brièvement rompu, et Mélinda se pinça les lèvres quand elle vit le plaisir irradier sur le visage de Sya, et qu’elle sentit cette dernière recevoir l’épaisse verge de la Déesse. Qu’elle mette un enfant au monde ne l’empêchait pas de prendre son pied, loin de là ! Sha la pénétra donc avec un solide mandrin, crispant ses doigts sur les cheveux de Sya, soulevant légèrement son corps en tirant sur sa chevelure, puis la relâcha ensuite, et continua ses coups de reins.

« Tu es très belle comme ça, Sya... »

Lire le plaisir sexuel sur le visage d’une si belle créature, c’était... Indescriptible !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Sya
Avatar
-

Messages: 1841


Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Février 16, 2017, 08:36:36 »

Contribuer à ce qui allait arriver – avec de ma chance – était une chose merveilleuse. Non seulement, elle allait réaliser le rêve de Mélinda si cela réussi mais en plus elle aura une nouvelle petite fille. Sya, depuis qu'elle a accouché une première fois pour ses femmes et sa déesse était comme devenue accroc à tout ce qui allait avec. Certes, tout ce qui était pleurs dans la nuit, couche à changer et ainsi de suite, on ne pouvait pas dire que cela lui mettait un sourire ravi sur le visage mais au moins quand elle voyait ses petites si heureuses ou en train de dormir avec leur bouille innocente, elle fondait. Mais ce qu'elle adorait, c'était de les câliner, de s'en occuper, de les voir grandir, de les sentir. Les bébés avaient cette petite odeur si particulière, presque palpable, très douce. Et un bébé entre elle et Mélinda avec une pointe de Sha, ça ne pourrait être qu'un beau bébé et plus tard, une ravissante femme. On n'y était pas encore, Sya avait rien dans le ventre pour le moment mais elle va tout faire pour réaliser le rêve de sa maîtresse.

Ne portant que son collant et son collier d'esclave, chose qu'elle ne retire jamais, elle était au-dessus de la vampire, contemplant son adorable visage de poupée sexy, ses mains caressant ses fesses à travers son collant si doux. Évidemment qu'elle avait porté ça pour mieux se le faire déchirer avant d'atteindre ses trous à plaisir mais chacun a droit à son petit plaisir. Déchirer un collant, ce n'est pas une chose grave ou douloureuse, ça mettait un peu de violence dans ce moment de douceur. Bon, elle ne savait pas comment Sha allait la prendre mais là, il s'agit de faire un bébé, pas de juste prendre Sya. C'était bête mais Sya se disait toujours que l'amour dans la douceur favorisait l'arrivée du bébé. C'était faux évidemment, même dans la violence sauvage de l'amour, bébé peut venir, Sha et ses femmes ne pourront pas dire le contraire ! Mais dans sa tête, elle voyait cela comme ça, bébé grandira mieux dans le ventre de maman si tout cela est fait avec amour.

Mélinda déchira doucement le tissu qui moulait ses fesses pour mieux ouvrir la voie, sentant rapidement les mains de Sha en faire de même, déchirant cela un peu plus mais surtout, l'une comme l'autre, caressant ses fesses. Elle aura sa maîtresse et une déesse rien qu'à elle pour un petit bout de temps. Et avec un public en plus ! Sya ne pouvait qu'être heureuse ! De même que Sya avait couché au moins une fois avec chaque visage qui observait leur prestation, de la belle Kiriko à Maîtresse Açoka, des jolies esclaves aux jolies prêtresses, Sya avait un nombre incroyable de conquête. Son corps était pressé contre celui de Mélinda, sur sa douce peau pendant que Sha la félicitait. Oui, c'était des féliciation mais tout le monde n'est pas l'ange personnelle de Lust après tout ! Elle a but les mots de ses formatrices et de sa déesse, c'est pour ça qu'elle était si douée, c'est pour ça qu'elle avait porté avec ses filles, la fille de Lust, sa petite Lusya sera surement une grande déesse plus tard, reste à savoir quelle sera son affinité avec la luxure ? Mais là n'était pas la question pour le moment.

Sha venait empaler sa queue en elle, si grosse et si délicieuse, elle était en plein baiser quand elle ne bloqua quelques secondes en la sentant s'enfoncer en elle. Ha, quel plaisir ! Le plaisir se lisait facilement sur le visage de l'ange qui soupirait déjà aux rythmes doux pour le moment de la belle déesse. Mélinda pouvait toujours se consoler en caressant sa poupée ou en contemplant le visage de Sya, comme elle le disait si bien, elle était si belle.

« Haaaaaa-aaaaaaa… Maî… Maîtresse ! Haaaa, elle est… ha, si grooooosse ! Huuum, Sya est t-trop… é-étroite mais ! Haaaa ! C'est, si bon ! »

Et encore, ce n'était que le début. Le corps de Sya bougeait au rythme de Sha, laissant cette dernière s'y habituer sans trop y aller pour le moment. Le rituel commençait à peine, inutile de se donner à fond. Sya gémissait, elle fermait parfois les yeux quand Sha était bien installé au fond, elle sentait son gland pousser son utérus, elle avait une queue si musclé, qu'elle aurait surement pu l'empaler en se redressant, sans la tenir. Sya avait un petit gabarit à côté d'elle, cette image l'excitait même un peu beaucoup. Mais pas question de se séparer de Mélinda pour le moment. Elle allait même de nouveau à elle, cherchant à l'embrasser mais ses baisers étaient toujours coupés de quelques gémissements, de soupir, non pas que ce soit si dérangeant mais elle préférait ne pas être coupée dans ses baisers. Et refuser cette queue en attendant ? Certainement pas ! Si Sha était toujours aussi délicieuse en lui faisant l'amour, elle était quand même impatiente de tester son idée, d'avoir leurs verges en elle, la pénétrant en même temps, à la faire hurler d'une excitante douleur.

« Haaaaaan ouiiiii ! Haaaa… V-vos femmes… doivent être… si heurrrrreuse ! »

Vu leur ventre, Sya ne pouvait que dire la vérité ! Kiriko ne lançait qu'un petit sourire hautain, comme elle savait si bien le faire. Pouvait-elle le nier ? Absolument pas ! Bientôt, surement, grâce à Sha et Mélinda, elle aussi aura de nouveau ce petit ventre qui va prendre du volume et la rendre plus belle encore. Même si ce n'était pas du sexe, elle aimait les petites attentions de ses partenaires quand elle était enceinte, les caresses, les mots doux, leur regard plein d'étoiles, l'arrivée d'un bébé est toujours merveilleux, sous bien des points. Ce début de rituel commençait bien, même sa mère était heureuse de la voir se faire prendre.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3406



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #7 le: Février 19, 2017, 02:39:17 »

Mélinda aimait beaucoup Sya. Ce n’était un secret pour personne. Sya était venue la voir en lui disant qu’elle partirait au bout d’un mois, et, pourtant, elles se faisaient toujours l’amour. Le fait est que Mélinda s’était attachée à l’Ange, qui avait de nombreuses qualités. Perverse, mutine, douce, aimante, elle était un véritable cadeau des Dieux. La vampire l’appréciait donc énormément, que ce soit pour coucher avec elle, boire son sang… Ou en faire, de manière plus générale, une sorte de disciple. Le terme pouvait être un peu fort, mais exprimait une certaine réalité. Mélinda avait permis à Sya de rencontrer de nombreuses personnes, non seulement de son harem, mais aussi d’en-dehors. C’était par exemple le cas avec Samara, que Sya avait découvert grâce à elle.

Et là, Sya se dressait au-dessus d’elle. Belle, magnifique, perverse, et espérant vouloir accomplir l’impossible, en menant un rituel improbable pour permettre à Mélinda de tomber enceinte. Allaient-elles y arriver ? Mélinda se refusait à y croire, tant elle avait déjà été déçue par ses précédentes expériences. Elle avait laissé Sya la mener dans cette expérience car Vanillia l’avait convaincu d’essayer, qu’elle ne perdrait rien à tenter quand même…

*Mais oui, je risque quelque chose.. Qu’on rouvre de vieilles blessures…*

Mais, pour l’heure, elle s’efforçait à ne pas y penser, et, pour ça, les coups de butoir de Sha étaient particulièrement bienvenus. Sya couinait et gémissait devant elle. Il fallait bien l’admettre, c’était un spectacle exquis. Voir ce beau visage poupon, entouré de cheveux bleus, qui remuait sous son nez, ses lèvres exprimant son plaisir profond. Sya venait l’embrasser fréquemment, et Mélinda y répondait, tout en crispant ses mains sur les fesses de la jeune Angelotte. Elle continuait à se dandiner, sous les coups de reins de Sha. L’Ombre la sodomisait, enfonçant sa verge en elle. Sa queue remuait dans son corps, de plus en plus profondément, et Mélinda écarta peu à peu ses mains, délaissant finalement le délicieux cul de Sya, afin de ne pas gêner la Déesse, et caressa les cuisses de l’Ange.

Pinçant ses lèvres, Mélinda la sentait remuer, et continuait à caresser son corps.

« Oh, Sya, tu es si belle, ma chérie…
 -  Haaaa… Sya… Hmmm… J’adore toujours autant te pénétrer… »

Sya avait effectivement couché avec toutes les personnes qui étaient présentes ici. Mine de rien, elle était donc un vecteur d’harmonie et de cohésion sociale. Mélinda la voyait donc remuer au-dessus d’elle, jusqu’à ce que Sha ne finisse par jouir dans ses fesses.

« Ohhh, voilà… À ton tour… Empale-toi sur Mélinda, ma petite Ange, danse sur elle… »

Le rituel allait se poursuivre, comme on pouvait s’y attendre. Mélinda attendait donc de la voir se positionner, tout en lui souriant tendrement, son membre venant de sortir de son vagin.

« Vas-y, Sya… Danse sur moi, ma beauté. »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Sya
Avatar
-

Messages: 1841


Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Mars 23, 2017, 08:57:19 »

Mélinda y croyait peu, elle avait peut-être raison de ne pas trop y croire vu sa longévité, elle a dû essayer bien des choses pour parvenir à voir ce rêve se réaliser. Mais durant cette longue vie, jamais elle n'a à eut à ses côtés l'ange de Lust et une véritable déesse prêtes à suer sang et eau pour que Mélinda puisse bientôt tenir dans ses bras la chair de sa chair. Empalée par Sha, Sya se faisait un vrai plaisir à se faire prendre à nouveau par la déesse sombre, n'y allant pas par quatre chemins, la déesse des sorcières n'avait que très rarement montré de la douceur dans leurs ébats, à part au moment de la laisser se reposer, Sha montrait toute sa part sombre dans ses rapports. Sans le but de Mélinda, Sya aurait encore fini avec les fesses rouges et le corps maltraité de pincement et de morsure. L'imposant membre de Sha continuait d'agir, de devoir verser sa semence en elle avant d'y ajouter celle de Mélinda.

« Haaaaaa ! M-Maîtresseeeee !!! »

Il était destiné à qui ce titre ? Mélinda ou Sha ? Allez savoir, ce n'était pas important. La vampire ne profitait pas de Sya comme Sha pour le moment, mais ses mains étaient libres de pétrir ses petites fesses et son corps tout entier. Voir la vampire la dévorer du regard était excitant, elle sentait l'envie en elle grandir encore et encore, comme un feu sur lequel on jetterais de l'huile, plus grand, plus fort, plus ardent. La déesse continua à la butiner, se frappant contre ses fesses pendant qu'elle couinait de joie.

« Haaan ouiiiii ! Sya adore votre grosse queue, Déesse ! »

Cela serait réciproque avec Mélinda mais caressé Sha dans le sens du poil était toujours bon, tant pour continuer de prendre plaisir avec plus de passion à ce rapport comme par la suite. Terminant enfin de labourer l'ange, elle se retira, son foutre chaud encore en elle n'attendait qu'une chose, la petite graine de la vampire. Partageant maintenant un rapport à deux, elle n'était plus à genoux et s'allongea doucement sur elle, se pressant contre sa poitrine en sentant sa queue venir se placer là où celle de Sha il y a encore quelques seconde à envoyé la sauce.

« Huuuuum, Maîtresse... Baiser moi comme vous voulez... »

Se penchant sur elle, elle venait l'embrasser, frottant son corps contre le sien, ses jambes en faisaient de même sur les siennes, ses collants contre sa peau nue. L'ange remuait doucement, faisant ainsi des vas et viens sur sa queue déjà si dure qui remuait en elle. Sya, qu'elle tombe enceinte rapidement ou non, va passer de longs moments entre leurs deux queues, si le rêve de Mélinda échoue, il y aura toujours ce délicieux souvenir partagé ensemble. C'était d'autant plus amusant que Sya sentait les regards braqués sur elles, reniflant l'envie de Vanilla, de Sha – encore – et de ses deux femmes. La forte odeur de cyprine arrivait jusqu'aux narines de Sya pour qui, sentir la luxure était aussi simple que sentir le pollen dans un champ de fleurs. Et toutes ses délicieuses odeurs ne faisaient que l'exciter encore plus ! Mais elle n'était pas ici pour une orgie, juste pour réaliser le rêve de Mélinda. L'ange faisait bouger ses hanches pour mieux s'empaler sur elle, venant aider à rendre cela un peu moins tendre, pour que la vampire donne toute son énergie pour que la graine soit bien plantée en elle.

Si les deux femmes commençaient à tenter de donner la vie, Kiriko avait profiter que Sha ne soit plus en action pour venir doucement caresser le ventre de la déesse, caressant ainsi sa petite Abby qui grandissait dans ce ventre de déesse.

« C'est bizarre de te voir si douce avec cet ange... Avoir des enfants ne te rendrait pas un peu plus douce, ma chérie ? »

Kiriko n'était pas jalouse, elle était la femme de Sha et fut la première à porter ses bébés depuis son retour alors qu'Açoka attende aussi un bébé de Sha, elle s'en fichait, leur rivalité était toujours là mais avec leur bébé qui donnait déjà naissance à un petit ventre chez les guerrières – d'où l'absence de sa tenue violette chez Kiriko, optant pour une tenue large et simple – les rivales évitaient de se lancer des piques pour ne pas s'affronter, laissant ainsi leur petite sorcière grandir au calme. Dans quelque temps, le temple de Sha sera bien plus animé, et pas seulement à cause de la magie.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3406



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #9 le: Mars 26, 2017, 10:48:11 »

Sha ignorait totalement si ce rituel allait marcher. C’était bine la première fois (du moins, à ce dont elle se souvenait) qu’elle tentait une telle chose. Initialement, sa première volonté avait été de refuser, estimant l’opération trop dangereuse. Sya avait dû déployer l’entièreté de ses talents pour réussir à la convaincre. Visiblement, l’Ange tenait beaucoup à cette vampire. Et Sha, elle, avait fini par y voir une expérience originale, ainsi qu’un moyen de se rapprocher davantage des Ashnardiens, dont elle connaissait la méfiance à son égard. Après le succès des Épreuves de Wallündrill, et son union avec Sanguilia, Sha était en plein apogée. Ses souvenirs lui revenaient par bribes, tout comme ses pouvoirs, et, au-delà de ça, autour de son temple, d’innombrables gens étaient venus. La région était en pleine période de construction, et, grâce à Açoka, qui avait été jusqu’à Tonnefoudre pour elle, Sha avait pu inventer des élixirs lui permettant de contrôler plus facilement les Orcs. Ces derniers protégeaient maintenant ses frontières avec une efficacité redoutable, et servaient aussi comme ouvriers, notamment afin de construire le glorieux palais que Sha avait entrepris de construire après avoir vu Sanguilia, et qui servirait à elle et à toute sa (nombreuse) famille.

Aider Mélinda n’était donc pas un geste complètement désintéressé, dans la mesure où, après cela, la vampire lui serait redevable. Or, Sha savait que Mélinda était la descendante d’une ancienne grande famille d’Ashnard, les Warren, et qu’elle entendait restaurer l’ancienne puissance familiale, notamment à travers son clan. Elle avait beaucoup d’ennemis, tout comme Sha, et l’Ombre escomptait bien, en fonction du succès du rituel, obtenir une alliée de poids face aux évènements qui s’annonçaient, et dont elle avait eu vent lors des Épreuves de Wallündrill.

Kiriko, de son côté, avait observé à la première partie du rituel. Elle portait sa tenue civile, celle qu’elle avait obtenu à Edoras. Elle aurait pu porter la combinaison violette, mais, maintenant qu’elle était enceinte, elle ne l’enfilait que quand Sha lui ordonnait, ou quand elle s’entraînait (soit, tout de même, une grande partie du temps). Pour autant, Kiriko avait encore une mission à faire, mais Sha n’avait pas encore eu l’occasion de lui en parler. Peut-être que ce serait le bon moment ? Elle sourit à sa bien-aimée, qui se tenait à sa gauche, et sentit rapidement Açoka sur sa droite, caressant également son ventre.

« Toi aussi, tu m’as trouvé douce ? s’enquit-elle.
 -  Je gage que tu t’échauffais juste...
 -  J’avais un rituel à faire, mes chéries... Et puis, il faut bien que j’en conserve pour vous... »

Sha allait bientôt être mère de six enfants. Un poussait dans le ventre de Kiriko, un autre dans le ventre d’Açoka, deux dans son ventre à elle, un autre dans celui de Sanguilia, et un sixième pousserait bientôt dans le ventre de Sya (car Sya avait visiblement envie d’avoir une très grande famille, et avait naturellement mis dans les propositions qu’elle faisait la perspective de porter l’une des filles de Sha). Autant dire que, avec tout ce petit monde qui approchait, le temple en lui-même ne serait pas suffisant, ce qui justifiait d’autant plus la création d’un vaste palais.

Devant elles, Mélinda avait enfoncé sa verge dans le corps de Sya, et l’Ange s’empalait donc. Et, autour des deux femmes, les lignes magiques brillaient d’une intense lueur violette. Les runes remontaient sur le corps de Mélinda, dont le corps brillait aussi, tout comme celui de Sya. Le sexe était un élément fondamental de ce rituel, qui reposait sur la magie rose, et Sha savait qu’elle allait devoir agir à son tour. Elle se concentra alors, et, à côté de sa queue, une seconde verge vint se dresser.

« Encouragez-moi, mes chéries, sucez-moi... »

Açoka et Kiriko finirent donc à genoux, et prirent ses membres en bouche, diffusant du plaisir en elle. La chose pouvait paraître anodine, mais, comme c’était son sperme qui était dans le ventre de Sya, il fallait aussi que Sha soit excitée. Au lieu de caresser les cheveux des deux femmes, elle tendit ses mains vers le couple, et prononça une mélopée magique, rejoignant ainsi les autres sorcières, qui, à leur tour, murmuraient cette litanie.

Mélinda, elle, était au milieu de tout ça, et enfonçait ses doigts dans la chair de Sya, qui dansait depuis plusieurs minutes sur sa verge. Même si Mélinda voulait jouir, elle n’en serait pas capable, car les sortilèges retenaient sa queue. En fait, une lueur violette brillait intensivement autour de son vit, car tous les glyphes sur son corps formaient une série de lignes se concentrant autour de sa queue.

« Haaaa... S-Sya, hmmm... Je... J’ignore si ça va marcher, m-mais... Si... Hmmmm... Si tu m’offres un bébé, je... Je t’offrirai tout ce que tu veux, haaaaa... »

Son visage était en sueur, et elle caressa le dos de Sya. Impossible pour elle de changer de place, car elle devait être liée aux runes magiques.

C’était là le cœur du rituel.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Sya
Avatar
-

Messages: 1841


Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Avril 16, 2017, 08:08:35 »

C'était un grand projet, un bel acte même puisque Sya n'était pas la femme ni même une maîtresse officielle de Mélinda. Elle était plus ou moins son esclave mais Sya était l'esclave de toute femme. Si Sha le lui demandait, elle le serait, idem pour Kiriko, Açoka ou n'importe quelle fille. Mais la sorcière trouvait son dévouement plutôt beau vu leur position. Elle avait déjà deux femmes de ce qu'elle avait compris et déjà bien des enfants sur Terra et voilà qu'elle offrait de nouveau son corps pour enfanter à nouveau ? Cette fois-ci, le geste était plus fort encore puisque Mélinda, comme la majorité des vampires ne pouvait féconder, que ce soit porter un enfant ou aller le planter dans le ventre d'une femme, c'était impossible. Mais Kiriko était là lors de sa lune de miel à Novac, quand l'ange qui venait d'accoucher de jumelle, venait parler de son projet à Sha. Aussi douée soit-elle de magie rose, elle avait besoin d'un atout supplémentaire dans sa manche. Lust était la déesse du sexe, pas de la procréation donc elle n'a pas pu l'aider sur ce point.

Ce fut de belles vacances pleines de sexe et d'amour, même si là-bas, Sha avait sous-entendu une mission dont Kiriko n'a toujours pas vu la couleur. Elles ont été si débordées qu'elles ont oublié certaines choses, après tout la sorcière à dû faire en sorte que sa femme divine porte leur petite Abbigail en elle, puis il y a eut cette orgie et... Que de souvenir. Si elle gardait ses racines Celkhane et n'approuvait pas les esclaves, elle trouvait sa dévotion plutôt belle. Elle qui semble adorer donner la vie, elle avait bien vu son sourire si gai quand elle portait dans ses bras ses petites métisses ange/démon. Un drôle de couple avec sa mère adoptive démoniaque... Même Kiriko commençait à s'y perdre avec cette drôle de famille mais pour avoir porté l'une de ses petites qui venait tout juste de naître, la sorcière avait fondu de charme devant ses bébés, la rendant impatiente d'avoir dans ses bras sa petite Arya et sa petite Abby...

Elles avaient le temps de grandir, d'autant plus que Sha avait aussi d'autres bébés en route, un pour Açoka et un autre avec cette autre déesse. Qu'importe, Kiriko n'était pas jalouse, tant qu'elle était la seule femme qu'elle aimait, elle pouvait bien faire l'amour aux autres et avoir des gosses, ça ne rendra sa femme que plus heureuse encore. Mise à genoux devant elle, elle observait sa double queue, sa rivale étant là pour aider, Kiriko était aussi d'avis de faire une trêve entre elles, quand une ou elles sont enceintes afin de ne rien risquer avec les bébés. Mais une fois accouché, il va falloir se remettre en forme et pas uniquement dans un lit.

« Oui, ce serait dommage de ne pas être prête pour la suite... »

Ses doigts caressèrent délicatement son sexe e long avant que ses lèvres ne viennent la nettoyer avant de juste passer la langue dessus, tout en longueur. Deux têtes qui sucent ses queues, ce serait gênant. Mais cela ne rendait pas l'acte mois plaisant. Ses sorcières étaient là pour Sha, les autres récitaient les forumules avec leur déesse, pendant que les intéresser travaillaient dure. Sya était toujours sur Mélinda, la magie l'empêchait déjà de jouir, idem pour Sya afin d'éviter que la semence divine ne s'expulse aussi. Mais ce n'était pas un souci, ça prolongeait le plaisir. Ses longs cheveux bleus remuaient autour à force de se faire prendre par la vampire, une douceur qui ne manquait pas de piment, l'ambiance et le but rendait leur relation plus douce, Sya a connu Mélinda beaucoup moins douce, enchainant les orgasmes avec elle et ses copines.

« Haaaan, ça va... marcher, Mélinda, haaaaa... Il faut... y-y croire ! Hum, je veux juste, hum, tenir.... notre petite, han, petite vampire angé-lique dans mes bras... »

Comment sera ce bébé ? Cheveux noirs ? Rousse ? Brun ? Blond ? Et adulte ? Forte ou petite poitrine ? Grande ou petite taille ? Plutôt douce ou dominante ? Elle était impatiente de connaître cette petite qu'elle aura bientôt dans son ventre. Sya y croyait, pour elle, il n'était pas question d'avoir donné un faux espoir à Mélinda, pas question ! Elle avait organiser ça, même si elle a dû se vendre auprès de Sha, elle était sure d'avoir une petite sorcière en plus dans sa famille mais ce n'était pas ça le souci. Sya se pencha sur elle, l'embrassant avec toujours ce même plaisir, cette même envie d'avoir dans son ventre le bébé de Mélinda, qui sera aussi son bébé.

« Ca doit marcher ! Je veux... ha, je veux ton bébé, Mélinda... Crois... y... HUUUUM !!! Comment... tu veux... appellez n-notre bébé ? Haaaa... »

Allongée contre elle, sa langue passait sur les lèvres de la vampire, si Mélinda avait peut-être raison de ne pas être entièrement optimiste dans ce rituel, Sya y croyait plus que tout et elle voulait transmettre cet espoir à sa maîtresse. Elle n'attendait pas une quelconque dette en retour, Sya n'avait besoin de rien, elle avait tout ce qu'elle voulait dans sa vie, mais elle voulait offrir ce bonheur à Mélinda. Elle savait que la vampire voyait ses esclaves comme ses filles, certaines vampires comme ses filles, elle trouvait ça beau, comme ses voisines sur Caelestis, Suki et Rinako qui ont adoptées deux petites filles et sont plus qu'heureuses. Mais elles comme Mélinda seront encore plus heureuse avec leur vrai bébé, la chair de leur chair. Sya voulait offrir ce bonheur à Mélinda, tout simplement.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3406



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #11 le: Avril 17, 2017, 01:41:32 »

Aurait-elle vraiment un enfant ? Mélinda avait tout de même encore du mal à y croire, malgré la ferveur de Sya. Des rituels, elle en avait déjà fait. La vampire avait déboursé des fortunes en recherches génétiques et en expérimentations magiques. Samara elle-même avait mené des études, réalisé des expériences, mais rien à faire. Les fluides sexuels vampiriques étaient inféconds. Ce que Sha proposait était une nouvelle expérience, mais Mélinda, même si elle avait accepté d’y participer, restait convaincue, en son for intérieur, que ça allait échouer. Et puis, elle n’avait pas spécialement compris ce que Sha allait faire. Tout ce que Mélinda avait retenu, c’était que l’Ombre allait accomplir un miracle divin. Reste à voir le prix que Mélinda paierait, ensuite, si jamais, par extraordinaire, Sha y arriverait.

Couchée sur le sol, elle sentait une lueur violette résonner tout autour d’elle, ainsi que sur elle. Son corps vibrait, et elle soupirait, sa peau devenant fluorescente et lumineuse. Sya dansait sur elle, depuis un temps indéterminé. Là, avec la magie rose qui les enveloppait, Mélinda en perdait la notion du temps. Elle gémissait, soupirait, ses mains sur les hanches de Sya, ses griffes frottant parfois durement sa peau. Les deux femmes ne pouvaient pas jouir pour le moment. Sha était en train de remuer ses doigts, pendant qu’Açoka et Kiriko la suçaient goulûment. Grâce à l’excitation que Sha ressentait, elle pouvait se relier aux deux femmes. Ce rituel reposait sur la magie rose, dont on sous-estimait souvent le potentiel.

La magie rose, en réalité, pouvait être très puissante. Comme chaque discipline magique, quand on la maîtrisait bien, on pouvait réaliser de grandes choses. Et la magie rose, par son lien évident avec le désir, était également lié à la fécondation. Sha se concentra alors, et, autour d’elle, des flammes noires s’envolèrent. Une fumée se forma, et l’Ombre apparut, sous une forme plus gélatineuse, comme une sorte de fumée liquide, et se déplaça. Ses tentacules d’ombre s’enroulèrent autour du ventre de Sya, et se posèrent aussi sur celui de Mélinda.

« Ouii… Encore… Unissez-vous, ne faites plus qu’unes, mes chéries… »

Sha les reliait, et sa main caressa le ventre de la femme. Son sperme était toujours là, et son autre main caressa le ventre de Mélinda, qui se mit à gémir. Elle ferma les yeux, en sentant le plaisir croître encore. Les tentacules caressaient tendrement son visage et ses jambes, s’enroulant autour de ses cuisses. Soupirant encore, Mélinda répondit alors à la question de Sya, tout en étant toujours dans un état second :

« É… Élizabeth, Sya… Elle… Elle s’appellera Élizabeth. »

C’était le nom de sa mère… Et le seul qui puisse convenir à sa fille.

« Oui… Allez-y… Jouissez… Jouissez fort et longuement, mes amours ! »

Mélinda se relâcha alors, et répandit sa semence dans le corps de Sya.

Ce premier jet serait bien insuffisant, et il allait encore falloir s’y reprendre, pendant de nombreuses heures… Sha se glissa ainsi dans le dos de Sya, et fit pousser un phallus noir le long de sa forme astrale, et s’enfonça dans ses fesses, afin de continuer. Comme elle l’avait expliqué à Mélinda, l’idée était de mélanger leur sperme réciproque dans le corps de Sya, et, pendant qu’elle faisait ça, un tentacule phallique s’enfonça dans la bouche de Sya, remontant dans sa gorge, venant violemment et lourdement lui baiser la bouche.

« Là… À moi de jouer… À moi de te remplir, petite Ange salope ! »

La queue de Mélinda se retira de la chatte de Sya, et fut rapidement remplacée par un tentacule noir, qui remplit tout l’espace, s’assurant ainsi que les précieux spermatozoïdes de la vampire ne partiraient pas.

Prise en trois endroits par Sha, Sya ne pouvait que se laisser aller, devant un plaisir extrême aussi intense que violent, sa verge s’enfonçant très profondément dans son beau petit cul…
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Sya
Avatar
-

Messages: 1841


Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Avril 17, 2017, 08:02:11 »

Trop confiante, peut-être mais pour Sya, faire de Mélinda une vraie maman était devenue un véritable but dans sa vie. Depuis qu'elle avait eu en tête d'offrir aux femmes ce rêve parfois inaccessible pour une raison ou une autre, elle avait décidé d'œuvrer pour faire en sorte que ce rêve devienne possible. Et si elle y arrive pour Mélinda, une vampire, elle y arrivera pour n'importe qui. Pressées contre son corps, les mains de la vampire la maintenaient contre elle, Sya dansait toujours autant sur elle, savourant ce plaisir en elle, toujours présent, refusant de sortir, c'était une bonne chose, ça prolongeait le plaisir ! De toute façon, quand bien même cela pourrait réussir dés le premier essai, Sya va prolonger ce plaisir et savourer chaque instant, chaque goutte en elle, chaque sensation !

Voulant pousser Mélinda à partager son optimisme, elle voulait savoir le nom qu'elle donnerait à ce bébé, à cette petite Elizabeth qui devait arriver en elle et grandir. C'était un bon début, que ce soit longuement réfléchit ou sur l'instant, l'ange de la luxure trouvait ce nom parfait ! Elle n'avait pas encore de petite Elizabeth comme fille.

« Han ouiii ! Allez Mélinda, je v-veux HAAAA !!! La sentir... g-grandir en moi ! »

Sha venait relâcher le sortilège et ainsi, Sya pouvait jouir mais si sa cyprine venait arroser Mélinda, elle sentait le foutre chaud venir en elle, se mêler à celui de la Déesse Sha. C'était bon... Mais elle était encore loin d'être remplie et bien heureuse. Sya avait à peine joui de bonheur qu'elle sentait Sha et sa nouvelle forme venir dans son dos, sentir sa longue tique se planter en elle, avant qu'un nouveau jouet ne remonte jusqu'à sa bouche pour s'y glisser.

« Haaaaaaa !!! »

Elle aimait aussi cette sensation, de nouveau jouet se glissant dans sa bouche, tant que ce n'était pas trop profond. Elle aimait les gorges profondes mais là, son but était de tomber enceinte, cette petite séance de suçage était faite juste pour souffler un peu. Cette longue trique entre ses fesses et cette délicieuse queue dans sa bouche, elle ne pouvait qu'exciter Mélinda pour lui redonner la forme entre ses jambes et l'exciter plus encore. Rien de fondamentalement vraie mais Sya pensait que les chances de tomber enceintes étaient augmenté quand cette envie était partagé – d'où cette envie de transmettre le même optimisme à Mélinda – et aussi augmenter les chances quand elles sont excitées.

« Hmmmmm ! Hummm ! »

Même si la deuxième partie n'était pas encore officiellement commencée pour Mélinda, Sya décida de faire en sorte que cela soit nouveau pour Mélinda. Ainsi, le long collant blanc qu'elle porta se changea pour coller un peu plus à l'ambiance, un porte jarretelles blanc, sans sa culotte pour ne pas gêner. Mais prise ainsi, dans cette tenue, ça faisait très « petite ange prise entre les tentacules d'une vilaine créature ». Sya eut quand même un petit regard vers Samara, elle avait toujours eu un faible quand Sya était une gentille petite fille. À la différence que là, elle ne garde pas son rôle de gentille ange violée, elle était consentante. Mais ça ne changeait rien au joli spectacle qu'elle offrait à son public. Ses trois orifices étaient pris par Sha, la déesse était très gourmande ! C'est ses partenaires qui devaient être contentes !

L'ange restait en partie contre Mélinda, ses fesses remontées pour mieux être prise, le haut de son corps se frottait contre la vampire, son visage proche du sien. Elle aurait pu l'embrasser si un très log phallus ne passait pas dans sa bouche. Cela ne fut que temporaire, maintenant bien prise, elle se redressa pour mieux se blottir contre Sha, offrant à Mélinda la vue incroyable de sa petite danse quand elle était prise, les mains noirs venaient caresser son corps, le blanc était englouti par le noir, elle était si bien en elle. Mélinda à intérêt à savourer, maintenant que Sya avait joué la gentille partenaire, elle comptait pimenter les choses. Sya ne comptait pas juste changer de dessous à chaque orgasme avec Mélinda, ce sera aussi une autre Sya à baiser. Et cette fois, elle sera moins sage...
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3406



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #13 le: Avril 17, 2017, 10:40:45 »

Ici, il y avait de multiples choses à tenir compte. Ce n’était clairement pas une procréation ordinaire, et, comme elle avait, à sa base, la magie rose, le plaisir était fondamental. Ce rituel était un mélange de haute magie et de haute perversion, et les deux interagissaient ensemble à un niveau très profond. Il était difficile de l’expliquer autrement, de manière plus détaillé, mais, pour résumer, si Sha pénétrait si lourdement Sya, ce n’était pas sans raison.

« Je dois m’enfoncer en toi, Sya... Le plaisir que tu ressens doit être à un niveau optimal... »

Chacun des orgasmes de l’Ange ne débordait pas. La mouille était immédiatement aspirée, comme les spermatozoïdes de Mélinda. Dans l’utérus de Sya, il y avait un important pic magique, car c’était là, en ce point précis, que le rituel se concentrait. Et Sha devait agir, ce qui nécessitait de s’enfoncer au plus profond de la femme. Ainsi, le tentacule dans sa bouche continua sa course, et descendit dans sa gorge, puis vers son estomac, et continua ensuite à remonter en elle, jusqu’à atteindre son utérus. Là, Sha pouvait y matérialiser sa conscience.

Samara observait la scène avec un mélange d’excitation et de fascination. Cette forme « slimiesque » de Sha était une nouveauté, qui résultait des Épreuves de Wallündrill. Elle avait considérablement gagné en pouvoir, depuis, car beaucoup de ses souvenirs s’étaient débloqués, d’où de nouvelles formes, comme celle-ci, gélatineuse, terriblement sensuelle.

« Laisse-toi aller, Sya... »

Deux autres tentacules se posèrent sur les seins de Sya, et pincèrent ses tétons, s’enroulant sur eux, et les tirant dans tous les sens. Dans son utérus, donc, Sha assemblait ses spermatozoïdes avec ceux de Mélinda, pour les glisser dans les ovules de Sya. C’était comme une sorte de bataille spatiale microscopique, où elle cherchait à assembler de petits chasseurs pour les faire rentrer dans des hangars. Elle parvint à faire mouche à plusieurs reprises, mais le spermatozoïde, soit mourait, soit tuait l’ovule.

*Il n’y en a pas assez...*

Sya était traversée par le plaisir, et multipliait les orgasmes, relâchant les ovules, tandis que, de part et d’autre, des spermatozoïdes venaient en masse. Sha prenait désormais le contrôle, et, vu de l’extérieur, le spectacle était impressionnant...  Car la forme slimesque de Sha s’étendait, se répandait sur le corps des deux femmes, comme une sorte de symbiose. La verge de Mélinda disparut dans un trou, et elle sentit également des tentacules s’attaquer à ses seins et à sa bouche, diffusant en elle du plaisir. Des vapeurs de magie rose se mirent à flotter autour des trois femmes, et, peu à peu, Mélinda et Sya ne firent que jouir. Le slime recouvrait désormais le bassin de Mélinda et celui de Sya, de sorte que Sha faisait transiter son sperme à travers son corps pour le relâcher dans celui de Sya.

L’Archimage était impressionnée. Même si ça n’avait pas l’air impressionnant, Sha agissait en réalité à un niveau microscopique, tout en étant soumise à une terrible excitation. Le tout était lié, et, plus elle était excitée, et plus son affinité sur la magie rose était forte. Samara, qui se savait si puissante, pouvait ici percevoir la différence de niveau entre elles. L’Ombre manipulait les spermatozoïdes et les ovules dans le corps de Sya, tout en continuant à les recouvrir de son slime.

« Vanillia... Viens... »

Sha ne manquait pas d’émotion, et savait que Mélinda et Vanillia étaient très amoureuses. Alors, quitte à mélanger des spermes, elle comptait bien aussi avoir un peu de l’ADN de Vanillia. Un tentacule sortit de sa masse noirâtre brillante, et s’enroula autour de la queue de Vanillia, la masturbant, tout en l’incitant à rejoindre le cercle. Là, elle se mit dans le dos de Sha, pinçant ses seins, et enfonça sa verge en elle. Elle pouvait jouir dans Sha, car le sperme se déplacerait, et rejoindrait le corps de Sya.

Petit à petit, c’était tout le corps de Sya qui se recouvrait de la gelée noire de Sha, permettant ainsi d’harmoniser leurs mouvements. Il en allait de même pour Mélinda, qui s’engloutissait, jusqu’à ce que sa vision ne soit coupée.

« N’ayez pas peur... Je dois vous couper de vos sens, mes chéries... C’est nécessaire, afin que vous ne vous concentriez que sur le plaisir... Laissez-moi vous enivrer de vos moments les plus joyeux, vos fantasmes les plus forts, vos souvenirs sexuels les plus marquants... Plus vous serez excitées, plus vous jouirez, et mieux j’arriverai à enfanter Sya... »

Mélinda vit des orgies défiler dans son esprit, tandis qu’elle continuait à jouir. Tout son corps était au chaud, dans un cocon gélatineux qui la caressait partout. C’était bien simple : Sha stimulait, en ce moment, absolument toutes les zones érogènes de Sya et de Mélinda.

Aucun mot n’était assez fort pour décrire l’intensité de ce moment, et le rituel était en train de devenir un véritable siphon magique... Si Sha n’était pas là pour temporiser, elle risquait de faire éclater une décharge de magie rose qui se répandrait dans la région, et transformerait même le plus civilisé des hommes en une bête sauvage en rut ! En un sens, la présence de Vanillia était également nécessaire pour stabiliser le rituel, et éviter que tout ce flux magique n’explose dans tous les sens.

Sha, quant à elle, ressentait simultanément les orgasmes multiples des trois femmes, ce qui faisait que son corps humain jouissait furieusement contre Kiriko et Açoka.

Du sexe et de la magie partout !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Sya
Avatar
-

Messages: 1841


Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #14 le: Mai 31, 2017, 12:20:11 »

Sya continuait son chemin, voulant rendre le rêve de Mélinda réalité, elle refusait de baisser les bras facilement. Sha était là pour aider dans tout cela, son corps pressée contre le leurs, elle faisait rentrer en elles de multiples morceaux d'elle, n'agissant d'abord que pour leur plaisir commun mais aussi pour continuer à faire en sorte que leur jeu se passe bien et qu'au final, Mélinda soit une vraie maman. Peu importe ce qui se passait en elle, c'était bien trop petit pour qu'elle en ressente le plaisir que cela entraînait. Elle couchait avec Mélinda, Sha aidait à la prendre, c'est tout ce qui comptait pour l'ange. Sha avait beau fondre peu à peu sur elles, l'ange n'était nullement gêner, elle avait l'habitude de ce genre de chose après tout. La déesse leur offrait le plaisir et les directives à suivre, à savoir au moment où leur vue se perdait, de revivre leur moment sexuel favori pour optimiser les chances.

Apparemment pas simple vue la longue série de sexe de Sya, son choix était en réalité simple. Elle revoyait d'abord sa nuit d'amour avec ses deux femmes, si rare et si bon, cette nuit ou tour à tour les deux chattes venaient lui faire l'amour et où elle avait finie par tomber enceinte de ses filles. Cette même nuit où Lust l'avait enlevé dans la nuit pour continuer sur sa lancée et offrir à son ange, l'honneur de porter sa fille. De même qu'elle revoyait ses longues nuits d'amour avec sa maman, que ce soit en innocente petite ange violée par la méchante démone ou en maman câline, elle avait de nombreux et de délicieux souvenir sur ça. Durant leur vacance elle avait après tout donné naissance à leurs deux filles, Hellène et Angie, rapprochant un pe plus encore la mère et la fille. Et pour tout cela, elle revoyait de nombreuses partenaires avec qui elle avait adoré coucher, Mélinda et sa femme, Ai, Twilight, les Karistal, bref, la liste des plaisir était très longue. Mais ça fonctionnais pour Sha qui voyait en Sya augmenter le rythme de ses orgasmes. Si Sya ne pouvait toujours pas parler à cause de Sha et de cette très longue queue en elle, elle tentait de servir une nouvelle dose de plaisir à Mélinda.

Elle était déjà pressée contre elle, leurs corps chauds et en sueurs se frottaient, rajoutant en plus la masse liquide et noire de Sha, il fallait pour Mélinda ajouter à cela la tentattion. La plus pure des tentations des vampires, sucer du sang. Près de son nez, de ses lèvres se promenait une gorge où le sang circulait rapidement, où la sueur et la magie rose rendaient cette odeur aussi délicieuse que le doux fumet de son plat favori alors qu'on meurt de faim. Si Sya ne la tentait pas, c'était une véritable provocation pour Mélinda. Il manquait les mots et son accord mais Sya était d'accord. Sucer son sang équivalait à du plaisir sexuel alors durant l'acte, c'était encore mieux. Tant que Mélinda n'en abusait pas et laissait assez d'énergie à Sya pour continuer de faire l'amour jusqu'à être enceinte, elle était d'accord. 

L'ange continuait de ressentir le plaisir de la queue de Mélinda frotté en elle, de sentir Sha en elle, sur elle. Et la présence non loin de Vanilla lui donnait aussi bien des envies mais la belle vampire était occupé avec Sha déjà, dommage. Sya avait déjà bien à faire entre une vampire et une déesse sombre, mais sa gourmandise n'a aucun égal. Elle continua de remuer et se dandiner contre Mélinda, savourant cette odeur de sexe tout autour. Si leur groupe y était pour beaucoup, elle sentait le corps humain de Sha jouir, l'excitation de Kiriko et Açoka, de la mouille de femme enceinte, ça avait une odeur particulière, Sya en était de plus en plus excitée. Elle avait envie de sentir sa mère près d'elle, des autres femmes autour aussi, l'entourer et jouer tous ensembles ! Mais non... elle devait rester concentrée sur son plaisir avec Mélinda et Sha, surtout Mélinda. C'est pour elle qu'elle faisait tout ça, jouissant parfois en gémissant, remuant faiblement pour mieux sentir le foutre la remplir. Même si le but final n'était pas encore au rendez-vous, la soirée ne faisait que débuter. Mélinda l'aura, sa petite Elizabeth !
Journalisée


Tags:
Pages: [1] 2 3 ... 5
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox