banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une esclave à vendre, pour du lait à revendre... [PV : Les soeurs Lilianstar]  (Lu 6096 fois)
Cassandre Harmington
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 455



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Jeune vachette obéissante, lait à volonté ~
« le: Novembre 17, 2016, 02:48:22 »

Nexus... Une cité état puissante. Ce n'était pas l'armée qui était si puissante, mais surtout, l'économie. En effet, la plus puissante des forces étaient celle qui dirigeaient Nexus depuis toujours. Vous vouliez quelque chose ? Vous allez Nexus. Que cela soit des artefacts magiques, des objets physiques, des plaisirs matériels, ou même des êtres humaisns. On trouvait tout sur les marchés de Nexus, et ainsi, les gens en profitaient. Ville de passage, plus que d'habitations, il n'était pas rare de croiser des gens venant des quatre coins du monde pour venir acheter ou vendre une denrée rares, qu'on ne trouverait sans doute nulle part ailleurs que dans cette magnifique ville de Nexus. Paradis sur Terra ? Peut-être qui sait... Après tout, sans doute que certaines personnes pensaient que les gens étaient mieux dans cette ville, que dans d'autres parties du monde...

Nexus avait fait en grande partie sa richesse sur le marché des esclaves... Alors, en croyez pas que nous allons nous ballader parmi les très belles demeures qui pouvaient s'entrapercevoir de là où nous sommes. Très belles demeures, on pouvaient sentir qu'une fois la fortune établie, pour mieux contrôler son commerce, il valait mieux s'installer une bonne fois pour toute dans une belle demeure, et ainsi, mieux contrôler son commerce. Véritable empereurs du commerce, il faut bien comprendre que ses personnes, possédant les plus belles demeures de la ville, était bien souvent capable de tout décider dans la ville. Après tout, l'argent est roi, dans ce bas monde. Il ne faut pas croire que la politique se délaissait de ce précieux argent. Mais comme dit précédemment, nous n'allons pas nous aventurer dans cela...

Nous sommes sur les lieux de commerce. Ici, il fallait crier pour se faire comprendre, et se faire reamrquer. Tous tentaient de se faire remarquer dans un énorme brouhaha qui étaient difficilement supportable. Les habitués du marché ne s'en souciait guère, mais il n'était pas rare de trouver quelques personnes se plaignant régulièrement du brouhaha ambiant. Vendre des oeufs, des épices, des bijoux, ou des humains... Ce n'était guère différents il faut bien l'avouer ! Ainsi, sur une place, loué à fort grand prix, mais très bien placée pour toucher le plus de public possible, Harmington, vendeur de Terranide vache depuis 10 générations se vantait-il, comme on pouvait voir inscrit sur sa pancarte, était aux anges. Aujourd'hui, il vendait le joyau de sa collection, sans doute l'une des plus belle vachette qu'il avait éduqué.

« Venez, mesdames et messieurs ! Aujourd'hui, uniquement, pour le ou la plus rapide, une terranide vache exceptionnelle ! Un lait sucrée en continu, des seins magnifiques... Et comme mon arrière, arrière arrière arrière arrière arrière... Bref, vous comprenez, mon ancêtre déclarait... Vierge ! Rien que pour vous messieurs-dames ! »

Cassandre, enchainée à un poteau, ne comprenait pas vraiment, mais rougissait de plaisir devant les compliments. Elle n'était pas très satisfaite des chaînes, néanmoins... Elle ne savait pas ce qui se passait vraiment, mais les chaines, c'était vraiment pas sympa. Elle n'aimait pas ça, et n'avait qu'une envie, les retirer. Sinon, elle avait aussi un peu froid. Après tout, ses seins, ses fesses et ses jambes étaient les seuls parties de son corps qui étaient couvertes. Et encore, très légèrement. Mais bon, elle était contente qu'elle allait bientôt rencontrer son maître ou sa maîtresse. Elle ne savait pas encore comment cela allait se passer, mais elle avait bien compris que c'était le jour le plus importante de sa vie.

Ainsi, plusieurs curieux passaient, mais déchantaient quand ils voyaient le prix. Bien sur, Harmington ne voulait pas se séparer de Cassandre sans y mettre le prix. En vrai.. Harmington n'était pas dans une très bonne santé financière... Ses dernières vachettes n'avaient pas été très bien vendus, et il avait même connu les risques d'un procès, quand l'un de ses acheteurs, avaient découvert que l'une des vachettes n'étaient pas vierge, comme promettait Harmington. Pour lui, Cassandre était le moment de rebondir financièrement. Ainsi, la femme-vache était bien attachée, et il avait prit toutes les précautions pour qu'elle ne s'enfuit pas. Maintenant, il ne restait plus qu'à attendre... Et c'est ce que faisait notre vachette. Elle attendait, regardant la foule. Elle était heureuse. C'est la première fois qu'elle voyait autant de gens !
Journalisée
Antares/Pleione Lilianstar
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 629



Voir le profil
FicheChalant
Description
Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.
« Répondre #1 le: Novembre 17, 2016, 07:42:50 »

Les Lilianstar n'avaient pas pour habitude de fréquenter les marchés aux esclaves, étant opposés à ce concept sauf quand le maître ou la maîtresse était bienveillant comme l'étaient les Karistal. En général, elles y allaient pour acheter des esclaves âgés ou malades et leur rendre leur liberté, mais pas cette fois. Là, elles se rendaient au marché de Nexus pour le plaisir. Du moins, c'était le cas de Pleione. Son mariage approchant à grand pas, elle avait décidé d'offrir à Yuko une nouvelle esclave pour le harem qu'elle dirigeait. De son côté, Antares était surtout là pour chaperonner sa petite sœur, et veiller à ce qu'elle ne perde pas complètement le sens des réalités, comme ça lui arrivait souvent quand il s'agissait de son amoureuse. Les filles étaient également accompagnées d'Andreas, leur garde du corps.

« Bon, tu vas te décider oui ou non ? Ça fait une heure qu'on cherche. »

« Il faut que je trouve la personne parfaite. Et si tu n'es pas contente, tu peux t'en aller, je ne t'ai pas obligée à venir. »

« Mademoiselle Antares a raison, nous ne devons pas nous attarder. Les rues de Nexus ne sont pas sûres pour des terranides. »

« Du calme Andreas. Je vous promets que je fais aussi vite que je peux mais... »

Et tout à coup, la neko aperçut, sur un stand au loin, une magnifique terranide vache, reconnaissable à ses vêtements blancs à tâches noires, ses petites cornes sur la tête et son énorme poitrine. Son aînée la vit en pleine extase, elle tourna donc la tête dans la même direction, et vit la terranide à son tour, puis soupira.

« Oh non... »

Les ushis... L'ultime faiblesse de Pleione. Dès qu'elle en voit une, elle ressent l'irrépressible envie de s'accrocher à ses mamelles et de la téter jusqu'à avoir l'estomac rempli de son délicieux lait. La neko courut donc vers l'échoppe, rapidement suivie par Antares et Andreas, mais déchanta très vite quand elle vit le prix de l'esclave. Sous prétexte qu'elle était une terranide de choix, qu'elle venait d'une famille d'éleveurs spécialisés, et qu'elle était encore vierge, le vendeur se permettait de mettre une somme excessive pour son produit. Outre le fait que la Lilianstar était révoltée par le fait qu'on traite cette superbe créature comme une vulgaire marchandise, elle se demandait si elle valait bien le prix indiqué. La grande sœur, pour sa part, avait un avis bien tranché.

« Je sais que tu es accroc aux ushis, mais tu ne vas quand même pas dépenser autant d'un seul coup. »

« Oohh, mais elle est tellement belle. »

« C'est du délire. En plus, il y a déjà plein d'ushis au harem de Yuka et Yuko. »

« Pas tant que ça. Et puis, aucune ushi n'est semblable à une autre. »

« Enfin quand même... Pense à tout ce que tu pourrais acheter de plus utile avec cet argent. »

« De toute façon je n'ai pas besoin de ton accord. Il me reste assez d'argent de la cagnotte de mon mariage pour la prendre. »

« Bon, tant pis, fais ce que tu veux, c'est ton argent de toute façon. »

« Merci. »

Pleione était bien décidée à avoir cette Ushi, mais elle voulait tout de même tenter de marchander. Elle alla donc directement à la rencontre du vendeur pour avoir des détails sur la terranide. Elle s'appelait Cassandre, âgée de 18 ans, et était l'une des plus belles ushis de l'élevage Harmington, d'abord pour ses traits physiques et ensuite pour la particularité qu'elle produisait un lait très sucré.

« Oui, je comprends bien mais... vous ne pourriez pas faire un tout petit effort ? Disons... 20 pour cent de moins ? »

Ils restèrent pendant plusieurs longues minutes à argumenter et à négocier, mais la neko avait bien vu que le marchand semblait avoir des difficultés financières, et peu à peu elle parvint à le convaincre. Ainsi, elle devint la nouvelle propriétaire de Cassandre, le vendeur avait fait un joli bénéfice et la neko était aux anges.

« Bonjour ma chérie. Je m'appelle Pleione Lilianstar, et à partir d'aujourd'hui je suis ta nouvelle maîtresse. Tu peux m'appeler ''maîtresse'' ou ''madame'', c'est comme tu veux. Je te présente ma grande sœur Antares et notre garde du corps Andreas.
Viens, nous avons pris une chambre à l'auberge. C'est là que nous parlerons de ton futur travail. »
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Cassandre Harmington
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 455



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Jeune vachette obéissante, lait à volonté ~
« Répondre #2 le: Novembre 18, 2016, 01:15:38 »

Elle attendait. Bientôt allait arriver les premiers intéressés... Quel excitation ! Elle avait toujours attendue ce jour-ci. Bientôt, elle allait avoir sa nouvelle maison, et ses nouvelles fonctions. Elle serait traite, et beaucoup de gens s'abreuveraient de son délicieux lait. Car elle savait bien que son lait était connue pour être extrêmement goûteux... Et elle en était fière ! Après tout, ce n'était pas tout le monde qui avait l'un des meilleurs lait de tout Terra. Alors, sans doute qu'il y avait de l'exagération, mais c'est vrai que quand on avait une tendance à apprécié le sucré, les gâteaux, etc... Et bien, son lait était donc délicieux. Mais passons ! Cassandre regardait, encore et toujours, tandis qu'Harmington s'impatientait. Toujours aucune proposition sérieuse... Il était pourtant sûre que la fameuse Cassandre méritait d'être achetée ! Elle pouvait servir à tout ! Pour son lait, ses services, la reproduction, etc...

Finalement, Harmington fut abordé par deux jeunes demoiselles; Le monde est fou, pensa-t-il au début, en voyant que des Terranides voulaient acheter d'autres terranides. Mais franchement, il en avait rien à faire. Tout ce qui l'intéressait, c'était l'argent. Bien sur, la fameuse Terranide, dont il ne connaissait le nom, tentait de négocier le prix. Ne soyez pas étonné, et encore moins du fait que notre marchand en était nullement choqué : Le marchandage faisait partie du jeu, et donc, cela ne posait à ses yeux aucuns problèmes. D'ailleurs, le prix était aussi élevé, pour pouvoir être descendu au cours d'un marchandage. De l'autre côté, il n'aurait pas dit non à un achat direct. Finalement, après un marchandage pas spécialement long, Harmington retourna vers le stand, et tapota la tête de Cassandre. La libérant de ses chaînes, Cassandre se dirigea vers celle qui venait de l'acheter, qui était entrain de lui déclarer :

« Bonjour ma chérie. Je m'appelle Pleione Lilianstar, et à partir d'aujourd'hui je suis ta nouvelle maîtresse. Tu peux m'appeler ''maîtresse'' ou ''madame'', c'est comme tu veux. Je te présente ma grande sœur Antares et notre garde du corps Andreas.
Viens, nous avons pris une chambre à l'auberge. C'est là que nous parlerons de ton futur travail. »

« Bonjour Maîtresse ! Je suis honorée de vous servir ! »

Donc, sa maîtresse était cette jeune demoiselle. Cassandre ne savait pas trop si elle était plus vieille ou plus jeune que Madame Lilianstar... Mais cela n'avait aucune importance ! Après tout, elle était une servante pour obéir, et nullement pour tenter de faire plus ! Elle se demandait bien ce qu'elle allait devoir faire au service de sa nouvelle maîtresse. Faisant légèrement sonner sa cloche, elle remit bien son soutien gorge, pour mieux couvrir ses têtons, et s'installa aux côté de ses deux nouvelles maîtresses, et de leur garde du corps. C'était donc sa nouvelle vie qui commençait. Elle devait absolument faire bonne impression, se disait-elle. Après tout, son éducateur lui avait toujours expliquée qu'une mauvaise vache était abandonnée, si elle ne satisfaisait par ses nouveux maîtres... Donc, elle commença à déclarer,

« Je suis très contente d'être votre servante ! Vous ne me regretterez pas. Je sais faire le ménage, la cuisine, le rangement, et surtout, mon lait est délicieux. Vous ne regretterez pas d'avoir fait confiance aux Harmington ! »

Ainsi, Cassandre vendait un peu, comme on dit, son poisson ! Enfin son lait... Vous aurez compris. Bref, notre fameuse Cassandre tentait de bien faire comprendre qu'elle allait être une très bonne servante, et surtout, montrer qu'elle pouvait être une demoiselle de compagnie extrêmement agréable ! Ainsi, elle marchait tranquillement... Mmh... Elle avouait qu'elle aimait pas trop la ville. C'était peu agréable par rapport à la campagne pour marcher. Et oui, il fallait bien se rappeler que notre demoiselle était quand même pied nue ! Bref, en tout cas, elle marchait aux côtés de sa fameuse nouvelle maîtresse, et bien... Elle se rendait compte que le sol pavé des rues n'était pas franchement des plus agréables à la marche... Mais bref, vivements qu'elles arrivent dans cette fameuse chambre d'hôtel, qu'elle découvre ses nouvelles fonctions ! Elle était bientôt prête, et elle allait devenir une excellente servante ! Et distribuer plein de bon lait à ses nouveaux maîtres et maîtresses ! C'était son but !
Journalisée
Antares/Pleione Lilianstar
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 629



Voir le profil
FicheChalant
Description
Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.
« Répondre #3 le: Novembre 18, 2016, 11:43:02 »

Pleione était sur un petit nuage, marchant en se collant contre Cassandre, louchant sur sa superbe poitrine juste cachée par son soutien-gorge blanc et noir. Tandis que le petit groupe se rendait à l'auberge, l'ushi parla à ses nouvelles maîtresses de ses compétences : elle savait faire la cuisine, le ménage, et elle se vantait d'avoir un lait délicieux. Ce dernier point fit saliver la jeune Lilianstar d'envie.

« Et c'est bien pour ça que je t'ai prise avec moi. Dès que nous serons dans notre chambre, je te trairai pour voir si ce lait est vraiment aussi bon. »

Alors que Pleione était hypnotisée par ces deux grosses mamelles probablement pleines à ras bord de lait, Antares était plus soucieuse de la tenue dans laquelle se baladait Cassandre : pas de chaussures, juste des collants et des sous-vêtements. Elle devait sûrement avoir froid et du mal à marcher, encore heureux que les rues de Nexus étaient pavées, au moins elle ne se ferait pas de plaies ouvertes.

« Quand nous serons arrivés, nous te donnerons des vêtements et des chaussures pour que tu ne restes pas dans cette tenue. »

La cadette réalisa alors que, obnubilée par la poitrine de la vachette, elle en avait oublié les choses les plus élémentaires.

« Mince ! Désolée ma belle, je n'y avais pas pensé. Ne t'inquiète pas, je suis sûre qu'on aura de jolies choses pour toi. »

Arrivés à l'auberge, les sœurs partirent directement vers leur chambre, Andreas gardant un œil attentif aux alentours, surtout sur les personnes qui louchaient sur les demoiselles. Une fois dans leur chambre, avec leur garde du corps resté à la porte, chacune s'assit sur son lit, et Pleione tapota l'espace à côté d'elle.

« Allez Cassandre, viens t'asseoir. »

L'ushi s'assit à côté de sa nouvelle maîtresse.

« Parlons un peu de ton avenir. Il faut que tu saches que je t'ai prise avec moi pour t'offrir en cadeau à ma future femme, Yuko Karistal. C'est une femme gentille et douce, qui voue un véritable culte aux nekos, mais je suis sûre qu'elle t'adorera. Le jour de notre mariage, tu viendras vivre avec nous et tu seras à notre service. En attendant, tu habiteras avec Antares et moi dans la maison de nos parents. Je ne sais pas encore quel travail tu feras, mais on verra ça sur le moment. »

« Vu tes compétences, tu seras sûrement amenée à passer d'un poste à l'autre. »

La plupart des domestiques du manoir n'étaient aptes qu'à une seule tâche, cette ushi allait être très utile si elle était aussi douée qu'elle le disait. L'aînée gardait encore en mémoire la mauvaise expérience avec Marguerite, une autre ushi achetée à Nexus qui disait être bonne dans des tas de domaines, mais qui s'était avérée extrêmement maladroite.

« Mais bon, la priorité pour l'instant, c'est de s'occuper de toi… et de ta poitrine. »

Pleione releva le soutien-gorge de Cassandre pour mettre sa délicieuse poitrine à nu.

« Bien, il est temps de te traire. Antares, tu viens m'aider ? »

« Non merci, je préfère te regarder faire. »

« Ah bon ? »

« Oui. Vas y, amuse toi, moi je regarde. »

« Comme tu veux. »

Mais contrairement à ce que la vachette aurait pu croire, la neko n'y alla pas avec les mains, elle posa sa bouche contre son téton droit et se mit à téter.
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Cassandre Harmington
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 455



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Jeune vachette obéissante, lait à volonté ~
« Répondre #4 le: Novembre 18, 2016, 12:14:52 »

Ce n’était pas inhabituelle de voir des esclaves quasiment nus se promener sur la place... Bien sur, il fallait que le plus élémentaire soit couvert, pour ne pas choquer les enfants ou les puritains, mais on pouvait voir souvent des beaux mâles esclaves avec le torse dénudé, et même certains marchands d’esclaves, assez aventureux, parfois osaient même montrer les seins de leurs magnifiques créatures, au risque de se prendre une amande salé... Ainsi, Cassandre n’attirait que quelques regards lubriques, assez discret... Mais bien présent. Regard que notre chère Ushi n’avait pas tendance à remarquer, ne connaissant strictement rien de ses choses là. Elle était plutôt concentrer sur ses nouvelles maîtresse, et écoutait bien leur déclarations :

« Et c'est bien pour ça que je t'ai prise avec moi. Dès que nous serons dans notre chambre, je te trairai pour voir si ce lait est vraiment aussi bon. »

« Pas d’inquiétude maîtresse ! »

Ah, ça, on pouvait presque sentir la pointe d’orgueil, de « superbia » comme dirait Saint-Augustin (Ouah, j’aurais jamais pensé citer un auteur chrétien, un père de l’Eglise, sur ce genre de forum ! Comme quoi, on peux toujours être surprise!) Elle était très fière de son lait, et elle espérait vraiment que la fameuse maîtresse allait apprécié son lait délicieux. Il fallait aimer le sucré, bien sur, ce qui faisait que certains n’aimaient pas... Quoiqu’il en soit, elle remarqua que l’une de ses deux maîtresses remarqua son inconfort, par rapport à marcher sur des pavés, contrairement aux herbes douces de son ranch...

« Quand nous serons arrivés, nous te donnerons des vêtements et des chaussures pour que tu ne restes pas dans cette tenue. »

« Mince ! Désolée ma belle, je n'y avais pas pensé. Ne t'inquiète pas, je suis sûre qu'on aura de jolies choses pour toi. »

« Oh vraiment ? J’en ai jamais eu ! Mon éducateur disait toujours qu’on vivait pour être nue et servir, nous, les Ushis ! »

Cela était totalement vrai. En effet, mis à part ce qu’elle portait là, notre fameuse Ushi n’avait presque jamais portée de vêtement. Dans son ranch, elle avait vêcue nue. Oui, c’était quand même plus pratiques, quand on voulait aller se faire traire rapidement. Bien sur, c’était peu socialement acceptable, et encore, étant donné que la terranide n’était rien de plus qu’une esclave. Ainsi, si elle ne savait pas trop si elle voulait vraiment des vêtements... Elle était pas contre des chaussures, qui pourraient bien lui être utile, si elle devait remarcher dans la rue. Quoiqu’il en soit, une fois installée à l’auberge, elle fut invitée à s’assoir au côté de sa maîtresse, et le fit immédiatement.

« Parlons un peu de ton avenir. Il faut que tu saches que je t'ai prise avec moi pour t'offrir en cadeau à ma future femme, Yuko Karistal. C'est une femme gentille et douce, qui voue un véritable culte aux nekos, mais je suis sûre qu'elle t'adorera. Le jour de notre mariage, tu viendras vivre avec nous et tu seras à notre service. En attendant, tu habiteras avec Antares et moi dans la maison de nos parents. Je ne sais pas encore quel travail tu feras, mais on verra ça sur le moment. »

« Vu tes compétences, tu seras sûrement amenée à passer d'un poste à l'autre. »

« Hâte de la rencontrer ! Je ferais tout pour être la plus efficace possible. »

Donc, elle était un cadeau ? Quel honneur ! Elle avait appris qu’il était classique d’offrir des terranides en cadeaux, c’était un cadeau extrêmement prisé dans l’aristocratie, la bourgeoisie, etc... Apprendre qu’elle était considérée comme suffisamment attirante pour servir de cadeau, était à ses yeux un honneur immense... Et elle comptait bien rendre cette immense honneur ! Elle allait être la meilleure Ushi possible ! Et faire honneur à son ranch ! Après tout, c’était la moindre des choses, pour cette personne qui allait la recevoir. Pour le travail, elle savait qu’elle allait sans doute servir de vache laitière, comme toujours, mais elle comptait bien aider sur d’autres point. Ne pensez pas que c’était complètement désintéressée... Elle savait bien que si elle était douce, gentille et serviable, ses maîtres et maîtresses allaient faire en sorte de bien l’aider...

« Bien, il est temps de te traire. Antares, tu viens m'aider ? »

« Non merci, je préfère te regarder faire. »

« Ah bon ? »

« Oui. Vas y, amuse toi, moi je regarde. »

« Comme tu veux. »

Son soutien gorge ne fit pas long feu. Très rapidement, celui-ci fut retirée, pour révéler les beaux seins de la Ushi. Elle en était assez fière... Mais une chose l’étonnait. Elle avait l’habitude d’être traite, mais elle ne voyait ni sceau, ni machine à traire... Hors, il fallait bien les deux, en général, pour pouvoir récupéré le plus efficacement son lait. Elle avait bien l’habitude des machines à traire, et il fallait bien comprendre que pour une personne occupée, cela pouvait être très utile, plutôt que se faire embêter par une vachette dont les seins étaient gorgés de laits, et dont la fameuse vachette commençait à gémir d’inconfort à cause de cela... Quoiqu’il arrive, la réponse fut finalement donné quand sa nouvelle maîtresse abandonna la traite traditionnelle, et préféra aller directement se nourrir à la source...

« N’hésitez pas à vous servir tous... Mon lait sert à nourrir mes maîtres. Et j’en produis beaucoup, donc, il ne faut pas craindre que je sois à cours... »

Le lait ainsi coula rapidement dans la bouche de celle qui était entrain d’en profiter... Le lait était toujours aussi sucrée, et surtout, était assez important, étant donné que son éducateur avait fait exprès de ne pas la traire depuis une bonne journée, pour qu’elle puisse donner le plus de lait possible, et impressionner celle ou celui qui l’achèterai. En temps que bonne vachette, son rôle était avant tout de donner du lait, et elle savait bien, on l’avait mit en garde, qu’il aurait été très bien possible, si son lait et ses compétences autres avaient été moins bonnes, qu’elle ne serve que de distributeur de lait. On racontait même que certaines Ushi étaient encastrée dans des murs, seulement nourries à ‘laide de tuyaux, et ainsi, servaient juste pour que leurs deux grosses mamelles pleines de lait se fasse têter le plus rapidement, et le plus efficacement possible... Savoir qu’elle allait être chez des maîtresses agréables la remplissait de joie.

« Si je... mmh... je peux faire quoique ce soit d’autres... »

Evidemment, se faire traire pour les Ushi étaient quelque chose de normal... Mais quand même, étant une zone érogène importante... la fameuse Cassandre avait toujours tendance à gémir un petit peu quand on commençait à la traire... Surtout quand c’était directement à la bouche... Elle espérait sincèrement que sa fameuse Maîtresse appréciait particulièrement son lait. Inoccupé, son sein gauche commença aussi à voir un peu de lait couler, sur le jolie ventre de la vachette. Assise, le lait coulait et venait perler sur ses bas blancs et noirs. Elle était contente, et elle appréciait sentir son lait se faire aspirer par une bouche gourmande... Elle continuait de pousser des petits gemissements, mais elle tentait quand même d’être pas trop trop bruyante. Cela pourrait être dérangeant pour les voisins...
Journalisée
Antares/Pleione Lilianstar
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 629



Voir le profil
FicheChalant
Description
Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.
« Répondre #5 le: Novembre 19, 2016, 06:09:18 »

Accrochée aux mamelles de Cassandre comme une puce sur le dos d'un chien, Pleioen constatait avec plaisir que l'ushi n'avait pas mentie sur la qualité de son lait : il coulait tout seul dans sa gorge, et était très sucré, un vrai délice. Chaque gorgée qu'elle avalait lui donnait envie d'en avaler une autre, un cercle de gourmandise dans lequel elle se plongeait à corps perdu. La neko se délectait également des petits gémissements de plaisir que poussaient la vachete, et de l'expression de joie sur son visage. Même en pleine traite, elle disait qu'elle voulait se rendre utile, et sa nouvelle maîtresse lui répondit avec un petit bisou sur le bout du nez, délaissant pendant quelques secondes sa grosse poitrine.

« Ne t'inquiète pas, tu te rendras utile bien assez tôt. Pour l'instant... reste assise et profite de ta traite. »

Pleione lécha le lait qui perlait sur son sein gauche, puis retourna téter son sein droit. Tant qu'elle n'avait pas l'estomac rempli, la neko ne comptait pas se décoller de sa nouvelle petite chérie. De son côté, Antares restait assise sur son lit, incapable de détourner le regard de ce spectacle à la fois excitant et touchant. Elle commençait à avoir chaud.

Gorgée après gorgée, et au bout de presque cinq minutes, la cadette Lilianstar vint à bout de la première mamelle. Plus une goutte de lait. Elle se redressa, les joues empourprées et la respiration flucutuante.

« C'était... tellement bon... »

Elle se caressa le ventre.

« Mon estomac est rempli... de ton merveilleux lait... »

Emballée, elle l'embrassa à plusieurs reprises sur les joues, frôla ses lèvres mais sans jamais les toucher. Si elle était encore vierge, il ne fallait pas se jeter sur elle comme ça, et attendre qu'elle vienne d'elle-même.

Pleione était ravie, et voulut le partager avec sa sœur.

« Antares, il faut que tu goûtes à son lait, c'est un pur régal. »

« Non merci, je n'ai pas très envie. Mais fais toi plaisir toi. »

« Oh allez, ne fais pas ta timide. Tu vois bien que Cassandre a mal à ses petits bouts. »

La cadette pressa le téton gauche de l'ushi entre ses doigts, faisant jaillir des gouttes de lait.

« Il faut qu'elle soit traite, et j'ai déjà l'estomac plein. Tu ne vas pas la laisser comme ça ? »

En voyant l'adorable visage de la vachette, son regard plein de joie et de désir, et le lait qui coulait de son téton, Antares se sentit de plus en plus chaude. Elle décida finalement d'écouter sa sœur et de profiter du plaisir qui s'offrait à elle. Elle s'assit à côté de Cassandre et posa sa bouche contre son téton, l'aspirant fort pour pouvoir en faire jaillir le précieux liquide.
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Cassandre Harmington
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 455



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Jeune vachette obéissante, lait à volonté ~
« Répondre #6 le: Novembre 19, 2016, 07:06:11 »

La fameuse Plelone savait s'y faire avec sa bouche ! C'était tellement agréable… Elle sentait son lait se faire aspirer, têter, récupéré cette bouche gourmande, qui semblait toujours en vouloir plus… Elle était attachée à son sein, comme un pou était attachée à un cuir chevelu… C'était agréable… C'était la première fois qu'on se servait ainsi de son lait… Mais c'était tellement bon… Elle avait presque chaud, à force comme ça qu'on se serve d'elle, et elle appréciait. En même temps, comme toujours… Elle était faîtes pour qu'on se serve d'elle ! Elle n'était qu'une Ushi ! Bref, en tout cas, la fameuse Plelone continua ainsi pendant un long moment, sous le regard attendri et protecteur de l'autre maîtresse, qui semblait, pensait Cassandre, apprécier le spectacle… Tant mieux ! Elle devait satisfaire ses deux maîtresses !

« C'était... tellement bon... Mon estomac est rempli... de ton merveilleux lait... »

« N'hésitez pas à venir en prendre autant que possible <3 ! Je suis faîtes pour cela ! »

Tout à fait ! Et c'était tellement agréable ! Elle se disait que son lait était tellement bon, qu'on pourrait s'en faire éclater le ventre, tellement on en buvait… Faire gonfler son ventre… La fameuse Ushi trouvait l'idée rigolote, et se demanderait si on pourrait pas lui faire ça ! Gonfler son ventre jusqu'à ce qu'il soit énorme ! Eheh ! Bien sur, elle plaisantait dans sa tête… Ou peut-être pas. Passons sur ce point. Bref, en tout cas, finalement, la fameuse Plelone avait fini par crier grâce, et arrêter de têter, ce qui était logique… Même quelque chose de délicieux, au bout d'un moment, et bien, on finit par arrêter d'avoir faim… Et alors commença une discussion entre les deux sœurs, pour que celle qui était encore sobre de lait, finissent pas rejoindre sa sœur dans la délectation de ce nectare…

« Antares, il faut que tu goûtes à son lait, c'est un pur régal. »

« Non merci, je n'ai pas très envie. Mais fais toi plaisir toi. »

« Oh allez, ne fais pas ta timide. Tu vois bien que Cassandre a mal à ses petits bouts. »

Ce n'était pas vrai. Quoi ? Et bien, tout simplement, la fameuse Cassandre, cette fois, avait été suffisamment traite pour la journée, pour que son lait ne soit plus désagréable à supporter, pour que ses seins soient plus léger, et qu'elle soit plus tranquille pour le reste de la journée… Après, il y avait encore du lait. La traite n'avait pas été ce qu'on appelle « à sec », ce qu'avait eu parfois Cassandre, et qui était tout aussi désagréable, vu qu'elle consistait à traire le plus possible, à vider littéralement ses deux énormes mamelles de tout leur lait, pour en récupérer le plus possible. Bref, vous voyez un peu le concept. Mais quoi qu’il en soit, de toute façon, la fameuse Cassandre ne put rien dire, ni rien faire, car pour illustrer son propos, la fameuse Plelone attrapa son sein, et le pinça pour faire sortir le lait.

« Il faut qu'elle soit traite, et j'ai déjà l'estomac plein. Tu ne vas pas la laisser comme ça ? »

« Hawn <3 »

Le gémissement sortit du fond du cœur de la fameuse Ushi… Après tout, elle appréciait bien quand on la traitait ainsi ! Et encore plus satisfant… Finalement, après une pas si longue hésitation, la fameuse Antarès vint à son tour profiter du sein de la vachette… Une nouvelle fois, les frissons de plaisirs recommencèrent, devant cette agréable bouche qui venait se délecter de son lait… C'était tellement agréable ! La vachette poussait des gémissements de plaisir, tandis que sa culotte mouillait un tout petit peu, mais ce dont la Vachette ne savait pas pourquoi, ne connaissant absolument rien des choses de la vie, je vous rappelle. Bref, finalement, elle déclara, très satisfaite de son traitement, à sa seconde maîtresse :

« Je suis heureuse que vous venez goutez aussi, Maîtresse Antares… Oh… C'est tellement plus agréable que la machine à traire… »

Elle laissa échapper cette ancienne condition de vie, celle de la ferme, ainsi, sans trop se retenir… Et c'était vrai : elle n'avait jamais trop apprécié la machine à traire, qu'elle trouvait trop brutale, bien qu'efficace pour récupéré son lait… Mais quand même ! C'était pas spécialement agréable, il faut bien le dire… Elle préférait largement les mains… Ou encore mieux, quand on venait directement boire à la source, après tout, c'était à ce moment là que le lait était le meilleur. Mieux vallait le moins d'intermédiaire possible ! Sauf quand on voulait utiliser son lait pour des gâteaux, et autres… Oui, bon, ça, ça ne compte pas. C'est une situation particulière, comme on dit dans notre jargon ! Bref, tout d'un coup, la fameuse Cassandre remarqua que ce qu'elle disait pouvait ressembler à une plainte, donc, maladroitement et un peu effrayée d'une éventuelle punition, la fameuse vachette déclara, confuse :

« Mais vous pourrez m'y mettre si vous n'avez pas le temps de me traire ! Je ne veux pas me plaindre !!! »

Sur… Elle doutait très fort que les deux sœurs aient le temps de s'occuper de ses seins tout les jours… Car après tout, cela pouvait devenir très contraignant ! N'est-ce pas ? Une vachette produisait beaucoup de lait, donc, il fallait parfois savoir la traire d'une autre manière, pour pouvoir se débarasser de cette tache qui pouvait être saoulante… Surtout qu'il était très très bien possible que ses deux fameuses maîtresses se désintéressent au bout d'un moment de cette fameuse vachette… Dans ce genre de cas, il serait plus que probable, qu'elle finirait à la machine. Elle savait d'ailleurs que certaines de ses camarades Ushi finissaient, dès leur achat, attachée à une machine, et rester alors traite 24h/24, car c'était ça qui était le plus efficace… Et son éducateur lui avait dit qu'elle aurait très bien pu finir ainsi… Après tout, c'était son lait qui était excellent. Et c'était ça le principale...
Journalisée
Antares/Pleione Lilianstar
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 629



Voir le profil
FicheChalant
Description
Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.
« Répondre #7 le: Novembre 20, 2016, 09:07:46 »

Antares se laissait aller au plaisir, goûtant au bon lait de Cassandre. Ce dernier était sucré et onctueux, se buvait presque tout seul, un vrai régal. Ses instincts de chat et ses anciens réflexes de bébé se réveillaient doucement, portée par la douceur de ce liquide qui filait dans sa gorge, et elle se blottit tout contre la poitrine volumineuse de l'ushi. Cette dernière était heureuse de se faire traire à la main plutôt qu'à la machine, mais précisa bien qu'elle était prête à se faire mettre dessus quand ses maîtresses n'auraient pas le temps de s'en occuper. Pleione embrassa sa joue avant de lui parler sur un ton mielleux.

« Désolée ma puce mais nous n'avons pas de machine à traire chez nous. Alors quand nous serons occupées, tu iras voir les cuisiniers ou notre gouvernante ushi, et quelqu'un s'occupera de récupérer ton lait. »

C'était plus personnel et moins dégradant pour elle. Et de toute façon, Pleione saurait s'arranger pour trouver quelques minutes afin de la débarrasser de son excédent de liquide.

Antares, agrippée aux mamelles de Cassandre, sentait sa chaleur intime s'étoffer encore plus, à tel point qu'elle aurait pu rester collée à ses seins jusqu'à demain matin pour pouvoir déguster son lait. Hélas pour elle, au bout de quelques minutes, l'impressionnant sein de la vachette se retrouva vide, et la neko se sépara d'elle avec tristesse.

« Hhmm... c'était très bon. Merci Cassandre. »

Elle l'embrassa sur la joue.

« Dis moi, combien de temps te faut-il pour que tes seins soient à nouveau pleins ? »

L'aînée Lilianstar espérait bien pouvoir encore goûter à son lait dans les plus brefs délais, et la cadette pensait de la même façon. Mais sur l'instant présent, elle voyait surtout qu'une petite tâche sombre était apparu sur la culotte noire et blanche de l'ushi. Oui, elle mouillait, et ça excitait grandement la neko.

« Dis moi ma petite chérie... »

Elle caressa sa culotte au niveau de la marque.

« … tu as peut-être senti que ta culotte est mouillée. Sais tu d'où ça vient ? Est ce que ton maître t'a déjà parlé d'excitation, de désir ? »

Elle savait que Cassandre était vierge, mais peut-être qu'on lui avait déjà expliqué ce qu'était le sexe. Sinon, Pleione se ferait un plaisir de le lui expliquer, aussi bien avec des mots qu'avec des actes.
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Cassandre Harmington
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 455



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Jeune vachette obéissante, lait à volonté ~
« Répondre #8 le: Novembre 20, 2016, 09:34:52 »

Cassandre était heureuse... En effet, Antarès semblait tout autant aimer le lait qu'elle produisait, que Plelone avait aimé... Et cela, c'était très gratifiant à ses yeux. La fameuse Antares semblait presque encore plus aimée ce lait que Plelone... Enfin, non. Si ? Je sais pas. C'était différant. Autant Plelone avait été très active dans le suçotage des seins... Autant Antares elle prenait son plaisir, et buvait tranquillement, mais appréciait peut-être encore plus... En même temps, il était vrai que le Lait de notre fameuse Cassandre était très très bon... Bref, elle buvait sans discontinuité, et ainsi, profitait de ses deux grandes mamelles, jusqu'à l'épuisement de ce lait... Et elle avait bien raison, après tout ! Il fallait en profiter. Elle était là pour ça.

« Désolée ma puce mais nous n'avons pas de machine à traire chez nous. Alors quand nous serons occupées, tu iras voir les cuisiniers ou notre gouvernante ushi, et quelqu'un s'occupera de récupérer ton lait. »

YES ! Pensait-elle. Pas de machine ! Ouhouh ! Là, c'était la fête... Elle ne le montra pas bien sur... Sauf que si enfaite. Ne controlant pas ses mécanismes inconscient... On put remarquer que ses deux oreilles se dressèrent d'un seul coup, et ainsi, montrant bien ses émotions... On pouvait bien voir qu'elle était très contente de découvrir qu'elle n'allait ainsi pas être traite à la machine, tant qu'elle vivait chez les soeurs... Peut-être après avoir été offerte en cadeau, la machine serait de nouveau là... Mais pour le moment, ce n'était point le cas.

« Hhmm... c'était très bon. Merci Cassandre. Dis moi, combien de temps te faut-il pour que tes seins soient à nouveau pleins ? »

« Mmmh... C'est assez rapide, en général, une dizaine ou une vingtaine de minutes après, je produis de nouveau du lait, mais pour que je sois de nouveau vraiment pleine, il me faut deux bonnes heures. Je produis beaucoup disais mon éducateur ! Il fallait me traire activement toutes les demi-journées ! »

En effet ! Cassandre était une grosse productrice ! Grosse productrice, et avec un très bon lait... Où était le piège ? Et bien, pour la santé, Cassandre n'était pas forcément très bonne... En effet, le lait sucrée n'était pas la meilleure alimentation qui existait, et il était très riche. L'autre revers de la médaille... C'est qu'elle pouvait devenir très casse-pied ! En effet, plus ses seins se remplissaient vite, plus il fallait la traire régulièrement... Et quand tout le monde est occupé, et bien, avoir une vachette qui meugle de plaisir en marchant, qui voit du lait couler de ses seins, pouvant tacher ainsi le sol... Ce n'est pas très pratique. Mais bon... Pour les gros consommateurs, et bien, Cassandre était la vachette parfaite. Cela expliquait pourquoi elle avait été vendue chère, et pourquoi elle pouvait devenir vite très populaire. Après tout, on avait affaire à une vachette grosse productrice...

« Dis moi ma petite chérie... … tu as peut-être senti que ta culotte est mouillée. Sais tu d'où ça vient ? Est ce que ton maître t'a déjà parlé d'excitation, de désir ? »

« Awh <3 »

Quel adorable petit couinement de plaisir... Ce n'était pas mignon ? On sentait que notre fameuse vachette n'y connaissait rien... Mais qu'elle était très très contente que comme ça, on venait s'occuper de son intimité... Elle n' avait aucune idée de ce qu'on lui faisait... Mais peut-être était-ce une forme de récompense ? Et oui, rappelez-vous... Notre chère vachette avait tendance à croire qu'elle était constamment au centre des attentions... Et bien, comme les coups de fouets étaient des punitions... Et bien, ses caresses, à ce niveau, était peut-être une récompense pour elle ? Et le pire, c'est que pour une fois, elle n'avait pas tord... Mais quoiqu'il arrive, elle ne connaissait pas tout ses domaines proches de la sexualité et de l'excitation... Vous voulez la preuve ? Et bien, écoutez avec moi les paroles qui suivent. Je vous assure, foi de narratrice, que vous allez comprendre !

« Je... connais ses sentiments, mais je ne pense pas dans le sens où vous voulez en entendre parler Maîtresse... J'étais très excitée à l'idée d'avoir mon maître... Et j'ai toujours désirée être une servante idéale... Mais je doute que cela mouille... Enfin, ma culotte... »

Qu'est-ce que je vous disais ? Elle connaissait les concepts d'excitation et de désir, en temps normal... Et ne semblait pas prendre en compte les moments où on a de l'excitation « sexuel ». Alors, bien sur, elle avait 18 ans, pas 10. Elle avait vécu des moments d'excitation sexuels... Qui sait, peut-être même s'était-elle masturber sans le savoir ? Enfin, sans savoir que c'était de la masturbation ? Mais jamais on ne lui avait appris ce concept... Et surtout, jamais avait-elle put apprendre cela d'elle-même. Elle ne savait même pas lire ! Donc, exit la possibilité d'un savoir livresque. Au yeux de son éducateur, cela serait à l'acheteur d'apprendre cela, de gré ou de force, à la fameuse vachette... Après tout, cela réduisait les chances qu'elles se retrouvent non vierge, voir pire, enceinte, avant qu'elle soit vendue ! N'est-ce pas ?
Journalisée
Antares/Pleione Lilianstar
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 629



Voir le profil
FicheChalant
Description
Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.
« Répondre #9 le: Novembre 21, 2016, 08:22:28 »

Cassandre connaissait l'excitation et le désir, mais pas dans le sens où Pleione l'entendait. La neko se demanda comment une fille ayant deux ans de plus qu'elle soit totalement ignorante du sexe, jusqu'au mot lui-même. Elle ne s'était probablement jamais touchée, ou bien elle l'avait fait sans comprendre son geste. Bien qu'interrogative, la Lilianstar se réjouissait de la situation, et continua à frotter ses doigts contre l'entrejambe de l'ushi.

« Alors je pense que je vais te donner quelques leçons, ça te sera utile à l'avenir. »

Ses doigts pressaient un peu plus fort, faisant couiner la vachette, dont les joues rougissaient.

« Tu sens cette chaleur qui s'empare de toi ? Ce sentiment de bonheur ? Je parie que tu as envie que je continue, n'est ce pas ? »

Et bien sûr, elle allait le faire avec joie. En même temps qu'elle jouait avec sa culotte, elle lui embrassait la joue, et son autre main alla se poser sur sa tête pour caresser son cuir chevelu.

« Ce que tu ressens, c'est le désir physique, une envie aussi primaire que délicieuse. Quand tu vivras avec moi et Yuko, tu seras peut-être sollicitée de temps en temps pour nous faire ressentir ce plaisir. Et bien sûr, nous t'en donnerons à toi aussi. »

Une aussi belle vachette dans un harem, comment ne pas en profiter ? Elle ne sera pas engagée comme concubine, mais pourra toujours régaler les filles, aussi bien les esclaves que les maîtresses.

De son côté, Antares restait concentrée sur les seins de Cassandre. Elle avait du mal à croire que, dans à peine deux heures, ces deux grosses mamelles seraient à nouveau pleines de lait. Si c'était vraiment le cas, et elle n'avait aucune raison d'en douter, les sœurs auraient donc droit à une nouvelle ration de lait avant d'aller se coucher, rien de tel pour bien dormir. La neko prit délicatement l'un des seins de l'ushi entre ses doigts.

« Tu sens cette raideur dans ta poitrine, malgré le fait que tes seins aient été vidés ? C'est aussi un effet de l'excitation. »

« Si tu veux, on peut te montrer ce qu'il y a de bon dans l'accomplissement du désir, mais on ne t'oblige pas. On en te touchera que si tu en as envie. »
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Cassandre Harmington
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 455



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Jeune vachette obéissante, lait à volonté ~
« Répondre #10 le: Novembre 21, 2016, 11:42:40 »

Deux petites heures... On pouvait dire que Cassandre était vraiment une vachette productive... Et que les deux nekos, visiblement, en étaient très contente... Mais chose amusante, si c’était la cadette qui au départ semblait le plus apprécié l’idée d’avoir sa Ushi personnelle... Et bien, finalement, c’était visiblement Antarès qui semblait le plus apprécié de boire ce délicieux lait... Tant mieux dans un sens ! Plelone n’avait pas été à convaincre de l’intérêt de notre Cassandre... Mais Antarès si. Alors, là, le fait qu’elle appréciait beaucoup le lait, faisait que l’on pouvait être rassurée pour l’avenir de notre vachette chez les deux nekos. Avec le chomage, tout ça, on pouvait être contents que la sécurité de l’emploi soit au moins là pour notre adorable vachette ! J’aimerai avoir sa chance...

« Alors je pense que je vais te donner quelques leçons, ça te sera utile à l'avenir. »

Et là, elle commença, comme pour illustrer ses propos, à faire des attouchement à notre chère vachette... Celle-ci, se faisant véritablement toucher pour la première fois, était particulièrement bruyante dans ses gemissements... Et elle appréciait particulièrement. En même temps... Qui n’apprécierait pas ? C’était du bonheur à l’état pur... Et franchement, elle avait envie de plus... Mais elle n’osait pas dire quoique ce soit, et continuait d’écouter, comme une sage élève, les explications sur la sexualité.

« Tu sens cette chaleur qui s'empare de toi ? Ce sentiment de bonheur ? Je parie que tu as envie que je continue, n'est ce pas ?  Ce que tu ressens, c'est le désir physique, une envie aussi primaire que délicieuse. Quand tu vivras avec moi et Yuko, tu seras peut-être sollicitée de temps en temps pour nous faire ressentir ce plaisir. Et bien sûr, nous t'en donnerons à toi aussi. »

« Vous êtes trop gentille... »

En effet... Elle s’attendait vraiment pas qu’elle reçoit... Quelque chose d’aussi satisfaisant de la part de ses maîtresses... Qu’elle doive donner ce plaisir, cela lui aurait semlber logique.. Mais qu’elle puisse en recevoir.. Il n’y avait pas de doute, elle était tombée sur les deux meilleures maîtresse de l’Univers ! Elle était sure qu’elle serait régulièrement traite à la main, ou mieux, à la bouche, qu’elle serait bien traitée par ses maîtresse, pas frappée pour rien, et qu’elle pourrait même avoir ce plaisir ! Ce... C’était exceptionnel ! Elle se disait que cela était sans doute grâce à son lait délicieux. Soudainement, Antarès déclara à son tour.

« Tu sens cette raideur dans ta poitrine, malgré le fait que tes seins aient été vidés ? C'est aussi un effet de l'excitation. »

« Si tu veux, on peut te montrer ce qu'il y a de bon dans l'accomplissement du désir, mais on ne t'oblige pas. On en te touchera que si tu en as envie. »

« Voyons, maîtresses, je suis votre servante, touchez moi quand vous le voulez, je suis là pour obéir à tout vos désirs... »

Et oui ! Elle était une grosse soumise ! Oui, c’est à peu près comment on peux traduire les déclarations de notre fameuse vachette ! N’est-ce pas ? Oui, je suis assez crue, mais c’est ce qu’on aime ! Bref, en effet, elle avait vraiment plutôt l’habitude de servir, de faire les choses pour les autres, ou de subir pour les autres, plutôt que de faire faire les choses pour elle, ou faire subir aux autres... Je ne sais pas si je suis très claire... Enfin, vu ma couleur de peau, je le suis, mais passons. Bref, ainsi, Cassandre était une soumise, destinée à se faire pénétrer, par les maîtres et maîtresses futa ou à satisfaire les maîtresses et les maîtres avec sa bouche. Ainsi, elle expliquait très clairement que son avis ne compterait pas.

« Et... J’ai très envie que vous me fassiez découvrir cela... »

Elle rougissait comme une lycéenne pris sur le fait. Elle n’osait pas trop demander... Mais d’un autre côté, il fallait bien avouer la vérité ! Elle ne souhaitait qu’une seule et unique chose... Découvrir ce qui lui donnait tant de chaleur... Et surtout, aller plus loin. Sans aucun doute, elle allait découvrir beaucoup sur tout ses domaines, chez les deux soeurs Neko, mais aussi chez sa propriétaire définitive, vu qu’elle n’était qu’un cadeau, je rappelle ! Maintenant, il fallait bien voir... Peut-être que Plelone et Antarès aurait le sadisme de ne pas exaucer la requête de notre vachette, pour voir comment elle réagirait vis à vis de la frustration... Une curiosité, qui pouvait très bien exister chez nos deux nekos... Mais cela c’est une autre histoire.
Journalisée
Antares/Pleione Lilianstar
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 629



Voir le profil
FicheChalant
Description
Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.
« Répondre #11 le: Novembre 22, 2016, 01:56:12 »

Cassandre, comme beaucoup d'esclaves, pensait que son avis n'avait pas d'importance, mais Antares et Pleione avaient un tout autre point de vue.

« Ma chérie, sache que quand on te demande ton avis, on attend de toi que tu nous le donnes. Car pour nous, ton opinion est importante. »

Et de toute façon, elle ajouta par la suite qu'elle avait très envie de découvrir le sexe. Un sourire ravi sur le visage, la cadette tourna la tête de l'ushi et déposa finement un baiser sur ses lèvres. Elle attendit un peu, puis sentit la bouche de Cassandre s'ouvrir toute seule, et glissa sa langue à l'intérieur. La vachette était un petit peu maladroite pour son premier ballet buccal, mais c'était quand même plaisant, et la neko ne se sépara d'elle qu'après de longues secondes, un mince filet de salive liant encore leurs bouches.

« Ça, c'est le genre de baisers qu'on partage entre adultes. »

De son côté, Antares s'amusait à peloter les gros seins de Cassandre, appréciant leur rondeur et leur fermeté. Ils avaient beau se remplir et se vider de lait en permanence, ils restaient magnifiques et très agréables à toucher.

« Ça te plaît ? »

Elle restait assez modérée, craignant qu'un geste trop précipité ne fasse peur à l'ushi, mais sa sœur était bien moins mesurée. Ses doigts cessèrent de frotter l'entrejambe de la vachette, et elle changea de position pour aller mettre sa tête à la même place.

« Antares, tu veux bien aller te mettre dans son dos pour qu'on la prenne ensemble ? »

« Avec joie. »

L'aînée se mit dans le dos de l'ushi, et commença à jouer avec sa poitrine, tandis que sa cadette baissa la culotte de leur amante pour dévoiler sa belle intimité, totalement imberbe et bien mouillée.

« Hhmm ! Je vais me régaler. »

Pleione entama un cunni comme elle savait si bien les faire, prenant le temps de faire savourer les sensations à Cassandre. Prise entre elle et Antares, l'ushi allait recevoir une bonne leçon de sexe.
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Cassandre Harmington
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 455



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Jeune vachette obéissante, lait à volonté ~
« Répondre #12 le: Novembre 23, 2016, 12:10:16 »

Avec les soeurs Lilianstar, sans doute que notre fameuse Ushi allait découvrir de façon différente le fameux monde de la servitude... Alors qu’elle pensait tout connaître, elle devait comprendre que chaque maître avait sa propre version de l’esclavage. Ainsi, peut-être qu’un maitre aurait enfermée dans une stalle la pauvre vachette, et l’aurait condamnée à la traite 24h/24. Peut-être qu’un autre n’aurait rien eu à faire de son lait -ce qui aurait été un gachi, disons le- et aurait préféré se contenter de profiter du sexe... Et bien, les soeurs Lilianstar avaient leur propres méthodes et ainsi, expliquèrent à notre Vachette :

« Ma chérie, sache que quand on te demande ton avis, on attend de toi que tu nous le donnes. Car pour nous, ton opinion est importante. »

C’est... C’était surprenant ! Et totalement en contradiction avec tout ce qu’on lui avait appris... Mais de l’autre côté... Et bien, l’ordre de base d’une esclave, elle le savait bien, c’était d’obéir à tout les ordres. Hors, il n’y a pas d’hésitation... Si les fameuses soeurs estimaient qu’elle devait donner son avis, elle donnerait son avis ! Bien sur, elle tenterait d’être pas trop trop du genre à être gênante, car elle voulait pas se faire chasser ou punir pour manque de respect ! Elle était quand même une vachette obéissante et digne d’être une bonne servante ! Mais assez de blabla, reprenons un peu ce qui était entrain de se passez... Le voulez-vous ?

« Ça, c'est le genre de baisers qu'on partage entre adultes. »

« Ça te plaît ? »

« Oh... Oui ! J’adore ! »

Son... Son premier baiser... Bien sur, cela n’avait pas vraiment d’importance, quand on ne savait pas vraiment ce qu’était un « baiser », ce qui était le cas de Cassandre... Mais quand même ! On pouvait quand même faire remarquer que notre chère Cassandre avait ainsi découvert les joies de son premier baiser... Et cela, c’était beau.  Bien sur, on pouvait voir toutes les réactions sur le visage de la vachette. Ses oreilles étaient maintenant totalement dressées, elle avait extrêmement chaud... Bref, tout ce qu’elle voulait, maintenant, c’était aller plus loin... Découvrir donc ce qu’elle allait pouvoir recevoir de la part des deux nekos... Et c’était pas que égoïste ! Elle voulait aussi apprendre... Pour pouvoir le rendre à ses maîtresses...

« Antares, tu veux bien aller te mettre dans son dos pour qu'on la prenne ensemble ? »

« Avec joie. »

« Hhmm ! Je vais me régaler. »

Et alors, les festivités commencèrent, d’un seul coup... Ainsi, Antarès laissa la place à sa cadette, et vint titiller les grosses mamelles de notre vachette. Ceux-ci avaient déjà commencé à de nouveau avoir un peu de lait... Pas beaucoup, bien sur, il était trop tôt pour que notre Ushi soit véritablement de nouvelle pleine... Mais suffisamment, pour commencer à voir perler un peu de lait. Evidemment, zone la plus érogène de notre vachette, étant donné que depuis le temps, c’était la zone qui avait été le plus stimulé avec le temps, cela la faisait gémir de plaisir...

« C’est si bon... Maîtresses... »

Mais ce n’était pas ça le plus... Jouissant, dans son traitement ! Loin de là ! En effet, la culotte de notre Ushi vint finalement rejoindre le soutien gorge, et disparu de la circulation un moment, rendant presque nue ainsi notre vachette... Libérant son sexe, la fameuse Plelone se fit une joie d’en faire alors son quatre heures, à la petite vachette, et cette dernière commença à en profiter amplement. Faut dire... C’était la première fois. Alors, si la zone la plus érogène de notre Ushi restait bien ses seins... Et bien, une première fois faisait que notre fameuse Cassandre était extrêmement sensible aussi en bas ! Et donc, devant tant de plaisir...

« Meuh <3... »

Tient ! Une particularité des Ushi, ou du moins, de notre Terranide précisément... Bien souvent, quand son plaisir était grand, elle ne controlait plus son langage, et laissait échapper des « meuh » qui montrait bien son contentement... On voyait ainsi que l’instinct animale était bien présent chez les terranides, ou en tout cas, chez notre fameuse Cassandre. Bien qu’elle ressemblait quand même beaucoup à une humaine, et bien, elle avait quand même de nombreux comportement qui faisait qu’elle restait, et qu’elle serait toujours rien de plus qu’une Ushi. Donc, il ne fallait pas trop lui en demander... Mais pour le moment, elle recevait... Recevait beaucoup, et elle aimait ça... Faut dire, c’était si bon...
Journalisée
Antares/Pleione Lilianstar
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 629



Voir le profil
FicheChalant
Description
Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.
« Répondre #13 le: Novembre 23, 2016, 07:13:09 »

Antares et Pleione étaient totalement concentrées sur la tâche en cours, aider Cassandre à découvrir le plaisir que pouvait lui procurer son corps. L'aînée jouait avec son imposante poitrine, tandis que la cadette léchait son intimité, qui laissait couler de plus en plus de mouille. Difficile de dire qui des sœurs s'amusait le plus, mais entre les trois filles, il ne faisait aucun doute que c'était Cassandre qui prenait le plus de plaisir. D'ailleurs, elle le montra bien en laissant sortir un meuglement très mignon. Chez les terranides, les cris d'animaux pouvaient aussi bien signifier la joie que la douleur, mais celui-là était sans aucun doute un signe de plaisir. Pleione en fut enchantée.

« Oh oui... meugle encore ma jolie... tes bruits sont merveilleux à entendre... »

La neko s'activa entre ses cuisses, la léchant fougueusement, sa langue filant dans tous les recoins de sa vulve, sans rentrer à l'intérieur de son vagin pour le moment. Elle tenait à faire les choses progressivement, et s'introduire en elle serait un grand pas, autant le garder pour la fin.

De son côté, Antares jouait plaisamment avec la poitrine de l'ushi. Elle pressait, serrait, écartait, soupesait ses deux grosses mamelles, harcelait ses tétons de petits pincements, les faisait rouler entre ses doigts, tirant doucement dessus. Très vite, elle sentit de petites gouttes glisser le long de ses doigts, et lécha ces derniers, confirmant ce qu'elle savait déjà. Suite à cela, elle glissa quelques mots à l'oreille de la vachette.

« Tu te remets déjà à faire du lait ? Tu es incroyable. »

Sa cadette le remarqua aussi.

« Oh oui... je sens que je ne vais plus pouvoir me passer de toi Cassandre. »

Les deux nekos gardèrent la vachette en sandwich pendant plusieurs minutes, s'appliquant à ce que leurs gestes ne soient pas trop brutaux et que le plaisir puisse être savouré par Cassandre. Pleione fut la première à sentir que l'orgasme approchait.

« Oui... vas y ma belle... ne te retiens pas... laisse le plaisir t'envahir... hhmm... »

Elle mit les bouchées doubles, dévorant le minou imberbe de la demoiselle, jusqu'à la faire exploser. Elle eut droit à une belle éclaboussure de mouille en plein visage, tandis que sa sœur se retrouva avec deux petits jets laiteux au niveau des tétons de l'ushi, laissant à nouveau ses doigts couverts de ce délicieux liquide blanc. Elle se lécha les doigts de la main gauche, puis présenta sa main droite à Cassandre.

« Tiens ma chérie, nettoie mes doigts s'il te plaît. »

Pleione se releva et fit face à l'ushi.

« Ensuite, tu me nettoieras le visage. N'hésite pas à bien lécher partout. Ensuite, tu nous diras si tu as aimé ce que tu as ressenti... »

« … et si tu veux recommencer. »
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Cassandre Harmington
Terranide
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 455



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Jeune vachette obéissante, lait à volonté ~
« Répondre #14 le: Novembre 23, 2016, 11:09:10 »

Quel bonheur... Littéralement prise en sandwich, il n’y avait aucun échappatoire pour notre fameuse vachette... Mais dans ce genre de situation... Qui aurait envie de s’échapper ? C’était un moment de pure bonheur que connaissait notre vachette... Entre la langue aventureuse de sa maîtresse cadette... Et de l’autre côté, les mains habiles de l’ainée... On pouvait dire qu’elle était bien entourée, et que cela était pour elle un pure plaisir. Bien sur, notre fameuse vachette n’en démordait pas, et continuait de gémir comme une pucelle a qui on faisait sa première... Oh attendez... C’est exactement ça ! Donc, ma comparaison tombe à peu à l’eau... Ce qui est un comble pour une vachette qui produit autant de lait... D’aileurs, c’est ce qui fit remarquer notre fameuse Antarès, à propos du liquide qui coulait sur les doigts de l’ainée :

« Tu te remets déjà à faire du lait ? Tu es incroyable. »

« Oh oui... je sens que je ne vais plus pouvoir me passer de toi Cassandre. »

« Ou... Oui <3 Mmh... »

Elle était... Elle n’avait qu’à peine entendu les déclarations des deux nekos... Non pas qu’elle s’en fichait... Loin elle serait de se ficher de ce que penserait ou déclarerait ses deux maîtresses... Mais, il faut bien le dire, elle était pas en état de pouvoir bien se concentrer sur les déclarations... En effet, elle était proche de la jouissance ! En même temps... Il n’y avait pas de doute. Les fameuses soeurs Lilianstar étaient extrêmement doués, comme dit en introduction. Ainsi, il ne fallu pas si longtemps pour que finalement, la vachette laisse échapper son nectar de jouissance, dans un profond gémissement, qui, il faut dire, voulait tout dire...

« Tiens ma chérie, nettoie mes doigts s'il te plaît. »

« Ensuite, tu me nettoieras le visage. N'hésite pas à bien lécher partout. Ensuite, tu nous diras si tu as aimé ce que tu as ressenti... »

« Bien maîtresses ! »

Elle commença à lécher, avec amour les doigts de l’ainée des deux nekos, et commença à sucer... Elle ne remarqua même pas que s’était son lait... Etant donné qu’elle n’avait jamais bu son propre lait... Donc, elle appréciait relativement... Mais plus important... Ce fut quand elle commença à lécher le visage de la cadette qu’elle prit le plus son pied... les jus de son propre amour... C’était... Un véritable plaisir... Franchement, C’était extrêmement plaisant. Et elle savait pas comment elle pouvait remercier ses deux maîtresses... Surtout qu’elles voulaient visiblement lui offrir un second tour... là, c’était trop ! Elle ne voulait pas qu’on lui ote ce merveilleux goût... Léchant attentivement, elle eut soudainement une idée dans sa petite tête d’Ushi, et elle déclara :

« Je ne veux pas recommencer... Je veux maintenant vous offrir ce bonheur, maîtresse... »

Donc, bon... Qu’allait-elle faire ? Et bien, tout simplement, elle allait faire aux deux sœurs ce qu’elle venait de lui faire... Bien sur, le problème, il faut bien le dire... C’est qu’elle n’avait jamais fais ça, dans sa vie... Mais bon, il y avait une première fois pour tout, n’est-ce pas ? Et elle serait honorée de goûter la cyprine de l’une de ses deux maîtresse. Elle comptait bien rendre au centuple ce qu’on lui avait offert, et surtout, montrer qu’elle était prête à être une vachette docile, agréable, et capable de donner énormément de plaisir à ses maîtresse... C’était le destin d’un vachette comme elle ! Mais elle donnerait son avis ! Pour que ni Plélone ni Antarès ne se sente laisé dans ce qu’elles ont demandé tout à l’heure.

« Je suis prête, maîtresses... »

Elle attendait, comme une jeune fille gourmande, soucieuse d’avoir sa récompense... Mais peut-être n’était-elle pas entrain de réclamer de pouvoir découvrir le goût de la jouissance ? On pouvait bien se demander... Mais la réponse finale, la clef de cette attente... Et bien, finalement c’étaient nos deux soeurs qui l’avaient encore sur le bout de la langue... Et est-ce qu’elle offrir ce plaisir à notre vachette ? Notre vachette, qui était tranquillement à genoux, à hauteur de vagin d’une ou l’autre des soeurs, et la langue prête à l’action ? Tout cela était une bonne question... Mais dont je n’ai point les réponses... Donc à vous les studios !
Journalisée

Tags: fini  lait  _inceste  _neko  
Pages: [1] 2 3 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox