banniere
 
  Nouvelles:
Pour la promotion du forum, pensez à voter régulièrement pour nous si vous avez un peu de temps.
Merci ! ♥





Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Tau Volantis [Tanisha Malenga]  (Lu 2014 fois)
Jessica Cruz
Créature
-

Messages: 126



Voir le profil
FicheChalant
« le: Septembre 28, 2016, 09:55:19 »


« RENFORTS IMMÉDIATS... KRRRRZZZTT... ÉVACUATION D’URGENCE... KRZZZZZZTT... DANGER... KRRRRZZZZTTTTT...
 -  NAVRÉE, JESSICA CRUZ, enchaîna l’Anneau, IL Y A TROP D’INTERFÉRENCES AUTOUR DE CETTE PLANÈTE. IL NE M’EST PAS POSSIBLE D’AMÉLIORER LA RÉCEPTION DU MESSAGE.
 -  Eh bien... Merci quand même. Au moins, nous avons l’origine du signal. »

Jessica venait de terminer sa formation initiale au sein d’Oa, et elle aurait pu retourner sur Terre, mais, avant de ça, elle avait choisi de patrouiller un peu. Son objectif était surtout de se rendre dans un système solaire inhabité, afin de s’entraîner davantage. Elle avait encore un peu de mal à générer des constructions complexes, mais, grâce à Jade, Jessica pouvait maintenant se débrouiller pour en faire quelques-unes. Les Green Lanterns les plus expérimentés pouvaient concevoir des vaisseaux spatiaux, et, pour ça, ils n’avaient pas besoin d’être des astrophysiciens. Cet anneau avait le pouvoir incroyable de modeler la réalité en fonction de l’imagination de son porteur. Il suffisait d’imaginer un vaisseau spatial, et ce dernier se matérialisait. Du moins, en théorie. Car, dans les faits, Jessica était encore un peu trop sceptique, et pas assez confiante en son Anneau, pour que ses constructions soient parfaites. Ainsi, elle n’arrivait qu’à concevoir l’apparence d’un vaisseau spatial, mais ce dernier était toujours défectueux.

Et, alors qu’elle s’entraînait, la jeune femme avait perçu ce signal, que son Anneau avait capté. Il devait être très proche, vu la mauvaise réception. Jessica n’avait théoriquement aucune assignation dans ce secteur, et entreprit donc de suivre consciencieusement le règlement, en contactant le Green Lantern en charge de ce secteur... Mais n’eut aucune réponse. En soi, ce n’était pas si surprenant. Le Corps ne comprenait que quelques milliers de membres, ce qui était infime à l’échelle de l’Univers. Un secteur était particulièrement vaste, et, comme Jessica était au milieu de nulle part...

*En théorie, je devrais retourner à Oa, mais j’ai prêté serment... Et ce message a tout de même l’air urgent. De plus, d’après l’Anneau, il n’existe aucune menace sérieuse ici, j’ai justement choisi cette partie-ci de l’Univers parce qu’elle était la plus calme possible...*

Il devait probablement s’agir d’un vaisseau spatial en rade, endommagé à cause d’astéroïdes. Jessica décida donc de s’y rendre, non sans pouvoir retenir son corps de laisser filer un léger frisson d’excitation. Se mordillant les lèvres, elle fila donc au-delà de la vitesse de la lumière, et rejoignit l’autre système.

Il ne comprenait qu’une seule planète unique, tournant lentement autour de son étoile. Jessica écarquilla légèrement les yeux en la voyant de loin. Nacrée de blanc, la planète était recouverte de nuages, avec un massif cyclone en son centre. Son Anneau lui parla alors de cette planète :

« TAU VOLANTIS. ORIGINE DE LA PLANÈTE : ANCESTRALE. JE MANQUE D’INFORMATIONS À SON SUJET. LA PLANÈTE A FAIT L’OBJET, IL Y A UNE TRENTAINE D’ANNÉES, D’UNE ACQUISITION PAR LE CEC, LA CONCORDANCE EXTRACTION CORPORATION, UNE COMPAGNIE INTERSTELLAIRE SPÉCIALISÉE DANS L’EXTRACTION DE GISEMENTS NATURELS SUR DES PLANÈTES MORTES. »

Jessica écoutait les informations, tout en scannant la zone. Il y avait plusieurs ceintures d’astéroïdes, et elles étaient particulièrement denses et nombreuses, et ce à de nombreux niveaux du système. En réalité, l’Anneau était surpris, car il y avait beaucoup trop d’astéroïdes. Jessica savait que, dans la Voie Lactée, la ceinture d’astéroïdes interne comprenait plusieurs millions d’astéroïdes. Ici, elle se trouvait à l’entrée de ce système, et était face à la ceinture d’astéroïdes externe, la plus grande... Et, à plusieurs reprises, elle dut faire attention, en évitant des astéroïdes. Il y en avait plusieurs milliards, ce qui amena son Anneau à une conclusion troublante :

« L’ANALYSE DU CHAMP GRAVITATIONNEL AMBIANT, ET DE LA COMPOSITION DES ASTEROÏDES, M’AMÈNE À SUPPOSER QUE CE SYSTÈME COMPRENAIT JADIS PLUSIEURS PLANÈTES, À L’EXCEPTION DE TAU VOLANTIS. POUR UNE RAISON INCONNUE, CES PLANÈTES ONT EXPLOSÉ. »

Jessica resta silencieuse. Comment des planètes pouvaient-elles exploser ? Elle se rapprocha de Tau Volantis, en essayant de capter à nouveau le message de détresse, mais ce dernier était encore saturé. Tout en s’approchant de la planète blanche, elle fronça les sourcils en voyant des espèces de structures flottant dans le vide.

*Que... De quoi s’agit-il ?*

S’approchant davantage, Jessica aperçut alors, outre des astéroïdes, d’innombrables débris. Des vaisseaux spatiaux éventrés se trouvaient là, ainsi que des satellites détruits, et quantité d’objets qui flottaient dans le vide cosmique.

« Non, je suis arrivée trop tard ! »

L’Anneau vint la contredire, en lui expliquant que ces carcasses étaient rouillées, et que les corps n’étaient plus à l’intérieur, signe qu’ils dataient de nombreuses années. En se rapprochant d’un vaisseau, Jessica eut un début de réponse, en voyant, sur la coque, un logo.

*Le CEC... Il devait donc s’agir des colons ayant installé une base ici.*

Jessica se rapprocha encore un peu de la surface de Tau Volantis. L’Anneau lui confirma que le message de détresse venait de la planète. Elle était parcourue par des tempêtes, et comprenait des montagnes interminables, ce qui perturbait toute forme de communication. Le problème devait néanmoins venir d’autre chose... Probablement la tour de contrôle, qui était endommagée. Ce fut en tout cas la conclusion de l’Anneau, même s’il reconnaissait qu’il y avait de très étranges interférences.

D’après les fichiers statistiques du CEC, la base comprenait un millier de colons, mais il ne sentait que quelques sources de vie. Le message, en revanche, venait bien de la planète, mais il y avait trop de perturbations.

*Des perturbations capables de gêner l’Anneau... Une telle chose est-elle possible ?*

Troublée, elle s’avança donc, se rapprochant de monts escarpés et sinueux, survolant la planète.

*Brrr, c’est vraiment sinistre... Je n’irais pas y passer mes vacances pour faire du ski.*

Des gouffres, des gorges profondes, des lézardes, des monts qui pointaient comme les griffes de quelque démon échappé de l’Enfer... Oui, indéniablement, cette planète faisait froid dans le dos, mais Jessica aperçut rapidement un signe de civilisation... En la présence d’une espèce de long monorail abandonné, recouvert par le givre et la neige. Elle descendit lentement, s’approchant d’une petite cabane de maintenance située dessous.

Il n’y avait aucun signe de vie à l’intérieur, rien d’autre que des matelas et des vêtements rapiécés. Le terminal situé ici était détruit, et Jessica ressortit rapidement, et suivit le long monorail, qui l’amena jusqu’à une épaisse montagne, où le monorail s’y enfonçait. La jeune femme remonta alors, et aperçut une grosse structure, probablement l’une des stations de recherche du CEC.

« JE PERÇOIS DES FORMES DE VIE... »

Jessica resta silencieuse, et se rapprocha lentement.
« Dernière édition: Janvier 30, 2017, 10:55:19 par Jessica Cruz » Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Tanisha Malenga
Humain(e)
-

Messages: 56



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Octobre 01, 2016, 04:46:35 »

Tau Volantis  - Ancienne station de recherche du CEC

Cela faisait maintenant plusieurs heures que l’escouade, menée par la capitaine Malenga elle-même, avait posé le pied sur cette planète. Tau Volantis était une localisation répertoriée sur l’ordinateur de bord du Forge comme étant … Importante. Après plusieurs analyses et fouilles des données, l’équipage avait fini par savoir que NCP avait installé une sorte de base avancée sur cette planète, censée renfermée en elle quelque chose. Une chose qui n’était répertoriée nulle part, pas même dans la base de données du Forge. Si cela avait tout l’air d’un Dogan, il y avait des éléments qui pourtant montraient qu’il y avait des chances pour que ça n’en soit pas un. Une sorte de temple on aurait dit, à en croire les données. Cependant, Tau Volantis était une planète aux conditions extrêmes, et rien que de s’en approcher était déjà une épreuve.

Ce fut pour cette raison que le Forge ne put être mit en orbite, et qu’il avait fallu dépêcher une équipe réduite jusqu’à la surface. Le mauvais côté de cette opération était qu’en cas de danger, le reste de l’équipage ne pourrait pas intervenir pour l’équipe au sol. Et ce n’était pas les énormes perturbations qui allaient pouvoir faire transiter un message vers le vaisseau. En quelques sortes, Tanisha et ses subordonnées au sol étaient seules. Elles avaient donc atterri non loin de l’entrée de la structure, qui semblait se trouver au cœur d’une montagne. Elles avaient dû déambuler un moment pour trouver l’ancienne station du monorail, qui accédait à l’entrée tant recherchée. Néanmoins, quelque chose n’allait pas … Si à première vue la planète était déserte, l’équipe finit par trouver des indices prouvant que quelque chose d’épouvantable avait dû se produire ici.

Des ruines, des traces du passage du CEC, dernier propriétaire en date de Tau Volantis. C’était étrange qu’ils avaient disparu du jour au lendemain, laissant derrière eux tout ceci. Qu’avait-il bien pu se passer, ici ? Nul doute que c’était derrière les portes du temple que la réponse viendrait. Mais, en attendant, il fallait continuer de progresser, et l’équipe finit par suivre le monorail jusqu’à destination, où ils atterrirent directement dans une ancienne station de recherche. Arrivées ici, elles pensaient alors trouver que vide et ruines, mais peu de temps après, les choses commencèrent à dérailler. Des corps inanimés et … Difformes. Des traces de luttes sanglantes. Aucun doute, un accident grave avait eu lieu ici. Expériences ratées ? Ou autre chose … Elles n’eurent pas le temps d’enquêter plus que les cadavres présents commencèrent à reprendre vie, beuglant tel des morts vivants, et s’en prirent à l’équipe.

Rapidement elles ripostèrent et ouvrir le feu à volonté, tentant tant bien que mal de repousser ces espèces de zombies. Tanisha prit alors la décision qu’il fallait évacuer et tenta malgré les perturbations d’envoyer un signal. Que ce soit le Forge ou quelqu’un d’autre qui le reçoive, il fallait absolument que l’on vienne les faire évacuer. Après que la tempête de balles s’estompa, et que les cadavres redevinrent morts, la stupéfaction et le questionnement prit place. Que s’était-il passé ? Pourquoi cet endroit était répertorié ? Qu’avait-il derrière les portes de ce temple … Il fallait absolument savoir, mais pas en équipe restreinte.

Quelques temps après, Tanisha fut la première à entendre un bruit. Un bruit sourd, qui se rapprochait, lentement. La première réaction fut d’armer à nouveau les fusils. « J’entends quelque chose. Tenez-vous prête, je crois qu’on a de la visite. » Dit alors la capitaine à voix basse au reste de son équipe, afin qu’elles s’arment à leur tour. Ce fut donc ainsi qu’elles attendirent le moment où le bruit semblait très proche pour se préparer à tirer s’il le fallait. Mais, quand la cible fit apparition, aucun tir n’eut lieu. Elles restèrent toutes silencieuses, observant alors cette personne non-identifiée aux couleurs vertes, qui était alors là, devant elles. La capitaine se décida à prendre la parole, fusil en joug. « Qui êtes-vous ? Vous êtes des secours ou bien … De ces choses-là ? » Dit-elle, pointant vers les cadavres des espèces de zombies qu’elles avaient abattus plus tôt.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Jessica Cruz
Créature
-

Messages: 126



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Octobre 02, 2016, 03:01:13 »

Se rapprochant de la station, Jessica se posa sur une structure latérale, entourée de colonnes, et s’approcha de portes blindées situées devant elle. Son Anneau avait toujours du mal à scanner les lieux, et elle-même sentait une aura maléfique... Une aura qui émanait, non pas tant de cette station, mais, de manière plus générale, de la planète toute entière. Clignant des yeux, elle regarda donc autour d’elle, puis s’approcha de l’une des portes, et l’ouvrit. Ses pas l’amenèrent dans un couloir métallique sombre, lui évoquant ce très vieux film d’horreur, un classique de John Carpenter, « The Thing », sur des scientifiques piégés dans une station de recherches au Pôle Nord, et attaqué par un monstre. Le courant était coupé, et elle avait la désagréable impression de pénétrer dans un tombeau. Jessica utilisa son Anneau, et une lueur verte en sortit, faisant office de lampe. Elle pouvait voir des murs, avec un escalier qui descendait, de quelques marches seulement, et les descendit.

« Hummm... Y a quelqu’un ?! Hey-oh ! »

L’écho de ses pas fut la seule chose à lui répondre, et elle arriva à un embranchement, avec une petite pancarte signalant les toilettes sur sa gauche. Mue par une inspiration subite, Jessica s’en approcha, et ouvrit la porte des toilettes pour femmes... Où elle déglutit en voyant des traînées de sang sur le sol. Une porte d’une cabine avait été défoncée, balancée contre le mur, et on avait arraché les grilles d’un conduit de ventilation situé au fond. Dans la cabine, elle vit de nouvelles quantités de sang, mais aussi des vêtements déchirés, et des traces de griffures sur les murs.

*Il y a énormément de sang... Et ça file vers le conduit de ventilation. C’est comme si une espèce de monstre avait attaqué une personne située à l’intérieur... Un ours polaire, peut-être ?*

C’est ce dont elle avait envie de se persuader, mais, curieusement, Jessica avait bien le sentiment que la réalité était plus compliquée. La Green Lantern se rapprocha du conduit, et l’éclaira avec son Anneau. D’épaisses traînées de sang filaient le long du conduit, disparaissant au loin. Elle ressentit alors un frisson de terreur la traverser, et se recula prudemment. Nerveuse, la jeune femme sortit des toilettes, et recommença à marcher, jusqu’à se rapprocher de laboratoires, où elle vit de nouvelles traces de sang, des traînées filant le long du sol, des griffures le long des murs, et, encore une fois, des gaines de ventilation explosées.

Songeuse, Jessica se rappela encore un autre film d’horreur : « Alien, Le Huitième Passager ». Le premier de la saga, de Ridley Scott, film fondateur de tout un univers, et dans lequel le monstre, le Xénomorphe, se déplaçait à travers les conduits de ventilation. Une idée que Cameron avait repris dans sa suite, « Aliens, Le Retour ». Jessica se dirigea donc vers le laboratoire, mais constata qu’une épaisse porte coupe-feu s’y était posée.

*Ils ont scellé l’endroit...*

Jessica se concentra alors, et, depuis son Anneau, elle matérialisa un laser, qui frappa la porte, bien décidée à l’ouvrir... Quand elle entendit des bruits métalliques. Surprise, la femme s’arrêta, et tourna la tête vers la droite.

« Qui... Y a quelqu’un ?! Je viens vous aider ! »

Rapidement, une voix intérieure la sermonna durement :

*Tu es dans un endroit hostile, où il y a visiblement eu un bon nombre de morts... Crois-tu qu’il soit si malin de signaler ta présence aux autres ?*

Jessica choisit de s’avancer, entendant les bruits se répéter, et comprit qu’on frottait quelque chose contre les parois métalliques de la station. Ses pas la guidèrent ainsi hors du couloir, dans un autre couloir semi-circulaire, où des fenêtres fournissaient un éclairage. Des flocons de neige s’amoncelaient contre les vitres crasseuses, et Jessica vit soudain, devant elle, près du pilier central, une silhouette encapuchonnée, tenant dans chaque main d’épais piolets, utilisés pour escalader les parois montagneuses. Il était de flanc face à elle, et ses piolets raclaient contre la paroi.

« Mon... Monsieur, vous allez bien... ? »

Elle se rapprocha encore, et l’homme tourna soudain la tête. Jessica déglutit alors en voyant une silhouette affreuse, désincarnée et moribonde, avec des yeux lumineux.

*Gasp ! Un zombie !!*

Cependant, loin de ressembler aux zombies de Romero, celui-ci poussa un grognement terrible, et s’élança vers elle, tandis que Jessica réalisait, en le voyant filer, qu’il n’avait pas de mâchoire inférieure, simplement une gueule béante d’où pendaient des dents extrêmement pointues et une langue interminable. Brandissant ses piolets, il s’élança à toute allure vers elle, terriblement rapide, et Jessica brandit sa main devant son corps, poing fermé. L’Anneau brilla, et un laser en fusa, frappant le monstre au torse.

« Arrêtez ça !! » glapit-elle.

Le choc frappa le monstre, le soulevant en arrière, et il rebondit sur le sol, tandis que l’Anneau de Jessica le scannait.

« LE SUJET N’ÉMET AUCUNE ACTIVITÉ CÉRÉBRALE.
 -  C’est un putain de zombie !
 -  SANS ACTIVITÉ CÉRÉBRALE, UN CORPS NE PEUT PAS S’ANIMER, JESSICA.
 -  Quand on reviendra sur Terre, je te montrerai les films de Romero. Le succès, pour les tuer vraiment, c’est de les décapiter. »

Le monstre se relevait déjà, hurlant encore, et courut à toute allure, mais Jessica tira encore, et un véritable laser frappa le crâne du monstre, l’explosant violemment, répandant tout autour de lui des bouts d’os, des yeux explosés, et des morceaux de cervelle. Cependant, là où Jessica s’attendait à le voir s’écrouler, elle vit le monstre s’élancer encore vers elle.

« Quoi ?! »

Le piolet la frappa à la poitrine, et Jessica hurla de douleur, partant en retrait, s’appuyant contre le garde-fou du couloir. Son bouclier vert venait de la protéger d’une hémorragie violente, mais le monstre levait déjà son autre piolet. L’Anneau vibra à nouveau, et une violente onde de choc engloba tout le couloir pendant quelques secondes, envoyant le monstre hurler le mur.

*Pourquoi il est mort ? Merde, mais pourquoi il est pas mort ?!*

La panique commençait à s’installer dans ses yeux, tandis qu’une douleur terrible venait d’émerger dans son torse. Elle avait à peine le temps de comprendre que des bruits se firent entendre depuis le mur.

« ATTENTION, JE DÉTECTE DES BRUITS EN PROVENANCE DU MUR... »

Elle eut à peine le temps de voir un conduit de ventilation que ce dernier explosa, libérant un indescriptible monstre, qui planta ses longs doigts griffus dans ses épaules, la faisant hurler de terreur et de douleur. Elle réussit, là encore, àle repousser, et vit le corps rebondir contre le mur, ses griffes proéminentes se plantant dans le métal, une queue se déroulant alors devant ses yeux. Un interminable appendice rouge hérissé de vertèbres, évoquant vaguement une ancienne colonne vertébrale, qui fila vers elle, la frappant de plein fouet.

« HAAAAAA... !! »

Cette fois, et même malgré le bouclier, Jessica s’envola, et heurta le pilier, puis descendit en contrebas, s’écrasant au rez-de-chaussée, rebondissant contre une mezzanine, pour s’affaler ensuite sur le sol, rampant misérablement, crachant du sang depuis ses lèvres.

« Aaaaahhh...
 -  TU AS PLUSIEURS COTES CASSÉES, AINSI QUE QUELQUES VERTÈBRES ENDOMMAGÉES. IL TE FAUT DU REPOS, JESSICA CRUZ.
 -  Sans... Sans déconner... Merci, Captain Obvious... »

La jeune femme s’agrippa à une rambarde, et tenta de se relever. Sans le bouclier, elle serait déjà morte, mais même le bouclier ne pouvait pas la protéger totalement, surtout pas après une chute d’une vingtaine de mètres.

*Mais qu’est-ce que c’était que ces horreurs ? C’est à en faire des cauchemars, et... Putain, j’ai mal partout...*

Surtout, elle se demandait pourquoi ce foutu monstre n’était pas mort. Merde, elle lui avait explosé la tête ! Qu’est-ce que ça pouvait être que ces saloperies ? Elle s’avança dans ce qui semblait au grand hall d’accueil du complexe, voyant de multiples bureaux d’accueil, des mezzanines, des portes ici et là, des écrans de télévision éteints... Jessica s’avança un peu, se tenant d’une main les côtes.

« JE DÉTECTE DES SIGNES VITAUX PROCHES ! »

Jessica esquissa un léger sourire.

*Enfin une bonne nouvelle...*

Elle s’avança lentement, boitillant un peu, et rejoignit une porte, qu’elle ouvrit, pour voir, derrière, plusieurs silhouettes... Puis elle cracha encore du sang, et tomba à genoux, manquant de peu de s’évanouir. Juste avant de sombrer dans l’anonymat, elle réussit néanmoins à parler un peu :

« Je... Appel d’urgence... Green... Green Lantern... »

Puis la douleur la submergea, et elle s’écroula sur le sol.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Tanisha Malenga
Humain(e)
-

Messages: 56



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Octobre 19, 2016, 05:56:56 »

L’individu non-identifié ne s’identifia pas complètement. Du moins pas comme les femmes présentes l’auraient espéré. Tanisha, la capitaine, s’avança arme chargée vers la silhouette qui fit intrusion. Elle semblait boiter et avoir du mal à marcher. La femme eut définitivement raison de penser qu’elle était blessé, puisque la silhouette cracha du sang puis s’écroula au sol. Avant cela, elle avait marmonné quelque chose. Apparemment elle était venue ici pour le signal de détresse que l’équipe avait envoyé. C’était donc ça le renfort ? Un renfort qui n’avait même pas passé la barrière du danger en venant ici. Ou tout du moins partiellement, puisqu’elle était encore en vie. Mais Tanisha estimait la valeur d’une vie, et ne resta donc pas les bras croisés, même si cette femme allait lui devoir des explications.

« Venez, elle a besoin d’aide ! » Ordonna la capitaine aux autres de ses subordonnées. Pendant que quelques-unes continuèrent de monter la garde, deux autres vinrent auprès de Tanisha et de la blessée. Elles l’aidèrent à se relever et la ramenèrent plus loin, au centre de la pièce. Normalement il n’y avait plus de menaces dans la station de recherche où elles étaient toutes mais, prudence était mère de sureté. Elles déposèrent celle qui se qualifiait de Green Lantern, adjectif qui était compréhensible vu l’accoutrement de la dame, puis l’une des femmes de l’équipe sortit son nécessaire de soin. Portion d’adrénaline, fortifiant et autres produits pour soigne rapidement et efficacement. Cette femme était blessée à plusieurs endroits, et la médecin de l’équipe s’affaira donc à lui prodiguer les premiers soins.

Le traitement fut ponctué à la toute fin par une injection faible d’adrénaline afin de la réveiller d’un seul coup, maintenant que sa blessure était plus ou moins soignée. Le sang ne s’écoulait plus et la plaie était désinfectée. Tanisha observa la femme, qu’on avait posé au pied d’un mur pour la faire s’asseoir, puis se baissa à son niveau, tapotant fermement sur son épaule saine, qui n’était pas blessée. « Aller, réveillez-vous jeune fille. C’était normalement à vous de nous tirer de là, pas l’inverse … » Dit alors la capitaine de sa voix ferme, mais avenante. Elle n’était pas hostile envers cette personne, qui ne semblait pas être un danger. La prudence disait ne pas trop s’avancer à ce sujet mais Tanisha avait confiance. Elle attendit que la personne reprenne un peu ses esprits avant de revenir à elle. « On vous a peut-être rafistolé comme on peut mais n’en demeure pas moins que vous devez nous dire vous êtes précisément. Car … Green Lantern, c’est un peu trop maigre. » Déclara la capitaine.

« Capitaine, si cette femme a reçu notre signal il se pourrait que son équipage ne soit pas très loin en réalité. Elle n’est probablement pas seule. » Dit alors l’une des membres de l’équipe. Ayant dit cela, elle partait naturellement du postulat que cette inconnue voyageait dans l’espace à bord d’un vaisseau, comme tout le monde … Mais parfois, les choses les plus communes et logiques n’avaient pas lieu d’être.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Jessica Cruz
Créature
-

Messages: 126



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Octobre 20, 2016, 01:59:36 »

L’Anneau de Pouvoir ne comptait pas laisser sa porteuse mourir si facilement, et, si on analysait le corps de Jessica, on pourrait sentir d’étranges fluctuations d’énergie, se concentrant autour de l’Anneau, et se diffusant sur tout le corps de Jessica. C’était justement ce qu’était en train de faire l’une des femmes de Tanisha, la Sergente Lynn. Dotrée de pouvoirs psioniques, Lynn appartenait à l’équipage de Tanisha, et assurait divers rôles dans cette expédition. Elle était à la fois la spécialiste technique, mais également une soldate très efficace. Tandis que Tanisha et d’autres membres injectaient des stimulants dans le corps de leur mystérieuse sauveteuse, elle utilisa une sorte de petit clavier numérique situé le long de son poignet, discrètement incrusté dans sa combinaison, pour scanner le corps de cette femme.

« Je ne détecte aucun signe d’infection, elle n’est pas contaminée ! »

C’était un soulagement, car l’équipe était déjà venue en aide à plusieurs personnes qui s’étaient avérées avoir, dans le corps, des saloperies de bestioles, les transformant en une vitesse prodigieuse en ces abominations, ces Nécromorphes. Pour le reste, Green Lantern n’était pas un nom inconnu à Lynn, qui en avait déjà entendu parler. Le temps que la mystérieuse femme reprenne ses esprits, elle se remémora ce dont elle se rappelait sur eux, et, quand l’un des membres de l’équipe suggéra que le reste de son équipage devait se trouver à proximité, Lynn intervint :

« Non... Elle est toute seule. Les Green Lanterns... Ils sont les membres d’une sorte de police spatiale qui viennent en aide aux secteurs dont ils ont la garde, contre des envahisseurs, des monstres, ce genre de choses... Vous voyez son Anneau ? C’est ce qui lui fournit un immense pouvoir. Je suppose qu’elle a dû tomber sur ces monstres, et ne s’est pas méfiée.
 -  Je n’avais... Haaa...
 -  Elle se réveille ! »

Si rapidement ? C’était impressionnant, surtout après une telle chute. Jessica émergeait en effet, mais se tint la côte, ayant terriblement mal. Devant ce prodige, Lynn n’était pas encore au bout de ses surprises, car une voix mécanique sembla soudain émaner de l’anneau :

« TU AS DE MULTIPLES LÉSIONS ET COMMOTIONS, JESSICA CRUZ. CE QUE JE NE M’EXPLIQUE PAS, C’EST POURQUOI JE N’ARRIVE PAS À DÉTECTER CES ÊTRES, ALORS QUE JE DÉTECTE TOUT À FAIT CES FEMMES. IL NE PEUT PAS S’AGIR UNIQUEMENT DES INTERFÉRENCES LIÉES À CETTE PLANÈTE... »

Lynn choisit d’intervenir à ce moment :

« Vous ne pouvez pas les repérer... Parce qu’ils ne sont pas vivants. Nous avons le même genre d’ennuis. Nos tourelles automatiques se sont faits avoir, ainsi que nos scanners. Nous devons utiliser des détecteurs de mouvements, car les détecteurs thermiques ou organiques ne les repèrent pas. Ces êtres... Ils sont biologiquement morts.
 -  Des zombies... ‘Fais chier, putain, pourquoi est-ce que je tombe sur des zombies ? »

La Sergente se mordilla les lèvres, et secoua la tête, avant qu’une autre femme n’intervienne :

« Ces saloperies sont pas des zombies, ma cocotte ! C’est des Nécromorphes ! Ils ont été infectés par une sorte de parasite qui implante un virus qui réalimente tous leurs organes, sauf leur cerveau...
 -  Mais... Comment c’est possible ?
 -  Le parasite diffuse dans leurs membres une sorte de... De liquide qui supplante les capacités cognitives du cerveau. Je ne l’aurais jamais cru si je ne l’avais pas vu en personne, mais... Pour les tuer, il faut... Les démembrer. »

Jessica écoutait tout cela, avant de tenter de se relever, mais poussa un gémissement. Son corps lui faisait un mal de chien.

« Je... Je suis venue vous sauver, mais... »

Elle se pinça les lèvres, en sentant une certaine chaleur pointer dans ses joues. Ciel, n’était-elle pas en train de... Mais si, elle rougissait ! Jessica se racla alors la gorge.

« Je m’appelle Jessica... Jessica Cruz. Je patrouillais dans le Secteur quand j’ai entendu un signal de détresse, mais... Je ne m’attendais vraiment pas à tomber sur... Sur toute cette histoire.
 -  Ouais... Nous non plus.
 -  Vous... Vous ne travaillez pas au sein de la colonie ?
 -  Non... »

Lynn regarda le Capitaine. Il était confidentiel de parler du Forge, ou du fait qu’elles étaient venues ici sur la piste des Dogans, mais... Jessica était curieuse. Par conséquent, Lynn laissait Tanisha choisir comment commencer l’histoire.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Tanisha Malenga
Humain(e)
-

Messages: 56



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Novembre 02, 2016, 05:00:45 »

L’équipe d’exploration en avait vu des choses, effectivement. Ces espèces de zombies dont la nature exacte restait à déterminer. Morts ? Vivants ? Selon la sergente Lynn ils étaient morts, biologiquement morts pour être précis. Cela n’arrangeait pas les affaires de l’équipe puisque comme elle le dit si bien, les systèmes de visées de leurs tourelles étaient faussés. Cela n’empêchait pas l’équipe de savoir utiliser leurs armes, mais c’était un désavantage tout de même. Tanisha resta un peu en retrait quand la mystérieuse sauveteuse sembla s’éveiller, laissant parler son sergent et son équipe. La capitaine entendit alors Lynn faire état de cette femme, stipulant qu’elle ne portait pas en elle l’infection. Une bonne nouvelle rassurante, qui vint avant une autre.

Cette femme faisait partie de ce que Lynn appela les Green Lanterns, une sorte de police de l’espace. Tanisha fut tentée de penser qu’ils étaient un peu les Tekhans de l’espace, mais ça serait un petit abus de langage. Les Tekhanes n’étaient pas encore tout à fait la police de Terra, mais viendra un jour où ça sera le cas. Quoiqu’il en soit Lynn semblait renseignée et Tanisha écouta attentivement ce qu’elle divulgua, notamment sur cet espèce d’anneau, qui semblait approvisionner cette femme en pouvoirs. L’anneau se mit même à parler à un moment donné, ce qui en étonna plus d’une ici présente. Les trois femmes échangèrent quelques mots, avant que ladite Jessica Cruz posa une question pour le moins … Dérangeante.

Une question que seule Tanisha pouvait y répondre, car elle était la plus habile à ce genre de petites tournures. Elle s’approcha de la jeune femme, abaissant ainsi son arme pour prendre une attitude plus amical et moins hostile. Tanisha adressa un rapide coup d’œil à Lynn, faisant un petit signe de tête pour lui faire comprendre qu’elle avait les choses en mains. Elle reporta son attention aussitôt vers Jessica et prépara ainsi l’alibi. « On travaille pour le sous-traitant en sécurité de la CEC. On avait pour mission de récupérer des données confinées au sein des complexes, qui pourraient expliquer ce qui s’est passé ici précisément. Mais on est tombées sur ces choses … » Dit alors Tanisha, tout simplement. L’emblème apposée sur leurs armures était certes celui du Culte, mais dans la mesure où il n’était pas vraiment connu, on pouvait supposer qu’il soit celui d’une entreprise de sécurité. Etait-ce à présent judicieux de compter Jessica comme une aide supplémentaire, en prenant le risque de la manipuler pour qu’elle les aide dans leur vraie tache, ou non ?

Car le fait était que l’équipe avait décelé un autre passage, menant, supposément, plus loin et plus profond dans les montagnes. Une sorte de grande porte, renfermant quelque chose ; des galeries, sans doute. Réfléchissant à cela, Tanisha en rajouta une couche pour être sûre que malgré l’alibi, cette Jessica n’irait rien rapporter à ses supérieurs. « Vous comprendrez que vu la situation, il ne vous sera pas autorisé de divulguer quoique ce soit de ce que vous verrez ici, dans les complexes du CEC, ou dans tout ce qui s’y rattachera. Est-ce clair, madame Cruz ? » Dit alors Tanisha d’une voix autoritaire, sans pour autant en être menaçante. Elle voulait simplement s’assurer, même si une parole était facilement remise en question, que Jessica ne divulguerait rien. Elle pensait notamment aux pistes potentielles qu’elles récolteraient sur les Dogans.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Jessica Cruz
Créature
-

Messages: 126



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Novembre 03, 2016, 01:04:21 »

Un « sous-traitant en sécurité de la CEC »... Jessica avait beau être une bonne poire, elle savait d’emblée que ce n’était pas la vérité. Ses nanas sexys lui cachaient quelque chose, et, dans la mesure où Jessica n’avait guère envie de se retrouver seule contre les Nécromorphes, et que ces filles avaient l’air d’en savoir plus qu’elle, elle haussa les épaules quand Tanisha, la leader, lui expliqua qu’elle ne devrait rien divulguer de ce qu’elle verrait ici.

*C’est ça, il y a des zombies meurtriers que mon Anneau ne détecte pas, et je devrais me taire là-dessus ? Compte là-dessus et bois de l’eau fraîche, ma chérie.*

Elle ne tairait sûrement pas cette information auprès des Gardiens. Jessica avait eu le temps de se renseigner un peu sur les Green Lanterns, et avait entendu parler d’une ancienne prophétie consignée dans le Livre d’Oa, la Blackest Night, évoquant le jour où les morts reviendront à la vie. Une prophétie qui avait tout de la mythologie, mais Jessica accordait le bénéfice du doute. Alors, elle ferait son rapport, mais, pour éviter de braquer ces nanas, qui semblaient tout d’un coup beaucoup moins bienveillantes, elle leva une main en écartant les doigts, en signe d’approbation.

« C’est entendu... Ma priorité est de trouver un moyen de sortir d’ici. »

Jessica en profita pour scanner le blason sur l’armure de la femme avec son Anneau. Ce dernier était perpétuellement relié à la base de données du Green Lantern Corps, une base de données énorme. Le CEC y faisait partie, ainsi que tous ses sous-traitants. Elle croisa ensuite les bras contre sa poitrine.

« Bon... Et si vous me racontiez ce que vous savez ? Que je sache un peu comment nous sortir de ce cauchemar... »

Lynn hocha la tête.

« Nous... Nous avons été appelées par les colons, car ils avaient déterré quelque chose, et avaient besoin de ressources supplémentaires... »



Flashback #1


« C’est une société spécialisée dans l’extraction de ressources de planètes mortes. »

Lynn montrait à la Gardienne des vidéos d’archives qu’elle avait récupéré en menant ses recherches. Le CEC avait développé une technique d’extraction très violente, puisqu’elle consistait à « éclater » des planètes mortes en creusant très profondément, afin de placer, à des endroits stratégiques, situés le long de failles tectoniques, des bombes surpuissantes. Les explosifs étaient largués depuis l’espace, et s’enfonçaient à l’aide de solides foreuses-lasers, jusqu’à atteindre le point précis. Une explosion cataclysmique avait ensuite lieu, et le CEC déployait l’un de ses vaisseaux-extracteurs, qui déployait ensuite, depuis l’espace, d’énormes câbles pour saisir les morceaux de la croûte terrestre qui s’étaient détachées du reste de la planète. Parallèlement, des colons s’installaient autour.

Le spectacle du vaisseau soulevant un morceau entier de la planète était impressionnant, et laissait derrière lui un immense cratère, autour duquel une colonie minière se construisait, s’étalant tout autour, venant en chercher les ressources.

« Le CEC a obtenu des richesses phénoménales avec cette méthode. Ils sont très puissants. Sur Tau Volantis, compte tenu du nombre de débris flottant autour, ils n’ont pas pu faire cette méthode, et... En réalité, j’ignore pourquoi la compagnie a choisi de s’installer ici. »

Pour rejoindre la compagnie minière, le Culte avait utilisé ses talents, afin de se faire passer pour une équipe de soutien, venant apporter du matériel et des vivres. Ils avaient tout simplement été voir la véritable équipe, et avaient pris leur place. Tau Volantis était une planète dangereuse, reculée, mais, dans la recherche des Dogans, le Culte se devait de s’y rendre, car ils avaient perçu un signal. Les Dogans, ces mystérieuses bases technologiques fabriquées par North Central Positronics, étaient la raison d’être du Culte, et, grâce aux appareils, ils avaient repéré quelque chose à Tau Volantis.

C’était donc en suivant cette idée que le Culte approchait. Une mission d’infiltration à bord d’une navette lourde, qui avança péniblement à travers les innombrables astéroïdes et autres débris flottant dans le système solaire.

« Il y a vraiment trop de débris ici, c’est la première fois que je vois ça » commenta leur scientifique, Natasha.

Le vaisseau devait régulièrement canarder les astéroïdes se rapprocher, et avait du mal à contacter la colonie. Fort heureusement, tandis que le vaisseau se rapprochait, la communication put s’établir. Le vaisseau essuya beaucoup de turbulences, mais se rapprocha de la colonie. Perdue au milieu d’un paysage d’apocalypse, Tau Volantis était vraiment une planète effrayante.0 Elle était complètement gelée, et ne semblait être forgée que de crevasses abyssales et de canyons sans fond.

Et, tout en se rapprochant de la colonie principale, elles purent constater qu’il y avait, autour de la colonie, des ravins si profonds qu’ils s’enfonçaient visiblement jusqu’au noyau de la planète.

« C’est incroyable... »

Dès qu’elles avaient approché, Lynn avait eu une très mauvaise intuition concernant cette planète. Elle était... Eh bien, ça ne voulait sûrement pas dire grand-chose, mais Lynn la trouvait laide.

Terriblement laide.
« Dernière édition: Novembre 04, 2018, 10:30:23 par Princesse Alice Korvander » Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Tanisha Malenga
Humain(e)
-

Messages: 56



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Juillet 09, 2017, 02:23:23 »

Flashback

Dans la quête des Dogans, ces très nébuleuses bases créé par NCP, le Culte était prêt à tout. C’était sa raison d’être, sa mission principale. Retrouver tous ces Dogans, c’était primordial pour venir à bout d’une quête encore plus dantesque ; la Tour. Cet endroit légendaire, qui était un point capital dans toutes ces histoires. Une tour à la croisée des dimensions et du temps, une tour qui renfermerait un pouvoir immense ... Destiné, selon le Culte, à être récupérer par l’Elue ! Tous ces efforts, toute cette fatigue, n’était faite que dans le but d’arriver à ce moment précis. A ce moment où l’Elue accèderai à un nouveau pouvoir. Un pouvoir absolu et immense, qui ferait d’elle ... Bien plus que ce qu’elle était. Mais cela, était encore loin d’arriver. Il y avait encore énormément de travail à faire et cela passait donc par ce jour-là, où le Culte détecta quelque chose de particulier sur cette planète.

Le Culte avait été contacté par la colonie minière présente à la surface, pour leur apporter vivre et matériels. En vérité ils avaient pris la place du vrai sous-traitant pour parvenir à faire une telle chose. Pourquoi faire cela ? Car c’était le seul moyen d’atteindre la surface sans provoquer un combat qui risquerait de ne faire que compliquer les choses. Ainsi donc, un petit groupe détaché s’était formé, avec la Gardienne en tête, et ils mirent le cap vers la planète en question. Tout le monde au Culte était au courant que Tau Volantis était une planète dangereuse et sinistre, mais c’était nécessaire. Quelque chose là-bas avait été repéré par leurs scanners, et c’était en lien avec les Dogans. Ainsi, peu importe ce qu’elles y trouveraient, peu importe le danger, il fallait qu’elles y aillent. Cela faisait partie des risques du métier.

Plus leur navette se rapprochait de la colonie à la surface, plus elles découvrirent le relief sinistre de cette planète. Rien n’inspirait confiance, rien n’était rassurant. Quelque chose d’incroyablement mauvais s’en dégageait ... Mais, ce n’était pas ça qui allait les arrêter. La communication avec la colonie fut très difficile car avant d’arriver à la surface, il y eut beaucoup d’interférences. Mais, tout cela finit par être derrière elles quand elles posèrent leur vaisseau. La petite équipe s’arma puis sortirent, s’attendant ainsi à pouvoir voir de leurs propres yeux ceux qui géraient la colonie. Mais, tout était si froid, si lourd, si ... Morbide ? C’était à se demander comment ils faisaient pour vivre ici sans devenir fou. « Allons-y. » Dit alors la Gardienne, menant le pas.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Jessica Cruz
Créature
-

Messages: 126



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Juillet 10, 2017, 12:33:21 »

« Vite, vite, venez !! »

Impossible de l’entendre, mais elles purent voir, en sortant, ses bras se lever, ainsi que les projecteurs l’éclairer. Une tempête de neige s’était abattue autour de la colonie, et se poser avait été un mince exploit. Lynn pouvait féliciter la pilote, car il y avait eu de multiples turbulences, et, faute de pouvoir voir quoi que ce soit, il avait fallu naviguer à l’aide des instruments. Malgré les interférences électroniques, le vaisseau avait réussi à s’approcher. Fort heureusement, les habitants de la colonie, en notant cela, avaient enclenché des projecteurs très puissants, formant une série de diodes rouges qui permirent au vaisseau de se poser sur l’héliport, au milieu de la place centrale de la colonie.

Le premier contact avec Tau Volantis... Dès le début, Lynn aimait à se dire qu’elle avait eu un mauvais pressentiment. De terribles bourrasques les agressèrent, et elles enclenchèrent les visières optiques de leurs armures, des lampes-torches s’allumant également pour les diriger, et suivirent leur hôte à l’intérieur d’un premier bâtiment. Ils s’y réfugièrent précipitamment, et des générateurs s’enclenchèrent, afin de chauffer la pièce aux murs gris métalliques. La porte se referma derrière elles dans un sifflement, mettant fin aux bourrasques terribles et assourdissantes du vent.

« Eh bien, impressionnant, hein ? Les bourrasques et les tempêtes sont très violentes par ici ! Enfin... Bienvenue sur Tau Volantis ! Je suis Dwight Twill, l’un des ingénieurs en charge du fonctionnement de la colonie. »

Pour lui, l’équipe appartenait au CEC. Un mensonge pour leur permettre de se poser sur Tau Volantis, et découvrir les traces du Dogan. L’équipe laissa naturellement Tanisha se présenter sommairement, et Dwight ne sembla pas surpris outre mesure de ne voir que des femmes.

« On va débarquer le ravitaillement dès que la tempête se calmera. »

Une porte au fond de la pièce menait à un couloir, que le groupe emprunta, afin de rejoindre le cœur de la colonie.

« Nous sommes installés depuis maintenant plusieurs semaines ici, à placer des bombes dans les fondations de la planète. Vous avez remarqué l’aspect torturé de cette planète ? Je n’avais jamais vu ça auparavant, et j’ai procédé à l’extraction de beaucoup de planètes mortes. »

Ils rejoignirent l’atrium du bâtiment central de la colonie, où d’autres colons étaient présents. Des vitres se trouvaient au plafond, et on pouvait les entendre vibrer sous l’effet du vent.

« Honnêtement, je me demande vraiment pourquoi le CEC nous a envoyé ici.
 -  Pourquoi ça ?
 -  Eh bien, Tau Volantis est une planète morte, mais, sur bien des planètes mortes, on trouve des ressources, expliqua Dwight. Mais, ici, rien... Pendant des semaines, on a cherché dans les mines des données exploitables, jusqu’à ce qu’on finisse par trouver un truc assez étrange. »

L’attention de Lynn grimpa d’un coup. Ce « truc »... Se pouvait-il que ce soit le Dogan ? Dwight quitta le salon rapidement, et traversa un autre couloir, puis grimpa un escalier.

« Honnêtement, on ne sait pas ce que c’est. Je... Je suis désolé de vous sauter dessus comme ça, mais ce machin... Je ne comprends pas ce que ça fait là, et le Superviseur de la colonie ne veut en parler qu’à vous. »

Ils rejoignirent une sorte de salle de commandement, et l’homme leur montra rapidement une photographie. Sur celle-ci, on pouvait voir un étrange monolithe rouge, une structure assez indéfinissable, atypique.

« Est-ce que ce monolithe aux marques rouges, ça vous parle ? »
« Dernière édition: Juillet 10, 2017, 12:34:20 par Princesse Alice Korvander » Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Tanisha Malenga
Humain(e)
-

Messages: 56



Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Septembre 10, 2017, 08:44:17 »

Grâce aux instruments de bord et aux compétences exceptionnelles de la pilote, l’équipe pu atterrir. Ce fut notamment grâce aux projecteurs rouges de la piste d’atterrissage qu’elles purent correctement être guidées. Quand l’équipe sortit de son vaisseau, le chemin leur fut indiqué et assez rapidement, elles finirent dans un bâtiment. La porte se referma derrière elles et leur guide, visiblement un ingénieur travaillant au sein de la colonie, semblait être content de les voir. Un sifflement plus tard et le vacarme des bourrasques et vents de dehors s’éteignit aussitôt. Les demoiselles retirèrent leur casque, avant que la Gardienne ne s’avance et serre cordialement la main Dwight, se présentant à son tour. « Tanisha Malenga, cheffe du soutien et du ravitaillement. » Déclara-t-elle, restant bien dans le rôle qu’elle s’était donnée.

Ces formalités étant effectuées, leur guide les conduisirent ensuite au cœur du complexe et sur le chemin, des explications sommaires furent donné. Dont un détail qui ne manqua pas de piquer à vif la curiosité de tout le groupe, qui se jeta rapidement des coups d’œil suite à l’annonce. Non seulement la planète était morte mais, elle ne disposait apparemment d’aucunes ressources. Un véritable échec minier mais, pour le CEC, ce n’était pas une raison d’abandonner Tau Volantis. Tanisha fronça légèrement ses sourcils trouvant, bien évidemment, la chose des plus étranges. Qu’est-ce qui, à part les ressources, pouvait bien attirer cette mégacorporation ? Une potentielle réponse vint quand l’ingénieur vint à mentionner un truc qu’ils avaient trouvé.

Au bout de quelques couloirs et d’un escalier, voilà que la petite équipe se retrouva dans la salle de commandement, avec une photo. Tanisha la saisit et en la regardant, ne put qu’être perplexe face à ce qu’elle voyait. Un monolithe, avec des marques rouges. Elle fit regarder la photo au restant de sa petite escouade, avant d’en revenir à Dwight. « Je n’ai jamais rien vu de tel, désolée. Mais une telle structure n’a pas pu être là par hasard. Quelqu’un ou quelque chose l’a placé ici. Vous êtes sûrs que cette planète était belle et bien morte quand vous êtes venus ? » Demanda alors la Gardienne. Evidemment ce monolithe n’avait en rien l’aspect d’un Dogan, ni d’un appareil provenant de la NCP. C’était donc totalement étranger aux yeux de Tanisha. Néanmoins, elle savait déjà que si elle aura l’occasion de voir ce monolithe en vrai, elle ne manquerait pas d’effectuer un scan afin que voir si une telle structure était répertoriée dans la base de données du Forge.

En attendant, elle demanda à l’ingénieur si le superviseur de la colonie était là et si il ou elle était prêt(e) à les recevoir. Cet homme ou cette femme aurait sans doute de plus amples informations à fournir à l’équipe que cet ingénieur. Même si ce monolithe n’avait potentiellement aucun rapport avec NCP, il demeurait un mystère qui méritait d’être élucidé. Ne serait-ce que parceque cette planète émettait un signal qui lui, était reconnu par le Forge. Peut-être que tout était lié ? Tanisha ne demandait qu’à comprendre. « Cette chose n’émet rien ? Pas de signature électromagnétique ? Ou infrarouge ? » Demanda-t-elle finalement.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Jessica Cruz
Créature
-

Messages: 126



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Septembre 18, 2017, 12:49:18 »

« Comme vous le savez, le CEC choisit chaque planète d’extraction en fonction de critères très précis. La compagnie dispose de satellites dotés de puissants scanners qu’elle envoie pour analyser les planètes, et en rechercher des signes de vie. »

Pour l’heure, il n’y avait jamais eu aucun problème. La vie avait toujours besoin de certaines conditions atmosphériques pour se développer. Les planètes mortes n’étaient donc pas forcément uniquement celles sans atmosphère viable. Il existait aussi beaucoup de planètes comme Tau Volantis, c’est-à-dire des planètes avec une atmosphère qui permettait, à peu de choses près, la vie. En l’occurrence, Tau Volantis était une planète glaciaire, trop froide pour permettre à la vie de se développer.

« Notre satellite, celui qui a analysé Tau Volantis, n’a détecté aucune source de vie, et c’est pour ça que nous sommes venus. Mais, dès le début, cette mission était bizarre. Vous avez dû voir la ceinture d’astéroïdes et de débris qui flottent autour de Tau Volantis. J’ignore d’où ces vaisseaux viennent. »

Et il fallait rajouter à ça l’aspect général de la planète. L’équipe de secours ne l’avait pas encore réalisé du fait de la tempête, mais Tau Volantis était... Une planète à l’apparence vraiment bizarre. Peut-être que Dwight devenait superstitieux, mais il y avait vraiment quelque chose d’horrible et de monstrueux sur cette planète, comme si son apparence donnait froid dans le dos, et vous donnait des cauchemars. Même avant de trouver cette mystérieuse structure, Dwighjt avait régulièrement vérifié les résultats du scanner initial, et lancé ensuite de nouveaux scanners avec leur satellite. Mais, à chaque fois, ce dernier avait donné les mêmes résultats : il n’y avait aucune âme qui vive sur cette planète, si ce n’est les colons.

Le mystère était donc entier, et Tanisha Malenga lui demanda alors si l’appareil émettait une quelconque signature électromagnétique, soit une quelconque forme d’activité.

« C’est ça aussi qui est bizarre, confessa-t-il. On... On ne peut pas l’analyser. Nous avons posé des capteurs sur ce monolithe pour essayer d’analyser son fonctionnement, mais le monolithe émet des champs électromagnétiques qui brouillent nos scanners. Je n’ai jamais vu un truc comme ça. Vous avez remarqué les hiéroglyphes se trouvant le long de sa surface, je suppose ? J’ignore quelle est cette langue. »

Dwight était donc des plus perplexes.

« L’hypothèse la plus logique, avança-t-il, c’est qu’il existait auparavant une civilisation sur cette planète, et que Tau Volantis est entrée en période de glaciation. Cependant... Même dans une période de glaciation, il subsiste sur une planète des traces de vie, certaines espèces qui hibernent, ou s’adaptent au froid. »

Mais rien de tel sur Tau Volantis, qui était tout simplement morte.

« Enfin... Tout ça risque de compliquer les opérations d’extraction, vu que nous avons clairement affaire à un trésor archéologique. »

Or, parmi les conventions galactiques auxquelles le CEC avait adhéré pour pouvoir effectuer son activité minière, il était clairement spécifié, ce qui était repris dans le règlement de la compagnie, que, lorsque la compagnie menait des opérations d’extraction sur une planète, et décelait des traces de vie appartenant à d’anciennes civilisations, les opérations minières étaient suspendues le temps qu’une expertise archéologique se soit prononcée, et que lesdits trésors soient récupérés. Pour Dwight, on était typiquement dans ce cas-là... Mais, pour autant, il avait toujours un très mauvais pressentiment à l’égard de ce monolithe.

Natasha, qui accompagnait Tanisha, intervint alors :

« Je n’ai jamais vu une telle structure, confessa-t-elle. Il va falloir l’analyser. »

Est-ce que cette structure avait été posée par la civilisation qui avait créé les Dogans ? Après tout, Natasha, qui avait étudié toutes les données recensées sur les Dogans, savait... Qu’ils ne savaient rien, justement. Peut-être que cette structure était une sorte de tour, d’antenne relais, ou une indication pour pouvoir  le Dogan de Tau Volantis. Dans tous les cas, il y avait une piste à creuser.

« Oui, mais peut-être souhaitez-vous vous reposer un peu avant ? hasarda Dwight. Le monolithe est situé sur une autre partie de la colonie, et, avec le temps qu’il fait, je préfère ne pas utiliser nos monorails pour rejoindre le site concerné. »

Un risque inutile à prendre, vu les circonstances.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Tanisha Malenga
Humain(e)
-

Messages: 56



Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Novembre 04, 2018, 04:24:37 »

Le mystère sur ce monolithe restait tout entier. Même Natasha ne possédait aucune information à son sujet. Il allait falloir tirer ça au clair et le plus vite que possible ; Tanisha ne tenait pas particulièrement à gaspiller plus de temps qu’il ne fallait sur cette planète. L’étrange structure brouillait les scanners du Culte, les empêchant de trouver le potentiel Dogan de Tau Volantis. La Gardienne décida donc de suivre malgré tous les recommandations de Dwight ; sortir avec cette tempête était bien trop risqué, même avec l’équipement de pointe du Culte. Il fallait attendre que les conditions climatiques soient plus clémentes ... Qui savait ce qu’elles allaient découvrir une fois sur place.

Tau Volantis  - Ancienne station de recherche du CEC

« Ce monolithe fut le début des ennuis. Si nous sommes là dans cette ancienne station, c’est parceque nous voulions en savoir plus sur cette structure. Les galeries constituent le seul chemin accessible ... Si on peut parler d’accessibilité compte-tenu de ces créatures. » Conclut alors Lynn. La jeune femme avait raconté le début de l’histoire à Jessica, qui devait être encore plus perplexe qu’avant. Tout sur cette planète semblait tiré par les cheveux ; quelque chose d’hostile et d’horrifique se dégageait de ce caillou. Même l’équipe du Culte pouvait le sentir. Heureusement elles étaient très bien équipées.

Jamais elles n’avaient fait pareille expédition. Tau Volantis était une grande première en matière d’horreur et Tanisha comptait bien mener la mission à son terme. Seulement, il y avait maintenant un paramètre supplémentaire et qui changeait la donne ; Jessica Cruz. Une intruse qui non seulement semblait déterminée à mettre son nez là où il ne le fallait pas mais qui en plus était potentiellement dangereuse. Une Green Lanturn, ça en disait long. Tanisha devait composer avec à présent. D’un côté, la présence de Jessica n’était pas plus mal car on pouvait aisément imaginer qu’une fois enfoncé dans les galeries, une paire de main supplémentaire ne serait pas de refus.

La Gardienne soupira puis pointa son index vers la grande porte fermée menant aux profondeurs de la station. « C’est notre prochaine destination. Si vous voulez nous aider à sortir de ce cauchemar, vous n’avez plus qu’à nous suivre. » Finit-elle par dire. Il ne restait plus qu’à attendre le verdict de Jessica pour décider, enfin, de s’enfoncer dans les entrailles de cette station qui traversait la montagne. Sans doute tout cela menait au fameux monolithe !
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Jessica Cruz
Créature
-

Messages: 126



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Novembre 04, 2018, 11:00:11 »

La station était sinistre, et ce calme ambiant ne disait rien qui vaille à Jessica. Elle avait été attaquée par des monstres étonnants, et, sur cette planète, ses pouvoirs semblaient être altérés, comme si quelque chose, ici, perturbait le fonctionnement normal de l’Anneau. Elle avait vu cette planète depuis l’espace. Une immense planète glaciaire, et elle se rappelait encore sa progression sur ce monde, son voyage jusqu’ici. Un monde recouvert par les glaces, mais à l’allure sinistre, mauvaise, nocive, comme si une force maléfique suintait de cette planète, et s’en était imprégnée. Lynn et Tanisha lui avaient raconté leur arrivée sur Tau Volantis, une planète où des extractions minières avaient été faites par une puissante compagnie en vue d’obtenir des ressources précieuses. Même sur les planètes mortes, il existait toujours un noyau central, et les activités de forage visaient à atteindre le noyau interne d’une planète, et donc à s’enfoncer très profondément. Ici, il existait des ressources abondantes de fer, de nickel, ainsi que d’autres éléments très rares et très précieux. Elle apprit cela de son Anneau.

La Concordance Extraction Company avait développé des techniques de forage révolutionnaires pour percer le manteau d’une planète. Ils avaient déterré un étrange monolithe, qui avait été le début de la catastrophe... Mais les soldates étaient pressées de passer à autre chose, et arrêtèrent là leur récit. Jessica hocha doucement la tête, puis les regarda inspecter une énorme porte blindée.

« Qu’est-ce que vous cherchez à atteindre exactement ?
 -  Cette station est une station de contrôle, expliqua Lynn. Le CEC dispose d’importantes installations minières et militaires sur Tau Volantis, et il existe des stations comme celle-ci, des stations administratives, proche des colonies. Cette station-ci sert à obtenir des informations sur les activités météorologiques de la planète.
 -  Météorologiques ? répéta un peu naïvement Jessica.
 -  La planète est traversée par de multiples cyclones depuis que le monolithe s’est réveillé. Nous devons découvrir le site d’extraction où il se trouve, et, pour ça, il faut se fier aux activités météorologiques. Il y a ici des relevés et des appareils de mesure. »

Jessica hocha la tête, et regarda encore son Anneau. Il avait accès aux fichiers du CEC, et avait consulté leur budget prévisionnel, annonçant les principales opérations financées... Et constata que Tau Volantis ne faisait pas partie du budget discuté en assemblée générale.

*Qu’est-ce que ça veut dire ?*

Au vu des installations présentes ici, et des carcasses de vaisseaux flottant dans l’espace, il ne s’agissait pas d’une opération banale du CEC. Pourquoi n’apparaissait-elle pas dans la liste des opérations officielles ?

« CES DOCUMENTS FONT L’OBJET D’UNE PUBLICATION OFFICIELLE, LANTERN CRUZ. LE CEC NE SOUHAITE PAS QUE SES ACTIVITÉS SUR TAU VOLANTIS SOIENT PUBLIQUEMENT CONNUES. JE TE RAPPELLE QU’IL S’AGIT D’UN SECTEUR INTERDIT... »

Était-ce juste pour ça ? Pourquoi le CEC avait mené des extractions ici ? Tau Volantis n’était pas la planète tellurique la plus riche qui soit... Jessica se retourna soudain quand la porte se mit à vrombir. Natasha avait réussi à court-circuiter l’appareil mural permettant d’ouvrir la porte. Dans un lourd grincement, celle-ci s’ouvrit lentement... Et, jaillissant de l’obscurité, un jet d’acide fusa droit vers Natasha, atteignant son épaule droite, la faisant hurler de douleur tandis que son armure, tout en encaissant l’attaque, commençait doucement à fondre.

« Argh ! »

Un hurlement terrible se fit ensuite entendre, et un Nécromorphe bondit brusquement de l’ouverture, fonçant vers les femmes, suivi par d’autres monstres. Outre les habituels Slashers, il y avait aussi, derrière, ceux qui avaient blessé Natasha, à savoir des Pukers, d’indescriptibles monstres à la poitrine largement ouverte, montrant leurs organes moribonds. Leurs poumons luisaient d’une étrange lueur tandis qu’ils pouvaient sécréter des jets d’acide qu’ils lançaient ensuite sur les humains.

Le repos de Jessica et des autres femmes ne fut que de courte durée, car elles devaient déjà se battre de nouveau...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox