banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2] 3
  Imprimer  
Auteur Sujet: Réunion familiale [Kyli - Harleen Quinzel]  (Lu 1553 fois)
Poison Ivy
Créature
-

Messages: 540



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #15 le: Novembre 07, 2016, 03:00:45 »

« Pourquoi tu veux la tuer ?
 -  Ah ! Ma douce Pamela, toujours aussi naïve... Je revois bien là l’élève que tu n’as jamais cessé d’être, même si tu m’as beaucoup déçu.
 -  Ne fais pas de mal à Kyli...
 -  C’est amusant, tu ne trouves pas ? Tu as trouvé une planète infiniment plus pure que celle-ci, une planète où tu aurais pu vivre en paix avec Kyli, dans la forêt de Weldenela, par exemple... Un endroit pur, où Kyli aurait été perpétuellement heureuse, et où elle n’aurait jamais eu à connaître les affres de la pollution. Pourtant, et presque contre toute attente, tu as décidé de la ramener sur Terre... Pourquoi ce choix ? »

Elle serra les lèvres. Ivy n’était même pas surprise de savoir que Woodrue en savait autant sur elle. Plant Man était, comme elle, un individu relié à la flore, relié au Green. Il était au courant de l’existence de Terra, et savait visiblement bien des choses dont Pamela, elle, ignorait tout.

« Je n’ai pas à te répondre, tu es un cinglé, Woodrue, tu l’as toujours été !
 -  Quelle manque de reconnaissance, vraiment... Que serais-tu devenue sans moi ? Hum ? Tout juste une petite étudiante timide et paumée, qui aurait probablement fini ses jours en se faisant égorger dans une ruelle sinistre de Gotham City... Et, au lieu de me remercier pour avoir fait de toi la merveille que tu es, tu me hais... Mais pourquoi tant de haine ?
 -  TU M’AS UTILISÉ ! JE N’ÉTAIS QU’UN COBAYE POUR TOI !! ET TU AS VOULU TUER MA FILLE !!
 -  Je n’ai jamais voulu tuer Kyli, ma chère. Bien au contraire, Kyli est fondamentale dans mes plans. Tu l’as senti, tout comme moi, ta fille est... Elle dispose d’un talent incroyable, qui nous dépasse tous les deux. Pourtant, au lieu de l’éduquer comme il conviendrait, tu la caches, tu tentes de la sociabiliser... Mais Kyli n’est pas destinée à être une simple lycéenne ! Elle a un rôle bien plus important, et c’est pour ça que tu l’as amené ici !
 -  Je l’ai amené ici pour pouvoir l’éduquer, pas en faire une arme de guerre !
 -  La guerre est inévitable, tu le sais aussi bien que moi. Ce monde est vicié, corrompu jusqu’à la moelle, et tu le sais. C’est pour ça que tu as amené Kyli ici, parce que tu penses qu’elle pourra sauver le monde... Mais tu te trompes. Les humains ne changeront pas. L’Histoire nous l’enseigne ; les plus grands changements n’ont lieu qu’après un traumatisme collectif. L’être humain a peur du changement, en réalité, et ne veut pas perturber ses habitudes. C’est aussi simple que ça. Si tu veux bâtir ton utopie, alors il faut faire table rase du passé. »

Pamela resta silencieuse pendant de longues secondes.

« Et Harvest ?
 -  Harvest... Tu sais ce qu’il est, tu l’as senti. Et peut-être est-ce la véritable raison pour laquelle tu as décidé de fuir Gotham, en fin de compte, et que tu as changé de méthode. Harvest est le fruit de tes expériences, Ivy, mais il est aussi le fruit de la pollution. Ce monstre dégénéré est essentiel, Ivy, et tu me poses une question à laquelle tu as déjà la réponse... »

Un léger sourire traversa les lèvres de Woodrue, tandis qu’il terminait son raisonnement :

« Comment donc peux-tu croire que je souhaite vouloir du mal à Kyli ? Je la considère un peu comme ma fille, et, s’il est du ressort de sa mère de lui apporter douceur et confiance, il est rôle du père de lui apporter force et bravoure. Et ça, c’est à ce quoi Harvest va nous servir... »



Pensaient-elles vraiment Lui échapper ? Harvest les sentait. Elle ne pouvait pas se cacher, elle ne pouvait pas fuir, et, partout où il y avait de l’herbe, Il était là. Ce qui voulait dire qu’Il aurait pu prendre possession du corps de cette Alraune, mais, bizarrement, Il n’en était pas capable. Au-delà du fait que sa mère l’avait rejeté pour elle, c’était aussi la deuxième raison principale pour laquelle Il la haïssait. Lui qui avait tant souffert ne désirait qu’une chose : la torturer.

Et, tandis qu’elle était en compagnie de deux autres humaines, Il les observait, silencieusement. Il aurait pu attaquer, mais Père lui avait formellement interdit d’intervenir. Pas tout de suite, pas maintenant... Alors, Il observait, en sachant que personne ne pourrait le remarquer, attendant tranquillement son heure...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Kyli
Créature
-

Messages: 102


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
FicheChalant
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« Répondre #16 le: Novembre 10, 2016, 12:57:46 »

Même si nous étions à l'abri pour l'instant, je savais que Harvest ne tarderait pas à nous retrouver, nous devions partir le plus vite possible. Mais comment sauver maman alors que nous n'étions que toutes les deux ? Tata Harley aussi savait que la situation était grave, et mit un coup de pied dans une chaise sous le coup de la colère, si fort que je sursautai en l'entendant. Même si elle était du genre à avoir des sursauts de colère, j'avais quand même peur.

« Tata Harley... »

Et d'un seul coup, elle me demanda de la suivre, en disant qu'on allait avoir besoin d'outils de jardinage. Je la suivis sans poser de question, n'ayant pas de meilleure idée à proposer. Nous marchâmes jusqu'à un sanatorium abandonné, l'arlequin me donna quelques instructions avant d'entrer, qui laissaient supposer que nous allions rencontrer quelqu'un d'assez particulier, pour ne pas dire inquiétant. J'avançai dans les couloirs sinistres en restant collée à ma tante, j'étais effrayée par l'ambiance malsaine qui baignait cet endroit. Finalement, nous arrivâmes dans une ancienne salle d'opération, où nous attendait une drôle de jeune fille, allongée sur la table, serrant une tenue d'infirmière pleine de sang contre son torse. Elle ne bougeait pas d'un pouce, se contentait de nous fixer tandis que tata Harley criait sur elle. Cependant, dès qu'elle essaya de lui prendre la blouse, la jeune fille se mit à gigoter, répétant que ce vêtement appartient à sa maman. L'arlequin se servit de ça pour lui expliquer que nous avions besoin de son aide pour sauver maman. Elle se mit alors à m'observer, approcha un micro de sa gorge et sa voix devint soudain plus forte et plus inquiétante.

« Oui, j'aime ma maman. Je l'aime plus que je ne peux en parler avec des mots. Et si tu veux bien nous aider à la sauver, je te remercierai de la façon que tu voudras. »

Peut-être était ce dangereux de promettre ce genre de choses, mais j'étais prête à tout pour venir en aide à maman.

« Tu t'appelles Chainsaw, c'est ça ? Que veux tu en échange de ton aide ? »

Hélas, Harvest vint interrompre la conversation, se manifestant dans un amas de tentacules noirs et couverts d'épines. Je sentais sa colère, son envie de me faire du mal. Il se moquait bien de tata Harley ou de Chainsaw, il ne voulait que moi. Mais alors que je croyais qu'il allait attaquer, son corps se changea peu à peu pour donner la forme d'un visage. C'était Jason Woodrue qui s'exprimait à travers lui.

« Ma chère petite Kyli... je vois que tu t'es trouvée des alliés. »

« Laisse partir ma maman sale monstre ! »

« Ou sinon quoi ? »

« Ou sinon on viendra la chercher nous-même. Et tu ne vas pas aimer ça. »

« Amusant, mais j'ai une meilleure offre à te faire : livre toi sans discuter, et je la libère. »

« Quoi ? »

« Tu as bien entendu : ta vie contre la sienne. »

« Jamais ! Si je meurs, elle sera aussi malheureuse que je le serais si elle mourrait. Alors c'est non. »

« Dommage pour toi. Harvest ! Amène moi Kyli, et tue les autres filles ! »

Jason disparut, laissant à nouveau place à l'amas informe qui composait sa créature. Cette dernière poussa un hurlement et nous attaqua.

« Attention ! »
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Harleen Quinzel
Humain(e)
-

Messages: 218


Arlequin de la folie~♥


Voir le profil
Fiche
« Répondre #17 le: Décembre 15, 2016, 08:42:20 »

Harley avait hésité mais elle n'avait pas trop de choix après tout. Elle connaissait certaines personnes ici mais de peu fréquentable, dont Chainsaw. Il y avait bien le SHIELD et compagnie mais elle n'avait pas trop confiance en eux, vilaine avant tout. Alors amener Kyli n'était pas sa meilleure idée mais la laisser seule là-bas aurait été une moins bonne idée encore. Elle pourrait toujours la protéger face à cette gamine maniaque de la tronçeuneuse mais elle espérait bien s'en servir pour aider, elle avait réussi à attirer son attention déjà en évoquant un sujet qui semblait plus sensible qu'elle ne l'aurait cru. Elle savait qu'elle aimait bien cette Duchesse – Harley ne l'avait jamais rencontré pour le moment – mais de là à la voir réagir ainsi. Bah tant mieux dans un sens, non ? Cela dit quand Kyli évoquait qu'elle ferait n'importe quoi pour elle, arf ?! Ne jamais proposer ça à quelqu'un qui n'est pas saint d'esprit !

Le regard vide de la jeune japonaise ne semblait siffler aucun indice à cette possible récompense. Elle gardait la surprise ou bien elle n'en avait aucune idée ? De toute façon, un invité indésirable intervint et merde ! Elle ne pensait pas le voir débouler de sitôt cette andouille sur racines !

« Et puis quoi encore ?! Va chier troud'uc ! »

Le monstre avait fini de parler et attaqua, les filles évitèrent l'attaque et Chainsaw roula de l'autre côté de la table, disparaissant de la vue des autres personnes alors qu'un bruit de moteur se fit entendre, Chainsaw était réveillée. Elle ne disait rien, détestant parler sans son micro – sauf en grosse colère – mais son regard semblait dire la chose suivante « N’abîmer pas ma maison ! » puis tas de branches vivantes ou non, elle bondissait et venait couper quelques branches ici et là sur son chemin même si Harley savaitr déjà que cela ne suffirait pas à le repousser ni même le vaincre. Harley ne comptait pas rester là, les bras croisés, elle avait sa batte sur elle mais elle serait plus inutile que Chainsaw avec ça. Heureusement, elle avait toujours un petit quelques chose en plus comme le prouvait son pistolet qu'elle venait de sortir.

« Compte pas sur moi pour te faire un cadeau ! »

Elle tira à plusieurs reprises sur lui, sachant qu'elle n'avait pas le vaincre mais au moins le gêner. Chainsaw faisait parler son arme, faisant vrombir le moteur quand elle faisait voler les morceaux de bois autour d'elle, chose qui ne semblait pas lui faire vraiment mal... Dommage. Elle aurait dû emporter quelques grenades ou des grenades, voir des grenades glaçantes pour le geler et l'exploser ! Mais Ivy avait beaucoup de costumes de rechange pour Harley mais son coffre à jouets n'avait pas vraiment ce genre de joujoux.Ha oui mais voilà ! Harley était surement folle mais dans ce genre de situation, elle avait toujours une grenade ! Une unique grenade qui allait changer les chose peut-être. Elle la dégoupilla avant de bondir sur le bras du monstre et lui coller ça dans le bec, avec un bon coup de pied pour lui faire avaler sa pâtée.

« Kyli, Chainsaw, barrer vous de là ! Vite ! »

Non, Harley n'allait pas sortir un bazooka de son pantalon, ce qui était dommage mais elle espérait bien avoir l'aide de Chainsaw pour filer d'ici à la vitesse grand V ! Reculant derrière la table d'opération, le bruit de l'explosion étouffé arrivait avec bien des ronces et des épines dans la pièce, toujours vivant ou non, leur adversaire avait réduit sa taille de moitié.

« Chainsaw, fait nous partir d'ici au plus vite, on va t'emmener vers le vrai con à découper en rondelle ! »

Elle acquiesça simplement avant de quitter sa place et partir vers la sortie, Harley et Kyli dans son dos.
Journalisée

Poison Ivy
Créature
-

Messages: 540



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #18 le: Décembre 15, 2016, 09:31:56 »

« Notre fille grandira des épreuves que je lui infligerai, et...
 -  Ce n’est pas TA fille !
 -  Je t’ai créé, tu l’as créé, ne chipotons pas sur les mots, notre famille a toujours été spéciale. Toi, tu l’éduques avec tout l’amour d’une mère, et, moi, avec la fermeté du père. Qu’elle m’aime ou me haïsse n’a, en soi, aucune espèce d’importance dans ma stratégie...
 -  C’est ma fille, espèce de taré, pas l’un de tes sujets d’expérience ! »

La douleur éclata soudain dans le corps d’Ivy, qui poussa des hurlements de souffrance en sentant les tentacules la retenir se crisper, et se hérisser de pointes, entaillant sa chair.

« Hmmm... Harvest est partagé à ton sujet, tu sais ? Il t’aime, mais te hait aussi... Ou, plutôt, il est partagé entre l’amour maternel et sa jalousie entre l’amour que tu ressens pour Kyli. Je te conseille de ne pas le titiller, il est d’un style nerveux...
 -  Tu... Tu me paieras ça, Jason. Je jure que je te tuerai...
 -  Peut-être... En attendant, je vais au moins nous débarrasser de cette enquiquineuse d’Harley. Quelle idée, de laisser une telle cinglée fréquenter notre fille. Voilà en plus qu’elle lui présente d’autres psychopathes... Vraiment, Pamela, autant je te trouve magnifique, autant, sur d’autres aspects... Comme ton incapacité chronique à purifier Gotham. Comment faisais-tu pour vivre là-bas ? À chaque fois que je m’y rends, l’air y est tellement vicié que j’ai l’impression d’y mourir tout le temps.
 -  Tu t’es rendue à Gotham pour récupérer Harvest, Jason. Tu sauras bientôt pourquoi... »

Et, en disant ça, un léger sourire s’étira sur les lèvres de la jeune femme.



Dans l’entrepôt abandonné, c’était un véritable chaos. Harvest venait d’attaquer, et, comme à chaque fois, le faisait avec grand fracas. Chaque brin d’herbe lui permettait de manifester sa présence, se transformant en tentacule acéré de pointes et d’épines, défonçant les murs et le sol, remontant dans tous les sens. La table d’opération vola en éclats, et le trio sortit de la pièce pour se rendre dans le hall principal, où on avait l’impression qu’un séisme avait lieu. Les tentacules les poursuivaient, jaillissant furieusement du sol, tournoyant autour de l’entrepôt comme des serpents furieux, défonçant les plaques de tôle. Kyli restait proche d’Harley, tandis que Chainsaw filait vers une porte latérale, qu’elle ouvrit, avant de leur faire signe de la suivre...

...Et un tentacule la frappa soudainement au ventre, la balançant dehors. Elle roula sur l’escalier métallique qui se trouvait juste après l’entrepôt, et conduisait à une sorte de petite allée industrielle, avec des tuyaux, des leviers. Des tentacules pulvérisèrent ensuite l’escalier, et se dressèrent devant la porte, bloquant férocement cette dernière. Pour autant, Harvest n’attaqua même pas Chainsaw, se désintéressant totalement d’elle, et retourna sa fureur vers les deux femmes.

Cette fois, elles étaient à lui. Plus aucune échappatoire, et elles se repliaient, cherchant en vain des issues. Et Harvest, par-delà cette haine sauvage qu’il ressentait à l’égard de ces deux voleuses, commençait aussi à sentir une certaine forme de jubilation. Il allait les massacrer, les éviscérer, les déchiqueter sur place, et, après ça, sa mère n’aurait plus que lui, et serait bien forcée de l’aimer, lui, plutôt que ces immondices.

Devant la résistance d’Harley, qui se saisissait de tous les objets possibles pour se défendre, un tentacule la fouetta violemment au visage, la sonnant douloureusement en l’étalant au sol, puis d’autres saisirent Kyli aux bras et aux jambes, la soulevant, et la maintint dans une position qui, en d’autres circonstances, aurait pu être très sexuelle, mais virait ici à la torture. Bras et jambes écartés, suspendue au-dessus du sol, Kyli était en train de se faire écarteler... Et, alors qu’Harvest commençait à tirer, son manque de vigilance à l’égard des évènements extérieurs se fit sentir.

Il y eut comme un sifflement, puis un terrible vrombissement se fit entendre... Et le chaos déferla brusquement, lui faisant ressentir une chose qu’il en ressentait que très rarement, et qu’il réprima instantanément.

La douleur ! Une souffrance terrible, inhumaine, terrifiante, qui le fit se replier, relâchant Kyli, la plupart des tentacules se rétractant, tandis que, dans l’entrepôt, un océan de feu était en train de se répandre... Un nuage de feu se forma devant Kyli et Ivy, repoussant les tentacules, et, dans les flammes, une silhouette noirâtre apparut. Ses ailes recourbées s’étaient étirées, et, pendant quelques secondes, on aurait cru qu’un horrible démon venait de débarquer.


Le Chevalier Noir de Gotham City apparut brusquement, dans un deus ex machina explosif et infernal, se posant pile devant Kyli et Harley. Sa main se saisit de plusieurs objets à sa ceinture, et il lança ses Batarangs sur d’autres tentacules, déclenchant des explosions supplémentaires quand les Batarangs incendiaires heurtèrent les tentacule.

Dans le dos de Batman, un élégant véhicule noir aux phares argentées entra, la Batmobile, qui cracha deux missiles supplémentaires, fusant à droite et à gauche du trio, et explosa contre un amas de tentacules. L’entrepôt vacillait sur place, et Batman sembla finalement tourner son regard vers les deux femmes... Et tendit sa main vers Kyli.

« Suivez-moi. Vous n’êtes pas en sécurité ici. Surtout toi, Kyli. »

Comment connaissait-il son nom ? Avant même qu’on ne puisse se demander pourquoi, Batman agrippa Harley, et, sans tenir compte de ses éventuelles protestations, la posa sur son épaule, la maintenant comme un sac de patates, et regarda encore Kyli, avant de préciser :

« Vite. Il va se remettre de mes tirs. »

Puis, comme pour achever de la convaincre :

« Si tu veux revoir ta mère, Kyli, grimpe dans la voiture ! »

Et, sur ce, Batman se retourna, et grimpa à l’intérieur, déposant Harley sur un fauteuil à l’arrière. Les tentacules d’Harvest étaient déjà en train de se reconstituer, et, dès que Kyli grimpa, l’homme fit marche arrière, plusieurs tentacules venant frapper violemment sa vitre. Il tournoya sur place, et écrasa la pédale, enclenchant le turbo. À l’arrière de sa voiture, un énorme pot d’échappement cracha d’épaisses flammes, et la Batmobile fusa en avant, faisant un bond spectaculaire, sortant par le mur qu’elle avait défoncé, et fila le long d’une rue en faisant fumer les pneus sur le bitume.
« Dernière édition: Juin 01, 2017, 08:22:24 par Princesse Alice Korvander » Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Kyli
Créature
-

Messages: 102


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
FicheChalant
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« Répondre #19 le: Décembre 18, 2016, 07:54:41 »

Face à cette horreur difforme, chacune de nous avait sa méthode : je combattais le feu par le feu en déployant des plantes de combat, tata Harley donnait des coups de batte et tirait en direction du visage du monstre, Chainsaw partait en mode ''débroussaillage'' avec sa tronçonneuse. Hélas, aucune de nos attaques ne semblaient vraiment efficaces contre cette abomination géante. Puis tout à coup, tata Harley fonça vers lui avec un objet dans les mains. Instinctivement, j'usai de mes pouvoirs pour la protéger de mon mieux tandis qu'elle s'approchait de la gueule de Harvest. Quand elle nous demanda de filer, j'obéis et entraînai Chainsaw avec moi. Nous eûmes le temps de nous mettre en sécurité, mais par l'arlequin, qui se cacha derrière le premier objet un peu solide qu'elle trouva, une table d'opérations. Puis il y eut une grande explosion, sans doute provoquée par ce qu'elle avait fait avaler à notre ennemi. Ce dernier se retrouva privé de la moitié de son corps, mais était toujours en état de combattre. Devant une telle résistance, nous optâmes pour la fuite.

Suivant Chainsaw, tata Harley et moi espérions pourvoir nous échapper, mais Harvest était partout. Ses tentacules perçaient la roche, détruisaient le métal, tout volait en éclats sur son passage. Quand notre nouvelle alliée nous indiqua la sortie, un tentacule vint la frapper au ventre et l'envoya hors du bâtiment. L'arlequin tenta de se défendre, mais il se débarrassa d'elle aussi avant de m'attraper par les bras et les jambes, tirant dessus dans le but de m'écarteler.

« Aaahhh ! »

Je souffrais le martyre, et je ne pouvais rien faire pour me protéger. Je sentais la haine de ce monstre, son envie féroce de tuer, mais plus profondément, en scrutant bien, je crus aussi apercevoir...

De l'amour ?

A ce moment, j'entendis un sifflement venant dans ma direction, puis il y eut une nouvelle explosion, dont le souffle obligea Harvest à reculer. Du nuage de feu surgit une ombre que je pris d'abord pour un autre monstre avant de me rendre compte qu'il s'agissait d'un humain déguisé en chauve-souris.

« Vous... vous êtes Batman ! Maman m'a parlé de vous. »

Mais pas le temps pour les politesses, il fallait nous enfuir au plus vite. Et entre suivre un inconnu qui m'a sauvé la vie et rester pour me faire tuer par un monstre végétal, le choix fut rapide. Sans compter qu'il me promettait de revoir maman. Du coup, je montai avec lui, tata Harley et Chainsaw dans sa voiture, et nous filâmes en quatrième vitesse pour échapper à la mort.

Nous roulâmes pendant plusieurs minutes, le silence planant dans la voiture, jusqu'à arriver dans une cachette secrète, visiblement située sous terre. A l'intérieur se trouvait tout un tas de gadgets dont la seule apparence me dépassait déjà intellectuellement, et notre hôte n'était pas vraiment du genre bavard, du coup impossible de savoir ce qu'il préparait. Mais il n'était pas question que je reste en retrait. C'était de ma maman qu'il s'agissait, et s'il y avait ne serait-ce qu'une petite chose à faire, je voulais le faire.

« Monsieur Batman... ma maman m'a dit que vous étiez casse-pieds, et que vous l'empêchiez tout le temps de rendre la Terre à la nature. Mais elle disait aussi que vous étiez aussi un grand héros et une personne de confiance. Alors, qu'allez vous faire pour la sauver, et comment puis-je vous aider ? »
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Harleen Quinzel
Humain(e)
-

Messages: 218


Arlequin de la folie~♥


Voir le profil
Fiche
« Répondre #20 le: Janvier 17, 2017, 09:33:45 »

Difficile d'échapper à ce monstre végétal, il était aussi increvable que gueule d'argile ! Pour paraître dégueulasse et repoussant, il l'était, comme Harvest, et aussi tenace il l'était car si Gueule d'Argile était doué pour jouer les caméléons, sous sa forme de boue, il était juste chiant ! Comme lui ! Même une grenade ne l'avait pas vaincu, au moins ça avait eu le don de le ralentir un peu mais peu importe qui s'y frottaient, personne n'arrivait à lui tenir tête. Que ce soit Harley, Chainsaw ou Kyli, Harvest arrivait aisément à les maîtriser. Face aux diverses attaques de l'homme plante, Harley était un peu sonné et donc, ne pouvait agir rapidement, quant à Chainsaw, elle tenta d'aider mais elle n'arrivait pas à se dégager des divers tentacules qui lui bloquait la route, elle les tranchait et ça revenait aussitôt !

L'aide qui leur tomba dessus était sortie de nulles parts, comme bien souvent mais le pire c'était quand même de le voir débouler ici. Elle pensait qu'il ne quittait jamais sa ville chérie à part quand Monsieur jouait les grands justiciers dans sa base dans l'espace avec ses petits copains de sa fameuse ligue. Néanmoins... vu qu'il avait aider Kyli à se libérer, elle ne dira rien de méchant sur sa venur mais si elle se retenait de sortir ses mauvaises blagues sur sa venue, le fait d'être enlevé par ce dernier, c'était une autre affaire !

« Hey soit plus doux avec les femmes Bat-nul ! »

Kyli sur un bras, Harley sur l'autre, Chainsaw avait, elle aussi grimper dans la voiture, c'est qu'elle comptait zigouiller la mauvaise herbe comme convenue puis cet endroit de plante a abimer la maison de sa mère ! Elle va gueuler si elle ne lui sert pas au moins la tête de ce dernier avec un joli ruban ! Puis... ce type avec son masque à pointe, c'est le père de l'autre rouquine ? Batgirl là ? Elle avait le droit de le zigouiller lui ? Un bref regard vers Harley lui confirma que non alors elle restait simplement assise dans cette drôle de caisse. Harley se taisait aussi, ménageant ses remarques car elle ne veut pas le reconnaître mais il les a sauvées. Une fois dans son repaire, elle se demandait combien de cachettes il avait le Batnaze ? Elle observait ses bidules en touchant sur certaines d'entre eux, sans les activer heureusement... pour le moment. Le plus étrange était qu'il connaissait apparemment Kyli et que cette petite voyait en lui un espoir. Pff, c'était d'un ridicule oui !

« Te fais pas d'illusion Kyli. Je t'ai juré de t'aider à la retrouver, lui, il va juste nous sortir son grand discours et faire les gros yeux si on ne l'écoute pas ! S'il voulait nous aider, il nous aurait aidé à nous débarrasser de l'autre bidule ! Et surtout on serait en route pour aller sauver Pamy ! »

Les bras serrés contre elle, elle lui lançait elle aussi les gros yeux en tapant du pied sur le sol. Qu'elle ai changé ou non, Batdébile restait quand même sa Némésis, combien de ses coups il avait gâché, combien de fois il lui était tombé dessus sans aucune raison alors qu'elle n'avait encore rien fait ? Elle n'allait pas lui pardonner aussi facilement. Elle ne savait pas encore comment sauver Pamy mais elle le fera, pour sûr !

« Crois pas que, sous prétexte que tu débarque de nul part comme ça avec tes gros joujoux, je vais tout te pardonner Batnul! Si tu veux nous aider à lui en foutre plein la gueule... bon, j'aurais préféré voir un autre débarquer pour nous aider mais je veux bien t'en laisser une part mais ne compte pas sur moi pour crier youpi et faire une croix sur tout ce qui s'était passé ! »

Ils n'étaient pas à Gotham mais ça restait Batman et Harley Quinn, évidemment que cela allait faire des étincelles si on parle d'alliance. Mais pour le moment, ils en étaient loin de faire équipe, elles ne savaient même pas encore pourquoi il était venue à elles comme et puis...

« Et puis comment tu connais Kyli d'abord ? V'là qu'en plus tu t'amuses à mater les petites filles, Batbizarre ?! »

Kyli avait l'air d'une ado, proche d'une jeune femme mais comme pour Ivy, Kyli reste aux yeux d'Harley une petite pousse qu'elle ne perdait pas de temps pour aller enlacer et l'éloigner de ce type bien louche ! Chainsaw se fichait plus ou moins de leur bavardage, elle aussi touchant aux objets, ayant un faible pour ce qui était pointue et ferait surement mal une fois planté dans le corps. Hum... Elle pourrait trouver de quoi faire joujou par la suite ? Son arme fétiche était bien pratque mais parfois bruyant et trop exécutive... une arme plus légère et plus fine pourrait donner plus de plaisir ? Enfin bon, quand ils allaient devoir tuer quelqu'un à la fin ?
Journalisée

Poison Ivy
Créature
-

Messages: 540



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #21 le: Janvier 19, 2017, 02:39:38 »

[HRP. – Conformément aux MP que je vous ai envoyé, je pars du principe, dans ma réponse, que Chainsaw n’est pas grimpée avec les autres dans la Batmobile.]



La voiture roulait rapidement, Batman s’aidant d’un écran artificiel généré par des caméras pointant à l’avant, et qui fournissaient une vue excellente et complète, le tout en étant une vue assistée et améliorée par ordinateur. Mine de rien, ce véhicule était un petit bijou de très haute technologie, bien plus qu’une simple voiture. Le Chevalier Noir écoutait Harley cacasser, la jeune femme oubliant visiblement leurs rares moments de rapprochement, tout en lui demandant ce qu’il faisait là, et comment il comptait aider Poison Ivy. Néanmoins, et comme à son habitude, Batman restait relativement muet, et préféra porter son attention sur Kyli.

« Ta mère a été capturée par l’homme qui l’a transformé en ce qu’elle est. Le Docteur Jason Woodrue. On l’appelle Plant Master, et il vient d’un autre univers, où il a été banni par les dryades qui peuplent cette dimension. C’est une créature redoutable, capable de commander aux plantes, et qui dispose de l’aide d’Harvest, comme vous avez pu le remarquer. »

Aucune réponse concrète n’avait été apportée, Batman se contentant de récapituler les évidences, tout en s’éloignant de la ville. Wayne Enterprises disposait naturellement d’une succursale à Seikusu, et Batman avait aussi, par l’intermédiaire de la Batman Incorporated, procédé à l’installation d’une véritable Bat-cave, en-dehors de la ville.

« Woodrue veut te capturer, Kyli, car tu es une Alraune exceptionnelle, disposant d’une affinité naturelle accrue avec le Green. Il souhaite t’utiliser pour prendre le contrôle du Green, s’emparer ensuite de ce monde, afin de le remodeler à son image, une utopie écologiste absolue impliquant l’extermination de l’humanité. »

Comme à son habitude, Batman avait ses sources, et les lançait au compte-gouttes, comme s’il soupesait avec attention chaque mot qu’il prononçait. Il était le Chevalier Noir, tout simplement.

« Je surveille Ivy depuis que je suis ici. J’ai été la voir quand j’ai appris qu’elle avait une fille. Ta mère... Ta mère a changé, Kyli. Je souhaite l’aider, mais, en l’état actuel des choses, elle est surtout un appât. La véritable cible, c’est toi, Kyli. »

Batman avait ralenti le rythme, s’enfonçant dans une route forestière isolée.

« Pour l’heure, il faut vous reposer. Harvest peut te pister grâce à ta connexion avec le Green, alors il faudra commencer par s’occuper de ça, puis retrouver Woodrue. Pour gérer ça, je vais devoir te mettre provisoirement dans une cage similaire à celle dans laquelle ta mère se mettait parfois, et qui permet de couper son lien avec ses plantes, par l’utilisation de spores et de gaz spéciaux. »

Le justicier édulcorait la vérité. Cette cage en question n’était autre que la prison de Poison Ivy à Arkham, une cellule spécialement pensée pour elle.

« Woodrue a des contacts à Seikusu, notamment une femme. Elle est la principale cible dont je dispose pour remonter jusqu’à lui... Holly Green. »

Devant lui, il y avait un mur, qui s’ouvrit rapidement, les laissant s’enfoncer dans un tunnel menant à la Bat-cave, au sein de l’une des falaises à proximité de Seikusu. Il tourna enfin son visage vers Harley, pour d’ultimes précisions :

« Tout ce que j’ai toujours voulu faire, Harley, c’est t’aider... »

Il rajouta alors, avec un léger sourire, aussi surprenant que moqueur, sur le coin des lèvres :

« Une femme qui embrasse si bien, je me dois quand même de l’aider... »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Kyli
Créature
-

Messages: 102


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
FicheChalant
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« Répondre #22 le: Janvier 23, 2017, 02:50:52 »

J'étais morte d'inquiétude pour maman, et tout aide pour la sauver serait la bienvenue. Mais tata Harley n'aimait pas du tout Batman, et elle ne se priva pas de le dire à haute voix. Sans être contre l'aide qu'il nous apportait, elle semblait peu convaincue, limite méfiante à son égard. Elle m'enlaça tout en m'écartant de l'homme chauve-souris, inquiète de savoir comment il pouvait être au courant de mon existence. Il répondit d'abord en énonçant des évidences et des choses que l'on savait déjà, puis il m'expliqua pourquoi Jason voulait me capturer.

« Mais… mais c'est horrible ! »

Le Green était la force qui commandait à tout le monde végétal. C'était grâce à mon affinité avec cette force que je pouvais commander aux plantes. Si ce monstre utilisait mon pouvoir à ses fins diaboliques, toute la nature en serait marquée à jamais.

« Il faut à tout prix l'empêcher ! Mais… s'il fait du mal à maman… »

Jusqu'où une fille peut-elle aller pour aider sa mère ? Heureusement, Batman semblait avoir un plan. La première étape consistait à m'isoler du Green pour empêcher Harvest de me retrouver. Mais sa solution de me mettre en cage ne m'enthousiasma pas du tout, et mit en colère l'arlequin.

« Je… je ne suis pas sûre. Est ce qu'il n'y a pas un autre moyen ? »

Les arguments du héros furent très convaincants. Et si c'était la seule chose que j'avais à faire pour aider maman, alors il n'y avait pas à hésiter.

« D'accord, je vais le faire. Mais promettez moi que vous ferez tout ce que vous pouvez pour aider ma maman. Je… »

De petites larmes apparurent aux coins de mes yeux.

« Je ne peux pas vivre sans elle. »

Je ne le savais pas à ce moment, mais cet homme me comprenait mieux que je ne l'imaginais. Nous traversâmes tous les trois un long tunnel menant à sa Bat-cave et, en chemin, j'appris que lui et tata Harley s'étaient embrassés.

« Oh, c'est vrai ? Tu l'as déjà embrassé tata ? »

J'avais du mal à y croire. Pour moi, un baiser était avant tout une preuve d'amour, et quand on voyait l'hostilité que l'arlequin dégageait envers cet homme, impossible d'y voir la moindre forme d'amour.

Une fois arrivés près de cette cage spéciale, Batman ouvrit la porte et m'invita poliment à entrer.

« Euh… avant d'y aller, est ce que je pourrais juste… avoir une couverture s'il vous plaît ? »

Je courais dehors depuis des heures, avec juste mes sous-vêtements sur le dos, une couette bien chaude n'aurait pas été de refus pour pouvoir au moins m'installer confortablement. Heureusement, le chevalier noir semblait avoir tout ce qui lui fallait sous la main. Il m'apporta de quoi tenir pendant quelques heures dans cette cage : nourriture, boissons, couvertures et vêtements. Je fis un gros câlin à tata Harley, puis j'entrai dans la cage, et il referma la porte. A ce moment, j'eus l'impression qu'on m'avait enlevé une part de moi-même. Plus aucun bruit de vie, plus aucune mélodie de la nature, juste le silence… Angoissée, je me repliai sur moi-même, emmitouflée dans la couverture, ne parvenant à garder mon calme qu'en me répétant une seule phrase dans ma tête.

Ils vont sauver maman… Ils vont sauver maman… Ils vont sauver maman…
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Harleen Quinzel
Humain(e)
-

Messages: 218


Arlequin de la folie~♥


Voir le profil
Fiche
« Répondre #23 le: Mars 02, 2017, 06:52:35 »

C'est la meilleure, sauvé par son pire ennemi ! C'était évident qu'elle n'aimait pas la chauve-souris, qui est-ce qui est venue gâcher tous ses coups, même les meilleurs avec ou sans le Joker ou Ivy ? Qui lui a coller bien des coups au visage ou sur le corps pour la stopper ? Ne dit-on pas que l'on peut frapper une femme avec une fleur, un truc du genre ? Bah des poings, ce n'est pas des fleurs bat-naze ! Originaire du mauvais côté de la loi de Gotham, c'est normal qu'elle ne pouvait pas l'encadrer, tous ceux comme elle n'aiment pas ce type. Son aide était bien tombé cette fois-ci mais ce n'est pas pour autant qu'elle va tirer un trait sur tout ce qu'ils ont traverser à Gotham. Le chevalier noir exposait l'évidence, le but de ce salaud qui a pris sa Pamy-chérie, si cela ne la concernait pas trop – cette histoire de Green... - elle savait que cela était importante pour Pamy et Kyli donc elle fera un effort pour réussir à empêcher ce salopard d'avoir acces à ça. Harley était plutôt calme dans les explications mais quand il évoqua la prison comme une cage, Harley n'en pouvait plus !

« Dit la vérité, c'est pas une cage, c'est une prison dans laquelle t'adorais l'enfermer !!! »

Elle aussi y avait le droit mais sa cellule était plus classique vu qu'elle n'avait pas de super pouvoir. Elle serrait Kyli contre elle, on disait le Joker fou mais là, elle voyait ce bouffon en lui. En vérité, c'était pour le bien de la petite mais elle voyait quand même le mal dedans. Si sa connerie échoue, elle sera la proie facile d'une saloperie de tas de fumier qui lui cours après. Voilà pourquoi elle n'avait pas confiance ! Kyli avait fini par accepter quand même, Harley ne pu empêcher un regard inquiet vers elle. Elle ne savait pas où se placer... c'était pour son bien mais l'enfermer dans une cage comme un animal... elle n'aidait pas cette idée mais que pouvait-elle faire ? Ses attaques étaient inutiles face à ce taré d'Harveest alors que faire ?! Si Harley pouvait se calmer très vite, elle pouvait aussi s'enever très vite, surtout quand Bat-débile évoqua un baiser.

Rien à foutre de l'éducation de Kyli, elle brandissait son majeur en déformant son visage de colère !

« Tu le vois celui-là ?! Bien là ou je pense !!! »

Oui, il n'avait pas menti mais on fait toutes des erreurs dans la vie. Elle ne voulait pas se souvenir de ce genre de choses, surtout depuis qu'elle était au Japon, les seules choses qu'elle voulait bien se souvenir étaient ses souvenirs en compagnie d'Ivy, puis parfois de Selina lors de leurs virées entre filles mais rien de plus. Et la venue du type en noir n'aidait pas à ne pas se souvenir du reste... Face à la cellule de Kyli, Harley la gardait contre elle, trouvant cela triste, surtout quand elle demanda une couverture. Elle avait l'impression d'être un de ses connards abandonnant son chien sur le bord de la route. Ça lui brisait le cœur ! Elle posa un genou à terre pour la prendre dans ses bras, elle ne savait pas si elle l'avait gardé une poignée de secondes ou de minutes, mais elle ne la lâchait pas. Elle ne finit toutefois pas lui baiser le front en lui caressant la joue, lui promettant qu'elle allait ramener Ivy.

Elle se retourna quelque fois vers elle avant de partir, le cœur lourd de tristesse, une main sur son cœur... Elle ne devait pas y penser et se concentrer sur le sauvetage de Pamy. Cela dit, maintenant éloignée, elle pouvait mettre au point une petite chose avec Bat-nul.

« Toi, je t'interdis de lui parler de ce genre de connerie ! Comment tu veux qu'on éduque bien notre petite si elle me prend pour une salope qui embrasse son pire ennemi, hein ?! Salope et traite, plutôt crevé ! »

Oui, notre petite. Nièce ou plus que ça, elle voyait Kyi comme un personnage important dans sa vie, autant que Pamy. Harley avait cette faculté parfois à paraître bi-polaire, tantôt calinoux, tantôt ours enragé. C'était aussi ce qui faisait son charme mais voilà, si elle accepte son aide, ce n'est que pour sauver Ivy, ce nul doit avoir un ou deux gadgets à sa ceinture pour les aider, il a bien affronté des menaces pires que ça comme Darkseid ou autres menaces venues d'un autre monde alors il devait avoir de la ressource le Bat-riche !

« Bon, rassure-moi, tu veux. Tu sais où ils se trouvent ? Ta des bidules pour lui en foutre plein la gueule alors qu'il se croit invulnérable ? »

Surtout cette partie là qui l'intéresse, si elle peut passer sa colère sur sa petite gueule de con, elle pourrait pardonner à ce Bat-zéro d'être venue comme ça. Oh merde ! Elle a oublié Chainsaw là-bas... Bah, soit elle va lui en vouloir à mort d'avoir abîmé sa « maison », soit elle est en train de chercher à faire un peu de jardinage... si ce n'est les deux.
Journalisée

Poison Ivy
Créature
-

Messages: 540



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #24 le: Mars 05, 2017, 06:38:54 »

Les multiples provocations d’Harley semblaient rebondir sur les épaules du Chevalier Noir. Le sombre justicier avait été contraint de mettre Kyli dans une cage en verre, coupant sa connexion au Green, le temps de trouver un meilleur moyen de lui permettre d’avancer librement. Sur ce point, l’homme n’avait pas encore abattu toutes ses cartes. Tandis qu’Harley le questionnait sur la suite des opérations, Batman restait silencieux, et rejoignit la partie centrale de cette grotte spéciale, abritant un Bat-ordinateur, ensemble impressionnant d’écrans et d’appareils, qui bourdonnaient sur place. Batman s’installa devant le clavier, et pianota sur ce dernier pendant quelques instants.

Sans se retourner vers Harley, il lâcha une seule précision :

« Ne touche à rien. »

On pouvait voir le caractère récent de l’installation, car il y avait encore plusieurs séries de cartons abritant du matériel. Rien à voir avec la Bat-cave de Gotham, c’était vraiment une structure secondaire, qu’il avait réaménagé depuis que l’homme s’était intéressé à Seikusu. Il continua à pianoter sur son clavier, et se déplaça sur la droite, rejoignant un autre clavier.

« Ivy m’a déjà parlé de sa fille. »

Il appuya sur un autre bouton, et un écran s’alluma, montrant Pamela. Elle était là, dans son salon, et s’adressait devant une caméra.

« Je sais que tu me surveilles, Batman, et je sais que tu verras cette vidéo. Je... Je ne suis plus la même, Batman, mais ça, je suppose que tu le savais déjà. Autrement, tu serais venu m’arrêter. J’ai une fille, maintenant, Batman, et je tiens à elle comme à la prunelle de mes yeux. Elle est liée à la Nature d’une manière encore plus importante que ce que je n’aurais jamais pu imaginer, et c’est pour ça que je t’envoie cette vidéo... Ainsi que des analyses, et mes recherches. Je... Je ne peux pas y arriver, je tiens trop à elle pour ça, mais toi, je sais que tu pourras poursuivre mes travaux. »

Batman continuait à pianoter, tandis que Pamela, nerveuse, se pinçait les lèvres. Harley pouvait reconnaître les lieux, il s’agissait de son salon, et elle était assise sur le fauteuil, tournant parfois la tête, comme si elle craignait que quiconque ne l’entende.

« Son don est merveilleux, et je sais qu’il attirera des convoitises. Voilà pourquoi je cherche... Un moyen de la protéger. Une solution qui permet de couper temporairement sa connexion avec la Flore. Je me suis fait des ennemis, Batman, des ennemis au moins autant pénibles que toi, si ce n’est qu’eux n’ont aucun scrupule. Toi... Toi, j’ai appris à savoir comment tu fonctionnais, et à comprendre ton code d’honneur. On m’a utilisé, on m’a manipulé, et je refuse qu’une telle chose arrive à ma fille. Voilà pourquoi je te demande d’améliorer mes recherches. Si jamais... Si jamais le pire devait arriver, il faut offrir à ma fille la chance de mener une vie normale. »

La vidéo se termina ainsi, et Batman retrouva enfin la parole :

« J’ai synthétisé une solution liquide du gaz qui circule dans la cage de Kyli. Elle est encore expérimentale, et je n’ai pu la perfectionner qu’avec la bénédiction d’Ivy. Si on la lui inocule, elle pourra sortir de sa cage. »

Batman n’était pas un monstre, quelqu’un qui prenait plaisir à enfermer une innocente petite fille dans une cage. Sur un écran, on pouvait voir la progression du sérum. Revenant à un autre sujet, il appuya sur un bouton, et une image apparut, montrant la devanture d’un night-club.

« Holly Green dispose d’un établissement BDSM à Seikusu. Elle est ma seule piste pour remonter la trace de Woodrue. Holly est la complice de Woodrue, et je suis convaincu que c’est grâce à elle qu’il a pu venir ici.. »

Laissant planer quelques secondes, il reprit ensuite :

« Il faut s’y rendre, et on ne peut pas emmener Kyli, cela va de soi. »



Dans sa cage, Kyli était seule. Elle aurait pu désespérer, et chercher en vain à s’endormir, quand des bruits de pas se firent entendre.

« Alors, c’est toi, la mini plante verte ? Pas mal, je dois dire. »

Une silhouette apparut soudain devant elle, tombant à même le sol. Un jeune homme avec une capuche se tenait devant elle, et l’abattit en souriant, portant fièrement une tenue bariolée rouge avec une cape noire et des gants verts. Il était toutefois assez petit, encore plus petit même que Kyli, ce qui ne l’empêchait pas d’arborer sur son visage un sourire prétentieux et une lueur fière.

Damian Wayne se tenait devant elle.

« Je suis Robin, plante verte ! Et toi, tu es la fille d’Ivy, c’est ça ? Mouais, si on veut... Je tenais à te dire que je t’ai à l’œil, ma cocotte ! Tous tes charmes et tes subterfuges ne m’attendriront pas, tiens-le toi pour dit ! »

Damian posa fièrement ses mains sur ses hanches, tout en écartant les jambes, comme pour montrer qu’il contrôlait la situation, et qu’il était là pour s’occuper d’elle.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Kyli
Créature
-

Messages: 102


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
FicheChalant
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« Répondre #25 le: Mars 10, 2017, 08:56:27 »

Dans ma cage de verre, je me sentais plus seule que je ne l'avais jamais été. Partout ou j'allais, j'entendais les merveilleuses mélodies de la nature. Et quand j'avais besoin de contact, maman était toujours là. Mais maintenant, j'étais vraiment toute seule : pas de maman, pas de flore, mon contact avec le Green rompu… Pour la première fois de ma vie, j'avais l'impression d'être abandonnée. Mais je devais l'endurer pour que Batman et tata Harley puissent sauver Ivy. En plus, je n'étais pas si mal installée : vêtements chauds, couvertures, à boire et à manger… ça aurait pu être pire.

Après quelques minutes qui me semblèrent durer des heures, cherchant le sommeil sans parvenir à la trouver, quelqu'un vint me voir dans ma boîte : un garçon qui devait avoir à peu près mon âge, mais plus petit que moi en taille, vêtu d'un costume de super-héros noir, rouge et vert.

« Je suis Robin, plante verte ! Et toi, tu es la fille d’Ivy, c’est ça ? Mouais, si on veut... Je tenais à te dire que je t’ai à l’œil, ma cocotte ! Tous tes charmes et tes subterfuges ne m’attendriront pas, tiens-le toi pour dit ! »

Je restai un instant à le regarder, à l'observer sous toutes les coutures, puis je lui répondis.

« Ne m'appelle pas ''plante verte''. J'ai un nom, je m'appelle Kyli. Et je n'ai pas l'intention de te charmer. De toute façon, même si je voulais, je ne peux pas, cette cage bloque mes pouvoirs. »

Ce garçon resta devant moi, avec son sourire prétentieux et ses airs supérieurs. J'eus envie de lui dire de partir, mais un peu de compagnie n'était pas de refus en ces moments difficiles.

« Alors c'est toi l'acolyte de Batman ? Tu veux bien me parler un peu de lui ? »

J'avais quand même un peu de mal à croire qu'un seul homme allait pouvoir vaincre Jason Woodrue et ce monstre d'Harvest.

« Maman m'a dit que c'est un grand héros, mais les gens qui nous en veulent sont vraiment très dangereux. Je ne sais pas s'il pourra faire la différence à lui seul. Et… ne le prends pas mal, mais je doute que tu lui sois d'une grande aide. »

Apparemment, ce Robin était assez fier, et jouer sur son ego était assez drôle. Il s'énerva en réponse à mes paroles, ce qui me fit doucement rire.

« Désolée si je t'ai vexé. Ce que je voulais dire, c'est que Jason et Harvest sont des monstres qui ont dépassés le stade d'être humain. Pour les vaincre, il faut être vraiment très fort. »
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Harleen Quinzel
Humain(e)
-

Messages: 218


Arlequin de la folie~♥


Voir le profil
Fiche
« Répondre #26 le: Avril 11, 2017, 06:31:03 »

Non mais pour qui il se prenait lui ! Il essayait de lui mettre la honte devant Kyli puis ça ? Non mais sérieux quoi ! Harley avait du mal à se dire qu'elle allait l'avoir comme allier, combien de fois elle a essayé de lui faire sa fête à celui-là ? Mais bon, ils ont un ennemi en commun après tout. En arrivant dans sa nouvelle bat-cave, il avait bien précisé de ne rien toucher, ceux à quoi elle répondait en tirant la langue dans son dos ! Elle y touche si elle veut d'abord ! Avec son doigt ou son maillet, elle va voir si elle ne peut pas y toucher ! Sauf que quand le message de Pamela s'afficha, là, elle était calme et concentrée. Elle regardait attentivement, murmurant un « Pamy... » prouvant que la folle tenait à sa petite rose. Que Pamela vienne demander l'aide de Bat-nul, c'est qu'elle tenait vraiment à sa petite Kyli, c'était indéniable. Une main sur le cœur, elle soupira une fois la vidéo finie.

« Bon, allons tabasser cette saleté de connard ! Il aime les plantes alors on va lui faire bouffer les pissenlits par la racine ! »

Sauf que Batman avait toujours un coup d'avance puisqu'il savait déjà où il se cachait. Enfin, ça restait sa seule piste, pas sûre qu'il y soit. Cela ne coûtait rien de vérifier, c'était leur seule piste après tout.

« Bon ok mais rassure moi, quand tu dis qu'on y vas, c'est directement pour le trouver, pas pour se faufiler au milieu des invités quand même ? »

Harley croisait des bras en regardant Batman de travers, dans sa tenue toute noire et moulante, il était déjà prêt pour aller là-dedans mais pas elle. Ce n'était pas son délire toute ça, sauf avec Pamy et comme elle n'était pas là. Puis vu la situation, ce genre de pensée, ce n'était pas dans le même sens. Dans le genre sodomie, elle se voyait bien enfoncer une batte de base-ball dans le cul de ce connard qui venait d'enlever Pamy mais une vraie sodomie, elle y pensait même pas.

« Toi qui as le don de tomber comme un cheveu sur la soupe, dis-moi qu'on va le faire chier à débarquer comme ça ? J'ai bien envie de lui faire compter ses dents. Combien vont tomber, combien vont rester dans sa bouche, les paris sont ouverts ! »

Harley était prête à se castagner, comme toujours après tout.
Journalisée

Poison Ivy
Créature
-

Messages: 540



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #27 le: Avril 13, 2017, 12:16:54 »

Damian Wayne était le fils de Bruce Wayne et de Talia al Ghul. Il avait grandi pendant des années sous la férule de Talia, sans que son père biologique ne soit au courant de son existence, afin de devenir un membre d’exception de la Ligue des Assassins. Talia avait fini par l’envoyer à Gotham City, afin que son père apprenne son existence, mais aussi afin que Damian termine son voyage initiatique. Au bout du compte, Damian avait été adopté par Bruce, et avait, peu à peu, changé. Avant, Damian était violent, colérique, n’accordant aucun respect à la vie humaine, suivant les préceptes pervers et extrêmes de la Ligue des Assassins. Bruce avait dû refaire son éducation. Ensuite, Damian avait été tué par sa mère, ce qui était, sans aucun doute, l’un des épisodes les plus douloureux que Batman ait eu à vivre. Il pouvait donc tout à fait comprendre que Poison Ivy ait choisi de se tourner vers lui, car, pour récupérer son enfant, Bruce avait été jusqu’à se rendre à Apokolips, défiant Darkseid en personne, tout en se dressant contre ses camarades de la Justice League.

Pour l’heure, Damian fronça les sourcils quand Kyli fit mine de ne pas le connaître, et indiqua que ses pouvoirs étaient neutralisés.

« Je suis sûr qu’ils doivent encore fonctionner inconsciemment ! » grogna-t-il.

C’était presque à croire que la vision de Kyli le troublait. Il fallait bien admettre qu’elle était plutôt belle ! Mais Damian n’était pas là pour ça, et, si ça ne venait pas de Kyli, alors ça devait sûrement venir des phéromones qu’elle avait laissé en entrant dans cette cage de protection. Et puis, quand bien même, Père n’aurait jamais dû les laisser entrer. Harley Quinn ? La fille de Poison Ivy ?! Son père se ramollissait, surtout que cette fille alla jusqu’à dire qu’il ne serait « pas d’une grande aide ».

« Hey ! s’énerva-t-il. Je suis la nouvelle génération, okay ? La relève, le futur Batman ! Père se fait vieux, c’est moi qui veille sur lui ! Je suis rapide, agile, et bien plus fort que ce que tu peux imaginer... Plante-verte ! »

Kyli expliqua ensuite qu’il fallait être très fort pour lutter contre Woodrue et Harvest, et Damian haussa les épaules, toujours aussi prétentieux.

« J’ai été formé par la Ligue des Assassins, petite, ce n’est pas un vieux bouc décati et une plante carnivore qui vont me faire peur. »

Damian se mit à sourire à nouveau, et marcha un peu.

« Tu tiens à ta maman, non ? Ne t’inquiète pas, on est sur le coup, on va la retrouver ! Et, dès qu’on trouvera un moyen de te protéger d’Harvest, tu pourras sortir de ta cage. »

Il fronça alors les sourcils, en abordant un point sensible :

« Mais... Qu’est-ce que tu sais du passé de ta mère, au juste ? »



Le Black Club était un établissement situé dans le quartier de la Toussaint. Méconnaissable de l’extérieur, il n’était accessible que par une porte d’entrée le long d’une rue. Pas de panneaux, ni de néons flamboyants. Ce genre de club misait sur la discrétion pour ne pas choquer la moralité publique. Depuis un toit en face, une silhouette sombre indiqua à une silhouette rouge et noire de se cramponner à lui.

Batman s’élança alors en avant en compagnie d’Harley Quinn, et déploya ses ailes, puis se laissa planer, et déploya ensuite son Baty-grappin, le fichant sur le toit du Black Club, pour atterrir à son sommet.

« Le club est en-dessous. »

Une simple évidence. Il s’approcha d’une fenêtre, et l’ouvrit rapidement, puis atterrit dans les combles. Pas de musique tonitruante venant de sous les lattes, mais un club enfumé, avec des cages suspendues dans les airs, des tonalités rouges et sombres. On était loin des grands clubs de luxe qu’il y avait dans les villes huppées, c’était un club de quartier, avec un bar.

Le duo s’aventurait à travers le grenier, vers un escalier au fond. Au-dessus de la salle principale du club, il y avait en effet une série de chambres et de pièces. Avec un peu de chance, Holly Green se trouverait justement dans l’une d’elles...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Kyli
Créature
-

Messages: 102


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
FicheChalant
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« Répondre #28 le: Avril 19, 2017, 09:55:27 »

Enfermée dans cette cage, je crus que le temps allait me sembler affreusement long, heureusement quelqu'un vint pour me distraire : Robin, l'acolyte de Batman, sûrement ici pour me surveiller. En quelques minutes, j'arrivai déjà à cerner certains points sensibles de la personnalité de ce garçon : c'était quelqu'un de fier, convaincu d'être exceptionnel, et dont l’ego était manipulable. Déjà, rien qu'en évoquant la possibilité qu'il ne serait pas à la hauteur contre Jason et Harvest, il s'emballa en me rétorquant que c'était un grand héros, qu'il veillait sur son père et qu'il n'avait pas peur de nos ennemis.

« Tu devrais pourtant. Ce sont des monstres, et leur pouvoir est au-delà de ta compréhension étriquée du monde végétal. »

Chaque attaque à l'encontre de son ego et de ses capacités était un bon moyen de le mettre hors de ses gonds, et je ne pouvais pas nier que le manipuler de la sorte était plutôt amusant. Je n'avais pas l'intention de le mettre vraiment en colère, je voulais juste le pousser un peu hors de ses retranchements pour voir à qui j'avais vraiment à faire.

« Oh, et encore une chose : arrête de m'appeler ''plante verte''. Ma mère m'a donnée un nom, ce n'est pas pour rien. »

Il avait beau être prétentieux, Robin fit quand même des efforts pour me rassurer, en disant qu'on allait vite trouver un moyen de sauver maman, et que je pourrais bientôt sortir de cette boîte.

« Merci... c'est gentil. »

Il m'interrogea ensuite sur ce que savais du passé de ma mère.

« Euh... pas grand chose en fait. Elle m'a dit que, avant de venir vivre à Seikusu, elle habitait une grande ville très polluée appelée Gotham City, et que c'est dans cette ville qu'elle a appris à commander aux plantes. A part ça... »

Impossible de me douter à ce moment-là que maman avait fait bien plus que s'éveiller à ses pouvoirs quand elle était à Gotham. Robin continua à me parler tout en faisant les cent pas devant la porte de ma cellule, en recommençant à m'appeler ''plante verte'', ce qui me tapa rapidement sur les nerfs.

« Appelle moi encore ''plante verte'' une seule fois et tu vas le regretter. »

Évidemment, il répondit à la provocation et, fatiguée d'argumenter et de me fâcher, ne pouvant utiliser mes pouvoirs pour lui faire fermer son clapet, je décidai d'utiliser la seule arme qui marche contre tous les hommes : stimuler leurs instincts d'animaux. Je retirai les vêtements que Batman m'avait prêtés, me laissant en sous-vêtements à la vue de Robin.

« Tu as encore envie de m'appeler ''plante verte'' maintenant ? »

Sur le coup, je pensais que ce geste aurait l'effet d'un répulsif, que Robin serait trop embarassé de me voir ainsi pour oser continuer. Mais il restait un garçon, qui plus est quelqu'un que je supposais proche de moi en âge, peut-être que ma tentative n'aurait pas exactement l'effet escompté.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Harleen Quinzel
Humain(e)
-

Messages: 218


Arlequin de la folie~♥


Voir le profil
Fiche
« Répondre #29 le: Juin 01, 2017, 07:57:28 »

Pamela ne sera pas sauvé directement, ce serait trop facile qu'une fois dedans, la première porte de passé mène directement à la belle rouquine qui n'attendait qu'eux. Mais pourquoi pas ? C'était tellement cliché de voir le grand méchant entre l'otage et les sauveurs, pourquoi ne pas changer les habitudes ? Harley observait avec Batman le bâtiment mais attendre et entrer en douce, ce n'était pas son genre. Si Batman aimait ça, qu'il demande à Selina de l'accompagner. Harley, elle serait du genre à toquer à la porte bien gentiment. Avec son gros maillet ! Ou de faire sauter la porte, ça avait aussi son charme bien qu'un peu vieux jeu. En tout cas, si Pamela ne serait pas en danger, elle aurait déjà fait un doigt d'honneur à la chauve pourrie avant de jouer elle-même les justicières. Qui sait, dans un autre univers, elle aurait pu s'allier avec lui pour lutter contre un méchant et dictateur Superman ? Pourquoi pas après tout ?

Accrochée à lui, elle arriva sur le toit avec lui pour y entrer le plus discrètement possible. Ce club n'était pas net, déjà le but n'était pas net pour Harley, quitte à faire mumuse bizarrement, autant le faire dans un coin en privée, pas entouré de pervers derrière chaque porte. Passant à l'étage en dessous, il fallait trouver la bonne porte pour voir si la belle plante ne se trouvait pas derrière l'une d'elles ? Mais comment faire ? Frapper gentiment ? Ils étaient loin d'avoir l'air de faire partie du room service ! Puis y en a pas ici. Heureusement, les salles ici devaient être insonorisé pour ne pas embêter leur voisin de chambre. Dans le couloir déjà, la musique restait assourdissante alors dedans, ça devait être pire. Si Harley n'avait pas son maillet sur elle – trop encombrant puis ce ne serait pas terrible contre leur adversaire – elle avait plutôt deux pistolets. Ce n'est pas ça qui allait les vaincre mais au moins ça fonctionnerait un peu mieux que son maillet.

« Quitte à venir aider Pam, t'aurais pu amener Swampy ? Il doit bien l'aimer Pamy vu qu'elle s'occupe des plantes ? »

Demander à Swamp Things de venir ? Lui qui a juré de protéger la sève ? Il aurait accepté de venir aider à libérer Pamela ? Personnellement, elle l'ignorait mais plus il y aura d'aide et mieux ce sera. Swampy contre Harvest et eux contre l'autre débile, ça l'aurait fait non ? En tout cas, il fallait voir si la chance était de leur côté, première porte... Harley donna un grand coup de pied pour fracasser le poignet, mettant en joue ses armes mais... mauvaise pioche. Ha oui, elle ne connaissait pas le mort Discrétion...

« Han c'est pas vrai ça... le gros méchant qui n'a pas été sage c'est passer de mode les gars. Demander à vos femmes de vous passer Cinquante nuance de Grey ! »

Oui, un couple avec un type légèrement en surpoids attaché et fouetté par une svelte beauté tout en latex noir, ça avait un goût de réchauffer. Harley passait donc à la seconde porte, laissant le couple... stupéfait. Nouvelle mise en scène ou folle de passage ? Chercher pas, c'est la seconde option. Seconde porte, cheval de bois, troisième porte, beurk ! Il y avait un type, les fesses à l'air qui se faisait piquer les fesses par plusieurs piques ! On dirait qu'il avait deux hérissons à la place des fesses ! En tout cas les portes tombaient mais il y avait aucune rouquine derrière.

« Grrr, toi qui a toujours tout à ta ceinture, ta pas un détecteur de Qui-est-ce ? Tu dis rouquine et pouf, ta un bat-radar qui indique toutes les rouquines du coin ? »

Non car même si elle s'en fiche, elle va coûter cher à ce club si ça continue et plus elle va défoncer de porte et plus les chances de se faire repérer seront grande. Mais si elle voit un sale type qui chercher à fuir, elle va d'abord lui tirer dans les genoux pour voir s'il ne gardait pas sa petite plante verte ? Si c'est le cas, il va avoir mal et si ce n'est pas le cas... bah pourquoi il s'enfuit !? Quand on est innocent, on ne s'enfuit pas !
Journalisée


Tags:
Pages: 1 [2] 3
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox