banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Mauvaise vacance [Pv: Kerrigan]  (Lu 697 fois)
Capitaine Hawk
Humain(e)
-

Messages: 74


Capitaine Hawk


Voir le profil
FicheChalant
« le: Avril 04, 2016, 09:49:35 »

Encore une mission pourrie, décidément, les missions de merde, il n'y avait que cela et pour combler se genre de mission dégradant à souhait était les ...


Pour cela! Hawk avait une multitude de choix de planète abandonné par millier avec peu de vie. Comme à son habitude, Le plein de vivre était fait et il sauta dans son fauteuil de pilotage.

"Spit! Mon bébé! Tu nous amènes à la planète déserte la plus proche".

Le tableau de bord se mit à se diriger seul, le vaisseau prenant seule la décision de choisir une planète. Hawk se prélassait main à l'arrière de la nuque et pied sur le bord du tableau de bord.
Le choix du vaisseau ne fut pas spécialement rationnel puisque celui-ci choisit une planète avec un biome rempli de sable.

Le vol ne fut pas très long pendant que hawk se prélassait avec une musique lorsque la procédure d’atterrissage se mit en marche provocant de légère turbulence qui fit tomber le capitaine de sa chaise.

Il pesta un instant, avant se rouler sur le côté, de se relever et d'aller se préparer. Une chemise haïtienne, son essuie de bain et sans jamais partir sans son revolver laser.
l’intelligence artificielle du vaisseau n’eut pas le temps de murmure "Procédure atterrissage terminer" qu'il était déjà devant la baie d’amarrage à appuyer sur le bouton pour descendre la passerelle.

Il sauta dans le sable dans un grand "Wiiiiii!". Le Capitaine retomba lourdement sur le sable avant de s'apercevoir qu'il était dans un immense désert n'ayant que du sable à perte de vue.

"Très drôle Spit! Quand je disais désertique! Je sous-entendait qu'il n'y avait personne de vivant!"

Le pauvre était loin de se douter que se n'étais pas vraiment les vacances qu'il attendait...
Journalisée
Sarah Kerrigan
Créature
-

Messages: 519



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Avril 04, 2016, 10:52:34 »

Hellion était une planète désertique peu attirante au demeurant. Elle était jadis une planète tellurique aux conditions atmosphériques normales, mais, pour des raisons encore mal expliquées, bien qu’on soupçonnât une puissante collision avec un astéroïde, la planète avait légèrement dévié de son orbite, se rapprochant ainsi de son soleil… Un phénomène relativement rarissime dans l’espace, mais qui avait eu de graves conséquences sur Hellion, en augmentant sensiblement les températures de la planète. Hellion était ainsi devenu un immense désert, et, depuis lors, la planète était inhabitée.

Ou presque.

D’antiques ruines jalonnaient Hellion, les vestiges d’une civilisation qui avait préféré se développer sur sa planète plutôt que de se répandre dans l’espace. Ces ruines étaient celles d’une civilisation mystique avancée, une civilisation qui, tout en disposant d’un degré technologique très élevé, était encore gangréné par des cultes religieux étouffants et lourds. Une expédition scientifique s’était installée sur Hellion il y a plusieurs mois, après avoir envoyé plusieurs sondes. Lesdites sondes avaient relevé la présence de cités ancestrales situées sous la surface, mais aussi confirmé que la vie trouvait toujours un moyen d’exister.

En effet, à Hellion, des créatures avaient survécu en s’enfonçant dans les profondeurs de la planète, et n’en ressortaient que rarement. Le fait est que la surface d’Hellion était très dangereuse, car son atmosphère avait été endommagée. Ce faisant, les ultraviolets étaient particulièrement dangereux. Une expédition scientifico-militaire avait donc été organisée à Hellion afin d’en savoir plus sur cette planète, notamment sur ses profondeurs.

Lorsque Hawk se posait, il ignorait les secrets d’Hellion, ni le fait que, dans sa précipitation, il était arrivé sur une planète interdite, déclarée dangereuse par les autorités de la Base Spatiale. Lorsqu’il sortit de son vaisseau, les vibrations produites par ce dernier se firent entendre sous le sol, dans des grottes où une créature émergea alors.

Le sol s’affaissa alors tout autour du brave capitaine Hawk, tandis que des fissures s’aggravèrent, déstabilisant l’assise de son vaisseau… Puis, jaillissant du sol dans un hurlement et en renversant du sable tout autour de lui, un monstre de cauchemar surgit alors, interminable, véritable géant.

Un ver des sables géant venait de se dresser devant lui !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Capitaine Hawk
Humain(e)
-

Messages: 74


Capitaine Hawk


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Avril 04, 2016, 11:30:35 »

Voila qui commençait bien! En plus d'être sur du sable, il fallait qu'un ver des sables géants de pointe !

"Ah merde!"

Il eu à peine le temps de dire ses mots que le ver fonça vers lui, n'ayant eu que le réflexe de sauter sur le côté et de constater que sa serviette tomba dans le gouffre qui s'est formé ou il se trouvait avant.

"Ma serviette favorite! Salopard!"

Pas le temps de pavaner d'avantage! Hawk se mit à courir pour éviter le prochain assaut du monstre, essouffler, il mit sa main à son oreillette.

"Spit! Dégomme moi ca quand il remonte! Et stabilise le vais... "


Il ne pu que constater son impuissance en entendant un gros bruit de déraille derrière lui, il se retourna et vit le ver géant s'amouracher de son vaisseau, le compriment comme un serpent, venant faire plier le métal.

"Nooooon!" S'exclama-t-il en point de la douleur de lui enlever son bébé d'amour! Venant armer son arme et tira sur le gros vers.

Le vaisseau ayant prit l'initiative de pousser les réacteurs mais cela ne fut pas très efficace.

"Prend ça! Connard! On va le charrier à la récréation maintenant ! " Les lasers n'eurent que peu d'effet sur le gros vers bien trop énorme pour l'arme que celui-ci possédait.

Le ver engloutit le vaisseau dans le sable sous les yeux impuissants du capitaine.

"Ma réserve de pinard! Mon vaisseau! Salopard! Merde! Fa**** "
il se mit à crier des injures pendant plusieurs minutes, abandonner et seul dans le désert.

En vue de la disparition du vers, il se mit à marcher à la recherche de civilisation, errant dans le désert.

C'était vraiment des vacances de merde... La Serviette collector était l'un de ses biens les plus précieux...
Journalisée
Sarah Kerrigan
Créature
-

Messages: 519



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Avril 05, 2016, 07:21:46 »

Le ver des sables s’occupa de broyer le vaisseau, disparaissant sous terre, mais, quand il constata qu’il n’y avait eu aucune source de vie à l’intérieur, il rejeta la carcasse du vaisseau, et attaqua à nouveau. Le sol se mit de nouveau à trembler, et la tête du ver ressortit à la surface, fondant sur le capitaine, contraignant ce dernier à devoir fuir. La partie semblait néanmoins très mal engagée, car les tirs du guerrier ne pouvaient qu’ébranler l’épaisse carapace constituant le corps du monstre. Il bondit à nouveau sur Hawk, et, en frappant le sol, défonça ce dernier, provoquant une épaisse fissure par laquelle l’homme tomba.

Au milieu des décombres et de la poussière, le capitaine arriva au milieu de grandes galeries creusées par les vers de sable. Fuir et courir, c’était la seule option qui restait, avec le ver qui continuait à le traquer. Rejoindre la surface semblait difficile, et le ver, lui, continuait à le poursuivre, remontant le long de la galerie, sa gueule démesurée grande ouverte, prête à gober le pauvre voyageur… Et, alors que ce dernier courait, il finit par atteindre le fond de la galerie, lorsqu’une partie du sol s’affaissa sous ses pieds, et le fit glisser dans une galerie, pour le faire atterrir par un mur, très fin, qu’il transperça, avant de s’écraser, en contrebas, sur le toit d’un immeuble ancestral, recouvert de poussière.

Voilà… Hawk avait finalement atterri dans l’une des cités enfouies d’Hellion, un bout de cité recouvert par le sable et la terre, l’une des particularités locales. Depuis la surface, quelques failles permettaient d’y accéder, et, en l’occurrence, elles constituaient des rayons d’éclairage permettant de se repérer dans cette zone sombre et profonde.

Et le ver, lui, rôdait par là…
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Capitaine Hawk
Humain(e)
-

Messages: 74


Capitaine Hawk


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Avril 05, 2016, 10:20:13 »

Une cité antique! Enfin.. C'était vieux! Surtout pour Hawk. Comment sortir de cette galère? Et ce ver semblait avoir la dalle! Il ne le lâchait guère.

Pas le temps de traînasser! Malgré la douloureuse chute, il se releva dans un petit bruit de souffrance et s'engouffra à l'intérieur de l'immeuble sur lequel il était tombé.

"Putin.. putin.. putin..."

En descendant les escaliers, il remarqua que tout cela était vide et que la disparition de cette civilisation fut... Étrange... Pas un squelette, ni de cadavre, juste des affaires disposées au sol.

Dans un premier temps, il trouva une vielle lampe à huile et dans la commode tout se qu'il fallait pour l'allumer, se qu'il fit sans trainer.
Il remarqua une sorte d'épée antique qu'il prit, dans le doute, continuent à trotter, se tenant une côte, toussant, avec un point de côté, pas facile!

Le bâtiment s’effondra derrière lui, le ver venant d'engouffrer une bonne partie du bâtiment derrière lui, il se retourna en sentant se grand frissons dans son dos. Comment pouvait-il se débarrasser de cette chose?

Il fallait être en mouvement pour ne pas qu'il le trouve! Ou qu'il le manque à chaque fois! Peut-être sentait-il les vibrations qu'il provoquait sur le sol?

Pas le temps de réfléchir plus que cela! Le bâtiment pourrait s'effondrer d'un moment à l'autre! Il glissa le long de la rampe des escaliers, du moins, ce qu'il en restait.


Hop! Il sauta de l'autre côté d'un bâtiment pris une bonne dizaine de volée d'escaliers, il s'arrêta un instant reprenant son souffle, se tenant les côtes.

Relevant la tête, il découvrit un énorme temple comme un temple Aztec avec quelques touches d'une autre civilisation dont il ignorait l'origine.
Il pensait avoir un plan pour tuer le ver sauf si celui-ci abandonnait la poursuite ?
« Dernière édition: Avril 05, 2016, 10:32:20 par Capitaine Hawk » Journalisée
Sarah Kerrigan
Créature
-

Messages: 519



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Avril 07, 2016, 12:58:15 »

Le ver continuait à traquer furieusement Hawk, dévastant le vieil immeuble, provoquant un impressionnant effondrement. Cette créature était l’expression typique de la logique de Darwin ; l’adaptation des espèces à leur environnement naturel pour survivre. Or, quand on voyait la rigueur qui régnait sur Hellion, on comprenait mieux pourquoi les animaux naturels étaient si puissants. Très épais et résistant, ce ver avait l’habitude de percer profondément dans la roche. Il traquait donc Hawk, le poursuivant à travers une grande avenue longeant un temple antique, rebondissant contre les murs, provoquant une sorte de séisme, de puissantes vibrations faisant trembler l’immense grotte. D’immenses morceaux de rochers tombaient depuis le plafond, manquant tuer Hawk... Et un éboulement finit par le déstabiliser.

Le malheureux capitaine tomba sur le sol, et le ver se rua vers lui, prêt à le bouffer... Quand quelque chose explosa violemment contre sa tête, faisant éclater plusieurs écailles de son corps, le sang se mettant à vomir de la gueule du ver.

Depuis les murs, des spider tanks venaient d’apparaître, tirant sur le ver, ainsi que sur certains immeubles, contraignant le monstre à devoir se reculer. Entre-temps, tout autour de Hawxk, des soldats armés approchèrent, tirant sur le ver à l’aide de fusils-lasers ou de lance-grenades. Des mains saisirent Hawk, et l’éloignèrent vers un solide VBTT (véhicule blindé tout-terrain), le jetant à l’arrière, tandis que, dedans, un homme armé d’une mitrailleuse lourde montée sur trépied canarda le ver. Les soldats se dépêchèrent de fuir, tandis que le monstre s’enfonçait dans le sol, avant de remonter à la surface, se rapprochant du VBTT, qui se mit à filer.

La porte arrière du véhicule se referma, et une tourelle automatique sur le toit prit le relais, tandis qu’un soldat saisit Hawk à l’épaule, le balançant sur un siège.

« Qui êtes-vous, putain ? Qu’est-ce que vous foutez là ?! »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Capitaine Hawk
Humain(e)
-

Messages: 74


Capitaine Hawk


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Avril 07, 2016, 03:43:46 »

Un peu secoué, encore essoufflé, il secoua la tête observant le soldat en face de lui. Qui était-il et la planète n'étaient pas déserte ?

Des gens rudement bien équiper sous le sol, c'était louche et pourquoi l'avait-il sauver?

Hawk avait beaucoup de questions, mais celle sur son sort semblait le plus préoccupante.


« Qui êtes-vous, putain ? Qu’est-ce que vous foutez là ?! »

Non mais la blague, c'était des vacances et vue la tenue qu'il avait, c'était difficile de ne pas y croire, mais la situation donnait un tout autre point de vue.

Devait-il dire qu'il était un mercenaire ?]Non mais la blague, c'était des vacances et vue la tenue qu'il avait, c'était difficile de ne pas y croire, mais la situation donnait un tout autre point de vue.

Il déglutit et se mit à articuler avec un peu de mal avec son souffle.

"Capitaine Hawk! Enfin.. Ex-Capitaine.. Ce ver à bouffer mon vaisseau et j'étais en vacance, merci".

Il se remit en place sur le siège. Puis répliqua par une habille question, c'était des soldats, alors autant être droit au but.
C'était ainsi qu'il pensait que ceux-ci fonctionnait.

" hé vous? Vous êtes qui?

Il serra l'épée dans sa main avant de la jeter au sol et passa une main sur son visage, était-il enfin hors de danger ? En tout cas, il l’espérait.

Jetant un rapide coup d’œil à l'arrière du véhicule pour voir si il était poursuivit.

Journalisée
Sarah Kerrigan
Créature
-

Messages: 519



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Avril 08, 2016, 12:59:31 »

Le lourd VBTT était un croisement entre un char d’assaut et un camion. Avec ses énormes pneus, il pouvait avancer sur des terrains cahoteux, transportant du monde, tout en disposant de tourelles défensives. Le véhicule filait rapidement, s’éloignant de la zone litigieuse pour s’enfoncer le long d’une immense galerie souterraine, filant sur ce qui, jadis, il y a des éons, avait été une ancienne autoroute. Le Capitaine Hawk se présenta donc, visiblement comme un simple touriste, devant les visages silencieux des soldats, recouverts par leurs casques.

« Nous faisons partie du 5ème Régiment Spatial des Cohortes de Sandion. Le Consortium Scientifique de la Base Spatiale Cosmique a décrété Hellion, cette planète, comme une planète rouge, mise en quarantaine, et interdit aux civils. Nous escortons la mission scientifique qui effectue une mission sur place. »

Ceci faisait beaucoup d’informations d’un coup. Sandion était une puissance galactique se trouvant dans l’une des galaxies entourant la Base Spatiale, cette immense station spatiale qui avait la particularité de voyager entre les galaxies, et qui constituait, de ce fait, une sorte de point central. Le Consortium Scientifique, lui, était une organisation dépendant de cette structure, et qui effectuait des missions scientifiques avec l’intervention des différentes puissances spatiales rattachées à la Base Spatiale, comme Sandion. Les Cohortes de Sandion étaient une expression pour désigner les forces extérieures de Sandion, celles qui sortaient du territoire de cette grande république pour prêter main-forte à la Base Spatiale.

Le VBTT continuait à filer, pendant que l’interlocuteur de Hawk s’assit en face de lui.

« Que ce soit bien clair… Votre présence ici est strictement interdite, et pourrait même constituer un fait d’espionnage, pénalement répréhensible s’il s’avère que vous êtes un espion. Nous étudions des données très sensibles à Hellion, et, comme vous pouvez le voir, la faune locale est très nocive. »

Il était néanmoins peu probable que Hawk soit un espion, et ça, c’est ce que le soldat pensait dans sa tête. Un espion en chemise hawaïenne, traqué par un ver des sables géant, qui venait de perdre son vaisseau ? Soit c’était le pire espion du monde, soit ce type était un simple hurluberlu qui ignorait dans quel cauchemar il venait de mettre les pieds.

Le véhicule, de son côté, se rapprochait de l’une des installations du Consortium : un complexe souterrain entouré de clôtures énergétiques et de tourelles, ainsi que de multiples drones de combat.

Du fait des puissants rayonnements ultraviolets à la surface de la planète, l’activité archéologique du Consortium était presque exclusivement souterraine.

Dans les profondeurs de cette sinistre planète…
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Capitaine Hawk
Humain(e)
-

Messages: 74


Capitaine Hawk


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Avril 10, 2016, 12:24:50 »

Hawk était trimballé dans tous les sens dans se VBTT, encore une fois la chance avait sauver le capitaine. Il avait le cu bordé de nouille, c'est ce qu'on pouvait dire!

« Nous faisons partie du 5ème Régiment Spatial des Cohortes de Sandion. Le Consortium Scientifique de la Base Spatiale Cosmique a décrété Hellion, cette planète, comme une planète rouge, mise en quarantaine, et interdit aux civils. Nous escortons la mission scientifique qui effectue une mission sur place. »

Des soldats scientifiques, voilà qui était rare et surtout inspirait la méfiance, le consortium n'avait pas toujours une "bonne" réputation surtout quand il bidouillait une planète qui leur était réservé en zone rouge.
Les zones rouges n'avaient, à vrai dire, jamais effrayer Hawk qui travailler la plupart du temps en dehors de la loi.

"Une mission scientifique ? Ah.. Pas de bol! Bonne chance pour la suite! Jamais connu plus chiant pour un soldat que de chaperonner des scientifiques à part des mecs perdu dans des zones interdites!"


Un peu d'humour ne ferait pas de mal, en tout cas, essayer de se mettre des soldats dans la poche pour choper deux ou trois informations est toujours utile.

« Que ce soit bien clair… Votre présence ici est strictement interdite, et pourrait même constituer un fait d’espionnage, pénalement répréhensible s’il s’avère que vous êtes un espion. Nous étudions des données très sensibles à Hellion, et, comme vous pouvez le voir, la faune locale est très nocive. »

Hawk fit une moue lorsque on l'accusa d'espionnage, cela aurait été logique dans d'autre circonstance, mais cela frôlait le ridicule. Mais, la situation était déjà ridicule à la base... En tout cas, il avait échappé à la mort.

"Vous avez dû choper l'espion le plus incapable de la galaxie, non? " Fit-il ironiquement. " Non, plus sérieusement, je veux juste me barrer de ce trou perdu..."

Hawk observa l'installation du consortium dans une base avancé et voir autant de technologie le fit bander légèrement, enfin de la civilisation. Il croisa les bras, restant, pour le moment, sage lorsque le véhicule arrêta sa course non loin d'un garage.

" Vous, vous venez avec moi voir le sergent Orthéga". Déclara l'un des soldats qui fit bonne escorte de Hawk respectant le protocole avec zèle et ce que fit le capitaine sans broncher, accordant un signe de tête suivant le soldat.

Autant dire, c'était le seul gus avec une chemise Hawaïenne ici!
Journalisée
Sarah Kerrigan
Créature
-

Messages: 519



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Avril 11, 2016, 08:55:54 »

La base militaire comprenait une grande cour principale autour de laquelle on trouvait divers entrepôts, et tout ce qui était nécessaire au fonctionnement d’une base scientifique : le laboratoire, l’atelier mécanique, l’administration, les casernes, les salles d’entraînement... Les missions scientifiques étaient une spécialité des Cohortes de Sandion, et Hawk dut rapidement comprendre que les soldats ne rigolaient pas. Sandion formait des militaires efficaces. On n’y trouvait pas la même dévotion militaire que dans l’Empire de Gordan, mais l’armée avait quand même un rôle important, surtout au niveau des Cohortes. Il s’agissait souvent de militaires chevronnés, fiers de représenter Sandion à l’extérieur. De plus, les missions scientifiques étaient rarement de tout repos. Le cosmos était un endroit particulièrement dangereux, en grande partie à cause des Formiens, mais aussi à cause de tous les problèmes locaux, comme ces vers de sable géants.

L’expédition militaire n’était pas la première à venir ici, et ce n’était qu’après l’échec d’une précédente mission scientifique que la Base Spatiale avait décidé de financer une véritable expédition militaire à des fins scientifiques. Ainsi, et contrairement à la précédente mission, l’opération n’était pas chaperonnée par un savant, mais par un général. Les vers de sable n’étaient hélas pas la seule menace qui, visiblement, régnait sur Hellion. Tout ça, bien sûr, Hawk ne le savait pas encore, et, s’il en avait eu conscience, peut-être aurait-il compris pourquoi l’accusation d’espionnage n’était pas tant à prendre à la légère que ça.

On escorta donc Hawk vers l’Administration, un grand bâtiment. Le design de ces bases était assez sobre : gris, noir, des couloirs métalliques, installés rapidement grâce à des unités de construction mobile, des VCS, qu’on put apercevoir dans la cour principale, soudant et renforçant la solidité des murs.

Hawk se retrouva ensuite assis sur un siège, dans un bureau, face au sergent Orthéga, un homme assez costaud, au crâne rasé. Sur son bureau, il y avait une carte militaire de la région, avec plusieurs cercles rouges tracés autour de structures pyramidales, ressemblant à ce temple qu’Hawk avait brièvement aperçu.

« Alors, c’est vous qui avez réveillé les vers de sable ? Vous avez fait fort, mon vieux, vous vous êtes posés en plein milieu de leur territoire. »

Orthéga, assis sur un fauteuil, se releva alors.

« Ces saloperies sont de vraies chiures à buter. Pour les empêcher d’attaquer notre base, nous avons dû placer toute une série de bombes dans les sous-sols. »

Le sergent laissa planer quelques secondes, avant de reprendre :

« Malheureusement, vous allez devoir rester avec nous. Non seulement je ne sais rien sur vous, mais je ne vais pas mettre en danger la vie de mes gars pour faire sortir un gus avec une chemise hawaïenne d’une zone mortelle. Comme vous l’avez remarqué, les vrombissements des moteurs ont tendance à provoquer des vibrations qui attirent à nous les vers de sable. »

Et, compte tenu de la classification d’Hellion, aucune navette ne venait. Le ravitaillement était assuré par l’envoi de sondes et de colis depuis des bases de ravitaillement proches, qui ciblaient la planète à l’aide de caractéristiques précises. Les soldats se chargeaient ensuite de récupérer les ressources, mais il n’y avait personne dans ces navettes, juste... Du matériel.

« Alors, vous êtes qui ? Outre être un touriste visiblement suffisamment malin pour se poser sur la première planète qui lui tombe sous le nez, j’entends... »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Capitaine Hawk
Humain(e)
-

Messages: 74


Capitaine Hawk


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Avril 13, 2016, 07:16:12 »

Une base sacrément bien foutue avec plein d'explosif, bref.. Un endroit pas vraiment pour lui, l'ambiance militaire n'était pas vraiment son domaine.

« Alors, c’est vous qui avez réveillé les vers de sable ? Vous avez fait fort, mon vieux, vous vous êtes posés en plein milieu de leur territoire. »

"Je voulais voir du pays... Veillez m'excuser ! Je dois dire que ce biome était.. Inconnu pour moi".
Hawk n'avait vraiment pas envie de se faire rabattre les oreilles devant l'officier, il avait perdu son vaisseau et toutes ses affaires.. Alors qu'il était mécontent était le dernier de ses soucis.

« Ces saloperies sont de vraies chiures à buter. Pour les empêcher d’attaquer notre base, nous avons dû placer toute une série de bombes dans les sous-sols. »

Effectivement, les vers était un parasite de premier choix, surtout aussi gros capable d'engloutir son vaisseau, c'est ingénieux d'avoir placé une série de bombes maintenant est-ce que cela serait suffisant ?

"j'vous le fais pas dire, ils ont englouti mon vaisseau, c'est un système ingénieux que vous avez mis au point, ça aurait sans doute marché avec ma belle-mère."

Hop un petit compliment ! Cela ne fait jamais de mal et il ne perdait rien à ne pas être bien vu. Hawk croisa les jambes s'installa confortablement au fond de sa chaise.

« Malheureusement, vous allez devoir rester avec nous. Non seulement, je ne sais rien sur vous, mais je ne vais pas mettre en danger la vie de mes gars pour faire sortir un gus avec une chemise hawaïenne d’une zone mortelle. Comme vous l’avez remarqué, les vrombissements des moteurs ont tendance à provoquer des vibrations qui attirent à nous les vers de sable. »

"Oui, je peux comprendre, mais au pire, je peux partir avec la relève, n'est-ce pas? Vous devez être ravitailler de temps en temps, non ? Une semaine ou deux et c'est bon?"

Oh non! Il n'avait surtout pas envie de moisir ici pour le restant de ses jours, il avait survécu et il pouvait redémarrer l'aventure. On pue voir qu'il était crispé, les doigts encore serrés en deux poings d'autan de rage contenue et de frustration. La journée était vraiment pourrie....

« Alors, vous êtes qui ? Outre être un touriste visiblement suffisamment malin pour se poser sur la première planète qui lui tombe sous le nez, j’entends... »


"Je suis le Capitaine Hawk, enfin.. je l'étais il y a peu... On va arrêter tout de suite avec ce genre de vanne, ça me troue déjà suffisamment le cul d'être bloqué ici et d'avoir perdu mon vaisseau et ma serviette favorite. Je vais mettre les choses au clair, Ça vous fait chier que je sois là et moi aussi, ça me fait chier dès que je peux me barrer sans vous faire chier plus que cela, je le ferais ".


Il croisa les bras, renfrogné par le comportement de l'officier qui avait, effectivement, le droit d'être chiant, mais autant mettre les choses au clair, autant garder la carte de la raison de sa présence ici.

Un petit coup de bluff pourrait changer le faite qu'on souhaite l'exécuter ou non.
Journalisée
Sarah Kerrigan
Créature
-

Messages: 519



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #11 le: Avril 14, 2016, 08:13:11 »

Orthéga resta silencieux après les explications de l’homme. Du moins, si on pouvait appeler « explications » le fait qu’il ne lui ait rien donné, si ce n’est un début de migraine carabiné. Le sergent n’était assurément pas l’homme le plus drôle de la galaxie, et le fait est qu’il restait furieusement l’envie de mettre ce type aux arrêts, juste parce qu’il lui tapait sur les nerfs. Il n’avait clairement pas répondu à la question du sergent, ce qui était toujours assez irritant. Ce dernier restait donc silencieux, pensif, en observant l’homme.

Puis il finit par remuer légèrement les lèvres, et se pencha en avant.

« Nous allons être clairs sur quelques points, Hawk. Vous avez débarqué sur une planète sensible, classifiée, interdite au public. Une planète très sensible où nous menons des recherches hautement sensibles pour le reste du cosmos. Alors, si vous croyez qu’il y a une relève tous les quinze jours, vous vous trompez. Les Cohortes sont habituées à faire des missions de ce genre pendant des mois. »

Il n’y avait aucune relève possible, sauf si la base le demandait, mais, là encore, il fallait attendre des semaines, le temps qu’une équipe de secours soit réunie. Orthéga en savait quelque chose, car il y avait déjà eu une première expédition sur cette planète, avant qu’ils appellent à l’aide. Si cette mission scientifique était aussi lourdement militarisée, ce n’était pas sans raisons. Toutefois, Orthéga était lié par le secret militaire, et ne pouvait pas révéler des données trop sensibles à un simple touriste.

Le sergent se tut donc pendant quelques instants, avant de reprendre :

« La logique voudrait que je vous incarcère pendant toute la durée de cette mission, mais... Je garde encore l’espoir que vous puissiez vous montrer utile, et, ainsi, éviter d’avoir un fardeau pendant des mois. Donc, et je vous invite à me répondre clairement cette fois, en évitant de me parler de vos serviettes, vos chemises, vos chaussures, ou je ne sais quel détail inutile qui me donne l’envie de vous envoyer au trou dans l’instant... »

Clairement, Orthéga n’avait pas envie de plaisanter, ni de sociabiliser. Gérer une base de cette manière était déjà très difficile sans rajouter ce genre de complications.

« Donc... Quelles sont vos compétences ? »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Capitaine Hawk
Humain(e)
-

Messages: 74


Capitaine Hawk


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Mars 12, 2017, 04:56:42 »

Hawk croisa les bras et croisant les jambes, fronçant les sourcils. La jugeant de haut en bas et effectua une petite moue avant de répondre:

-" Je suis capitaine de vaisseau et mes compétences sont celle d'un pilote. Je sais très bien me servir d'un baster, mais j'affectionne plus le pistolet à protons et je suis capable de refaire un vaisseau rien qu'avec les pièces sans le modèle."


Il émit un petit reniflement avant de se pencher en arrière sur la chaise. Il se croqua le dos en se cambrant, car la course qu'il avait effectuée était clairement pour des athlètes endurcis.

-" Combien de mois? Combien la paye? Vous voulez me donner quoi comme travail dans cette base ? D'ailleurs, je ne veux rien savoir de vos recherches."

Il était au pied du mur et il préférait ne pas passer par quatre-chemins et retourner au plus vite dans la vraie civilisation et reconstruire un vaisseau pour repartir dans l'espace.

Décidément, les vacances quand on est capitaine de l'espace.. Ce n'est pas de tout repos. Il espérait tout de même pouvoir rentrer chez lui après cette histoire qui commençait à l'énerver.

Désormais, obliger de devenir un troufion était quelques choses de vraiment pénible pour lui, C'était l'une des choses qu'il détestait le plus avec les ratons laveurs de l'espace.

Une idée tournait dans la tête et se remémora le chemin et ce qu'il avait vu en venant jusqu'ici s'il avait croisé un vaisseau ou autre qu'il pourrait voler pour s'échapper de cet endroit malsain. Il avait déjà floué plusieurs cohortes et cela ne serait sans doute pas la dernière.

"-Je peux disposé? Sauf si vous avez encore besoin de moi, sergent."
Journalisée
Sarah Kerrigan
Créature
-

Messages: 519



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #13 le: Mars 19, 2017, 07:36:36 »

En temps normal, Orthéga aurait dû mettre ce type aux arrêts. Non seulement son dédain l’agaçait prodigieusement, mais, au-delà de ça, c’était tout simplement la procédure normale. Toutefois, les circonstances étaient ici particulières. Le bataillon d’Orthéga manquait de personnel, et, vu l’importance de leur mission ici, il ne pouvait pas se permettre de gaspiller une recrue potentielle, si cette dernière pouvait se montrer utile. C’était donc là tout le dilemme d’Orthéga. Il cherchait quoi faire de ce simple homme, tout en essayant de se convaincre que sa démarche était beaucoup trop singulière pour qu’il soit un espion envoyé par une puissance rivale. L’homme envisagea de lui-même, sans même qu’Orthéga ne l’y invite, la question de sa paie, tout en lui expliquant être, non seulement un pilote, mais aussi un combattant.

« Eh bien, vous ne manquez pas d’audace, vous ! »

Orthéga en était scié. Le culot de ce type était tout bonnement incroyable ! Voilà maintenant qu’il demandait s’il pouvait partir ! Le sergent des Cohortes n’en croyait pas ses oreilles, mais sut se rétablir, et retrouver son calme.

« Mais, avant de vous affecter à un quelconque poste, je vais vérifier vos talents. Vous dites manipuler les armes ? On va voir ça sur le terrain d’entraînement. »

Il était accessoirement hors-de-question que, pour le moment, Orthéga laisse ce loustic se déplacer seul dans la base. Il se leva ainsi, et fit signe à Hawk de le suivre. Le duo sortit du bâtiment, et s’aventura dehors, où on pouvait voir qu’il y avait, comme quand Hawk était arrivé, une activité bouillonnante, et un fort arsenal militaire. Des chars d’assaut étaient fabriqués, des robots de combat, des armures lourdes...

Orthéga s’avança vers un autre bunker, abritant notamment la salle de tir, et donnant sur des parcours d’entraînement.

« Allez, prenez une arme, et montrez-moi ce que vous avez dans le ventre ! »

Au niveau de la salle de tir, il fallait tout simplement tirer sur des mannequins, en sachant que chaque tir droit au but rapportait 50 points, et que le record actuel, de 15 550 points, était détenu par un certain Lieutenant Gutierrez. Un test qui ne voulait pas dire grand-chose en situation réelle, mais qui permettrait au moins à Orthéga de s’assurer que Hawk savait viser et appuyer sur une gâchette...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Capitaine Hawk
Humain(e)
-

Messages: 74


Capitaine Hawk


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #14 le: Mars 19, 2017, 10:10:08 »

Un sourire apparut sur le visage de Hawk lorsqu'elle lui dit qu'il ne manquait pas d'audace. C'était pour cela qu'il était né, il le sentait au fond de lui que rien ne pouvait l'arrêter.

Il se leva et lui fit signe de la suivre hors du bâtiment. Il profita pour laisser trainer son regard sur les différentes affaires que la base possédait. Des Robots, des chars de combat,etc...

Il s'imagina que rien qu'avec les pièces des robots, il serait reconstruire un vaisseau viable. Ils descendirent un petit chemin pour arriver sur un salle où était disposer plusieurs armes et des mannequins. Deux soldats saluèrent Orthéga qui venait de faire sont entrée dans la pièce.

« Allez, prenez une arme, et montrez-moi ce que vous avez dans le ventre ! »

Il fit une petite moue et observa l'arsenal disponible. La main de celui-ci passa par-delà les deux premières armes, d'un œil expert, il passa le fusil d'assaut, le premier pistolet puis s'arrêta sur le troisième qu'il prit en main pour le porter devant lui et la tournée sur lui-même pour l'observer.

Il eut un air satisfait avant de se mettre en place dans le stand de tir et commença celui-ci.

Orthéga examina l'homme à l'œuvre tout en gardant un œil sur le compteur à point qui n'augmenta pas réellement. Cela lui sembla étrange, car il touchait bel et bien chaque mannequin et les tirs étaient pourtant précis tout en respectant le temps.

Le soldat à côté d'Ortega blêmit quelque peu en observant le tableau des touches puis regarda Hawk ressortir de l'aire d'exercice avec un petit sourire.

"-Record battu? Je n'ai plus été sur un stand de tir depuis bien longtemps..."
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox