banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Un cadeau pour la victoire [PV][Hard]  (Lu 769 fois)
Klara Thares
Créature
-

Messages: 146

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Androïde blonde en tenue bleue moulante.
« le: Février 09, 2016, 07:48:50 »

Gilgamesh est une demoiselle, mi-humaine, mi-déesse, elle était une reine d'un royaume assez grand sur Terra, près des contrées du Chaos, c'était une demoiselle guerrière qui comptait des centaines de batailles à son compte, elle était très forte. C'était grâce à ses sceaux sous forme de tatouages rouges sur le corps, ce qui pouvait booster ses capacités athlétiques comme la force l'agilité, ou cela permettait d'autres choses intéressantes comme se faire pousser un membre pour le sexe. La demoiselle était aussi tout aussi belle que puissante, une longue chevelure blonde, une poitrine généreuse, de belles courbes, elle guerroyait avec une armure dorée qui couvrait le bas de son corps, mais pas le haut, la poitrine à découvert, mais elle s'en fichait. Gilgamesh avait aussi des épaulettes dorées et des chaînes aux mains, reliées à son épée qu'elle maniait, noire avec des marques rouges semblables à ceux de son corps, une épée démoniaque. La jeune femme avait aussi un beau regard doré et un collier sur le cou. Elle dirigeait un royaume composé que de femmes, normales et hermaphrodites, dont certaines se battaient comme des guerrières pour ta cause.

La bataille se faisait rage dans les contrées du Chaos, vous étiez en plein assaut d'un château ennemi dont le propriétaire était un homme très cruel envers les demoiselles esclaves, mais la bataille avançait lentement. Tu étais en train de déguster un bon vin, bien installée dans un canapé en cuir, mangeant des fruits qu'on te servait tout en écoutant tes messagères qui t'informaient de la situation, trouvant un peu le temps long. Tes soldats progressaient dans le domaine ennemi, elles étaient presque à l'objectif que tu les avais demandé d'atteindre, ce qui te ravissait, bientôt, ce serait à toi de rentrer sur le champ de bataille et de déployer ta force. D'ailleurs, une messagère arriva et te dit que le signal a été lancé, tu te levas d'un bon, prenant ton épée, un sourire sadique sur les lèvres, enfin, tu allais faire couler du sang, montant sur ton cheval. Tu galopas à toute vitesse à l'entrée du château, accompagnée d'une dizaine de guerrières les plus fortes et qui faisaient partie de ton armée, rentrant dans le domaine. Tu te frayas un passage dans la masse, descendant de ton canasson et tuant toute résistance sur ton passage afin d'aller vers la salle où le maître du château se terrait, étant un trouillard. Tu défonças la porte, des gardes protégeaient leur maître, tu te débarrassas d'eux avant de te trouver devant le maître, tout gros, un bon porc que tu pouvais égorger, mais tu étais clémente, il avait capitulé, cet endroit t'appartenait, ce qui signait ta victoire, la bataille pouvait s'arrêter, on entendait des cris de joie partout.

Le soir tombait et il fallait fêter ta victoire, évidemment, avec tes guerrières, dans la grande salle des fêtes que possédait le château, tu étais, bien sûr, bien installée sur le trône, une couronne sur la tête, buvant encore du vin, mangeant de la bonne viande préparée. Tu rigolais en discutant avec tes amies, vidant la réserve du château, deux femmes nues assises sur tes genoux, leur pelotant la poitrine, elles rougissaient, mais elles étaient obligées de se laissaient faire, tu étais leur libératrice après tout. Tes guerrières profitaient aussi d'autres demoiselles, les baisant carrément sur une table, étant déjà ivres, c'était le quotidien des fêtes. Apparemment, une surprise t'attendait pour ta victoire, deux esclaves, attachés avec des cordes à des trépieds, tous les deux nus, celle qui était une femme se trouvait dos dirigé vers le sol, l'autre, le jeune homme, était ventre dirigé vers le sol. La demoiselle avait les bras attachés au-dessus de la tête, les cordes attachées au niveau des orteils et des cuisses, ses derniers écartés, pour afficher son sexe à tout le monde, elle était suspendue au-dessus du sol grâce au trépied et les cordes. Le jeune homme était aussi suspendu, les mains attachées derrière le dos par des cordes reliées au trépied, des cordes au niveau des cuisses qu'il écartait, les jambes en l'air, le problème était son genre, mais tu avais de quoi régler le tir. Tu te levas t'approchant de ton cadeau de victoire, t'intéressant à la demoiselle, venant lui caresser la poitrine d'abord, pinçant ses tétons, avant d'aller lui caresser l'intimité, tes doigts dessinant le contour du sexe avant d'écarter les lèvres intimes. Tu lui souriais, caressant la fente, avant de lécher tes doigts légèrement humides : « Eh bien, nous avons une belle brochette ici, tu m'as l'air très bien pour me divertir un peu et te souiller avec ma queue. »

Tu te retournas vers le damoiseau, venant devant lui en te penchant vers lui avec un sourire, lui caressant la joue puis les lèvres, il était plutôt beau, des traits féminins, on dirait presque une fille, juste qu'il avait un service trois pièces. Parmi les tiens, les hommes étaient traités comme de la merde et on ne les baisait pas, on les tuait presque, c'est pour cela que tu allais changer un peu cela, claquant des doigts pour qu'on t'amène une pilule spéciale. C'était un mélange d'excitant sexuel, d'aphrodisiaque et permettait, à la personne qui l'avale, de devenir hermaphrodite, tu la mis dans la bouche, avant de venir embrasser le garçon et l'obliger à avaler la pilule en la glissant dans sa gorge. Tu en profitais pour jouer avec la langue de ton esclave avec la tienne, commençant une danse endiablée, rompant ensuite le baiser, un mince filet de salive reliant vos lèvres. L'effet de la pilule ne devait pas tarder, une poussée hormonale au niveau de la poitrine en la faisant grossir, une taille adéquate et l'homme était devenu une demoiselle hermaphrodite, avec les deux sexes entre les cuisses. Tu étais satisfaite du résultat, venant même derrière la nouvelle demoiselle et lui caressant l'intimité apparue, jouant avec cet orifice entre ses doigts, cela devait lui procurer du plaisir, puis tu revins vers la vraie femme. Tu venais te mettre debout devant la demoiselle à lunettes et qui avait les cuisses écartées, reprenant une pilule dans ta bouche et venant embrasser l'esclave, faisant de même que son acolyte. Tu rompis le baiser, voyant l'effet que cela faisait, une poussée d'un membre au-dessus de l'intimité, un sourire pervers sur les lèvres, venant lui caresser les deux sexes : « Je pense que vous êtes prêtes, hm, qu'est-ce que je pourrais bien vous faire… Ah, je sais, amenez la minotaure et la centaure, nues bien sûr, elles vont monter ces deux-là. »

A titre d'illustration, Kristina est dans cette position :

Spoiler  

Shura est dans celle-ci :

Spoiler  

« Dernière édition: Février 09, 2016, 07:54:52 par Klara Thares » Journalisée

Vous pouvez consulter la liste de mes comptes ici. Si vous voulez RP avec l'un d'eux, vous pouvez me contacter ici.
Kristina et Shura
E.S.P.er
-

Messages: 79



Voir le profil
FicheChalant
Description
La petite en robe blanche, là, oui là, c'est un garçon !
« Répondre #1 le: Février 09, 2016, 12:28:13 »

Une grande fête, dans un luxueux château. Les deux soeurs s’étaient laissées embarquée là-dedans, il faut dire que la montagne d’or promise aurait suffi à les faire vendre leurs âmes. Mais bref, alors que la matinée se passa bien, tout changeait vers l’après-midi. Une attaque éclair par des ennemis du château le mit en alerte, les deux soeurs choquées furent alors mises en sécurité dans les cachots. Mais pas menottée ni rien, juste envoyée là pour être en sécurité. Une mauvaise idée certainement, mais toutes deux n’étaient pas de ce monde et ignoraient un peu les méthodes à appliquer pour ce genre de situation. Aussi quand la bataille fut finir elles furent capturées. Des femmes fortes les prirent sur leurs épaules pour aller les mener vers une grande salle. Leurs habits arrachés, leurs visages baffés, on commença à les attacher dans des positions étranges. Mais aucune ne prit la peine de résister, c’était les ennemis du château, ces femmes qui avaient lancé un assaut éclair...

Enfin elles furent laissées ainsi bâillonnée durant le début de la soirée, quand, finalement, alors qu’elles râlaient sous les baillons, on les amena ailleurs. Kritina ne semblait pas gênée d’être ainsi exposée, mais elle était surtout surprise d’être encore en vie. Quant à son frère... Son masochisme avait pris le dessus durant l’encordage. Il bandait fort et ne pouvait le caché, la faute à ses cordes et l’excitation d’être dans une telle position... Enfin mise devant le public les deux rosirent un peu... Ça ne faisait certainement pas partie de ce pour quoi on les avait payées ce soir. Une dame les observait, attentivement même, à bien entendre on les avait offerts à cette dernière. Enfin une caresse sur la grande la fit rosie un peu, elle était déjà humide à cause de la position... Voyant la dame lécher, elle rosit un peu plus alors que la petite soeur qui tournait lamentablement dans les airs à cause de la manière dont il était attaché.

- S’il vous plaît... non, nous ne sommes pas des prisonnières de ce château...

Mais cela ne marcherait certainement pas, voilà une situation vraiment problématique ! La dame approcha alors du petit frère, l’observant aussi, le caressant sous les yeux méfiants de la soeur. Après tourelle avait déjà remarqué qu’ici aucun homme ne se tenait. Un claquement de doigts plus tard et une pilule magique après son frère gémit de douleur... Quelque chose changeait, l’avait-on empoisonné ? Certainement pas, elle regarda la dame prendre la même chose un peu plus tard, son frère venait de recevoir des seins plus gros que les siens et un sexe de femme... Surprise la grande soeur se sentait pourtant un peu soulagée, si ça n’avait pas marché on aurait certainement charcuté son frère. La dame continua alors ses attouchements, sur le frère qui gémit de plaisir et mouilla un peu.Il ne comprenait pas bien ce qui lui arrivait, il ne pouvait voir son nouveau sexe, mais sentait qu’une chose était différente en lui. La dame enfin de retour sur Kritina avala sa pilule, et l’embrassa alors pour la aussi en hermaphrodite, pourtant Kristina n’en sembla pas choquée. C’était surprenant, mais elle venait d’en voir l’effet sur le frère...

- non... pitié, arrêtez ça...

Elle avait encore mal, et cette énorme verge entre ses cuisses ne lui plaisait pas du tout ! Quel horrible spectacle à voir pour une élégante jeune femme comme elle ! En plus elle bandait, impossible de contrôler ce truc-là... La petite intriguée par les animaux rosit un peu et supplia à son tour :

- Pitié, nous étions juste payées pour servir ici... On n’est pas du personnel...
Journalisée
Klara Thares
Créature
-

Messages: 146

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Androïde blonde en tenue bleue moulante.
« Répondre #2 le: Avril 08, 2016, 04:16:26 »

Ces femmes, maintenant devenues hermaphrodites étaient totalement des victimes de l'instant, c'était, à coup sûr, des personnes qui se trouvaient au château, au moment de l'attaque et furent prises comme présent pour ta victoire. Ce n'était pas pour te déplaire, elles, maintenant qu'elles avaient les deux sexes, jouaient bien leur rôle de victime, tu les entendais supplier ta pitié, sûrement pour les relâcher, mais c'était trop tard. Du moment que tu donnais tes ordres, ils étaient exécutés à l'instant même et tu voulais un peu t'amuser, surtout que c'était bizarre, elles voulaient ta pitié, mais elles semblaient être excitées, elles mouillaient et leur membre bandait. Après, c'était aussi l'effet de la pilule qui faisait aphrodisiaque, excitant tout organisme qui absorbait cela, celui qui te fournissait cela faisait vraiment de bons produits et de bonnes choses. Tu continuais à caresser les deux sexes de la dame à lunettes, le sourire pervers aux lèvres, les femmes à moitié animales s'approchant des deux victimes attachées, tu répondis : « Eh bien, que vous soyez ou non du personnel, soyez heureuses d'être choisies pour nous divertir dans ce moment de joie, nous avons gagné cette bataille, tout ce qui est dans ce château nous revient de droit, donc, vous aussi, jusqu'à ce qu'on vous relâche. Place au spectacle ! »

La minotaure et la centaure étaient déjà toutes les deux présentes, elles étaient toujours là quand il fallait baiser les esclaves ou les présents qu'on amenait, c'était presque devenu comme un rituel, toutes les femmes de ton armée les connaissaient bien. Les deux hybrides s'approchèrent donc des victimes, les observant un moment avant de te regarder, tu hochas de la tête pour leur signifier qu'elles avaient carte blanche, comme toujours, elles pouvaient disposer des femmes comme bon leur semble. La minotaure choisit la demoiselle à lunettes, attachée de face, venant entre les cuisses écartées et bien repliées en l'air, sa main attrapant le membre et commençant à le masturber délicatement, un air vicieux au visage. L'autre main de la minotaure venait caresser la fente humide de l'esclave, jouant avec les lèvres intimes en les caressant, ainsi que la fente, avant de s'amuser à écarter l'intimité, faisant apparaître les filets de cyprine à cause de l'excitation. La minotaure venait même se pencher et lécher la fente, puis passer sa langue le long du membre, voir même le prendre dans la bouche et le sucer. La centaure faisait quasiment pareil, s'approchant du garçon transformé en futanari, il avait les fesses à l'air, la centaure en profitait pour lui caresser le derrière avant de venir lui donner des claques, afin de faire rougir la peau. Elle lui écarta, ensuite les fesses, venant lui lécher l'anus, infiltrant sa langue dans ce trou pour le stimuler, tandis que ses mains venaient s'amuser avec l'intimité créée par la pilule sur le garçon, caressant aussi la fente qu'elle venait écarter, avant de la lécher de sa langue et explorant cet orifice. Elle n'oubliait pas le sexe masculin, prenant le membre dans sa main et frottant délicatement, de haut en bas, faisant aussi tourné sa main pour un meilleur effet. 

Tu étais en train d'assister au spectacle, buvant ton vin tout en discutant avec les autres demoiselles qui faisaient la même chose que toi, discussion, vin, regardant ce qui se passait sur la scène, certaines profitant de peloter les autres esclaves. Mais, on dirait que tes demoiselles en voulaient plus, elles étaient captivées par le spectacle , c'est pour cela que certaines criaient : « Faites sucer ces deux putes vos bites d'animaux, puis baisez-les, regardez comment elles aiment ça, être attachées et se faire humilier en public, de vraies chiennes, elles mouillent déjà. » Puis certaines femmes se mirent à rire, continuant à manger et à boire, la fête battait son plein, la minotaure et la centaure exécutant alors les ordres de leurs spectatrices, elles présentèrent leur membre aux deux jouets attachés aux cordes. Leur phallus avait une très grosse taille, c'était long, mais les deux soumises devaient les prendre en bouche pour amuser la galerie, sinon, cela allait mal se passer. La minotaure et la centaure forcèrent même l'introduction de leur appareil génital entre les lèvres des deux femmes.
Journalisée

Vous pouvez consulter la liste de mes comptes ici. Si vous voulez RP avec l'un d'eux, vous pouvez me contacter ici.
Kristina et Shura
E.S.P.er
-

Messages: 79



Voir le profil
FicheChalant
Description
La petite en robe blanche, là, oui là, c'est un garçon !
« Répondre #3 le: Avril 12, 2016, 02:01:09 »

Shura était maintenant devenu une hermaphrodite, la grande soeur elle se retrouvait changée en monstre de foire avec une grosse verge pas du tout à sa taille. Toutes deux suppliaient pour que cela se stoppe rapidement, mais il n’en était rien du tout, autour la fête semblait se mettre en place. Plus aucune des deux ne se reconnaissait, elles voulaient déjà mourir, devenir ainsi des monstres inhumains... C’était horrible pour toutes les deux, trop horrible et même ce qui pouvait arriver ensuite ne les effrayait plus vraiment dans le fond. Kristina elle continuait de gémir sous les caresses, aucune pitié, ici, de tous faons, elle entendit parler, mais n’écouta pas vraiment. Elle n’attendait pas vraiment de la pitié de cette monstrueuse femme, de toute façon elle n’était plus elle-même avec cette apparence...

Enfin deux montres approchèrent, rien d’étonnant à voir finalement vu la tordue qui semblait diriger le groupe ! Et comme prévu aucune des deux ne semblait être une vraie femme, c’était certain, les deux avaient surement des grosses bites. Shura, elle était déjà perdue, elle n’avait plus vraiment de conscience et les effets de la drogue l’avaient emporté. Mais Kristina elle résistait un peu mieux à ce genre de drogue, souvent ça ne lui faisait pas le moindre effet. Elle se fit donc branler par le minautore qui voulait sans doute la faire mouiller encore plus. Kristina ne chercha même plus à protester, ce serait rentrer dans le jeu débile de ces monstres. Elle ne poussa que quelques gémissements sous les gestes et attendit surtout la suite évidente. Elle avait dans le fond de la chance d’avoir le minautore, le centaure n’était vraiment pas pour elle, son frère par contre avait déjà rêvé de ce genre de chose alors bon.

Enfin un ordre fusa, et les deux bêtes forcèrent les deux femmes à la fellation, c’était pénible et douloureux et autant la petite le faisait avec envie, autant la grande avait plus de mal.
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox