banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Simple hasard sur mon chemin [PV Lili Ivanes]  (Lu 1086 fois)
Chi-You
Dieu
-

Messages: 50



Voir le profil
FicheChalant
« le: Janvier 19, 2016, 09:07:57 »

La déesse Chi-You se promenait tranquillement dans la verdoyante région qui entoure Nexus. Elle qui avait surtout en mémoire des souvenirs de steppes, traverser des collines boisées lui changeait agréablement là vie. Il n'y a pas à dire, elle adorait ce coin de Terra. Se promener en écoutant les feuilles bruisser, les oiseaux chanter, les filles hurler... les filles hurler ? Pas normal ça. Chi-You hâta le pas, se fiant à son oreille pour trouver la source du bruit. À mesure qu'elle se rapprochait, elle distinguait 2 autres timbres de voix, aux accents plus graves, des hommes à n'en pas douter. C'est finalement dans un petit vallon en bordure du chemin que la déesse vagabonde trouva l'origine des voix.

Deux hommes courraient après une jeune fille. Il était clair que leurs intentions n'étaient pas des plus nobles, vu comment ils regardaient la fille avec un œil lubrique tout en poussant des ricanements malsains. À coup sur, ils allaient la violer. Et dans pas longtemps, car si l'un des hommes était massif et manquait de vitesse, son compagnon plus fin gagnait du terrain. Chi-You sourit et décida de voler au secours de la jeune fille. Esprit chevaleresque ? Un peu. Mais surtout, c'était une occasion toute trouvée pour un petit combat, et la déesse adorait ça par dessus tout. Elle se prépara à bondir, ancrant ses sabots au sol, et réunissant toute sa puissance dans ses jambes. Sa détente l'amena à franchir la distance la séparant des protagonistes, et elle atterrit violemment entre la fille et son premier poursuivant.
Sa surprise fut totale, au point qu'il dut surement oublier un instant ce qu'il faisait. En revanche, l'élan de sa course l'entraina en avant, vers Chi-You. La déesse ne fit pas dans la dentelle. Ses main jaillirent tel des serpents et attrapèrent le larron par sa tunique. Chi-You pivota sur elle-même, et d'un lancer magistral catapulta l'homme sur son massif compère. L'impact le stoppa net dans son élan et ils s'écroulèrent au sol. La déesse s'approcha d'eux, son poing dans la main et un sourire carnassier aux lèvres.

" On dirait que vous vous amusez bien... Je peux jouer aussi ? "

Malheureusement pour elle, les deux bandits prirent peur et choisirent la fuite. Chi-You souffla. L'altercation aura été trop courte pour qu'elle puisse en retirer quelque plaisir. Tant pis. Elle se retourna vers la fille.

" On dirait que je suis tombée à point nommé. Pas trop de bobos ? "
Journalisée

Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Janvier 23, 2016, 02:36:53 »

Encore une fois je suis revenue dans le monde de Terra pour quelques jours, je n'ai pas voulue loger à Nexus même , j'ai donc choisi un plus petit village éloigné de celui-ci ou le marcher y est installer tout les jours.
C'est donc en ce deuxième jours que je me m'habille de façon locale avec une robe de paysanne bleu ciel montrant la naissance de mes épaules avec un léger décolleté, je sort de ma chambre louer à l'auberge du village et déambule dans le marché cherchant des produit spéciaux pour certaines incantations et enchantement d'objets, je ne fait que prospecter c'est pour ça que je n'ai pas de panier.
Je fini de faire le tour de tout les étalages et décide de partir me balader à l'extérieur du village, ne faisant pas attention d'être suivie ou pas.
Ce n'est qu'au bout d'un bon quart d'heure de marche que deux types un maigrichon et l'autre avec de l'embonpoint planqué tout deux dans les fourrés sorte de leur cachette et m'attrape chacun un bras sans que je ne puisse faire quelques choses.
Sous la surprise tout c'est passé très vite.

Attrape là!

AHA je la tiens, je la tiens bien!

Alors ma petite, on se promène toute seule

AAAAAAaaaaah...Lâcher moi! Qu'est ce que vous me voulez?

On veux juste s'am...

Il n'a pas le temps de terminer sa réponse que je leurs envoyer une légère onde de choc à chacun pour qu'il me lâche et qu'il tombe à terre, je ne veux pas leurs faire de mal, je veux juste qu'ils me laissent tranquille.
Je me met à courir, mais les deux hommes ne lâche pas l'affaire et se mettent à ma poursuite, ce n'est pas du tout facile de courir avec un robe, même si le plus gros des deux à la même cadence que moi avec la robe, le maigrichon lui gagne du terrain.
Dans ma course je vois une ombre passer au dessus de moi, pensant que c'est l'un des leurs, je tourne la tête pour voir alors une petite créature se servir de l'élan du maigrichon et s'en servir pour le balancer sur son ami.
La créature de dos semble massive sous un amas de fourrure noir, je vois dépasser des cornes et on dirais qu'elle à deux sabots, qu'est ce que c'est?
La créature s'avance vers les hommes, mais ceux-ci sont si courageux qu'il partent en courant, celle-ci se retourne et s'approche de moi, je me demande pendant quelques secondes si je prend mes jambes à mon cou moi aussi ou si je reste là.
Mais plus celle-ci approche et mieux je la distingue, c'est une fille? à trois pas de moi elle s'arrête avant de me dire.

" On dirait que je suis tombée à point nommé. Pas trop de bobos ? "

N... Non ça va, je vais bien. Merci d'être intervenue sinon j'aurais dû encore courir un moment avant de les semer.
Je m’appelle Lili, Lili Ivanes et Comment s'appelle ma sauveuse?

Journalisée

Chi-You
Dieu
-

Messages: 50



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Janvier 24, 2016, 04:18:04 »

N... Non ça va, je vais bien. Merci d'être intervenue sinon j'aurais dû encore courir un moment avant de les semer.
Je m’appelle Lili, Lili Ivanes et Comment s'appelle ma sauveuse?


" Appelle-moi Chi-You. "

La déesse tendit la main et aida la jeune fille à se relever. Une fois debout, Chi-You constata que, une fois n'est pas coutume, l'humaine la dépassait en taille, de peu cette fois, mais c'était tout de même frustrant. Passant à autre chose, elle détailla l'humaine qu'elle avait sauvée. Elle était plutôt jolie, un beau visage, un corps bien fait mit en valeur par une robe bleue laissant voir une partie de ses épaules et la naissance de sa gorge. Il ne fallait pas chercher très loin pourquoi ces hommes s'en étaient prit à elle, ni ce qu'ils comptaient lui faire.

" Enchantée, Lili Ivanes. "

Chi-You hésita à repartir, quand une idée lui vint à l'esprit. Et si ces hommes revenaient à la charge plus tard ? Certes, ils venaient d'essuyer une déconvenue des mains de la déesse, mais qu'est-ce qui les empêcheraient de tendre une autre embuscade à la jeune fille ? Ou alors, de revenir à plusieurs. Voire les deux. La possibilité pour Chi-You d'avoir un autre pugilat, chose qui l'émoustillait.

" Dis, ma belle... Je ne voudrais pas m'imposer, mais je pense que ces brigands pourraient revenir à la charge plus tard. Et si je restais un peu avec toi, si tu veux bien, bien sur... "

L'intérêt de Chi-You dans cette histoire n'était pas tant la sécurité de la demoiselle que la possibilité de se frapper quelques autres têtes. Disons que ce serait un accord gagnant-gagnant entre la déesse et l'humaine...
Journalisée

Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Janvier 24, 2016, 07:04:56 »

Cette créature le tend la main alors qu'elle me répond qu'elle s'appelle Chi-You, quel étrange prénom, mais après tout nous sommes dans le monde de Terra, j'accepte son aider et me relève avant de défroisser ma robe avec mes mains, enlevant les brin d'herbe si étant accroché, une fois fait je me redresse et vois que cette fille me regarde avec insistance, elle me détaille mais s'arrête rapidement quand elle s’aperçoit que je l'ai remarquer.
Elle me dit alors.

" Enchantée, Lili Ivanes. "

Le sourire au lèvres je lui répond.

Moi aussi je suis enchanté, et très heureuse que tu soit venue à mon aide.

Alors qu'elle tourne la tête pour regarder derrière, c'est moi qui la détaille maintenant, elle est plus petite que moi, je la dépasse d'une tête, elle ressemble presque à une enfant, une enfant avec un déguisement, son pelage très dense cache une grande partie de son dos et sa poitrine que j'ai du mal à distinguer, son corps très bronzé démontre qu'elle passe beaucoup de temps dehors, mais le bous de ces membres semble renforcé, je l'ai sentie quand je lui est prise la main pour me relever, après ces pieds finissant en sabot ne doivent pas être facile à porter... si c'était en déguisement bien sur, or ça ne semble pas être le cas.
alors que son regard reviens sur moi elle me lance.

" Dis, ma belle... Je ne voudrais pas m'imposer, mais je pense que ces brigands pourraient revenir à la charge plus tard. Et si je restais un peu avec toi, si tu veux bien, bien sur... "

Elle n'a pas tord, si ils revenaient je serais en mauvaise posture surtout si il reviennent plus nombreux.

Tu as raison, il vaut mieux que je reste prudente, je veux bien que tu reste avec moi.
D'ailleurs tu connais peux être un coins ou nous serions tranquille pour que je puisse me passer un cou d'eau sur le visage pour me rafraichir de toute ces émotions... Aller je te suis...


Après plusieurs minutes de marche, je décide de pousser la discut en lui posant quelques questions pour faire passer le temps.

Alors Chi-You, tu es une neko? Mais par rapport à qu'elle animal? Et qu'est ce que tu faisais au moment ou tu ma sauver de ces brigands?

Journalisée

Chi-You
Dieu
-

Messages: 50



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Janvier 24, 2016, 08:05:00 »

Tu as raison, il vaut mieux que je reste prudente, je veux bien que tu reste avec moi.
D'ailleurs tu connais peux être un coins ou nous serions tranquille pour que je puisse me passer un cou d'eau sur le visage pour me rafraichir de toute ces émotions... Aller je te suis...


" Bien sur, j'ai entendu couler un petit ruisseau pas loin, ça devrait convenir. C'est à coté, on y sera vite. "

Chi-You souhaitait que les brigands en profitent pour revenir. C'était la seule raison qui l'avait poussée à escorter la jeune fille, au final. Au pire, bah... elle aviserait. en tout cas, elle était en agréable compagnie c'était déjà ça de gagné. Elle se mit en route en direction du ruisseau dont elle venait de parler. Après quelques instants, Lili reprit la parole.

Alors Chi-You, tu es une neko? Mais par rapport à qu'elle animal? Et qu'est ce que tu faisais au moment ou tu ma sauver de ces brigands?

Neko... Chi-You avait déjà entendu ce terme. Il désignait des hybrides humains-chats. Rien à voir avec la déesse ! Mais, si elle révélait sa nature divine, soit elle causerait des soucis, soit elle ne serait tout simplement pas crue. À la place, la Chi-You broda quelque-chose à l'arraché.

" Tu peux me voir comme un hybride humaine-taureau. Je n'en ai pas l'air comme ça, mais je suis très forte ! Et, pour tout te dire, j'étais en train d'errer non loin quand je t'ai entendue. Je voyage beaucoup ça et là, j'aime aller voir ailleurs si j'y suis. "

Oui, agréable compagnie, c'était le mot juste. Finalement, attaque de brigands ou pas, rester avec cette petite humaine nommée Lili ne serait pas une mauvaise chose. Ça lui ferait une agréable coupure dans ses voyages entrecoupés de batailles.
Pendant qu'elles discutaient, les pas de Chi-You et Lili les amenèrent au ruisseau. La déesse laissa passer l'humaine devant.

" Et voila ! Son eau est claire et fraiche, ça te fera le plus grand bien. "
Journalisée

Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Janvier 25, 2016, 11:56:10 »

En effet cette jeune fille sais ou il y a un ruisseau non loin, elle me dit même que nous y serons vite.
En chemin alors que je lui pose plusieurs questions elle me répond.

" Tu peux me voir comme un hybride humaine-taureau. Je n'en ai pas l'air comme ça, mais je suis très forte ! Et, pour tout te dire, j'étais en train d'errer non loin quand je t'ai entendue. Je voyage beaucoup ça et là, j'aime aller voir ailleurs si j'y suis. "

Je lance un rire amusé à sa petite allusion d'aller elle même voir ailleurs si elle y est avant de lui lancer à mon tour.

Tu as à moitié l'apparence d'un taureau, mais j'espère que tu n'en à pas l'humeur... (parlant bien sur du signe astrologique)

Je lui dit avant de rigoler et de continuer.

En tout cas tu n'en à pas l'anatomie... Je lui dit en regardant son bas ventre, laissant un temps pour qu'elle comprenne. Parce que tu es une fille.

Nous arrivons enfin au ruisseau.

" Et voila ! Son eau est claire et fraiche, ça te fera le plus grand bien. "

Je m'approche de ce ruisseau et me met à genoux sans pour autant avoir avant tout relever ma robe pour ne pas la salir dévoilant mes jambes et un partie de mes cuisses, je plonge ensuite mes mains dans l'eau fraiche recueillant celle-ci pour m'arroser le visage, ça me rafraichie bien, je finis par me relever, l'eau sur mon visage dégouline dans mon cou et mon décolleter, je fini par me retourner avant de dire.

aaaaaaahhh... ça fait du bien... Tu pense vraiment qu'il vont revenir? En attendant qu'est ce que nous pourrions faire?

Journalisée

Chi-You
Dieu
-

Messages: 50



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Janvier 31, 2016, 06:31:56 »

Tu as à moitié l'apparence d'un taureau, mais j'espère que tu n'en à pas l'humeur...
En tout cas tu n'en à pas l'anatomie... Parce que tu es une fille.


L'humeur ? Considérant que Chi-You est d'une nature fonceuse, têtue, prompte à la bagarre, elle estimait avoir l'humeur d'un taureau. Cela étant, elle n'est pas mauvaise pour autant. Et l'anatomie... Elle l'avait aussi. La déesse se demandait parfois quel ivrogne avait eu l'idée de lui inventer une légende pareille. Bon, il est vrai que l'humaine Chi-You avait tendance à ramener dans sa tente des filles. Mais c'était surtout des filles de tribus ennemies, et si Chi-You l'humaine agissait ainsi, c'était pour les mettre à l'abri de ses propres hommes. L'alcool peut donner des idées à certains, même les plus disciplinés... Bref, tout ça entraina la naissance d'une rumeur comme quoi la chef de tribu se payait du bon temps en belle compagnie, et comment prendre du bon temps de la meilleure façon ? Avec un gourdin entre les cuisses, pardi !
Ces pensées occupèrent Chi-You le temps que sa protégée fasse ce qu'elle avait à faire.

aaaaaaahhh... ça fait du bien... Tu pense vraiment qu'il vont revenir? En attendant qu'est ce que nous pourrions faire?

Cela arracha Chi-You à sa rêverie. Elle releva les yeux, pour voir que Lili avait bien profité de l'eau claire. Le bas de sa robe avait été relevé bien au dessus des genoux, surement pour éviter de le mouiller, et on pouvait voir des perles d'eau courir sur sa gorge et disparaitre entre la naissance de ses seins. Vue ainsi, elle semblait bien plus attirante et sensuelle. La déesse se fit la réflexion que si elle avait la possibilité, elle aussi essayerait bien de la mettre dans sa couche... Mais à la différence des brigands de tout à l'heure, elle n'essayerait pas par la force. Certes elle était du genre à faire ce qu'elle veut, mais elle n'était pas violente à tord et à travers.

" Crois-moi, j'en a vu beaucoup, des vauriens de ce genre. Ils détestent rester sur une défaite, il faut toujours qu'ils cherchent à se venger d'une manière ou d'une autre. Un mélange d'hormones, d'égo et de stupidité.
Dis-moi, que faisais-tu avant d'être attaquée ? Si tu avais une chose à faire, on peut la faire. Sinon, tu dois connaitre des moyens de passer le temps par ici. Je découvre un peu en fait. "
« Dernière édition: Février 07, 2016, 05:52:47 par Chi-You » Journalisée

Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Février 01, 2016, 06:43:03 »

Je me retourne croisant le regard de Chi-You alors que je lui pose ma question elle me réponds.

" Crois-moi, j'en a vu beaucoup, des vauriens de ce genre. Ils détestent rester sur une défaite, il faut toujours qu'ils cherchent à se venger d'une manière ou d'une autre. Un mélange d'hormones, d'égo et de stupidité.
Dis-moi, que faisais-tu avant d'être attaquée ? Si tu avais une chose à faire, on peut la faire. Sinon, tu dois connaitre des moyens de passer le temps par ici. Je découvre un peu en fait. "


Je me doute qu'ils vont essayer de se venger, mais je lui ai posé la question pour avoir un deuxième avis, ne dit-on pas que deux vals mieux qu'un?
Allons bon, elle aussi ne connaissais pas la régions, nous sommes deux, bon après nous ne sommes pas loin du village d’où je suis partie, mais il semblerais que les Hybrides ne soit pas trop accepté dans les village proche de Nexus surtout quand ils sont libre.
prenant une longue inspiration, je lui répond d'une douce voie en regardant les alentours.

Et bien, dans ce cas tu vas rester le reste de la journée avec moi...
Passant ma main dans mes cheveux je continue. Nous sommes deux alors, je ne connais pas non plus trop la régions, j'ai pris une chambre à l'auberge du village pas loin d'ici et après avoir fait le tour du marché ce matin, j'étais en train de me balader pour me changer les idées quand ces deux bandits mon suivie.

Je vois un petit sentier non loin de là.

Donc si tu veux je n'ai rien à faire d'important, nous pouvons continuer à nous balader, regarde... Montrant le sentier du doigt... Il y a un sentier on dirait. Sinon tu choisis un direction et on marche. Dans tout les cas je te suis.

C'est une fois que la femme taureau a choisie que je lui emboite le pas venant marcher à coté d'elle.




Journalisée

Chi-You
Dieu
-

Messages: 50



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Février 07, 2016, 06:56:13 »

Ainsi, le choix était pour la déesse... Soit retourner au village, soit continuer de se promener. Chi-You considéra vite fait les deux possibilités. De son point de vue, retourner au village n'était pas une bonne idée. Les brigands seraient moins tentés de les attaquer, et cela pourrait attirer la garde. Sans compter que si Chi-You devait utiliser des armes ou ses bras de jade, cela rajouterait à la panique ambiante. En rase campagne, loin de tout, la déesse pourra cogner tout son saoul. Elle opta donc pour une petite ballade, rapidement rejointe par Lili.

" Ainsi donc, tu ne connais pas trop la région... Ce qui veut dire que tu n'es pas originaire d'ici, pas vrai ? Du coup, d'où viens tu ? "

Chi-You faisait la conversation, à la fois par curiosité et aussi pour tromper l'ennui. Il faut dire que marcher, elle faisait ça depuis un long moment. À force, elle finissait par trouver le temps long, aussi toute récréation était bienvenue. C'était aussi pour ça qu'elle s'était portée au secours de Lili.

" Dans mon cas, on peut dire que je suis ce qu'on appelle une guerrière errante. Je vais là où je veux, à la recherche de combats dignes de ce nom... Ou à la recherche de combats tout courts. "

Bon, au moins avec ça elle avait livré le fond de sa pensée. Lili ne devrait plus trop avoir de doute quant aux intentions de Chi-You avec ça...
Journalisée

Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Février 12, 2016, 11:00:31 »

Je conclue que Chi-You à opté pour une ballade même si elle ne me la pas dit ouvertement puisque nous partons à l’opposer du village, le pas lent nous marchons l'une à coté de l'autre sur un sentier de plaine, de grande étendu de verdure nous entoure parsemer de-ci de-là de quelques buissons et arbres centenaires, au bout de quelques minutes de marche, pour rompre sans doute le silence qui c'est installer elle me demande.

" Ainsi donc, tu ne connais pas trop la région... Ce qui veut dire que tu n'es pas originaire d'ici, pas vrai ? Du coup, d'où viens tu ? "

Regardant la nature se mouvoir autour de moi, un peut gêné par cette question qui n'est pas évidente, surtout pour les personnes qui ne connais que ce plan, celui de Terra, je réfléchie pendant de longue secondes avant de lui répondre, sachant qu'elle m'avait il y a quelques minutes de ça sortie du pétrin, je pouvais donc lui avouer la vérité.

Je viens d'une grande ville, "Seikusu" qui se trouve à Tyoto au Japon, mais tu ne doit pas connaitre, d'ailleurs peux importe le nombre de kilomètre que tu fais ici tu ne tomberas jamais dessus, elle se trouve sur un autre plan, et je viens de se plan là.
C'est une sorte de monde parallèle ou les gens n'ont pas conscience que les hybrides existent, ils ne savent pas non plus qu'il y à plusieurs plans, ou que la magie puisse vraiment exister.


Tout en continuant à marcher, elle me m'explique la raison de son errance ici.

" Dans mon cas, on peut dire que je suis ce qu'on appelle une guerrière errante. Je vais là où je veux, à la recherche de combats dignes de ce nom... Ou à la recherche de combats tout courts. "

À ces mots je tourne mon regard vers elle, un sourcilles relevé. Comment une fille aussi petite et frêle qu'elle pouvait chercher la bagarre, elle n'a pas peur de se retrouver contre plus fort qu'elle?

Et bien, tu es bien téméraire malgré ta petite taille, peux être que tu trouverais ta place sur mon plan, là d’où je viens les gens aiment bien organiser des combats pour leurs divertissements.
Mais tu n'a pas peur de te retrouver contre plus fort que toi?


Je lui demande ça alors que nous arrivons à l'entrée d'un foret.
Journalisée

Chi-You
Dieu
-

Messages: 50



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Février 13, 2016, 10:21:51 »

Ah, alors comme ça, Lili est originaire de la Terre. Elle l'ignorait, mais la déesse était aussi originaire de ce plan. En réalité, l'humaine Chi-You était née dans la partie que Lili devait surement connaitre sous les noms de Chine et Mongolie. Quant à la déesse Chi-You, elle avait observé le monde changer depuis les cieux, et vu l'émergence des nations, y compris le Japon. Sans connaitre la Terre dans ses moindres détails, elle devait avoir le même niveau de connaissances que le terrien moyen. Du coup, elle était plus proche de Lili qu'elle ne l'aurait cru de prime abord, en la prenant pour une native de Terra.
Puis la petite terrienne enchaina sur une remarque sur sa corpulence, et Chi-You ne put se retenir d'éclater de rire. C'était bien vrai qu'elle avait le gabarit d'une gamine, bien que du temps où l'humaine Chi-You vivait, cette taille était la norme. Pourtant Lili l'avait bien vu jeter un homme sur un autre, ça devait lui donner une petite indication de sa force réelle, non ? La déesse décida de tout réveler, ça pimenterait les choses.

" Hahaha, tu es bien loin du compte à mon sujet ! Mais soit, je vais te raconter une petite histoire...
Une histoire qui commence il y a très longtemps, dans une tribu située dans ce qui deviendra la Chine, et menée par une femme nommée Chi-You. Une humaine qui connu une mort glorieuse au champ de bataille, et qui pour cela fut honorée et adorée par sa tribu bien après sa mort. Et de ce culte finit par naitre une déesse, Chi-You, l'esprit des batailles. "


Chi-You laissa planer un silence, le temps que Lili comprenne où elle venait en venir avec sa petite histoire. Et qu'elle réalise qu'elle était en présence de cette déesse en ce moment même. Puis elle enchaina.

" Tu me parles de ma petite taille, mais rassure-toi, je suis tout sauf faible. Après tout, du taureau j'en ai la force, et j'ai également un autre petit quelque-chose... "

La déesse déploya ses bras de jade. Sortant de sa crinière de cheveux, les quatre membres se déplièrent, donnat à Chi-You des faux airs d'araignée...

" Tada ! Alors, qu'en dis-tu ? "
Journalisée

Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #11 le: Février 17, 2016, 07:56:52 »

Ma question là fait rire au éclat, pourtant il ne me semble pas qu'il y est quoi que ce soit de marrant à ma question, finissant de rire elle me réponds.

" Hahaha, tu es bien loin du compte à mon sujet ! Mais soit, je vais te raconter une petite histoire...
Une histoire qui commence il y a très longtemps, dans une tribu située dans ce qui deviendra la Chine, et menée par une femme nommée Chi-You. Une humaine qui connu une mort glorieuse au champ de bataille, et qui pour cela fut honorée et adorée par sa tribu bien après sa mort. Et de ce culte finit par naitre une déesse, Chi-You, l'esprit des batailles. "


Elle me parle de la chine, d'une femme nommé Chi-You, comme elle, une humaine qui est morte de façon glorieuse et mais réfléchissant quelques seconde, je comprend qu'elle me parle d'elle, comprenant ça je fait de grand yeux avant de lui lancer.

Mais, tu me parle de toi en fait, c'est ça tu es une déesse, je comprend mieux...


Elle me dit par la suite.

" Tu me parles de ma petite taille, mais rassure-toi, je suis tout sauf faible. Après tout, du taureau j'en ai la force, et j'ai également un autre petit quelque-chose... "

La regardant tout en marchant, et qu'elle me dit ça, je vois deux autres paires de bras sortir de sa crinière, sur le coup j'ai un petit mouvement de recule, non par peur mais par réflexe, ce n'est pas tout le jour que je vois une déesse hybride, de plus avec six bras, en même temps elle me lance.

" Tada ! Alors, qu'en dis-tu ? "

Je reste sans voie pendant de longues secondes avant de lui répondre.

Wow... Tu... Tu... c'est impressionnant, bizarre mais ça peux en déstabilisé plus d'un.
Tu arrive à guider tout ces bras indépendamment? Ça a du te prendre du temps pour t’adapter à avoir autant de bras.
Et tu peux faire pousser d'autres choses encore?


Cette dernière question est juste là pour la taquiner n'espérant aucunement une réponse positive, puisque aillant déjà une force surhumaine et six bras est déjà en soit un super dont.
Vue qu'elle avait jouer carte sur table en me disant la vérité sur sa vrai nature je décide de moi aussi tout lui dire.

Bien, puisque tu as été sincère avec moi, je vais l'être aussi envers toi, tu n'es pas la première déesse que je croise, puisque je suis une prêtresse de Lust moi même, je l'ai donc rencontrer avant qu'elle me dise ma fonction et me donne mes capacités.
Tu l'as connais peux être?
Journalisée

Chi-You
Dieu
-

Messages: 50



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Février 20, 2016, 03:08:36 »

Alors comme ça, Lili est une prétresse de Lust... Chi-You se rappelle avoir connu cette déesse. Il faut dire que le dernier attribut de l'esprit divin lui avait fallu pas mal d'intérêt de la part de déesses dont le ministère gérait tout ce qui est de l'ordre de la vie de nuit, repos du guerrier, luxures et autres galipettes.

" Oh oui, j'ai eu l'occasion de la fréquenter. Vois-tu, je suis capable de me faire pousser une dernière chose, et c'est cette chose qui m'a valu de suciter son attention... "

Chi-You laissa sa phrase en suspens, un sourire taquin aux lèvres. Elle préférait laisser Lili se servir de son imagination et envisager ce que la déesse pouvait se faire pousser... bien que la tournure de sa phrase laissait peu de place à la liberté d'interprétation.

" Dis-mois, Lili, en tant que prétresse du Lust, quels sont tes attributions et tes pouvoirs ? Quels sont les détails du culte de Lust ? Et comment lui rends-tu hommage ? "

La déesse est curieuse. Bien qu'étant d'essence divine par définition, elle ne s'était jamais intéressée de près à l'aspect religieux de son culte, ni celui des autres divinités. Elle n'y connaissait pour ainsi dire rien en terme de dogmes. C'était l'occaion pour elle d'en apprendre un peu plus.
Elles arrivaient au même moment dans une clairière. Chi-You avisa une souche qui dépassait du sol, et sans cérémonie s'installa dessus.

" J'aimerai que tu me dise tout, Lili. "
Journalisée

Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #13 le: Février 22, 2016, 05:32:48 »

" Oh oui, j'ai eu l'occasion de la fréquenter. Vois-tu, je suis capable de me faire pousser une dernière chose, et c'est cette chose qui m'a valu de susciter son attention... "

Comme ça Chi-You à déjà eu l'occasion de rencontrer la déesse Lust, mais je ne comprends pas tout de suite ce dont elle parle quand elle dit pouvoir se faire pousser une dernière chose qui lui à valu de susciter l'attention de la déesse Lust, une paires de seins plus volumineux peux être, il faut dire qu'en combat une grosse poitrine n'est pas pratique.
Encore une pair de bras? Mais elle en à déjà trois paires, une quatrième ne servirais gères plus, ou alors une verge? Mais vue la petite étoffe qui cache son pubis, je doute que ce soit ça.

ne pouvant gère plus réfléchir elle me demande.

" Dis-mois, Lili, en tant que prêtresse du Lust, quels sont tes attributions et tes pouvoirs ? Quels sont les détails du culte de Lust ? Et comment lui rends-tu hommage ? "

Nous arrivons dans une clairière, vaste et étendu de verdure, Chu-You s’assoie sur une souche d'arbre, pour ma par je reste debout avant de me dire.

" J'aimerai que tu me dise tout, Lili. "

Je viens l'asseoir dans l'herbe en face d'elle avant de lui répondre.

Bien, bien, je vais tout t'expliquer, enfin ce que je sais du moins.
Quand la déesse Lust ma nommé prêtresse, elle ma donné certaines capacités, comme celle d'être beaucoup plus sensible au touché et à l’odorat qu'une simple humaine, décuplant grandement toute mes sensations, en plus de ça, elle ma appris à lancer une sort de magie rose, qui me permet de dégager des phéromones excitant les gens autour de moi.
Après la mission qu'elle ma donné est d'incité d'autres personnes à la vénéré, à prié pour elle et ceux par n'importe qu'elle moyen en leurs montrant la voie de la luxure.
Je lui rend hommage à chaque fois que je le peux en priant pour elle le soir avant de m'endormir et en lui trouvant de nouveau adeptes, choses que je n'arrive pas encore à faire, je suis trop timide.
Voilà en somme en quoi consiste mon devoir envers elle.
Bien, tu as éveiller ma curiosité, qu'est ce que tu peux te faire pousser d'autre?
Allé je suis curieuse, montre moi... maintenant que tu me la dit, je veux voir...


Journalisée

Chi-You
Dieu
-

Messages: 50



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #14 le: Février 23, 2016, 12:36:49 »

Bien, bien, je vais tout t'expliquer, enfin ce que je sais du moins.
Quand la déesse Lust ma nommé prêtresse, elle ma donné certaines capacités, comme celle d'être beaucoup plus sensible au touché et à l’odorat qu'une simple humaine, décuplant grandement toute mes sensations, en plus de ça, elle ma appris à lancer une sort de magie rose, qui me permet de dégager des phéromones excitant les gens autour de moi.
Après la mission qu'elle ma donné est d'incité d'autres personnes à la vénéré, à prié pour elle et ceux par n'importe qu'elle moyen en leurs montrant la voie de la luxure.
Je lui rend hommage à chaque fois que je le peux en priant pour elle le soir avant de m'endormir et en lui trouvant de nouveau adeptes, choses que je n'arrive pas encore à faire, je suis trop timide.
Voilà en somme en quoi consiste mon devoir envers elle.


Oui, pensa Chi-You, connaissant Lust, ça tombait sous le sens. La déesse s'interrogea sur la sensibilité de Lili. Selon ses dires, son sens du touché, et les sensations qui en résultent, sont plus forts. Au quotidien ça pourrait se montrer embetant, si la caresse d'une étoffe provoque une réaction disproportionnée... D'humeur un peu coquine après avoir parlé de Lust, Chi-You se demanda ce qu'il se passerait si Lili devait subir les assauts de ses 6 bras simultanément...

Bien, tu as éveiller ma curiosité, qu'est ce que tu peux te faire pousser d'autre?
Allé je suis curieuse, montre moi... maintenant que tu me la dit, je veux voir...


Oups, on dirait que la déesse n'allait pas y couper. Pas que cela la gênait, au contraire avec le sujet de la discussion actuelle, elle se sentait capable de tout.

" La curiosité est un vilain défaut... j'espère que tu ne vas pas le regretter ! "

Chi-You plaça ses mains sur la souche, les bras dans le dos, et écarta lentement les cuisses pendant que ses bras de jade s'affairaient à défaire la pièce de jade qui cachait son entrejambe. Elle ne lachait pas Lili du regard pendant qu'elle écartait le bijou, révelant sa vulve imberbe, un sourire aux lèvres. Sous l'action de sa volonté, la transformation opèra, son clitoris commença à convulser puis à grossir, encore et encore, jusqu'à devenir un magnifique pénis en pleine érection. En toute honnêteté, Chi-Youn ne possèdait pas le plus gros pénis de toute la création, loin de là. Mais sa fort belle taille, associée au petit corps de la déesse, donnait l'impression d'un véritable gourdin de chair.

" Et voila comment j'ai attiré l'attention de Lust ! Et pas qu'elle d'ailleurs... Alors, satisfaite ? "
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox