banniere
 
  Nouvelles:
"Ask not what LGJ can do for you, ask what you can do for LGJ !"

LGJ lance un appel à candidatures pour différents postes importants ici.

N'hésitez pas à vous présenter !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 ... 5 6 [7]
  Imprimer  
Auteur Sujet: L'étrange soirée d'Harigato-senseï [Nanami Seikyo]  (Lu 6037 fois)
Hikari Harigato
Humain(e)
-

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #90 le: Avril 09, 2018, 12:54:15 »

Hikari se demandait clairement ce que sa Maîtresse avait en tête. Elle était nerveuse, inquiète, autant angoissée qu’excitée, car elle savait de quoi Nanami était capable. Et elle savait aussi que la femme ne l’avait pas emmené ici sans avoir quelque chose de bien précis en tête. Un endroit reculé, isolé, désaffecté, qui devait probablement servir de refuge pour elle et sa bande. Hikari s’était renseignée sur Nanami auprès du secrétariat, et avait appris que la jeune fille avait fait l’objet de plusieurs signalements, non seulement pour son outrage en refusant de porter l’uniforme scolaire, mais aussi parce que certains de ses amis avaient eu des ennuis avec la police. Et Hikari savait que Nanami était derrière tout ça. À sa manière, elle était donc complice, et elle se demandait d’ailleurs si ce n’était pas dans cet entrepôt que Nanami entreposait les objets qu’elle volait.

Entendant du bruit, Hikari sursauta, mais conserva les yeux clos, avant de frémir en sentant les mains de sa Maîtresse sur son corps nu. Cette dernière lui mit autour du corps un vêtement frais et moulant, qu’Hikari analyse comme étant du latex, et commença àa voir chaud entre les cuisses. Ses mains partirent ensuite en arrière, et elle sentit quelque chose s’accrocher, et comprit qu’elle portait un harnais. Un harnais de soumission, et elle frémit, sans que sa Maîtresse ne lui mette un gag ball. Elle accrocha à une boucle située dans le dos du harnais, au milieu de ses bras, un crochet métallique, qui permit de la soulever. Hikari se mit à gémir. Le harnais comprenait également des liens à hauteur des chevilles, relativement souples, mais qui lui permirent, tout en étant suspendue, de garder les jambes suspendues, sans qu’elles ne pendent et ne lui fassent mal. L’appareil sophistiqué permettait toutefois, en appuyant sur un bouton, de rétracter les cordes maintenant les jambes d’Hikari.

« Haaaa... »

Une fois suspendue ainsi, Hikari cligna des yeux à plusieurs reprises, sa Maîtresse lui ayant donné l’autorisation de le faire, le cœur tambourinant lentement dans sa poitrine. Elle sentait ses muscles l’étire, et soupira une nouvelle fois, sentant une pointe d’excitation la traverser.

« Ohh... Maî-Maîtresse... »

Nanami lui avait parlé d’une seconde surprise, et Hikari entendit une porte s’ouvrir à côté d’elle. Difficile de voir d’où cela venait, mais elle entendit des bruits de talons claquant sur le sol, dans son dos. Des mains posèrent alors un collier sur son visage, et elle gémit, ouvrant toutefois la bouche en sentant un gag ball se poser sur ses lèvres, l’empêchant de parler. Hikari rougit en couinant, et vit ensuite la femme ayant posé le sex toy la contourner et s’approcher de Nanami, avec une belle chevelure blonde, embrassant tendrement et longuement sa Maîtresse. Elle lui tournait le dos, mais Hikari reconnaissait cette silhouette.

*Non !*

C’était... Alice Korvander ! Une élève de sa classe, calme et pudique, très curieuse, et plutôt douée. Hikari n’aurait jamais cru qu’elle puisse être là, portant une tenue en latex comprenant une robe, des gants et des collants. Dans cet ensemble, elle s’agenouilla alors devant Hikari, et déposa un chaste baiser sur ses lèvres, avant de lever solennellement les mains.

« Maîtresse... Donnez-moi votre cravache, et autorisez-moi à punir cette professeure catin... »

Hikari déglutit en gémissant, sentant une forte chaleur pointer, bien malgré elle, entre ses cuisses...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Nanami Seikyo
E.S.P.er
-

Messages: 222



Voir le profil
FicheChalant
Description
Jeune fille au pouvoir qui transforme son corps en poupée vaudou
[color=blue] Parole esprit normal [/color]
[color=navy] Parole esprit sadique [/color]
« Répondre #91 le: Avril 27, 2018, 12:28:48 »

Nanami laissa le temps à la prof de regardé autour d’elle et de comprendre un peu mieux se qui lui était arrivé. Elle la regardait avec un petit sourire en attendant l’arrivé d’Alice qui finissait de se préparer derrière. Il lui tardé de voir comment elle comptait se montrer, car elle ne lui avait pas montré sa tenue à l’avance pour lui faire la surprise.

Puis finalement Alice arriva, dans le dos de la prof. Nanami la regarda, trouvant sa tenue et son choix plutôt pas mal. Sa contrastait tellement avec se qu’elle dégageait en temps normal. Elle arriva dans le dos de la belle suspendu et lui passa une gag Ball, venant ensuite se montrer à elle. Alice s’approcha pour l’embrasser se que Nana se laissa faire avec grand plaisir. Nanami en profita pour poser une main sur une des fesses d’Alice pour la pressé et montré à la prof que c’était bien elle qui continuait à diriger.  Alice se décolla pour venir se place à genoux devant Hikari la regardant avant de poser un baiser sur ses lèvres et lui réclament la cravache.

Nanami fit un sourire sadique et s’approcha d’une caisse où était poser la fameuse cravache. Elle s’avança la posant doucement dans la main tendue d’Alice. C’était amusant de voir les deux soumises dans leur tenue en latex et elle-même dans son uniforme scolaire.


-Je compte sur toi, Alice. C’est sa première fois à la cravache.

Elle se recula un peu venant teste un chauffage. L’entrepôt était long à chauffé, mais le système de chauffage était efficace une fois lancé.  Se qui rendait déjà la pièce un peu plus agréable même si c’était encore long pour le volume qu’il y avait.

-Montre moi donc comment tu compte la punir. Elle m’a dit qu’elle n’avait pas était sage. Pa vrais ? Si tu racontais tout à Alice pendant qu’elle te puni hum ?

Journalisée

Hikari Harigato
Humain(e)
-

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #92 le: Avril 29, 2018, 01:19:50 »

La scène était incroyable pour Hikari, totalement... Impensable ! Alice Korvander, cette élève discrète, absente, mais si gentille... Elle n’aurait jamais cru pouvoir la voir un jour ici, en compagnie de sa Maîtresse, dans une robe moulante en latex. Hikari en rougit benoîtement, prenant peu à peu conscience de son innocence, de sa bêtise. Elle avait cru que le lycée Mishima était un lycée comme les autres, mais, à bien y réfléchir, ce lycée semblait plutôt être régi par d’autres règles de fonctionnement. Nanami et Alice s’embrassèrent tendrement, et Hikari vit la main de Nanami serrer l’une des fesses d’Alice. Elle observa alors que cette dernière ne portait pas de culotte sous sa robe, et se retourna ensuite. Magnifique dans sa tenue, elle s’approcha donc, et Nanami proposa qu’Hikari raconte à quel point elle n’était pas sage... Ce qui amena Alice à lui retirer son gag ball.

« Vous, Harigato-sensei, une personne qui ne serait pas sage ? Je n’arrive pas à y croire, avec votre visage angélique... »

Alice parlait d’une voix douce, mais marquée par une certaine forme d’excitation. La situation actuelle n’était visiblement pas sans lui faire plaisir, et Hikari rougit donc, avant de voir Alice aller dans son dos. Ses mains caressèrent ses cuisses, et elle soupira encore, sentant la femme lui retirer ses vêtements.

« A-Alice..., soupira Hikari. Tu... J’ignorais que tu... »

Une main s’abattit alors sur ses fesses, la giflant.

« Tût-tût ! Pour commencer, tu me vouvoies, petite insolente ! Que tu sois professeur ne change rien au fait que c’est toi notre soumise ce soir ! »

Hikari rougit encore, et sentit ses vêtements tomber encore. Ses fesses se retrouvèrent nues, et elle sentit encore les mains gantées les caresser, et même les pincer, ce qui lui arracha d’autres soupirs.

« Je sais ce que tu fais, Harigato-sensei... Le harnais que tu portes en cours, els vibromasseurs que tu t’enfiles en rentrant chez toi... Maîtresse m’a tout raconté, tu sais...
 -  Haaaa...
 -  Tu es vilaine, Hikari ! Vilaine ! »

Alice abattit alors sa cravache sur ses fesses, et Hikari gémit encore, se dandinant sur place, se tortillant en sentant une chaleur croître entre ses cuisses. Elle poussa un nouveau soupir, et se pinça les lèvres, avant de sentir encore la cravache s’abattre sur elle. La jeune lycéenne dans son dos était une découverte inattendue, mais elle donnait de solides coups, arrachant un nouveau soupir à Hikari.

« Dis-le, sale chienne ! Dis que tu es vilaine, et que tu aimes ça, SALOPE !! »

Et la cravache frappa encore ! Hikari hurla alors, et, tout en serrant nerveusement les poings, lâcha alors, yeux clos :

« Oui... Hmmm... JE SUIS VILAINE, haaaann... !! »

Et, tout en se confiant, Hikari était en train de mouiller, de la cyprine coulant de ses lèvres intimes pour tomber au sol.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Nanami Seikyo
E.S.P.er
-

Messages: 222



Voir le profil
FicheChalant
Description
Jeune fille au pouvoir qui transforme son corps en poupée vaudou
[color=blue] Parole esprit normal [/color]
[color=navy] Parole esprit sadique [/color]
« Répondre #93 le: Mai 15, 2018, 11:42:20 »


Nanami toujours assise sa caisse regardait Alice s’approché de la prof encore suspendu au-dessus du sol à hauteur idéal pour qu’Alice n’est pas à se penché.  Il y a quelque temps de ça Alice et Nanami avait une sérieuse discutions ou Nana avait fait des révélations à son amie et l’une d’elle la moins grave était cette relation avec leur prof de math. Ainsi Alice était au courant de plusieurs détail sur elle et Nana avait trouvé amusé de l’invité à participé à cette séance.

Alice dans sa magnifique tenue qui jouait parfaitement le contraste entre son rôle et son imagine habituel. La jolie jeune fille pure dans une tenue en latex très sexy, c’était plutôt un mélange agréable. Jouant de sa cravache ne retenant pas ses mots, elle donnait sa punition à la prof avec brio. Il était évidant qu’elle avait de l’expérience dans se domaine, surement plus que Nanami. Pour sa part son expérience sexuelle était plus classique ou plus sur le forçage, mais pas une vraie relation de domination. Hikari était donc sa première et elle prenait gout.


-Magnifique, attaché ainsi tu es pas mal excitante pas vrais Alice ? Je ne sais pas toi, mais attacher ainsi je m’intéresse plus facilement au math. Faire du bondage pour étudier la géométrie ? Ou encore calculé l’angle d’un gode dans son cul ?  je suis certaine que ça plairais à la classe.

Elle rigola et descendit de sa caisse pour venir les rejoindre. A-t-elle trois, elles donnaient un curieux spectacle. La plus adulte nue pendu dans un harnais, Alice la jeune fille innocente d’apparence dans sa tenue en latex et Nanami la fille rebelle dans son uniforme scolaire.

-Alice tu sais qu’elle fait une très belle chienne ? Je l’ai promené en laisse dans les couloirs de l’école il n’y a pas si longtemps. Elle en était si trempée que j’ai du l’aidé à se soulager. Peut-être que tu voudras toi-même la promené une autre fois ? Tu sais qu’en bonne chienne elle à même marque le territoire de sa salle de classe ?

Elle lui avait déjà parler, mais l’intérêt était surtout de la faire devant l’intéressé. En suivre les réactions, alors qu’Alice continuait à jouer avec elle.

-Mais peut être que tu as envie de lui faire autre chose à cette Villaine prof ? Amuse-toi un peu si tu veux, après je la préparait pour la suite.

Car avec la présence d’Alice, Nanami avait prévue quelque chose bien entendu.
Journalisée

Hikari Harigato
Humain(e)
-

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #94 le: Mai 15, 2018, 10:32:19 »

Prisonnière des deux lycéennes, Hikari avait vraiment du mal à croire ce qu’elle vivait. Comment la douce Alice pouvait se trouver là, dans son dos, à lui fouetter les fesses, dans sa tenue en latex ? Elle rougit encore, gémissant en entendant sa Maîtresse lui parler de ses « exploits » au lycée. Elle en parlait si ouvertement... Y compris ce qu’Hikari avait fait contre la porte de sa classe ! Nanami le dit tout en les rejoignant, et, très gênée, Hikari ferma les yeux, n’osant pas regarder sa Maîtresse.

« Alors, comme ça, Harigato-sensei, vous vous baladez nue dans les couloirs du lycée ? Eh bien ! Quel exemple pour de jeunes filles innocentes en proie à leurs hormones et à leurs pulsions de femme naissante ! »

Hikari couina encore en secouant la tête. Non, ce n’était pas sa faute, c’était sa Maîtresse qui lui avait fait ça, qui l’avait transformé, qui...

« HMMM !! »

La professeur écarquilla brusquement les yeux en sentant l’un des doigts d’Alice s’enfoncer dans son fondement. La femme fit tourner son doigt, et en glissa ensuite un second, continuant à les remuer, tout en utilisant son autre main pour pincer les fesses d’Hikari. La tête blonde se montrait très entreprenante, et alla ensuite glisser sa langue contre la croupe d’Hikari. Celle-ci gémit encore, et les liens la retenant se mirent à serrer de nouveau. Hikari continuait vainement à se débattre, et rougit au contact de la langue de l’étudiante. Nanami s’était rapprochée, et rejoignit Alice. Celle-ci l’embrassa alors, en lui souriant doucement.

« Ça vous plaît, Maîtresse ? »

Nanami semblait ravie, et Alice libéra le fondement d’Hikari, avant de se déplacer. Elle approcha ensuite une sore de meuble roulant, qui racla sur le sol. Hikari cligna des yeux, se demandant encore ce qui allait lui arriver.

« Puisque tu es une chienne qui aime tant pisser, ma chérie... »

Alice avait visiblement une idée derrière la tête, et approcha un treuil d’Hikari, avec un seau suspendu qu’elle posa en-dessous de ses cuisses, puis enfonça le bout d’un tuyau dans son fondement. Hikari couina encore, en se dandinant sur place, et se reçut un coup de cravache. Alice tenait dans le creux de sa main une poire reliée au tuyau, et appuya dessus. La poire actionna alors une sorte de pompe, et Hikari soupira encore, en sentant un liquide défiler dans son fessier, s’insinuant en elle. L’eau commença à venir, et Alice s’arrêta là, glissant un tuyau dans le seau, et le relia au gag ball d’Hikari. Celui-ci était assez particulier, car il contenait un petit dispositif qui permit d’ouvrir une petite trappe circulaire sur l’objet. Alice s’en servit pour y glisser le bout du tuyau, qui se retrouva dans la bouche d’Hikari, puis elle recommença à pomper.

Souriant malicieusement, Alice remplit le ventre d’Hikari, qui ne tarda pas à gémir. L’eau affluait de plus en plus sans que son corps n’ait le temps de la diluer. Tout en pompant d’une main, la tête blonde caressait l’estomac de la professeur avec l’autre.

« Là, là, ton ventre va bien se remplir, et, ensuite, ma petite salope, tu vas recracher tout ça dans ce seau. Ensuite, c’est notre Maîtresse qui décidera. Tu vois, cet autre tuyau comprend aussi une pompe, comme la mienne. Si elle appuie dessus, ce que tu as recraché retournera en toi. »

Hikari écarquilla les yeux à cette idée, et couina encore, secouant furieusement la tête de droite à gauche.

« HMMM-HMMMM !! »

Alice pinça sa chair en grognant légèrement.

« Allons, allons, que signifie ceci ? Ce comportement obséquieux ? Tu te crois encore en mesure de pouvoir choisir ? Maîtresse, je trouve que c’est une bien vilaine esclave, très rebelle !
 -  Hmmmm... !! »

C’était... C’était profondément humiliant. Mais aussi, en même temps, étrangement... Excitant. Hikari n’arrivait vraiment pas à comprendre ce qui lui arrivait...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Nanami Seikyo
E.S.P.er
-

Messages: 222



Voir le profil
FicheChalant
Description
Jeune fille au pouvoir qui transforme son corps en poupée vaudou
[color=blue] Parole esprit normal [/color]
[color=navy] Parole esprit sadique [/color]
« Répondre #95 le: Mai 31, 2018, 12:17:22 »


Vue qu’Alice avais une idée de quoi faire, elle lui laissa pour l’instant la main. Même si c’était difficile à admettre son amie avait quand même plus d’expérience qu’elle dans se genre de domaine. Ainsi donc Nanami laissa Alice mettre son idée en place la découvrant en même temps que la prof. L’installation du seau, puis par la suite des tuyaux. Nana ne comprit pas tout de suite où elle voulait en venir avec tout ça et finit alors par le comprendre.

Es que ce n’était pas trop ? Certes elle dominait sa prof, mais elle ne cherchait pas tant que ça à lui faire du mal et ça ? Es que se n’était pas aller un peu trop loin ? Pas que l’idée lui déplaisait, c’était même le contraire, mais elle ne voulait pas non plus faire fuir sa soumise ou son esclave en allant trop vite. Vue qu’Alice lui confia la poire pour décider où allait finir tout ça, Nana ut une idée et s’approcha d’Hikari s’accroupissant pour son visage soit proche du sien et lui fit un sourire sadique.


-La séance de se soir et un peu plus extrême. Mais si tu la tien jusqu’au bout c’est bien la preuve que tu as trouvé ta voie, que tu es faite pour tout ça. Ecoute bien voila se que je te propose.

Elle vient porter la poire devant ses yeux pour lui montrer qu’un seul geste suffisait pour tout activer.


-On peu arrêté là et se contenté de remplir se seau et de passé à la suite. Mais si tu accepte d’aller jusqu’au bout, tu prouveras que tu aimes être une esclave, que tu es prête à découvrir encore plus de chose entre mes mains et celle d’Alice. En récompense pour aller aussi loin tu pourras même choisir se que je pourrais faire à Alice, peut être que tu voudrais la voir subir la même chose ? Répond d’un signe de tête, est tu prete à prouvé qui tu es vraiment ? Oui ou non, j’appuie ?
Journalisée

Hikari Harigato
Humain(e)
-

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #96 le: Juin 02, 2018, 01:57:39 »

Hikari avait depuis longtemps franchi le point de non-retour. Elle avait depuis trop longtemps goûté à ce plaisir unique, immense, et elle ne pouvait pas lutter contre ça. Nanami la dominait pleinement, et, tout ce qu’Hikari pouvait faire, c’était de subir en continu, sans avoir la possibilité de contre-attaquer. Elle était son esclave, et elle sombrait chaque jour davantage dans cette luxure inouïe et incroyable. Cette séance dans l’entrepôt s’était d’emblée annoncée comme intense, mais, même malgré ça, elle ne s’était pas attendue à tomber sur Alice Korvander, et à subir ça. Son ventre se remplissait d’eau, à tel point que Nanami commença à douter de ce qu’elles faisaient. Sans doute était-il trop tard pour éprouver des remords, après avoir violé sa professeur, mais ça, Hikari l’ignorait. La senseï cligna des yeux, les joues rouges, se tortillant lentement sur place, en sentant l’eau affluer en elle.

Réfléchir devenait de plus en plus difficile, mais Hikari comprenait ce que sa Maîtresse voulait. Sa main se tenait sur la poire, prête à appuyer, ou à arrêter... Mais était-ce un véritable choix ? Nanami avait vu Hikari enfiler des tenues osées sous sa tenue en faisant cours. Le sexe était une spirale sans fin dans laquelle Hikari ne cessait de glisser, sans pouvoir se raccrocher à quoi que ce soit. Elle ne pouvait plus revenir en arrière... Pas maintenant. Elle avait essayé pendant une semaine de penser à autre chose, mais, à chaque fois, ses pulsions venaient la trahir, sa personnalité profonde, comme une femme endormie pendant des années qui avait fini par revenir à la réalité.

Hikari observa donc la femme... Et finit par remuer la tête. Ses cheveux glissèrent, et, tout en plantant son regard dans celui de Nanami, elle souleva la tête, de haut en bas, et à plusieurs reprises. Oui, disait-elle. Oui, il n’y avait plus d’hésitations, plus de retour en arrière possible. Elle était entrée à Mishima, et, sans le savoir, les griffes du lycée s’étaient dressées autour d’elle, n’attendant plus qu’un geste, qu’un signe, pour s’abattre sur son corps. Elle n’avait pas pu lutter.

Alice sourit, et appuya à son tour sur la poire.

« Pourquoi lui soumettre ce choix, Maîtresse ? Pensiez-vous vraiment qu’Harigato-sensei fera marche arrière ? Après être venue dans cet entrepôt sinistre ?
 -  Hmmmm... »

Son ventre continua à se remplir, et, pendant plusieurs minutes, elle sentit l’eau venir, enflant dans son ventre, jusqu’à lui donner l’apparence d’une femme enceinte. Hikari était en sueur, mordillant son gag ball, et sentit alors les mains gantées d’Alice glisser sur son ventre.

« Si je veux que vous me punissiez, senseï, je vais devoir vous donner des raisons de le faire... »

Hikari sentit alors les tuyaux se retirer de son corps, puis Alice récupéra une cravache, et caressa ses fesses avec.

« Allez, senseï, recrachez tout dans le seau ! »

La femme gémit encore, et, comme pour l’encourager à faire cet acte humiliant, elle se reçut plusieurs coups sur les fesses. À chaque coup, Hikari gémissait, yeux clos, jusqu’à ce que... Dans un grand soupir, elle se relâcha finalement, et des larmes de plaisir coulèrent sur ses  joues quand elle se mit à pisser frénétiquement, crachant des litres dans le seau. Alice tapa ensuite dans ses mains, comme pour la féliciter.

« Bravo, senseï ! Maintenant, vos parois internes sont toutes trempées ! »

Elle en fit la démonstration en fourrant un doigt dans le fondement d’Hikari, qui gémit encore. Alice se retourna ensuite vers sa Maîtresse, et, pendant qu’elle remuait ses doigts dans le cul d’Hikari, son autre main pinça ses tétons, ce qui lui permit de constater qu’ils étaient tendus, durs, trahissant le plaisir que leur propriétaire ressentait à l’idée d’être ainsi traitée :

« Quel gode vous voulez que je lui mette, Maîtresse ? » demanda ensuite la belle blonde, d’une voix faussement innocente...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Nanami Seikyo
E.S.P.er
-

Messages: 222



Voir le profil
FicheChalant
Description
Jeune fille au pouvoir qui transforme son corps en poupée vaudou
[color=blue] Parole esprit normal [/color]
[color=navy] Parole esprit sadique [/color]
« Répondre #97 le: Juin 14, 2018, 11:47:15 »


Nanami avais posé la question à Hikari, car elle trouvait que ça allait loin et un peu vite. Elle ne comptait pas abandonner loin de là. Mais elle ne voulait pas progresser trop vite a point de bloqué la prof. Ainsi la prof accepta d’aller au bout et de recevoir ensuite l’eau dans sa bouche et de devoir la boire. Bien, alors Alice pouvait continuer et ensuite on verra ce que ça donnera.

L’eau continua donc à gonfler son ventre, c’était une expérience nouvelle même pour elle. Nanami n’avais jamais vraiment vue se genre de torture, même si elle en avait entendu parler. Alice était plus expérimentée qu’elle-même si elle avait du mal à l’admettre encore.


-Ce n’est pas une question de revenir en arrière Alice, mais de ne pas aller trop vite nuance. Mais elle à l’air motivé. Es que c’est à l’idée de te voir aussi subir ou qu’elle aime vraiment ça ? Tu parierais sur quoi ?

Nana regarda le spectacle de l’eau qui sortait tombant plus moins bien dans le seau qui était encore relier à la bouche de la prof par le tuyau. Tout ça semblait beaucoup amusé Alice qui n’hésita pas à doigté le cul de la prof une fois vidé.

-Hum pour le gode…voyons ça.

Nanami s’approcha d’une caisse regardant à l’intérieur. Elle sortit alors deux godes identique de taille moyenne. Elle revient vers les deux autre. Approchant l’un des deux jouets des fesses d’Hikari, elle le donna à Alice pour qu’elle s’occupe de lui introduire. Le second, elle le trempa dans le sceau et regarda alors Alice.


-Tien Alice, montre-moi que tu m’appelle pas maitresse pour rien. Et porte cela dans ton cul. Montre-lui bien sous ses yeux, comment tu te cale un gode dans le cul.
Journalisée

Hikari Harigato
Humain(e)
-

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #98 le: Juin 16, 2018, 05:45:33 »

« Vu ce que vous m’avez dit, Maîtresse, il n’est pas difficile de comprendre. Harigato-sensei a passé toute sa vie en ignorant être frustrée. Une bonne élève, mais quelqu’un l’a forcément noté. Sinon, elle n’aurait pas fini au lycée Mishima. »

Qui mieux qu’une soumise pour en comprendre une autre ? Hikari, toujours silencieuse, car la bouche coincée par le gag ball, salivait sur l’objet. Son ventre était distendu, et elle était effectivement humiliée, humiliée et moquée par ses propres élèves. Il y a encore quelques semaines, elle leur donnait des cours, sans se douter de la réalité des choses. Pour elle, toutes les rumeurs circulant sur le lycée Mishima étaient totalement infondées, reposant sur quelques faits anecdotiques. Après tout, le lycée n’avait jamais été condamné, et avait toujours survécu aux scandales sexuels. Mais la vérité était en réalité encore pire que les rumeurs. Hikari avait été plongée de force dans ce milieu. Sa Maîtresse l’avait forcé à traverser la ville en étant habillée comme une prostituée, et elle avait eu l’occasion de constater que c’était tout un système, une organisation qui ne se limitait pas qu’à quelques élèves pervers, mais impliquait tout le lycée, et peut-être même la ville toute entière. Bien qu’étant un établissement public, Mishima recevait aussi des fonds privés, émanant de la mystérieuse Fondation Mishima. Une fondation fondée au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, et qui existait toujours.

Hikari plongeait là-dedans, et elle ne pouvait pas lutter, car... Eh bien, Alice avait entièrement raison ! Elle avait aimé ce que Nanami lui avait fait subir, et elle était prête à passer un rang au-dessus ! C’était terrible à admettre, mais c’était pourtant l’exacte vérité. Pour elle, il n’y avait plus de marche arrière possible. Elle avait rejoint un autre monde, un autre chapitre de son existence. Hikari en avait pris conscience, et elle l’acceptait... Car elle adorait ça !

Sa Maîtresse présenta deux vibromasseurs, et en trempa un, avant de donner un ordre à Alice. Celle-ci sourit, et Hikari gémit encore, avant de sentir la main d’Alice caresser son visage. La belle blonde se mit devant elle, et lui tourna le dos.

« À vos ordres, Maîtresse ! »

Alice était obéissante, et se pencha en avant, relevant ainsi sa robe, dévoilant son bassin. Hikari soupira en voyant ses délicieuses fesses, et vit la femme abaisser une culotte noire en latex. Elle l’arrêta à hauteur des cuisses, puis approche ensuite le gode violet. Hikari couina, et vit la femme l’enfoncer en elle.

« Hnnn... »

La jeune femme dut titiller un peu la zone, avant de finalement réussir à glisser sans difficulté le gode en elle. Alice se pinça les lèvres en gémissant encore, puis remit ensuite sa culotte en place, le sous-vêtement maintenant ainsi le gode.

« Hmmm... Là, voilà, c’est parfait... »

Alice sourit, et s’adressa ensuite à Nanami :

« Vous ne lui avez pas encore mis une ceinture-godes à porter la journée, n’est-ce pas ? Je ne vous savais pas si gentille, Maîtresse... »

Elle observa ensuite Hikari, avec un nouveau sourire moqueur sur les lèvres :

« Il suffit pourtant de la voir pour constater que Harigato-sensei est une chienne en manque de sexe... »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Nanami Seikyo
E.S.P.er
-

Messages: 222



Voir le profil
FicheChalant
Description
Jeune fille au pouvoir qui transforme son corps en poupée vaudou
[color=blue] Parole esprit normal [/color]
[color=navy] Parole esprit sadique [/color]
« Répondre #99 le: Juillet 09, 2018, 11:05:27 »


Nanami confia les godes à Alice et lui ordonna de les mettre à leur place. Ainsi Alice commença par le sien. Elle c’était approché du visage de la prof selon la consigne et commença à se rentrer l’objet entre les fesses. Nana se régalait de la voir autant que de l’expression d’Hikarie devant se spectacle. Alice avait maintenant une délicieuse bosse au derrière de sa culotte.

Nanami repris le second gode pour venir le porté au cul de sa prof et commença à lui glisser lentement pour prendre ça place lui aussi. Elle prenait son temps pour lui enfoncer se jouant de ses sensations.


-C’est vrais Alice, il y a encore pleins de chose que je n’ai pas fait avec elle. Bien et si maintenant tu nous montré comment tu te sers de cette poire que tu as relier à sa bouche ? Hum montre-moi jusqu’au bout ce qu’était ton idée. Si vous arrivé à rendre ça suffisamment intéressant, peut être que je vous offrirais un beau spectacle en retour.


Même si pour le moment Nanami n’était pas elle-même très active, elle passait un moment très excitant. Le fait de pouvoir diriger Alice pour jouer d’Hikari était tout aussi plaisant voir plus que de le faire elle-même.
Journalisée

Hikari Harigato
Humain(e)
-

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #100 le: Juillet 11, 2018, 01:43:05 »

Hikari soupira doucement en sentant le gode s’enfoncer entre ses fesses. Il y a quelques semaines, un tel geste l’aurait assurément horrifié, et elle n’aurait d’ailleurs même pas pu l’envisager. Mais, maintenant, elle fonctionnait différemment. Une vanne avait explosé en elle, un mur s’était affaissé, et elle s’était engloutie sous un véritable raz-de-marée, un torrent ardent contre lequel elle ne pouvait pas lutter. Elle couina donc doucement en fermant les yeux, et sa Maîtresse demanda ensuite à Alice de suivre son idée. Alice sourit doucement, et attrapa la poire. Le tuyau était relié à un seau rempli d’un liquide intime, mélange d’eau, d’urine, et de mouille. Hikari papillonna des yeux en la regardant, croisant son regard avec celui de cette lycéenne. Encore uen fois, Hikari était très surprise de la voir dans cette position, et Alice fit quelques précisions :

« Tu sais, j’ai refoulé pendant longtemps mes pulsions masochistes, moi aussi... Mais toi, tu es plus âgée que moi, alors, maintenant que Maîtresse a percé tes désirs, ceux-ci doivent être particulièrement forts... N’est-ce pas ? »

Rougissant, Hikari couina encore en se dandinant sur place, sentant le vibromasseur remuer dans son cul, ses lèvres intimes s’humidifiant.

« Oh oui, j’imagine toutes les pensées perverses et folles qui te traversent l’esprit... C’est pour ça que j’ai décidé de t’humilier franchement, de te montrer... Le degré du dessus. »

Alice se déplaça doucement, et caressa avec sa main la joue d’Hikari, balayant de ses doigts quelques mèches de cheveux, puis pressa la poire, aspirant du liquide. Hikari sentit ce dernier se déverser dans ses lèvres, et gémit encore, fermant les yeux en se tortillant, affreusement gênée... Mais aussi étrangement très excitée. La Princesse se pinça les lèvres doucement, et déplaça sa main, tout en appuyant encore sur la poire, et la glissa entre ses cuisses, titillant son sexe. Elle la caressa intimement, et gloussa doucement, se pinçant les lèvres.

La mouille glissa le long de ses doigts, et elle observa ensuite ses doigts, souriant malicieusement, et les présenta sous le nez d’Hikari, en appuyant encore sur la pompe.

« Vous voyez, Maîtresse ? Cette petite cochonne mouille férocement... Je vous avais bien dit qu’il ne fallait pas hésiter avec elle.
 -  Hmmm... Hmmmm... !! »

Alice sourit encore, et l’embrassa sur le front.

« Là, là... Laisse-toi aller, petite Hikari, les élèves vont veiller sur le bonheur de leur prof’ salope... Nous allons faire de toi une nymphomane, car c’est ce que tu souhaites... N’est-ce pas ? »

Hikari couina encore... Et finit par hocher la tête de haut en bas, pendant que la poire continuait à être pressée...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Nanami Seikyo
E.S.P.er
-

Messages: 222



Voir le profil
FicheChalant
Description
Jeune fille au pouvoir qui transforme son corps en poupée vaudou
[color=blue] Parole esprit normal [/color]
[color=navy] Parole esprit sadique [/color]
« Répondre #101 le: Août 11, 2018, 10:38:54 »


Nanami observait Alice joué avec Hikari, commençant à pressé la poire. Le liquide qui se trouvait dans le seau remontant alors dans la bouche du professeur. Nana trouvait que ça allait un peu loin, mais pour autant Hikari le supportait, Alice lui montait une fois de plus son expérience. Elle se demandait si elle avait déjà subi la même chose. En tout cas elle lisait bien en Hikari.

Nana s’approcha du seau regardant le mélange qui diminuait petit à petit pour être avaler par la prof. Alice y allait petit à petit pressant la poire qui contrôlait tout.


-Oui tu as raison, on sent toute ton expérience là-dedans, notre cher prof à encore tant à vivre pour te rattraper n’es pas ?


Elle caressa les fesses d’Alice avant d’y mettre une belle fessé qui raisonna dans l’entrepôt. Elle ne regrettait pas de l’avoir faite venir.


-Je crois qu’on va pouvoir t’invité plus souvent à nos séance Alice. Histoire qu’elle profite de ton expérience, mais aussi qu’elle ne soit pas la seule à profiter du plaisir. Quand tu aura finit avec le seau tu viendras te mettre à genoux, histoire que j’en profite moi aussi.
Journalisée

Hikari Harigato
Humain(e)
-

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #102 le: Août 12, 2018, 10:07:31 »

Hikari n’avait jamais été aussi loin dans la perversion, et elle ne savait vraiment pas ce qui dominait le plus chez elle. Bien sûr, elle était horrifiée par tout ce qu’elle faisait, mais, en même temps, terriblement excitée aussi. Et tout cela venait de la si innocente Alice ! Hikari avait encore du mal à le croire, pendant qu’elle continuait à boire,  lentement, cette curieuse mixture, tout en étant caressée intimement. Yeux clos, elle gémissait de plaisir, se tortillant sur place, et ouvrit les yeux en voyant sa Maîtresse revenir. Nanami félicita Alice en lui giflant les fesses, faisant glousser l’intéressée.

« Allons, Maîtresse, je ne fais que ce pour quoi vous m’avez invité... » répliqua-t-elle très modestement.

Elle sourit ensuite après la dernière proposition de Nanami, et continua à vider le seau dans la bouche d’Hikari, la poussant finalement à l’orgasme. Hikari gémissait encore, et le plaisir finit par atteindre son paroxysme sous le contact des délicieux doigts gantés de latex de la jeune femme. Alice savait clairement y faire avec le sexe d’une femme, titillant le bourgeon de la femme, jusqu’à la pousser à l’orgasme. Hikari se relâcha dans un long soupir, et Alice s’arrêta là, venant caresser tendrement le ventre de la femme.

« Là, voilà, senseï, reposez-vous bien...
 -  Hmmm...
 -  Mais soyez assurée que votre formation ne fait que commencer ! » s’exclama Alice, avant d’aller embrasser la jeune femme sur la joue.

Hikari soupira doucement, et vit la jeune Alice s’écarter rapidement, chantonnant presque sur place, séduisante et perturbante dans sa tenue en latex. Confuse, Hikari soupira encore, levant les yeux au ciel, avant de voir Alice se rapprocher de leur Maîtresse. Elle s’agenouilla ensuite respectueusement devant Nanami, en position de soumise, gardant la tête baissée, attendant visiblement que Nanami ne lui ordonne de relever la tête.

« Voilà, Maîtresse... Mon corps est à vous, Maîtresse. »

Maîtresse... Ce simple mot faisait encore frissonner Hikari, qui savait que, ce soir, elle avait franchi un nouveau point de non-retour. Elle était désormais définitivement l’esclave de Nanami.

Et cette perspective l’excitait fortement.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: 1 ... 5 6 [7]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox