banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2] 3 4 ... 7
  Imprimer  
Auteur Sujet: Gladiateurs [Carnivora]  (Lu 8548 fois)
Carnivora
Legion
-

Messages: 125



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #15 le: Décembre 07, 2014, 04:37:35 »

Le Xylomid était sur le point d'attaquer à nouveau quand Talon entendit un hurlement.

- WHAAAAAAAAAAAGH !

C'était Kossmöss. Le Nobz en eu marre et avait enfin compris que s'il voulait se battre, il devait descendre. Ce qu'il fit, car il avait pris pour cible le Xylomid et c'était jeter de son perchoir une hache à la main. Pour ainsi dire il visa bien, car il tomba carrément dans la gueule grande ouverte de la créature qui referma ses mâchoires d'un coup sec, mais l'Ork s'avérait être vraiment indigeste. Le Xylomid poussa un cri à ce qui ressemblait de la douleur en agitant ses tentacules dans tous les sens. Talon failli se décapiter par l'un d'eux et un raptor fut projeter par un mur. Le Xylomid poussa un hurlement d'agonie et mourut dans un gargouillement et des projections acides. Kossmöss émergea du cadavre en se frayant un passage à coups de dent. Il était recouvert d'acides et brûlé au second et troisième degré, mais son armure et sa physionomie incroyable lui permirent de survivre et il avait bouffé du lion, car il était à peine sorti qu'il se rua pour attaquer un dinosaure.

Une autre alarme retentis et fournis une autre fournée de monstres. Des Xénomorphe, cette fois et ils étaient une trentaine d'un coup, mais tu ne connaissais pas le type de race, surement des créatures artificielles. Cette fois, ses 30 créatures arrivèrent ensemble aux ruines et ne se bâtirent pas entre elles. Sans hésiter les créatures se jetèrent sur les gladiateurs bien déterminer à les tailler en pièces. Quatre d'entre eux, néanmoins, leur résistèrent et les Xénomorphe jetèrent leur dévolu sur eux excepter plusieurs qui s'en prirent aux blessés et un qui se rua sur Talon comme s'il était programmé pour la tuer.


Journalisée

Dark Talon
Créature
-

Messages: 203



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #16 le: Décembre 08, 2014, 02:59:38 »

Le Xylomid était une créature résistante, et, alors que Talon s’apprêtait à continuer le combat, elle entendit un hurlement haineux, et vit Kossmös charger avec toute la subtilité propre aux Orks le monstre. Il fonça dans la gueule abyssale du monstre, et, dans une scène particulièrement gore et sauvage, éventra le Xylomid de l’intérieur, donnant lieu à un combat aussi rapide que trash. L’Ork finit par ressortir, des viscères et des tripes sur le corps, sa solide peau grisâtre brûlée sévèrement par endroits… Et il semblait à peine blessé.

*Impressionnant…*

Kossmös sortit de la carcasse du Xylomid, et poussa un long cri victorieux en levant la tête, un hurlement qui vrilla les oreilles de Talon.

« WOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOWWWWWW !! »

Il se tapa la poitrine, et la foule hurla son nom, le scandant fiévreusement, en venant de se trouver un nouveau champion. En d’autres circonstances, Kossmös aurait peut-être attaqué la Sith, mais le guerrier ne voyait aucun intérêt à la défier. Il ne connaissait pas les Sith, et voulait de véritables adversaires. Le Xylomid était mort, et Talon remarqua que l’Acklay avait tué l’insecte cherchant à le démolir. Il avait planté sa patte dans le milieu du corps de l’insecte, l’éventrant et le faisant imploser dans une gerbe de sang et de tripes. Un spectacle sinistre et fort peu agréable à voir. L’Acklay se battait maintenant contre deux raptors, tandis que le tricératops, de son côté, avait encorné un gladiateur, et se battait contre la Terranide que Talon avait aperçu tantôt.

La partie se compliqua encore quand les grilles s’ouvrirent sur une trentaine de créatures rougeâtres, ressemblant à des espèces de mutants. Impossible de déterminer avec précision de qui ou de quoi il s’agissait, mais ils se ruèrent vers les ruines massivement, provoquant de vrais carnages avec leurs longues griffes. Les gladiateurs résistèrent toutefois plutôt bien, et Talon vit une lance s’enfoncer dans le torse d’un des monstres. Ils étaient furieux, nerveux, et se heurtèrent surtout aux redoutables Boyz de Kossmös, qui les fracassèrent violemment. Kossmös chargea alors, et se heurta à un raptor. Le dinosaure était massif, rapide, et planta ses pattes griffues dans son torse. En retour, Kossmös empoigna son cou, et le tordit, dans un craquement d’os, puis repoussa son corps au loin. Il récupéra ensuite une lourde hache, et l’abattit sur l’un des monstres rougeâtres qui venait de débarquer, manquant le découper en deux, répandant tripes et organes sur le sol, tout en inondant la hache de sang.

Talon eut à peine le temps de respirer qu’elle vit l’un de ces monstres courir droit vers elle. Inutile d’utiliser la Force pour tenter de le  raisonner. La créature était rapide, et bondit vers elle. Talon bondit en hauteur, l’évitant de justesse, et atterrit sur le sol, dos face au monstre, qui se retourna rapidement, en hurlant. Le pied de Talon le frappa au ventre, le faisant reculer, mais le monstre rugit à nouveau, et tendit sa main… Qui s’allongea alors démesurément, formant comme un long tentacule rougeâtre qui l’attrapa à la nuque.

« Gaagh !! »

Dark Talon tomba au sol, en sentant le tentacule tenter de l’étrangler, tandis que le monstre se rapprochait. Elle se contrôla, et balança des arcs électriques depuis ses doigts, frappant de plein fouet le monstre. Des hurlements de souffrance s’échappèrent de sa bouche, et il libéra la nuque de Talon, qui se releva. De la fumée s’échappait du corps rougeâtre de la bête, mais elle n’était pas encore vaincue, et s’évertua çà le lui montrer, chargeant droit sur elle. Prudente, Talon évita son attaque en fléchissant les genoux, puis bondit sur le côté, évitant ainsi la gueule du monstre. Ses dents claquèrent dans le vide, et elle tournoya sur elle-même, pilotant ses lekkus pour le fouetter au visage. Le monstre, manifestement insensible à la douleur, l’attaqua à nouveau, et ses griffes entaillèrent l’estomac de Talon, faisant couler un peu de son sang.

« Saloperie ! »

Pour toute réponse, la bête rugit, et se rua à nouveau vers elle. Talon se concentra alors, et usa de la Force, envoyant l’un des tentacules du Xylomid, découpé suite au combat, pour frapper le flanc de la bête, la renversant sur le sol. Le monstre rugit furieusement, perturbé, et, alors qu’il entreprenait de se relever, Talon bondit en hauteur, un saut prodigieux, puis tendit les genoux en avant durant sa descente, et s’abattit sur la tête du monstre, la faisant exploser.

À peine eût-elle le temps de savourer son exploit qu’un autre monstre se rua dans son dos. De la main, elle happa son pistolet blaster, pivota sur elle-même, et fit feu en pleine tête, explosant la tête de la créature. À cet instant, le tricératops rugit, et fit trembler le sol, en courant droit vers Talon.

*Et merde !*

Le dinosaure colossal pulvérisa au passage un autre Xénomorphe, et fonça droit vers elle. Talon lui tira dessus avec son pistolet blaster, mais les tirs rebondirent contre sa carapace. Elle n’eut d’autre choix que de sauter sur le côté. Le tricératops, ressemblant à un taureau massif, s’arrêta rapidement, pivota sur lui-même, et courut à nouveau.

*Il doit bien y avoir un moyen de calmer cette bête, je sens une rage artificielle dans sa tête…*

Mais oui ! Talon repéra le dispositif sur son crâne… Tout ce qu’elle avait à faire, c’était de tirer dessus pour calmer la bête… Si la créature lui laissait le temps d’ajuster son tir, toutefois…
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Carnivora
Legion
-

Messages: 125



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #17 le: Décembre 09, 2014, 06:31:43 »

Talon ajusta son tir, mais l'arme ne tira pas. La Sith se rendit compte que l'arme était déchargée. Le Defel avait surement utilisé une cellule énergétique pleine bourre ce qui augmentait la puissance de l'arme, mais au détriment du nombre de tirs. À ce moment-là, la Sith fut frappée par quelque chose et projetée au sol. Le Tricératops passa à côté et alla s'encastrer contre un mur. Sous le choc Talon se rendit compte que la Terranides était sur elle ses gros seins posés sur sa poitrine et qu'elle venait de lui sauver la vie bien que ses blessures lui fissent souffrir le martyr. Sous le choc, elle s'était évanouie.

Soudainement, une sonnerie se fit entendre et les créatures présentes se figèrent et bâtirent en retraite comme conditionné en calculant rapidement Talon se rendit compte que le temps était complètement écoulé et que le combat était finis. Sur les 100 gladiateurs seuls 7 ont survécu. Talon, la Terranides, le Kronan, Kossmös, un gretchin qui faisait certainement partie des hommes de main de l'Ork, un humain taillé comme une armoire portant un masque métallique à tête de mort et un Kyk un extraterrestre de forme insectoide, humanoïde à quatre bras et plutôt chétif.


- Félicitation aux survivants ils sont à partir de maintenant sélectionner pour le planète carnage qui aura lieux dans deux jours. Ce qui augmente les participants plus ceux qui ont survécu à l'épreuve précédente à 55. Ont les applaudit bien fort. Dit le haut-parleur alors que des cris et des applaudissements se fit entendre dans les gradins.

Dans la loge Reaper se leva.


- Parfait ! Je pense qu'elle sera parfaite pour le travail que je dois lui confier. Dit-il.

- Tu l'as quand même un peu aidée ! Commenta Davinel.

Reaper se contenta de hausser les épaules avant de partir tandis que dans l'arène les grandes portes s'ouvrirent pour laisser sortir les gladiateurs survivants ainsi que les blessés. Contrairement à ce que Talon s'attendait ce n'était pas les geôliers habituels qui vinrent la chercher, mais des robots disposant de volumineuses armes à feu. Talon fut menotté et ensuite escorté. Elle pouvait néanmoins sentir un certain égard de la part de ses nouveaux geôliers, car ses menottes n'étaient pas trop serrées, mais suffisamment pour empêcher la Sith de se libérer. Elle fut conduite à une infirmerie high tech où des types en tenues de scientifique s'occupèrent de ses blessures toujours sous la surveillance de ses geôliers robotisés.
Journalisée

Dark Talon
Créature
-

Messages: 203



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #18 le: Décembre 11, 2014, 03:17:40 »

La bataille approchait de la fin, ce dont Talon ne se rendait pas compte sur le coup. Le triceratops la chargea à nouveau, et, si elle s’apprêtait à esquiver, elle ne sentit pas la Terranide la repousser. Surprise, la Sith tomba dans la poussière, et la bête chargea le flanc de la femme, l’envoyant s’étaler sur le sol. La Terranide roula avec Talon, et la Sith termina sa course au-dessus d’elle, médusée. Pourquoi cette femme avait-elle fait ça ? Talon se redressa rapidement, et entendit alors une sonnerie. Immédiatement, les animaux semblèrent se calmer, et elle comprit que la partie était terminée. Le triceratops regagna alors tranquillement les portes de sortie de l’arène, qui venaient de s’ouvrir, et le regard de la Sith se porta sur la Terranide, blessée, gisant au sol.

« Je n’avais pas besoin de ton aide, jeune idiote. »

Cette femme s’était mise en danger pour rien. Talon aurait peut-être pu se sentir flattée qu’une femme ait cherché à la sauver, mais elle était surtout agacée. La Terranide venait de mettre inutilement sa vie en danger. La voix du speaker annonça la fin de l’épreuve. L’arène ressemblait à une véritable scène de massacre, avec des corps déchiquetés, massacrés, éparpillés en morceaux façon puzzle… Et la Sith apprit le nom de leur prochaine épreuve : la planète « Carnage ».

*Charmant…*

Fatiguée, elle se releva rapidement, et vit alors de multiples drones se rapprocher, ainsi que de lourds robots de combat. La Sith grogna, et des arcs électriques jaillirent des drones, la frappant de plein fouet, visant à l’immobiliser, et à tétaniser ses muscles.

« Aaah ! » gémit la Twi’lek.

Le temps que Talon reprenne ses esprits, elle sentit une solide paire de menottes se poser sur ses poignets, et fut poussée dans un couloir, séparée des autres gladiateurs. On lui rappelait à nouveau son statut de prisonnière, un statut qu’elle n’avait pas oublié. Ses geôliers la prenaient très au sérieux, en envoyant une solide escorte mécanique. Sans son sabre-laser, Talon ne pouvait pas s’en sortir. Les menottes qui l’emprisonnaient étaient des menottes gravitiques. Quand elles étaient activées, elles émettaient une sorte de champ magnétique qui les amenait à s’attirer inexorablement si on cherchait à les écarter. Le seul moyen de les désactiver était de trouver la télécommande qui les régissait, ou de les couper à l’aide d’un chalumeau… Talon fut donc poussée en avant, les gardes l’entourant prudemment. Les drones continuaient à la pister dans son dos, un halo de lumière blanc l’entourant étroitement. Si jamais elle s’en écartait, les éclairs sifflaient.

On la conduisit le long de marches et de couloirs métalliques, jusqu’à atteindre une infirmerie futuriste. On l’attacha à une table chirurgicale, tout en la déshabillant, afin de pouvoir mieux voir ses plaies. Talon resta ainsi, allongée, sentant des machines bourdonner autour d’elle. Les scientifiques portaient des masques chirurgicaux sur la tête, et semblaient surtout occupés à lui injecter des seringues et à faire parler leurs machines. Talon se mit à flotter, sentant les anesthésiants faire effet, la faisant planer peu à peu…

…Jusqu’à ce qu’elle s’endorme.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Carnivora
Legion
-

Messages: 125



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #19 le: Décembre 11, 2014, 03:47:55 »

Talon au court d'une semi-inconscience sembla entendre une conversation où plutôt une dispute. Visiblement c'était l'un des deux personnages qui l'avait racheté le mécanoide et il semblait pas très content que la Sith ai été tasé et droguée même par sécurité pour ses soins.

- Bon faites le nécessaire et amener là ensuite avec les autres. Je lui parlerais plus tard et le premier crétin qui a l'esprit mal tourné et lui fait des choses pendant son sommeil, je le désosse vivant. C'est clair !

Talon se réveilla au bon moment plus tard toujours dans une cellule, mais visiblement une cellule de luxe à voir le décor et le lit où elle était couchée. Elle était toujours nue, mais ses blessures avaient été bien soignées et presque disparues. Il y avait des vêtements plier sur une table de chevet qui lui était surement destiné. Ce n'était pas ses vêtements, mais on s'était arrangé pour coller à son style de ce qu'elle mettait d'habitude.

La porte de sa cellule était entrouverte et elle entendait des bruits, des conversations, et même des rires. Alors qu'elle réfléchissait, la porte s'ouvrit en grand et un jeune garçon humain entra tenant entre ses mains un plateau repas constitué de fruits et d'une carafe de vin. Il portait de simples tissus de lin et un pagne qui cachait à peine ses attributs et on l'avait féminisé pour le rendre plus attirant. Il portait aussi un collier d'esclave, mais visiblement ce n'était pas un gladiateur. Plutôt un serviteur.

Quand il vit que la Sith était réveillée. Il sursauta de peur manquant de renverser le plateau repas et ensuite rougis en voyant la poitrine de Talon. Il ne savait pas vraiment où se mettre, il avait peur, mais Talon remarqua qu'il essayait tant bien que mal de cacher son entrejambe et c'était une vraie torture pour lui. Visiblement, il avait eu l'intention de venir déposer le repas de Talon et repartir ensuite mais visiblement c'était raté.


- Je... Je vous apporte... Hum ! Votre repas. Bredouilla t'il en tremblant et posant son plateau et attendant visiblement que Talon le renvoi. Il semblait être conditionné à obéir visiblement..

Journalisée

Dark Talon
Créature
-

Messages: 203



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #20 le: Décembre 15, 2014, 02:50:55 »

L’anesthésie avait été nécessaire pour la soigner sans problème, et Talon émergea lentement. Elle avait entendu, pendant son sommeil vaseux, plusieurs voix, mais son esprit n’avait pas retenu grand-chose, mis à un part un nuage brumeux et vague. La Sith se releva lentement, soupirant, émettant quelques grognements discrets et mécontents. Elle secoua la tête en se redressant. Une baie vitrée se trouvait à sa gauche, lui permettant de voir un ciel étoilé et sombre. Depuis la planète, Talon pouvait apercevoir, au loin, un énorme satellite… Ou peut-être était-ce l’inverse. Maxxoor se situait peut-être sur le satellite de cette planète. Talon avait toujours entendu dire que l’Arène était sur une planète, mais il était possible qu’il y ait eu une confusion… Dans tous les cas, ça ne changeait rien au fait qu’elle ait mal au crâne, et qu’elle soit pensive. Comment s’enfuir ? Que lui voulait-on ? Pourquoi se réveillait-elle sans aucune attache, dans un quartier qui avait l’air aux antipodes de sa prison froide ? Qu’est-ce que tout cela cachait ? Ladim l’avait-il vraiment envoyé ici pour le simple plaisir de la narguer, ou est-ce que tout ça dissimulait autre chose ? La Twi’lek était perdue dans ses réflexions, et se sentit un peu mieux, quand sa connexion avec la Force revint.

Quand Dark Krayt était mort, Talon avait ressenti un profond vide en elle. Inconsciemment, elle pensait même être convaincue que, fondamentalement, son ancien Maître était toujours en vie. Après tout, Krayt avait déjà survécu à la mort. Quand il était mort, Talon avait trouvé son réconfort en plongeant dans la Force. Elle était alors comme une droguée en manque, une toxicomane ne pouvant plus se connecter à l’être qui avait été sa bouée, son seul repaire, et sa seule raison de vivre. Elle avait dû trouver un moyen de se renouveler, et méditer dans la Force, en un sens, l’avait aidé. Elle pensait entendre les échos de la voix de Dark Krayt, et, même si une partie de son esprit se révoltait contre ça, en lui soufflant qu’elle valait mieux que ça, qu’elle ne pouvait pas limiter son existence à simplement être le pantin de Dark Krayt, une part d’elle-même subissait encore l’effet de son conditionnement sur Korriban, de la théorie du Sith Unique.

Talon en était dans ses réflexions quand elle entendit quelqu’un entrer. Elle tourna la tête, surprise, et vit un jeune serviteur… Un léger grognement s’échappa de ses lèvres. C’était un esclave, tellement isnignifiant qu’elle n’y avait pas fait attention.

*Concentre-toi davantage, Talon… N’oublie pas que même les créatures les plus insignifiantes peuvent être dangereuses.*

Un jeune esclave timide venait d’entrer, en lui apportant son plat. Il était presque nu, avec une peau bronzée, et assez efféminé, sans aucun doute transformé par ses maîtres pour plaire davantage à ses maîtres. Il tremblait nerveusement, et Talon continua à se poser des questions. On lui amenait un esclave… Il n’avait aucun garde, aucun homme, et elle comprit que ce devait être une sorte d’offrande, de marque de respect. Un esclave qui n’était pas un eunuque, et dont le charme était conçu pour lui plaire. Les Twi’leks étaient un peuple faits de volupté et de douceur, où on appréciait plus les courbes et les corps mis en valeur que les tas de muscles. Toujours nue, Talon vit l’esclave loucher sur son corps, notamment sur ses seins, et le laissa poser le plateau sur la table en face de son lit.

Il se dressa alors debout, au garde-à-vous, son pagne blanchâtre peinant à masquer son érection. Il ne comptait pas partir, et la porte était ouverte. Tout était fait pour lui donner l’impression qu’elle n’était pas une prisonnière, mais une simple invitée. Si ça ne tenait qu’à elle, Talon partirait. La Sith n’avait pas confiance, mais elle savait aussi que ses geôliers savaient de quoi elle était capable. Bien sûr, elle pouvait partir, mais un comité d’accueil l’attendait sûrement dehors, et elle n’avait toujours pas son sabre-laser.

Les secondes passaient, un silence assez inconfortable s’installant entre eux. Talon l’observait silencieusement, puis se releva alors, exposant toute la nudité de son corps au jeune esclave. Elle s’approcha lentement de lui, et tendit une main, venant caresser sa joue, avant de légèrement sourire. L’un de ses lekkus se déplaça pour caresser sa verge, sous sa tenue, caressant délicatement son sexe.

« On t’a féminisé… Mais est-ce que cela a diminué ta vigueur et tes hormones ? Je ne crois pas… Ferme cette porte, donne-moi ton nom, et tâche de te rendre utile et efficace. »

Elle lui sourit alors, délicatement, et l’embrassa pendant quelques secondes sur les lèvres, avant de le relâcher.

Quitte à ce qu’on lui offre l’hospitalité, autant qu’elle en profite !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Carnivora
Legion
-

Messages: 125



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #21 le: Décembre 15, 2014, 11:22:11 »

Le jeune garçon était très effrayé quand Talon se leva découvrant sa nudité et se mis à trembler. Talon devina qu'il avait surement subis des sévices par le passé. Vu sa jeunesse, sa tenue et son aspect androgyne n'importe qui lui aurait sauter dessus homme où femme.

Il obéit à Talon et referma la porte, mais quand il se retourna et vis Talon de très prés, il n'arriva pas à prononcer son nom surtout au moment où Talon l'embrassa. Le jeune homme fut d'autant plus effrayer et essaya de repousser le lekkus qui commençait à enserrer sa verge. Talon fut assez surprise de sentir un membre plutôt long et très dur pour un garçon de son âge, mais visiblement, c'était plus un don de la nature qu'un quelconque artifice où une prothèse cybernétique. Bref mis à part sa timidité et sa peur cet humain avait tout pour plaire à quelqu'un en mal de sexe qu'il soit homme où femme.


- Je... J'... Bredouilla-t-il après que la Sith l'a embrassé. On pouvait lire une effroyable panique dans les yeux. Il voulait fuir aller loin possible. Sur le coup talon ne compris pas jusqu'à ce qu'elle comprît rapidement que non seulement lui faisait peur en l'impressionnant, mais qu'il était sur le point d'avoir un orgasme. Visiblement, il était très sensible du bas-ventre et le Lekku de la Sith avait complètement exacerber sa sensibilité. Cela as dû lui faire une paye qu'il n'a pas eue affaire à une femme. Il était très gêné mais aussi effroyablement excité, à un tel point que son corps était déjà en sueur et pas loin de jouir bien qu'il faisait des efforts considérables pour se retenir et essayer de repousser faiblement la Sith.

Et soudainement, il craqua. En essayant de repousser le Lekku, le pagne du jeune garçon se dénoua montant un sexe de belle taille. Le garçon poussa un cri et un épais liquide blanchâtre atteignit la poitrine de la Sith. Sous le choc, les jambes du jeune esclave se dérobèrent et il tomba sur les fesses. Malgré qu'il a joui son engin était toujours en érection. Mais il était passé de la peur à la terreur en voyant qu'il avait souillé la Sith avec ses fluides. Il était sur le point de pleurer et s'attendait surement à une correction sévère en punition de ce qu'il avait fait.
Journalisée

Dark Talon
Créature
-

Messages: 203



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #22 le: Décembre 17, 2014, 03:17:47 »

Était-il comme ça avec tout le monde, ou est-ce que c’est parce qu’il était face à une Sith ? Difficile à dire. L’esprit de ce jeune garçon était difficile à sonder, car la peur formait comme un voile opaque empêchant de s’y plonger. Talon ne savait pas trop quoi en penser. Les Sith n’avaient pas forcément une très bonne réputation, mais elle était loin d’être aussi irascible que la plupart d’entre eux. Oh, elle avait déjà commis bon nombre de meurtres, mais elle n’était pas fan de tueries inutiles. Si elle se sentait en danger, elle aurait pu tuer cet homme, l’étrangler avec ses lekkus, afin de montrer son mécontentement à ceux qui pensaient pouvoir l’enfermer, mais il n’en était rien, en ce moment. Elle trouvait cet esclave amusant, et, en un sens, la peur qu’il ressentait avait quelque chose de grisante. Il était si terrifié qu’il n’arrivait pas à parler, bredouillant, tandis que le lekku, comme un serpent, s’enroulait autour de sa hampe de chair, le masturbant tendrement, à travers sa tunique.

Talon pouvait sentir un organe ample et lourd, et ses propres mains étaient posées sur les épaules du jeune esclave. Elle masturbait son sexe, le soulevant, l’abaissant, pressant sa peau contre lui, desserrant ensuite sa prise, puis recommença à glisser dessus. Le pauvre homme continuait à gémir et à soupirer, se débattant, en essayant de repousser le tentacule, mais sans pour autant y aller trop fort. Son pagne finit par glisser, et tomba sur le sol... Et il éjacula alors, tellement surpris qu’il en tomba sur les fesses. L’homme était venu plutôt vite. Autrement dit, il ne devait pas avoir l’habitude de coucher fréquemment avec des femmes... Ou alors, son système hormonal avait été trafiqué. En tout cas, Talon se retrouva avec des tâches de sperme à hauteur de ses seins, et baissa la tête vers sa poitrine. Elle vit ces tâches de sperme, puis regarda le jeune homme, paniqué, médusé, n’osant pas parler. Plus étonnant, son sexe était toujours tendu.

« Et bien... On dirait que je te fais vraiment envie, petit coquin... »

Cette remarque n’appelait à aucune observation, elle était la simple constatation de ce que l’homme venait de faire. Elle lisait la peur dans ses yeux, et resta face à lui, penchant lentement la tête sur le côté, le sperme dégoulinant un peu le long de son corps. Elle s’écarta un peu, et alla s’asseoir sur un fauteuil, croisant élégamment les jambes. Une femme superbe. Les Twi’leks avaient toujours été de belles créatures, et, dans la cadre de sa formation d’Assassin, Talon avait appris à user au mieux les formes avantageuses de son corps, afin de satisfaire ses objectifs, et pouvoir plus facilement endormir ses cibles potentielles. Négliger le sexe était une erreur digne des Jedi. Pour elle, le sexe était liée à la passion, aux sentiments, aux émotions. Le sexe n’était même qu’émotion, et le Côté Obscur se nourrissait des émotions.

Quelques secondes supplémentaires passèrent, avant que Talon ne s’éclaircisse la voix :

« Tu comptes rester assis longtemps, jeune pervers ? Utilise ta langue pour me nettoyer. Et profite-en pour me dire ton nom, que je sache si tu es muet, ou si tu sais bien parler... »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Carnivora
Legion
-

Messages: 125



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #23 le: Décembre 17, 2014, 05:27:25 »

Le jeune garçon tremblait encore se rendant compte qu'il échappait à une correction. Il bredouilla son nom disant s'appeler Nao avant d'obéir à Talon non sans hésitation. Le fait de nettoyer Talon de ses propres fluides avec sa langue semblait le dégoûter, mais il ne manquait pas d'ardeur à la tâche la peur aidant. Léchant et aspirant le sperme sur la peau nue de la Sith, il lapa comme un jeune chiot jusqu'à ce que sa bouche se mît à aspirer un des mamelons des seins de Talon où une grosse quantité de semence était encore collée comme un enfant téterais sa mère.

Sons sexe bandait à nouveau très fort mais visiblement arrivait plus où moin à ce retenir cette fois bien que maloncontreusement il lui arriva encore de cracher un peu de liquide en ce frottant contre les cuisse de la Sith et laissant une trainé gluante de sperme. Cela lui fit plus de travail pour lui, car quand il s'en rendit compte, il s'empressa de nettoyer la Sith comme elle lui avait demandé.

Finalement après de longues minutes, il arriva à achever son travail et se redressa attendant ce que voulait lui demander ensuite Talon. Cette dernière remarqua d'ailleurs qu'il n'était pas très bien et qu'il avait encore le sperme dans sa bouche. Il n'arrivait pas à l'avaler, mais n'osait pas non plus le recracher. Son odeur avait quelque chose d'enivrant et il essayait vainement de cacher son sexe au garde-à-vous à la hauteur du visage de Talon avec ses fines mains.

Soudainement, la porte s'ouvrit et Talon vit la Terranide. Quand celle-ci vit Talon elle devins toutes rouge en voyant la Sith et le jeune esclave.

Elle essayait d'arrêter une autre femme très musclée borgne, couturé de cicatrices en tenue de gladiateur et portant une marque des esclaves de Terra fait au fer rouge. Elle tenait entre ses mains ou gros cruchon d'alcool deux coupes et tenait de son autre bras un autre jeune serviteur qui essayait de lui échapper mais qu'elle maintenait fermement bien qu'elle s'arrangeait pour ne pas lui faire mal. Elle était surprise autant que la Terranide.




- Ben mince ! Merde, c'est cela que t'essayais de m'expliquer ! Demanda la Gladiatrice à la Terranide.

Celle-ci haussa la tête silencieusement.

- Hum ! Dans ce cas, on ne va pas vous déranger sauf si vous préférez un peu de compagnies en plus. De tout les sélectionnés visiblement nous ne sommes que trois. Cela vous dirait pas qu'on fasse une soirée entre filles ? J'ai réussi à avoir du vin. Demanda la gladiatrice qui ne montra pas vraiment d'hostilité ni gêne mais plutôt de la bonne humeur.
Journalisée

Dark Talon
Créature
-

Messages: 203



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #24 le: Décembre 18, 2014, 03:14:07 »

Silencieusement, Talon laissa le brave Nao la nettoyer. Sentir sa langue filer sur son corps était particulièrement agréable et excitant. Le corps des Twi’leks était sensible, sans doute une conséquence de leur grande et redoutable beauté. La Sith se savait belle, et elle en profitait volontiers. L’esclave était garni, et, même si elle pouvait sentir, au-delà de la peur, une sorte de répulsion à l’idée de goûter ainsi à propre fluide, il était aussi très excité. La Sith ne faisait pas grand-chose, mais, quand la bouche de Nao s’approcha de l’un de ses seins, et se mit à lécher le mamelon, s’attardant sur le téton, puis le téta, on put l’entendre gémir et soupirer. L’une de ses mains agrippa la chevelure du jeune esclave, et elle le laissa téter, frissonnant de plaisir, le désir remontant dans son corps. Oh oui ! Elle soupirait, et l’homme aussi... Ce qui le fit jouir à nouveau.

« Décidément... Les Twi’leks doivent t’exciter, mon mignon... »

Tout troublé pour parler, le jeune esclave n’arrivait pas à parler. Décroisant les jambes, Talon le laissa lécher ses cuisses, nettoyant le reste du sperme qui coulait le long de la peau rouge de la femme. Malgré leur intimité, et le fait que Talon n’avait clairement pas envie de la tuer, Nao restait toujours extrêmement nerveux, ce qu’il finit par prouver ne se mettant au garde-à-vous, une fois avoir nettoyé les jambes de Talon. Il n’avait même pas entrepris de lécher son sexe, et elle croisa à nouveau les jambes, penchant la tête sur le côté. L’homme, naïvement et bien vainement, tentait de masquer la vue de sa proéminence. Ses hormones avaient très certainement dû être modifiés, et il se refusait à boire son sperme, ce qui faisait que ses joues étaient gonflées. Ayant une idée derrière la tête, esquissant un léger sourire, Talon leva sa main... Quand la porte s’ouvrit.

Surprise, elle vit la Furry arriver, accompagnée d’une étrange femme très musclée, borgne, accompagnant un autre esclave. Pendant quelques instants, Talon ne dit rien, leur laissant l’occasion de se présenter :

« Hum ! Dans ce cas, on ne va pas vous déranger sauf si vous préférez un peu de compagnies en plus. De tout les sélectionnés visiblement nous ne sommes que trois. Cela vous dirait pas qu'on fasse une soirée entre filles ? J'ai réussi à avoir du vin. »

L’alcool... Une pratique prohibée par les Jedi, et que les Sith effectuaient peu. La Force était leur drogue. Talon les considéra, puis hocha la tête.

« Je ne suis pas chez moi, vous avez le droit de rentrer... Mais je ne promets rien pour ce cher Nao... »

Il risquait même de tomber dans les pommes ! Talon reporta son attention vers lui, et la Force agit. Les mains de Nao s’écartèrent de son membre, s’écartant à droite et à gauche de son corps, et il sentit alors une pression s’exercer sur son nez, tandis que tout son corps semblait immobile, comme si des liens invisibles le retenaient. La Sith, elle, se contentait de remuer les doigts.

« Si tu ne veux pas étouffer, avale... Ton corps l’a recraché, alors ça ne peut être que bon... »

Elle attendit que Nao n’ait plus le choix, puis elle relâcha la pression sur son nez.

« Ne dissimule plus ton érection, Nao... Mets-toi à quatre pattes, et lèche mon pied. »

Tandis qu’il s’exécutait, elle tournait la tête vers les deux femmes, posant ses mains sur les accoudoirs de son fauteuil. Elle avait croisé les jambes, un pied en avant, celui que Nao devait lécher.

« Je croyais que nous étions plus que trois à avoir survécu... Il y a cet Ork gris, ou encore le Kronan qui m’avait accompagné... »

Que leur était-il arrivé ?
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Carnivora
Legion
-

Messages: 125



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #25 le: Décembre 18, 2014, 06:52:56 »

Nao s'exécuta s'il voulait respirer son instinct de survie étant plus fort que le dégoût qu'il avait, il avala sa semence. Il s'occupa ensuite de lécher les pieds de la Sith complètement soumis comme un jeune chiot.

Répondant à l'invitation de Talon la gladiatrice pris ses aises. Il balança l'esclave sur le lit et lui ordonna de ne pas bouger. L'esclave ne broncha pas et obéis en pleurant tandis que la Terranide encore rouge s'asseya sur le lit. La gladiatrice quant à elle s'asseya par terre et servis le vin dans les deux coupes ainsi qu'un gobelet qu'elle trouva dans la chambre et en proposa un à Talon et à la Terranide qui s'en saisit mais ne bus pas de suite. La gladiatrice avait une sacré descente coté alcool car elle but son verre d'un trait avant de se resservir tout en répondants aux questions de Talon.


- Le Kronan ? As vous parler du tas de cailloux ambulant. Il est en vie et l'Ork aussi. La Dernière fois que je les ai vus, l'un était en train de s'empiffrer au banquet tandis que le tas de pierres, c'est enfermer dans sa chambre pour méditer d'après ce que j'ai compris. En fait je pense que vous avez mal compris. Si je peux m'permettre d'expliquer. Sur les 50 gladiateurs ayant survécus à l'arène il n'y as seulement que nous trois femmes qui aient survécus. Moi je suis une des survivantes de la première fournée et vous de la dernière à avoir survécu pour participer à ce qu'on appelle la planète carnage. Expliqua la gladiatrice et cela expliquait le fait que Talon ne l'ai pas vue dans l'arène lors du massacre. Elle avait l'air de savoir des informations et était plutôt d'humeur communicative. Elle avala une nouvelle fois cul sec son vin et s'en resservit une lampée tandis que la Terranide osa enfin boire.

- Je suis Chondra au fait et vous quel est votre nom ? Se présenta-t-elle tandis que Nao remonta sa langue au niveau de la cuisse de Talon sa jambe étant bien imbibé de sa salive.
« Dernière édition: Décembre 18, 2014, 07:46:44 par Carnivora » Journalisée

Dark Talon
Créature
-

Messages: 203



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #26 le: Décembre 19, 2014, 02:36:48 »

Quand Talon entendit l’autre esclave sangloter, elle tourna rapidement la tête vers lui, et croisa son regard... Puis tendit sa main vers lui, brandissant deux doigts :

« Tu as eu une journée épuisante, tu es fatigué, éreinté, ta tête te tourne, tes paupières sont lourdes... Repose-toi. »

Extrêmement soumis, l’esclave ne pouvait rien faire contre le pouvoir de Persuasion de la Sith, et tomba dans les vapes, s’écroulant mollement sur le lit. Talon reporta ensuite son attention sur ses deux « invitées ». À ses pieds, Nao léchait ses doigts de pied, sa main caressant fébrilement et délicatement la plante de son pied. L’esclave obéissait, et sa situation n’était clairement pas à plaindre. Il était presque au Paradis, et, tandis qu’il continuait à lécher, à fourrer sa langue entre les doigts de pied de Talon, et à suçoter ses doigts de pied, elle attrapa le verre. La gladiatrice ressemblant à un homme but le sien cul sec, et lui expliqua qu’elles n’étaient pas les seules survivants de l’Arène, non... Seulement les seules survivantes de sexe féminin. Kossmös l’Ork avait survécu, et était en train de festoyer, tandis que le Kronan méditait. Talon retenait surtout qu’aucun d’entre eux ne semblait prisonnier. Ils étaient venus ici de leur plein gré, ce qui, encore une fois, amena Talon à s’interroger sur le fait qu’elle soit là. La Sith n’avait signé aucun papier l’autorisant à participer ici, et elle était convaincue que Ladim ne s’était pas attendu à ce qu’elle survive à cette épreuve. Talon avait réussi à défier la mort, à user de ses talents de Sith au mieux, et ce tout en étant dénuée de son sabre-laser.

Nao léchait, et la femme lui expliqua s’appeler Chondra, et faire partie de la « première fournée ». La Sith comprit que l’épreuve de ce soir n’avait pas été la première de la saison, et qu’elle avait participé à une sorte de qualification pour une épreuve plus importante, sur la planète Carnage. Le nom faisait envie, et Talon ignorait totalement de quoi il s’agissait. Elle ne s’était, de fait, jamais intéressée plus que cela aux Arènes de Maxxoor, n’y voyant aucun intérêt quelconque. Une erreur qu’elle était actuellement en train de payer, nageant dans l’ignorance, mais avec toujours, en elle, l’envie de se venger de Nadim. D’une manière ou d’une autre, lui et Bolas paieraient pour ce qu’ils lui avaient fait.

« Je m’appelle Talon... Je suis une Twi’lek qui a été éduquée sur Korriban pour devenir une Sith par Dark Ryun. Il fut un très bon formateur, si talentueux que, quand l’homme pour qui j’avais été formée m’a demandé de le tuer, je l’ai fait sans hésiter. »

Dark Ryun avait été le seul homme qu’elle ait vraiment connu, comme un père. Talon avait grandi au sein d’une famille uniquement destinée à être des Sith. Elle avait suivi la formation classique, en se séparant de sa famille, afin de s’absorber dans les arcanes des Sith. Dark Talon avait été remarquée par Dark Ryun pour ses talents et ses capacités, et avait suivi une formation spéciale. Elle pencha la tête vers Nao, qui était en train de remonter le long de sa jambe, se rapprochant de ses cuisses, et, partant de là, de son bassin.

« Tu aimes me lécher, hein ? Très bien... »

Elle décroisa et écarta les jambes, libérant l’accès à son sexe, propre, formant une fente humide, et sa main empoigna les cheveux de Nao, relevant sa tête, et l’envoya droit entre ses cuisses.

« Là, hummm... Lèche ici, mon mignon... »

Elle retira sa main, et souleva les jambes, les croisant contre le corps de l’homme, l’immobilisant entre ses mollets, ses deux pieds se rejoignant en bas, tapant sur le bas du dos de l’homme, coinçant sa tête entre ses cuisses et son intimité, le contraignant à devoir lécher, sans rien pouvoir faire d’autre.

« Alors... Vous avez l’air d’en savoir beaucoup, Chondra... »

Léger soupir, frissonnement de plaisir le long de son corps.

« Quelle est cette fameuse planète ? Carnage ? »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Carnivora
Legion
-

Messages: 125



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #27 le: Décembre 19, 2014, 04:20:23 »

- Une Sith ? Ah oui dans mon monde, j'en ai entendue parler. Les sorciers de Terra disent que les Sith sont des guerriers sorciers venus des étoiles et utilisant des armes magiques. Je n'ai pas vu votre arme magique mais après ce que vous avez fait à mon quatre heure je suis disposée à vous croire. Dit Chondra qui fit la moue en voyant son esclave que Talon avait endormie.

- Bah ! J'ai tout mon temps quoique le vin cela ne dure pas longtemps. J'ai aussi des besoins et c'est pas la bande de débiles dehors qui vont me satisfaire. Dit-elle.

Visiblement, sa préférence allait plutôt aux jeunes esclaves qu'aux mecs virils. Elle regarda la Sith avec une certaine envie tandis que Nao s'efforçait à la faire jouir en enfonçant sa langue dans son clitoris. Talon remarqua aussi la Terranide qui l'observait aussi. Elle avait porté sa main à son entrecuisse et était en train de se doigter avec une certaine discrétion sauf qu'elle avait plus de vue sur Talon que sur l'esclave. Elle semblait carrément en chaleur.

Quand Talon posa sa question au sujet du planète Carnage Chondra se fit une joie de répondre.


- Tout d'abors planète carnage n'est pas une planète mais un genre de jeu qu'on appelle un réality show. Et surement le plus sanglant, le plus violent de la galaxie. Nous sommes les cinquante qualifier qui allons-nous entretuer dans un des endroits les plus hostiles et les plus mortels de cette planète sous les yeux à ce qui parait de milliard de personnes. Nous sommes vingt esclaves et volontaire à avoir survécu à l'arène donc nous sommes qualifiés, mais le reste des participants sont constituer de trente tueurs venus des pires bagnes de toutes les étoiles. Autant dire qu'à côté de l'arène ce jeu est encore plus horrible et difficile et c'est un défi que je doit relever si je veux être libre. Répondit la Gladiatrice tout de go en avouant à Talon qu'elle risquait fortement qu'elle soit une ennemie potentielle à la Sith. Mais cela ne semblait pas l'inquiéter. On pouvait dire que la gladiatrice se comportait avec un certain sens de l'honneur. Elle allait peu être mourir et elle le savait, mais avait l'air d'essayer de profiter de ses dernières journées pour s'amuser une dernière fois avant de combattre à mort.
Journalisée

Dark Talon
Créature
-

Messages: 203



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #28 le: Décembre 20, 2014, 02:42:33 »

Nao continuait à lécher, et le jeune homme se débrouillait plutôt bien. Le regard de la Sith se posa brièvement sur l’autre esclave, celui qu’elle avait endormi. Un sommeil léger... Elle vit ensuite que la Terranide la regardait avec plaisir, mais, avant de songer à la satisfaire, elle préféra écouter les informations de Chondra sur Carnage. Il s’agissait d’une autre épreuve visant à ce que les gladiateurs s’entretuent. Planète Carnage ne faisait donc pas référence à une planète, mais à un spectacle... Un spectacle qui s’appelait « Planète Carnage ». Tout devenait évident, et Talon acquiesça lentement, comprenant que, durant ce spectacle, Chondra et la Terranide risquaient d’être son ennemi. Éprouverait-elle des remords à l’idée de les tuer ? Elle n’avait jamais ressenti du remords pour avoir tué Dark Ryun, son mentor. En ressentirait-elle pour tuer Chondra, si elle y était obligée ? La Sith en doutait. Pour l’heure, elle continuait à laisser Nao la lécher, et finit par leur répondre.

« Très bien... Il reste alors à savoir ce que vous voulez, jeunes femmes. Si notre finalité est de nous entretuer... Sympathiser pourrait être délicat. »

Elle regarda à nouveau la Terranide. Talon voyait clairement le désir brûler dans ses yeux, et lui sourit, déplaçant l’un de ses lekkus. Le tentacule alla de lui-même caresser la joue de la femme, et elle sentit ensuite une contraction de plaisir la saisir. Serrant les lèvres, Talon l’accueillit en gémissant, remuant un peu sur son fauteuil, sa main venant se crisper sur les cheveux de Nao.

« Haaa... Haaaa, mon beau... »

Nao était doué, et sa langue remuait en elle, cherchant son clitoris, pressant son point G, provoquant à Talon d’exquises sensations, qu’elle n’avait pas ressenti depuis longtemps... Trop longtemps. Ainsi, pendant un certain temps, elle fut incapable de continuer la conversation, sentant des vagues de plaisir irrépressibles se diluer en elle, remontant dans les profondeurs de son organisme. Elle les laissait venir, basculant sa tête en arrière, sa main serrant la masse de cheveux de Nao, jusqu’à sentir le premier orgasme venir. La Sith se dandina sur son fauteuil, et sa mouille éclata contre le visage du jeune homme. Yeux clos, elle laissait le plaisir venir.

Le sommeil de l’esclave de Chondra était très léger, et on pouvait l’entendre gémir et soupirer, remuant un peu. Talon était en train d’avoir un orgasme, et poussait de longs soupirs, diffus et ténus, ses seins mis en avant. Difficile de résister à la tentation... Ou d’aller achever de réveiller ce jeune esclave pour passer un peu de temps à s’amuser. Elles l’avaient bien mérité, après tout... Et le lekku qui avait brièvement caressé la joue de la Terranide indiquait, sans aucun doute possible, que les goûts sexuels de Talon ne rejetaient pas les femmes.

Loin de là, même.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Carnivora
Legion
-

Messages: 125



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #29 le: Décembre 20, 2014, 05:06:36 »

Chondra attendit un peu que Talon ai joui avant de lui répondre. En attendant elle reposa sa coupe et sortit un petit sac contenant des herbes aromatisé et une pipe en bois qu'elle garnit d'herbes avant d'alumer avec un briquet à amadou.

Nao s'agita un peu entre les cuisses de Talon et cette dernière se rendit compte qu'il était en train d'étouffer et se noyer en même temps Talon lui serrant le visage contre son clitoris lui obstruant les voies respiratoires et le noyant avec sa cyprine. Quant à la Terranide, elle prit la caresse de la Sith comme une invitation à venir, mais Talon sentis comme une certaine timidité ne sachant par où commencer pour faire plaisir à la Sith. Elle ne semblait avoir aucune expérience dans le domaine de faire l'amour à une femme.


- Pauvre fille ! Son maître n'a pas été très tendre avec elle. Dit Chondra.

Maintenant qu'elle voyait la Terranide de prés Talons remarqua que son corps de félin avait subi des traces de sévices bien que caché par sa fourrure la décoloration dans certains endroits montrait qu'elle avait été souvent maltraitée. Talon compris aussi pourquoi elle ne parlait pas. Quelqu'un lui avait tranché les cordes vocales. Elle avait une cicatrice équivoque au niveau du cou de manière chirurgicale.

- Hum pour en revenir à votre question sachez qu'il est vrai que même si nous entretuer est une finalité pour ma part, j'estime que si je dois mourir, ce sera face à face à un adversaire qui en vaudra la peine et pas en traitre d'un coup dans le dos. J'ai bien remarqué que si on vous a souvent attaqué par surprise, vous ne vous êtes jamais comporté comme une lâche. On aura affaire certainement à un tas d'ordure une fois là bas et avant d'arriver à notre affrontement, je voudrais former une alliance de circonstance avec vous. Dit-elle après avoir cracher un panache de fumée.
Journalisée


Tags:
Pages: 1 [2] 3 4 ... 7
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox