banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Lapines câlines. [pv]  (Lu 2472 fois)
White Rabbit
E.S.P.er
-

Messages: 113



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #15 le: Avril 14, 2018, 04:22:28 »

Les illusions magiques que White Rabbit fabriquaient étaient peut-être trop réalistes... En tout cas, Anouk avait l’air de s’être plongée totalement dans cette « chasse à la carotte ». White Rabbit aurait pu continuer à la laisser jouer ainsi, mais elle avait fini par se dire qu’il était nécessaire d’intervenir, et de se manifester. Cette Terranide-lapine lui plaisait beaucoup, avec ce zeste de folie et de bonne humeur qui plaisait énormément à la femme. Elles se tenaient donc dans cette « grotte », où un lit venait de débarquer, mais Anouk, en voyant la Lapine, n’y vit qu’une rivale potentielle, et récupéra une carotte.

« Tu n’as pas compris, Anouk... La chasse à la carottes, ça ne vise qu’à m’appâter... »

Elle claqua alors des doigts, et le décor changea, les emmenant dans une suite de luxe. Étaient-elles toujours dans l’illusion ? Ou dans le réel ? Qui aurait pu dire ? Comment, après tout, dissocier clairement les deux ? Quoi qu’il en soit, par les fenêtres de la suite, on pouvait voir ce qui ressemblait au centre-ville de Seikusu... Si ce n’est qu’il y avait, au fond, une fête foraine gigantesque, avec des deux feux d’artifices, une montagne russe aux rampes multicolores, le tout dégageant une beauté surnaturelle... Et la Lapine, qui attendait toujours dans le lit, jambes légèrement écartées.

La « carotte » dans la main d’Anouk avait laissé place à un objet plus phallique, un gode violet. Sur une table à côté, Anouk put également voir les « carottes » qu’elle avait ramenés : une série de godemichés de taille et de forme différentes. Des culottes, des godes avec des picots, des vibromasseurs... Une belle cagnotte ! White Rabbit souriait lentement, et s’étala sur le lit, tournant le dos, montrant ses délicieuses fesses, avec ses magnifiques cuisses. Elle avait un corps parfait, svelte, tendre et moelleux. Un corps plein de charmes, à n’en point douter.

« Tu as gagné, ma belle, et je suis ta récompense. Alors, si tu veux utiliser tes carottes sur moi... N’hésite pas ! »

White Rabbit l’observait à nouveau, en souriant malicieusement, sensuellement. Ses yeux turquoise observaient avec intensité le corps d’Anouk, témoignant de l’excitation de la femme. Il ne tenait plus qu’à Anouk d’agir, maintenant...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Anouk
Terranide
-

Messages: 25


♥ Tricot Addict ♥


Voir le profil
Fiche
Description
Jeune lapine totalement folle dans sa tête. Son plus grand amour un hybride requin, ses autres amours ? La drogue, l'alcool, le sexe, le sucre et le tricot ♥ Pourtant elle cache un lourd secret !
« Répondre #16 le: Septembre 12, 2018, 03:26:05 »

"Ouais tu vas bien te prendre cette carotte dans ta chatte pour tout ce que tu m'as fait ! Je suis sur tu te rends même pas compte que tu as brisé mon petit coeur quand tu es partie... Je suis sur que je ne suis rien à t'es yeux, juste une fille avec qui s'amuser un soir ! Alors que toi... Oui toi tu occupes toutes mes pensées ! A chaque minute je pense à toi ! Et toi tu ne fais que jouer avec moi..."

Anouk avait fermé les yeux et posé ses mains et sa carotte au milieu de sa poitrine. Comme-ci elle voulait parler avec son coeur. Elle avait vu sa dans des feuilletons américains sur joué. Et alors qu'elle rouvrit les yeux pour en remettre une couche, tout le décor de la pièce venait de changer...

"Damnation !"

La grotte n'était plus et laisser maintenant place à une magnifique suite. Des fenêtres on voyait la ville.

"On a fait vite pour se déplacer ! On a même pas prit le manège du parc d'attraction, tu trouves pas que c'est un truc de fou quand même ?"

Et c'est alors qu'elle vit que sa carotte avait changé... Celle qu'elle tenait dans sa main. C'était devenu un godemiché !

"Ohhhhh bordelllllllllllll ! Qui a osé me voler ma carotte pour gagner le concours ?? Je ne tolère pas la tricherie jeune gens je peux vous l'assurer ! Surtout que cette carotte devait servir à punir dame fausse lapine."

Et d'un coup l'illumination, elle ouvrit la bouche, tout en secouant la tête de haut en bas. Elle se tourna vers White Rabbit qui prenait ses aises sur le lit.

"Ouais ! Ce truc est encore mieux qu'une carotte pour te punir de jouer avec moi. Après il est orange donc si on plisse un peu les yeux comme ça..."

Anouk tendait le gode devant elle en plissant les yeux.

"Ouais on pourrait aussi confondre avec une carotte... Il manquerait juste un peu de vert au bout pour faire genre, mais on peut coller un peu d'herbe au bout ça fera l'affaire."

Après une magnifique analyse du gode en long en large en travers...

"Mais revenons à nos moutons, ou plutôt je devrais dire à nos lapines !"

La petite lapine se mit alors à ricaner dans son coin...

"Tu as compris j'espère. Moutons, lapines, lapines, moutons hein hein !"

Alors qu'elle expliquait sa blague totalement naze elle c'était diriger vers la table pour voir les autres instruments qui étaient à sa disposition. Dans un premier temps, elle s'imagina que tous les godes étaient des carottes, ouais avec les transformations et tout on ne sait jamais ça pouvait encore changer. Et, Anouk aurait pu se faire un repas gargantuesque ! Mais, ce n'était pas des carottes... Non c'était des instruments de plaisir. Mon dieu, il y avait toutes les formes, toutes les tailles. Bordel ! Un gode avec une taille hors du commun ! Comment quelqu'un pouvait se rentrer ça dans la chatte. Elle l'attrapa et le souleva le montrant à White Rabbit. Elle écarquilla en grand les yeux !

"Truc de fou !"

Anouk était choquée, beaucoup trop grand, trop large, trop de tout !

"On va en prendre un autre... Hmmmmmmmmm... Ca !"

C'était juste une ceinture avec un gode accrocher au bout, taille normale, assez long, des petits piques sur les côtés. La petite lapine s'empressa de l'enfiler, enlevant quand même ses vêtements.

"Un vrai bonhomme que je suis !"

Anouk bondit sur le lit pour se placer derrière White Rabbit, admirant son petit cul bien tendu. Est-ce qu'il était mieux que le sien ? Surement pas !

"Et comme les vrais bonhommes... Supplie moi de te fourrer le cul avec ma grosse queue !"

Trop de feuilleton américain et aussi trop de porno ! Comme son Trésor arrivait à rester avec elle ? Il était aussi fou qu'elle tout simplement, je ne vous laisse pas imaginer leurs ébats sexuels impossible il se passe beaucoup trop de chose.

"Allez, fausse lapine ! Excuse-toi pour tout ce que tu m'as fait et supplie moi en même temps ! En m'appelant Princesse Anouk !!! Ouais Princesse Anoukkk !!"
« Dernière édition: Septembre 12, 2018, 09:48:46 par Kõya Breathless » Journalisée

White Rabbit
E.S.P.er
-

Messages: 113



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #17 le: Septembre 14, 2018, 07:52:19 »

White Rabbit sourit doucement en laissant Anouk faire le choix. Un sac rempli de godemichets, de sex toys, de vibromasseurs... Il ne suffisait qu’à l’Usagi de choisir, et elle farfouillait dans le sec, s’arrêtant initialement devant un énorme gode horse, aussi gros qu’une matraque, et qui ne manqua pas de l’étonner. Il y avait aussi des doubles godes, et plusieurs ceintures de différents modèles. Anouk s’étonna néanmoins du gros vibromasseur, et White Rabbit, en souriant, s’assit sur le lit à côté d’elle. Elle croisa sensuellement les jambes, avant de pencher la tête sur le côté, et haussa doucement les épaules, pour lui répondre ensuite :

« Ma foi, tu ignores tout des fantasmes de certaines personnes, ma chérie... »

À ce propos, étaient-elles encore dans un monde fantasmagorique, ou dans le monde réel ? Avec une illusionniste comme White Rabbit, tout était possible, et la vérité était sans doute qu’elles erraient entre les deux. En tout cas, la femme finit par récupérer un autre appareil, une culotte avec un vibromasseur hérissée de picots, qu’elle mit sur elle, après avoir retiré ses sous-vêtements. White Rabbit se pinça doucement les lèvres, et esquissa un léger sourire, révélant ses magnifiques dents. La parfaite bunny girl écouta ensuite Anouk lui annoncer la suite.

Après leurs aventures dans le Wonderland, il était temps pour elles de se rencontrer plus chaudement, plus sensuellement, et la femme se recula ensuite, s’étalant au milieu du lit, un grand lit en forme de cœur, où elle recommença à se dandiner, s’offrant à Anouk en se mettant à quatre pattes. Sur place, elle se cambra le dos, et sourit lentement quand Anouk reprit en voulant qu’elle lui donne un titre de noblesse. Elle en gloussa même, avant de tourner la tête, regardant la femme.

« Princesse Anouk ? Ma chérie, voyons... Il va falloir mériter ce titre ! »

Et, pour le coup, Anouk n’avait encore rien démontré là-dessus. White Rabbit se dandina alors doucement sur place, remuant son pompon. Certes, elle ne comptait pas lui donner du « princesse », mais il ne serait pas non plus dit qu’elle ferait du mauvais esprit, car White Rabbit adorait les jeux ! Même avec son corps sublime et ses pouvoirs magiques impressionnants, elle restait une femme dotée de la mentalité d’un enfant, réagissant de façon totalement immature, et adorant ce genre de choses.

Elle attendit donc quelques instants, avant de reprendre, exactement comme la jeune Anouk le voulait :

« Mais il n’empêche que j’ai très envie de te sentir en moi, Anouk, de te sentir me labourer le cul... Mais n’espère pas que je me conforterai aux règles. Après tout, les lapines comme nous sont rebelles, non ? »

Elle claqua alors des doigts, et la culotte d’Anouk se modifia quelque peu. L’Usagi sentit des vibromasseurs supplémentaires pousser à l’intérieur, l’un venant s’enfoncer dans son vagin, et l’autre dans son fondement. De quoi la motiver à agir, non ?

« Allez... Viens me punir, Anouk, montre-moi que tu peux être une Usagi dominatrice, et non une petite lapine qui vient me dorloter... Viens me défoncer mon cul de salope, viens me défoncer comme un mâle en rut ! »

Techniquement, elle ne la suppliait pas vraiment... Mais elle jouait au moins le rôle, dans une certaine mesure.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Tags: usagi  magie  cunnilingus  yuri  action  
Pages: 1 [2]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox