banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 ... 9 10 [11] 12
  Imprimer  
Auteur Sujet: Romance interdite [Décatis Cryptinna]  (Lu 12549 fois)
Juliette Beaumont
Humain(e)
-

Messages: 100



Voir le profil
Fiche
« Répondre #150 le: Mars 05, 2018, 02:00:23 »

Après la rencontre surprenante d’Izaël, Juliette avait retrouvé sa timidité naturelle, ce qui n’échappa guère à Décatis, qui en profita pour la perturber davantage, en invitant Mélinda à ce que Juliette essaie une tenue ! La jeune femme rougit, en repensant effectivement à tout ce que Maîtresse Cryptinna lui avait déjà fait enfiler ! Surtout, il était surprenant de voir à quel point elle se faisait si facilement à son rôle, et au fait de devoir servir la femme à côté d’elle. Mais le fait était là, indéniable. Juliette aimait sa situation, et n’avait nullement envie d’en changer !

« Hum... »

La redoutable vampire qui les accompagnait détailla provisoirement Juliette du regard, puis hocha la tête.

« C’est un programme sympathique, Décatis ! Viens, je connais justement un stand pour ça ! »

Et la vampire s’avança donc. Elle était visiblement très connue ici, puisque beaucoup de gens venaient la saluer. Il fallait bien admettre que celle qu’on considérait il y a encore quelques années comme une simple tenancière de bordel bien roulée avait su manœuvrer dans les eaux politiques pour s’imposer. Auprès de Sylvandell, déjà, mais aussi et surtout plus tard, en s’imposant auprès d’Inferis. Une belle victoire, qui s’était ensuite accompagnée par la promotion de son clan vampirique, la récupération de Castlevania... Autant d’éléments qui avaient permis à Mélinda de se hisser au sommet de la hiérarchie, et de rayonner.

La femme continua à s’avancer, rejoignant un élégant stand avec une série de mannequins portant de ravissantes tenues. Ce n’était pas du latex, mais de la fine broderie, de la dentelle, de la lingerie fine...

« Je pense que cette série devrait te plaire, Juliette... »

La jeune Ashnardienne observa les tenues en rougissant légèrement, et se pinça doucement les lèvres. Finalement, son regard fut capté par une mannequine dans une incroyable tenue bleue avec un ensemble de cordes sophistiqués épousant ses formes à la perfection. La jeune femme avait un regard de braise, et sourit en captant le regard de Juliette, qui rougit benoîtement en baissant les yeux, son cœur s’emballant rapidement.

Mélinda sourit alors malicieusement.

« Tu sens son pouls qui s’emballe, Décatis ? Son cœur qui s’enflamme ? C’est cette tenue-là qu’elle veut... Et c’est un excellent choix, je trouve... »

Bien consciente qu’elle devait le confirmer, mais affreusement gênée, Décatis répondit en hochant la tête de haut en bas, confirmant ainsi la théorie de Mélinda. Elle hocha donc la tête de haut en bas, acquiesçant à l’idée de Mélinda.

« O-Oui, Maîtresse... Ça... Ça me plairait beaucoup ! »
« Dernière édition: Avril 05, 2018, 12:48:13 par Princesse Alice Korvander » Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Décatis Cryptinna
Créature
-

Messages: 219



Voir le profil
FicheChalant
Description
Enchanteresse vivant à Ashnard

Vampire dissimulé
« Répondre #151 le: Avril 05, 2018, 12:23:45 »


Le choix était donc fait et le trio se dirigea vers un stand vestimentaire. En chemin, plusieurs personne s’approcha pour saluer Mélinda, mais pas seulement car Décatis croisa aussi des clients. Décatis depuis qu’elle était installer à Ashnard c’était commencé à se faire une petite réputation, sa boutique tournait bien et son lien récent avec le Clan Warren y jouait aussi.

Le stand qu’avait choisie Mélinda était sur des tenues sexy et érotique. Des ensembles de lingerie et des tenue SM élégante.  Décatis regarda avec beaucoup d’intérêt les tenues sur les mannequins. Elle aimait les tenue SM avec des lanière, des crochets pour faire des attaches, des chaines, mais elle appréciait également la beauté et le raffinement de la lingerie. Il y en avait plusieurs qui attirait son attention, mais elle remarqua vite qu’un ensemble en particulier plaisait à Juliette, Mélinda aussi ne tarda pas à le remarquer. Un bel ensemble bleuté avec des corde qui donné un agréable visuel. Oui c’était beau et ça lui irais surement très bien.


-Parfait, je te le prends alors. Je suis certaine qu’il t’ira à la perfection.

Décatis s’approcha d’une responsable du stand et commença à discuter de l’achat et finit par lui prendre connaissant parfaitement ses mensurations. Sa faisait déjà un achat d’effectuer et ne se serrais surement pas le dernier. En venant dans se genre d’évènement c’était le risque de dépensé. Elle fit un petit tour de plus voir se quelque chose d’autre pouvais lui plaire pour elle-même. Bien sûr il y avait tout un tas de chose à son gout, mais pas un coup de cœur en particulier. Vue tout se qui pouvait l’attendre dans se salon, il était bon de garder son argent pour justement un coup de cœur.

-Pour la suite j’irais bien voir le stand de ton harem ou peut être un qui propose du mobilier.

A voir au plus prêt.
Journalisée

Juliette Beaumont
Humain(e)
-

Messages: 100



Voir le profil
Fiche
« Répondre #152 le: Avril 09, 2018, 01:14:54 »

C’était en tout cas un très beau choix pour Juliette. Un ensemble à la fois sensuel et élégant, et en même temps très osé. Il irait à merveille sur son corps, elle qui, après tout, était une Beaumont. Juliette devait donc bien admettre, en voyant cette tenue, qu’elle était conquise. Juliette avait très envie d’être dedans, et de se présenter devant sa Maîtresse ainsi. L’idée l’excitait tellement qu’elle se mit à rougir, en sentant une certaine chaleur, de plus en plus familière, pointer entre ses cuisses... Mais Décatis l’arracha à ses pensées en demandant à voir le stand de Mélinda. L’intéressée sourit, mais, avant de lui répondre clairement, elle observa Juliette, et reprit :

« Tu le sens, Décatis ? Le sang de ta petite soumise tambourine en elle, et se concentre... À hauteur de son sexe. »

Juliette ne put que déglutir, baissant les yeux, n’osant rien dire, affreusement gênée. Comme quoi, ce qu’elle avait entendu sur les vampires était exact ! Ils étaient bel et bien capables de sentir les ondulations sanguines. Mélinda reprit ensuite :

« Allons, suivez-moi, mes chéries, mon stand n’est pas très loin. »

Juliette était intriguée, car, outre la tenue, sa Maîtresse avait parlé de « mobilier ». Qu’avait-elle donc en tête ? Car il ne s’agissait évidemment pas d’un mobilier classique... La jeune femme avait très envie de lui en parler, mais, au lieu de ça, Mélinda se contenta de marcher. Elle avait un beau stand, assez grand, avec plusieurs hôtesses, le tout tenu par une superbe créature, Ozora. Elle portait une élégante combinaison moulante ressemblant à une tenue tekhane.

« Oh, Maîtresse ! Vous venez nous rendre visite ?
- Oui, ma chérie... En compagnie de personnes de renom ! »

Elle présenta sommairement Décatis Cryptinna. Ozora la connaissait, et savait qu’elle était membre du clan, et s’inclina donc devant elle, puis sourit à Juliette. Mélinda évoqua ensuite le « mobilier », et Ozora hocha la tête, se tournant vers une sorte de grande roue en bois avec des sangles et des vibromasseurs.

« Ce genre d’équipement, vous dites ? »

Ozora le fit tourner.

« Les emplacements sont précis pour que la tête soit à hauteur des cuisses... Certes, la tête tourne, mais, avec les vibromasseurs, le sujet ne ressent pas tant l’effet de désorientation. C’est une roue de plaisir ! »

Mélinda observa Décatis en souriant, tandis que les joues de Juliette devenaient écrevisses.

« C’est à ça que tu pensais, Décatis ? » demanda Mélinda d’une voix moqueuse.
« Dernière édition: Mai 01, 2018, 12:37:46 par Juliette Beaumont » Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Décatis Cryptinna
Créature
-

Messages: 219



Voir le profil
FicheChalant
Description
Enchanteresse vivant à Ashnard

Vampire dissimulé
« Répondre #153 le: Avril 29, 2018, 11:45:15 »

Les pas du petit groupe les conduit donc à la suite. Décatis avait acheter un joli ensemble pour Juliette et lui avait donné la poche ensuite. Mélinda les guida donc vers le stand du Harem. Rapidement, elle reconnue quelque tête déjà croisé, mais elle n’avait pas encore tous les noms en mémoire. Mélinda représenta Ozora celle qui s’occupait donc de gérer le stand. Une femme plutôt attirante dans sa combinaison. Le genre de tenue qu’elle n’arriverait pas à portée, trop habituer aux grandes robes surement.

Mélinda lui parla alors de son envie de voir du mobilier et cette dernière leur présenta une roue un peu particulière. Décatis s’approcha pour la voir de plus prés remarquant vite l’effet que ça procura à Juliette. La pauvre n’avait pas fini en venant ici.


-Je pensai plus à des chevalets ou des croix. Mais c’est très intéressant également.

Décatis toucha la roue de la main testant la rotation, tout en regardant Juliette, puis avec un sourire malicieux se tourna vers Mélinda.

-Tu crois qu’on peu avoir une petite démonstration ? Après tout peut être que ta petite chienne à besoin de se dégourdir autre chose que les pattes et la langue ?


Elle parlait bien sur de Limma qui continuait à les suivre à quatre pattes depuis le début. Encore une fois, elle voulait à travers elles voir les réactions de Juliette. Mais ce n’était pas tout, depuis le début il y avait cette œil flottant qui semblait suivre Limma, elle voulait voir s’il réagirait à quelque chose.
Journalisée

Juliette Beaumont
Humain(e)
-

Messages: 100



Voir le profil
Fiche
« Répondre #154 le: Avril 30, 2018, 06:23:03 »

Cette roue sexuelle était très étrange, et inspirait à Juliette des sentiments diamétralement opposés. Elle avait envie d’être attachée dessus, et en avait paradoxalement un peu peur. Malheureusement, il fallait bien s’attendre à ce que sa Maîtresse daigne s’intéresser activement à ce mécanisme, mais, fort heureusement, ne suggéra pas que Juliette aille dessus. En pleine exposition publique, il serait mal vu qu’une Beaumont se retrouve attachée à une roue, mais, en privé... Juliette rougit légèrement, n’osant rien dire, tandis que Décatis faisait signe de mettre la petite Limma dessus. La « chienne » de Mélinda restait blottie contre sa Maîtresse. Mélinda la regarda silencieusement pendant quelques secondes, puis observa Décatis, et hocha finalement la tête.

« Ma foi, pourquoi pas ? Limma sera ravie de me faire plaisir, n’est-ce pas, ma choupette ? »

Ozora sourit doucement, et aida Limma à rejoindre la roue. Elle s’aida d’un marche-pieds pour attacher la jeune femme, veillant à bien positionner ses cheveux, les attachant à l’aide d’une barrette pour éviter qu’ils ne tombent, puis elle mit ensuite sur les yeux de Limma un bâillon, et fit ensuite tourner la roue. Ses poignets et ses chevilles étaient attachés, et, après un tour de la roue, Ozora arrêta l’instrument. Juliette, silencieuse, rougit encore plus furieusement en voyant des trappes s’ouvrir depuis la roue, libérant des vibromasseurs qui vinrent caresser les parties intimes de Limma.

En souriant malicieusement, Ozora fit encore tourner la roue. Limma continua à gémir doucement, tandis que le vibromasseur à hauteur de son sexe s’enfonça en elle, venant la pénétrer doucement, vibrant dans son corps.

« Avec la désorientation, le plaisir finit par s’installer. L’essentiel est que la roue ne tourne pas trop vite pour ne pas donner un sentiment de haut-le-cœur. »

Limma se dandinait sur place, et, avec le mouvement de la roue, les godes pouvaient la pénétrer plus intensivement encore. Un autre s’enfonça également dans son fondement, et, pour faire taire ses cris, un troisième se perdit dans sa bouche. Les vibromasseurs continuèrent ainsi à s’enfoncer en elle. Juliette, elle, se mordilla les lèvres, et Mélinda tourna la tête vers elle, un léger sourire sur le coin des lèvres.

« Est-ce que tu sens ses battements cardiaques, Décatis ? Ta jeune amie est très emballée par tout ce qu’elle voit... »

Juliette rougit benoîtement, ne cherchant même pas vraiment à nier la réalité... Et se contenta de baisser nerveusement les yeux.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Décatis Cryptinna
Créature
-

Messages: 219



Voir le profil
FicheChalant
Description
Enchanteresse vivant à Ashnard

Vampire dissimulé
« Répondre #155 le: Mai 16, 2018, 11:31:35 »


Depuis le début Décatis avait demandé à Mélinda de venir avec une de ses esclaves traités en chienne. Le but était de voir un peu comment elle se comporterais et comme ici de testé des choses devant Juliette.

Limma les avait sagement suivies s’adaptant sans trop de problème à sa condition, marchant à quatre pattes tenues par la laisse de sa Maitresse et se tenant contre elle quand elles ne marchaient pas. Mélinda lui détacha sa laisse pour qu’elle fasse la démonstration.


-Bien sur Maitresse.

L’esclave se leva et monta sur le tabouret se laissant attacher comme il le fallait. Il y avait pas mal de monde autour et forcément une démonstration n’intéressa pas que les trois femmes. Rapidement des passant du salon s’arrêtèrent pour la regardé. Heureusement elle n’en était pas trop dérangée et puis lui coupa la vue de toute façon. Elle sentie alors son corps emporté par la rotation, perdant le sens de l’orientation par les yeux banda ne sachant pas trop comment elle avait été arrêtée. Elle senti alors quelque chose venir vivré contre son sexe, la faisant gémir. Elle savait que sa Maitresse était là et c’était tout se qui l’importait pour supporter ça. De nouveau elle se senti emporté mais c’était encore plus dur à se repéré avec la sensation entre ses jambes, puis ça rentra même en elle…puis d’autre s’ajoutaient, d’abords entre ses fesses…puis sa bouche. Elle avait perdu ses repères et se faisait littéralement emporter dans se tourbillon de plaisir…

Décatis regarda ça avec un certain plaisir, c’était une roue très intéressante, un peu trop volumineuse pour chez elle, mais très sympa. Elle ne manqua pas l’effet que cela produisait sur Juliette. Peut-être qu’elle pourrait lui faire tester au harem ? Après tout il devait y en avoir une là-bas et elle pouvait comté sur Mélinda pour que ça reste discret.

-Oui j’en prend note, je pense que je pourrais la faire venir avec moi pour tester quelqu’une de tes installations dans le harem dans les prochains jours.


L’œil flottant c’était approché de la roue et semblait observé Limma de prés. Décatis se demandait se qui l’intéressait et surtout se que se crée chez lui. Car il semblait réagir à ce qu’il voyait. En tout cas en voyant l’état et en le ressentant Limma semblait autant embrouillé qu’apprécier tout ça.

-Mélinda je crois que tu as une belle petite chienne. Qu’es que tu as donc d’intéressant sur se stand ?

Après tout il n’y avait pas que la roue.
Journalisée

Juliette Beaumont
Humain(e)
-

Messages: 100



Voir le profil
Fiche
« Répondre #156 le: Mai 17, 2018, 10:17:05 »

La roue sexuelle était en réalité assez dangereuse, et nécessitait de l’expérience. Et, même quand on était expérimenté, il ne fallait pas en abuser, car, à force, la sensation de tournis finissait par se faire sentir. Juliette ne savait clairement plus où donner de la tête. Sa Maîtresse était impressionnante, et, avant même de rencontrer Mélinda, elle était déjà... Une femme dotée d’un comportement très osé. Alors, maintenant... Juliette se pinça doucement les lèvres, et sa Maîtresse demanda ensuite à Mélinda ce qu’elle avait encore en réserve. De son côté, Juliette aperçut un curieux œil rouge qui continuait à tournoyer autour de Limma, se rapprochant d’elle.

*Je me demande vraiment qui est ce truc et cette esclave... Elle est vraiment particulière.*

Mélinda demanda à Ozora de relâcher Limma, et, pendant ce temps, elle présenta à Décatis différents instruments. Il y avait des sex toys particuliers, venant de Tekhos, avec des lumières fluorescentes, et plusieurs niveaux, ainsi que des réservoirs à sperme qui pouvaient, grâce à des capteurs, se relâcher lorsque la porteuse atteignait l’orgasme. Un ensemble assez sophistiqué. Mélinda présenta aussi des combinaisons moulantes avec des godes orientés vers l’intérieur. Des combinaisons extrêmement bien faites, en latex de Nachtheim.

« Sens comme ils sont agréables... Et moulants. C’est un latex de qualité très rare, presque unique en son genre. »

La vampire les mettait donc en avant. Silencieuse, Juliette continuait à les observer, se demandant si Décatis ne comptait pas en plus lui mettre une combinaison... Surtout que certaines étaient très complètes, avec des pinces à hauteur des seins, et des vibromasseurs, ainsi que d’autres gadgets et sex toys permettant de jouer avec son corps. L’intéressée se pinça donc les lèvres, rougissant sur place, et ne dit rien, confuse, gênée... Car son esprit s’imaginait encore se glisser dans l’une de ces combinaisons.

*Ohlàlà, mais qu’est-ce qui m’arrive donc ?*

Après quelques secondes, Mélinda reprit encore :

« Tu aimes ? »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Décatis Cryptinna
Créature
-

Messages: 219



Voir le profil
FicheChalant
Description
Enchanteresse vivant à Ashnard

Vampire dissimulé
« Répondre #157 le: Juin 01, 2018, 11:39:21 »


Après quelques tours de plaisir Limma fut finalement libéré de cette roue si particulière. Son sens de l’équilibre un peu perturbé, avec quand même le sourire. Elle regarda sa Maitresse en retrouvant rapidement ses repères.

-J’espère que ça vous à plus Maitresse.

L’œil sembla retrouvé se calme revenant flotter normalement au-dessus de son épaule. Limma s’approcha de Mélinda attendant de savoir si elle devait retourner à son état de chienne ou resté à disposition pour d’autre démonstration. En tout cas elle observait les tenues moulantes présenté avec intérêt. Ximma appréciait se genre de tenue, les tenues qui collait au corps.

Décatis pour sa part les regardait avec un intérêt également, mais moindre. Se qu’elle préférait c’était plus le cuire, les sangles et les harnais que le latex et les combinaisons moulante. Pour autant, elle regarda quand même de prés se que ça donnait. Surtout quand elle vit l’intérêt de sa soumise pour la tenue.


-Juliette, que pense tu de ses tenues ? Elle se glisserais à merveille sous tes vêtements n’es pas ?  Tu as de belle forme qui pourrais y être mises en valeur.

Même lui faire porter simplement sans rien par-dessus pourrais être intéressant. Avec les jouets en plus ça donnerais quelque chose d’intéressant. Elle hésitait à en prendre une pour Juliette. Au moins vue que ça venais du stand de Mélinda, elle pourra toujours passé par elle plus tard pour en obtenir.
Journalisée

Juliette Beaumont
Humain(e)
-

Messages: 100



Voir le profil
Fiche
« Répondre #158 le: Juin 04, 2018, 07:31:58 »

Bien que silencieuse et réservée lors de cette exposition, Juliette savait qu’elle était au centre des intérêts de sa Maîtresse. Elle s’en sentait extrêmement flattée, et, pour rien au monde, elle ne souhaiterait autre chose. Décatis Cryptinna était sa Maîtresse, et c’était pour Juliette une immense fierté, même si elle savait qu’elle ne devait pas le crier sous tous les toits. Elle était d’ailleurs assez surprise de voir Mélinda Warren être au courant. Son harem était très souvent fréquenté par les grands pontes et le tout-venant de la capitale. Niveau discrétion, on avait donc vu mieux, mais sa Maîtresse semblait lui faire confiance. Juliette n’allait pas contester ses choix, surtout que Décatis et Mélinda étaient désormais des sœurs vampiriques.

Juliette observa les combinaisons moulantes sans rien dire. Mélinda avait toutefois aussi du cuir à disposition, mais elle préférait exposer les combinaisons de Nachtheim. C’était une bonne occasion de se faire voir, et, surtout, de rappeler insidieusement qu’elle dirigeait désormais, par l’intermédiaire de son clan et d’Ishtar Naviento, une colonie externe. Grâce à Nachtheim, le clan s’était lancé dans le commerce du latex, entre autres choses. Un produit qui se vendait très bien, et, quand Décatis exposa que Juliette irait très bien avec une tenue comme ça, la jeune femme rougit doucement.

« Eh bien... »

Sa main s’approcha de l’une des tenues, qu’elle se mit à caresser doucement. Juliette se pinça les lèvres au contact de ce vêtement frais et souple, s’imaginant le porter dans la boutique de sa Maîtresse, ou le soir, avec elle... Elle rougit encore, et se racla doucement la gorge. Cette fois, Mélinda ne finit pas pour elle ce qu’elle pensait, restant plutôt en retrait. Difficile de cacher son excitation sexuelle face à deux vampires, et Juliette regarda donc de nouveau sa Maîtresse, en rougissant encore.

Elle savait que sa Maîtresse n’aimait pas que Juliette mente, que ce soit délibérément ou par omission, ni qu’elle feinte de répondre à ses questions, alors elle lui répondit très clairement :

« J’adorerai en porter pour vous, oui, Maîtresse... » confessa-t-elle timidement.

Dur de prétendre l’inverse, après tout !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Décatis Cryptinna
Créature
-

Messages: 219



Voir le profil
FicheChalant
Description
Enchanteresse vivant à Ashnard

Vampire dissimulé
« Répondre #159 le: Juin 20, 2018, 11:04:50 »


Décatis regarda Juliette observé les tenues de plus s’intéressant à une tenue pratiquement intégrale. Il ne manquait qu’une cagoule. Décatis n’était de toute façon pas très fan des cagoules, elle ne voulait pas cacher le visage de sa Juliette. Sans surprise la combinaison plaisait à la jeune fille et cette dernière alla jusqu’à l’avoué d’elle-même. Ce qui plut bien sûr à Décatis.


-Dans se cas, Mélinda je t’en passerais une commande. Une personnalisé avec les bonnes mesures.

Elle s’approcha à son tour regardant les différent model et forme exposée. Il y avait du choix, mais vue que c’était le stand de Mélinda elle aura tout le temps par la suite pour en acheter. Tant qu’à être dans un grand événement autant en profité. Que se soit les animations ou les autres stands. Un salon de l’érotisme à Ashnard c’était quand même quelque chose. Tout en continuant à regardé se que le stand de Mélinda proposait, elle se tourna vers cette dernière.

-Et toi Mélinda ? Qu’es qui te plairais à aller voir ?
Journalisée

Juliette Beaumont
Humain(e)
-

Messages: 100



Voir le profil
Fiche
« Répondre #160 le: Juin 22, 2018, 07:48:19 »

L’éveil sexuel de Juliette se montrait aussi progressif qu’intense. Qui sait jusqu’où tout cela pourrait la conduire ? Même elle avait parfois du mal à comprendre comment tout cela avait pu arriver jusqu’ici. Décatis avait pris une importance centrale, fondamentale, dans sa vie. Juliette rêvait souvent d’elle, et racontait toujours à sa Maîtresse le contenu de ses rêves, souvent très érotique. De même, elle lui disait à chaque fois quand elle se masturbait, sa Maîtresse ne voulant que Juliette ne lui dissimule aucun secret. Et la jeune femme prenait très à cœur les instructions de Décatis. Le fait est qu’elle s’imaginait très bien porter un harnais sous ses vêtements, des cordes serrées avec des vibromasseurs en elle. Une idée qui la fit encore doucement chauffer ses cuisses, car elle savait que c’était le genre de dessous que les servantes de Mélinda Warren portaient. Et, maintenant que Décatis était, techniquement, la sœur de Mélinda...

*Tôt ou tard, il va falloir que je m’attende à un séjour au sein de son harem...*

Toutes ses sœurs y étaient déjà passées, et même sa mère.  Décatis demanda alors à Mélinda ce qu’elle aimerait voir. La vampire, qui caressait distraitement le visage de Limma, se retourna vers Décatis, avant de lui sourire malicieusement :

« Toi en tenue rouge moulante en cuir pratiquant du kinbaku sur le corps de ta belle Juliette... »

Les joues de Juliette s’empourprèrent furieusement à cette idée, et elle baissa nerveusement les yeux. Assez timide, Juliette parlait très peu en ce moment, car elle craignait, et sans aucun doute à juste titre, que le moindre de ses propos ne soit détourné par la vampire pour être utilisée contre elle. D’ailleurs, même l’absence de mots suffit à Mélinda, car la femme se mit à doucement sourire, avant de rajouter :

« Je crois que cette idée ne la laisse pas indifférente, ta belle Juliette... En plus, je t’ai préparé une tenue en cuir, tu sais... Je sais que tu préfères ça au latex. »

Visiblement, Mélinda était aussi très bien renseignée sur les goûts sexuels de sa Maîtresse, ce qui ne surprit d’ailleurs que peu Décatis. Ses propres sœurs ne tarissaient pas d’éloges sur les vertus du harem de la petite vampire, ainsi que sur les performances sexuelles de cette femme. Elle intimidait assez Juliette, mais il fallait bien admettre que sentir les cordes sur son corps faisait partie d’un des rêves qu’elle avait avoué à Décatis il y a quelques temps...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Décatis Cryptinna
Créature
-

Messages: 219



Voir le profil
FicheChalant
Description
Enchanteresse vivant à Ashnard

Vampire dissimulé
« Répondre #161 le: Juillet 14, 2018, 10:35:57 »


Décatis venais de voir le stand de Mélinda et se convaincre de passer quelque commande de tenue pour Juliette. Mais l’avantage de bien connaitre la vampire, c’était qu’elle pouvait faire ça plus tard au calme en dehors du festival. Après tout, l’endroit était grand et il y avait encore tellement à voir, tellement de chose qu’on ne voyait pas au quotidien. Il suffisait de voir le nombre d’esclaves exhibé dans des tenue ou avec des accessoires.

Ainsi il était temps de passé à d’autre découverte et cette fois se fut Mélinda qui proposa quelque chose. Elle souhait la voir pratiqué l’Art de la corde sur Juliette. Surement qu’il y avait des stands dans le coin sur ce thème ça se prêtait très bien à un tel festival. Es que ce serrait des démonstrations ? Des initiations ? Ou une scène pour s’exercé ? Il faudrait aller voir pour mieux savoir.


-L’idée est séduisante Mélinda. Et je sais que c’est une de tes envie Juliette. Je suis d’accord pour le faire, je sais jouer avec les cordes.

Décatis s’approcha de Juliette venant passer une main sur sa joue la remontant dans ses cheveux la regardant dans les yeux.

-Je veux bien le faire, mais es que tu excepterais de le faire ainsi devant toute cette foule ? Alors que même tes sœurs pourraient te voir ? Bien sur tu peu restait habiller, mais quand pense-tu toi ?

Elle attendit sa réponse et se tourna vers Mélinda.

-On peu au moins aller voir comment ça se passe avant. Sinon, peu être que je sortirais ma petite surprise plus tôt que prévue.

Sachant que Juliette ne pouvait pas être exposé facilement comme étant sa soumise, Décatis avait prévue quelque chose pour lui permettre de faire quelque chose qui lui ferrais envie sans risque. Pour ça Limma allait l’aider, car si elle avait demandé à Mélinda de l’amené c’était pour lui faire rêver des choses, voir les réactions de Juliette face à se que l’esclave subirais. Mais en secret, elle avait prévu autre chose que même Mélinda ignorait. Bien sûr elle lui en parlera le moment venue.
Journalisée

Juliette Beaumont
Humain(e)
-

Messages: 100



Voir le profil
Fiche
« Répondre #162 le: Juillet 16, 2018, 01:57:01 »

Juliette était quand même très gênée, parce que ce stand, la présence de Mélinda, et les idées perverses de la vampire... Tout ça ne la laissait pas indifférente ! Et il fallait bien admettre qu’elle n’aimait quand même pas trop ça. Elle était en train de se laisser piéger, et estimait donc que la vampire était une femme d’une mauvaise d’une influence, car susceptible de les pervertir encore ! Et sa Maîtresse n’avait nullement besoin de ça pour être déjà très perverse. Juliette se rappelait après tout très bien de la séance avec les sœurs Von Gielen, ces deux jeunes perverses qui avaient durablement ébranlé la résistance de Juliette, en lui montrant combien les Ashnardiennes pouvaient se montrer perverses. Sa Maîtresse proposa ensuite d’enfiler des cordes immédiatement, et en public !

« H-Hein... ?! Mais... ! »

Elle écarquilla les yeux sous la peur, et secoua négativement la tête, en rougissant furieusement. Même si elle en avait très envie, il ne fallait pas oublier que Juliette restait une Beaumont, et que, à ce titre, elle ne pouvait pas non plus se permettre n’importe quoi. Se pinçant nerveusement les lèvres, elle en baissa timidement les yeux pendant quelques secondes, et les releva ensuite.

« Pas... Pas en p-public, Maîtresse...
 -  C’est un choix raisonnable, acquiesça Mélinda. Mais il existe des loges privées ici... »

Juliette rougit encore, et se pinça plus fortement les lèvres, n’osant pas la contredire. Elle devait bien admettre que l’idée l’excitait un peu. Pendant ce temps, Mélinda reprit sa marche, et se rapprocha d’un stand de kinbaku, où plusieurs femmes étaient suspendues à l’air, avec une petite troupe... Et Juliette déglutit en reconnaissant, hasard des choses, deux jeunes adolescents en train de manipuler des esclaves, les torturant sexuellement avec les cordes : Cécil & Karen Von Gielen ! Mélinda les salua de la main, reconnaissant en elles des clientes fidèles et des amantes régulières. Dans leurs belles robes bleues et violettes, Cécil & Karen faisaient terriblement innocentes, mais c’était une erreur que de les croire ainsi.

Mélinda les observa pendant quelques instants, puis regarda encore les deux femmes, surtout Décatis.

« Je pense que les sœurs Gielen seraient ravies de regarder ce petit spectacle privé. Qu’en penses-tu ? »

Juliette rougit encore benoîtement, commençant à avoir chaud entre les cuisses. Il y aurait donc un public, mais restreint... Ce qui représentait une bien modeste victoire, mais, d’une manière ou d’une autre, Juliette allait finir aujourd’hui entre les cordes expertes de Décatis.

Et elle ne pouvait pas nier que cela l’excitait furieusement...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Décatis Cryptinna
Créature
-

Messages: 219



Voir le profil
FicheChalant
Description
Enchanteresse vivant à Ashnard

Vampire dissimulé
« Répondre #163 le: Août 17, 2018, 12:15:35 »


L’idée était proposée et sans surprise Juliette refusait de se montrer en public et c’était ce que Décatis attendait d’elle. En tant que maitresse elle devais la protéger aussi et lui faire garder conscience de ses limites. C’est pourquoi, elle la testait souvent ainsi.

-Oui c’est plus raisonnable, tu garde les idées en place malgré ton excitation c’est très bien. Les loges sont une bonne solution, mais j’en est une autre…

Elle n’en rajouta pas plus attendant de voir comment était le stand. Arrivé sur place, le hasard fit qu’elles tombèrent dur des connaissances. Les sœurs Gielen deux jeunes filles intelligente qui était des rare personnes à connaitre le secret de Juliette. Le hasard le les trouvé ici était curieux, surtout que Mélinda proposa tout de suite à les mélanger à leurs petits jeux.


-C’est vrai qu’elle-t-on déjà vue attacher Juliette, peut être que l’idée de le revoir leur plairais et puis il est normal de les salué. Mais avant ça Juliette, tu vas faire quelque chose pour moi. Ensuite tu auras le choix.


Elle sortie de l’argent de son sac et lui confia avec le sourire. L’idée qu’elle avait en tête allait pouvoir être mise en place.

-Je veux que tu retournes à l’entrer. Tu vas au stand où on peu loué des esclaves. Tu choisie une fille celle qui te plait le plus et tu nous la ramène. Je t’expliquerais ton choix au retour.


Elle laissa Juliette aller faire se qu’elle avait demandé et accompagné de Mélinda décida d’approcher des deux sœurs. Les deux étaient occupé à profiter d’esclave suspendu dans des cordes.

-Bonjour Mesdemoiselles. C’est un plaisir de vous revoir. Vous avez l’air en forme.

Leur première rencontre c’était fait à la boutique et les deux sœurs avaient pu avoir l’honneur de coucher avec elle devant une Juliette attacher sur sa chaise.

-Que diriez-vous, de profité à nouveau de notre petit secret ? Toujours en restant discret sur le sujet bien sûr.

Le petit groupe attendit le retour de Juliette avec l’esclave de son choix. Pour l’instant elle n’avait parler à personne de son idée. Et attendait Juliette pour ça, enfin de lui en avoir parler avant. Quand elle fut enfin de retour, elle confia l’esclave à Mélinda le temps de prendre Juliette à part pour lui en parlé.


-Alors voilà se que je te propose Juliette. J’ai apporté des bracelets particuliers. En en mettant un et l’esclave l’autre tu peu échanger ton corps avec elle. Ainsi tu pourras profiter de chaque chose sans craindre d’être reconnue. Tu te souviens quand je t’avais demandé de demander à ta mère de t’offrir une esclave, c’était pour ce genre d’idée. Alors préfère tu ? Prendre la place de cette esclave et finir dans les cordes à la vue te tous qui ne te verront pas comme Juliette, mais comme une esclave ou partir dans la loge et te faire attacher en tant que Juliette ?


Voilà pourquoi elle avait loué une esclave et l’avait laisser choisir par Juliette. Elle aurais aimer pouvoir faire ça avec Limma, mais la complexité de ses multiple personnalité aurais surement causé des problèmes.
Journalisée

Juliette Beaumont
Humain(e)
-

Messages: 100



Voir le profil
Fiche
« Répondre #164 le: Août 18, 2018, 04:28:05 »

Juliette restait prudente, évidemment. Elle avait beau être l’esclave de Décatis, et aimer cela, elle n’en restait pas moins une Beaumont, une femme qui avait le sens des responsabilités. Juliette savait qu’elle était la cinquième roue du carrosse au sein de sa famille, mais elle espérait bien ne pas leur faire honte. Pour cela, elle ne pouvait pas trop s’afficher en public. Décatis semblait toutefois avoir prévu ça, et sa Maîtresse lui ordonna d’aller louer une esclave, et de la ramener. Un peu surprise, Juliette acquiesça malgré tout, et fit demi-tour. Sans Mélinda et Décatis, elle rejoignit l’un des stands à l’entrée, tout en se demandant ce qu’elles lui réservaient, a fortiori avec les sœurs Gilien. Malgré leur jeune âge, ces adolescentes avaient déjà fait preuve d’une immense perversion, d’une lubricité sans limite, et Juliette était donc fondée à s’inquiéter pour son sort face à ces dames.

*Enfin, ne pense pas à ce qu’elles peuvent se dire, concentre-toi sur l’instant présent, ma chérie...*

Elle évita de louer une esclave du stand Warren, et se dirigea vers un stand papuan. Papua était un grand royaume ashnardien, situé dans une région désertique. Les Papuannes étaient souvent très belles, et le marchand proposait des esclaves pour la location avec une option d’achat à la fin de la foire. Un grand classique. Les achats étaient toujours possible en foire et en salon, et ces achats bénéficiaient d’une législation particulière. Juliette observa donc les femmes devant elle. Elles dansaient sensuellement, avec des vêtements légers, des reliures dorées, de longs châles... Et son regard s’arrêta devant une femme, répondant au doux nom de Nylla. Un sourire parfait, des yeux caramel... Juliette se pinça les lèvres devant elle. La femme portait une cape sombre avec des bijoux dorés sur le corps, masquant son sexe, mais pas ses seins.

Nylla lui sourit tendrement, et Juliette acquiesça doucement, peinant à croire qu’elle allait acquérir une esclave. Elle signa un manuscrit de location, puis récupéra une laisse, reliée à un collier mis autour du cou de Nylla.

« Tu... Tu parles la langue commune ?
 -  Bien sûr, Maîtresse. »

La guilde qui l’avait formé avait pensé à l’éduquer, afin de faire d’elle une esclave de luxe, une dame de compagnie pour plaire aux riches aristocrates de la capitale. Juliette hocha la tête, puis retourna voir sa Maîtresse, tenant nerveusement la laisse de Nylla. C’est ainsi que les deux femmes retournèrent devant le quatuor. Juliette entendit les deux sœurs glousser en parlant avec Mélinda, puis Décatis reporta son attention sur elle. Mélinda observa avec attention Nylla, et Décatis lui présenta ensuite d’étonnantes bracelets, capables d’envoyer son esprit dans le corps de l’autre personne qui la portait, et inversement.

« Q-Quoi... ?! »

Les sœurs Gielen intervinrent alors, visiblement intriguées :

« Oh... Ces bracelets sont très rares ! C’est une forme de télékinésie, non ?
 -  De la métempsycose, plus précisément. Mais... Vous les avez conçu vous-même, Décatis ? Ce genre de bracelets... Ils sont très rares et très dangereux. »

La métempsycose... Une discipline magique et spirituelle extrêmement rare, consistant à déplacer une âme d’un corps à un autre. Cultivée, Juliette en avait entendu parler, et savait donc que ces bracelets valaient une véritable fortune.

« Oui, Maîtresse, mais...
 -  Il faut restreindre leur utilisation dans la durée et dans le temps pour éviter des problèmes d’harmonie entre le corps et l’esprit. »

Juliette acquiesça.

« Je... Je veux bien, Maîtresse, mais... Je... Il faudrait demander l’accord de Nylla avant...
 -  Je ferais ce qui vous plaît, Maîtresse. Je connais la magie et ses différents usages... Même si je n’ai encore jamais fait ça.
 -  Mais... Ça veut dire que je vais confier mon corps à... »

Juliette avait encore du mal à y croire. Tout ça semblait hallucinant, mais elle avait confiance en sa Maîtresse.

« La métempsycose est loin d’être une science exacte, intervint Mélinda. Il y a tellement de critères possibles, j’ignore si vos esprits vont s’accepter l’un et l’autre... Mais vous ne perdez rien à essayer, n’est-ce pas ? »

Juliette ne s’attendait vraiment pas à ça, et était par conséquent toujours un peu confuse. Néanmoins, la volonté de sa Maîtresse faisait loi, et elle acquiesça.

« Je... Je vais le faire, Maîtresse. »

Elle tendit alors son bras pour que Décatis lui mette le bracelet et procède au transfert...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: 1 ... 9 10 [11] 12
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox