banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 ... 10
 1 
 le: Aujourd'hui à 05:23:54  
Démarré par Kenny - Dernier message par Seth Sternam
Quelle beauté du verbe, je n'en reviens pas.  Roulement des yeux

 2 
 le: Aujourd'hui à 05:10:50  
Démarré par Aphrodite - Dernier message par Seth Sternam
Imagine la même chose avec de l'ADSL de campagne a 2Mb/s Alice XD

5h09 : baille

 3 
 le: Aujourd'hui à 04:46:30  
Démarré par Aphrodite - Dernier message par Kõya Breathless
Ça me rappel une fois où je faisais la maj d'un jeu avec ma connection 3h... je passe en partage de co sur mon téléphone. 30 minutes xD j'adore ma co...

4h46

Plus que 3 jours se boulot fiou D:

 4 
 le: Aujourd'hui à 01:26:05  
Démarré par Princesse Alice Korvander - Dernier message par Princesse Alice Korvander
« On y est, amour ! »

Bethany & Zeras étaient deux individus très particuliers. La première était une belle Nexusienne qui suivait des études magiques à l’académie magique de Nexus, et lui était un elfe... Ou, plus précisément, un Bas-Elfe, vivant dans les quartiers populaires de Nexus. Un elfe assez musclé à la peau cuivrée, qui travaillait comme manutentionnaire. Leur histoire avait tout d’une romance impossible, d’une histoire digne d’un conte de fées.

Torse nu, Zeras, qui avait voyagé sur de nombreux navires entre Nexus et les Îles Mélisi, pilotait leur voilier. Il avait construit ce bateau tout seul, dans une petite crique le long des plages de Nexus. Le jeune elfe oscillait de contrats courts en contrats courts, travaillant une fois comme marin, une autre fois comme docker, comme maçon... C’est comme ça qu’il avait rencontré Zeras. La jeune femme avait pris un navire menant à l’une des colonies maritimes de Nexus, abritant un ancien sanctuaire elfique où elle devait se rendre dans le cadre d’une congrégation magique. Elle s’était rapprochée de lui, initialement pour savoir s’il avait des informations sur le sanctuaire. Zeras lui avait expliqué qu’il était un elfe totalement déraciné de ses origines, n’ayant connu que les bas-fonds de Nexus. Il s’était attendu à rencontrer l’hostilité de Bethany, comme n’importe quel humain venant de la haute société... Mais la jeune femme lui avait expliqué venir des provinces, et être totalement perdue dans cette immense ville. En fait, ils avaient parlé toute la nuit, assis sur la proue du navire, observant les reflets de la lune sur la mer.

Les deux avaient continué à se voir ensuite, et Zeras avait parlé à Bethany de ces quelques îles vierges, de petits ilots reculés, loin des routes commerciales, où il n’y avait personne... Et l’idée folle avait émergé en eux de s’y rendre, de se couper du monde délirant et anxiogène de Nexus un mois par an, lors des vacances de Bethany. Très manuel, Zeras profitait de ses permissions lors des escales maritimes pour rejoindre cette île, où il y construisait une petite cabane en bois. Le jeune elfe avait ainsi créé leur cabane, et le duo avait entrepris leur folle croisière.

Sur le frêle voilier, Zeras s’avérait être un bon navigateur. Né de basse extraction, il n’en était pas moins un garçon très attentif, suffisamment talentueux pour apprendre des nombreux capitaines de mers, généralement plus tolérants et plus ouverts à la discussion que les Nexusiens de la capitale voyant en lui un voleur et un renégat. Avec Bethany, il avait enfin trouvé une raison de vivre.

Lui n’était pas vierge quand ils avaient fait l’amour pour la première fois, contrairement à elle. Pour eux, c’était l’occasion de passer à une étape supérieure dans leur couple, car, plus Zeras y réfléchissait, et plus il avait envie d’épouser cette femme, avec qui il vivait maintenant habituellement depuis plusieurs mois.

« Tu vois, chérie ? Il n’y a personne ici ! »

L’île apparaissait au détour de plusieurs récifs. Les courants étaient trop violents pour que des navires conséquents approchent. Seule une petite embarcation comme la leur pouvait passer. Régulièrement, Zeras abaissait le mât pour mieux orienter le voilier, et réussit ainsi à approcher de la plage. Sa petite cabane se trouvait là. Il l’avait construit sur une ancienne cache de contrebandiers, et, sous le chalet en bois, il y avait une cale, abritant des conserves et de la nourriture... Ainsi que de l’alcool. Après tout, quand on était marin, on ne rechignait jamais sur une caisse de rhum, et sur quelques chansons paillardes.

Zeras accosta donc, se rapprochant lentement, invitant Bethany à jeter l’ancre dans l’eau... Ce qui l’amena donc à se trouver sur le rebord. Et, quand elle jeta l’ancre, Zeras, en souriant malicieusement, donna un brusque coup à la barre, déstabilisant sa chérie. Dans un hurlement de surprise, celle-ci tomba du voilier, et s’affala dans la plage, mouillant instantanément sa belle robe blanche. Et, le temps que celle-ci se retourna, Zeras avait bondi également, atterrissant ainsi contre elle. Ses mains se saisirent des poignets de Bethany, et il les plaqua sur le sable, avant d’aller l’embrasser.

« Je crois que tu vas devoir te passer de ta robe, ma chérie, j’ai malheureusement glissé sur la barre... » avoua-t-il avec un sourire insolent, celui qu’il faisait généreusement pour signifier qu’il était en train de lui mentir, mais en le faisant avec amour !

 5 
 le: Aujourd'hui à 01:23:53  
Démarré par Kenny - Dernier message par O'kaya Nyala
° ^ °

J'aurais décidément tout vus ici...

 6 
 le: Aujourd'hui à 01:20:59  
Démarré par Aphrodite - Dernier message par Princesse Alice Korvander
FF15 pèse 85 Go sur Steam.

Mazette, ils se font plaisir.

(Heureusement que j'ai la fibre optique).

01h20

 7 
 le: Aujourd'hui à 01:17:54  
Démarré par Ryiah Sylfenir - Dernier message par Ryiah Sylfenir
Quand un endroit est trop paradisiaque, la racaille n’est jamais bien loin pour tout gâcher. Le domaine des de Blancpré ne fait pas exception et si l’endroit est prospère grâce au Marquis, il n’aura fallu qu’une malheureuse baisse de vigilance de sa part pour que ce petit paradis se transforme en cauchemar. Appeler pour une affaire importante, le Marquis et sa femme ont dû se rendre à Nexus assez précipitamment. Un évènement qui n’a rien d’exceptionnel si ce n’est que cette nouvelle a fini par arriver aux oreilles d’un groupe de mercenaires. Et le problème avec ce métier, la frontière entre « mercenaire » et « pillard » est assez infime, surtout quand ses derniers sont aux chômages et n’ont pas trouvé de contrat ses dernières semaines.

La compagnie de Santchet… Une petite compagnie d’une dizaine d’hommes. Quand une compagnie de mercenaires porte le même nom que leur leader, ça en dit souvent long sur le meneur. Il faut dire que l’homme, un peu plus de deux mètres, a de quoi impressionner. déteste ses nobles alors qu’il est premier à ramper devant eux pour la simple raison qu’ils sont ses principaux employeurs. Sa fierté mal placée fait de lui une bombe à retardement alors autant dire que quand il a appris le départ du Marquis, son sang n’a fait qu’un tour après avoir compris que ce domaine n’était protégé que par une poignée de soldats. C’est la raison pour laquelle que lui et ses hommes errent dans les bois proches du château, attendant la nuit tombée pour organiser une opération nocturne digne de ce nom. Il s’en sait capable, il sait ses hommes capables d’en faire autant.

Enfin ses hommes et une femme, Ryiah étant parmi eux. Juste intégrée temporairement le groupe, elle avait surtout eu besoin d’eux pour les fouilles d’une caverne là où eux, avait besoin d’elle pour déjouer quelques pièges magiques. Déjà, la terranide sentait mal ce groupe, n’étant pas trop à l’aise malgré qu’elle ait rabaisser l’un des hommes qui l’a trop sous-estimé. Au moins, ça lui a permis d’avoir un peu de respect et surtout du temps de gagné et Santchet n’a rien dit, la loi du plus fort étant pour lui une loi parmi tant d’autres. La mission faite, Ryiah aurait dû reprendre sa route, déjà pour que ça ne se finisse pas mal pour elle et enfin sa part du marché terminé, mais l’appât du gain est plus fort qu’elle car quand elle a appris que Santchet avait des vues sur la richesse du Marquis local, elle a décidé de rester un peu plus longtemps. Pas beaucoup, juste le temps de prendre sa part et s’éclipser peu après dès qu’ils auront le dos tourné. Ni vu, ni connu, c’est à Santchet et à son égo surdimensionner de se débrouiller avec les répercussions de se retrouver avec une prime sur sa tête. Ryiah, elle, n’est qu’un sous-fifre parmi tant d’autre et elle compte être bien loin quand ses imbéciles se saouleront devant leur prise là où le Marquis cherchera très certainement à faire d’eux un exemple.

C’est les lourds pas de Santchet que la Terranide entendra derrière elle alors qu’elle regardait au loin le château des de Blancpré, pas physiquement mais plutôt à estimé la protection magique du lieu.

« Alors ? »
« C'est trop calme, j’ai l’impression que le Marquis a pris son mage avec lui. Pas d’esprit en vue, juste le traditionnel rituel d’Alarme en version étendu à quelques mètres des murailles. »
« C’est-à-dire ? »

Les termes magiques ne sont pas sa tasse de thé, il faut dire que le mage qui l’accompagnait est mort un mois plus tôt. C’est aussi la raison de la présence de Ryiah et de son intérêt dans le groupe. Certes elle n’a pas le niveau d’un véritable mage mais son côté fourre tout de guerrière-mage est amplement suffisant pour savoir comment fonctionne les sécurités magiques. Elle lâcha un petit rire, comme si Santchet venait de d’insulter ses compétences magiques.

« Tu me prends pour qui ? J’ai vu pire comme sort. »

Le groupe commencera donc à se mettre en marche, profitant de cette nuit sombre qui jouait en leur faveur.

 8 
 le: Aujourd'hui à 12:53:01  
Démarré par Kenny - Dernier message par Nomad Ufo
Mysterio watches ...

 9 
 le: Aujourd'hui à 12:46:47  
Démarré par Lamnard Kystrejfter - Dernier message par Lamnard Kystrejfter
Bagarre arrosée


   La bourgade de Rrouh est une communauté terranide précaire, mais assez peuplée, située sur la côte sud du continent. Depuis quelques années, les métahumains divers y vivent en bordure du royaume terranide, en croisant les doigts pour ne pas être chassés par une armée étrangère. Rrouh accueille tous ceux qui cherchent à dépenser un peu d’argent et n’ont pas d’amour pour l’esclavagisme. Transitant entre Ashnard et Nexus, Lamnard et son équipage d’affranchis révoltés ont fait une halte et ont pris leurs quartiers dans une grande tente faisant office de bouge, près du rivage.


   Deux tonneaux étaient encore amenés vers les tables où festoyaient les pirates ; anciens esclaves, affranchis par la force des armes, ils nuisaient autant que possible aux maîtres et se construisaient une petite fortune dans l’opération. Leur vie était dangereuse, et les occasions de vraiment se détendre étaient rares, aussi y allaient-ils franchement quand ils le pouvaient. Un tonnerre d’encouragements s’éleva tandis qu’un grand blond, debout, une énorme corne remplie à la main, la vidait d’un trait sous les vivats. Kystrejfter savait encourager les combattants par le mysticisme et les discours, mais il fallait parfois se montrer simplement plus fort qu’eux. Tandis qu’il s’affalait sur son siège une fois sa corne finie, une femelle troll en armes, décontenancée, abandonna la compétition de boisson et il fut vainqueur par forfait.

   Une bonne chose de faite pour la bonne marche de sa petite armée ! Ce qu’il avait fait là pouvait paraître simple, mais il préférait largement devoir les haranguer un peu. Il sentait l’alcool lui monter à la tête, sentait le besoin d’air marin. Se dirigeant vers la sortie, vers le bruit de la mer et les embruns salés, il heurta une boule de nerfs poilue rose bonbon et bascula. Il se rattrapa à elle et retrouva vite son équilibre mais, voyant une jolie femelle à la bonne odeur, il se laissa aller et lui agrippa une fesse bien comme il faut avec une de ses grandes mains. Naturellement, la Terranide, elle, voulait s’écarter. Sous le coup de l’ivresse, il rit et lui souffla dans l’oreille :

« Oh, ça va ! Qu’est-ce qu’il y a ? C’est la bagarre que tu cherches, jolie chaton ? »

 10 
 le: Aujourd'hui à 12:36:10  
Démarré par Kenny - Dernier message par Vanessa Atkins
Espèce d'enfoirés !

Pages: [1] 2 3 ... 10
Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox